Derniers sujets

Groupe 0 ▬ Mieux vaut tard que jamais
 :: Odyssée :: Péripéties :: Épopées :: Rémanence :: Seireitei :: Phase 2

Messages : 228
Expérience : 587
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 05/11/2018
Maître du Jeu
Maître du Jeu
Lun 29 Juil - 13:02
L'air se refroidit soudainement dans l'ensemble des nombreuses dimensions. Les iris de tout un chacun perdirent la faculté de pouvoir discerner le prisme de couleur, le temps d'une seconde. Un monde détruite et monotone s'ouvrait à eux.

Les émissaires venait d'essuyer une attaque surprise de grande envergure, le blitzkrieg des Quincy n'était rien en comparaison.

Les généraux étaient tombés. Les nombreux Fraccions ne se comptait plus que sur les doigts d'une main. La piétaille, bien qu'infinie, commençait à se remettre en question. Avaient-ils fait le bon choix ? Le doute était seumé dans leurs esprits.

Une chose est sûre, tous se rappelleront de l'arrogant Asakura, du vaillant Meruem et du psychédélique Eien. Ils avaient enduré la peur, en donnant tout leur possible pour l'arrivée salutaire de leurs capitaines.
Les Shinigami écrasent la menace Hollow, ils prennent un avantage certain sur ce qu'il reste de l'Hégémonie

Un rire guttural et tonitruant se fit entendre. Peu importe l'endroit où une âme se trouvait, aussi bien dans les profondeurs du Hueco Mundo que dans le vide intersiderale de l'espace humain, ce rire fit frissonné quiconque.

Le hors-d'oeuvre était, enfin, fini. Il fallait faire place, désormais, au vrai conflit.

Calavera était toujours activée.

Les morts-vivants tombaient en poussière, aspergeant le sol de leurs restes. La relique de l'avatar du Hueco Mundo était capable de maintes prouesses. Reproduire un corps à partir d'un atôme d'existence, de soumettre les déchus à son maitre, mais ce n'était pas tout. La couronne renforçait aussi ses créations, leurs permettant ainsi de franchir des frontières de puissance encore inconnues pour cette plèbe.

— Tu m'as bien échauffé, à mon tour de te montrer ma pleine puissance. Petit être. Des mots qui furent murmurer à l'oreille de Meruem.

Ordalias se trouvait d'ores et déjà dans son dos. Depuis le début, il n'avait fait que jouer avec son homologue. Tel était leur passe-temps jadis, avant même la création de l'Inferno. Ces piètres entités pensaient-elles réellement qu'il suffirai de si peu pour détruire des êtres qui avaient soumis la mort à leurs desseins ?

L'armure scellant les trois quarts de sa toute-puissance n'épousait plus les courbures du chien fou. Il était enfin ôté de sa muselière. Une main orangée stoppa le zanpakuto. L'autre venait tapoter la moitié de faciès de son ancien adversaire.

— Je vous laisse débuter, une autre de tes faibles connaissances arrive. Distrayez moi.

Ordalias comme Muerte venait de revenir d'entre les morts, pour une énième fois.
Calavera fait renaitre les deux Titans

Le temps sembla se figer. Les cieux se déchirèrent pour laisser la place à un immense trou de verre .

Les reflets cristallins d'Apocalipsis se laissaient percevoir. Plusieurs masses noirâtres étaient postées à l'entrée de la voie. Plusieurs millions de Reiryoku était en attente de carnage.

Le Dieu des Dieu franchit en premier la porte vers ce paradis. Le Tyran, sur la montagne, attendait cette bataille avec impatience... Les capitaines étaient déjà en route.

Ordre de participation : @Hozen Meruem | Narrateur
Précisions : La technique qu'Ordalias utilise contre Meruem.
Rang D | Je viens pour te hagaaaar, fiston
Behemoth tapote délicatement la joue de son adversaire. Cette humiliation pure et dure n'occasionne aucun dégât.
PugilatPuissance – Ephémère
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Asakura Yoh (Shaman King)
Messages : 187
Expérience : 235
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 05/11/2018
Hozen Meruem
Hozen Meruem
Lun 29 Juil - 14:22
À en croire la main qui m’empêchait d’aller plus loin, le combat n’était pas terminé. Le tuer par deux fois n’avait pas suffit. Ce qui venait me tapoter la joue n’avait pas lieu de me perturber, il y avait bien trop de sentiments qui se bousculaient chez moi pour que je puisse réagir avec colère et précipitation. Relevant mon regard sur la bête, les mots partaient d’eux-mêmes.

— De quel droit penses-tu pouvoir mettre tes sales pattes sur Amidamaru ? Sale faiblard.

Je n’allais pas tergiverser bien longtemps. Il n’était pas digne d’affronter les capitaines de la Soul Society. Si jusque-là, nous avions réussi à tenir sans eux, la suite allait être d’autant plus dramatique pour ces monstres. Le Hueco Mundo et ses habitants allaient devoir comprendre que l’on attaque pas le Seireitei quand Hozen Meruem y est et surtout pas lorsque Murazaki Tengoku peut contre-attaquer.

La grimace accompagnait mes traits, pour ce qu’il en restait. L’idiot en face de moi avait besoin de quelqu’un d’autre pour tenir un combat face à un simple fukutaicho. Ce hollow n’avait vraiment rien pour plaire. Le corps qui était mien continuait peu à peu à désagréger donc il ne fallait pas perdre plus de temps. Amidamaru frappait d’un coup sec et précis sans spécialement me demander mon avis. La gorge était visée et l’impatience se sentait dans la tranchade.

Apparemment, il y en avait un pour qui la tête du général ne lui revenait pas. Bien, comme ça nous sommes deux mon cher ami.

Spoiler:
 
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Lun 29 Juil - 15:06
Le coup tranchait la gorge d’Ordalias sans pour autant l’inquiéter plus que ça. La force qui habitait Meruem commençait à le quitter, laissant alors une possible chance au shinigami de survivre à l’utilisation de cette force supérieure. Le général hollow quant à lui, voyait sa peau se régénérer directement après le frappe du fukutaicho. Il en faudrait plus pour venir à bout de Behemoth.
Ordalias se régénère suite au coup futile de Meruem.

Du garganta dernièrement apparu sortait un cortège qui pouvait bien faire froid dans le dos, il n’était plus question du menu fretin du Hueco Mundo. Les yeux du roi et de son maître se posaient sur le Tyran. Il a très longtemps une épine dans le pied pour eux et aujourd’hui, ils allaient régler leurs comptes. Et bien que tous pouvaient jurer voir le zanpakuto de Mitsuhide être en hauteur, le poing de ce dernier venait pourtant rencontrer la mâchoire de Dios. En avance sur le temps lui-même, il ne parvenait pourtant pas à atomiser sa cible. Elle décolla brutalement et la puissance du coup fut telle qu’un autre garganta fut ouvert. Le parcours du souverain dans son royaume fut bref mais intense, il ressortit par le portail qu’il avait lui-même ouvert pour ses sujets avant de s’écraser quelque part dans la Soul Society.
Dios, son Père et ses sbires les plus puissants apparaissent. Le Tyran envoie valser Dios en laissant l'impression à tous d'aller plus vite que le temps.

Les insalubres non loin de lui commençaient à prendre leur distance, à s’écarter. S’ils avaient bien appris quelque chose avec le temps, c’était qu’il fallait bien choisir ses adversaire. Le Dieu des dieux commençait à lui adresser la parole quand lui aussi se fit enclencher sans prévenir. Les entitées entamaient alors une rixe qui s’élevait de plus en plus haut dans les airs, qui accumulait de plus en plus d’énergie dans un très petit périmètre. Sous les yeux de tous, ils étaient en train de créer une zone de vide et dans cette dernière, ils y façonnaient ce que leur seule volonté désirait. Une dimension/un univers commençait à voir le jour.
Le Tyran et ce qui est sorti du cocon commencent à se battre, les chocs qui en découlent semblent créer un Nuevo Mundo.

Ordalias, devant l’urgence de la situation, se devait de rapidement assouvir sa faim. Toute sa force fut concentrée dans un assaut qui ne laissait plus aucune chance au shinigami mourant. Son unique sauveur fut un insalubre masqué dit “le moqueur”. Il avait compris ce que souhaitait le général et il le voulait pour lui tout seul. Après avoir paré le coup de son homologue hollow et l’avoir balayé proprement, il le piétinait au sol en criant “Idiot! idiot! idiot!” Visiblement, l’ennemi de Meruem venait de changer, et visiblement pas pour l’arranger.
Ordalias tente de bouffer Meruem mais un insalubre se dresse sur sa route et le punit pour ne pas avoir suivi les ordres de Dios à la lettre.

Le ciel, d’ordinaire recouvert de nuages au niveau de la montagne sacrée, fut apaisé de tout maux. Le Roi des âmes ordonnait à ses sujets de défendre ses terres et leurs camarades. Mitsuhide et ses disciples apparurent alors instantanément aux côtés du diminué.
Le Sotaicho et ses élèves débarquent aux côtés de Hozen Meruem.

L’élite des émissaires allait enfin pouvoir exprimer leur unique désir : protéger la Soul Society. Face à cela, deux des insalubres présents partirent en quête de proie moins inatteignables que le Sotaicho. Il n’était pas de ceux que l’on prenait à la légère, et ils le savaient très bien. Le dernier de leur rang restait. C’était un fou fini qui riait même en présence de Dios lui-même. Non pas par manque de respect mais parce qu’il connaissait déjà l’issue de chaque combat avant même qu'il n'ait lieu.

Ordre de participation : @Yogen no Mitsuhide | @Murazaki Tengoku | @Sakazuki Sôo | @Nanahara Hikaru
À savoir : La mort sera omniprésente au sein de l'épopée. Aussi, un oubli de poster sans avoir prévenu sera très probablement synonyme de mort du personnage concerné si la situation s'avère être épineuse.
Alignement : Loyal Bon
Rang : ???
Grade : Sotaicho
Avatar : Nura Rikuo (Nurarihyon no Mago)
Messages : 9
Expérience : 39
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 17/05/2019
Yogen no Mitsuhide
Yogen no Mitsuhide
Lun 29 Juil - 15:50
À peine le pied posé sur le sol, Mitsuhide savait déjà ce qui avait eu lieu. Il ne tardait pas à le partager à ses disciples via son zanpakuto. Chacun pouvait à présent ressentir la douleur, le désarroi, la détresse et bien plus encore de toutes les âmes ayant subi l’attaque. Ils savaient autant pour Meruem que pour les autres. Le Sotaicho avait été témoin de tous les combats et leur partageait cette expérience. S’ils ne se doutaient pas que le Seireimon serait tombé durant l’attaque, l’état de la dimension laissait un peu à désirer. La bataille avait défiguré le monde a tout jamais.

Certes apparus aux côtés du fukutaicho, les capitaines avaient rapidement pu agir. Le premier insalubre qui fonçait sur Nakahara Noah & Asakura Hao n’avait pu entendre que le tonnerre avant de se rendre compte qu’il avait été découpé en morceau. L’éclair avait frappé et l'enchaînement avait été foudroyant. Observant au loin, Mitsuhide le savait déjà : un insalubre n’avait nullement besoin de son cerveau pour revenir après un tel affront. Il se reconstitua devant la nouvelle capitaine de la troisième division. Oui, car elle portait désormais la tenue traditionnelle avec le chiffre 3 annoté sur son dos.

En jetant un coup d’oeil ailleurs, il avait pu remarquer que le capitaine de la seconde division s’était aussi fait plaisir avec le second fuyard. Raijin lui avait envoyé une frappe chirurgicale que seul un orage cosmique pouvait créer, le grillant instantanément sur place. Mais comme le premier insalubre, celui-ci reprenait forme et n’attendait que de se retourner pour tomber sur le coupable. Il n’avait désormais d’yeux que pour la vengeance.

Quant à celui de la première division… Son bandeau lui avait été restitué et le Sotaicho était celui qui le comprenait le mieux. Son ami avait été lâchement pris à parti et mutilé. Et maintenant, il avait plus que jamais besoin de son aide. Avançant seul et à priori calmement, il dépassait légèrement Meruem - qui n’avait pas encore remarqué l’arrivée de ses collègues. Le sol qui tremblait et le reiatsu qui se dégageait de sa personne trahissait ses émotions. S’il avait pris un peu de temps à maîtriser, il comptait bien le rattraper en se déchaînant sur quiconque ne serait pas un shinigami dans le coin.

Un rictus au coin des lèvres, Mitsuhide pouvait les laisser se débrouiller maintenant. Ils avaient un peu mûris. Lui, se dirigeait en direction de Dios. Il ne pouvait se permettre de le laisser se balader sans problème dans le dimension.

Spoiler:
 

Pour les capitaines : Vous allez être séparés en trois groupes. Vous pouvez déjà commencer à échanger (les coups et/ou les paroles) avec l'insalubre qui vous a été attribué. Considérez que toutes vos techniques vous coûteront 2 fois moins de reiryoku que prévu et qu'en fonction de la complexité de votre stratégie ou du flow de votre enchainement, des bonus contextuels pourraient vous tomber dessus pour vous aider dans votre combat. Gardez bien à l'esprit que les insalubres sont les hollows les plus puissants ayant existé, ils dépassent les généraux en terme de puissance brute. Ce sont de véritables monstres et des prodiges du combat.
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Murazaki Tengoku
Murazaki Tengoku
Lun 29 Juil - 16:33
Instantanément, nous arrivions au sein du Seireitei ravagé par la guerre qui s'y passait. Je voyais toute cette scène au travers de mon bandeau, et quand je ressentais ce qu'ont ressentis toutes les âmes qui ont subis l'attaque, toute cette douleur, cette détresse, ce désespoir.. Je ne pouvais pas m'empêcher de laisser un large soupir sortir de mes lèvres. Mais il fallait que je souris tout de même, non pas car je restais confiant en mes capacités, mais car à présent il fallait que chacun ait le moral remonté, il ne fallait pas reculer mais avancer en tant qu'une seule et même unité qui anéantirait les envahisseurs. C'est pourquoi je marchais calmement vers un Insalubre, non pas car je savais qui il était, mais à cause de l'énergie qu'il émettait.

Ma colère, cependant, restait bien présente. Je ne pouvais pas imaginer que ces déchets aient décider de commettre un tel affront. Mon Reiatsu s'agitait naturellement autour de moi, dans une sorte de tempête dorée. Tel un Empereur qui marcherait à la guerre, cette tempête agissait presque une cape dans mon dos, tandis que le sol tremblait sous mes pas. En passant aux côtés de Meruem, ma main gauche tapait son dos dans une tape amicale, alors que je lui adressait de simples paroles sans jamais m'arrêter de marcher.

"-Tu as bien combattu jusqu'à maintenant, mais il est temps de donner le relais. Bien joué, tu as tenu jusqu'à ce que la cavalerie arrive."


Je n'avais pas envie de blaguer, et je ne riais même pas comme je le ferais d'habitude. Seul un sourire froid était dessiné sur mon visage. Et une fois avancé à une certaine distance devant Meruem, mon Zanpakuto bougeait doucement, comme si c'était naturel, tout en se recouvrant du Reiryoku doré dont j'étais doté. Cependant, ce qui arrivait pour tous les Hollows présents n'était pas quelque chose qui allait leur plaire. Des dizaines de fois, et sans jamais s'arrêter, c'était comme si des coups d'épées étaient téléportés tout autour de moi à une grande distance, les décapitant d'abord avant de trancher les têtes qui se séparaient de leurs corps autant de fois que nécessaire. Et pour l'Insalubre, une fois qu'il rentrait dans la tempête générée par mon attaque, le but serait le même.

"-La plaisanterie a assez durée, agenouille-toi et tends ta nuque pour ne pas me faire perdre mon temps."

Le vent généré par mon attaque, bien qu'incapable de créer une réelle tempête, faisait voler au vent mes cheveux blancs ainsi que mes habits. Le Haori de Capitaine sur mon dos, resplendissant encore plus grâce à la "cape" dorée que constituait mon Reiryoku, me donnait un style pas dégueu quand il volait au vent, on va pas se mentir. Mais bon, l'heure n'était pas au style, mais aux combats.



_________________
Groupe 0 ▬  Mieux vaut tard que jamais M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Lun 29 Juil - 23:16
À peine arrivée des cieux je m’étais attaquer au Hollow que je jugeais le plus menaçant, d’un éclair purificateur, Rajin annihila le hollow en une fraction de seconde avant même que qui que ce soit ne se retourne pour remarquer notre présence.
Un flot continue de sentiments extérieurs envahirent mon cœur. Décidément, c’était la journée porte ouverte aux émotions d'autrui. Mais devant tant de souffrance je ne pus que me montrer déconcerté. Choqué par ce paysage dévasté, je me devais de ne pas laisser paraître la moindre émotion négative. Nous, les capitaines, l’élite de la Soul Society étions là. Nos subordonnés étaient là, amochés. Ils s’étaient tous extrêmement bien battu qu’il soit de la première, de la seconde ou bien de la troisième division. Notre puissance était comme… Infini. Notre entraînement était bel et bien terminé. Cette guerre n’attendait plus que nous.

Les cent bras de Raijin frappèrent le sol provoquant une onde de choc décimant les plus faibles Hollow se dressant devant moi.

- Vous tous ! Contemplez la puissance des cents paumes du Dieu du tonnerre.

En effet, c’était la première fois que les émissaires apercevaient mon bankai. La première fois depuis des siècles qu’un être vivant autre que moi pouvait porter les yeux sur la Statue du dieu Rajin. Cependant, si les petits hollow n’étaient plus, la première cible de mon attaque semblait être doté d’un pouvoir de régénération.

- Hum.. Comme c'est intéressant. Tu es tenace. Seulement… Tu n’es pas le seul dur à cuire ici, Hollow !

À ses mots, j'ouvrais mon œil blessé. Celui qui traditionnellement est toujours bandé, caché sous un tissu ou un simple cache-oeil. Sous ma paupière, rien d’autre qu’un œil blanc marqué par une cicatrice. Il ne s'agissait pas là d’une technique secrète ou autre. Non, c’était uniquement une technique d’intimidation. Je faisais comprendre, qu’en tant que vétéran des émissaires, j’avais survécu à la grande guerre et que je me tenais là, debout et aussi puissant que jamais.

- Si tu te régénères. Alors je te tuerais et te désintégrais encore et encore jusqu'à ce que tu sois le dernier encore présent en ces lieux lorsque t’es congénères battrons en retraite ! Ensuite, je t’attacherais et je te disséquerai pour la science.

Le regard froncé et le sourire jusqu’aux oreilles, comme excité par mes propres propos. J’ordonnais aux bras de ma statue de tous se lever vers le ciel tandis que l’orage grondait au-dessus. La foudre tomba sur chacune des mains de ma statue. La statue était rechargée à bloc comme le laissait indiquer le son de cloche en cuivre qui retentit de tout le Seireitei.


_________________
Groupe 0 ▬  Mieux vaut tard que jamais 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Mar 30 Juil - 9:22

L’apocalypse. Voilà la vision qui s'offrait à la nouvelle Capitaine de la Troisième Division, alors qu'elle foulait de nouveau ces terres, sa maison. Et au même moment, de par sa connexion avec le Sotaicho, elle ressentait tout un tas d'émotions, venant des milliers de combattants qui étaient aux quatre coins du Seireitei. Souffrance, peur, désespoir. Toutes ces émotions la transperçaient de part en part. Et elle ressentait également une culpabilité, au fond d'elle. Si, lors de cette mission au Rukongai, elle avait été plus performante, moins idiote, plus forte et mûre, alors Tomoe aurait survécu. Ca aurait été elle qui se serait tenue ici avec les autres Capitaines et de son côté, elle aurait pu être en première ligne dès le début pour se battre et sauver des vies.

« Raikiri. »

Une sentence de mort, vers le fou qui osait s'approcher ainsi de deux des personnes les plus précieuses pour elle. Instantanément, la foudre réduisit à néant le monstre, ne lui laissant aucune chance de survie. Enfin, ça c'était sur le papier, car en effet, il commençait déjà à se régénérer. Mais ça n'avait aucune importance, Hikaru comptait bien le détruire, jusqu'à effacer son existence même. Il n'avait aucun droit de souiller la Soul Society de sa présence.

Sans un mot de plus, elle avançait en direction du Hollow qui finissait de se régénérer. Il n'y avait aucun doute : il était fort. Probablement encore plus que la Bête, ou même que Taigu, qui s'était transformé en Hollow, suite à son incompétence. Mais elle n'avait pas peur. Il n'y avait aucune crainte qui la traversait : elle gagnerait. Elle le savait, il n'y avait aucun doute là-dessus. Tout simplement car le haori qu'elle portait désormais sur le dos, et qui attestait de son statut de Capitaine de la Troisième Division était lourd.

Il était à la fois le reflet des centaines de batailles qu'elle avait mené jusqu'à la victoire, que de tous ses échecs. Elle le ressentait au plus profond d'elle, toutes les personnes qui étaient mortes par sa faute, toutes celles qui comptaient sur elle pour la suite. Et tout ça avec la charge de la Troisième Division, ses frères d'armes avec qui elle guerroyait depuis maintenant plus d'un siècle. Oui, il était clair que le grade de Capitaine était lourd à porter. Et c'est justement pour ça qu'elle ne pouvait pas perdre. Au fur et à mesure qu'elle avançait, des lettres de foudre se formaient dans le ciel de la Soul Society. Des lettres si grandes que tout à chacun, que ce soit Hollow ou Shinigami pourrait les lire.

« Le Sotaicho et les Capitaines sont arrivés sur le champ de batailles. Alors ne perdez pas espoirs et et relevez-vous, frères et sœurs Shinigamis. Vous êtes la fierté du Goteisantai. »

Si ce message pouvait rassurer ne serait-ce qu'un peu, donner un infime espoir supplémentaire à tous ses compagnons, alors ça serait utile. Arrivant enfin face au Hollow, Hikaru laissait exploser toute l'énergie qu'elle avait emmagasiné jusque-là. L'entraînement avait porté ses fruits, un débordement de puissance qu'elle n'avait jamais ressenti jusque-là parcourait son corps.

« Je suis Nanahara Hikaru, Capitaine de la Troisième Division. Navré, Hollow, mais je vais devoir en finir vite avec toi. »

Dégainant à une vitesse folle son Zanpakutō, elle concentrait toute sa force dans un assaut mortel et implacable. Sa meilleure technique d'escrime, directement, enchaînant les attaques à une vitesse folle. S'il pouvait se régénérer, même sans son cerveau, alors il fallait l'anéantir encore et encore, jusqu'à ce qu'il n'ait plus la moindre goutte d'énergie à disposition. Mais bien sûr, ça allait être un combat de grande envergure. Peut-être même le plus dur de son existence.

Mais elle ne pouvait pas perdre. Car elle était Nanahara Hikaru, Troisième Capitaine de la Troisième Division.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Odyssée :: Péripéties :: Épopées :: Rémanence :: Seireitei :: Phase 2
Groupe 0 ▬ Mieux vaut tard que jamais

Sauter vers: