Derniers sujets
Voir le deal
39.99 €

meeT iT aT basemenT [Sôo]
 :: Soul Society :: Seireitei :: Chiebukuro

Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Ven 28 Juin - 12:08
Hikaru se rendait actuellement dans les quartiers de la Seconde Division, alors . En effet, peu de temps après que les hautes instances avaient établis que des avants postes seraient créer au sein du Rukongai, afin d'augmenter l'efficacité de la Troisième Division, elle avait reçue une convocation de la part du Capitaine de la Deuxième, Sakazuki Sôo. C'était... surprenant, il fallait l'avouer. Qu'est-ce que cet homme pouvait bien lui vouloir ? Hikaru ne le savait pas trop et était assez perplexe, elle devait bien l'admettre. Enfin Mais bon, les ordres étaient les ordres et puis qui sait, peut-être que ça serait intéressant ? Vêtue de son habituel Shihakushō ainsi que de son brassard de Vice-Capitaine, la jeune femme avançait rapidement dans les lieux.

Maintenant qu'elle y pensait, c'était la première fois qu'elle avait parler seule à seule avec le Capitaine Sakazuki. Elle ne le connaissait pas vraiment, ne le connaissant que de réputation. C'était un vétéran qui était souvent de bon conseil. Bah, ça n'aidait pas vraiment, puisque c'était le minimum syndicale que l'on pouvait attendre de la part d'un Capitaine. Même Tomoe était assez compétente, dans ce domaine.

« Voyons, ça devrait être par là... »

Elle n'était pas tout à fait sûre. Il fallait avouer que Chiebukuro n'était pas l'endroit dans lequel elle passait le plus de temps. Mais grâce aux indications de divers camarades, elle parvint à arriver au bureau, après quelques minutes. Heureusement, comme elle partait toujours en avance, elle n'était pas en retard. Tant mieux, elle ne supportait pas quand les autres l'étaient et mettait donc un point d'honneur à toujours être à l'heure. Et c'est donc après avoir toqué à la porte du bureau qu'on lui fit signe qu'elle pouvait entrer. Bien.

« Capitaine Sakazuki. Vice-Capitaine Nanahara Hikaru au rapport. Vous vouliez me voir ? »

Le saluant dans les formes, elle s'était vaguement incliné, tout juste assez pour qu'on ne puisse pas lui faire de reproche. Elle détestait ça après tout, mais bon, elle ne savait pas trop quel genre d'homme il était. Autant la jouer fine.Restant debout, elle attendait donc les instructions de celui qui l'avait convoqué, de plus en plus curieuse.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Ven 28 Juin - 16:35
Quelle misère, la seconde division était à la ramasse. Et je me démenais pour sortir la tête de l’eau. À consacré trop de temps sur les projets qui me tiennent trop à cœur nous avions fini par ne plus être dans les temps. De plus, les échanges avec le pôle médical se faisaient de plus en plus difficile. Le vice capitaine Uesugi avait eu quelques complications à gérer, quelques “cadeaux piéger” de la part de son prédécesseur… Néanmoins, son travail commençait à se faire sentir et le pôle médecin allait de nouveau devenir rentable ! Pour aider à cela, j’avais eu une idée les jours précédents. Une idée somme toute logique, mais crucial et pour cela, j’avais besoin de la 3eme division de Tomoe. J’avais alors fait dépêcher jusqu’ici l’un de ces vice-capitaines. Et par chance, la concernée venait de passer le palier de la porte au moment même où je reposais la bouilloire qui quelques secondes plus tôt sifflait pour annoncer l’arrivé du thé.


- Vice-capitaine Nanahara, oui, je vous attendais ! Je vous en pris asseyez vous.

Je sirotais ma tasse de thé avant de remplir une seconde et la tendre poliment vers ma nouvelle interlocutrice.

- Dites-moi, vous n'avez pas trop eu de mal à trouvé mon bureau ? Il est vrai que j’en possède pas moins d’une dizaine rien que dans Chiebukuro, et celui-ci n’est pas le plus simple à trouvé ! Mais nous y serons bien installé pour discuter.

Je ne connaissais pas grand chose d’elle. J’avais constamment le nez dans les affaires de ma division et lorsque j’avais besoin d’aide extérieur, je me tournais soit directement vers Tomoe ou vers Yuki… Manquerait plus que j’aille taper la discute à Tengoku !

- Alors, quel genre de personne êtes-vous ? Avez-vous envie de discuter, un ou bien souhaitez, vous passez directement au vif du sujet ? Sait-on jamais je préfère vous demander à l’avance ! Après tout, vous êtes l’une des protégées du capitaine Shizumi. Je ne serais pas étonné de constater que le chien fou est déteint sur vous !

Je prenais mon air décontracté. Mon petit rire était clairement bienveillant, je ne cherchais qu'à détendre l’atmosphère et ce même le dernier des imbécile de la première division aurait pu le comprendre.

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Ven 28 Juin - 16:57
Bien, elle ne s'était pas trompé de bureau, tant mieux. En même temps, étant donné que l'homme en face d'elle portait le haori, attestant de son statut de Capitaine, il y avait peu de chances que ce soit un imposteur. Ce dernier d'ailleurs, semblait accorder une grande place à la politesse et aux manières. Voilà qui le rendait d'emblée très différent de Tomoe ou de Tengoku, les deux autres Capitaines du Goteisantai. Hikaru prit donc la peine de s’asseoir, comme le lui proposait celui qui devait être le plus grand scientifique actuel de la Soul Society. Il lui proposait même du thé, qu'elle accepta avec une certaine gratitude.

« J'ai eu quelques difficultés en effet, mais vos subordonnés ont eu la gentillesse de m'aider à vous trouver. Merci de votre sollicitude. »

Le thé était plutôt bon, elle devait avouer. Enfin, non pas qu'elle en était une experte, préférant la boisson alcoolisée à ce truc. Mais dans tous les cas, ça n'était pas dérangeant le moins du monde. Ainsi, elle écoutait donc ce qu'avait à dire le Capitaine, qui souhaitait plus la connaître avant de commencer à parler affaires. Enfin, il lui laissait le choix.

« Oh, il n'y a pas à vous inquiéter pour ça. J'étais déjà sauvage avant de rejoindre le Goteisantai officiellement. Après tout, à l'époque, j'ai fais un forcing incroyable pour avoir le droit à un stage d'immersion au sein de l'Avant-Garde, en dernière année. Et mes professeurs ont pleurés de joie lorsque je suis partie. »

Est-ce qu'il en avait entendu parler ? C'était possible, même si ça remontait maintenant à un peu plus de cent ans. Après tout, les stages d'insertions étaient rarissimes et Hikaru n'avait jamais entendue parler de quelqu'un d'autre qui en avait fait un avant d'intégrer une des trois divisions.

« Ceci dit, je préférerais commencer tout de suite par le motif de ma convocation. Après tout, plus on passe de temps à discuter, moins on en aura pour agir en conséquence. »

Ce n'était pas faux, après tout. Plus ils discutaient, moins elle passerait de temps à entraîner les troupes de l'Avant-Garde. Et ça, elle ne pouvait se le permettre. Si à l'époque, son côté sauvage et direct était surtout lié à son insolence, c'était maintenant pour augmenter l'efficacité de ses actions. Elle gérait les troupes qui avaient le plus haut taux de mortalité de tout le Seireitei après tout et devait donc faire au mieux.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Sam 29 Juin - 7:28
Il n’y avait pas à dire, l'empreinte de Tomoe était bien présente chez les shinigamis de sa division. Son vice-capitaine n’y faisait pas exception. Cet Hikaru se voulait pour le moins diplomate, après… Étais-ce une simple formalité quant à mon rang ? C’était fort probable.
Avant une grande gorgée de mon thé, je posais ma tasse sur la table jetant un œil à mes papiers.

- Bien, je n’y vois pas d'inconvénients.

Je saisissais quelques papiers afin de me remémorer les statistiques qui me poussaient à effectuer cette demande auprès de la troisième division. Quand bien même je ne voulais pas m’amuser à les communiqués. Ces chiffres n’avaient de réel intérêt, de réel sens qu'à mes yeux. Il ne s'agissait pas là des préoccupations de la 3eme et encore d’un vice-capitaine.

- La seconde division est la plus discrète de toute. Pourtant chaque année des étudiants rejoindre également nos rangs. Et le pôle médical commence à se retrouver bondé. L'hôpital central de Chiebukuro se retrouve dans l’incapacité de recevoir plus de médecins et il devient compliqué de former de nouvelles recrues. Pourtant, vous n’êtes pas sans savoir que les aides-soignants sont indispensable eux shinigami qu’ils soient dans la première division ou dans la vôtre.

Je récupérais brièvement mon souffle, observant les potentielles réactions de la vice-capitaine. Voir si elle percutait déjà la nature de ma demande.

- Il y a des territoires dans le Rukongai fraîchement acquis, qui commence à être habités. Mais surtout certains de vos avants-post se trouvent en zone à haut risque pour ne pas dire très haut risque. Voici donc ma proposition : j’aimerais avec l’accord de la troisième division, exportée des unités de médecins avertis sur ces avants-postes, et même créer des centres de formations. Ainsi, vos troupes seraient rassurées et entre de bonne mains. Grâce à cette solution, votre division déplorait moins de pertes et la mienne pourrait se rendre utile tout en promettant une meilleure croissance pour les prochaines générations de Shinigami médecins.


Une offre alléchante où il n’y aurait aucun perdant, que des gagnants. Les confins du Rukongai peuvent s'avérer sanglants et l’absence de médecin était un cruel fléau que connaissait bien la division de Tomoe.

- Qu’en dites-vous ?

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 29 Juin - 11:55
Hikaru écoutait avec attention les paroles du Capitaine de la Seconde Division. C'était pour le moment plus un bilan de la situation des unités médicales et il avait l'air plutôt positif. Trop positif même, ils n'avaient carrément plus la capacité de gérer tout ça et devaient donc désengorger, d'une manière ou d'une autre et sa proposition était... alléchante. En effet, il était prévu que certains Shinigamis, spécialisés dans le soin rejoignent de base les futurs avant-postes, mais c'était encore assez flou et et là, Sakazuki leur offrait sur un plateau d'argent, en plus des médecins dont ils auraient besoin des professeurs, qui serraient capables d'enseigner les techniques médicales en question, aux hommes de la Troisième Division. Après tout, un médecin n'était pas toujours capable de transmettre son savoir, alors que c'était la spécialité d'un professeur. Néanmoins, elle préféra demander confirmation, afin qu'il n'y ait aucune mésentente à ce sujet.

« Vous proposez donc également de fournir, mettons un ou deux professeurs par avant-postes, afin qui'ils puissent diriger les cours et aiguiller les médecins sur la meilleure façon d'entraîner nos hommes ? »

Puis, renchérit tout de suite afin d'argumenter dans ce sens. Il y avait là un coup à jouer et elle n'allait certainement pas rater le coche.

« Vous n'êtes pas sans savoir que nous avons déjà organisé un entraînement commun entre les troupes de la Shinōreijutsuin, dirigée par Asakura Haō et mes propres soldats. Il y avait un bon feeling et je suis persuadé que cet ajout n'en sera que plus profitable, tant pour vous que pour nous. »

En effet, du côté de la Troisième Division, ils obtiendraient bien plus rapidement les techniques médicales clés dont ils avaient besoin et du côté de la Deuxième, leurs hommes obtiendraient bien plus d'expérience du terrain. C'était un défaut qu'elle avait remarqué, lors de l'entraînement commun et si on pouvait le corriger, alors ce serait parfait. Doucement, ce projet prenait forme... Oui, il y aurait du travail, mais s'ils jouaient sur le long-terme, ça serait parfait.

Et si ?... Une pensée traversa alors Hikaru, mais elle décida de ne pas la partager pour le moment. Ça attendrait au moins d'avoir la réponse du Capitaine concernant cette doléance.


Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Sam 29 Juin - 14:37
C’était avec plaisir que j’observais le vice-capitaine Hikaru se rejouir de mes décisions.


- C’est exacte ! La Kaido n’est pas et n’a jamais été un art du kidô réservé uniquement à la seconde division. Il n’est donc pas exclu d’implanter une salle de cours dans chaque complexe médical de vos avants poste aussi bien pour les aspirants médecins de ma division que pour les explorateurs de la troisième désireux d’apprendre les arts curatifs.


L'implantation dans ces centres m’étais doublement bénéfique, si ce n’était triplement bénéfique ! Il me permettait de gérer le problème du nombre, d’étendre ma zone d'influence. Et d’exporter certains de mes projets. La création de nouvelle salles de classes comprenait bien évidemment la construction de nouveau centre scientifique. Si je ne voulais pas avoir de problème je me devais de jouer franc jeux avec la vice capitaine de Tomoe.

- Vous comprendrez également que l’exportation des mes médecins et de mes professeurs serait également accompagnée de celle de mes scientifiques. Je compte bâtir sous les complexes éducatif, des laboratoires souterrains. Ainsi les mystères extérieurs pourront être étudié directement sur le terrain. Nous gagnerons un précieux temps, et notre avance sur le plan scientifique ne s’en portera que mieux. N’ayez aucune craintes, ces bâtiments étaient sous terre ils n’empietterons pas l’espace de vos avant post à l’extérieur.

En réalité ces laboratoires externe étaient des test. Une façon de “tâter le terrain” pour une projet beaucoup plus grand, beaucoup plus efficace : Le Jōshōmon
Le Jōshōmon représenterait la supériorité des shinigami sur les quincy et les humains. Un complexe dix fois, cent fois, mille fois plus grand que ceux du Seireitei. Situé au fin fond du Rukongai. Ainsi toutes expériences jugé trop dangereuse pour être traité pourrait voir le jour dans ce lieu de haute sécurité où aucun civil ne serait mis en danger. De quoi développer des armes de destruction massive par centaines.


- Bien sur, ces laboratoires seraient en minorités ! Ils seraient présent un avant-poste sur trois dans un certain rayons de kilomètre et bien évidement situé aux endroits les plus stratégique. Réfléchissez y ! Nous y sommes tous gagnants.


C’était le regard rempli d’étoile traduisant passion et sincérité que soumettais ma requête au vice capitaine Hikaru.

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 29 Juin - 17:32
Hé bien, le moins qu'on puisse dire, c'était que le Taicho de la Nibantai était plus qu'enthousiaste à ce propos. Ça avait l'air d'être une personne qui comprenait tout l'intérêt de subjuguer ainsi le Rukongai et il n'hésiterait pas à mettre la main à la pâte à ce sujet. Tant mieux, au moins, ça voulait dire qu'il croyait vraiment que ce projet avait de l'intérêt sur énormément de points et il voulait donc également apporter sa pierre à l’édifice. Hum, ça avait effectivement l'air d'être un homme de confiance, en tous points différences à son homologue de la Ichibantai, Murazaki Tengoku. Et il était également très différent de Tomoe, sa propre Taicho. Comme quoi, il y en avait pour tous les goûts.

« Contente que nous soyons d'accord sur ce point-là, Taicho. Croyez-en mon expérience, certains Hollows du Rukongai sont bien plus fourbes que l'on pourrait le croire. Ils pourraient aisément trouver la seule personne de l'équipe possédant des techniques médicales et tenterait de l'éliminer. Même si le pire que j'ai vu, c'était un Hollow pouvant prendre l'apparence d'un Plus, lors de ma première mission à l'extérieur. »

Une grimace se dessina sur son visage. Seigneur que cette mission avait été un désastre. Autant dire que pour la jeune merdeuse qu'elle était à l’époque, ça avait fait un choc. Enfin, il était inutile de ressasser le passé, pour le moment. Son regard, comme celui de Sôo devait se tourner vers l'avenir et ça avait l'air d'être le cas. Il voyait en effet loin, très loin. Peut-être même trop, même si l'idée était intéressante. Hum...

« En effet, les avantages seraient multiples, il n'y a pas à tortiller du cul pour... Oups, pardonnez mon langage. »

Décidément. Chassez le naturel, il revient au galop.

« Je pense qu'il faudra tout de même veiller à en parler auprès du Sotaicho, avant de créer des complexes souterrains de ce genre. Je suis persuadé qu'il acceptera, bien sûr. Mais il faut quand même lui demander, par principe. Et puis, ce n'est pas comme si les chers espions de Murazaki Tengoku n'étaient pas en train de l'avertir en ce moment. »

Bon sang, ce qu'elle détestait ça. Elle avait l'impression de n'avoir aucune intimité, c'était très énervant à la longue. Si seulement elle avait le pouvoir de lui dire de quel bois elle se chauffait. Enfin, ça elle progressait beaucoup, ces derniers temps, ça ne saurait tarder.

« Pour les laboratoires souterrains, je n'aurais aucun problème à leur construction. Cependant, je demande simplement à ce qu'un membre de l'unité Hi Shin, les soldats de l'Avant-Garde en qui j'ai le plus confiance soit informé des avancées et travaux en cours, si ça ne vous gêne pas. Ne vous inquiétez pas, ils sont au-dessus de tout soupçon. »

Logiquement, ça ne devrait pas le gêner. Mais elle restait une Fukutaicho, donc son pouvoir était très limité, face à un Taicho. Elle espérait juste qu'il comprenne que c'était par principe et aussi par sécurité, qu'elle demandait ça.

« Si vous êtes d'accord, j'aimerais aborder un autre sujet, une doléance de ma part, venant d'Asakura Haō, votre Fukutaicho et moi-même. »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Sam 29 Juin - 18:03
Le franc-parler du vice capitaine m’avait donné un rictus des plus voyant. J'étais certes le capitaine le plus attaché aux manières et aux traditions. Mais je n’avais pas un balai dans le cul ou du moin je pensais et je pense ne pas en avoir. Je n’étais pas du genre à sévir le moindre shinigami ayant recours au langage familier en ma présence du moins tant que ce dernier n’est pas un larbin de Tengoku. Quand bien même je ne considérais pas la vulgarité comme un manque de respect cela dépendait envers qui elle était tournée. Selon les circonstances, il m’arrivait de sévir, je dois l’avouer. Cela faisait il de moi un vieux grincheux ? Je ne l'espérais pas. Dans tous les cas Hikaru n’avais pas à s’en faire. Son écart de langage ne lui porterait absolument pas une mauvaise image, bien au contraire. Cela prouvait qu’elle était détendue… D’une certaine manière.

- N’ayez crainte, le Sotaicho sera prévenu en temps et en heure.

Décidément, cette shinigami marquait des points, son franc-parler ne ménageait pas son agacement envers les actes de Tengoku, chose que nous ayons en commun.

- Ahah ! Je vois que vous ne portez pas le Capitaine Murazaki en haute estime, je me trompe ?

Tirant de mon tiroir, j’observe d’un coin de l’œil une nouvelle boisson… Légèrement plus forte que le thé.

- Laissez les brigadiers de Jin’ei faire leur travail. J’ai abandonné tout espoir de raisonner le capitaine Murazaki, il s’obstine à inutilement consommés ses ressources pour mettre sur écoute ses alliés. Pourtant, nous ne faisons rien d’illégale ici. Alors vous vous doutez bien qu’en vous adressant à l’un des capitaines, vous êtes obligatoirement épiée par l’un de ses subordonnées. À quoi bon… Ce ne sont que les ressources du Seireitei après tout...

Du sarcasme, encore du sarcasme, en réalité, j'étais bel et bien désespéré par Tengrocul... M'enfin... Du même tiroire je sortais deux coupes que je disposais sur la table.

- Je ne vois aucun inconvénient à ce que des shinigamis du Hi Shin supervise la construction ainsi que la garde des bâtiments de la seconde division à l’extérieur du seireitei. À condition que ces émissaires soient tirés sur le volet bien entendu. Buvez-vous de l’alcool, Vice-capitaine ?

Je sortis enfin ma bouteille de ce fameux tiroir. Bouteille sur laquelle était écrit “酒”. Autrement dit, du bon saké ! Remplissant les deux coupes à rabord je tendis l’une d’entre elle à mon interlocutrice.

- Dites moi, quel est cette requête dont mon cher vice-capitaine aurait omis de m’en parler.

Fermant mon unique œil, le sourire aux lèvres, je souhaitais toujours détendre l’atmosphère. Histoire de faire comprendre que je taquinais Hao. Il était pour moi un homme digne de confiance. Après tout, j’en avais fait mon vice-capitaine.

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 29 Juin - 18:25
Hé bien, ils avaient un point commun : leur agacement envers Tengoku. Si même le Taicho de la Nibantai le trouvait énervant, alors qu'il était réputé pour être un homme patient et à l'écoute, c'est qu'effectivement, il devait en tenir une couche. Mais bon, Hikaru ne pouvait malheureusement pas trop en dire, étant une simple Fukutaicho. Ce pauvre type pourrait le retourner contre elle et l'ennuyer. Et elle n'avait pas besoin de ça, à l'heure actuelle.

« Je dois admettre qu'il est compétent, mais ça s'arrête-là. Je l'ai côtoyé à plusieurs reprises et parmi les trois Taicho, c'est celui avec qui j'ai le moins d'affinité. »

Une réponse assez vague, mais toutefois précise pour signaler qu’effectivement, elle ne le supportait pas. Ah, si elle pouvait lui rabattre son caquet. Et elle était totalement d'accord sur ce gaspillage idiot de ressources. S'il avait tant d'hommes, pourquoi il ne partageait pas avec les autres ? Mais bref, il y avait plus important que son cas à traiter aujourd'hui et s'ils voulaient avancer, il fallait faire abstraction de ça, ne faisant que hocher de la tête suite aux paroles sages du Taicho.

« Aucune inquiétude à avoir, je les aient sélectionnés moi--même au fil des ans. Je leur confierais sans hésitation ma vie, si nécessaire. »

C'était parfait, tout ça ! Voilà qu'ils avançaient à grande vitesse et cette partie de la discussion était maintenant close. il fallait maintenant parler de la seconde partie qui, Hikaru n'en douterait pas, intéresserait certainement Sôo.

« Vous n'êtes pas sans savoir que nous avons organisés il y a peu un entraînement conjoint entre les hommes sous ses ordres et les miens. Avec également un petit duel entre nous deux que j'ai remporté. »

Quoi ? Elle pouvait bien se jeter des fleurs de temps en temps non ? Et c'était surtout pour rafraîchir la mémoire du Sakazuki, ou alors l'informer de cette entreprise, entre les deux subordonnés, s'il n'en avait eu aucune information. Hikaru en doutait, mais bon.

« Merci. Et ne vous en faîtes pas, parmi toute la Sanbantai, je suis la plus grande buveuse. Et je doute même qu'une seule personne de tout le Seireitei puisse me vaincre dans ce domaine. »

Ouais, elle se vantait d'être une poivrot. Si ce n'était pas beau, ça ? Elle accepta donc avec gratitude la coupe de saké, essayant quand même de ne pas la vider d'une seule gorgée. Un exercice plutôt... difficile, il fallait bien l'avouer.

« Étant donné que nous allons travailler étroitement à partir de maintenant, j'ai deux propositions à vous faire. La première serait de continuer à organiser des entraînements conjoints, mais cette fois entre les trois branches de la Nibantai et celles de la Sanbantai de manière hebdomadaire. Les connaissances que vous pourrez apporter à nos soldats seront évidemment rembourser par l'expertise de la pratique de la Sanbantai. C'est nous qui avons le plus d'expérience dans le domaine du combat réel, après tout. »

Ce n'était pas vraiment une manière de se vanter. C'était simplement les faits et elle pointait donc du doigt ainsi que la Nibantai et la Sanbantai étaient assez complémentaires et avaient donc tout à gagner à organiser ce genre de rencontres. Leur première tentative avait après tout été couronnée de succès ! Mais ce n'était pas tout, loin de là.

« Également, et de manière plus personnelle, je pense qu'organiser des échanges de temps en temps entre certains membres de nos troupes respectives peut être rentable, pour jouer sur le long-terme et renforcer la cohésion de groupe, sans trop se reposer sur les entraînements hebdomadaires. Bien sûr, ça serait sur la base du volontariat et si ce cher Murazaki Taicho était d'accord, intégrer également la Ichibantai serait... rentable. »



Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Sam 29 Juin - 20:46
En effet, voilà qui était des idées intéressante. Plutôt que de perdurer des formations uniques à chaque pôle de chaque division. Des entraînements permettraient de partager bien plus que des idées et finir par créer de combattant complètement hybride. L’idée était pour ainsi dire “ brisée les codes”. L’idée me plaisant. Après tout ne dit on pas que le véritable artiste, apprends les règles, maîtrise les règles puis s'affranchit des règles ?

- Une idée bien alléchante si vous voulez mon avis. J’encourage cette initiative, mais j’ai bien peur que le capitaine Murazaki ne daigne pas se joindre à nous. Quand bien même il accepterait, je crains qu’il ne donne un tout autre visage à votre projet. L’idée serait rapidement dénaturée et deviendrait une façon de gonfler les capacités de la première division et le premier uniquement cela me parait presque inévitable. Mais bien que ça me coûte de l’admettre, leur adhésion à ce collectif est nécessaire. Le savoir faire des brigades est précieux et ils sont de loin les meilleurs soldats. Ils ont beaucoup à donner tout comme nous tous.

Vidant ma coupe cul-sec, je songeais à l'utilité de ces échanges. En soit rien n'empêche les shinigamis des trois divisions de travailler ensemble. Mais il existe une certaine rivalité plutôt enfantine qui gêne à cette bonne entente. Les faire se côtoyer de manière hebdomadaire n’était donc pas une mauvaise idée. Bien au contraire. La diversité est une chose qui manquait à beaucoup d’escouades.

- Votre idée d’échange est tout aussi original. Si je comprends bien vous désirez créer des escouades de shinigami qui ne seraient pas bridé par l’appartenance à une division. Bien que ce genre d’escouade est déjà régulièrement mis en place pour diverses missions, créer de groupe “fixe” n’est pas une mauvaise idée en soit. Les troupes seraient bien plus équilibrées et les faire travailler régulièrement ensemble renforcerait comme vous dites la cohésion de groupe.

Il est vrai, les shinigamis de la 2eme ne sont pas des soldats. En entraînement en bonne et dû forme ne serait pas de trop.

- Vous avez la bénédiction du Capitaine de la seconde division pour la mise en œuvre de ces projets. Aviez-vous un autre sujet que vous vouliez traiter ?

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 29 Juin - 22:31
Ainsi, il trouvait l'idée intéressante. Fort bien, fort bien. Hikaru était contente de ça, mais effectivement, il y avait le problème de Tengoku. Décidément, comment ce type était parvenu à son grade de Taicho ? Il n'apportait que des ennuis. Et au final, la seule personne qu'il acceptait d'écouter, c'était le Sotaicho. Mais bon, qu'est-ce qu'ils pouvaient y faire ? Changer directement la mentalité des gars de la Ichibantai ? Moui, c'était une piste à explorer. Mais comment ? Hikaru soupirait de désespoir, devant ce blocage.

« Faudra un jour qu'il comprenne qu'il faut faire confiance aux autres et que juste en comptant sur lui-même, il se brûlera les ailes. Mais bon, lui et son ego hein... »

C'était limite, ce qu'elle venait de dire quand même. Mais bon, elle estimait rester encore dans les limites de ce qui était tolérable et à vrai dire, il y avait peu de chance que que Sôo râle là-dessus, de ce qui'elle voyait du bonhomme. Enfin, il y avait bien une solution,, mais malheureusement, ça ne dépendrait pas d'elle. Mais peut-être qu'il pourrait gérer ?

« Vous pourriez peut-être gérer ce problème ? En discutant avec le Sotaicho, qui sait ? Il donnera peut-être l'ordre à Murazaki Taicho de collaborer en toute honnêteté avec nous ? C'est la seule personne qu'il écoute, enfin, pour l'instant... »

Il aimait avoir le contrôle. Et vu la façon dont il s'exprimait, elle avait peur de ce qui pourrait se passer s'il devenait un jour plus puissant que le Sotaicho. Elle ne préférait pas y penser pour le moment, mais forcément un jour ou l'autre, ce sujet serait amené sur le tapis. Et il fallait qu'elle soit prête pour ce jour.

« Je suis ravie que vous soyez d'accord avec cette proposition. Je ne doute pas que ça sera bénéfique, même si je ne peux pour le moment que m'engager auprès de l'Avant-Garde. Mais je ne doute pas que Tomoe acceptera. Tout ce qui est utile dans un combat est bon à prendre, après tout. »

Parfois, Hikaru regrettait de ne pas avoir de capacités particulières dans l'art des sortilèges. Elle savait que c'était une discipline très puissante mais n'y parvenait pour le moment pas. Cependant, si ses troupes pouvaient en bénéficier, elle n'allait clairement pas cracher dans la soupe. Et il lui demandait donc si elle avait quelque chose de plus à voir avec lui ? Hum, pas spécialement, à dire vrai. Ah si, peut-être !

« Ah ! Vous me trouverez sans doute cavalière, mais si vous avez un peu de temps, que diriez-vous d'aller rejoindre une salle d'entraînement, histoire de croiser le fer quelques instants ? Après tout, puisque nous allons entraîner nos groupes ensembles, ça pourrait être une bonne mise en jambe, vous ne trouvez pas ? »

Et qui sait ? Peutêtre qu'elle ajouterait à son tableau de chasse un second Taicho, après Tomoe ? Enfin, il fallait qu'il accepte et ça, ce n'était pas sûr.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Dim 30 Juin - 0:24

- Il en serait fait ainsi. Compter sur moi pour en toucher quelques mots au Sotaicho, si la 3eme division me soutient dans ce litige peut être daignera t'il faire un geste. J’avais déjà abordé le sujet avec Tomoe, cela semblait l’énerver, mais elle tolérait. Peut-être que les choses se sont elles aggravés et qu’elle se sentira prête à m’épauler dans cette histoire.

Suite à cela, cette Hikaru s’était montrée bien directe, comme si cette dernière avait franchi un nouveau palier dans son franc-parler. Elle me défiait en combat singulier. Voilà qui était courageux ! Défier un capitaine de la sorte. C’était bien la première fois que je voyais ça de mes yeux.

- Pardon ? Ahah ! Et bien pourquoi pas après tout. Vous serez mon premier adversaire depuis au moins un siècle. Alors ne t'étonne pas si je suis un peu rouillé.

Il était vrai que j’étais rouillé. Mon dernier combat remonte à plus d’une dizaine de décennies. Faute a la seconde division, j’imagine. Nous autres scientifiques avons rarement l’occasion de dégainer. Cependant, je n’avais pas été fait capitaine pour rien ! Ce combat était pour moi l’occasion de me changer les idées. Après tout cette shinigami m’avait prouvé ce jour qu’il existait encore des bonnes âmes au Seireitei.

- Bien que je ne doute pas de votre force, Vice-capitaine Nanahara. Mais ne soyez pas offensé si durant cet affrontement, je me permets de vous ménager. Je n’utiliserais qu’un certain pourcentage de mes capacités. Après tout… Quelle image donnerais-je si lors d’un entraînement, je me donnais à 100 % face au vice-capitaine d’une autre division.


C’était un privilège que je faisais à cette shinigami. Elle allait être mon premier adversaire depuis un siècle. Beaucoup d'émissaires étaient prêts à payer cher pour me voir à l’œuvre. Et pour être honnête les seules shinigami ayant déjà vu mon Shikai de leurs propres yeux étaient déjà décédé depuis plusieurs siècles. Comme quoi être un vétéran n’a pas que du bon. Voir le Seireitei se dégradé n’est réellement pas une partie de plaisir.

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Dim 30 Juin - 0:57
Bien, il allait régler cette situation avec le Sotaicho, tant mieux. Après tout, ils ne pouvaient pas rester encore très longtemps dans cette situation. Car avoir des espions constamment sur leur dois, fatalement ça mettait les nerfs et franchement, Hikaru ne savait pas si elle allait pouvoir tenir encore très longtemps à ce rythme. Mais elle faisait confiance à Sôo pour ça et puis, il y avait également Tomoe, avec qui ils pourraient discuter. Si deux des trois Taicho en parlaient, le Sotaicho ne pourrait décemment pas rester indifférent. Il n'y avait plus qu'à espérer que cet espionnage n'était pas un ordre du Sotaicho lui-même, sinon, ça allait rapidement devenir compliqué.

« Faisons ça alors ! Je préviendrais Tomoe ce soir, je pense. J'ai aucun doute sur le fait que ça lui fera grand plaisir. »

Après tout, elle savait que Tomoe était aussi agacé par ça. Alors, s'il y avait moyen de s'en débarrasser, elle ne raterait certainement pas le coche. Et en plus, voilà qu'il acceptait de se prêter à un petit duel, tout en précisant qu'il n'irait pas à fond. Ah ? Il la sous-estimait peut-être ? Ou alors il voulait garder quelques atouts dans sa manche ? Possible. Mais Hikaru préféra prévenir tout de suite Sôo, afin qu'il n'y ait aucun malentendu.

« Vous êtes si confiants que ça ? Sachez que j'ai déjà battu Tomoe, ma Taicho lors d'un duel. Mais c'est bien ! Ça prouve que vous êtes forts ! Je n'en attends pas moins. »

Ouais, elle n'hésitait pas à faire en sorte qu'il comprenne bien à qui il avait affaire. S'il la sous-estimait, il risquait d'y perdre des plumes, ça, Hikaru s'en assurerait. Et gonflée par sa victoire récente sur Tomoe, elle n'avait aucun doute sur le fait de faire preuve d'une belle performance face au Taicho de la Nibantai. Hey, si elle le battait, il ne lui resterait que Tnegoku à vaincre. Une perspective fort plaisante, elle devait l'avouer.

Se levant, elle commençait à déambuler dans les couloirs, avec Sôo, en se rendant à la salle d'entraînement. Autant dire que rapidement, un attroupement se fit derrière eux. Pas mal de Shinigamis de la Nibantai semblaient vouloir voir le duel. Pourquoi pas après tout ? Hikaru avait déjà vaincu Haō, il y avait aussi une question d'honneur dans tout ça.

« Vous n'avez pas trop la pression, avec toutes ces personnes qui croient en vous ? »

Une simple taquinerie. Hikaru, elle était complètement sereine. Qu'elle gagne ou qu'elle perde, ça serait un bonne expérience pour elle, et en plus, elle pourrait voir les capacités de Sôo qui lui étaient inconnues. C'était un des avantages à être d'un grade inférieur à son adversaire : il y avait beaucoup moins de jugements en cas de défaite et bien plus d'acclamations pour la victoire. Mais Hikaru ne comptait évidemment pas se laisser faire.

Ils étaient enfin arrivés dans une des salles spécialement conçues pour l'entraînement. Elle était largement assez vaste et ses murs étaient parmi les plus solides du Seireitei, ils pourront donc s'y donner à fond. Ou presque bien sûr, il y avait des limites à ne pas franchir.

« Pour les règles, on interdit le Bankai et les techniques mortelles. Ce serait bête de se buter sans faire exprès. »

Elle n'attendait pas vraiment de réponse de la part de Sôo. C'était une évidence mais elle tenait à mettre les choses au clair, comme ça, personne ne serait surpris. Dégainant en sifflotant son Zanpakutō, la jeune Fukutaicho prit sa posture de combat, avec la lame de son sabre alignée de telle sorte à ce qu'elle ressemble à un point pour son adversaire. Ainsi, il ne pourrait pas en estimer correctement l'allonge.

« C'est quand vous voulez ! »




Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Dim 30 Juin - 15:12
La petite vice-capitaine était bien confiante. Elle se vantant d’un fait d’armes plus qu’honorable. Elle avait réussi à battre son capitaine lors d’un duel semblable. Impressionnant, très impressionnant. Si impressionnant que même en me donnant à fond, je ne serais pas certain de pouvoir prendre le dessus. Elle avait l’étoffe des plus grands guerriers.

Vient ensuite la question de l’honneur. Nombreux, étaient déjà attroupés derrière nous. Observer le capitaine Sakazuki lors d’un combat ? Cela sonnait faux pour beaucoup de personne. Je pensais même avoir aperçu Hao dans la troupe. C’était dire… Pas même mes vice-capitaines possèdent la moindre idée sur la nature de mon zanpakuto. C’était là la majeure raison de tant de présence. Quels rumeurs allaient circuler si jamais je n'étais pas victorieux ? Là était le raison de mon ménagement lors de ce combat. Si je perds en me donnant à fond. Cela allait faire mal à toute la division.

Hikaru avait déjà vaincu Hao par le passé. Certain réclamait que je venge mon vice-capitaine. Là était la preuve de cette petite rivalité entre les divisions. Mais rien d’anormal quant à la défaite d’Hao. Nous sommes des médecins, des scientifiques et des professeurs. Pas des soldats.

Nous étions arrivées dans le Gymnase souterrain où les aspirants shinigami apprenait à maîtrise le combat au sabre.

C’était un bon lieu d’entraînement. Suffisamment robuste, je l’espère. Avant de commencer Hikaru cru bon de préciser quelques petites choses. Pas de bankai ni d’attaques mortels. À ces mots je vu déjà deux personnes quittées la foule, dommage pour eux… Sans doute des membres de la première division. En parlant de la première, les espions allaient se faire un malin plaisir de m’observer durant les minutes qui allaient suivre. Il en allait de soit que je n’utiliserais pas mon bankai. Si les personnes ayant déjà vu mon Shikai étaient déjà morte, il en était autre chose pour mon bankai : Personne ne l’avais jamais vu de sa vie. Certaines rumeurs disaient même que je ne le maîtrisais pas.

Alors que le vice-capitaine de la troisième se mettait en position, j’en fis de même sans pour autant dégainer mon Zanpakuto.

Un bras parallèle à mon corps le poing droit fermé, soutenant mon autre bras venant poser le coude sur mon poing et dresser ma main gauche paume ouverte vers la droite face de mon visage. Une posture utilisée par les moines bouddhistes du vieux monde.
Mon zanpaktuo restait bien au chaud dans son fourreau pour le moment.

- Après vous Vice Capitaine.

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Dim 30 Juin - 21:42
Il la laissait commencer ? Soit, ça ne dérangeait pas forcément Hikaru, qui s'en fichait au final. Après tout, elle était persuadée d'être la plus rapide ici alors que ce soit elle qui commence ou l'autre, ça ne changeait rien. Enfin, ça aurait été un léger avantage car elle aurait pu réagir et contrer avec aisance le premier mouvement de son adversaire. Est-ce qu'il avait réfléchit aussi loin que ça ? C'était possible après tout, puisqu'elle ne savait pas à quoi s'attendre face à cet adversaire. Très bien... Consolidant ses appuis, Hikaru décida d'entamer directement les hostilités en concentrant à une vitesse extrêmement importante son Reiatsu autour de sa lame.

« Getsuga Tenshō ! »

La lame d'énergie spirituelle pure fonçait déjà sur son adversaire du jour. Elle était assez puissante et couvrait une large zone. Il ne pourrait donc pas la contrer les mains dans les poches. Mais ce n'était le début car dès qu'elle avait finit son mouvement, elle fonçait sur le côté, via une série de dash ultra rapide. Elle se déplaçait à une vitesse telle qu'elle laissait des images rémanentes d'elle, faisant honneur à sa renommée de Shinigami hautement spécialisée dans la vitesse. À vrai dire, elle n'avait encore jamais vu quelqu'un de plus rapide qu'elle, exception faite du Sotaicho, après tout.

Et alors qu'elle feintait, souhaitant attaquer visiblement les bras de son adversaire en même temps que le Getsuga. Mais tout ça n'était qu'une feinte alors qu'au dernier moment, Hikaru laissait glisser sa lame dans son autre main, afin d''attaquer sa véritable cible : les talons du Capitaine. Est-ce que ça allait fonctionner ? Hikaru était sceptique, mais il fallait bien tenter quelque chose.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Nitaicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 85
Expérience : 208
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Sakazuki Sôo
Sakazuki Sôo
Jeu 4 Juil - 20:04
La jeune femme était une combattante expérimentée. Dès lors qu’elle commença se déplacer, je ne pue m'empêcher de laisser s'échapper un rictus. Elle était douée, dotée d’une grande vitesse et d’une grande puissance. Elle avait sans aucun doutes l'étoffe d’un capitaine. Je ne serais pas étonné si j’apprenais qu’elle puisse prendre la relève de Tomoe lorsque le temps sera venu.

- Très impressionnant !

D’un mouvement de deux doigts, je fis sortir du sol une racine matérialisée par mon énergie spirituelle. Ce végétal m'emmenant de l’autre côté du terrain d'entraînement suffisamment rapidement pour éviter de justesse son attaque à distance.
Frappant du pied contre le sol, une autre racine me jeta sur Hikaru. Et arrivé au corps-à-corps, face au vice capitaine, je posais ma paume contre son visage. Avant d’utiliser un sort de Kido à bout portant projetant Hikaru au loin grâce à un puissant souffle.

Parfait, j’avais réussi a touché le premier. Si c’était du spectacle que tout ce beau monde souhaitait voir. J'espérais ne pas les décevoir. Je pense qu’Hikaru, elle aussi avait compris que notre combat se rapprochait plus d’un Show que d’un vrai entraînement. Du moins… Je l'espérais !

_________________
meeT iT aT basemenT [Sôo] 0dna

Science bitch !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 6 Juil - 20:00
Impressionnant hein ? Sôo vantait donc ses louanges après cette courte démonstration ? Soit, mais ne montrait rien de son véritable potentiel. Elle y allait encore doucement actuellement et c'est d'ailleurs peut-être ce qui lui valut de se prendre une violente contre-attaque. En effet, le Taicho adverse esquiva d'un cheveux l'attaque, grâce à une racine d'énergie spirituelle. Était-ce la capacité de son Zanpakutō ? Certainement que non, sinon, il y aurait eu un indice, un nom, un changement de forme. C'était donc un sortilège, très bien. Ça ne l'étonnait pas : il s'agissait du chef de la Nibantai, après tout.

Et à une vitesse folle grâce à une autre racine, il arriva au contact d'Hikaru, qui ne parvint pas à se défendre et se prit le Bakudō en pleine face. Heureusement, il s'agissait là d'une technique de faible puissance et à part être projetée en arrière, ça ne lui fit que peu de dommages et elle parvint à se rétablir sans trop de problème. Dans tous les cas, l'attaque ne semblait pas très sérieuse. Est-ce que c'était juste pour le show ? Dans ce cas, Hikaru n'allait pas priver de lui remonter les bretelles, afin de lui donner une petite leçon. Soudain dans la pièce, la tension monta d'un cran, alors qu'Hikaru laissait exploser toutes ses intentions meurtrières. Et elle se retrouva instantanément aux côtés du Taicho, dans son angle mort afin d'attaquer.

Mais c'était une feinte. Une image rémanente laissée par sa soif de sang qui visait le visage de son adversaire. Elle jouait sur l'expérience de son adversaire contre lui : un coup de sabre avec autant d'intention meurtrière au visage, il n'allait pas laisser passer ça. Et ça lui permit de concentrer elle-même un puissant sort destructeur dans sa main libre, afin d'attaquer Sôo, alors que ce dernier était accaparé par sa feinte. Une forte explosion se fit entendre, tandis que pendant quelques instants, la zone de combat plongea dans la fumée. Mais elle savait qu'elle avait fait mouche. Et probablement de manière un peu plus sévère que son adversaire.

« Je pensais que vous étiez au courant qu'il ne fallait jamais baisser sa garde, Taicho. Si vous vous contentez de faire ça pour le show, je vais vous dévorer en un instant. »

Au moins, les choses étaient claires désormais. Et s'il y allait toujours autant à la cool, tant pis pour lui.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Chiebukuro
meeT iT aT basemenT [Sôo]

Sauter vers: