Derniers sujets

Hunger Games (Libre - Hollow)
 :: Hueco Mundo :: Inferno :: Cadáveres

Aller à la page : Précédent  1, 2
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Jeu 13 Juin - 22:31
Une série d’explosion toutes plus importantes les unes que les autre se répercuta sur le rin-té. Nos deux surpuissants Hollows furent pris dans l’une des explosion. Un Hierro suffit pour sauver leur carcasse. Bien qu’ils faiblissaient, ils avaient connu pire. L’arrivée du Vasto Lorde et de l’Eiffel Tower interrompit le combat d’Iskandar et de la fusion. Tout deux se regardèrent. Ceux qui osaient voler leur proie ne gouteront qu’aux chaos. Aussi étrange que cela pouvait être, les deux entités miraient le nouveau venu. Tss. Le Titan et son égale disparurent précipitamment, ne laissant qu’une image rémanente de leur corps. Le binôme qui avait fait vrombir la strate se tournait vers un objectif commun. Un hideux plouc.

Ils apparurent en même temps face au Titan qui se faisait cribler de Cero provenant de nombreux portails. Les deux poings condensèrent une importante quantité d’énergie. Tel Olive et Tom, les poings des deux monstruosités perforaient la cage thoracique du géant. Le relâchement d’énergie annihila l’ensemble de l’épiderme de celui qui avait jugé bon de faire le fou devant deux super-prédateurs. Il disparu aussi rapidement qu’il était arrivé. Plus aucune once de son épiderme ou de se organes persistaient dans l’air. Pas d’cerveau, pas d’renovación.

Le calme revint peu à peu. C’était mal connaître nos guerriers fou. L’un comme l’autre apparu au bord de la zone de combat. L’est comme l’ouest avait son destructeur. L’ultime assaut. Celui qui scellera ce jeu de la faim. De par leur position, ce relâchement d’énergie ciblera toutes entités entre eux à deux – donc tous. Les deux, tout en chargeant leur énergie en eux, usaient d’un Gonzui afin de collecter dans les Anforas les nombreuses âmes précédemment mortes. Toujours plus, parole de charo.

L’un préparait son Final Flash tandis que l’autre allait en finir à l’aide d’un Kamehameha. Ça quel joyeuseté. En vu de la situation et de la destruction du golgoth, le Titan fou jouait sa vie pour détruire son homologue.

Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Jeu 13 Juin - 23:44

Du bordel. Encore du bordel à ne plus savoir où en donner la tête. Une explosion, un géant, des ondes de choc... Agrat, de loin, se contente pour le moment d'observer la scène en piquant des habits à droite à gauche et en achevant les misérables qui ont par miracle résisté aux multiples assauts. Un Sicario qui respire, c'est un chasseur de plus. Le risque n'est pas à prendre ; Agrat les élimine de sang froid alors que son intérêt pour la bataille renaît dès qu'elle pose les yeux sur le mastodonte. Quelle taille fait-il ? Peut-être une bonne centaine de mètres. Malgré sa fatigue, la chienne sourit et se remet en route pour retourner au coeur de l'action.

Traquée par quelques faibles attendant un moment idéal pour attaquer, Agrat ne prend même pas la peine d'accélérer et créer même de fausses ouvertures pour les pousser à lancer l'assaut. Évidemment, ces hollow sont lâches pour une raison. D'une faiblesse accablante, ils tombent des mouches sans jamais parvenir à éveiller l'intérêt de la Vasto Lorde qui ne souhaite à présent qu'une chose : trancher dans ce géant. Ce désir est cependant tué dans l'oeuf avant même qu'elle ne soit à porter de balancer son premier assaut sur l'immense ennemi. Sous ses yeux, la créature est abattue. Nettement. Rapidement. Cerveau explosé. Le diagnostic est clair ; mort, inapte à la régénération.

« Vous vous foutez de moi ? Personne ne m'en a laissé ? »

Lésée et laissée pour compte, la chienne s'en va se venger sur des cadavres encore un peu trop en état à son goût, dans ses nouveaux habits vraisemblablement trop larges pour elle et maintenant tâchés de sang, eux aussi. À quoi bon en changer, dans ce cas ? Quoi qu'il en soit, Agrat prend place sur une petite pile de morts après s'être calmée et observe ses camarades avec lassitude. Elle n'a envie que d'une seule chose ; bondir et s'interposer dans un affrontement pour mutiler les deux partis et prendre cher à son tour. Cela risque cependant de mettre en péril la victoire du groupe des Fraccions, et elle en a conscience. C'est en se raccrochant aux règles du jeu qu'elle se retient de sauter au cou du premier être vivant qui passe.

« De toute mon âme, je vous déteste. »

Pour une fois qu'elle exprime un côté plus ou moins enfantin, c'en est presque mignon. Si on oublie bien évidemment tout ce liquide rouge mais à présent noirci qui la macule, cet air maussade qui ferait fuir les hollow les plus braves la connaissant un tant soit peu, et cette petite mais menaçante gerbe d'énergie spirituelle l'encerclant actuellement sous forme d'un manteau spirituel prêt à gober tout objet s'en rapprochant un peu trop. Autant dire que lorsqu'un énième Sicario couard a eu l'insolence de porter une attaque dans le dos de la Vasto Lorde, celle-ci n'a même pas pris la peine de bouger, se contentant de faire ressortir ses vertèbres sous forme de longues pointes empalant le crâne, la gorge, le buste et les organes du faiblard.

« Crève en silence, toi. »
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Ven 14 Juin - 18:45
Bien, tous les ennemis étaient désormais anéantis et ils pouvaient désormais respirer, un peu. Car après tout il y avait un gigantesque Hollow, de la taille d'une montagne qui s’apprêtait à affronter les valeureux survivants, pour gagner sa place parmi les Fraccións. Très bien, ce serait probablement le dernier adversaire qu'ils auraient à affronter. Enfin, c'e'st ce que pensait Sparda au début, mais finalement, la créature fut tout simplement annihiler d'un seul coup unique par Iskandar, qui avait libéré une puissance inouïe pour accomplir cet exploit. Tant mieux, dans un sens, car ça voulait dire que c'était terminé pour eux, du moins en théorie. En effet, il ne restait plus qu'un seul adversaire, puissant qui accaparait l'attention du colosse, préparant ce qui devait être un terrible Cero. Décidément, ils ne faisaient pas dans la dentelle, ceux-là...

« Iskandar aime vraiment montrer sa puissance... »

Ses paroles, elles étaient adressées à Agrat, qu'il avait rejoint en quelques instants, grâce à ses portails. Il observait avec lassitude le champ de batailles, tout en posant sa vieille carcasse sur le sol, alors que son corps se régénérait lentement, suite aux violents assauts. Ouais, il ne faisait pas beau à voir mais il était encore vivant. Enfin, autant vivant que pouvait l'être un Hollow...

Sparda restait plus ou moins silencieux, n'étant de base pas très bavard. En plus, Agrat semblait mécontente de la tournure des événements. Il faut dire qu'elle avait l'air d'apprécier la violence et ces combats, sans doute le niveau des Jeux l'avait déçue et le démon espérait qu'il ne lui vienne pas la mauvaise idée de s'attaquer à ses confrères, pour avoir le fun qui semblait tant lui manquer. Tiens, Máscara arrivait lui aussi, se déplaçant avec toute l'extravagance qu'on lui connaissait. Ainsi, il avait survécu, lui aussi. Tant mieux, c'était bien la preuve qu'il était digne de son rang.

« Ces Jeux vous on-t-il donner de l'inspiration ? »

Il ne connaissait pas bien ce Hollow mais savait que c'était un artiste dans l'âme. Peut-être que les frasques de la journée avaient été intéressantes, pour lui. Dans tous les cas, le Vasto Lorde dévorait le corps d'un pauvre Adjuchas, d'un air machinal et presque ennuyé, tandis qu'il observait Iskandar et son adversaire se battre. L'habitude de toujours profiter d'une occasion pour dévorer les plus faibles, bien que ses gestes montraient une certaine élégance. Bientôt, les Jeux seraient terminés.
Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Ven 14 Juin - 21:24


Hunger Games (Libre - Hollow) - Page 2 8gt3mAv

Hunger Games


C'est en se dandinant comme à son habitude que Máscara rejoignit les deux autres Fraccion qui, eux aussi, avaient survécu à ces jeux. Cela ne l'étonnait pas vraiment, il savait bien que l'on ne devenait pas un Fraccion par hasard. Et il était possible que sa survie le rappelle à ceux qui, trop souvent, tentent de s'en prendre à lui à cause de son air faible et idiot. Cela ferait une perte de temps en moins dans l'accomplissement de ses diverses œuvres.

D'ici, il leur était possible d'admirer de loin l'explosion titanesque qui se préparait du côté d'Iksdandar et de son pote la fusion. Chacun chargeait un Cero qui promettait d'être des plus dévastateurs, au point que même leur position sera probablement ravagée par les tirs. Mais ils étaient encore à plusieurs instants de relâcher leur puissance, d'où le manque d'inquiétude chez les trois Vasto Lorde.

Vous êtes pour qui ? Moi j'aime bien le challenger.
L'heure était aux paris. Il était plus que probable que leur collègue géant remporte la victoire, mais un trait d'humour semblait le bienvenue après cette journée passée à se bagarrer. Enfin, il n'y avait probablement pas eu suffisamment de bagarre au goût de l'une d'entre eux, mais c'était en réalité suffisant : les réserves de reiryoku de chacun étaient au plus bas et des affrontements supplémentaires auraient pu être dangereux pour eux.

Alors que les deux kékés chargeaient toujours plus leur énergie et augmentaient par la même occasion les dégâts qu'ils étaient sur le point d'occasionner, Máscara remarqua -en observant les alentours pour tenter de déterminer l'ampleur de la catastrophe qu'ils étaient sur le point de provoquer- que les strates entre lesquelles les Hollow se trouvaient menaçait fort probablement de s'effondrer sur elle-même.

P't'être qu'on devrait éviter de se faire prendre entre deux feux, nan ?
Sur ces mots, le Vasto Lorde ouvrit un Garganta de l'une de ses immenses mains blanches. Celui-ci menait bien plus loin, là où la rémanence du choc qui était sur le point de se produire ne provoquerait pour eux qu'une onde de choc et un souffle auxquels ils pourraient résister. Tout en pouvant, bien évidemment, admirer le spectacle de sons et lumières qui allait sans nul doute illuminer tous les environs.

Je vous paris deux Sicarios qu'Iksandar perd.
Encore ses foutus paris. Décidément, il semblait impossible pour le bouffon masqué de prendre quoi que ce soit au sérieux. Évidemment qu'il n'allait pas perdre, mais il fallait bien un petit enjeu pour pousser les deux autres à jouer avec lui. Et puis il était bien connu que l'inspiration venait bien plus facilement quand quelque chose était en jeu, quelque chose que l'on pouvait perdre.


_________________
Hunger Games (Libre - Hollow) - Page 2 L3PrWYO
Alignement : ???
Rang : S
Grade : Ordalias
Avatar : Soul of Cinder (Dark Souls)
Messages : 4
Expérience : 14
Reiryoku : 500000
Date d'inscription : 15/06/2019
Behemoth
Behemoth
Sam 15 Juin - 18:25
ost ~ and the heavens shall tremble

La désolation s'était emparée du royaume des cendres. Cadáveres n'était plus ; un raz-de-marée écarlate avait inondé les crevasses infernales de la strate pour noyer ses cocons chitineux. Cette cérémonie barbare, apte à devenir coutume pour éprouver les basses engeances de la meute, était davantage qu'un exutoire. Outre le déchainement de puissance brute auquel se livraient les Fraccións mis sur le devant de la scène, l'évènement servait un but plus grand : nourrir les prochaines générations de chiens encore recroquevillés sous terre. Et, au vu de la récolte de cette saison, nul doute que les Fraccións de ce jour deviendraient les victuailles du lendemain. Un cycle sans fin conduisant à toujours plus de puissance.

Ordalias, ou Behemoth pour ceux l'ayant croisé ou rejoint sa meute lorsqu'il déambulait sur le sable du Hueco Mundo, était connu pour sa sauvagerie implacable. Mais peu de Hollows se souvenaient de son plus grand atout, tellement cela ne collait pas avec le personnage qu'il dégageait de par ses prises de parole. Car la créature était un fin manipulateur de son Reiryoku. Telle une bête en pleine chasse, le Général de Dios aimait devenir invisible aux odorats de ses proies avant de bondir, et de massacrer. Un instinct ne l'ayant jamais vraiment quitté, depuis la lointaine époque où il n'était que Gillian.

Pendant que les trois Vasto Lorde discutaient, et récupéraient leur souffle après des affrontements dantesques, contemplant de loin l'ultime combat de Cadáveres, Ordalias, lui, attendait. Mais il n'attendait pas n'importe où ; il était , derrière ses ouailles, recroquevillé, les genoux fléchis, sa présence spirituelle complètement effacée. Son épiderme était éteinte ; son envie de tuer avait été muselée. Il ne semblait être qu'une armure de ferraille inerte, inanimée, privée de tout porteur. Du moins, pour un moment.

— Je te parie ma place qu'il gagne.

Les yeux de Behemoth s'allumèrent d'une incandescence fumeuse pour se poser sur Máscara, qui se retourna certainement suite à cette voix venue du néant, sinon derrière lui.

— Vous avez bien combattu, chiens. Vous méritez votre repas.

Le Général, sans bouger le moindre cil, céda aussitôt une partie infime de sa puissance à ses trois Fraccións. Ils se virent récupérer aussitôt leur énergie perdue à l'instant sur le champ de bataille, leur conférant une profonde sensation de satiété – non, d'ataraxie. Et aussitôt cet os jeté au sol, Behemoth se concentra sur le duel qui menaçait l'intégrité de Cadáveres, impatient d'en connaître l'issue...
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Dim 16 Juin - 5:11
Les deux assaillants condensaient en leur sein une quantité effroyable d’énergie puiser directement à même la strate. Le Gonzui avait fait bien plus que de simplement les requinquer. Les deux créatures étaient bien trop concentrées pour se rendre compte de l’etat du champs de bataille. Ils étaient les deux derniers adversaires debout. L’issu de l’échauffourée allait sceller ce jeu de la fin. Ainsi, ils n’avaient ni vu que les Fracción avaient gagné, ni même vu l’apparition du volatile maudit ; Ordalias. Ce prophète maudit n’apportait que désolation lors de ses apparitions. Il suivait toujours avec grand interêt ce genre de jeu où sang et os jonchaient le sol. Du Sang pour le Dieu du Sang.

S’ils avaient su, ils auraient probablement cesser cette chamaillerie afin de se lancer dans un assaut suicidaire ; Iskandar, sur l’instant t, n’était que l’ombre de lui-même. Seul l’ire l’habitait. Il aurai probablement attaquer ses comparses si le combat avait duré.

Deux choix s’offraient à eux. Libérer leurs vagues déferlantes respectives pour faire en sorte que leurs Cero s’accaparaient l’ensemble de la zone de combat. Deux Cero emplissant la totalité de l’horizon et bien plus encore. Le genre de scène que l’on ne voyait que dans les Shonen. De plus, ce genre d’assaut aurait probablement raser toutes formes de vie. Cependant, la fusion avait déjà agi de la sorte antérieurement. L’instinct safre du Titan trancha.

Et il semblait que son adversaire voyait la situation sous le même angle. Un pas, deux, trois. Un trottinement. Une course. Les deux créatures fusaient l’une bers l’autre. Les galops évoluaient crescendo. Le rythme effréné reprit. Leurs deux corps se volatilisa, une image du passé resta ancré à leurs positions respectives. Face à face. L’écho de leur Reiryoku se lia. L’un comme l’autre, ils libérèrent leurs assauts respectifs. Les mains n’avaient que quelques millimètres d’écart, un peu plus et ils pouvaient se toucher. Le déferlement de puissance atomisa la zone au corps à corps, il annihila un court périmètre, détruisit l’épiderme de la strate sur une grande distance et souffla toutes choses sur la zone de combat.

L’assaut ayant formé une gigantesque explosion, un épais champignon de fumée se formait. Deux simulacres de corps, debout, droit, étaient visibles. Une moitié de corps subsistait. Sans leur condition d’âmes esseulées, leurs vies se seraient arrêtés ici. Sans même attendre de se soigner, les deux créatures écrasèrent leurs unique poing contre le corps de l’ennemi. Jusqu’en enfer, il comptait continuer. Énième destruction massive. Cette fois-ci, les deux corps se volatilisèrent dans l’air telle de la poussière porter par le vent. Seuls deux têtes restaient. La régénération cellulaire faisait déjà son travail. À l’opposé chacun, les deux monstres ployaient genoux au sol.

Ils tombèrent ainsi en égaux. Les chaînes spirituelles d’Iskandar venaient sceller les sentiments qui faisaient de lui un Hollow classique. Iskandar, le sage, le pieux, le dévot, l’augure, était de retour. C’était la fin d’une intense session.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Dim 16 Juin - 12:59

Dans un long soupir, Agrat rétracte les piques sortis de son dos, laissant le pauvre inconscient s'écraser au milieu d'autres cadavres. Sa colonne vertébrale reprend sa structure originelle après quelques craquements significatifs, puis ses yeux roulent dans leurs orbites à la dernière remarque de Sparda. L'air las, Agrat lui répond avec tout le flegme dont elle est en mesure de faire preuve.

« Je ne peux que le comprendre. Mais ce n'est pas pour autant que je vais oublier ça. Pour compenser, je le forcerai à m'envoyer son dragon. »

On se console comme on peut. Mais pour l'heure, tout ce que la chienne peut faire, c'est regarder. Aussi impatiente et impétueuse soit-elle, elle n'intervient pas dans les affrontements d'autrui à moins d'être sollicitée, car elle ne veut pas que qui ce soit intervienne dans les siens. Simple question de logique. Peut-être même qu'Iskandar s'amuse. Après tout, il ne semble plus être lui-même. Bien plus sauvage, bien plus investi dans son affrontement. Il pourrait même passer inaperçu à Cadáveres, contrairement à un certain Hollow à l'attitude si... spéciale qu'on est en droit de se demander s'il n'est pas en réalité plus humain que monstre. Mais bon. À chacun sa singularité. En parlant du loup, le voilà qu'il montre le bout de sa queue, fidèle à lui-même. Totalement insensible à l'humour du masqué, Agrat lui répond de façon beaucoup plus terre à terre.

« Tu as un sacré problème, toi. »

Au moins, il ne semble pas manquer de jugeote puisqu'il ne tarde pas à réagir lorsque le danger grandit. Un nouveau portail emporte alors le trio un peu plus loin, à l'abri de tout danger. À vrai dire, Agrat n'aurait certainement pas bougé si ça ne tenait qu'à elle. Il lui reste au moins assez d'énergie pour résister à une telle onde de choc, tant qu'elle ne va pas se placer au centre de celle-ci comme elle a pu le faire avec le vortex. À défaut de pouvoir encaisser les assauts comme la chienne le fait, ses camarades peuvent les éviter rapidement. Cette façon de faire lui plaît beaucoup moins, certes, mais elle n'y oppose pas, tant qu'on ne l'éloigne pas trop du spectacle.

Une fois la troupe éloignée, Máscara se remet aussitôt à divaguer. Non, impossible. Il ne peut pas être sérieux. Comment peut-il calmement prédire ce résultat ? Certes, il met peu sur le tapis, sans doute pour s'éviter l'inconfort en cas de défaite. Mais comment peut-il dire ça ? Agrat ne le comprend pas et se résoud à l'ajouter à la liste de ceux qu'elle ne comprendra sans doute jamais. Il semble profondément idiot, mais s'est malgré tout issé à la place de Fraccion. Et la chienne doute fortement qu'un Général puisse être idiot au point de laisser un incompétent fini travailler sous ses ordres. Impossible. La voix d'outre-tombe a raison. Autant parier en faveur d'Iskandar. Attendez. Voix d'outre-tombe ? Agrat la reconnaît sans mal puisqu'à son entente, un frisson auquel elle est accoutumée lui parcourt le dos. Son maître, suivant ce pari en misant absolument tout, vient de faire son apparition. Un instant, même pas une seconde. C'est ce qu'il a fallu à Agrat pour se retourner et immédiatement s'agenouiller. Conditionnée ? C'est certain. L'apparition soudaine de son maître a suffi à éclipser toute once de rage chez la Fraccion. Plus rien ne lui importe, si ce n'est son Dieu.

« Les jeux sont-ils à votre goût, mon maître ? »

Quelle question. Il a pris la peine de se déplacer pour ça. Plus encore, il est venu rétribuer les Fraccions avec un présent à la hauteur de leurs efforts, avec une récompense qui comble la chienne de joie bien que son expression figée ne laisse rien paraître. L'énergie de son maître, la présence de son seigneur... En plus de ce sentiment d'accomplissement, Agrat sent rapidement ses réserves se remplir, son sang bouillonner aux suites d'un tel don, ses sens s'exalter au moindre stimuli dont il est la source. Le bonheur absolu.

Prenant alors place non loin de son seigneur, en veillant toutefois à ne pas l'importuner alors qu'il se concentre sur le dernier affrontement encore en cours, Agrat se tait et observe à son tour. Si elle avait su, elle aurait sans doute été chercher d'autres adversaires pour pouvoir attirer l'attention de son maître. Mais pour l'heure, elle ne peut que se sentir envieuse du titan encore en train de combattre, non seulement car il a encore une proie pour s'amuser, mais aussi parce qu'une certaine paire d'yeux l'observe dans son oeuvre. Et tout ça pour ne pas être en mesure d'achever l'ennemi. Pff. Agrat, attentive, remarque cependant le dernier changement opéré. La présence agressive dégagée par le géant n'est plus. Iskandar, celui qu'elle connait tout du moins, semble de retour. Va-t-il être en mesure de terminer son adversaire dans cet état ?

« Le loup est redevenu berger. Devons-nous y retourner ? »
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Dim 16 Juin - 17:23
Ce que l'on ne pouvait pas retirer à Máscara, c'était bien le fait qu'il n'avait pas l'air de subir une quelconque pression ni même ne semblait inquiéter, voulant même parier sur le vainqueur de cet affrontement. Sparda n’était pas intéresser par des idioties de ce genre, préférant se concentrer sur l'analyse des forces en présence lors du duel. Après tout, rien n'indiquait qu'ils ne deviendraient pas ennemis dans le futur, c'était un risque à prendre en compte. Donc autant apprendre à connaître leurs forces et faiblesses. Dans tous les cas, il n'était pas inquiéter par le fait d'être pris dans l'attaque des deux monstres. Sans doute parce qu'il était doué dans l'art des portails et savait qu'il pourrait de toute façon s'en sortir, même en cas de grande explosion. Par contre, ce qu'il n'avait pas prévu, c'était bien l'arrivée d'une personne toute particulière : le Behemoth, Ordalias.

Tiens, tiens, que faisait l'un des trois Généraux ici présent ? Il n'était sans doute pas là pour participer à ces Jeux, étant bien au-dessus de tout ça. Peut-être qu'il était venu admirer le spectacle, qui sait ? D'ailleurs en n'y pensant, c'était la première fois qu'il avait l'occasion de lui parler, n'étant pas sous son commandement. Et il semblait bien à la hauteur des rumeurs qu'on lui donnait, même s'il fit quelque chose d'assez étonnant, partageant une partie de son pouvoir.

Autant dire que les forces de Sparda se revigorèrent en un instant et il se sentait bien plus en forme que jamais. Même en état pour un second round d'ailleurs mais la seule personne qui pourrait faire officie d'adversaire en l'instant présent était le Général... autant dire que c'était une mauvaise idée et Sparda ne lui fit qu'un bref signe de la tête.

« Mes salutations, Général. »

Il suivait le paris de l'autre fou ? Bah, il ne s'en faisait pas trop, s'il donnait de telles conditions, c'est qu'il était certainement persuadé de gagner. Et même s'il perdait, ça voulait simplement dire qu'il était un idiot indigne de son statut. Après tout, on ne pouvait pas diriger simplement avec de la force. Mais dans tous les cas, il n'y avait visiblement pas à s'inquiéter de la santé mentale du Hollow puisqu'Iskandar se relevait, prêt à en finir avec son adversaire. Sparda savait à ce moment-là que le Titan ne le laisserait pas l'emporter.

« Inutile, Sir Iskandar est parfaitement capable de finir le travail. Et si ce n'est pas le cas, c'est qu'il ne méritait pas son Titre. »

Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Lun 17 Juin - 3:24


Hunger Games (Libre - Hollow) - Page 2 8gt3mAv

Hunger Games


Máscara était bien trop occupé à divaguer sur la possibilité pour l'être naît de la fusion de remporter ce duel pour se douter qu'il était épié depuis les ombres. Après quelques instants, une voix sortie de nulle part s'adressa à lui, le coupant net dans ses paroles que plus personne n'écoutait de toute façon. Surpris l'espace d'un instant, l'espion à la solde de Muerte se rappela rapidement qu'il avait déjà entendu cette voix de par le passé. Celle du colosse domina les monstres et démons les plus sanglants d'Inferno.

Il se retourna, non pas en pivotant mais en se pliant en arrière, si bien qu'il voyait désormais le monde -et le général- à l'envers. Nul doute que le Hollow se tenant là, avec eux, avait très nettement la force requise pour les anéantir tous trois en même temps. Et pourtant, celui-ci lui légua une infime partie de son énergie afin de les revigorer. Un cadeau qui fit sourire le bouffon sous son masque.

C'est un peu faible comme mise, mais d'accord.
Moqueur, Máscara recentra son attention sur le combat qui se déroulait. Les deux opposants avaient cessé de charger leur énergie, et fonçait désormais l'un vers l'autre. Le vaste lorde masqué était un peu déçu qu'ils décident de se régler au corps à corps plutôt que dans une grosse explosion de Cero : les mouvements rapides, ça lui fait mal aux yeux.

Mais il devait néanmoins admettre que le spectacle que les deux entités offrait était digne d'une conclusion de ces jeux de la faim. Cette édition avait en effet été particulièrement corsée, prouvant une fois de plus que le niveau général de l'Inferno continuait encore et toujours de grimper. Chacun gagnait en puissance, et ceux qui ne suivaient pas le rythme se retrouvaient dans l'estomac des premiers.

Alors que le combat faisait rage et que les coups échangés se multipliaient et voyaient leur puissance décuplée, les deux entités finirent par s'annihiler l'une et l'autre lors de leur assaut final. Près de Máscara, l'une évoquait de les rejoindre, tandis que l'autre estimait qu'Iksandar pourrait terminer ce combat d'une autre manière. Dans son infinie fourberie habituelle, Máscara proposa évidemment une autre alternative.

Ou sinon on y va et on graille les deux. Miam miam.
La proposition n'avait pas la moindre chance d'être accepté par ses compères, surtout sous la surveillance d'un général qui était très probablement sur le point de sonner la fin de ces jeux de la faim et donc des hostilités. Mais ça ne coûtait rien d'essayer : nul doute que le colosse érudit aurait très bon goût !


_________________
Hunger Games (Libre - Hollow) - Page 2 L3PrWYO
Alignement : ???
Rang : S
Grade : Ordalias
Avatar : Soul of Cinder (Dark Souls)
Messages : 4
Expérience : 14
Reiryoku : 500000
Date d'inscription : 15/06/2019
Behemoth
Behemoth
Jeu 20 Juin - 15:26
Ordalias est visiblement contenté par ce dont il est spectateur. Un combat dantesque ; voilà ce pour qu'il existait. Depuis sa création jusqu'à celle de l'Inferno, en passant par ses innombrables duels contre Vacía, l'existence du Vasto Lorde était consacrée à l'assouvissement de ses pulsions premières. Et la présence de ces quatre Fraccións l'avait sustenté pour la journée. Libéré de toute envie de meurtre, Behemoth zieuta son entourage avec intérêt, concentré sur l'un, puis l'autre, dévorant ses ouailles d'une paire d'yeux ardentes. Une idée avait point dans son esprit. Ou peut-être l'avait-il déjà eu en arrivant sur les ruines de ce champ de bataille ? Quoi qu'il en soit, il était temps pour le Général de dévoiler un appât juteux aux chiens en laisse. Et il attendit qu'Iskandar soit à ses côtés pour en parler à chacun – tous ayant été digne de saisir cette opportunité. Le corps toujours recroquevillé, les genoux fléchis, sa présence spirituelle imperceptible, il se mit alors à expliquer le destin fatidique des quatre survivants.

— J'ai un ordre pour vous, chiens. L'Inferno a amassé suffisamment d'énergie. Dios a décidé d'agir. Et nous agirons. En première ligne. Pour goûter à la chair de nos proies. Préparez-vous à mourir. Lorsque le cor de chasse sonnera trois fois, les Garganta de Cadáveres vous dégueuleront sur le royaume des papillons. Et nous arracherons leurs ailes savoureuses. Une. Par. Une.

Le Général de Dios se releva alors ; chamboulant subitement tout ce qu'incluait sa position. Si sa taille ne lui permettait pas de surpasser les quatre Fraccións, son énergie spirituelle, quant à elle, naturellement expansive, digne d'un feu de forêt, dévoilait les prémices d'une incommensurable puissance.

— Mais surtout, n'oubliez pas votre objectif. Protégez-le.

Aucun autre détail, sinon ce pronom. Pourtant, vous savez qu'une fois sur place, au devant du danger, submergé du sang de vos ennemis, il vous sera facile de comprendre cet ordre.

— Et servez-vous des miettes qu'il abandonnera dans son sillage.

HRP — Considérez qu'après ce message, Ordalias s'en ira. Vous pouvez discuter entre vous !
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Ven 21 Juin - 15:59
Le berger avait repris le dessus sur ses pulsions lucifériennes. Sa miséricorde infinie balaya la moindre once de colère qui sommeillait encore en son coeur. Son corps titanesque s’avança doucement vers l’ennemi d’hier. Tout deux ne tenaient debout qu’avec difficultés. La main du dévot fut tendue vers son allié. Quelle pire humiliation que de garder la vie lors d’un combat présumer mortel ?

La main fut repoussé. La colère irradiait son comparse. Impossible pour lui de combattre, son Reiryoku ne lui permettait pas. Plutôt que de rester une seule seconde plus à ses côtés, l’entité disparu d’un simple battement d’ailes. La carcasse d’Iskandar se traina vers celle de ses coreligionnaires. Tous étaient en vies. Tous n’avaient pas eu à affronter un être tout-puissant. Deux pupilles charbons fustigeaient le Titan – qui ploya automatiquement le genoux au sol.

« Maître Ordalias. »


Le nouveau-né fut raffermis par l’énergie de l’un des trois plus puissants généraux. Tel un nourrisson, il renaissait. Les propos de l’avatar de la destruction étaient sans équivoque. La guerre qu’Iskandar avait promis à Agrat arrivait plus vite que prévu. Parfait. Sans un mot, il attendit le départ du manieur de l’astre pour entrer en scène.

« Vous êtes tous en vie. C’est une bonne chose. Notre repart arrive plus rapidement que prévu. Tachons d’être tous prêts. »

L’augure n’avait plus rien à voir avec la folle entité qui s’évertuait à tout détruire sur son chemin. L’agneau avait rattaché ses fers... mais pour combien de temps encore.

Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Ven 21 Juin - 17:00

Personne ne semble motivé à aller éliminer l'adversaire d'Iskandar, si ce n'est Máscara qui plaisante une fois fois en ajoutant le géant lui-même à la liste des casse-croûtes. L'offre est tentante, Agrat ne cherche pas à le cacher puisqu'elle sourit enfin à l'un des propos du clown. Elle sait cependant que cela n'est pas raisonnable et met bien vite cette idée de côté. Néanmoins, la chienne ne peut retenir un long soupir grave et rauque lorsque le titan fait preuve de miséricorde. L'ennemi, bien trop fier, refuse d'attraper cette main tendue et s'envole sans demander de reste. Tout ça pour ça. Tout ça pour qu'aucun des deux ne meure. Agrat se sent lésée, car même si l'affrontement en lui-même a été suffisamment distrayant, la fin n'est qu'un pétard mouillé, selon elle. Un combat dans lequel aucun des deux partis ne rend l'âme ? Décevant.

Heureusement, les paroles du maîtres rappellent bien vite la Vasto Lorde à l'ordre. À genoux devant son seigneur, elle s'abreuve de ses paroles plus qu'envoûtantes pendant qu'un sourire carnassier étire ses lèvres. Une chasse mortelle, une traque sanglante dont l'issue ne peut être que la victoire ou la mort. Et tout cela prendra place chez les Shinigami. Quel plaisir infini. Impatiente, Agrat en tremble d'excitation. Un long frisson lui parcourt le corps entier rien qu'en s'imaginant fouler les terres des émissaires pour les éliminer, tous jusqu'au dernier. Ces instructions lui ont également confirmé autre chose ; peu importe d'où sort Iskandar, il est bien au courant de certains faits, il a prédit cette guerre. Et voilà qu'aujourd'hui, le maître en personne vient confirmer les fabulations du titan. Intéressant.

« Il en sera fait selon vos désirs. »

Bien qu'elle tâche de se contenir, la reine des os laisse transparaître quelques signes de son enthouasiasme. Cependant, une zone d'ombre subsiste. "Il" ? Qui ça ? En prononçant ces mots, Ordalias ne semble pas s'être adressé à l'un des hollow présents. De qui parle-t-il ? Aucune autre information n'est donnée. Le Général finit par s'en aller après avoir laissé le doute planer. Les prunelles écarlates de la chienne se rouvrent en même temps que sa tête se relève, puis son corps se redresse. Elle semble pensive, méditant sans doute sur cet élément manquant. Elle parvient cependant à la conclusion que si aucun autre indice n'a été donné, c'est que les hollow sauront de quoi il s'agit en temps voulu. Bien. Dans ce cas, les ordres sont clairs. Envahir, tuer, dévorer, protéger, suivre. Tout ceci en étant prêt à mourir. Plutôt simple. Une fois ceci assimilé, Agrat relève les yeux vers le titan.

« Bien sûr que nous le sommes. Nous n'avons pas volé notre position. Il faudra cependant que tu m'expliques comment est-ce que tu as pu anticiper cette tournure d'événements. »

Les deux autres Vasto Lorde doivent sans doute être perdus face à ces allusions. Sans retenue, Agrat éclaire leur lanterne en ajoutant quelques mots de plus.

« L'invasion du monde des Shinigami. Il l'a prévue. Je ne sais pas comment, mais notre frère est au courant de bien des choses. »

Bien sûr, elle ne dit pas ça sur le ton de la méfiance. Ayant déjà conversé plusieurs fois avec lui, elle est au courant de ces quelques particularités depuis un petit moment. Ils n'ont cependant pas le temps d'y penser plus que ça puisque, peu après le carnage, le troisième et dernier gong retentit au travers de la strate entière. Les jeux sont terminés. Les survivants ont alors pour tâche de se rassembler au centre de Cadáveres afin que les Vasto Lordes restants soient recensés.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Ven 21 Juin - 20:41
Décidément, Máscara ne cessait de plaisanter. Même devant un Général. Courage ou folie ? Sparda ne savait pas trop quoi en penser et préférait donc se concentrer sur l’affrontement captivant qu'il avait sous les yeux. Après tout, de telles forces qui s'affrontaient et dans un contexte pareil, ça méritait le coup d’œil et le Vasto Lorde pensait pouvoir tirer de bons enseignements de ce combat. Ne serait-ce que pour étudier les techniques de combat d'Iskandar. Après tout, ils avaient beau être des « confrères », rien n'indiquait que demain, ils ne seraient pas ennemis. C'était la dure loi régissant la vie des Hollows et chaque miette de connaissance concernant les techniques des autres était bonne à prendre, donc. Et effectivement, comme chacun ici présent le pensait, Iskandar reprenait l'aavantage, finissant même par vaincre son adversaire. Évidemment.

Il n'y avait aucun commentaire à faire sur cette victoire. Plutôt que de s'attarder sur Iskandar, Sparda préférait prêter une oreille attentive aux paroles du Général. Une attaque. Une attaque générale face au Seireitei, territoire des Shinigamis. Ainsi, Dios estimait qu'ils étaient désormais assez puissants pour le faire et les chiens présents seraient en première ligne pour cette invasion. Cela démontrait de la confiance qu'on leur faisait... du moins en partie. Après tout, ils se devaient d'être préparés à mourir. Soit, il savait que cette éventualité arriverait un jour ou l'autre.

« Il ne restera pas un seul émissaire vivant. »

Tous allaient mourir, pour la gloire de Dios. Pour vaincre cet ennemi que les Hollows avaient désormais depuis des siècles. Ces Shinigamis, ces Dieux de la Mort, ils ne se doutaient surement pas de ce qui les attendaient, comment le pourraient-ils ? Et que ce soit hommes, femmes ou enfant, il ne ferait aucune distinction sur le champ de batailles. Le sang coulerait bientôt à flots et ils pourraient se nourri de beaucoup d'âmes. Et il y avait cet autre ordre, plutôt énigmatique, qu'ils comprendraient sur place. Ainsi, on leur demandait de protéger quelque chose ? Très bien.

« Personne ne s'en approchera. »

Et l'entité, qui les dominaient non par la taille mais bien par sa puissance disparu, probablement avait-elle des préparations à faire pour la guerre à venir. Et c'est à cet instant précis que le gong retentit, les jeux étaient finis, ils avaient gagnés. Ils étaient les plus forts. Et Iskandar arrivait de nouveau à leurs côtés, ne semblant pas surpris de la tournure des événements.

« Cela devait arriver tôt ou tard, ce n'était qu'une question de temps après tout avant que notre Maître Dios ne décide d'agir. »

Et Iskandar avait raison. Ils se devaient d'être prêts pour la bataille, la guerre à venir. Après tout, même s'il était confiant en la victoire des habitants du Hueco Mundo, il fallait tout de même agir avec prudence et ne pas se précipiter.

« En effet, les Shinigamis seront de puissants adversaires et il faut mettre toutes les chances de notre côté. »

Peut-être qu'ils pourraient chacun enseigner certains de leurs secrets aux autres ? Après tout, ça ne semblait pas être si idiot que ça, même s'il fallait certainement faire preuve de prudence. On ne savait jamais d'où la lame de la trahison pouvait venir...

Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Ven 5 Juil - 4:49


Hunger Games (Libre - Hollow) - Page 2 8gt3mAv

Hunger Games


Ainsi, le rideau ne tarderait pas à se lever sur une scène sanglante de massacre au royaume de ceux qui manient le sabre du guerrier plutôt que le pinceau de l'artiste. La nouvelle était inattendue, mais loin d'être surprenante.

Les troupes de l'Inferno étaient chaque jour un peu plus prêtes pour un assaut de se genre. Pour la première fois, l'immense majorité des hollows étaient sur le point de déferler en une masse unie sur un même adversaire, tous unis sous la même bannière plutôt que d'être dispersés en tribus dans le désert blanc.

La nouvelle aurait arraché un sourire à Máscara, trahissant sa couverture de débile ne comprenant les choses qu'à moitié, si toutefois il avait eu une bouche visible avec laquelle sourire. Au lieu de cela, il se contenta de se balancer lentement et sobrement d'avant en arrière tandis que leur général disparaissais aussi soudainement qu'il était apparu.

Pour sa part, il savait que sa troupe d'artistes et de comédiens était fin prête pour cette offensive. Chacun donnerait de son corps et de son âme -de sa vie, même- pour que la muse qu'est Dios pour eux arrive à ses fins avec succès. Peut-être même certains d'entre eux pourraient en profiter pour gagner encore un peu plus en puissance.

Vous croyez qu'il parle de nous, quand il dit « les miettes » ?
La question pouvait sembler n'avoir aucun sens a priori. Mais Máscara rappela ici subtilement à ses pairs que chacun d'eux, tout aussi Vasto Lorde qu'ils soient, pouvait ne devenir qu'un repas abandonné dans le sillage de l'armée des monstres à la moindre erreur. Et s'il était le premier concerné par ce rappel, lui qui sera obligé de garder son sérieux pour la première depuis la création de l'Inferno, il serait également le premier à profiter d'un écart de conduite ou d'un affaiblissement pour se repaître.

Tandis qu'ils discutaient, le troisième gong résonna et annonça la fin des Jeux. Il était temps pour les Fraccion de rejoindre le reste de l'attroupement et de constater combien de leurs pairs avaient échoué, et qui des chasseurs ou des chassés était le vainqueur de cette course-poursuite. Pour le moment, difficile de déterminer l'issu de cette partie. Aucun autre Fraccion n'avait rejoint leur alliance de fortune, et il n'avait pour l'instant l'assurance de la survie que de son groupe.


_________________
Hunger Games (Libre - Hollow) - Page 2 L3PrWYO
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Hueco Mundo :: Inferno :: Cadáveres
Hunger Games (Libre - Hollow)

Sauter vers: