Derniers sujets

Blanche nuit [libre sous demande]
 :: Hueco Mundo :: Heilig :: Kloster

Rang : C
Grade : Lichtwatcher
Avatar : Homura Akemi, Madoka Magica
Messages : 30
Expérience : 90
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 15/04/2019
Abel Tignerchauft
Abel Tignerchauft
Lun 17 Juin - 20:57
Abel n'aime pas particulièrement affronter des confrères, même pour s'entraîner. Lorsque son supérieur lui a demandé, ou plutôt ordonné, de s'entraîner sous le regard du Halbgotter, elle aurait aimé pester, mais elle ne le peut pas. Premièrement car notre chère beauté est muette, c'est à ne pas oublier, secondement car elle doit obéissance et respect à sa hiérarchie, même si ça lui pète les ovaires.

C'est donc sans traîner du pieds, mais sans non plus s'encanailler, qu'elle revêt sa tenue de quincy rougit par son sang d'il y a peu, une mission qui a tournée plus vite que prévue. Interdiction formelle de porter ça devant quelqu'un d'aussi important, son sens de la mode lui arracherait les ongles pour cet affront.

Pas le choix, elle se couds à la va vite une tenue de quincy en tout point identique, mais noire au lieu de blanche, ce qui lui vaut quelques mines écœurées auxquelles elle répond par un sourire. Rien ne sert de s'énerver pour si peu, seul le Kaiser peut juger en ce bas-monde, elle surclasse sans doute chaque personne venant s'entraîner ici et cela lui permet de garder la tête haute à l'appel de son nom.

Cela n'empêche pas une nouvelle scène de se produire, faute à Abel ? Non, à un nouveau superviseur en plus du Halbgotter qui remplace le précédent, déjà bien plus habituée à Abel et qui laissait coulait la plupart du temps. Là, non, elle se fait engueuler et pas qu'un peu. Elle l'a mérité, cela va de soi, mais elle ne mérite que les réprimandes sur sa tenue, pas sur son mutisme.

- Réponds moi quand je te parle Tignerchauft !

"Comme si je pouvais". Elle s'apprêtait à le coudre, mais cela fut considérer comme acte de rébellion de la part du pointilleux nouveau qui se fit un plaisir d'enfoncer la semelle de ses bottes flambes en neuves dans la cuisse de la lichtwatcher. Le second coup allait partir, mais fut retenu par un regard persistant de l'invité d'honneur, peut-être n'aimait-il pas voir de nouvelles recrues se faire maltraiter, ou alors voulait-il le faire lui-même. Rien de tout cela, il n'avait pas décelé d'agressivité en Abel, ni de signe montrant qu'elle ouvre la bouche que ce soit en arrivant devant le bâtiment ou dans les vestiaires malgré son implication à certains copinages.

Il se gardera cependant bien de dire tout cela au nouveau, cet entraînement est aussi bien un moyen d'évaluer les recrues que le recruteur. C'est donc partant avec un handicap à moitié mérité que la noire commença l'entraînement sans convictions lorsqu'il en vint au combat à mains nues. Elle se contentait de taper dans la garde et de monter la sienne, le tout sans mettre son pep habituel ou une malice fourbe de ses mauvais jour, nan nan nan rien de sa lunatique présence. Elle se plaisait même à peaufiner les coups de son adversaire en l'induisant à frapper au bon endroit ou moment par des mouvements effroyablement lent, mais fluide.

"Ils n'ont pas l'air mauvais ces lichtwatcher, ce sera un plaisir de les avoir à mes côtés hihihi"
Rang : A
Grade : Halbgotter
Messages : 42
Expérience : 153
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 03/05/2019
Kain Morgenstern
Kain Morgenstern
Mer 19 Juin - 21:45
« Heirrich, auriez-vous oublié que la jeune Tignerchauft ne prononce mot depuis l’aube de son existence ? »

Le ton était ferme, sans appel. La question était rhétorique, chargé d’un sous-entendu qui n’appelle pas à la discussion. Afin qu’il soit bien compris, Kain appuya sa réplique par un regard qui en dit long. Si l’instructeur n’était pas capable de comprendre que son comportement pouvait lui couter bien plus qu’un simple avertissement, alors il était bon pour nourrir les chacals du Hueco Mundo.
Puisque l’échange des coups avaient été stoppé par son intervention, l’Halbgotter vint se placer entre les deux Quincy et joignit ses mains derrière le dos. Dans un silence pesant, il ferma les yeux et soupira profondément. Ni l’un, ni l’autre ne s’attendait certainement à ce qui allait suivre.

« Au sein du Vandenreich, l’autorité permet de maintenir un esprit de cohésion parmi les troupes. Mais à trop se cacher derrière la hiérarchie on oublie bien souvent que sur le champ de bataille… les grades et le statut social n’existe plus… »

D’un geste lent, l’Immaculé fit craquer sa nuque et commença à étirer se bras puis ses jambes. Il parlait toujours avec les paupières closes, comme s’il n’était plus nécessaire pour lui de poser le moindre regard sur les Lichtwatcher.

« Par conséquent vous allez faire équipe pour tenter de me blesser, par tous les moyens. Je serai l’ennemi, la cible à abattre et vous deux… allez devoir vous allier. »

Ses yeux se rouvrirent et il commença à fixer tour à tour Heirrich, puis Abel. Sa tête se pencha alors sur le côté et il lui tira la langue en fermant les yeux. La grimace était si surprenante, si ridicule, qu’il décontenança totalement l’instructeur. Kain en profita donc pour passer dans son dos en un claquement de doigt pour le pousser brutalement en direction de sa partenaire d’infortune.

D’humeur joueuse, l’Archange souhaitait commencer le véritable entrainement pas un « câlin forcé ».
Il se demandait seulement si la jeune fille réussirait à esquiver à temps ou si elle finirait écrasé par un homme qu’elle détestait sûrement.
Rang : C
Grade : Lichtwatcher
Avatar : Homura Akemi, Madoka Magica
Messages : 30
Expérience : 90
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 15/04/2019
Abel Tignerchauft
Abel Tignerchauft
Jeu 20 Juin - 18:44
Ne pas soupirer, ne pas soupirer ... Pourquoi valait-il qu'elle combatte un Halbgotter,sérieusement, la différence de niveau entre elle et lui est comparable à celle entre un train et une charrette. M'enfin, ce n'est pas comme si elle pouvait y échapper. Haut les cœurs comme ils disent.

Loin d'elle l'idée de vouloir finir écrasée sous le poids du superviseur, sa semelle étant déjà plus que suffisant, elle bondit en arrière. Déjà qu'elle était couverte de sueur, elle ne voulait guerre être couvert de la sienne en plus.

Même si elle ne l'appréciait pas plus que ça, elle l'aide à se relever, est-ce que l'usage des gants étaient permis ? On va partir du principe que oui, elle colle un fil de reishi sur son dos, ça servira plus tard, peut-être même maintenant.

Si le superviseur fonce comme si sa vie en dépendait vers Kain, Abel elle se contentait de leur tourner autour, cachant du mieux que ses pauvres compétence lui permettait son fil. Comme un piège se refermant petit à petit autour de sa proie. Elle fait bien de son mieux pour se battre lorsqu'il décidait d'aller lui mettre quelques beignes, mais ça n'aidait qu'encore plus à l'emprisonner dans sa toile.

- Tu en as pas marre de te tourner les pouces Tignerchauft !?

Les quincys ne sont-ils pas des êtres raffinés ? Se jeter ainsi sur l'adversaire pour cacher sa terreur n'est pas digne de nous. Un shinigami ferait ça, elle n'en doutait point. Aussi futile que cela puisse être, elle tira le fil qui construisait son piège, piégeant les deux adultes entre-eux. Si seulement elle n'était pas muette, elle pourrait dire : "Je vous rends cette tentative précédente de me faire câliner le superviseur."

Loin d'elle l'idée de se faire remarquer, bien qu'elle remarque quelques regards se portant sur elle. Quelle gène, elle en rougit même. Pourquoi être sur les feux de la rampe ...
Rang : A
Grade : Halbgotter
Messages : 42
Expérience : 153
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 03/05/2019
Kain Morgenstern
Kain Morgenstern
Jeu 27 Juin - 23:47
Kain haussa un sourcil.
L’attitude d’Abel était suspecte.
Lui préparait-elle une surprise pour se venger du coup bas de tout à l’heure ?
Rien n’est moins sûr…

« Heirrich, si vous continuez d’agir sous l’emprise de la colère, vous allez mourir… »

A l’instant même où il prononçait ces mots, l’Halbgotter aperçut une menace dans le coin de son œil gauche. Il n’aurait pu précisément dire de quoi il s’agissait, mais l’absence flagrante de combativité de la part de la Tignerchauft suffit à lui mettre la puce à l’oreille. De toute évidence, elle se servait de l’Instructeur pour le piéger. Plutôt que d’en avoir le cœur net en se mettant en danger, Kain préféra utiliser un déplacement rapide pour se retrouver en lieu sûr. L’angle mort d’Abel semblait être à l’heure actuel, l’endroit le mieux choisi pour contrecarrer ses plans et réagir dans la foulée.

Un éclair bleu attira l’attention de la jeune fille, mais il était déjà trop tard.
L’immaculé s’était positionné de façon à ce qu’un volte-face lui permette de voir d’où viendrait l’attaque et potentiellement l’esquiver. Mais si elle choisissait cette option ce serait son compagnon d’infortune, saucissonné par ses liens de Reishi, qui serait la victime de la flèche spirituelle. Autrement dit Abel devait encaisser le coup ou le dévier pour éviter que l’entraînement ne se termine dans un bain de sang. En aurait-elle seulement le temps ?

« … à moins qu’Abel ne vous sauve la mise ? »

Une lueur de défi s’alluma dans le regard de Kain au moment où il projetait sa lame d’énergie vers la jeune Quincy. Nul n’aurait su dire en cet instant, si l’Halbgotter comptait réellement embrocher l’un ou l’autre de ces deux Anges sans le moindre état d’âme. Toujours est-il que dans ses yeux, on pouvait voir qu’il était on ne peut plus sérieux.

De toute façon si mort il y avait, personne ne lui en tiendrait rigueur.
Les faibles n’ont pas leur place dans le Vandenreich de Fenrir Hoenreich.
Rang : C
Grade : Lichtwatcher
Avatar : Homura Akemi, Madoka Magica
Messages : 30
Expérience : 90
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 15/04/2019
Abel Tignerchauft
Abel Tignerchauft
Ven 28 Juin - 9:47
Que faire, arrêter la flèche ? La noire ne sait pas la force que son supérieur lui avait insufflé, cela pourrait traverser sa main ou son gant. Elle n'avait pas le temps de coudre ses griffes non plus, le laisser crever pour tenter une action contre sa cible semblait le choix le plus judicieux.

Mais bon on parle d'Abel, au diable la logique, le but de l'épreuve pour elle était de s'en sortir sans trop de bobo. Alors non, elle esquiva la flèche, ensaucissona son instructeur et usa de sa force pour l'envoyer valser loin de la flèche, tirant sur son fil pour cela en priant qu'il ne casse pas. Dans son élan, elle fit presque un tour entier sur elle même, forçant le public à se reculer ou s'abaisser pour ne pas se manger le tas de muscle de quincy qui se faisait ballotter, cela eut pour mérite de donner une idée à la quincy néanmoins.

Lançant de toute ses forces son compagnon de fortune sur sa cible, elle créa délibérément un espace vide pour que son adversaire s'engouffre à l'intérieur. Pourquoi le vouloir là ? Pour dire vrai, n'importe où ferait l'affaire, lors de son mouvement circulaire pour dégager l'archer de la trajectoire du projectile, elle a relié chaque élève par des fils, créant une véritable toile avec pour centre l'instructeur, elle a reproduit le principe d'éducation en somme.

Pourquoi ? Pour limiter un peu plus les mouvements de son adversaire, puis se projeter sur lui comme une flèche en fonçant à toute vitesse dans la l'un des fils qui la renvoya vers un autre, puis un autre et enfin vers sa cible.
Rang : A
Grade : Halbgotter
Messages : 42
Expérience : 153
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 03/05/2019
Kain Morgenstern
Kain Morgenstern
Ven 28 Juin - 23:23
Abel Tignerchauft n’était peut-être pas une illustre guerrière Quincy, mais son ingéniosité ne déméritait pas pour autant. Malgré son jeune âge, la combattante vêtue de noire était capable d’affronter toutes les situations et de contre-attaquer dans le même temps. Elle n’avait pas seulement sauvé les miches d’Heirrich (+3 xp pour le jeu de mot svp), elle s’était servie de lui pour tisser sa toile. Telle une veuve noire, elle utilisa ses fils de Reishi pour mieux se déplacer dans l’espace et aller directement concurrencer son adversaire sur ce terrain-là. Pire encore, la toile spirituelle empêchait désormais l’Halbgotter de se mouvoir sans risquer d’être tranché. Bien qu’il soit capable de repérer la plupart de ces cordons d’énergie pur, il était fort probable que la majorité d’entre eux soient invisible à l’œil nu ou bien situé dans son angle mort. Autrement dit, Kain était bel et bien piégé. Il lui fallait donc encaisser l’attaque, ou perdre la face.

« Tu m’impressionnes Abel… »

L’épiderme de l’Immaculé se solidifia jusqu’à devenir plus dur que l’acier. Mais c’est seulement son bras gauche qui bénéficiait désormais d’une protection accrue. Il n’avait pas besoin de plus pour parer l’assaut et pour un soldat aussi jeune que cette Tignerchauft, c’était déjà bien assez. Une technique d’un tel niveau utilisé en entraînement, c’était suffisant pour être la risée de tous. Même si Kain ne s’en souciait guère, il aurait été très gênant qu’on remette sa position d’Halbgotter en question à cause d’une stupide escarmouche. Malgré tout, Kain se félicitait d’avoir trouvé par hasard, une élève qui le poussait dans ses retranchements. Il retiendrait donc cette leçon : ne jamais sous-estimer les soldats du Vandenreich.

« … mais voilà pourquoi on me surnomme Airgetlam. »

Le coup de la veuve noir se heurta à l’avant-bras du Quincy qui ne silla même pas. Toute la puissance de l’énergie cinétique, dégagée par les déplacements rapides d’Abel, fut absorbé dans son intégralité par le Blutt de l’Archange. Seul le son tonitruant de l’impact pouvait témoigner de la force de cette attaque. En écho à ce choc, Kain libéra une partie de son Reiatsu pour repousser la jeune femme avant d’utiliser sa main gauche pour retourner son arme contre elle. En attrapant ses fils de Reishi au moment où elle frappait, l’Archange en profita pour le passer autour de sa cheville. Lorsqu’il libéra sa pression spirituelle pour la repousser, ce n’était que pour mieux tendre la corde spirituelle avant de la ramener vers lui dans un mouvement brusque et impitoyable. Si Abel ne trouvait aucun moyen pour échapper à cette traction, son corps irait se briser contre le poing renforcé de l’Halbgotter et vu la fragilité de sa constitution, ce serait la fin de l’entraînement pour elle.

A moins qu’Heirrich ne lui renvoie la pareille ?
Rang : C
Grade : Lichtwatcher
Avatar : Homura Akemi, Madoka Magica
Messages : 30
Expérience : 90
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 15/04/2019
Abel Tignerchauft
Abel Tignerchauft
Mer 3 Juil - 15:09
La couturière ne prenant guère intention à ce que faisait l'instructeur, elle était un peu occupé à se battre contre son supérieur qui ne semblait pas vouloir lui faire de cadeau. Elle allait se manger le coup, mais son adversaire n'était pas le seul à savoir utiliser le blutt et même si le sien serait insuffisant, la protection de son bras lui permis d'éviter de se faire éclater les côtes.

On est obligé de continuer ?.. les autres ne peuvent pas s’exercer dans ces conditions ...

Combien même elle parlait de vouloir abandonné, elle a profité du contact avec son ennemi pour relier tout ses fils sur son bras. Suite à quoi, elle le fit tourner en bourrique, littéralement, puis fit tourner ses camarades autour d'eux pour saucissonner le Halbgotter. Ce sera sans doutes sa dernière tentative de l'immobiliser. Le reishi c'est pas illimité, puis son bras lui fait un mal de chien suite au coup reçu.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Hueco Mundo :: Heilig :: Kloster
Blanche nuit [libre sous demande]

Sauter vers: