Derniers sujets

A terrible fate - Feat Raniar
 :: Monde Humain :: Ark :: The Labyrinth

Alignement : Chaotique Bon.
Rang : C
Grade : Guardian
Avatar : Metal Bat - Opm
Messages : 49
Expérience : 7
Reiryoku : 13000
Date d'inscription : 04/05/2019
Alexandre Smith
Alexandre Smith
Dim 16 Juin - 23:02


A terrible fate

Feat Ragnar S. Lodbrok




Le soldat de la confrérie revenait de sa demeure, malgré le fait qu'il n'en voulait pas, il se devait d'assumer ses responsabilités. Il en était l'héritier et par extension, le futur propriétaire de la Smith corporation, une des plus grosses entreprises présentes dans la merveilleuse cité qu'était Ark.

Désormais, son devoir de membre de Brotherhood passait avant son devoir d'héritier. Et c'était tant mieux, car toutes ces responsabilités ne l'intéressaient pas le moins du monde.

S'il voulait continuer sur cette voie, il allait évidemment devoir devenir plus fort, étant un habitué de la salle d'entraînement. Il se rendit dans la salle la plus résistante de tous, car la dernière fois qu'il s'était entraîné dans une autre salle, les mannequins n'avaient résister à ses assauts.

Pitoyable.

Alors qu'il entra dans la salle, foulant de son pied ce lieu mythique, il remarqua alors qu'il n'était pas la seule personne présente dans cette salle. Alexandre ne fit qu'observer le potentiel de cette fameuse personne. En voyant la puissance de celle-ci, le Berserker comprit qu'il était bien loin de l'égaler.

Au premier regard. Il s'agissait d'un des rares Soulmates.

Observant sa technique, Alex se décida à aller là oui parler.

Hey, mec, je sais pas comment tu as fais ce truc mais il est génial. J'aimerais bien que tu me l'enseigne.




Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Gilgamesh, Fate
Messages : 110
Expérience : 569
Reiryoku : 67500
Date d'inscription : 31/03/2019
Ragnar S. Lodbrok
Ragnar S. Lodbrok
Mer 19 Juin - 16:09




Alexandre Smith

« A terrible fate. »

Cette fois-ci, tu n’étais pas parvenu à refiler l’entraînement des jeunes recrues à Calliope. D’ordinaire, tu parvenais plus ou moins correctement à t’arranger pour en faire en sorte que ta belle prenne le relais de te obligations et s’affaire elle-même à former la jeunesse Brotherhoodienne. Toutefois et malheureusement pour toi, ce stratagème ne pouvait s’avérer efficace à chaque fois et aujourd’hui, tu te retrouver contraint de faire face à cette tâche ingrate.

Bien heureusement, tes méthodes n’avaient rien de celles de la Corleone. Douceur et pédagogie ne faisaient pas partie de ton vocabulaire et la douzaine de Guardians qui jonchaient le sol l’avaient appris à leurs dépens. Pour devenir fort, il n’y avait que deux solutions. Être talentueux, faire partie de cette poignée d’élus, de génies qui, comme toi, pouvaient se prétendre au sommet de la chaîne alimentaire, pouvaient vaincre sans se tuer à l’entrainement. Et justement, il y avait cette deuxième catégorie d’hommes, celle qui, avouons-le, monopolisait le mérite : les acharnés de l’entrainement.

Un sabre de bois dans la main, tu t’étais contenté de manier cette arme factice de la plus simple des façons et malheureusement pour tes espoirs, cela avait suffit à terrasser l’ensemble des prétendants du jour. Pas même un peu de distraction, tu n’avais vraiment rien gagner à te lever de ton pieux pour venir foutre les pieds ici. Soit, peut-être avais-tu encore le temps de faire descendre l’un des puissants spécimens Hollow récemment capturé, pour détendre un peu tes muscles. Enfin, impossible tant que les inconscients ne s’étaient pas encore remis sur pieds…

Un soupire t’échappa, finalement, ta tâche était remplie, non ? Ces gars avaient demandé à être entrainer et n’avaient pas su répondre à ne serait-ce que l’échauffement, tu n’avais donc plus rien à faire et plus rien ne t’empêchait de rentrer pour profiter d’une bonne sieste. Plus rien si ce n’est l’arrivée d’un nouveau challenger. Un retardataire ? Peut-être. Quoiqu’il en soit, le loubard ne manquait pas d’air pour s’adresser à toi de cette façon et tu n’allais pas te gêner pour le lui faire remarquer.

« Ptdr t’es qui ? »

Après tout, n’était-ce pas la moindre des choses que de se présenter lorsque l’on s’adressait à un supérieur hiérarchique ? Et quel supérieur, ta légende s’étendait dans tous les rangs de Brotherhood, sans exception. Bref. Ton opposant semblait être intéressé par quelque chose, et ce quelque chose paraissait être ta technique ? Quelle technique ? Tu n’avais fait que frapper des incapables le plus normalement du monde.

« Comment j’ai fait quoi ? Gagner ? Le talent. T’as qu’à essayer, t’as une batte, essaye de me frapper de toutes tes forces. »



Codée par EEli-Ls

Alignement : Chaotique Bon.
Rang : C
Grade : Guardian
Avatar : Metal Bat - Opm
Messages : 49
Expérience : 7
Reiryoku : 13000
Date d'inscription : 04/05/2019
Alexandre Smith
Alexandre Smith
Mer 19 Juin - 16:38


A terrible fate

Feat Raniar S. Lodbrok




Eh ben dis donc, il ne manquait pas d'insolence en tout cas. Mais bon, peut-être que quand on avait son niveau, on pouvait se le permettre. Enfin soit, il avait atteint le grade de Soulmate et faisait partit des personnes les plus dangereuses de Brotherhood. Pour le Smith, il ressemblait à l'idéal qu'il devait atteindre. Il en était peut-être loin, mais il allait s'accrocher à son objectif afin de recevoir la puissance nécessaire.

Levant la tête, Alexandre regarda droit dans dans yeux son interlocuteur, pour lui montrer que peu importe le nombre de grades qui loin aisée séparait de lui, il ne le craignait pas (encore). Et puis qui avait peur de Mehdi quoi.

Alexandre Smith. Je pense que vous ne prendrez pas la peine de vous présentez. Répondit-il dans un sourire qui transpirait totalement l'arrogance.

Le sourire qui continuait de s'afficher sur son visage était insupportable au plus haut point. Le Smith avait toujours été doué par ce genre de chose. Mais bon, il ne pourrait jamais atteindre l'amour propre et l'estime en soi que cet homme portait en lui. Même avec tous les efforts du monde.

Une poignée de main amicale suffira t elle ou dois-je m'incliner devant son excellence ? Continue-t-il sur le même ton.

C'est alors qu'il lui sortit une sorte de test. Le Berserker devrait lui porter un seul et unique coup. Il ne fallait pas en dire plus, attrapant sa batte avec le plus de force que sa poigne le lui permettait. Il envoya un coup tout droit dirigé vers le visage de son adversaire du moment. Il n'y croyait pas trop mais bon.

Peut-être qu'il perdrait quelques dents et son arrogance par la même occasion...



Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Gilgamesh, Fate
Messages : 110
Expérience : 569
Reiryoku : 67500
Date d'inscription : 31/03/2019
Ragnar S. Lodbrok
Ragnar S. Lodbrok
Ven 21 Juin - 21:05




Alexandre Smith

« A terrible fate. »

L’audace, c’est qui avait fait défaut aux recrues que dont tu t’étais chargé un peu plus tôt dans cette journée. Grimper les échelons au sein de l’organisation humaine n’était pas qu’une question de force pure. Alors bien sûr, il n’y avait que les plus forts ou les plus doués qui atteignaient les véritables sommets, mais afin de devenir le meilleur parmi les meilleurs, chaque individu devait être doté d’une volonté inébranlable. Une soif de vaincre, d’apprendre, de réussir. L’échec était une source d’enseignement, comme beaucoup d’Hommes avaient pu le répéter, mais l’échec était avant tout une preuve d’un manque. Un manque de préparation, un manque de précaution, un manque de force, d’informations, de savoir, peu importe quoi, chaque raté se justifiait d’une façon ou d’une autre. La différence se faisait à cet instant, combien continueraient de justifier leurs échecs ? Combien persévérait sur cette voie, combien reviendrait bredouille d’une mission en se contentant d’expliquer les causes de cette absence de résultat ? Beaucoup trop.

Ce Guardian avait des couilles, c’était au moins l’une de ses qualités. Mais dans toute bonne chose tu demeurais capable d’en trouver une moins bonne. L’audace s’arrêtait là où débutait l’impétuosité. La Confiance en soi était une bonne chose, mais il fallait toutefois être capable de l’assumer jusqu’au bout. Tes iris de sang se posèrent avec plus d’intensité sur la silhouette de l’homme à la batte. Un regard fougueux, un regard de feu qui s’embrasait à chacun des mots que plaçait l’individu.

« Me présenter ? Pas besoin de ça, tes yeux hurlent l’admiration que tu as pour moi. »

A son sourire vaniteux tu avais répondu, de ce rictus significatif, tu avais fait pleuvoir tout l’orgueil qui était le tien.

« Contente toi de frapper. »

Ce qui fut chose faite. Alors que l’arme fonçait droit vers ton faciès, ta main gauche vint s’ériger en égide, attrapant l’arme en plein vol et cessant sa course sans que tu ne vacilles.

« Il suffit pas d’avoir une arme entre les mains pour tuer. Qu’est-ce que tu comptes faire à un Hollow avec un coup pareil ? Le chatouiller ? » Un soupire las alors que tu te saisis de sa batte pour la prendre toi-même en main. « Si tu n’es pas encore assez fort pour le tuer d’un seul coup, joue-le à l’usure. Les armes ne s’utilisent pas qu’avec les bras. » Et tu en savais quelque chose, tu étais un expert de l’armement, quel qu’il soit. « La force vient du corps et la victoire de la tête. Mais… » Tu marquas une pause, examinant rapidement la batte. « C’est quoi ça ? Une batte Décathlon ou quoi ? »  



Codée par EEli-Ls

Alignement : Chaotique Bon.
Rang : C
Grade : Guardian
Avatar : Metal Bat - Opm
Messages : 49
Expérience : 7
Reiryoku : 13000
Date d'inscription : 04/05/2019
Alexandre Smith
Alexandre Smith
Sam 22 Juin - 1:01


Le bon, la brute et le truand

Feat ceux qui ont les couilles de répondre




Ton attaque avait été… inefficace, tu ne savais que dire, ni que faire face à cet échec. Mais non, tu n'allais pas te démoraliser pour si peu, il fallait que tu garde la face, que tu reste fort alors tu ne baissa pas les yeux, tu continua de plonger ton regard dans le sien.

Peut-être qu'une partie de toit l'enviait, après tout il avait sûrement reçu tout ça naturellement, mais non ce n'était pas grave, tu savais qu'avec le temps tu finirais par combler les choses qui te faisaient défaut. Et beaucoup plus rapidement que certains le pensait.

Ouais il me reste de la marge de progression.

Mais il avait raison, les armes ne s'utilisaient pas qu'avec les bras, il ne pouvait que garder le silence, tel un enfant réprimandé par ses parents. Que dire de plus ? Il avait tout dit, décrit avec une vision précise de l'action qu'il venait de bloquer.

Ma batte ? Elle t'emmerde.

Tu savais que tu allais le regretter dans les minutes qui suivront mais bon, tu ne pouvais te laisser marcher dessus, c'était tout bonnement impossible.

Peu importe ce qu'il comptait faire, tu te prépara, sans le montrer néanmoins à tuer défendre à un assaut imminent. Vu l'état abominable des personnes qu'il avait pris sous son aile, il ne serait pas surprenant qu'il t'arrive la même chose.

Et quelles sont les choses as savait faire pour pallier ces vilains
défauts ?





Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Gilgamesh, Fate
Messages : 110
Expérience : 569
Reiryoku : 67500
Date d'inscription : 31/03/2019
Ragnar S. Lodbrok
Ragnar S. Lodbrok
Sam 22 Juin - 1:31




Alexandre Smith

« A terrible fate. »

Ton attention s’était reportée sur ce que l’individu face à toi osait utiliser comme arme de combat. Pas de toute, ce n’était là qu’une vulgaire batte de baseball, tout ce qu’il y avait de plus classique. Pas étonnant que cette imbécile ne s’en sorte pas avec du matos aussi claqué. Un puissant soupire t’échappa tandis que tu relevais les yeux vers le loubard. Il avait l’air déterminé. Idiot aussi, pour continuer sa route avec ce vulgaire bout de bois en guise de seule protection, mais cela ne t’étonnait pas plus que cela, après tout, son arrogance n’était plus à démontrer.

Était-ce de la pitié, ou au contre presque de l’affection pour ce petit qui se prenait déjà pour un grand… Tu n’en savais rien, mais la réalité était telle que l’envie d’améliorer son arme pour la rendre utilisable en conditions réelles t’était même venue à l’esprit. Enfin, ce fut le cas jusqu’à ce que les mots de ton interlocuteur ne soient ceux de trop.

Le manque de respect avait été de trop et si tu pouvais tolérer qu’un incompétent soit imbu de lui-même, tu ne lui accordais en aucun cas la possibilité de t’insulter sans représailles. Il voulait apprendre à frapper fort ? Et bien tu allais lui montre comment faire. A une vitesse fulgurante, bien au-delà de ce que le Guardian pouvait suivre de ses yeux, tu avais gagné son flanc, t’abaissant légèrement et pivotant pour accumuler une quantité maximale d’énergie cinétique et venir frapper directement le genou du rebelle.

La batte de baseball entra en collision avec la rotule du Smith et ce, avec une puissance colossale, une intensité largement suffisante pour exploser en mille morceaux la fragile articulation de l’humain. Tu n’avais pas broyé sa jambe, tu ne l’avais pas non plus tranché en deux, c’était déjà sympathique de ta part. Cependant, la douleur d’une telle blessure suffirait probablement à calmer les ardeurs du nouveau-né au sein de l’organisation et également à l’empêcher de marcher pendant quelques semaines.

« Bon, suis-moi. On va aller améliorer tout ça. »

Malheureusement, il n’était plus en mesure de marcher. Mais la blague t’avait fait sourire. Quoiqu’il en soit, tu avais sorti ton téléphone, pianotant dessus quelques instants -et prévenant Calliope sans qu’Alexandre ne soit au courant-. Le regard abaissé sur la silhouette tombante de ton interlocuteur, tu attendais sa réaction. Au moins, il savait désormais à qui il avait à faire.  



Codée par EEli-Ls

Alignement : Chaotique Bon.
Rang : C
Grade : Guardian
Avatar : Metal Bat - Opm
Messages : 49
Expérience : 7
Reiryoku : 13000
Date d'inscription : 04/05/2019
Alexandre Smith
Alexandre Smith
Sam 22 Juin - 14:04


A terrible fate

Feat Raniar S. Lodbrok




Alors que tu te mettais en grade, te préparant à un assaut imminent, tu avais reçu ton dû et sûrement beaucoup plus que ce que tu devais normalement recevoir. Ton flanc avait été atteint si vite, tu n'avais même pas réussi à faire le moindre geste à vocation défensive qu'il t'avais déjà enfermer dans les mailles de son combo…

… Et la suite s'avérait être vraiment pire. Ce fut ensuite ton genoux qui subissait les foudres de la colère de cet homme. Devant ton impuissance tu ne pouvais rien faire d'autre que résister. Il n'était pas broyer, mais inutilisable, on voyait clairement qu'il ne s'était pas donné à fond.

La douleur était insupportable, elle te transperçait le corps mais tu ne voulais encore une fois paraître faible aux yeux de tous.

Te relevant avec grande difficulté tu prenais appui sur ta jambe encore valide et tu utilisais ta batte pour seconder ton deuxième membre. Relevant la tête face au Soulmate, peu importe le nombres d'épreuves auxquelles il te soumettra, tu en ressortiras plus fort.

Et vainqueur.

Bah tu vois qu'elle peut servir ma batte ? Alors, on va où ? J'te suis !

Ta détermination était sans faille, tu étais le héros de ce shonen qu'était Reiryoku No Shigen et il n'allait pas tarder à s'en rendre compte.

Mais putain, qu'est-ce que ça faisait mal, il y est allé vachement fort ce chien. Mais bon, tu n'allais pas le montrer.




Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Gilgamesh, Fate
Messages : 110
Expérience : 569
Reiryoku : 67500
Date d'inscription : 31/03/2019
Ragnar S. Lodbrok
Ragnar S. Lodbrok
Lun 24 Juin - 21:19
Tu avais abandonné la batte aux pieds de l’insolent Guardian. Ta force avait été contenue et, s’il avait daigné renforcer un minimum son corps, alors tu savais d’ores et déjà que tu t’étais contenté de fracturer ses os. Une douleur plus que suffisante pour lui inculquer la leçon à distribuer, celle d’avoir des paroles à la hauteur de sa force. Avoir des couilles était une bonne chose, savoir quand les porter en était une autre et c’était là exactement ce que cette scène venait d’apprendre au pseudo-loubard.

Néanmoins, malgré tout ça, il te fallait l’avouer, sa détermination paraissait être sans faille. Une soif de vaincre, de progresser à toute épreuve, même celle de la douleur. Il s’était relevé et c’était là ce que tu attendais d’un combattant digne de ce nom. D’un Guardian qui souhaitait s’élever, à l’avenir, dans cette grande échelle de puissance qu’était l’organisation humaine que vous faisiez vivre.

Bref, le message que tu venais d’envoyer à ta bien-aimée semblait avoir été reçu, et malgré une réponse assez houleuse, Calliope était en route. Pas besoin d’épiloguer, elle t’avait attrapé dans un coin et t’avais fait la leçon pendant de longues minutes avant d’enfin daigner soigner la blessure du p’tit Smith, quelle femme de caractère. Grrr.

« Bon, maintenant que tu boîtes plus, on y va. »

Déambulant à travers les couloirs du Labyrinthe, tu amenas le Guardian probablement là où il n’était jamais allé, non pas qu’il s’agissait d’un espace réservé aux Soulmates, simplement, le dénommé Alexander avait l’air bien plus porté vers l’action que vers la réflexion.

« On va pas pouvoir en faire un truc de malade en une heure, mais j’devrai pouvoir la rendre un minimum utilisable. » Tu tendis le bras vers l’apprenti, ouvrant la paume de ta main à son niveau pour qu’il daigne y placer son arme. « C’est quoi ton style de combat ? Et si tu me réponds que tu te contentes de frapper bêtement avec, j’te casse l’autre genou. »
ASHLING | NE PAS UTILISER SANS AUTORISATION


Alignement : Chaotique Bon.
Rang : C
Grade : Guardian
Avatar : Metal Bat - Opm
Messages : 49
Expérience : 7
Reiryoku : 13000
Date d'inscription : 04/05/2019
Alexandre Smith
Alexandre Smith
Lun 24 Juin - 22:46


A terrible fate

Feat Raniar S. Lodbrok




Malgré le fait que tu avais énormément mal, mais que tu ne voulais pas le montrer ouvertement, l'homme en face de toi finit par faire preuve de compassion ? Peut-être après tout tu ne parvenais pas à analyser un esprit aussi complexe que le sien. C'est alors qu'une femme arriva, elle expliqua avoir la capacité de te soigner.

Même si au début tu rechigna à ce qu'elle s'exécute, tu finis par comprendre que s'handicaper volontairement ou par fierté n'était pas une bonne idée. L'égo c'était bien, mais en avoir un surdimensionner causerait pas mal de problème dans le futur. Alors tu te remis en question et tu acceptas son aide.

Ta blessure fut guérie en un clin d'oeil, tu la remercia, cette dénommée Calliope... Un nom que tu n'oublieras pas de sitôt. Tu espérais bien lui rendre la chandelle un jour ou l'autre, après tout tu avais une dette envers elle désormais.

Merci beaucoup.  

Suivant désormais celui qui apparut comme ton maître, tu finis par atteindre les quartiers que tu n'avais jamais atteint auparavant. Tu gravas leurs images dans ton cerveau, car tu ésperait que ceux-ci soient identique quand tu reviendras...

...En tant que Soulmate à ton tour.

Eh ben... Si une simple insulte m'aurait permis d'arriver un jour en ces lieux...  

Il avait l'attention de modifier ta batte, d'en faire un outil beaucoup plus destructeur, plus polyvalent dans l'idéal. Cela faisait tellement de temps que tu te battais à ses cotés, il fallait bien avouer qu'elle avait besoin d'une grosse mise à jour.

Je suis un adepte du corps à corps, j'épuise mon adversaire à l'aide de ma grande endurance et un appui technologique. Personne ne pouvait douter de ses paroles, après tout il venait de le démontrer quelques minutes plus tôt. J'utilise mon potentiel pour me soutenir majoritairement.  



Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Ark :: The Labyrinth
A terrible fate - Feat Raniar

Sauter vers: