Derniers sujets

L'entraînement de l'Iryoku I. ft. Honoka
 :: Soul Society :: Seireitei :: Seireimon

avatar
Invité
Invité
Ven 21 Juin - 17:21
Bien, tout le monde est là ?

Ils répondirent en coeur et à l'unisson par l'affirmative dans un concert de oui. En bas de la muraille, les badauds contemple cette étrange procession. Un des gardien juge d'ailleurs assez nettement les shinigami venu se servir de son mur.

- Aujourd'hui, nous allons prouver encore une fois que l'Iryoku est la meilleure brigade de la première division !

De nouveaux cris de candeur se mêlent à l'affirmative. Les hommes de l'Iryoku sont présents, prêt à se surpasser : tout est là pour qu'ils démontrent l'efficacité de leur entraînement. Enfin ça, c'est vrai surtout chez les anciens. Ceux qui ont déjà vu les pires entraînements que l'esprit machiavélique de leur vice-capitaine pouvait envisager. Pour les nouveaux en revanche, c'était une autre paire de manche. La légende racontait qu'Honoka avait inventé les entraînements les plus difficiles du seireitei. Pour certain, simple légende urbaine, la liste des gages de l'Iryoku se révélait être tout à fait vrai pour ceux qui pénétraient dans leur bridage d'élite. Militaire d'exception ils étaient, militaires d'exception ils seraient.

Alors, pour les nouveaux, la peur au ventre, ils se tenaient parmi ceux plus aguerris, l'air confiant. Certains commentaient comment la dernière fois, Honoka avait eu l'idée de leur faire escalader la falaise du shintaisan à la main. Un exploit en soi, qui leur avait valu l'admiration et les moqueries que l'on attribue à ceux qui dépassaient le concevable et flirtaient avec la folie.

Nous allons faire le tour des murailles du Seiremon... En marche canard !

Stupéfaction pour les nouveaux qui manquèrent de chuter au sol. Rires des plus anciens. C'était encore gentil. Ou en tout cas ça en avait l'air. En vérité, l'entraînement était aussi terrible qu'il s'avérait absurde à première vue.

Iryoku ! Tous en rang ! Ordonne-t-elle en se tournant, commençant à baisser les jambes pour prendre la position qui demandait, fallait-il le préciser, une certaine forme de tonus musculaire. En avant, toute ! Celui qui abandonnera sera un touriste de la troisième division !

Une tance aimable qui fit rire parmi les vétérans de l'Iryoku. La rivalité avec les autres divisions, amicale et bon enfant, était l'alliage du seireitei. Et ainsi, l'Iryoku se mit à avancer en poussant des kiai... En marchant en canard. Des plus bâtis aux plus freluquets, tout le seireitei allait parler des héros qui, sous les ordres de la tyranique princesse des Yamamoto, faisaient le tour du Seiremon en canard...
ASHLING | NE PAS UTILISER SANS AUTORISATION



avatar
Invité
Invité
Ven 21 Juin - 21:49
En vrai, c'est vachement dur avec une cape. Faut pas se prendre les pieds dedans.

Un pas après l'autre, Honoka avançait à son propre rythme, les mains derrières la tête pour plus de décontraction (ou plus d'exercice, allez savoir). Heureusement pour elle et ses hommes, leur condition de shinigami et leur énergie spirituelle leur permettait des prouesses physiques aussi folles que celles qu'ils étaient en train de mener.

- Du nerf, du nerf ! On fera une halte quand on aura atteint une porte !
-Mais, fukutaicho-sama, nous n'y arriverons pas avant à la tombée de la nuit au moins !

Honoka se mit à rire à gorge déployée en continuant d'avancer. Bien sûr, elle avait pris en compte ce détail.

- Nous continuerons de nous entraîner les deux jours qui viennent ! Nous serons dans le livre des records du seireitei ! Bouahaha ! Ria-t-elle avant de se remettre à avancer plus vite, pour galvaniser par le défi ceux qui étaient les malheureux à postuler dans l'Iryoku.

Si l'exercice en lui-même paraissait ridicule, nombreux étaient les intérêts de celui-ci. Ce n'était pas tant un entraînement difficile dans son concept même, c'était surtout un entraînement qui mettrait à rude épreuve la volonté des shinigami de sa brigade. Il fallait plus que du simple reiryoku, il fallait continuer d'avoir la force d'avancer même quand le temps paraissait long et quand les douleurs se feraient pénibles et violentes. Si les habitués de l'iryoku étaient en forme et ne souffraient pas encore de la difficulté de l'entraînement, les premiers signes de faiblesses apparaissaient chez les nouvelles recrues.

- Honoka-sama, il y a un petit jeune qui a du mal...
- Porte le sur tes épaules le temps qu'il s'en remette alors !

Le géant musculeux soupirât. Honoka était touours ainsi, avec une réponse à tout, même si celles-ci étaient complètement à côté de la plaque. D'un geste flegmatique, il attrapât la jeune recrue et la plaçât sur ses épaules, avant de se remettre à avancer, en canard, comme les autres.

Car devant la brigade Iryoku se tenait un soleil brûlant de détermination, de force, imprévisible. Et pour les plus anciens, les compétences d'Honoka n'étaient plus à remettre en cause... Car elle continuait d'avancer en card, inflexible, vers l'horizon, devant eux. L'horizon du rempart dansait aux côtés de leur regard et l'arrivée jusqu'au prochain gardien se faisait presque attendre sous le jour qui continuait de s'écouler pendant leur intense entraînement.
ASHLING | NE PAS UTILISER SANS AUTORISATION


avatar
Invité
Invité
Ven 21 Juin - 22:30
Bon vous voyez, on a survécu ?

Elle ricane avant de se remettre debout. Un net craquement se fait entendre alors que ses os se remettent dans leur position normale. Elle tremble quelques instants, étourdie, avant de remettre son pouce vers le haut. Après ça, si vous avez une femme, je pense que vous maîtrisez toute l'amplitude de votre bassin. Elle est très fière d'elle et d'eux. N'oubliez jamais ce que vous avez appris aujourd'hui.

- Fukutaicho-sama, on a quelqu'un qui n'arrive pas à se relever.
- Portez-le jusqu'à la deuxième division ! Jun ira lui remettre les os dans le bon alignement.
- Vous pensez qu'elle a aussi des pommades pour les frottements ?

Honoka réfléchit, allât contempler les cuisses de celui qui venait de poser cette question. Oh, on dirait un scan de l'attaque des titans. Tu penses que tu peux te transformer maintenant ?

Celui qui avait les chairs à vif soupirât, ne comprenant pas la référence qu'elle faisait. Bon, j'imagine que notre prochaine destination est l'Iryōhō ?
D'ailleurs nous allons y aller tous ensemble. On abandonne personne ! Ordonna-t-elle, face à ses hommes exténués, dont la plupart était au sol, immobilisé dans la souffrance que représentaient désormais le bas de leur corps.
ASHLING | NE PAS UTILISER SANS AUTORISATION


Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Seireimon
L'entraînement de l'Iryoku I. ft. Honoka

Sauter vers: