Derniers sujets

« Death and Seek » feat Yukimura
 :: Soul Society :: Rukongai

Alignement : Chaotique neutre
Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Tanjiro Kamado
Messages : 5
Expérience : 38
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 24/06/2019
Shingen no Kokushibo
Shingen no Kokushibo
Jeu 18 Juil - 23:57





An 796
Soul Society — Territoire du Rukongai

Juché sur ce qui semble être un rocher de pierre, accroupi sur lui même. Koku se tenait face à l’aube qui dépeint le monde à perte de vue, face aux quartiers délabrés qui les précède. Ainsi du haut de cet ailleurs où il s'est perdu peut-être même sans le réaliser dans un monde tout en autres – autre temps, autre vie, autres travers, autres souvenirs – oui du sommet de ces lointains souvenirs sur lesquels personne ne devrait avoir à s'égarer Kokushibo chute soudain tête la première dans la lagune de la réalité avec le brusque affolement de ceux qui s'y retrouvent par accident ; tranchante inspiration presque suffocante et réflexe désespéré d'accrocher tout ce que la main peut atteindre pour éviter à tout prix de ressombrer. Il sourit sincèrement, heureux de retrouver bientôt un but.

Pendant à peine une fraction de seconde, il manque même de s'étouffer, la position du soleil faisant rappel au solstice d’hiver ; à cette promesse langoureuse et éternelle. Tant la réalité a à demi éveillé chez lui ce réflexe universel de se soustraire à la portée de ce qui pourrait nous heurter de plein fouet – mais la raison, plus rapide, veille à ce qu’il n'en fasse rien et s’approche de son vieil ami. Il se laisse être ancre, roc, lande de répit même temporaire au presque-noyé qu'il est. Il y a un tel engouement dans ces moments où ils sont ensemble.


« Tss…  » Il tique fortement « Oy Aniki. » Il s'afirme de plus belle « On est censé faire quoi ici ? Je suis pas sûr de comprendre cette histoire de Shinigami et de Soul Society machin»
– s'engouffre sans attendre dans la brèche taillée par ces syllabes abattues pour tenter d'y apposer le sens d'une conclusion qu’il n'est pas encore en droit de tirer – car mille mots pourraient compléter cette demande laissée en suspens dans l'air plutôt que ceux qu’il (voudrait)(croit) s'attend à entendre.

Son autre main s’appose calmement sur le sommet de son crâne, tandis qu’il baille de l’autre. Et il laisse apparaître ce sourire ce rire qui suintent d'une euphorie trop sauvage pour sonner juste, il regarde l'enfant qu’il est regretter l'envol de sa naïveté, l'âme grise et désolée d'avoir dû donner raison à sa première perception.








@Tokugawa no Yukimura
Rang : C
Grade : Nittohei, Sanbantai
Avatar : Asakura Hana (Shaman King)
Messages : 4
Expérience : 15
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 11/07/2019
Tokugawa no Yukimura
Tokugawa no Yukimura
Ven 19 Juil - 14:06

Manœuvre qui (ne) se désirait (pas) être l’avatar d’un vœu mal placé, avoir endossé la fonction au service du divin s’avérait être plus ardue que prévu. Dans cet élan de motivation qui l’avait poussé à rejoindre le géniteur - aux traits méconnus de lui-même -, Yukimura n’avait pas daigné prendre en compte bien d’autres paramètres.

L’inconnu, le devoir, l’ordre et son ami Yakuza au crâne de fer.

Le Rukongai était grand, beaucoup trop grand. Dans quel but ? Éloigner les engeances du mal des serviteurs de Dieu ? Prouver la force de ce dernier ? Ou bien tout simplement combler un vide qui se devait de l’être ? Un seul être avait la réponse à cette question et ce n’était clairement pas l’impétueux aux bandages usés.
Son regard s’abandonne devant l’immensité de la Création.
Tu t’es perdu en cherchant un autre. Mais fort heureusement, tu as cette canne qui te sert de repère dans ce désert de pensée qui est tien, une absence de réflexion sous nulle condition ; une faim et un désir d’écraser seuls subsistent. Mais l’insatisfaction du bossu le ramène sur la terre ferme. Prévoir n’est décidément pas ton point fort. Alors, avec le temps… tu as appris à improviser.

" Hmhmhmhm… - rictus affirmé et rire léger - Regardes bien autour de toi Kokun (Koku-kun), que remarques-tu ? "

En vérité, il n’y avait y rien. Cet escroc espérait le flouer une fois de plus en jouant avec l’imagination de son associé. Seulement, pour une fois, son odorat allait pouvoir jouer. Du bruit commençait à se jouer de leur ouïe et le sol commençait à trembler. Que cela pouvait-il représenter ? Une seule manière de le savoir. S’armant de son crâne, le jeune Yukimura affrontait la terre avec son front.
Résultat décevant. Il commençait à voir double et quelques gouttes de sang commençaient à perler près de la bosse récemment apparue.

" L’enfoiré, il m’a eu par surprise. "

Quel clown, il espérait accuser le sol d’une agression. Était-ce seulement vraiment lui qui lui avait infligé cette blessure ? Ce serait quoi bientôt ? Le ciel leur tomberait sur la tête ?
Alignement : Chaotique neutre
Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Tanjiro Kamado
Messages : 5
Expérience : 38
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 24/06/2019
Shingen no Kokushibo
Shingen no Kokushibo
Ven 19 Juil - 15:18





An 796
Soul Society — Territoire du Rukongai

Il était heureux d’enfin trouver de quoi l’occuper. Et cela nul besoin de l'observer pour le deviner ; ses hésitations, son ton trahissaient son état d'esprit autant que ses réflexions, lesquelles ne devaient pas voler plus haut que le ras des pâquerettes – mais pour sa défense, il n'était ni le premier à se trouver aussi démuni face à un affrontement à venir, ni le plus outrageant dans ses réactions. Il se montrait d'ailleurs plutôt neutre pour une fois dira t-on, voire tempéré, et s'il avait sûrement été capable de davantage d'éloquence ou de charisme par le passé, ce n’est surement pas son aîné qui lui tiendrait rigueur de cette actuelle perte de repères. Au contraire. Le concerné, parce qu'il avait eu l'habitude d'inventer toutes sortes de belle choses sur ces deux là, paraissait cette fois encore tenter de trouver quelconque subterfuges, qu'il ne témoignât qu'une maladroite incertitude, tandis que Kokun comme il l’appelait approuvait en silence cette apparente tranquillité. Tout autant perturbé que le jeune homme pu t’être, il ne niait ni ne rejetait en bloc ces déclarations, pas plus qu'il n'essayait de ne pas juger son camarade qui contre toute attente cogna son crâne contre le sol.

Il conservait ce ton calme, rationnel quoique un soupçon irrité de ce qu'on essayât de lui faire avaler des couleuvres. Cette contrariété, son aniki pu surement l’apercevoir lorsqu'il répondit au ruisseau de questions qu'il avait relâché, à l'instar d'un torrent de questions toute plus débiles les unes que les autres. Il est d’ailleurs important de noter qu’en observant un peu plus davantage cet endroit, ils auraient pu remarquer les oiseaux qui s’envole et notemment ce sillage sombre qui flotte. Son regard devenant quelque peu plus insistant ; sa voix plus questionnante :

« ...  » Il l'observe avec un peu de retenu « Oy Aniki. » l'interpelle t-il « N’aurait-il pas été plus intelligent que s’attaquer à ce Hollow qui vole plutôt qu’au sol ? »
Il est vrai qu’il aurait été plus raisonnable que de lui indiquer ce monstre avant qu’il n’agisse mais soit. Vaut mieux tard que jamais. A défaut que le ciel ne leur tombe sur la tête, c'était plutôt cette chose qui leur fonçait dessus.








@Tokugawa no Yukimura
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai
« Death and Seek » feat Yukimura

Sauter vers: