Derniers sujets

Groupe 4 ▬ Cosmogonie
 :: Odyssée :: Péripéties :: Épopées :: Rémanence :: Seireitei :: Phase 2

Alignement : ???
Rang : ???
Grade : Dios
Avatar : Ichigo Hollow (Bleach)
Messages : 1
Expérience : 3
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 19/08/2019
Ahriman
Ahriman
Mar 20 Aoû - 14:26
Quelle divine comédie.

Le frère de Mitsuhide venait encore une fois faire des siennes. Hélas, pour eux, le Cocon avait déversé son contenu. Certes, encore fragile, de par sa brève naissance, il se tenait non loin. À l'orée des dimensions, là où une réalité extrême voyait le jour... Le Nuevo Mundo.

Doté d'une force prodigieuse, l'affront essuyé ne laissa aucune trace sur le Dieu-Roi du Hueco Mundo. Un nouvel adversaire se dressait déjà, Yogen no Mitsuhide.

— Le glas de l'Apocalypse résonne déjà. Les portes de Fortaleza se sont ouvertes, rien n'y personne ne sera en mesure de les scellés, une nouvelle fois.

Ses iris fumants posaient le regard sur cette dimension qu'il ne connaissait que trop bien. Un fin sourire se forma au niveau de ses lèvres. Dios l'entité la plus à même de reprendre la Royauté venait rendre visite à son valet.

— Vois-tu Mitsuhide, cet Univers se meurt. Les prétendants au Trône sont aux aguets, tous attendent un signe d'ébranlement de sa part. Les conflits ne cessent de prendre de l'ampleur, en ce moment même... Quincy comme Humain sont en proie à une lutte interne et celle-ci n'est pas motivé par simple esprit de rébellion.

Des informations que l'être inférieur détenait déjà de par sa proximité avec son Maître. Les capitaines furent probablement renforcés dans cette optique-là. Pallier aux nombreux charognards qui se terraient dans l'ombre... Ceux qui n'étaient pas encore rentrer en action.

— Aveugler par ce faux prophète, vous, les Shinigami, avaient perdu toute vision rationnelle de ce monde.

Quand était-il des Hollow ? Les âmes viciées en avaient même oublié leur fonction première, celle /une entité supérieure a décidé de censurer ce passage/.

— Déverser ton Reiryoku dans cette dimension ne suffira pas à endiguer mon retour auprès de cette Montagne. Nous sommes venu récupérer ce qui nous appartient. Ce qui se trouve au-dessus.

De manière subtile, le Sotaicho faisait tout son possible pour éviter que la réalité ne se brise au contact d'Ahriman, son Reiryoku se déversait aux quatre coins de ce monde afin qu'il garde sa structure. Les légendes à son sujet n'étaient pas infondées, un simple pas de cet être cosmique suffisait à faire vaciller toutes créations...

Que dire d'un combat au beau milieu de la Soul Society ? Sauver le Purgatoire de l'invasion ne sera pas possible, la Reine veillait. Quelle divine tragédie.

Sans plus attendre, le conflit prit une nouvelle tournure. En avance sur le temps lui-même, les deux reîtres se livraient un combat sans merci, sans répit. Ils passèrent aux côtés des nombreuses échauffourées.

Malgré leurs compétences dépassant de loin toutes données connues, cette rixe n'influait point sur les êtres n'ayant pas transcendé leur simple condition de mortel. Le Sotaicho veillait sur ses petits. Ahriman pouvait le ressentir.

Le Capitaine-Commandant scellait cette perception du monde à l'aide d'un Bakudô interdit. Bien qu'ils étaient là, bien qu'ils voyaient les actions de leurs congénères, ils n'étaient nullement en mesure de faire en sorte que leurs présences n'altèrent leurs situations.

Ce genre de tour de passe-passe amusait terriblement Dios. Voilà bien trop longtemps qu'il n'avait pas pu se confronter à un tel adversaire... Probablement depuis Týr.
Alignement : Loyal Bon
Rang : ???
Grade : Sotaicho
Avatar : Nura Rikuo (Nurarihyon no Mago)
Messages : 9
Expérience : 39
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 17/05/2019
Yogen no Mitsuhide
Yogen no Mitsuhide
Mer 21 Aoû - 22:02
Zanpakutô à la main, le Capitaine-Commandant était là. Lui, qui n'était que douceur et pureté, sur son visage, se reflétait désormais une colère noire. Jamais il ne pardonnerait que l'on touche à ses fils. Qu'importe la raison.

Il savait qu'ils devaient apparaître. Il se sentait capable d'endurer le pire des tourments. Voir ses frères d'armes tomber un à un sur ce champ de bataille, s'en était trop pour lui. Son cœur se comprimait à chaque mort, à chaque cri, à chaque larme. Il ne pouvait rien pour eux... Sinon, la dimension s'écroulerait sous la puissance de Dios.

Lui, plus que quiconque, ressentait la perte de tous ses êtres chers. Chaque shinigami qui mourrait était une mort pour lui. Chaque esprit habitant un zanpakutô qui perdait la vie était une mort pour lui.

Sans la moindre récitation, sans la moindre impulsion de Reiryoku émanant de son corps, un Bakudô interdit liait la dimension ainsi que nos deux protagonistes à un sort funeste. Cette voie était la seule pour protéger la Soul Society de l'Hégémonie que cet être cosmique représentait.

— Garde ta salive pour toi, Hollow. Tu t'es aventuré sur mon territoire. Tu as attaqué mes fils. D'ici, tu ne repartiras pas vivant.

Il n'était pas là pour parler.

En son sein résidait la puissance de tous Zanpakutô ayant existé, qui existe ou qui existera. Il était lié à l'ère primordiale aux travers des esprits hantant les Zanpakutô.

Son corps se téléporta, il se trouvait déjà devant Dios. Une lame d'une centaine de mètres de long - digne du grand Susano'o - s'écrasa contre le Hollow.

Ahriman apparut, comme un songe, dans son dos. Son poing s'écrasa contre sa joue, le projetant sans mal sur plusieurs kilomètres. Avant même qu'il n'eut le temps de toucher le sol, plusieurs tirs de barrage se déchaînèrent sur sa position.

Sourire aux lèvres, le Sotaicho dévia l'ensemble de ses assauts par la seule force de son Reiatsu.

Le Zanpakutô de la légende s'illumina. Deux Mitsuhide virent le jour - suivit d'une ribambelle de clones. Fait de lumière, ils transcendaient aisément la vitesse de toute chose.

La Déité était accumulée. Un clone naissait de chaque endroit où la lumière existait. Sans aucun répit, d'innombrable lames perforèrent une à une le corps d'Ahriman.

Un raz-de-marée de Mitsuhide, possédant tous sa puissance, s'abattait sur l'être cosmique.

Il ploya un genou au sol.

— Il suffit, petit papillon.

Un relâchement sans précédant d'énergie s'échappa de l'âme viciée.

— Ces tours de passe-passe marchent uniquement sur ceux voulant s'amuser avec leur proie, comme Ordalias.

Avant même qu'il n'eut le temps de finir sa phrase, Dios se trouvait devant l'origine de ces mirages. Le Mitsuhide qui n'était point une illusion. Sa main se saisit de son visage, avant de le soulever.

— Montre moi tes pleins potentiels, que je m'en nourrisse.

Une énorme explosion fit fondre le visage du Sotaicho - qui se régénéra aussitôt. Le bras d'Ahriman était sectionné.

Mitsuhide était passé à la vitesse supérieure.

D'une simple impulsion du pied, la terre en personne se souleva pour projeter des dragons rocheux gargantuesques contre le démon. Les phalanges de la créature s'écrasèrent une à une contre les entités rocheuses.

— S'en est fini de toi, Ahriman - deux doigts pointèrent le Rey - Bang !

Dios implosa.

Tenant désormais son Zanpakutô à deux mains, plusieurs dizaines de statues hautes de plusieurs centaines de mètres se trouvaient dans son dos. Raijin, Susano'o et bien d'autres encore...
Alignement : ???
Rang : ???
Grade : Zanpakuto de Mitsuhide
Avatar : Nura Rihan (Nurarihyon no Mago)
Messages : 2
Expérience : 6
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 14/07/2019
Le Tyran
Le Tyran
Sam 31 Aoû - 18:52
Un halètement. Sa manche venait essuyer le liquide vermillon coulant de sa lèvre inférieure. Il n'avait jamais connu une telle situation. Il n'avait jamais connu un tel adversaire.

L'engeance du Cocon s'était éveillée. Il n'était rien de plus qu'une rémanence du passé. La réminiscence d'un cataclysme, il fallait l'arrêter avant que la vérité n'éclate pour de bon. La suite n'augurait rien de bon. Un lourd tribu devra être payé pour que les générations futures perdurent.

Son frère venait de sceller l'une des réalités de cette dimension. Une pluralité restait encore en stase, le Nuevo Mundo en faisait partie. Le Tyran profitait de cette propriété de la Soul Society pour laisser parler sa pleine puissance...

Malheureusement, la puissance de son adversaire englobait l'intégralité des systèmes de protection visant à veiller sur le Roi des Âmes. Le Cocon était en gestation.

— Yare yare... Tu cognes comme un Nittôhei.

Le corps du Tyran fut recouvert d'une gerbe de Hadô. Une infinité d'éléments épousaient les courbures de son corps fuselé. Aérodynamique, il glissait sur l'air. Mitsuhide avait accès à la totalité des Zanpakutô ayant existé, existant ou existera. Lui, il n'avait pas besoin de ça.

Pourvu de la force prodigieuse, sa déité l'avait placé en tant que prédateur suprême. Avant même que le temps n'enregistra la suite des évènements, le Tyran se tenait sur la droite de l'humanoïde.

— Oups. Il semblerait que ton khey ne fait pas le poids face à mon frère jumeau.

Une simple pichenette s'exécuta. Le monstre de puissance qu'incarnait le shinigami était doté d'un ego surdimensionné. Impossible pour lui qu'une créature viciée du passée puisse prétendre conquérir son âme.

Qu'il s'agissait du Père de toutes créations ou non. Ses coups altéraient bien plus que la réalité. De nombreuses blessures marquèrent le corps du Cocon, avant même que le Tyran n'eut terminé ses enchaînements.

A la manière de Sobek, ses pouvoirs s'étalaient au-delà de l'horizon des évènements, au delà des limites connues du passé, du présent et du futur. Bien qu'il lui était impossible pour lui de voir dans les lignes du destin, il restait toujours en mesure de les changer à jamais.

Le destin n'était, finalement, qu'une boucle qui ne cessait de se répéter - en vue des évènements.
Alignement : ???
Rang : ???
Grade : ???
Avatar : Femto (Berserk)
Messages : 1
Expérience : 3
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 31/08/2019
Le Cocon
Le Cocon
Sam 31 Aoû - 22:05
Le souffle de Vie emplit ses poumons nouvellement formé. Ses iris se posèrent, une nouvelle fois, sur cette motte de terre qui lui revenait de droit. Un rictus s'établit, héraut du Père des Pères, le terrain fut préparé pour son arrivée.

Ici ne trônait que les vestiges d'un passé militaire, ici allait débuter la naissance d'un empire nouveau. Aucun reiryoku ne se dégageait de cette enveloppe charnelle. Il n'était composé ni de reiryoku basique, ni même de celui divin. Pourtant, sa simple présence venait attirer toutes émanations d'énergie.

Véritable catalyseur sur patte, toute la création convergeait vers lui - sans même s'en rendre compte.

Un aimant naturel ne connaissant nulle limite.

L'effondrement du Seireitei était en partie - totalement - de sa faute. Plus sa présence se stabilisait dans la dimension et plus ce trou noir devenait plus puissant.

Astreint à aucune limite, il était le Dévoreur de Monde. La sueur perlant du front de son adversaire témoignait pour lui. Une puissance silencieuse, insidieuse se dégageait de cet humanoïde. Qu'importe l'état final de son corps, il subsistait encore et toujours.

Lié dans l'Adn de toutes choses, de toutes créations, il ne pouvait mourir tant que son œuvre était encore en marche.

Cette montagne abritait les clefs du Royaume. Les deux gardiens devaient tomber, obnubilés par la protection de leur daimyo, ils avaient oublié l'une des vérités de ce monde.

Tout le monde souhaitait conquérir et occuper la place du Trône.

Son corps explosa en charpie, les éléments le rongeaient de l'intérieur. Tantôt de son corps jaillis de la lave, tantôt de la glace. Le Tyran s'évertuait à combattre de toutes ses forces la créature à l'orée de la réalité. Mais même s'il avait le contrôle des voies du destin, son pouvoir n'était rien face à l'ersatz du Créateur.

Le regard du Cocon s'apposa sur le Tyran. Le bras du papillon se disloqua. Un rictus se forma sur ses lèvres. Le bras du papillon s'arracha. Une force invisible s'écrasait contre le protecteur du Seireitei.

— On continue ?

Le Cocon savait lui aussi être une entité plein de gloriole. Son reiatsu se déversa à l'image d'une cascade sur toutes les dimensions. L'écho d'un appel vengeur, l'écho d'un appel perdu.

Il était Nídhögg. Il incarnait le Cor du Ragnarök. Rester à savoir qui l'usera pour détruire ou reconstruire ce monde en perdition...
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Odyssée :: Péripéties :: Épopées :: Rémanence :: Seireitei :: Phase 2
Groupe 4 ▬ Cosmogonie

Sauter vers: