Derniers sujets

Liens fraternels ― Ft. Hikaru
 :: Soul Society :: Seireitei :: Kekkai

Alignement : Loyal Bon
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Shimazu Toyohisa - Drifters
Messages : 16
Expérience : 51
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 17/07/2019
Oshimo Kyokai
Oshimo Kyokai
Mar 30 Juil - 22:16
      ― « Vice-Capitaine Oshimo, vous êtes appelés par l’Avant-Garde ! »

    L’homme courbe l’échine et me tend un morceau de parchemin enroulé, maintenu par une ficelle pourpre nouée. L’encre noire est encore fraîche, les fibres de papier sont humidifiées par la solution qui a entaché les fines couches du support. Son écriture est ferme, saccadée, peu lisible, elle ne trompe pas. Sans même la signature qui finit le message, j’aurais deviné sans aucun doute l’auteure de la missive. J’acquiesce un remerciement d’un hochement de tête solennel et autorise l’Érudit à disposer d’un mouvement de bras. Mes obligations attendront, mes savants soldats se débrouilleront seuls. Je dois m’acquitter d’une des missions qui nous incombe, la diplomatie, les négociations. Sa majesté Yogen no Mitsuhide est visionnaire, seuls ceux qui savent peuvent se montrer persuasifs avec les mots. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’avais d’ores et déjà entamé une alliance officieuse avec les Scientifiques de la Seconde Division, leur aide étant indispensable aux explorations. Leurs capacités d’analyses ainsi que leur vision pragmatique différente de nous autres puits de connaissance sont des atouts pour ma compagnie. Mon seul regret est de ne pas avoir de guerriers capables d’apporter un regard nouveau sur les protocoles Érudits. Le découpage par divisions de nos deux forces ne joue pas à notre avantage, ni même à celui du Seireitei. Faudrait-il encore que le sang frais de nos jeunes recrues le remarquent et se soulèvent pour changer ce vieux système séculaire.

    Nanahara me convoque dans les quartiers des Avant-Gardes. Pas d’informations supplémentaires, ni même de mention spéciale. Je ne mentionne pas l’absence des formes conventionnelles et le style chevaleresque de l’invocation. À vrai dire, elle ne fait jamais preuve de délicatesse, peut-être est-ce partie intégrante de son charme, bien qu’il soit étonnant qu’au vu de sa position, aucun effort ne lui aient été demandé par Taicho Sizumi. Ne lui étant pas assez familier, son histoire n’a jamais été évoqués dans nos échanges et loin de moi l’idée d’avoir goujaterie de m’immiscer dans ses archives pour mieux comprendre le drôle personnage. Au-delà des apparences toutefois, fait-elle preuve de solides compétences comme elle a pu me le démontrer ces derniers jours lors de notre longues escapade dans les vastes contrées de Rukongai.

    Escortés de deux hommes portant fièrement leurs toges imprimées de notre blason, j’arrive à bon port. Face à la porte de leur quartier général, à l’épicentre de leurs quatre tours, l’un de mes soldat frappe à la porte avant de me l’ouvrir. Je leur fais signe de rester hors de leur enceinte, aucune protection ne m’est nécessaire chez mes frères. Ignorant l’objet de notre échange, les oreilles superflues sont malvenues. Dos à la Vice-Capitaine, je m’éclaircis la voix, indiquant qu’elle n’est plus seule.

      ― « Fukutaicho Nanahara, vous m’avez invoqué dans vos quartiers. Je prie la Roi des âmes que ma venue en vos lieux ne soient pas liée à une urgence. »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Jeu 1 Aoû - 15:19
Hikaru venait enfin de revenir d'une longue mission de plusieurs semaines, dans le Rukongaï. Une mission qui avait demandé des moyens exceptionnels : la crème du Goteisantai, afin de poster des points de relais, pour augmenter l'efficacité des futures missions de l'Avant-Garde. Une mission qui avait été couronné de succès, même si des pertes avaient été déplorées. Bien sûr. Et alors qu'elle s'occupait de sa paperasse habituelle, Hikaru convoqua Kyokai, son camarade des Érudits, qui avait aussi participé à la phase une de cette mission avec des résultats plus que convaincants. Elle avait donc, suite à sa discussion avec le Capitaine de la Deuxième Division décider de faire un pacte avec lui et elle devait donc en référer à Kyokai, pour qu'ils puissent prendre les mesures nécessaires.

« Ah, bonjour Vice-Capitaine Kyokai. Ne vous en faites pas, si ça avait été une urgence, je serai venue moi-même. Installez-vous. »

Posant la pile de rapports qu'elle lisait, Hikaru soupira de lassitude. Décidément, tout le travail qu'elle avait à faire était assez éreintant. Et en plus, comme Tomoe esquivait souvent la paperasse, cette dernière était divisée entre ses trois subordonnés. Dans tous les cas, elle attendit que son égal prenne place sur une chaise, en face de son bureau.

« Bien, je voulais qu'on discute tout d'abord du déroulement de la dernière mission. On n'a malheureusement pas encore eu le temps d'en faire un débriefing. »

C'est avec un grognement qu'elle sortit d'un de ses tiroirs un énorme paquet de feuilles qui s'écrasa sans aucune délicatesse sur le beau. Il y avait de tout comme informations : les personnes qui avaient été présentes, un déroulement précis de chaque journée, l'utilisation de tel ou tel matériau, etc, etc. Un travail d'archivage assez titanesque, orchestré d'une main de maître par l'unité Hi Shin.

« De plus, pour préparer la seconde partie de la mission, qui consistera à finir d'installer les avant-postes, j'ai pris contact avec Sakazuki Sôo, le Capitaine de la Seconde Division et nous avons conclu quelques accords. »

Vu la quantité de travail à faire, il n'y avait pas à dire ; ils en auraient pour la journée.
Alignement : Loyal Bon
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Shimazu Toyohisa - Drifters
Messages : 16
Expérience : 51
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 17/07/2019
Oshimo Kyokai
Oshimo Kyokai
Ven 2 Aoû - 0:07
      ― « Il se trouve que je voulais également vous toucher quelques mots de notre dernière coopération. Bien qu’officiellement, cette dernière ce soit soldée par une réussite, je ne suis pas aussi satisfait que je l’aurais espéré. Votre démarche était bonne, dans un esprit de solidarité, inviter une jeune Shinigami prometteuse se battre aux côtés de ses frères de la Troisième ne peut qu’être bénéfique. Toutefois, voyez les terribles répercussions que le manque de jugement de la jeune Ousuke a provoqué, aussi bien pour le moral des troupes que pour le Seireitei. Son inexpérience a coûté la vie de nos précieux soldats, ce qui a mon sens relève de l’inacceptable. Vous me connaissez, je ne suis jamais en faveur de la sanction ou même du châtiment. Il ne m’en paraît pas moins d’accuser le coup, de frapper du poing sur la table de sorte que de telles erreurs ne reproduisent jamais. Cette étape me semble incontournable pour sa formation, si elle est amenée à devenir une grande femme de notre société, nul doute qu’elle comprendra le bon sens qui se cache derrière de telles remontrances. À l’avenir, je ne pourrai pas accepter que des décisions puissent provenir d’un Nittôhei, aussi bien que pour des raisons de sécurité que pour le succès de notre expédition. Même si nos troupes parcourent le Rukongai, ses secrets nous sommes toujours inconnus et un seul moment d’imprudence peut être fatal, même pour un Vice-Capitaine de votre posture. Les défunts l’auront certainement appris à leurs dépens, mais les Hollows sont davantage agités et se promènent plus que jamais à travers les mondes, aussi bien que chez nous autres dieux de la mort, que sur Terre et même au sein d’Elysium. La folie sanguinaire qu’ils habitent est de plus en plus gourmande en énergie spirituelle et les pousse à se montrer à découvert au péril de leur âme. Prudence est donc mère de sûreté en ces temps troubles. »


    Les erreurs furent fatales, ne plus les répéter n’est pas une option. Bien que l’enseignement soit une partie intégrante de nos attributions, il est certain que celui-ci peut s’opérer dans ses contextes qui s’y prêtent davantage, même sur le terrain. La masse humaine beaucoup trop importante sollicitée pour cette mission ne permettait pas une nouvelle recrue de prendre des initiatives, aussi talentueuse puisse-t-elle être.


      ― « Je m’excuse platement d’être insistant, mais je puis me résoudre à digérer que nous aurions pu éviter les pertes de nos Hommes. Même d’un point de vue des plus pragmatiques, occultant les émotions liées à la vue des défunts, nous sommes la division qui souffre le plus du manque d’effectif. Cela ne va malheureusement pas en s’arrangeant. D’après l’académie, le nombre de recrues se destinant à rejoindre la Troisième n’est pas brillant, c’est-à-dire que nos soldats resteront peu nombreux pour encore un moment. Cette situation tient du fait de la position bâtarde de nos troupes au vu des compétences versatiles que demandent le Sanbantai. Nous comprenons autant de médecins que de bruts, faisant ainsi qu’il est difficile d’être attractif pour les jeunes diplômés qui voient en la Première Division une élite prestigieuse et en la Seconde, un calme foyer en retrait des champs de bataille. Et nous ? Nous sommes sommés de protéger et servir le Seireitei que ce soit en accumulant les connaissances des mondes du Roi des âmes ou étant les garants de notre sécurité intérieures. Voyez bien que notre position n’évoque aucune convoitise. »


    Il est certain que dans quelques décennies, nous ne pourrons plus être autonomes. De toute manière, fusionner la Deuxième et la Troisième ne m’a jamais semblé être un aberration. Sans mentionner le fait que nous sommes totalement dépendants de cette dernière. Je me sens bien plus proche du Nibantai que de ma propre affiliation, que ce soit en terme de compétences qu’en terme de vision. Nul n’est moins sûr que si ma quête aux archives scellées d’Oshimo n’avait pas guidé mon choix, je serais parmi les Scientifiques ou Médecins de la Soul Society.


      ― « Se rapprocher officiellement de la Seconde Division ne me semble pas être la meilleure des idées si celle-ci ne vient pas directement de notre hiérarchie. Tour le monde sait que je noue des liens particuliers avec cette dernière, mais il serait mal perçu que nous fassions affaire, du moins dans la lumière. Nos liens sont d’ores et déjà fraternels. Cependant, si les Shinigamis se rendaient compte que nous faisons appels systématiquement à un autre ordre, nul doute que cela mettra nos faiblesses dans la lumière, ce que je ne peux permettre. Je suis en faveur d’une entraide assumée, à double sens. Cela dit, je n’ai pas encore eu de vos accords avec leurs commandants. Mais avant, tout je suis curieux de savoir ce qu’en dit le Capitaine Shizumi. »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 3 Aoû - 13:06
Hikaru écoutait attentivement les paroles de Kyokai, qui sonnaient comme des reproches. Et elle les prenait sans aucun problème, hochant de la tête. Après tout, elle ne pouvait pas se permettre d'être sourde aux critiques, surtout quand ces dernières étaient fondées. Ainsi, elle répondit avec un calme et un professionnalisme que peu de gens pouvaient lui connaître. Il faut dire qu'ils parlaient d'égal à égal et Kyokai était une des rares personnes qu'elle considérait comme un véritable camarade, en dehors de l'Avant-Garde.

« Je suis tout à fait d'accord avec vous et je comptais en effet prendre des mesures disciplinaires en ce sens, dès que j'en aurais fini avec toute cette paperasse. Je n'ai pas été assez ferme lorsque je lui ai donné ses instructions et cette erreur ne se reproduira pas. J'ai également personnellement rendu visite aux familles des victimes pour prendre mes responsabilités. »

C'était quelque chose qu'elle faisait après chaque mission et ça n'était jamais agréable. Mais il fallait le faire, c'était un des travail les moins agréables, quand on était Vice-Capitaine. Soupirant de fatigue, elle s'accorda quelques secondes à fermer les yeux, écoutant simplement la suite du discours de Kyokai, assez limpide avant de lui répondre.

« Oui, les effectifs de la Troisième n'ont jamais été au beau fixe et croyez-moi, en tant que Vice-Capitaine de l'Avant-Garde j'en suis la première consciente. Et c'est l'une des premières raison de cet accord, qui se déroulera en deux axes, qui je vous le rassure n’empiétera ni sur notre domaine, si sur le leur. Au contraire même. »

Elle reprit sa respiration quelques secondes avant de continuer d'un ton assez calme. Elle avait réfléchit à la chose.

« Tout d'abord, des sections communes d'entraînement entre nos deux divisions seront organisées à intervalle régulier. Cela permettra d'aider la Deuxième Division à compenser son manque de pratique et nous permettre, de notre côté de travailler plus efficacement avec d'autres hommes que les nôtres, ce qui sera utile, comme pour la suite de notre mission. Concernant le deuxième point de cet accord, il s'agit de la création de complexes scientifiques souterrains, au niveau des avants-postes du Rukongai. Ainsi, leurs hommes pourront nous apporter un certain soutien tout en pouvant accéder à de nouvelles possibilités de recherches. Évidemment, j'ai exigé de la part du Capitaine Sakazuki que des hommes de confiance de la Troisième, comme l'unité Hi Shin que vous connaissez puissent vérifier leurs travaux et avoir un accès complet à tous leurs projets et infrastructures sur place. C'est donc en effet une entraide assumée à double-sens, plutôt qu'une demande d'aide unilatéral. »

Sortant d'un de ses tiroirs une bonne bouteille ainsi que deux coupoles, elle se servit un peu d'alcool, tandis qu'elle en proposait d'un geste à son homologue ; la discussion allait être longue, donc autant se mettre à l'aise.

« Bien sûr, vous vous doutez bien que je n'aurais pas passé des accords pareils sans la permission du Capitaine Shizumi. Elle a confiance en nous et nous laisse carte blanche pour la suite.[/color][/color]
Alignement : Loyal Bon
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Shimazu Toyohisa - Drifters
Messages : 16
Expérience : 51
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 17/07/2019
Oshimo Kyokai
Oshimo Kyokai
Lun 5 Aoû - 20:44
      ― « Bien que cette alliance puisse sonner comme un harmonieux glas, j’y émets quelques réserves quant à son organisation. Cette coopération est une évidence, si bien que nos deux Divisions ne devraient qu’être une seule et même entité que ce soit d’un point de vu d’efficacité que pour concurrencer la Première en terme de visibilité aux yeux des nouvelles recrues. Toutefois, quand bien même le Hi Shin puisse être de la partie et superviser une partie de cette coalition, n’est-ce pas trop pour quatre soldats ? Avant de massifier et généraliser vos plans, je pense qu’il faudrait faire un essai bien moins ambitieux sur un unique poste d’avant-garde. Vous y verrez bien plus clair quant aux problèmes qui se poseront sous le plan des moyens humains, financiers et des difficultés que rencontreront les guerriers des deux Divisions pour cohabiter. Il n’est, en effet, pas naturel de partager gîte et couvert avec des inconnus, quand bien même puissent-ils faire partie du même camp. Vos ordres ni feront rien, même ceux du grand Yogen no Mitsuhide si sa grâce était amenée à se glisser dans ces plans. Nos Shinigamis, ainsi que les leurs, auront besoin d’un temps d’adaptation pour coordonner leurs rondes, leurs tâches, mais avant tout se faire confiance. Dès lors qu’ils auront conscience n’être qu’en présence d’honnêtes hommes, vous pourrez alors considéré votre tentative d’entente comme un succès. »

    En réalité, l’idéal aurait été d’inclure l’Ichibantai. Leurs hommes sont les plus puissants du la Soul Society en terme de force brute et de compétences guerrières. Une expertise en combat qui aurait été appréciée par les deux autres Divisions. Toutefois, leur égo surdimensionné et leur orgueil pécheur ne nous permette pas, ne serait-ce, que l’envisager. Ils mourront de tant d’arrogance lorsque l’acier de celui qu’ils sous-estimeront se plantera dans leurs crânes vides de tout entendement.

      ― « Vous avez certes entamé des négociations avec le Capitaine Sakazuki qui semblent tourner dans votre sens. Néanmoins, il aurait peut-être été judicieux que les Vice-Capitaines concernés soient présents. En effet, bien que le Taicho de la Seconde puisse éventuellement avoir quelconque pouvoir sur la répartition des soldats de sa Division, les Fukutaicho auraient été plus à même de conclure sur une entente et des projets réalistes. Ces derniers connaissent leurs Shinigamis sur le bout des doigts, leurs forces et surtout leurs faiblesses. Ils sont davantage confrontés à la réalité du terrain plutôt contrairement à leur chef qui doit sûrement à l’instar de tous, s’empiffrer de sucreries lors de réunions sans fond auprès d’une hiérarchie dont les ordres servent davantage leurs intérêts que ceux des âmes du Seireitei. »

    En tant que chef des Érudits, je ne peux pas prendre part à leur coalition, nos missives étant bien plus ciblées que les leurs.

      ― « Je doute fort que mes Érudits vous soient utiles dans cette alliance. Toutefois, laissez-moi savoir si vous avez besoin de têtes pour vos avant-gardes. Bien qu’ils puissent prendre part à vos expéditions, ils seront davantage utiles pour vous éclairer dans les autres mondes, leurs savoirs sur les dimensions créées pour le Roi des Âmes étant très étendues. Enfin, nous sommes connus pour manier la parole à notre avantage, faites-moi savoir si mes guerriers peuvent vous rendre la tâche plus faciles avec les dignitaires de civilisations autochtones du Rukongai. »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Dim 11 Aoû - 16:35
Hikaru s’enfonçait dans son siège, suite aux paroles de Kyokai. Elle réfléchissait à la première partie de son discours. En effet, il y avait du vrai dans ce qu’il disait et elle hochait la tête suite à ces paroles pleines de sagesse.

« En effet, je n’avais pas vue la chose sous cet angle. Nous ferons donc un test sur l’un de nos avant-postes, que nous choisiront ultérieurement en nous basant sur les informations que nos émissaires sur place nous transmettrons. Je dois avouer que c’est une première dans toute l’histoire du Seireitei et nous devons en effet avancer avec prudence, afin de ne pas commettre d’impair. Les conséquences seraient catastrophiques. »

Visiblement, son camarade ne souhaitait pas profiter du breuvage qu’elle lui avait proposé. Tant pis, ça en ferait plus pour elle et tandis qu’elle s’humidifiait les lèvres avec l’alcool, tandis qu’elle écoutait les paroles de son collègue. Il y avait du vrai dans ce qu’il disait, mais malheureusement, c’était compliqué à mettre en place, tout ça. Il fallait faire preuve de réactivité, après tout.

« J’aurais bien aimé, mais malheureusement je ne peux pas me permettre de prendre le temps d’aller voir tout le monde, et c’était impossible de faire un rassemblement avec le travail de tous. Nos hommes sur les points de relais ne pourront pas tenir éternellement et je refuse que tout nos efforts soient gâchés pour ça. Je fais donc pleinement confiance au Capitaine Sakazuki pour voir avec ses lieutenants afin de sélectionner les hommes plus aptes à ce genre de mission.»

En effet, la vitesse était essentielle et ils ne pouvaient pas se permettre de mettre des semaines à courir à droite et à gauche auprès de chaque Vice-Capitaine. Voilà bien un souci d’organisation qu’il faudrait corriger le plus vite possible : il y avait trop de gradés et les missions étaient bien trop disparates, ça n’aidait pas. En plus, ils ne pouvaient même pas compter sur la Première Division qui n’était pas digne de confiance.

« Oui en effet, je pensais à la même chose. Vos Érudits sont une composante essentielle et nous ne pouvons nous permettre de les laisser enfermer. Je prendrais grande note de votre suggestion si d’aventure nous croisons des populations autochtones. Après tout dans le futur et avec ces avant-postes, il est plus que probable que nous en découvrons. »

Et à propos, Hikaru se demandait bien quelles conséquences auraient des découvertes de ce genre au sein de la Soul Society. Hum… Dans tous les cas, nul doute que ça provoquera de grands remous. Peut-être assez pour donner un coup de pied à la fourmilière afin de faire bouger les choses. Enfin, pour ça il fallait déjà trouver, après ils verraient quoi en tirer.

« Et puisque vos diplomates sont si bons que ça, peut-être qu’ils pourraient faire en sorte que la Première Division arrête de nous espionner constamment ? Je dois avouer que mes rapports avec le Capitaine Murazaki sont assez particuliers, mais qui sait, vous aurez peut-être plus de chance, ahah. »

Une petite blague, histoire de se moquer un peu, même si Kyokai n’avait pas l’air d’être ceux à rigoler sur ce genre de choses. Ah, si seulement leurs rapports avec la Première étaient moins froids, ça arrangerait tout le monde. Mais bon, connaissant le personnage, ça n’avait pas l’air d’être le cas.

« Dans tous les cas, que diriez-vous de nous mettre directement au travail quant à l’avancement des plans et autres cartes à dessiner pour la suite des opérations ? Je dois bien avouer qu’à ce niveau, je suis assez mauvaise et vous êtes le meilleur d’entre-nous pour ça. »
Alignement : Loyal Bon
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Shimazu Toyohisa - Drifters
Messages : 16
Expérience : 51
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 17/07/2019
Oshimo Kyokai
Oshimo Kyokai
Sam 17 Aoû - 18:01
[list]
    ― « Il n’est pas naturel pour la Première Division de faire preuve de fraternité avec leurs propres frères d’arme, aussi ironique puisse cette situation l’être. Il est certain que leur orgueil les fera un jour où l’autre tomber du piédestal qu’ils se sont eux-mêmes construits sous le seul crédit d’une force pure dont leur fierté se vante. Risible, certes. Mais qu’a-t-il de mieux que la pédance pour se reconstruire une confiance perdue ? Nous avons être la compagnie la plus modeste du Seireitei, nous n’avons rien à envier aux qualités des autres, que ce soit sur les plans humains, intellectuels ou bien guerriers. Si tel est votre souhait, il me semble bienvenu de missionner quelques hommes éloquents Érudits pour tenter de d’arracher quelques plumes au paon. Peut-être se résignera-t-il à jouer messe basse et félonie dans l’ombre. Je nous vous garantit en aucun cas les résultats de ces négociations, tant le macaque entend et voit ce qu’il souhaite, malgré la lumière flagrante de mes soldats éclairés. »


Je ne crois pas en l’utopie d’une association pérenne et totale de nos groupes. Comment demander à des Shinigamis de se tenir la main lorsque leurs dirigeants se les griffent ? La Vice-Capitaine avait eu la vision des prémices d’une alliance cohérente et plus aisée avec des pairs bien plus à même de comprendre les tenants et aboutissants de ce projet ambitieux et nouveau. Loin de penser d’une révolution dans notre organise se prépare, cette dernière se poste en tant que moteur cautérisant de nouveaux liens.


    ― « Mes cartes les plus précieuses sont dans la tour qui abrite la bibliothèque des archives Érudits. Toutefois, je transporte avec moins un plan à petite échelle des terres connues du Rukongai donc les informations sont tenues à jour par mes soins. Pour le moment je ne peux que vous la dérouler afin que vous preniez connaissance des terres foulées pour nos pieds. Gardez à l’esprit que nous ne sommes toujours pas parvenus au bout de notre monde si tenté qu’il y en ait un. Si vous me permettez être la tête, vous êtes la bienvenue pour exprimer vos ordres. Vous êtes le cerveau de ce projet et je mettrai ce qu’il faudra en œuvre pour que votre idée se concrétise dans les meilleures conditions. »


Mes doigts s’emparent du parchemin tenu par un ruban pourpre lacés autour du papier. À plat, j’invite la Fukutaicho à s’intéresser au plus près du manuscrit.


    ― « Choisissez la localisation des postes d’avant-garde que vous souhaitez implanter. Je pourrais ainsi étudier la faisabilité de vos ambitions. »

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Kekkai
Liens fraternels ― Ft. Hikaru

Sauter vers: