Derniers sujets

Jardin Désacré - [Apestado - Popo]
 :: Monde Humain :: Ark :: Eden

Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 37
Expérience : 130
Reiryoku : 36050
Date d'inscription : 01/04/2019
Silence
Silence
Lun 17 Juin - 9:28
Émergeant des racines, il était là. Expulsé d’un cocon de ronces, l’Einheri fut autorisé à respirer pour la première fois au sein de l’Eden. Réincarné dans une apparence que la faim ne grignotait plus, l’on pouvait désormais discerner une silhouette à forme humanoïde. Un long corps rachitique, aux jambes fines, aux mains frêles, mais surtout au Reiatsu éclatant.

Apaisant les petits animaux aux alentours, oiseau et autres petit papillon, se posaient sur les épaules de l’éveillé. Animant les environs en chantant, ce fut leur silence qui marqua le premier pas d’Apestado. Alors que des racines semblaient s’enrouler autour de lui, chacun des animaux présent aux alentours rendirent l’âme, sans un bruit.

Foulant le jardin sacré, l’Einheri se sentait à l’aise dans ces lieux. L’énergie de l’arbre entrait naturellement en symbiose avec lui, comme s’il n’était qu’une extension de celui-ci. Cette pensée lui aurait arraché un sourire s’il était en mesure de pouvoir en faire, à la place, il surprit une voix qu’il n’avait plus entendue depuis des siècles. Silencieuse, presque inaudible, mais pourtant bien présente.

Il put s’entendre, pour la première fois depuis longtemps. Il riait, sûrement après avoir pris conscience de sa nouvelle condition. Les règles du jeu avaient changé, mais le joueur était resté le même. Si la légende de Silence s’était arrêtée dès qu’il eut mit un pied dans le monde humain, celle d’Apestado venait sans doute de commencer son écriture ici même.

Une sensation désagréable l’emplit soudain. L’atmosphère se chamboula totalement et le calme ambiant céda sa place à la tension. Pour cause, l’on était venu troubler la solitude apparente de l’Einheri. D’abord de dos, il se retourna par étape, sa silhouette noirâtre désarticulée offrit un macabre spectacle à l’arrivant.

« Po...po.. »

Observant le petit homme potelé Apestado resta droit, ses orbites dirigées sur lui, il semblait attendre une réaction de la part de son interlocuteur.

_________________
Jardin Désacré - [Apestado - Popo] D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Mr Popo
Messages : 50
Expérience : 140
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 20/05/2019
Siddhārtha Popo
Siddhārtha Popo
Lun 17 Juin - 10:30
Le Destructeur fut convié en urgence par la prêtresse en personne. Restant vague, sans révéler la moindre information, elle somma la peau ébène auprès d’un « Nouveau-né » à la force prodigieuse. Une créature servant les desseins de l’Humanité qui venait de voir le jour.

Bien qu’intrigué par cette missive, le Bodhisattva ne remit point en doute les propos de celle en qui il avait toute confiance. La matriarche de la maison Helheim. Monsieur Popo disparu instantanément du Creuset. Ses pas égales à l’horizon le menèrent très vite au poumon verdoyant.

Le petit potelé, tête levée, narines dilatées, siégeait au plus près du tronc qu’en surgit l’Einheri. De lui, il ne connaissait qu’un nom. Nom qui fut transmis par Europe en personne.    

« Siddhārtha Popo vient guider Apestado, le nouveau-né, jusqu’à l’Eveillée. »

L’humanoïde était étrange. Sa condition rappelait au Juge l’existence des plus puissants parasites. N’eut été l’injonction qu’il avait reçu, il aurai probablement exterminer cette entité si étrange. L’ataraxie qu’elle dégageait se montrer similaire à celle du Gatekeeper – en plus faible.

Le visage fermer de l’homme noirâtre épiait l’émissaire. Il le jugeait, laissant une fraction de son énergie spirituelle se répandre dans les environs. Plus un test qu’autre chose, si la créature ne parvenait pas à se défaire de ce lien virtuel, il allait devoir la prendre sous son aile. Il ne pouvait rejoindre la cour de la prêtresse sans être capable de manier parfaitement cette puissance.

Rang A | Avalokiteshvara
Monsieur Popo libère les valves de son energie spirituelle afin que celle-ci innonde, à une vitesse dépassant la simple perception, un large périmètre pour paralyser sous son joug toutes entités présentes. Cette pression spirituelle prendra la forme d´un imposant Bouddha possédant une centaine de bras.
RésilienceVitesse – Ephémère
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 37
Expérience : 130
Reiryoku : 36050
Date d'inscription : 01/04/2019
Silence
Silence
Lun 17 Juin - 14:45
Devant lui s’érigeait alors l’incarnation d’une fausse déité. Penchant sa tête sur le côté, comme si trop lourde pour être maintenue droite, il ne lâchait pas l’ébène des yeux, pas même lorsque l’entité de reiatsu retint le pestiféré. Immobile, Apestado était pris au piège, retenu par les pouvoirs du petit potelé.

« Po...po... » Ces mots s’échappèrent de la bouche de l’Einheri, bien plus audible qu’auparavant. « Quel drôle de personnage. »

Totalement paralysé, l’Einheri ne bougeait pas d’un poil. Il restait calme, le silence marquant la scène de part la tension qu’y si dégageait. Drôle de personne qu’était le Potelé, ses motivations n’étaient pas encore bien claire mais il ne fait aucun doute qu’il n’était pas venu par hasard.

« Dis moi, Siddhārtha Popo qu’espères-tu à te mettre face à la Volonté du père des pères... » Lâchait froidement l’Einheri, qui ne faisait qu’augmenter l’intensité du regard jeté sur Popo.

Sur ces dernières paroles, l’éveillé ne rajouta rien de plus. Pris au piège, il n’était pas capable de se mouvoir, chaque tentative de bouger un membre lui faisait ressentir une vive douleur, son corps semblait crispé. Il ne faisait aucun doute que son interlocuteur soit quelqu’un capable de tenir en respect des créatures de son calibre.

Cette agression soudaine ne faisait cependant aucun sens, à moins qu’il soit un égaré, comme nombre d’autres de son espèce. Il ne dégageait rien, pas même une once de menace, un vide total. À croire que, tout comme l’Einheri, il semblait représenter une fonction précise dans la roue du destin.


_________________
Jardin Désacré - [Apestado - Popo] D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Mr Popo
Messages : 50
Expérience : 140
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 20/05/2019
Siddhārtha Popo
Siddhārtha Popo
Jeu 20 Juin - 11:17
Ce que l’Éveillée avait exprimé s’avérer bel et bien vrai. L’engeance de l’arbre possédait certes un Reiryoku dantesque, pour le moment, il n’était pas à même de l’exploiter dans sa pleine mesure. Tout comme la prêtresse lui avait ordonné, il était de son devoir de lui venir en aide. Plus concrètement, de le former à cette nouvelle condition.

« La matriarche des matriarches a ordonné. Siddhārtha Popo va t’apprendre à maitriser parfaitement cette énergie qui coule en toi. »

La pression paralysante disparu soudainement, laissant ainsi l’entité séculaire redevenir maitre de ses fonctions motrices. D’un simple mouvement de main, le Bodhisattva fit comprendre à l’apôtre qu’il ne pouvait pas encore foulé les terres humaines.

« Le commencement. Laisse ton reiryoku circuler dans l’ensemble de ton corps. Que celui-ci irrigue chaque parcelle de ton épiderme comme de tes organes. Aucune partie ne doit avoir plus d’énergie qu’une autre, sois juste. »


Le Juge revêtait son rôle d’instructeur. Il avait omis le fait qu’une simple erreur de dosage et son corps pouvait imploser. La peau ébène mirait son comparse, d’ici peu il devra survivre à une pression bien plus forte.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 37
Expérience : 130
Reiryoku : 36050
Date d'inscription : 01/04/2019
Silence
Silence
Ven 21 Juin - 1:12

La force qui le maintenait s’en était allée, mais l’étrange sensation elle, partait petit à petit. Apestado ne semblait pas surpris, ni inquiet, son faciès l’empêchait de trahir toute émotion. Il n’était décidément pas venu ici pour s’en prendre à lui, mais pour l’emmener auprès de sa maîtresse.

« L’eveillée... » Tout était encore trop frais pour lui, le flux d’information qu’il venait de recevoir était encore trouble… « La… matriarche... » Il fouillait, bien que ce fut la première fois qu’il les entendit de vive voix, ces appellations ne lui semblait pas étrangère. Non, tout au contraire, il les connaissait et plus il fouillait, plus les images lui apparaissait clairement en tête. « Hellheim… Europe Hellheim… Oui, je dois la rencontrer. »

Son corps craquelait, et tandis qu’il resserrait la distance entre lui et son interlocuteur, l’Einheri déclarait. « Dans ce cas, ne perdons pas de temps. »

Les conseils de Popo furent mis en pratique. Chaque particule de son corps se baignait dans un flot de reiryoku, l’émanation dorée de son aura commençait à recouvrir les lieux. Ce nouveau corps ne lui répondait pas comme l’ancien. Effectivement, le Reiryoku semblait avoir du mal à circuler à tous les endroits.

Les désavantages d’avoir un corps physique. Silence n’était qu’un amas de Reiryoku constamment relâché, Apestado était une toute autre créature, le fonctionnement de ce corps était encore un secret pour lui. C’est pour ça, qu’au moment où il commit l’erreur, il le comprit aussi tôt. Une dose trop importante de Reiryoku dans le bras et celui-ci implosa, comme pourri de l’intérieur. Un Hurlement infernal, digne d’un hollow se fit entendre au coeur d’Eden.

Apestado fixait son bras manquant… Content d’avoir fait l’expérience avec un membre d’importance mineure, il était désormais sûr qu’il ne faudrait pas prendre à la légère les conseils de Popo.

« Encore une fois. »

Il recommença alors, son bras ayant repoussé grâce à l’utilisation de son Hierro. Cette fois-ci, il y était allé avec parcimonie, laissant fluctuer son reiryoku dans l’ensemble de son corps, l’aura réapparut, cette fois nuancée ; Signe qu’il ne relâchait qu’une infime dose de Reiryoku. Peut être qu’il était en train de tester ses limites, nul ne le savait. Tout comme son tuteur, il ne disait rien. Se contentant de gérer la circulation de son reiryoku. Augmentant proportionnellement le flux dans tout son corps, à mesure que le temps passait.

_________________
Jardin Désacré - [Apestado - Popo] D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Mr Popo
Messages : 50
Expérience : 140
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 20/05/2019
Siddhārtha Popo
Siddhārtha Popo
Ven 21 Juin - 20:10
L’entité s’exprimait. Tout dans son comportement, ses actes ou encore ses paroles mettaient la puce à l’oreille du petit renoi. Pourtant, un vassal ne trahissait jamais les ordres de son seigneur. Tant de questions s’acheminaient...

L’entité après un bref monologue – Le Juge n’avait pas jugé interessant le fait de perdre son temps a discutailler – se mit en action. L’homme potelé mirait son homologue, tout deux n’étaient que les incarnations d’une pensée funeste. L’énergie lumineuse se dispersa, avant de converger dans le corps de l’apôtre. Trop de reiryoku instable dans un seul endroit n’entrainait qu’une chose : l’implosion. Et fort heureusement pour lui, ce ne fut que son bras qui éclata tel un ballon de baudruche.

« Siddhartha Popo t’informe que la moindre erreur entrainera ta mort. Apestado. »

L’entité reprenait son entrainement. Un nouveau bras jaillit. Tel la Corleone, le gardien pouvait altérer ses cellules. Le deuxième essai fut plus fructueux. Il filtrait son énergie de sorte qu’il le régulait. Ingénieux. Mais ceci n’était que le commencement. Laisser circule le flux spirituel dans un corps n’était en rien comparable à l’action de le contracter (le flux) afin de faire en sorte qu’il incarne une barrière. Tout comme solidifier son Reiryoku n’était point similaire au fait de le transformer en reiatsu puis de le répandre sur une zone donnée.

« De deux choses l’une. Premièrement, Apestado doit choisir sa pression. Que souhaite-il favoriser entre la puissance, la rapidité ou la perfidie ? Deuxièmement, Apestado doit transformer son système circulatoire en égide spirituelle. Désormais, tout les actes d’Apestado concernant son énergie spirituelle devra suivre un axe du triptyque. »

Sans un mot. Il attendait la suite.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 37
Expérience : 130
Reiryoku : 36050
Date d'inscription : 01/04/2019
Silence
Silence
Sam 22 Juin - 1:06
Le processus n’allait pas tarder à rentrer. D’ores et déjà, le flux de reiryoku semblait calme, bien que déversé en torrent dans tous le corps du hollow. Pour le moment, il ne savait que la laisser circuler, celle-ci ne faisant que jaillir de son corps pour s’évaporer dans l’atmosphère, cette puissance, il devait la canaliser… il se devait de choisir le moment opportun. Pour mettre en œuvre les dires de son tuteur, il se devait d’élaborer sa technique. Canaliser bêtement en un point son reiryoku ne ferait que lui causer une mort certaine…

Lui revint à l’esprit l’apparition du Bodhisattva, la manifestation de celle-ci, de la manière dont elle était apparue. Soudainement, assez vite pour qu’il n’ait pas le temps de réagir face à celle-ci, néanmoins malgré la puissance déployée elle n’avait pas été en mesure de l’anéantir. De ce fait, le pestiféré en conclut que bien qu’impressionnante, elle ne demanderait sûrement pas plus d’efforts que faire s’abattre la grande faim… La grande faim, peut être était-ce la solution ?

En effet, lorsqu’il était Silence, il ne lui suffisait alors que de relâcher brutalement une immensité de reiryoku d’un seul coup, alors, peut être que la clé résidait dans le fait de relâcher cette dite énergie…

Alors, Le hollow poussa un hurlement, accompagné d’une montée en puissance de son reiryoku. L’aura autour de lui semblait devenir palpable et alors qu’elle s’étendait à toute vitesse aux abords du Jardin, Apestado quant à lui, trônait devant une statue dorée, composée d’une infinité de main, semblable trait pour trait à celle qu’avait fait apparaître le basané, pour seule différence,sa taille nettement plus imposante et un masque dénué de visage ou d’yeux à la place de la tête du Bouddha.

Elle ne semblait pas parfaite en tout point, mais suffisamment pour la faire se manifester et alors que les myriades de mains semblèrent se projeter droit sur son instructeur, celle-ci implosa. Déstructurant chaque particule de reiryoku et rendant son calme à la nature environnante.

Que s’était-il passé ? Sûrement un manque de puissance. En effet, l’élément manquant de l’équation était la puissance, car dès lors qu’il tenta d’orienter sa technique sur le petit noir, le flux de reiryoku de l’entité s’était perturbé. La forme était donnée, la surface était établie cependant il n’était pas encore capable de reproduire la tangibilité de celle-ci…

« Encore une fois. »

_________________
Jardin Désacré - [Apestado - Popo] D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Mr Popo
Messages : 50
Expérience : 140
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 20/05/2019
Siddhārtha Popo
Siddhārtha Popo
Mar 2 Juil - 21:27
Le nouveau né était doté d’une capacité d’adaptation effroyable, le genre d’adversaire que notre peau ébène aimait affronter. Son envie de se confronter à cette menace était grandissante, toutefois l’inquisiteur ne laissait présager aucunes de ses aspirations.

Un hurlement tonitruant secoua les environs boisés. Le Reiatsu se rendit tangible, un titan colossale prenait forme. L’éveil spirituel était acquis. Désormais un énième Bodhisattva foulait le sol de ce monde. Une taille bien supérieure à celle du Popo, un nombre de main infini venaient embraser les cieux de leurs présences. Le Gautama n’eut qu’une seule réaction.

Deux lèvres charnues fendirent la peau immaculée du sombre parangon. Un sourire s’offrit au gardien de l’Arbre. Un acte assez rare pour être mis en lumière. Ainsi, la surpuissance était la voie de son comparse. À l’orée de l’horizon des événements, ils n’étaient finalement qu’une seule entité dissociée en deux corps distincts.

Une énergie folle se condensa dans le poings de l’homme potelé. L’armature, dès son premier mouvement hostile, allait être pulvérisée. Il n’en fut rien, le maître de la vie contrôler encore difficilement cette énergie singulière.    

« Bien. Siddhartha Popo comprend mieux le choix de L’Eveillée. Il ne reste plus qu’un peu d’entrainement et ton Bodhisattva s’incrustera dans le pan de notre existence. »

Aucun autre conseil de la part du Juge n’était utile. L’Apôtre de la damnation avait trouvé sa destinée. Encore une poignée de représentation de la sentinelle éthérée et la technique était acquise.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Ark :: Eden
Jardin Désacré - [Apestado - Popo]

Sauter vers: