Derniers sujets

[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]
 :: Soul Society :: Rukongai

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Ousuke Reiha
Ousuke Reiha
Dim 30 Juin - 11:20

Effectivement, il subsistait une contrainte à prendre en compte pour ne pas finir K.O trop vite, soit celle de la quasi absence de reishi dans les monts qui allaient être traversés. À quoi cela était-il dû ? Reiha n'y pensa pas plus que ça, estimant que les plus savants allaient se pencher sur la question s'ils souhaitaient réellement obtenu une réponse. De son côté, la Nittohei préférait se cantonner aux tâches qu'on lui assignait pour les accomplir rapidement, efficacement et sans faute.

Sur le chemin, elle participa à un exercice posé par Hikaru, ceci en compagnie de son camarade Nittohei. Une série de questions, certaines sérieuses et d'autres plutôt.. étranges. Pourtant, elle s'affaira à répondre du mieux qu'elle le put, tentant de faire au mieux la part des choses avec logique et pragmatisme. Pourtant, quelques bonnes réponses lui échappèrent, surtout sur les questions plutôt atypiques que posaient la vice-capitaine. Les chances d'être confronté à de tels événements étaient relativement basses, mais Reiha comprenait tout de même pourquoi son aînée s'évertuait à leur inculquer son savoir. On est jamais trop préparé, dit-on.

Au cours de ce trajet, il n'y eût effectivement pas de grand danger. Un hollow, unique et faible, avait eu le malheur de croiser la route des émissaires. Autant dire qu'il fut éliminé aussitôt détecté. Le pauvre. C'était triste pour lui, en un sens. Il avait sûrement été isolé de sa meute à un moment où un autre, ou avait simplement eu le malheur d'apparaître ici. Quoi qu'il en soit, pauvre hollow ou non, il avait fallu l'éliminer avant qu'il ne représente aucun danger, car lui n'aurait pas hésité à attaquer s'il en avait eu l'opportunité. Après quoi, l'ordre de ralentir fut donné. Il ne faudrait pas que les troupes s'épuisent trop rapidement. Et, en accord avec ces directives, l'itinéraire au sein des monts fut légèrement modifié pour quelque chose de plus sûr, mais surtout pour éviter que la troupe ait à s'arrêter en zones à risque d'éboulement pour les nuits à venir.

« Dans ce cas, nous devons bifurquer un peu plus au sud si vous voulons éviter les zones à risque. Nous aurons un col plutôt sinieux à traverser, mais c'est le prix à payer pour pouvoir dormir sur nos deux oreilles. »

Le contrecoup n'était pas immense en lui-même. Oshimo lui-même avait estimé que si les précautions nécessaires étaient prises lors de la traversée du col, alors aucune ressource ne serait perdue. Pas un gramme. Mais ça, c'était effectivement si tout le monde agissait avec la plus grande des précautions, car un faux mouvement pouvait donner sur une chute de plusieurs mètres. Le risque allait-il être pris ?

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Dim 30 Juin - 21:28
Bifurquer au sud ? Soit. Ça ne dérangeait pas vraiment Hikaru qui comprenait l'intérêt de la chose. Certes, ils perdraient un peu de temps, peut-être une heure ou deux, mais c'était une perte assez sommaire, comparé au gain. Alors autant le faire. L'ordre donné était donc clair et ne dérangeait personne, tant mieux. Une vraie cohésion de groupe semblait s'être développé durant ces semaines de voyage. Tant mieux, Hikaru en était plutôt satisfaite. Comme quoi, des missions de ce genre entre plusieurs dizaines de membres de chaque divisions n'était pas mal non plus. Il faudrait refaire ça à l'avenir.

« Je déteste cette sensation étouffante. Encore pire que dans les tréfonds de l'Old World. »

La quantité de Reishi était ridicule et elle ne se sentait pas bien. Et ça devait être la même chose pour tout le monde. Décidément, il y avait vraiment des coins dans lesquels il valait mieux ne pas s'aventurer, même pour les plus expérimentés des Shinigamis. Et Hikaru n'avait pas envie de traîner ici plus que de raison. Ainsi, même s'il fallait avancer avec prudence, Hikaru tenait à maintenir un rythme un minimum soutenu.

Au final, c'était comme ils l'avaient prédit : aucun Hollow en vue durant les deux jours qui suivirent, tant mieux, tant mieux. Ainsi, même si l’atmosphère était lourde, c'était encore gérable, il fallait juste faire attention. Et d'ailleurs, pendant ces deux jours, Hikaru continua de travailler un peu Reiha, en lui proposant notamment un stage d'immersion plus poussé dans les troupes de l'Avant-Garde. Est-ce qu'elle allait accepter ? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir.

« D'après nos informations, en passant par cette colline on sortira enfin d'ici. Allez courage, on y est dans deux heures maximum. »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Ousuke Reiha
Ousuke Reiha
Lun 1 Juil - 12:09

La vice-capitaine avait raison. Quelle sensation étouffante, pesante, oppressante. C'est comme si chaque effort demandait cinq à dix fois plus d'énergie. Bon, peut-être pas autant. Mais là était l'idée ; une véritable torture que de faire le moindre pas en terrain difficile. Heureusement qu'il n'y eût pas le moindre hollow pour venir perturber la formation des émissaires, car même le plus simple des affrontements aurait été très coûteux en ressources et en énergie, compte tenu de la teneur en reishi des lieux.

Les autres jours se déroulèrent plutôt bien eux aussi, si on ignorait cette sensation de lourdeur permanente leur pesant sur tout le corps. Seule la nature était un obstacle à une avancée rapide et sans encombres. Heureusement, ce n'était rien d'insurmontable non plus. Au contraire, les troupes furent même relativement efficaces, cela prouvant bien que tout le monde ne souhaitait que sortir d'ici. Et finalement, ils y étaient presque. Encore deux heures, selon les mots de la vice-capitaine. Pas le temps de lambiner, ni de tirer au flanc. Le repos sera possible après ça, lorsque l'escouade débarquera dans un milieu plus accueillant pour pouvoir se reposer.

« Compris ! »

Encore une fois, tout le monde y mit du sien pour se sortir de ce bordel. Pas de retardataires, seulement quelques râleurs et émirent quelques plaintes en chemin, comme quoi ils avaient hâte que cet enfer se termine. Même si elle n'exprimait rien de tel, Reiha pouvait cependant les comprendre. Elle avait parfois le souffle court et les muscles qui la torturaient. Le manque d'énergie spirituelle, c'était un véritable calvaire pour les entités en ayant besoin afin de se ressourcer passivement. Mais que représentaient deux heures dans la vie d'un Shinigami ? Pas grand chose, effectivement. Avec un peu de détermination, tout le monde passera cette épreuve et l'oubliera d'ici quelques jours.

Le sommet de la colline fut atteint. Il ne restait plus qu'à la descendre – ce qui allait se réveler plus facile – pour échapper à cette zone infernale. La contourner aurait logiquement pris trop de temps, puisque les sentiers environnants n'étaient pas très larges et auraient ainsi demandé d'affiner la formation pour pouvoir passer. Voilà pourquoi ce dernier effort était de mise avant que les dieux de la mort et les âmes qu'ils guidaient puissent enfin se reposer. Et finalement, l'objectif fut rempli sans pertes. Enfin... Certains étaient quand même lessivés, mais ils ne pouvaient malgré tout pas s'empêcher de sourire lorsqu'ils furent de nouveau aptes à sentir du reishi. Quel plaisir indescriptible.

« Devrions nous monter le camp maintenant ou nous éloigner un peu plus avant cela ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Lun 1 Juil - 20:09
« Trois minutes de retard. C'est plus qu'il n'en faut pour qu'une situation tourne au vinaigre. »

La réplique avait été cinglante, alors qu'Hikaru observait les cartes avec Oshimo, pour définir de la stratégie à adopter. Ses yeux n'avaient pas quittés la carte, alors qu'elle apostrophait Reiha, mais ne fit aucun commentaire de plus. Elle comprenait qu'elle était fatigué, mais ça n'était pas une excuse pour arriver en retard. Et ça, elle le lui faisait bien comprendre, mais bon, tant que ça ne se reproduisait pas, il n'y aurait aucun problème. D'ailleurs, elle l'informa du changement de programme, pour la suite du voyage.

« Pour les prochains jours, tu seras avec Sai, en éclaireur. Ne me déçois pas. »

Décidément, Hikaru ne lui épargnait rien du tout. Mais elle estimait qu'elle avait appris suffisamment auprès d'Oshimo et Haruka. Il fallait donc qu'elle change, pour devenir la plus polyvalente possible. Et autant dire que ça n'avait pas l'air de faire plaisir à Sai, qui se contenta de grogner faiblement. Il n'aimait pas trop avoir des gamines dans les pattes, il faut croire, mais Hikaru savait qu'il ferait du bon travail et qu'il rendrait Reiha plus coriace, avec son caractère bourru.

« On va devoir passer près d'un volcan, donc il va falloir utiliser des habits chauds, afin de conserver notre chaleur corporelle. Et on sera économe sur l'eau aussi. »

Les instructions données, ils se mirent en route. Cette fois avec Reiha devant avec Sai. Il n'y avait plus qu'à espérer que ça se passe bien, malgré le fait qu'il la secourait un peu. Mais d'après leurs estimations, d'ici la fin de la journée, ils devraient être en vue de la quatrième zone, sur laquelle installer le point de relais. Tant mieux, ça voulait dire que dès le lendemain, ils pourraient faire les travaux. La fin du voyage se précisait de plus en plus. Il fallait dire que ça faisait déjà un mois qu'ils étaient partis.

Pendant plusieurs heures, rien de particulier ne se produisit, la chaleur se faisant de plus en plus présente alors que les émissaires portaient capes et masques. Décidément, le Rukongai ne leur épargnait rien, en ce moment. Mais au moins, ça allait forger les troupes et finir de remettre en place les quelques merdeux qui pensaient encore que la Sanbantai était nulle et incompétente. Et alors qu'ils contournaient le volcan plus ou moins largement histoire d'éviter les mauvaises surprises, Hikaru reçue un signal, de la part de son Jigokuchō. Sai et Reihga avaient trouvés quelque chose. Mais quoi ? Hollows ou Plus ?
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Ousuke Reiha
Ousuke Reiha
Mar 2 Juil - 12:46

Effectivement, chaque minute était précieuse, peut-être même plus qu'on ne le pensait. Reiha ne pouvait qu'approuver les dires de la vice-capitaine et restait prête à continuer si l'ordre en était donné. Mais qu'en était-il des autres ? Ils se forceront sans doute, comme d'habitude, quitte à passer quelques minutes ou heures infernales avant de pouvoir enfin s'endormir et se reposer. Reiha reçut d'ailleurs une nouvelle mission pour les jours à venir ; jouer les éclaireurs en compagnie de l'aveugle très peu bavard. Pourquoi pas ? Ca ne lui fera que gagner de l'expérience, après tout. Elle était cependant soucieuse quant à l'enthousiasme du vétéran qui ne sera sans doute pas le même que le sien. Bah ! Chacun son caractère, il faudra faire avec.

« Bien reçu. »

Elle jeta ensuite un coup d'oeil au concerné puis déglutit. Il était toujours aussi intimidant. Mais Reiha ne comptait pas se laisser abattre. Pour prendre de l'expérience, c'était une épreuve nécessaire. Elle n'y voyait aucune objection. Bref ! Le prochain itinéraire fut annoncé, et celui-ci allait se révéler potentiellement problématique. Un volcan ? Heureusement, les chances qu'il soit en activité étaient très basses. Mais un affrontement un peu trop colossal à proximité ne tarderait pas à le sortir de son sommeil, auquel cas il n'y aurait plus qu'à prier pour s'en sortir.

Quoi qu'il en soit, Reiha partit en avance en compagnie de son nouveau mentor. Évidemment, celui-ci se montra particulièrement radin en conseils. S'il parlait, c'était généralement pour donner quelques instructions très concises que la Nittohei s'efforçait de suivre. Pour ce qui est de l'apprentissage, elle fut contrainte de se faire très attentive aux actions de l'homme silencieux pour les assimiler et les reproduire. Ses interactions avec son milieu, sa vitesse, sa discrétion, ses trajets... Reiha passait son temps à tout analyser pour tirer ses propres déductions, puisque c'était ainsi qu'elle devait apprendre en compagnie de Sai. L'ambiance n'était pas très gaie. De toute manière, elle n'avait pas besoin de l'être.

Quelque chose attira cependant les yeux du groupe, quelque chose d'anormal alors qu'ils étaient en train de contourner le dernier flanc du volcan. Un rassemblement inhabituel de hollow. Ils agissaient tous en silence et semblaient dévorer la roche environnante. Pourquoi faire ? En s'approchant un peu plus, les éclaireurs ne tardèrent pas à comprendre mais surtout à ressentir. Du reishi. Cette partie du volcan, couverte de roche noire et ardente, était imbibée de reishi. Affamés, les hollow de la zone affluaient ici pour pouvoir s'accaparer la précieuse ressource. Les plus intelligents n'hésitaient même pas à tuer et marcher sur leurs camarades pour être les premiers à se repaître de cette roche. Et même si les hollow étaient distraits, il faudra cependant passer à proximité d'eux, ce qui risquait de détourner leur attention. Mais il ne fallait pas oublier les contraintes du milieu ; une attaque un peu trop violente pourrait causer une éboulement ou pire encore, réveiller le volcan. C'était une situation tendue, il fallait absolument en informer le reste du groupe. Ce fut donc sous le regard de Sai que la Nittohei fut ordonnée de communiquer. Était pour la former ou pour que le responsable puisse profiter ne serait-ce qu'un peu de la présence de la jeune femme pour déléguer ? Quoi qu'il en soit, elle fit de son mieux pour transmettre toutes les informations au travers du papillon.

« Un escadron de hollow sur la face sud-ouest du volcan, environ vingt à trente pour le moment. Les chances que d'autres rappliquent sont très élevées puisque la roche volcanique présente ici dégage énormément de reishi. Il faudra certainement se préparer à combattre pour passer, mais l'agencement des lieux nous empêchera de tous les exterminer en une attaque. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Mer 3 Juil - 1:36
Des Hollows. Encore te toujours des Hollows. Décidément, Hikaru en avait plus qu'assez de ces derniers. Ils ne pouvaient pas les laisser un peu tranquilles, des fois ? Visiblement non ? Tant pis, elle avait signé, c'était pour en chier après tout. Rah, et dire que pendant ce temps, Tomoe devait se dorer la pilule dans son bureau. Qu'est-ce qu'elle avait de la chance, quand même. Enfin, elle ne pouvait malheureusement pas y faire grand-chose et il faudrait faire des concessions, s'ils voulaient les écraser. Une vingtaine, voire trente hein ? Hum, Hikaru pouvait en effet s'en occuper tout seul, voire les terminer en un seul coup, mais elle ne voulait pas ennuyer Haruka et les autres à dresser trente-six couches de barrières pour les protéger d'un Raikiri. Décidément, son pouvoir n'était pas très pratique, parfois.

« Très bien, je vois le genre. Que tous les experts en barrières mettent divers protections sur le groupe. On va déjà avancer, je vais vous expliquer le plan en chemin. »

Rapidement, la troupe s'exécuta, alors qu'Hikaru commençait déjà à donner sers instructions, tandis qu'ils avançaient. Ils harcèleraient les Hollows les plus puissants avec des sorts de destruction afin de les ralentir dans leur progression. Ainsi, les plus faibles, qui composeraient la majorité de la troupe finiraient par avancer tout seuls. Et en se servant de cette différence dans leur rythme de marche, c'était pas trente Hollows qu'ils allaient devoir faire face en même temps, mais bien moitié moins. Et avec des techniques de camouflage, ils n'en attireraient pas plus.

« Par contre, je vais être directe : certains d'entre-vous mourront, surtout parmi les premières lignes. »

La sentence était tombé. Certains mourraient lors de ce combat. Hikaru ne cherchait pas à les blesser, mais simplement à jeter le constat afin qu'ils se préparent, durant les quelques minutes qui les séparaient des monstres. Elle ne se leurrait pas : avec la configuration des lieux, l'état des troupes et le nombre d'ennemis, il était impossible que tout le monde survive. Probablement que deux ou trois y passeront. Mais malheureusement, ils devraient faire ça, s'ils voulaient s'en sortir.

« Si certains d'entre-vous ont une amoureuse, des enfants ou ont une raison pour ne pas mourir, qu'ils se manifestent. Aucune sanction ne sera prise envers vous. Vous avez ma parole. Mais n'oubliez pas, la défense des Plus est votre priorité. »

Ça pouvait surprendre, mais elle avait quand même un peu de compassion. Et si certaines personnes avaient une raison de rester absolument en vie, elle accepterait. Et évidemment, beaucoup de Shinigamis le firent. Une dizaine. Sur leur troupe d'une trentatine d'hommes, ça faisait un sacré paquet. Soit. Ces hommes-là resteraient en soutien à l'arrière tandis que les autres seraient en première ligne. Est-ce que certains mentaient ? Probablement. Mais elle ne pouvait et ne voulait pas fouiner. Chacun était responsable de ses actes.

« Tu vas assister à un spectacle déplaisant... »

Ces paroles, assez froides étaient dites par Hikaru, à l'attention de Reiha. C'était la première fois depuis le début du voyage que des gens allaient mourir. Est-ce qu'elle allait réussir à l'encaisser ? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir. Bah, ça ferait un bon test et au moins, elle verrait ainsi tous les aspects du métier. Et après plusieurs minutes, ils arrivèrent en effet près des Hollows, qui les repérèrent. Ils étaient... trente-deux. Un mort par dizaine donc. Soit.

« Déploiement ! »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Ousuke Reiha
Ousuke Reiha
Mer 3 Juil - 11:39

Maintenant que les informations furent transmises, les éclaireurs se devaient de rester aux aguêts afin de ne pas se faire surprendre, ou simplement pour pouvoir continuer à observer les lieux, les hollow et ainsi être en première ligne pour pouvoir assister à des quelconques changements qui seront aussitôt transmis à la troupe principale. Sai chercha parfois à changer de cachette, que ce soit pour avoir un angle d'observation différent ou même pour être en mouvement permanent, afin d'éviter de se faire repérer. Quelle qu'en soit la raison, Reiha suivit le mouvement sans un mot, cherchant toutefois à déterminer les motifs d'un tel agissement puisque son aîné ne prendra certainement pas la peine de répondre, comme à son habitude.

Pendant ce temps, le reste de la troupe progressait et ne tarderait pas à arriver avec un plan auquel se tenir. Avant cela, quelques instructions et avertissements furent transmis, dont un qui s'adressait directement à la Nittohei, comme quoi le spectacle ne serait pas plaisant. C'était évidemment dur à admettre, mais Reiha s'y était préparée en venant ici. Il ne faisait aucun doute qu'elle trouvera ça triste pour les futurs morts au combat, ou même fataliste pour leurs proches. Mais penser que tout le monde allait s'en sortir relevait du rêve. Et ceux-ci ne se réalisaient pas toujours.

« Je.. me suis faite à cette idée, déclara-t-elle à voix basse, désolée d'avance pour ceux allant y passer. »

Peu après, les troupes furent enfin visibles et étaient prêtes à être déployées. Reiha s'apprêta également à passer l'action, comptant regagner temporairement la formation une fois que celle-ci arrivera à hauteur du groupe d'éclaireurs. Avant cela, elle récita quelques paroles dans sa tête. Pas d'action inconsidérées, sauver un allié s'il est possible de le faire, se concentrer sur l'élimination rapide des hollow. Est-ce que ça allait vraiment l'aider ? Elle n'en savait trop rien. Dans tous les cas, l'ordre de lancer l'assaut fut déclaré. Reiha rejoignit ainsi les troupes aussitôt qu'elle le put, veillant à s'y intégrer sans entrer dans le champ d'action d'un camarade.

Comme tous ses collègues, c'est avec la lame en main qu'elle s'élança à l'encontre des monstruosités. Les hollow ne tardèrent pas à être distraits par les casses-croûte leur fonçant dessus, lâchant la roche qu'ils étaient en train de mâcher pour riposter contre l'assaut surprise se profilant sur eux. L'affrontement fut rude, car les Shinigami ne pouvaient se permettre de causer un trop grand ramdam de peur de causer une catastrophe naturelle. Si battre du mieux possible tout en se limitant, quelle plaie. Dans ce genre de situation, seuls ceux excellant en zanjutsu s'en sortaient sans trop de problèmes. Les autres, dans le mal, furent contraints de compter sur leurs collègues pour être sauvés des griffes de quelques hollow.

Au coeur de tout cette cohue, des cris se firent entendre, qu'ils soient humains ou monstrueux. Certains souffraient déjà, d'autres saignaient, et pendant ce temps les hollow tombaient petit à petit. Les émissaires s'étant portés volontaires ne manquaient pas de détermination, ça c'est sûr. Mais est-ce que cela allait suffire pour que tout le monde survive ? Certainement pas. Reiha s'en rendit compte très vite lorsque ses propres muscles, déjà tiraillés par la fatigue du trajet, eurent du mal à tenir bon dans un affrontement aussi rude. Les monstres étaient quant à eux en pleine forme, vu qu'ils ne faisaient que consommer du reishi depuis tout ce temps. L'affrontement avait ainsi commencé de façon plutôt inégale mais se termina tout de même sur une victoire des Shinigami qui, grâce à leur esprit d'équipe et leur ingéniosité, furent en mesure de prendre l'ascendant sur les créatures corrompues. Mais comme prévu, ce fut au prix de quelques vies. Une demie douzaine de corps gisaient sur le sol. Autant que ça ? Reiha serra les poings mais en fit le tour malgré tout. Elle fut heureuse de constater que certains étaient "juste" beaucoup trop épuisés pour pouvoir rester debout, ou même blessés. Au final, il y eût trois morts relevés et un blessé mortel qui n'aura sans doute pas le loisir d'assister au prochain levé de soleil. Le sang quittait son corps inerte à vitesse folle, et cela malgré les efforts des quelques experts en kaido ayant rappliqué. Voir quelqu'un dans une telle situation, c'était tout bonnement horrible à supporter. La Nittohei détourna le regard, en peine, et ne put que prier pour le salut de l'âme du futur défunt.

« Peut-on vraiment appeler ça une victoire ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Mer 3 Juil - 19:50
Elle s'était faîte à cette idée ? Hikaru était sceptique, mais bon, elle n'allait pas la materner plus que ça. Si elle avait les nerfs, tant mieux, sinon tant pis. Tant qu'elle ne mettrait pas l'opération en danger, elle se fichait bien du reste. Bon évidemment, ça serait dommage qu'elle meurt, mais entre elle et la mission, le choix d'Hikaru était clair. Enfin, les hommes se déployèrent rapidement en arrivant au niveau des Hollows, afin de se préparer à combattre. La bataille allait être rude, il ne fallait pas se le cacher et certains mourront. Mais ça, Hikaru avait l’habitude, combien d'hommes étaient tombés sous son commandement ? Cent ? Deux-cents ? Elle ne le savait plus.

« Maintenez ces salopards à distance ! Il faut les éliminer petit à petit ! »

Hikaru elle, utilisait sa vitesse extrême afin d'aller supporter les soldats qui étaient le plus en difficulté, via des assauts éclairs. Ainsi, les pertes seraient limitées mais malheureusement, le manque d'expérience de certaines jeunes recrues, notamment parmi la Ichibantai et la Sanbantai rendait les choses compliquées. L'élite du Seireitei hein ? N'importe quoi. Et malheureusement, elle ne pouvait pas être partout à la fois. Résultat des courses : même s'ils se débrouillaient plutôt bien et agissaient avec efficacités, certains Shinigamis tombaient. Ils étaient peu, mais ça restait toujours une perte désagréable.

Et c'est après plusieurs lourdes minutes de combat que finalement, le dernier Hollow finit par tomber, sous les coups de sabre des soldats. Enfin. Ils s'en étaient sortis et Hikaru respira enfin un grand coup, l’espace de quelques instants. C'était toujours aussi éprouvant, et le pire restait encore à venir. Bilan : trois morts et un blessé grave. À tel point qu'aucune personne ici n'avait les connaissances médicales pour le sauver. Tch. Et l'autre idiote qui demandait si on pouvait appeler ça une victoire ? N'importe quoi.

L'ignorant, Hikaru se dirigea vers l'homme en question : elle le connaissait. Haruto : un gars à la mine un peu effrayante et au physique de crevette, mais qui était parmi les plus valeureux de la Sanbantai. Probablement que s'il avait vécu quelques années de plus, il aurait fini par intégrer l'Unité Hi Shin.

« Hé hé, on les a eus, pas vrai, Vice-Capitaine ?... Notre mort sera pas veine, pas vrai ?

Elle savait qu'il était fiancé. Et pourtant, il avait tenu à être dans les premières lignes, pour aider ses compagnons. Décidément, il n'y avait que des idiots, dans la Sanbantai. Et elle était sans doute la plus grande d'entre eux.

« Oui. Toi et les autres avez été admirables. Vous avez été d'une aide précieuse et votre volonté nous permettra de continuer à aller de l'avant. »

Et il finit par mourir, le souffle de sa vie finissant de s'échapper de son corps. C'est sans émotion, avec un visage dur et neutre à la fois qu'elle donna ses instructions : brûler les corps. Ils n'avaient pas le temps de leur donner des funérailles dignes de ce nom et il était hors de question que les Hollows souillent leurs cadavres. Et les emporter n'était pas possible. Ses hommes eux, avaient l'habitude, seuls ceux des autres Divisions tiquèrent mais s'exécutèrent après quelques instants.

« Voilà la réalité de la Sanbantai. Celles dont tes copains de la Ichibantai rigolent. Donc si tu veux faire des vieux os, il faut arrêter d'idéaliser une personne ou un groupe d'individu. Réfléchis par toi-même, tires les conclusions et prends tes décisions. Tu te demandais si c'était une victoire ? Dans un combat, il n'y a ni vainqueur, ni perdant seulement des morts. Sur ce point, le Roi des Âmes nous a tous faits pareils. Et la seule chose que tu peux dire, face à la mort, c'est Pas aujourd'hui. En route. Nous y sommes presque. »

Et c'est ainsi qu'Hikaru repartit, après cette leçon de morale à Reiha, avec le reste des troupes. Elle ne démontrait toujours aucune émotion, se concentrant simplement sur son objectif : accomplir sa mission. Après tout, ils arriveraient ce soir au point de création du quatrième relais et selon leurs informations, il n'y aurait pas de problème jusque-là.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Ousuke Reiha
Ousuke Reiha
Ven 5 Juil - 12:26

Évidemment, ce n'en était pas une. Reiha baissa les yeux après avoir exprimé ce question rhétorique, afin de les poser sur le blessé qui prononçait certainement ses derniers mots. Le Shinigami rendit effectivement l'âme, laissant battre un court silence alors brisé par les ordres de la vice-capitaine. Brûler les corps, hein ? Reiha comprenait pourquoi mais avait du mal à s'y résoudre. Les dépouilles ne pouvaient malheureusement pas être rendues à la famille ou même enterrées dignement, et c'était l'ultime fatalité de ce périple. Une mort peu reluisante, une mort silencieuse, une mort hors des yeux du grand public, une mort loin des êtres aimés. Dans ce genre de situation, on pouvait en vouloir qu'à deux choses : les hollow ainsi que son manque personnel de puissance, laquelle aurait peut-être permis de sauver plus de vies. Et malheureusement, pour acquérir cette puissance, il faudrait sans nul doute continuer de se lancer dans ce genre d'expéditions.

Alors que Reiha rêvassait, méditant sur la signification de tout ça, elle fut sortie de ses pensées par une leçon de morale de son aînée. Même si elle n'avait personnellement jamais ri de la Troisième – ni même de la Deuxième, d'ailleurs – la Nittohei ne pouvait désormais que trouver les propos de ses camarades totalement déplacés. Comment pouvaient-ils, en premier lieu, avoir l'idée de se moquer d'alliés ? D'alliés qui luttaient autant pour améliorer le confort de ceux entre les murs, de surcroît. Elle ne comprenait pas. Il fallait changer les mentalités. C'était un objectif qui lui donnait une raison de plus pour atteindre le but dont elle avait déjà parlé avec Hikaru.

La mention du Roi des Âmes lui arracha cependant un long soupir. Elle semblait blasée. Ca aussi, elle ne le comprenait pas. Comment est-ce qu'un individu supposément assez puissant pour donner la vie à des millions – voire des milliards – d'âmes ainsi qu'à des mondes entiers pouvait se permettre de rester inactif face à la misère de ses créations ? Elle ne le comprenait pas. Et à vrai dire, Reiha ne tenait pas ce Roi en haute estime. Inconnu de tous mais pourtant au dessus de chaque individu, il régnait dans l'ombre sans jamais se révéler à qui que ce soit, si ce n'est le Sotaicho. Comment faire confiance à un tel individu ? La jeune femme ne le concevait tout simplement pas et allait même jusqu'à le voir comme potentiel responsable de tous ces malheurs. Elle chassa cependant ces quelques idées noires d'une secousse de la tête et d'une réponse fébrile adressée à Hikaru.

« Oui, allons-y. »

Elle n'était pas déprimée mais pas dans la plus grande des formes non plus. Heureusement, elle était encore en mesure d'effectuer son travail correctement et rejoignit de nouveau Sai pour se cantonner à la tâche qu'on lui avait confiée. Il n'y en aurait plus pour longtemps avant d'atteindre le quatrième point défini au début de voyage, ce n'était plus qu'une question d'heures. Et même si le trajet avait été défini comme sans péripéties, les éclaireurs devaient toujours faire leur travail, juste au cas où.

Mais pour la énième fois durant ce trajet, les prévisions d'Oshimo s'avérèrent justes. Il y eût très peu de hollow sur le chemin, les quelques spécimens rencontrés se baladaient en solitaire et furent ainsi facilement éliminables. Même le terrain à traverser et le climat se montrèrent plutôt cléments avec les émissaires. Le seul obstacle réel n'avait été que cette ambiance silencieuse et lourde s'étant installée depuis la mort de quelques camarades. Personne n'osait vraiment l'ouvrir, et à raison. Ce tragique événement avait rappelé à tous qu'un seul instant de relâchement pouvait conduire au drame, et que même si tout se déroulait selon les plans, les morts étaient parfois inévitables.

Ainsi arrivèrent-ils enfin au quatrième et avant-dernier point. Rocheux et parfois escarpé au niveau de ses reliefs, l'environnement fera une bonne forteresse naturelle pour les Shinigami qui allaient y résider. Qui plus est, les risques d'intempéries étaient apparemment très faibles dans cette zone. L'emplacement avait été spécialement choisi pour ces quelques spécificités qui permettront aux quelques Shinigami de tenir un peu plus facilement leur position. Et pendant que la troupe prenait ses marques, Reiha ne perdit pas de temps pour retourner en compagnie de son camarade Nittohei afin de dresser un inventaire rapide ainsi qu'un état des lieux et des troupes. Pas grand chose à signaler, au final.

« Tout est en ordre, si ce n'est le moral des troupes – et donc des Plus – qui laisse à désirer... »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 6 Juil - 19:14
Ils étaient enfin arrivés au quatrième point de relais. Parfait, avec ça, ils touchaient au but. Il ne manquait plus qu'un seul après celui-ci, et ce serait bon. Reiha l'informa qu'il n'y avait aucun problème, si ce n'était le moral des troupes, qui évidemment laissait à désirer. Mais on ne pouvait pas leur en vouloir, la plupart, surtout ceux des autres divisions n'avaient pas l'habitude de voir des camarades tombés au combat. C'était d'ailleurs la principale raison de pourquoi les liens entre les soldats de la Sanbantai étaient aussi forts : chacun avait perdu un compagnon auquel il tenait, lors de ces différentes opérations.Et c'était à elle, la Vice-Capitaine que revenait la responsabilité. Des dizaines, des centaines de cadavres traînaient sous ses pieds, mais elle devait continuer à avancer et ne jamais laisser ses émotions prendre le dessus. Pas en mission, du moins.

« Je vois. Mais ça n'empêche pas qu'il faut se mettre au travail. Donc, qu'ils se bougent, si on se dépêche assez, on pourra en finir ce soir pour repartir à l'aube. C'est pas l'heure de lambiner. »

Aucune faiblesse, ni aucune hésitation dans sa voix. Elle restait droite, comme la figure d'autorité qu'elle devait être. Bien sûr, elle était maussade, elle aussi, mais ne pouvait se permettre de montrer sa faiblesse. Elle était la personne à qui les personnes actuellement présentes pouvaient et devaient se raccrocher. C'est pour ça qu'elle était aussi intraitable lors des opérations, bien différente de ce qu'elle était lors de la vie de tous les jours. Elle ne concéda donc rien aux soldats aujourd'hui et n'acceptait pas le moindre écart de conduite ou d'efficacité, tout se devait d'être parfait.

« Je comprends que ça soit dur, mais il faut faire avec. Cette opération est d'une importance capitale pour l'expansion du Seireitei. Nos supérieurs comptent sur nous, alors tâchons d'honorer la cause pour laquelle nos camarades sont morts aujourd'hui. »

Certains étaient encore quelque peu sceptiques, mais finalement, ils se mirent tous au travail. Bien sûr, Hikaru coordonnait tout ça. Heureusement, les lieux étaient parfaits pour créer un avant-poste, que ce soit en terme de climat ou d'environnement. Nul doute que ça deviendrait une place forte plus tard. Hikaru avait de grands projets et comptait d'ailleurs sur Sôo, le Taicho de la Nibantai pour les mener à bien. Pendant plusieurs heures, peu de personnes parlèrent, chacun préférant se concentrer sur sa tâche : au moins, la mort des émissaires avait au moins eu le mérite de motiver tout le monde et probablement, que ça renforcerait les liens entre les différents soldats.

Il faisait nuit, quand les travaux étaient terminés. Bon, ils avaient pris un peu de retard, quelques dizaines de minute mais Hikaru décida de ne pas leur en tenir rigueur, ayant préféré voir avec Oshimo et les autres pour le reste du trajet. Une zone désertique, mais avec peu de Hollows les attendraient le lendemain. Et après ça, ils pourraient foncer à toute vitesse sur le Seireitei pour rentrer. En y allant à fond et en comité réduit, ils retourneraient probablement au bercail avec deux jours d'avance. Plutôt pas mal.

« J'ai encore quelques trucs à bosser, qu'on ne me dérange pas. Et les soldats peuvent boire une coupe, ce soir. »

Ce message était adressé à Reiha, afin qu'elle le transmette au reste des troupes. Et aussi pour qu'il n'y ait pas de malentendu ; ce soir, elle ne voulait personne à ses côtés. Pas même elle. Prenant donc une coupe de saké, se positionna en hauteur, avec encore et toujours des rapports à lire et analyser. Décidément, il y en avait tous les jours, des trucs comme ça. Mais elle n'avait pas vraiment la tête à travailler ce soir et au final, elle se contenta de surveiller distraitement les autres, en bas alors qu'elle buvait sa coupe seule, en l'honneur de ses camarades morts. Il n'y avait plus qu'à attendre que le jour se lève.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Ousuke Reiha
Ousuke Reiha
Ven 12 Juil - 15:14

Le plan était déjà défini. Hikaru voulait que le tout soit prêt dans la soirée voire la nuit afin que le départ puisse être annoncé dès l'aube. C'était serré, mais pourquoi pas. L'effort permettra sans doute aux émissaires d'oublier la tragédie d'il y a peu, au moins pour un moment. Vu sous cet angle, c'était effectivement pour le mieux. Reiha hocha simplement la tête, tâchant de chasser ces quelques idées noires de son esprit pour pouvoir se concentrer sur les derniers mots de son aînée puis sur le travail qui l'attendait elle comme tous les autres.

Elle se focalisa de nouveau de consolidation et la création de matière en cas de besoin, mettant à profit le contrôle presque parfait qu'elle avait sur la moindre once de son énergie pour offrir le meilleur matériau possible aux ouvriers. Assistée de quelques autres Shinigami également doués dans le maniement de l'énergie, la Nittohei put parfois se reposer un peu sur eux afin de répartir équitablement l'effort et ainsi maximiser le rendement, car s'épuisement inutilement n'était jamais de bon augure, que ce soit pour soi-même ou pour les autres. Après quoi, elle observa le travail de ses pairs qui assemblaient les briques entre elles et passa de longues minutes à relever la moindre imperfection dans l'architecture pour la corriger.

Au final, les constructions se déroulèrent plutôt bien. Un silence notable s'était cependant installé pendant ce dur labeur. Seuls quelques rares émissaires osaient prendre la parole, et c'était généralement pour demander à ce qu'on leur passe un outil ou simplement pour confirmer ou donner des directives. L'ambiance était austère mais restait productive malgré tout, car chacun était plus concentré que jamais sur son office. Si la dernière tragédie semblait avoir rappelé quelque chose à toutes les âmes en ces lieux, c'était bien que la mort pouvait frapper à tout moment, et que la coopération et l'efficacité étaient de mise pour pouvoir survivre en ces terres hostiles.

Au bout de quelques heures, les outils furent rangés pendant que les Shinigami prirent enfin congé de leur effort commun, laissant derrière eux une base sommaire mais dont la qualité n'avait rien à envier à ses homologues bâtis il y a quelques semaines de cela. Malgré les effectifs réduits, la troupe se débrouillait toujours aussi bien sur tous les plans, prouvant ainsi que chacun méritait sa place et que personne n'était réellement un boulet. Enfin, pas tout le temps en tout cas. Reiha inspecta le matériel et les troupes après avoir requis l'aide de son camarade Nittohei pour ceci, puis partit faire son rapport habituel en express. Comme d'habitude, il n'y avait pas grand chose à signaler. Et de son côté, la jeune femme constata l'humeur morose de la vice-capitaine. Ceci fut ensuite confirmé par quelques mots, par un souhait d'intimité.

« Très bien. Je leur transmettrai tout ça. »

Reiha, quant à elle, n'avait pas tant envie de boire ce soir, mais comprenait parfaitement pourquoi est-ce que certains en auraient bien besoin. Elle salua alors sa supérieure, lui adressant les politesses pré-sommeil dès maintenant avant de se retirer et de faire un nouveau tour des troupes, mais cette fois-ci pour leur annoncer qu'elles auraient le droit de boire un peu. Évidemment, ce n'était pas pour fêter quoi que ce soit, mais plutôt pour oublier la dernière catastrophe ou même pour rendre hommage aux défunts n'ayant pas pu être enterrés.

Après quoi, la jeune femme se posa dans son coin, dos à un petit relief rocailleux. Elle observa longuement le ciel, méditant sur la situation actuelle. Et si elle avait été plus forte, plus ingénieuse ? Est-ce que quelques vies auraient pu être épargnées ? Peut-être bien. Dans ce genre de condition, chacun ne pouvait en vouloir qu'à sa propre faiblesse plus qu'à quoi que ce soit d'autre. La Nittohei ne faisait pas exception à la règle. Malheureusement, ce qui est déjà arrivé ne pouvait pas être annulé. La meilleure chose à faire était donc d'apprendre de cette épreuve et de faire en sorte que le pire ne se reproduise plus la prochaine fois. Et c'est notamment pour ça que Reiha, à défaut de dormir, choisit de partir s'isoler dans son monde intérieur pour converser et s'entraîner à l'épée en compagnie de l'esprit de son Zanpakuto ; une activité qui occupa l'entièreté de sa nuit.

« Hmm... Déjà ? »

Elle s'étira alors que le soleil commençait tout juste à pointer le bout de son nez. Avec ceci, le campement entier entra progressivement en activité. Certains se levèrent un peu plus tard que d'autres, certainement dans le coltard à cause des événements d'hier. Malgré son absence de sommeil concret, Reiha s'en sortait plutôt bien. Faire le vide dans son esprit et avoir pratiqué sans forcer réellement sur son corps l'avait aidée à se remettre de tout ça. Fraîche et requinquée, elle put entamer ses activités du matin avant de rejoindre le reste du groupe, visiblement d'attaque.

« Encore une fois, tout est en ordre. Les blessés mineurs d'hier se portent désormais bien, personne ne semble trop fatigué. Et, heureusement, certains reprennent un peu le sourire. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Ven 26 Juil - 23:58
« Très bien. Dépêchons-nous, il ne reste plus qu'un point de relais. Et comme on est sur la fin, tu resteras avec moi. »

En effet. Quatre étaient désormais installés, il n'en restait plus qu'un et ils pourraient retourner au Seireitei, pour rendre leur rapport. Et autant dire que tant que ça n'avait pas été le cas, Hikaru ne considérerait pas la mission comme complète. S'il y avait bien une chose que ses supérieurs lui avaient fait rentrer dans le crâne à l'époque, c'était celle-ci. Ainsi, la troupe reparti de plus belle, attaquant les dunes du désert. Et même s'il y faisait chaud, la présence d'énergie spirituelle se faisait rare, leur permettant d'éviter la majeure partie des Hollows qui auraient pu être présents. Quant aux quelques-uns qui étaient présents, ils ne faisaient pas le poids contre le reste des troupes. Après tout, moins ils étaient nombreux, plus ils pouvaient se lâcher. Un mal pour un bien, en somme.

« Le taux de mort est plus important, d'environ 15% lorsque la mission est presque terminée. En effet, la plupart des soldats ont tendance à se relâcher à considérer la victoire comme acquise. Ton devoir, en tant que chef de groupe est d'idéalement limiter les pertes à 5 %, à moins d'être un général de génie. »

Elle donnait encore des leçons à Reiha, au fil des jours et des paysages qui défilaient. Il y avait un grand potentiel en elle et Hikaru voulait qu'elle puisse le cultiver, ainsi elle lui donnait les clés pour ça. Elle avait confiance.

« Un jour, je n'en doute pas, tu auras à mener des armées au combat, tu as le potentiel pour ça. Ce jour-là, souviens-toi qu'il existe deux types de généraux sur le champ de batailles : les stratèges, qui usent de diverses tactiques pointues et calculent leur moindres mouvements à l'avance. Et il y a ceux de type instinctifs, comme moi. Comme notre nom l'indique, nous agissons à l'instinct, moi ça se symbolise par le fait de trouver un endroit où allumer un feu sur le champ de batailles et de le nourrir pour contrôler la situation. Mais chacun à sa voie et je ne pourrais pas t'aider à trouver la tienne. »

Décidément, elle était bien bavarde aujourd'hui. Enfin, il fallait bien avouer que Reiha méritait cette attention, malgré quelques légers dérapages lors de la mission, Hikaru en était pour le moment satisfaite. Et autant dire qu'elle avait de plus en plus envie que Reiha rejoigne ses rangs. Dans tous les cas, ils arriveraient dans la soirée au dernier point de relais à installer. Bien, très bien.

« Je suppose que tu n'as pas encore décider si tu te joignais à la Sanbantai je suppose ? Dans tous les cas, ce soir nous ferons un récapitulatif de ta formation et nous discuterons de ton avenir. »

Bien sûr, ce n'était pas une demande. C'était un ordre.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Ousuke Reiha
Ousuke Reiha
Dim 4 Aoû - 23:31

Suite à la dernière directive de la vice-capitaine, Reiha hocha vivement la tête, déterminée et résoluée à se montrer digne de cette attention qu'on lui accordait. Se sentir estimée lui faisait plaisir. Cependant, elle ne pouvait pas se permettre de se reposer sur ses lauriers, même après une victoire, aussi petite soit-elle. Un bon soldat reste toujours à l'affût quelles que soient les circonstances. C'était une règle élémentaire, mais beaucoup d'émissaires ne l'appliquaient pas totalement, que ce soit par manque de convictions ou d'investissement.

La traversée du désert fut alors entamée. Comme prévu, il y faisait chaud, très chaud. Les gouttes de sueur perlaient sur les fronts autant qu'il pouvait pleuvoir en jungle tropicale. Le soleil frappait les épidermes de ses lourds rayons. Pourtant, les troupes ne semblaient pas avoir perdu en détermination. Peut-être étaient-elles motivées par la simple idée de revenir au bercail après tant d'obstacles surmontées. Reiha ne pouvait pas le savoir et n'avait certainement pas la prétention d'avoir assez d'empathie pour comprendre chacun. Elle était plus rationnelle qu'émotionnelle, bien que cette tendance était susceptible de s'inverser dans certains domaines. C'est d'ailleurs sa raison qui prima sur tout le reste lorsque son aînée lui dispensa de nouveaux conseils. S'en abreuvant comme toujours, la Nittohei en vînt à oublier sa véritable soif l'espace d'un instant.

« Pour cela, il faudrait commencer par ne pas mettre qui que ce soit dans le confort, même si l'objectif est presque accompli. Il faudrait laisser subsister un genre de tension, en somme. Néanmoins, la doser reste très important, puisqu'il ne faudrait pas non plus mettre les unités à cran pour rien. »

C'était une solution, certes. Cela reviendrait à mentir, ou tout du moins à omette volontairement quelques détails, mais ça permettrait sans doute aux hommes de rester préparés à tout, plutôt que de se relâcher et de causer un drame éventuel. Par exemple, il serait possible de modifier le compte-rendu d'un rapport pour dissimuler une vérité un peu trop rose. Bien sûr, cela ne serait aucunement nécessaire avec des troupes aguerries. Mais dans le cas de soldats inconnus et non sélectionnés au préalable, mieux valait prendre certaines mesures pour éviter les pertes.

« Me connaissant, je pense plutôt être de la première catégorie. Disons que mon instinct n'est pas la chose en laquelle j'ai le plus confiance, mais surtout que j'ai passé une partie de ma scolarité à lire des ouvrages militaires. »

Parce que c'était souvent plus passionnant que certains cours, n'osait-elle pas dire. Si ceux de Kido en général la maintenaient éveillée, les pratiques plus généralistes et physiques passaient souvent à le trappe puisque la demoiselle avait toujours préféré suivre son propre programme, selon elle plus adaptée à sa physionomie qu'un entraînement conçu pour un émissaire en formation avec des capacités différentes des siennes. Connaître ses forces, ses faiblesses et ses limites. C'était une autre règle clé de la stratégie. En l'occurrence, Reiha l'avait appliquée très tôt dans sa vie.

« Sinon, j'y ai réfléchi. Beaucoup même. Ce n'est pas une décision à prendre à la légère, et j'aimerais être sûre de faire le bon choix. Mais comme vous dites, nous reviendrons dessus ce soir ! »

En y repensant, elle était tout de même un peu anxieuse à cette idée, car les conséquences d'une telle prise de décision seront lourdes sur son avenir. Mais pour l'heure, elle se reconcentra sur l'objectif de la mission, à savoir cette énième traversée de terres hostiles afin d'atteindre le dernier point relais. Celui-ci sera apparemment atteint dans la soirée, de quoi donner un nouveau coup de boost aux Shinigami. De leur côté, les Plus faisaient face à la chaleur avec autant de bravoure qu'ils le pouvaient. La tâche leur était cependant rendue plus aisée par quelques émissaires se pliant en quatre pour améliorer leur confort à chaque instant, comme d'habitude.

Dans l'ensemble, la traversée du désert s'était plutôt bien passée, peut-être même un peu trop. C'était à se demander si le karma n'allait pas bientôt jouer un mauvais tour à toutes ces troupes. Après tout, le Rukongai n'était pas réputé pour être le territoire le plus accueillant qui soit. Et que les Shinigami n'aient pas croisé la moindre menace au cours de ce dernier périple relevait presque du miracle, surtout en prenant en considération le fait qu'ils n'avaient pas pu profiter de quelques reliefs pour se dissimuler, cette fois-ci. Légèrement nerveuse, Reiha s'assura de monter la garde une fois arrivée au camp. Elle n'avait pas confiance. C'était beaucoup trop calme pour être vrai. Non pas qu'elle souhaitait rencontrer des hollow, ça non. Cependant, qu'il n'y en ait aucun lui mettait la puce à l'oreille, surtout quand elle assimilait cela à l'un des passages d'un traité sur les monstruosités. Celui-ci disait que les spécimens les plus puissants, à l'instar de certains animaux trouvables dans le monde des humains, pouvaient se montrer très territoriaux et s'accaper un lopin de terre en tant que chasse gardée, faisant fuir la concurrence ou l'éliminant tout simplement lorsqu'elle s'approchait un peu trop. Reiha ne tarda évidemment pas à faire part de ses doutes à Hikaru.

« Nous avons rencontré trop peu de hollow. Certes, la zone n'était pas riche en reishi, mais elle n'en était pas non plus démunie au point qu'aucun d'entre eux ne puisse y subsister. J'ai peur que ce soit lié à autre chose et j'espère me tromper, mais je n'écarterais pas cette éventualité. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Dim 11 Aoû - 16:39
Hikaru hochait la tête, pour donner suite aux paroles de Reiha. Elle avait raison sur ce point, du moins en partie. Après tout, ça ne suffisait pas encore et Hikaru cherchait toujours un moyen de s’approcher de ces fameux 5 %. Dans tous les cas, elle répondit à son disciple de fortune.

« En effet. Pour le bien de certaines opérations, les plans se doivent de rester secrets de tous, même si évidemment certains sont un peu trop idiot ou arrogant pour s’en rendre compte. Et ça peut poser parfois des soucis. »

Un petit tacle, à ses autres collègues de la Première Division. Enfin, tout ça n’avait que peu d’importance pour le moment et donc, selon Reiha, elle était plus du genre intellectuel. Bien, c’est également ce que pensait Hikaru, vu ce qu’elle voyait d’elle pour le moment. Donc autant la conforter dans cette décision, pour le moment.

« C’est bien, mais ne te contente pas des manuels. Si tu le souhaites, nous avons des tables de simulation militaire pour les batailles au sein des quartiers de la Troisième Division. Je verrais avec Haruka pour te faire faire quelques exercices, si tu veux. Dans tous les cas, souviens toi bien que la valeur d’un stratège se mesure à sa première bataille. Si, lorsque ça arrivera tu t’effondres, alors c’est que ce n’était pas ta vocation à la base. »

Quant à sa proposition, elles en rediscuteraient ce soir. Très bien. Dans tous les cas, il fallait continuer d’avancer et avec une zone faible en Reishi, ils allaient pouvoir avancer sans crainte de Hollows. Parfait. Ainsi, le reste de la journée se déroula sans encombre, malgré les inquiétudes de Reiha, que sa supérieure balaya simplement d’un geste.

« S’il y avait la moindre trace de Hollows, Sai nous en avertirait directement. Il faut juste croire que nous avons été chanceux, donc reste sur tes gardes car le risque zéro n’existe pas. Mais nous sommes sur un bon rythme. »

Et en effet il n’y eut aucun problème pour le reste de la journée, la troupe avançant rapidement, ils pouvaient enfin se poser pour monter le dernier point de relais. C’était parfait et ils avaient, après vérification bien les ressources pour le faire.

« Bien, on va arrêter de vous chaperonner les nazes donc vous allez vous démerder. Et que ce soit bien fait, sinon je vous botte le cul, pigé ?! »

Autant dire que les ordres étaient clairs et rapidement, la petite troupe s’organisa pour les exécuter Quant à Hikaru, elle était plongée dans ses rapports, encore. Décidément, il n’y avait que ça à faire le soir ou presque. C’était déprimant. Mais bon, la compagnie de l’alcool aidait à bien tenir le coup. De toute façon, elle savait qu’avec l’Unité Hi Shin, il n’y aurait aucun problème.

Des bruits de pas.

« Tu es en avance Reiha. Tu étais aussi impatiente que ça que d’avoir notre petit tête à tête ? »

Elle disait ça sur un ton moqueur, elle aimait bien la taquiner. Dans tous les cas, elle abandonna son rapport pour se concentrer sur son interlocutrice, Ousuke Reiha et commença directement à prendre la parole.

« Bien, je ne te poserais qu’une seule question : qu’elle est la chose la plus importante que je t’ai inculqué au cours de cette formation ? »

Pour sa proposition de rejoindre les rangs de la Sanbantai, elle savait que la jeune Shinigami aborderait la chose elle-même. Même si elle se doutait bien de la réponse.
Contenu sponsorisé
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai
[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]

Sauter vers: