Derniers sujets

Hunger Games (Libre - Hollow)
 :: Hueco Mundo :: Inferno :: Cadáveres

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Jeu 6 Juin - 15:44

Les jeux de la faim, la pêche aux gros, la consécration... Chaque hollow est en mesure de donner le nom qu'il veut à cette coutume. On dit même que le patronyme a tendance à changer dépendamment de l'allégeance dudit hollow. Chez les chiens d'Ordalias, les monstres se plaisent à appeler cela "la Grande Traque". Pour Agrat, cela n'a que trop peu d'importance. Ce jeu n'est pour elle qu'une opportunité de prouver qu'elle mérite sa place de Fraccion, couplée à la possibilité d'entraîner les chiens de sa meute dans un même temps. Bref ; il s'agit d'une coutume qui en avantage plus d'un, et la Vasto Lorde ne compte pas la rater, comme à chaque fois.

Les festivités prennent place à Cadáveres, terres sauvages du seigneur Ordalias dans lesquelles règne la loi du plus fort. Sicarios et Fraccions de toute allégeance ont été conviés, néanmoins sans être obligés de venir, à cette grande battue dont l'objectif réel diffère selon le point de vue. Durant ces longs jeux, les Fraccions – évidemment beaucoup moins nombreux que les Sicarios – portent l'étiquette de "bétail". Ils doivent fuir les marrées de Sicarios "chasseurs" par tous les moyens. En cas de capture, le bétail est considéré comme dévoré et quitte la partie. La partie s'achève si tout le bétail est dévoré, ou au bout du temps imparti. Les points sont alors comptés en fonction du nombre de proies en liberté et de proies capturées pour déterminer le vainqueur. L'équipe triomphante impose ensuite ses règles à l'autre pendant les sept prochaines lunes, de façon à motiver les ambitieux à participer.

Résidant d'ores et déjà à Cadaveres, Agrat et sa meute se tiennent déjà présents sur les lieux. Ses bêtas et omegas, prêts à en découdre, espèrent comme à chaque fois mettre le grappin sur leur alpha pour lui faire payer tous les mauvais traitements. La Vasto Lorde, hermétique à toute cette hostilité, se méfie davantage de l'organisation dont les Sicarios savent faire preuve quand il s'agit de renverser ceux au dessus d'eux. La coopération entre les proies devenait de plus en plus nécessaire à chaque itération de la coutume, tant les petits apprennent vite de leur erreur. Peut-être seront-ils les vainqueurs de cette édition.

Les hollow se font de plus en plus nombreux. Comme prévu, les Sicarios sont en surnombre, appâtés par la récompense comme à chaque édition. Dans toute cette cohue, Agrat tente de débusquer des têtes qu'elle reconnaît, des Fraccions plus précisément, car elle devra sans doute coopérer avec eux pour s'en sortir. D'une simple impulsion, elle s'élève dans les airs et se maintient plus en hauteur par rapport à ses congénères. Elle ne manque effectivement pas de reconnaître quelques têtes familières. Celles-ci demeurent cependant très rares et bien moins nombreuses que les éventuelles menaces.

Une fois les participants réunis, un gong sinistre résonne au travers de Cadáveres. Le premier coup, donné quelques minutes avant le début des hostilités, n'est fait que pour rappeler la foule à l'ordre. Peu après ça, le deuxième est sonné. Celui-ci encourage les proies à partir un peu en avance pour s'organiser ou non en troupeau et se cacher. À l'entente de cet écho gras et puissant, Agrat quitte l'assemblée d'un pas vif et s'enfonce dans les terres de Cadáveres. D'ici peu, le troisième gong retentira, celui-ci annonçant la libération des chasseurs. Les proies, normalement plus aptes, n'ont que quelques instants pour se préparer, peut-être même trop peu pour réellement s'organiser...
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Jeu 6 Juin - 17:37
L'ancien Hollow regardait autour de lui la fouille grouillante, se rassemblant pour un même événement, une fête, si l'on pouvait appeler ça comme ça. Bien des années en arrière, une telle chose aurait été impensable pour Sparda et pourtant, c'était désormais quelque chose d'assez habituel, au sein de l'Inferno. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que Sparda participait à ses jeux, bien que la dernière fois, c'était en tant que traqueur. Désormais Fracción, il ferait partie des traqués et comptait bien prouver sa valeur en gagnant la partie. Certes, il y avait peu de chances que cela attire l'attention de son Dieu, mais toutes les réussites étaient bonnes à prendre pour prouver de quoi il était capable. Il ne souhaitait pas que l'on pense qu'il ne méritait pas sa place.

Il était seul pour le moment dans l'arène, sans aucun compagnon à ses côtés. Il faut dire qu'il n'avait jamais été quelqu'un se liant facilement aux autres, bien qu'il ait reconnu quelques congénères qu'il pouvait qualifier comme étant dignes de confiance, comme cette Agrat. Parfait. Sparda réfléchissait déjà à la meilleure marche à suivre pour gagner. Les jeux avaient une durée limitée dans le temps et si les chasseurs attaqueraient sans doute de toute leur force, il ne serait pas bon de répliquer. Il faudrait la jouer plus fine, plus fourbe et éviter le combat. Ça ne dérangeait absolument pas la créature puisque les Hollows n'hésitaient généralement pas à user de tous les stratagèmes possible pour survivre et évoluer.

« Bien. »

Le premier gong sonnait, afin de ramener le calme autour de l'arène. Autrement dit, la chasse commencerait très bientôt et Sparda se préparait déjà. Il n'avait pas le droit à l'échec et comptait mettre tout en oeuvre pour gagner, bien que cela serait difficile. Du moins, s'il ne se décidait pas à coopérer avec ceux qui étaient ses égaux. Il ne restait désormais plus que quelques secondes avant le second coup et la tension était palpable.

Les chassés pouvaient désormais agir.

Sparda ne se déplaça pas immédiatement, décidant de prendre quelques instants pour analyser la situation et les différentes options qui se présentaient à lui. Hum... Agrat, la chienne d'Ordalia se déplaçait rapidement, alors que plus loin, d'autres camarades allaient chacun de leur côté. Bien. Créant rapidement un portail afin de s'y engouffrer, le Vasto Lorde réapparut plusieurs dizaines de mètres plus loin, aux côtés d'Agrat.

« Nous devrions coopérer pour la suite des événements, Dame Agrat. Qu'en dîtes-vous ? »

C'était leur meilleure option, après tout.
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Jeu 6 Juin - 18:43
Iskandar participait pour la première fois au jeu de la fin. Sa gigantesque carcasse reposait sur un relief en plein charnier mêlant sang, souffre, lave, os, fumée. Dans les mains du Titan se tenait un livre. Seul, le second gong vint faire vrombir les lieux. La marée infinie des Sicarios accaparait tout l’horizon. Du Levant au Couchant, de l’Est à l’Ouest, ce tsunami chitineux et avide de sang n’avait qu’un objectif. Ecraser sous cette force inqualifiable l’ensemble des proies. Les premiers Fraccións tombaient sans vie, au sol, sans être capable de résister à cette assaut.

« ... Le cinquième ange sonna de la trompette. Je vis une étoile tombée du ciel sur la terre. La clé du puits de l'abîme lui fut donnée. Elle ouvrit le puits de l'abîme ... »

Iskandar débuta sa lecture. Solennel, droit malgré sa position assise, sa voix portait sur une grande distance. L’écho cernait cette zone de combat.

« ... Le nombre des armées de Ma cavalerie était de deux myriades de myriades ... »

Percher sur cette rocaille, le géant n’avait plus aucune chance de fuir son sort. C’était combattre ou finir dévorer. La marée fusait en tout sens vers lui. Pourtant, il continuait inlassablement son récit. Aucune crainte ne résidait dans ses propos. Pire, son sort ne semblait pas lui importer.

« ... Et les quatre anges qui étaient préparés pour l'heure, et le jour, et le mois, et l'année furent déliés afin de libéré les hommes ... »

La cavalerie mortifère n’était qu’à un ou deux coudées d’être capable de transformer son corps en lambeaux. La récitation touchait à sa faim.

« ... Les hommes qui n'avaient pas été libérés ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains. Ils ne cessèrent pas de rendre hommage aux démons et aux idoles d'or, et d'argent, et de bronze, et de pierre, et de bois, lesquelles ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher. Ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leur magie, ni de leur fornication, ni de leurs vols. »

Son corps disparu sous le flot infini des monstruosités. Quelques secondes passèrent. Une pression d’outre-tombe vint lover toute créature sur une importante distance. La piétaille, bien que supérieur en nombre, ne put résister. Premièrement écraser sous une chape de gravité, la pression se mua en quelque chose de plus insidieux. La pléthore de carcasse fut repoussée au loin, inconsciente. Certes, cela n’était que passager. D’autres vagues bien plus importantes fusaient vers lui mais...

...Iskandar se tenait debout, le livre clos.

Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Jeu 6 Juin - 19:44

Paraissant éternel, l'écho du second gong continue de retentir au travers de Cadáveres, faisant doucement trembler la terre noire de sa puissante onde. Ce son ne tardera pourtant pas à cesser au profit d'un troisième encore plus puissant, lui mêlé aux cris des hordes sauvages de Sicarios. Agrat a pris le temps de s'éloigner du plus gros de la masse, comptant d'abord se faire discrète pour échapper aux chasseurs. Cela allait-il être suffisant ? Compte tenu des effectifs, elle en doute fortement. La coopération entre les proies est de mise. L'ayant compris, le dénommé Sparda fait son apparition aux côtés de la reine des os pour lui proposer une alliance. La concernée observe l'horizon avant de prendre sa décision mais arrive rapidement à la conclusion que les portails du pieux seront d'une grande utilité.

« Toujours aussi formel, Sparda. Je n'y vois aucune objection. Après tout, plus nous assistons les nôtres, plus nous sécurisons un score élevé. »

Le dernier gong met un terme un cette conversation. Les hurlements bestiaux se font entendre sur tous les fronts. Les Sicarios se séparent en cohortes relativement nombreuses pour être prêts à descendre les Fraccions en profitant de leur avantage effectif. Le regard impassible d'Agrat balaie les environs pendant que ses sens restent en alerte. Les faibles ont tendance à lancer des attaques surprises pour vaincre. Les deux alphas ne sont pas à l'abri de pareilles tentatives. La chienne ne détecte cependant rien de particulier, ou tout du moins rien d'alarmant si ce n'est cette vague d'énergie particulière se déchaînant au loin. Elle tourne les yeux vers sa source puis les repose sur Sparda une fois l'origine de cette énergie reconnue. Lui aussi doit l'avoir identifiée.

« À la bonne heure... On a un petit problème. Notre cher colosse, par manque évident de discrétion, va attirer une infinité de Sicarios. Ils vont forcément essayer de le tomber. Comment appelle-t-on ça en stratégie militaire, déjà ? Ah oui. Un point de contrôle. Un gros point de contrôle. Elle s'arrête un moment dans son discours, le temps d'estimer la distance à traverser et le nombre d'ennemis potentiels. Longue et beaucoup trop, respectivement. J'espère que tu es prêt à te salir les mains. Avec ou sans portail, je pense qu'on se fera intercepter au moins une fois. »

Ou plutôt j'espère qu'on se fera intercepter au moins une fois. Étant également ici pour prouver sa valeur, Agrat ne compte pas tergiverser. Au contraire, elle est même impatiente à la simple idée de peut-être croiser un bêta ou omega de sa meute, empreint de rage, et de lui faire comprendre pourquoi elle a réussi à se hisser si haut. En guise d'anticipation, la Vasto Lorde change la consistance de son avant-bras droit. Celui-ci n'est plus ; une longue lance osseuse a pris sa place.

« Je fonce dans le tas pour m'assurer que personne ne vienne t'embêter avec tes portails. Embarque-moi quand tu es prêt. »

Sur ces derniers mots, un bref hurlement bestial s'échappe de sa bouche. Appâtes, les Sicarios environnants s'accumulent autour du duo, toutefois sans ouvrir les hostilités. Très bien. Agrat ne tarde pas une seconde de plus et réduit l'espace entre elle et le premier groupe d'un unique Sonido. Elle embroche alors deux Sicarios, veillant cependant à ne pas les éliminer mais simplement à les handicaper pour qu'ils soient trop occupés à se régénérer. Des cris sont poussés, des ordres sont donnés. La masse attaque enfin. Nombreux mais pas encore assez pour poser un réel problème, Agrat les repousse en faisant ce pour quoi elle est la mieux conçue : frapper, battre, violenter, démembrer. Qu'il est beau, le bétail. La chienne veille cependant à ce qu'aucun ennemi ne s'approche trop près de Sparda, revenant parfois près de lui d'un autre Sonido pour neutraliser les menaces.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Jeu 6 Juin - 20:54
Sparda hochait de la tête, suite à la remarque d'Agrat, c'était en effet la bonne façon de penser pour survivre à la chasse d'aujourd'hui. Et c'est justement à ce moment précis que le dernier signal retentit, ouvrant officiellement la chasse pour tous ceux qui souhaitaient grimper dans la hiérarchie. Sparda trouvait d'ailleurs cette volonté admirable et s'il devait aujourd'hui la pitance de l'un d'entre eux, alors soit. Mais il ne comptait pas se laisser faire pour autant et réfléchissait déjà à la prochaine manœuvre. Et le sang serait versé plus rapidement que prévu étant donné qu'Iskandar faisait exploser son Reiatsu sans aucune discrétion. Décidément, certains manquaient d'élégance. Mais bon, il s'agissait d'une stratégie tout autant valable qu'une autre.

« Je n'en serais pas là si j'avais peur de verser le sang. »

Combien de ses congénères étaient morts par sa main ? Combien en avaient-ils consommé jusqu'ici ? Bien trop pour les compter et au final, ça ne lui faisait ni chaud ni froid, désormais. Depuis qu'il avait dévoré Trish pour atteindre le stade de Vasto Lorde, il n'avait plus aucun remords quant bien même le Hollow qu'il dévorait était son compagnon. Enfin, pour le moment il fallait se concentrer sur l'instant présent et Agrat comptait lui donner le temps de créer un portail en fonçant dans le tas. Soit.

« Bien, je tâcherais de créer une ouverture lorsque ce sera bon. »

Comme ça, elle pourra le rejoindre sans problème à ce moment et ils iraient à la rencontre de son camarade Fracción. D’ailleurs, chose amusante il avait plus conversé avec Agrat qu'Iskandar, malgré leurs Généraux respectifs. Comme quoi... C'est donc le plus rapidement possible que le Hollow prépara son portail, alors que sa camarade se débrouillait pour les tenir en respect. Nul besoin de les tuer en effet car d'autres prendraient leur place et ce dont ils avaient besoin, c'était de temps. Sparda avait toute confiance en l'autre Vasto Lorde et ne tiquait donc pas quand un Adjuchas s'approchait de lui. Bien, le portail était prêt.

« Nous pouvons y aller. Il ne reste plus qu'à dégager le passage. »

Un imposant portail se dressait désormais face à Sparda tandis qu'une importante quantité de Reiatsu se concentrait dans son doigt. Un Reiatsu bleu avec des teintes de noir. Pour être sûr qu'on ne les suit pas à l'intérieur du portail, autant exterminer la menace d'un seul coup.

« Gran Rey Cero... »

Le rayon d'énergie prit dans son sillage tout un groupe de Hollows assez importants, les tuant sur le passage. L'expression de son visage squelettique ne changeait pas alors qu'il exterminait ses congénères de la sorte sur une grande distance et cela permit au duo d'avoir assez de temps pour traverser le portail, se retrouvant donc aux côtés d'Iskandar, duquel beaucoup de Hollows s'approchèrent lentement, faisant preuve de prudence.

« Sir Iskandar, nous sommes venus vous prêter main forte. »
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Ven 7 Juin - 1:49
Tous retinrent leurs souffles. Iskandar n’était jamais prompte à émettre son jugement lorsqu’il s’agissait de frères et de soeurs. L’accalmie revenait peu à peu dans les environs de l’explosion spirituelle. Rien de mortel, il révulsait d’agir de la sorte face à ceux qu’il considérait comme Ses enfants direct. Tous ne peuvaient se targuer d’être la personnification vivante du Hueco Mundo.

Le calme attrayant avant l’impétueuse tempête, le tonnerre crépitant avant l’avènement de la foudre. Un portail s’ouvrait dès lors au côté du Titan. Du renfort pour un être qui n’en avait nullement besoin. Agrat et Sparda venaient d’y ressortir. Ils avaient réussis à s’en sortir. Comme d’autre sur champs de bataille. La prophétie du géant se réalisa.

« Les deux anges se sont annoncés, comme convenu. »

Les deux paumes de l’Iskandar se heurtèrent l’une contre l’autre. Il imposa le silence dans cette assemblée mouvementé. En effet, la première vague repoussée n’était rien comparée à celle qui arrivait. Les cieux et la terre étaient remplit d’entités démoniaques. Ils se marchaient les uns sur les autres, la rage au ventre.

Le fils et la fille du Jardin dans son dos, l’Immaculé fit un pas en avant. Son bras s’arqua, paume droite face à la vague qui fusait devant lui. À son tour de faire preuve de force brute. Une quantité folle de Reiryoku se canalisa au niveau de sa dextre. Une brèche, sur plusieurs mètres de large, apparue devant lui. Une poignée de seconde providentielle plus tard, ce fut un gigantesque dragon qui fusa hors du trou de vers.

« Voilà le troisième ange. Ô créatures, réformez-vous tant que les portes de l’absolution vous sont encore ouvertes. »

La créature n’eut besoin d’attendre les mots de son maitre. Elle se jetait d’ores et déjà sur le massacre prenant place face à elle. Il restait encore à couvrir trois côtés. Hollow Squad... Rassemblement.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Ven 7 Juin - 3:08

Un, deux, trois... Dix, quinze, vingt... C'est à ne même plus les compter. Ces Sicarios, individuellement faibles, ne présentent aucune menace concrète, si bien qu'Agrat ne ressent aucun besoin de forcer pour tous les maîtriser un par un. Fait est que les plus capables d'entre eux se terrent, observent et agissent après avoir tiré les bonnes conclusions. Le plus fort est aussi souvent le plus rusé. De facto, toute cette piétaille ne représente rien de plus que du menu fretin, une simple formalité ayant tout juste servi d'échauffement à la Vasto Lorde en attendant qu'elle et Sparda puissent fouler le véritable champ de bataille qui les attendait.

La maître des portails vient d'ailleurs de terminer son office, signalant de vive voix que le départ peut désormais s'effectuer en toute sérénité, si ce n'est qu'il restait encore à dégager le passage. Ayant anticipé où son confrère veut en venir, Agrat disparaît aussitôt de la voie pour se placer à proximité du portail. Pendant ce temps, le Cero de Sparda balaye les faibles du chemin et fait fuir ceux n'ayant pas été pris dans le sillage de l'attaque.

« Pratique comme attaque, fait-elle remarquer pendant qu'elle empreinte le portail. Mais je préfère me salir les mains. C'est plus excitant. »

Peu après, le duo se retrouve enfin aux côtés du colosse, faisant ainsi une entrée plutôt classique sur le champ de bataille. Agrat commence par regarder partout autour d'elle. Des hollow. Partout. Au nord, au sud, à l'ouest, à l'est. Ils encerclent le titan et continuent de se rassembler dans l'espoir de le faire tomber. Amusant. N'ont-ils pas conscience du danger que représente un trio de Fraccions dont chaque membre est pleinement capable de couvrir les arrières des deux autres ? Ou ont-ils simplement si confiance en leur nombre, certes impressionnant, qu'ils en oublient la véritable chaîne alimentaire ? Dans tous les cas, la chienne ne peut s'empêcher de se rire de la situation.

« Des anges, dit-il. Je ne compte pas me montrer aussi bonne que ça. Mon ordalie ne pardonne pas aux vertueux mais aux puissants. »

Pendant que le colosse s'amuse avec son nouveau jouet, ou soi-disant troisième ange, Agrat jette un nouveau coup d'oeil aux alentours, dans l'espoir de se réserver le spot le plus intéressant. Et par intéressant, elle pense notamment à celui avec le plus d'âmes à combattre. La différence reste cependant impossible à déceler à l'oeil nu, et prendre le temps d'analyser spirituellement le champ de bataille serait trop long et ennuyant. Tant pis. La reine des os adresse un bref signe de la main à ses confrères pour leur indique qu'elle sera de retour sous peu. De la prétention ? Pas vraiment. Elle a simplement jugé que combattre tous les Sicarios un par un serait beaucoup trop long, et que les raser tous en même temps est la seule et véritable solution à ce problème.

Sûre d'elle, Agrat quitte le point à défendre et plonge directement dans l'une des marres de Sicarios tentant d'escalader la masse. Les bêtas, voyant cela comme une opportunité, se jettent immédiatement sur elle. Comme amusée, la Vasto Lorde ne réagit pas face aux premières attaques, les acceptant même avec plaisir quitte à souffrir ne serait-ce qu'un peu, car il s'agit là de son seul et unique plaisir avant de devoir dire adieu à tous ces faibles. Son corps battu, griffé et mordu commence à ressembler à celui d'un martyr. Et pourtant, Agrat ne bronche pas. Au contraire, elle continue de s'offrir à la foule enragée, ne répondant qu'aux assauts visant directement sa tête.

« Plus fort ! Encore ! Le Maître m'a habituée à bien plus que ça ! »

Son corps aurait pu en témoigner s'il ne se régénérait pas de ses cicatrices. Les faibles Sicarios, malgré leur nombre important, ne parviennent toujours pas à endommager réellement la Vasto Lorde connue pour ses capacités de régénération hors du commun, même au niveau hollow. Ce jeu commence d'ailleurs à la lasser. Son sourire s'efface, son corps se raidit, tous les os de son corps se mettent à craquer. Evolución.

« Craignez le retour de l'apostat, insectes. Que les faibles prient, que les puissants survivent à mon épreuve. »



Tout s'est déroulé si vite. Tant d'événements, et pourtant si succincts dans le temps. Plus rien ne vit autour d'Agrat. Quelques os difformes disposés au loin semblent délimiter un périmètre, soit la zone dans laquelle le massacre a eu lieu. La prêtresse, ayant terminé son travail, rebrousse chemin et piétine les nombreuses flaques de sang abreuvant la terre mortuaire du seigneur Ordalias. Nul doute que les chanceux ayant eu le temps d'échapper au massacre ne vont plus s'approcher si légèrement. Et pendant ce temps, la Vasto Lorde foule le mont macabre sur lequel ses camarades se trouvent pour les rejoindre.

« Sélection naturelle. Quelques uns ont pu s'échapper. Les autres sont morts de leur incompétence. Et vous, ça avance ? »
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Ven 7 Juin - 14:13
Plus excitant, peut-être, mais moins efficace dans la situation actuelle. Enfin, tout ça n'avait aucune importance et désormais, les deux comparses se retrouvaient aux côtés d'Iskandar, qui servait de point de ralliement. Est-ce que d'autres Hollows comptaient les rejoindre ? C'était possible après tout, mais peu probable, du moins pour le moment. Il ne restait désormais plus qu'à se battre et survivre.

Des anges ? Hum, c'était une façon assez amusante de voir les choses, bien que pour Sparda, ils tenaient plus des démons même si au final, tout ça n'avait que peu d'importance. Ce n'était qu'un terme comme un autre pour les désigner et si ça lui faisait plaisir, alors il pouvait bien lui accorder ce caprice. Surtout qu'il y avait plus important pour le moment, comme gérer tous les chasseurs qui souhaitaient avoir leur peau. Il faut dire que trois Fraccións réunis au même endroit attirait les convoitises. Mais ça permettait aussi de réguler le nombre d'adversaires et de savoir à quoi s'attendre. Un mal pour un bien, en somme.

Iskandar invoqua une sorte de dragon, un Hollow sous ses ordres afin d'équilibrer quelque peu la balance. Certes, tous les renforts étaient le bienvenue dans cette situation et au final, la force brute restait une option tout à fait valable pour réduire le nombre d'adversaires. Agrat, de son côté comptait foncer dans la mêlée afin de vaincre les ennemis grâce à ses talents martiales. Elle semblait très excité par la chasse et les sentiments enivrants qu'elle permettait. Il s'agissait là d'une fière représentante des Vasto Lorde. Elle utilisait d'ailleurs sa puissante Evolución pour mener la danse, son apparence changeant. Une manœuvre qui suffit à anéantir bon nombre d'ennemis en un seul coup.

De son côté, Sparda utilisait des portails pour défendre ses camarades des attaques les plus pernicieuses et empêchait les autres monstres de se rassembler, grâce à sa maîtrise du Cero. Autrement dit, plutôt que de chercher à détruire ses adversaires, il s'occupait de la défense du groupe, afin que ses deux partenaires puissent se concentrer sur l'attaque. Après tout, ses capacités tenaient plus du stratège que du véritable combattant.

« Cela suit son cours. Sir Iskandar, pourriez-vous envoyer votre familier au sud-est. Il semblerait que des chasseurs y préparent quelque chose, donc autant les interrompre avant qu'ils ne parviennent à leur fin. »

Toujours d'une extrême prudence, il ne voulait courir aucun risque et espérait donc que son compagnon de fortune accepte de coopérer dans ce sens. Sinon, tant pis, mais dans tous les cas, il avait un mauvais pressentiment.

« Lady Agrat, tenez-vous prête. J'ai bien l'impression que nos chers chasseurs vont bientôt lancer leur premier atout et je sais que rien ne vous ferait plus plaisir que de vous en occuper. »


Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Sam 8 Juin - 4:16


Hunger Games (Libre - Hollow) 8gt3mAv

Hunger Games


Une fête ! Máscara adore les fêtes. Elles sont pour lui une occasion de danser encore plus que d'ordinaire. Mais celle-ci était un poil différente des autres : il serait la piñata dans laquelle tous ces petits Sicarios allaient vouloir taper de toutes leurs forces !

Bien évidemment accompagné de toute sa troupe d'artistes -qu'il avait tous forcé à participer à l'insu de leur plein gré- Máscara s'était présenté malgré le danger de la défaite qu'il pourrait éventuellement subir. Il avait cependant longuement hésité à participer. En effet, s'il s'en sortait admirablement voire réussissait à gagner, cela rappellerait à tous les imprudents desquels il se joue régulièrement qu'il était un Fraccion digne de son grade.

Heureusement, il existait de nombreuses manières pour lui de s'amuser dans cette fête sans pour autant trahir sa véritable nature. Faisant semblant de ne pas avoir entendu les deux premiers gongs, Máscara ne s'était élancé qu'en même temps que les chasseurs, se mettant à sprinter en réalisant son erreur et son inattention.

Courant droit devant, les mains dressées et soulevant derrière lui un nuage de poussière digne d'un personnage ridicule d'anime, Máscara traça sa route droit devant lui aussi vite qu'il le pouvait. Le hasard faisant incroyablement mal les choses, l'idiot se retrouva à courir en direction d'une importante bagarre au milieu de laquelle se tenaient trois de ses collègues Fraccion.

àààààà... l'aiiiiiiiiiide !
Tant pis pour eux, il allait devoir les utiliser pour se protéger et s'en sortir sans révéler sa nature de Vasto Lorde aux Sicarios peu observateurs. Son cri aigu d'appel à être sauvé par les trois autres puissants Hollow retentit dans toute l'arène tandis qu'il continuait de courir pour espérer échapper à la horde de monstres assoiffés de victoire le poursuivant inlassablement.

Amis du soir... bonsoir !
Une fois arrivé à leur niveau, il s'arrêta pour les saluer aussi convenablement qu'il le pouvait. Il n'avait pas la moindre idée de l'heure du jour qu'il pouvait bien être, mais il ne prenait pas beaucoup de risque en leur souhaitant une bonne soirée dans un monde constamment plongée dans la nuit noire.

Sous son masque, Máscara jubilait : voilà bien longtemps qu'il ne s'était pas amusé ainsi, et il devait bien avouer au fond de lui que jouer la proie de temps à autres avait quelque chose d'excitant qui lui plaisait plutôt pas mal. Mais le temps était désormais venu de châtier les imprudents qui osaient s'en prendre à eux.

Mes bien chers frères... et ma jolie sœur... à l'attaque ! je vous admire d'ici, vous serez magnifique.
Bien sûr, il n'avait pas grand espoir qu'ils aillent se battre en le laissant se tourner ses pouces énormes, mais cela ne coûtait rien d'essayer. Sur un malentendu, ils pourraient peut-être se jeter dans la mêler et le protéger sans se rendre compte qu'il ne faisait absolument rien, dans le fond. Un fraudeur jusqu'au bout.

Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Sam 8 Juin - 13:49
Le titanesque dragon se jouait avec une aisance folle de la vague fusant vers son créateur. Certes, le nombre avait son importance. Malheureusement, dans un tel cas de figure, ce n’était que la force brute qui départageait les puissants des faibles. Sous un regard d’une neutralité absolue, le Titan était lymphatique. Seul le monstre s’amusait au dépend de la déité. Battement d’ailes soulevant des tornades, puissants coups de queue faisant vibrer le sol. Les plusieurs paires d’yeux libéraient de multiples Cero afin d’embrocher toutes formes de vie. Un véritable cauchemar ambulant.

Pourtant, comme dans tout bon jeu de zombie, les premiers assauts n’étaient jamais les plus puissants. Cette règle d’or tacite laissa présager le pire. Une énième vague, bien moins rapide, bien moins nombreuses, mais encore plus destructrice. En effet, c’étaient les Sicarios qui avaient la capacité de lorgner sur le rôle de Fracción qui venaient à eux. L’écart de puissance n’existait plus, au nombre de 8 ils auraient été capable de plier n’importe quelle force. Le groupe se divisa en binôme respectif. Deux Vasto Lorde ennemis pour un Vasto Lorde allié.

La simplicité cessait ici. Le Titan s’avança d’un unique pas. Le chef d’orchestre sortit sa partition, un requiem s’apprêtait à être joué. Une baguette illusoire en main, l’harmonie de cette mélodie en tête, un premier coup sec lança le début de l’oeuvre.

« In nomine Patris... Filii... Spiritus Sancti... »

Le dragon se retourna apeuré vers son maître suite à cette prise de parole. Le limier connaissait parfaitement son maître, il savait ce qu’il comptait faire. Le Reiryoku du Titan, d’habitude sceller, se déliait de ses fers. L’écho de cette puissance spirituelle rebondissait sous la forme d’un echo sur ce champs de bataille. La baguette illusoire fut tendue vers le binôme marchant calmement à son encontre. Soudainement, une gigantesque boule protéiforme se forma devant Iskandar. Cette dernière, captant l’énergie du Titan Fou, se compressait sous son injonction informulée. La bille translucide fut projeté d’un simple mouvement de bras, mimant un crescendo.

Fusant avec lenteur, l’incarnation faite de Reiryoku implosa. L’explosion comparable à une scission nucléaire détruisit tout sur un court périmètre. Pourtant le souffle précédant l’impact souffla toutes matières sur une distance effroyable. Seul l’Eternel trônait. Ses adversaires ne mourront pas aussi facilement. Un intense combat était sur le point de débuter. Ils finiront soumis, humiliés et châtiés. Enfin, ils se repentiront.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Sam 8 Juin - 14:54

Faibles. Inexistants. Moins que rien. Agrat n'a que des qualificatifs de ce genre à la bouche, aussi bien pour le régiment tout juste décimé par ses soins que pour ceux gérés par ses confrères. Elle en vient même à se demander pourquoi a-t-elle pris la peine de les raser en une attaque alors qu'elle aurait pu prendre son temps. Le temps des regrets, en somme. Ceux-ci sont heureusement balayés par l'annonce d'un assaut imminent. La lassitude de la reine se change en impatience alors qu'un sourire efface son air morose lorsqu'elle se retourne vers Sparda.

« Oh ? J'accepte le présent avec grand plaisir. J'espère que mes prochains jouets seront plus résistants. »

Son Evolución toujours active, Agrat observe l'horizon en l'attente de ses nouveaux adversaires. Cependant, la seule nouveauté du moment est l'apparition de ce... truc. Il n'y a pas vraiment d'autre appellation pour lui. Ou peut-être elle. Quoi qu'il en soit, sa silhouette distordue, son masque à l'aspect simple et enfantin ainsi que ses grandes mains lui donnent davantage un aspect cartoonesque que monstrueux. Ce hollow – si on pouvait l'appeler ainsi – s'est-il déjà fait prendre au sérieux au moins une fois dans sa vie ? Agrat en doute mais ne prend même pas la peine de méfier de lui. Il a été poursuivi par des Sicarios. Bien que ça puisse être un leurre, c'est pour elle une preuve suffisante de l'appartenance de ce hollow. Un Général a donc été assez fou pour accepter ce phénomène en tant que Fraccion. Bien.

« Si seulement tu pouvais mettre à profit ta voix horripilante pour rendre nos chasseurs sourds, tu nous serais bien utile. »

Une pique gratuite après le compliment qu'il lui a envoyé ? Peut-être. Mais il faut dire que la voix du nouvel arrivant est effectivement horrible, au point où son timbre serait peut-être en mesure de perturber la concentration des plus grands. Heureusement, l'attention de la Vasto Lorde est entièrement captée lorsque de nouvelles présences se démarquent. Toujours au loin pour le moment, elles sont au nombre de huit. Un chiffre parfait qui allait pousser le clown à se battre. Frissonnant d'impatience, Agrat tape du pied le temps que les ennemis s'avancent. Lorsqu'ils arrivent enfin à distance respectable, elle descend de nouveau du mont macabre après avoir adressé de brèves salutations à ses frères. Le combat n'attend pas.

« Seulement deux pour moi ? J'espère que vous ne me décevrez pas, lâche-t-elle avec la plus grande arrogance pendant que ses pupilles de sang décrivent le duo de Vasto Lorde. Un grand et un petit, un colossal et un agile. La faim de pouvoir se lit dans leurs regards. Allez. Mutilez-moi ! »

Sans prendre la peine d'activer la moindre technique, elle se rue sur le binôme en face d'elle avec un grand sourire. Avant même qu'elle ne les atteigne, le plus massif s'est déjà mis en garde tandis que le second s'est activé pour monter sur l'épaule de son partenaire. Une fois à portée, Agrat frappe le tas de chair sans trop chercher à modérer sa force. Son poing est cependant arrêté par les grandes mains du géant qui ne recule que d'une maigre distance suite à l'impact. Il ne lâche cependant pas prise, ce qui offre une marge de temps à son partenaire pour bondir au dessus de la chienne. Les poings de l'agile s'illuminent d'une faible lueur rouge alors que son corps fuse rapidement vers Agrat. Un Bala à courte distance ?

« On t'a jamais appris à respecter la résolution des autres, le nain ? »

Sur ces mots, elle place les griffes de son main libre contre son abdomen. Quelques instants plus tard, deux lances osseuses se sont formées au bout de chacun de ses bras. La première a doucement transpercé les mains du colosse tandis que la seconde a perforé le corps d'Agrat, qui lâche aussitôt un cri de douleur on ne peut plus douteux contrastant avec son sourire dément, pour ensuite se loger dans l'épaule de l'agile qui a pu éviter une perforation létale au dernier moment. La reine des os, enjouée malgré le sang qu'elle crache, se permet de leur adresser une provocation.

« Vous n'alliez pas assez vite, j'avais besoin de m'infliger les premières blessures. »
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Sam 8 Juin - 17:18
Sparda soupirait, suite à l'arrivée de Máscara. S'il y en avait bien un ici qu'il ne voulait pas voir, c'était lui. Non pas qu'il doutait de ses capacités mais c'est juste... qu'il le trouvait particulièrement agaçant. Au final, on ne savait jamais vraiment s'il jouait un rôle ou s'il était vraiment aussi idiot qu'il le prétendait. Dans tous les cas, ça n'avait rien de rassurant et en plus de ça, il ramenait avec lui d'autres chasseurs. Tant pis, ils devraient composer avec. Au moins, ses deux autres compagnons ne semblaient pas hésitant à se salir les mains, tant mieux.

« Plutôt que de piailler, tâchez de vous montrer digne de votre rang. Sinon vous vous ferez dévorer. »

Il ne comptait donc pas faire tout le travail à sa place. S'il ne participait pas à l'effort de guerre, alors il n'y avait aucune raison pour qu'il le soutienne et le supporte, au contraire, il serait même d'avis de le dévorer lui-même, s'il continuait comme ça. Mais pour l'heure, il y avait autre chose de plus important à gérer, comme l'apparition de Vasto Lorde, certes, plus faibles qu'eux mais en plus grand nombre. Ils comptaient la jouer comme ça ? Très bien. Dans ce cas, il n'y avait aucune raison de retenir ses coups et l'ancien Hollow décida de relâcher sa Fuerza, un simple sceau apparaissant dans sa main droite, en forme de soleil.

« Cero... »

Le tir d'énergie fusa de son doigt, non pas pour attaquer ses adversaires, mais bien pour prendre dans son sillage ses trois alliés ; Agrat, Iskandar et Máscara, qui étrangement n’eurent aucune blessure suite à cette action. Au contraire, leur Puissance était désormais plus grande encore, grâce à la capacité de la Fuerza du Vasto Lorde.

« Voilà qui permettra d'équilibrer quelque peu le combat. »

Il se fichait bien qu'on appelle ça une méthode de lâche, ou que ses partenaires ne voulaient pas de cette aide. De toute façon, elle était déjà là et il comptait bien vaincre les adversaires qui arrivaient, commençant à les harceler de Balas, pour qu'ils ne puissent pas s'approcher. Il n'avait jamais été très doué pour le combat, étant plus axé soutien qu'autre chose et ça se ressentait. Ses deux adversaires étaient à peine ralentis par le déluge d'attaques et seraient bientôt à ses côtés. Plutôt ennuyeux...


Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Sam 8 Juin - 17:30


Hunger Games (Libre - Hollow) 8gt3mAv

Hunger Games


Rendre les chasseurs sourds ? En voilà une idée ! Le chant est après tout une forme d'art toute aussi noble que les autres. Il demande même énormément d'entraînement et de concentration, car captiver un public n'est pas donné à chacun ! Peut-être pourrait-il d'ailleurs tenter de détourner ainsi l'attention des assaillants.

Seulement deux ? Mais tu peux prendre les miens ! J'ai toujours été généreux.
Cela ne coûtait rien d'essayer. Avec un peu de chance, il parviendrait peut-être à échapper au combat, évitant ainsi de révéler à tous qu'il est un Fracción digne de son grade. Cela sera bien ennuyant, lui qui profitait de son image de bouffon pour passer et s'infiltrer partout sans que personne ne s'en soucie. Enfin, il pourrait probablement prétexter qu'il n'avait pas fait exprès, ou un truc du genre.

Alors qu'il se perdait dans ses pensées de mensonges et de fourberie, il avait l'occasion d'admirer la femelle se battre plus loin. Quelle barbarie sanglante et dangereuse, aucun de ses mouvements n'était élégant ni réfléchi. C'était donc tout naturellement magnifique. Là était le type d'art que Máscara adorait admirer. La voir ainsi se mutiler afin d'atteindre son adversaire était tout simplement délicieux.

De l'autre côté, le colosse avait créé une sorte de boule d'énergie qui libéra une puissance phénomale. Lui aussi était en train de peindre le tableau de son propre tableau, et il semblait fortement apprécier cela. Le bouffon masqué pouvait sentir qu'il était sur le point de préparer autre chose, tandis que le troisième Fracción semblait avoir marabouté les trois autres Hollow. Máscara ne semblait pas prêter grande attention à cette augmentation de sa puissance, puisqu'il ne comptait pas réellement se battre de lui-même.

Son tour arrivait donc et le moment où il allait devoir se battre s'approchait à grands pas. De si grands pas, d'ailleurs, que la menace fonçait vers lui à grande vitesse. Visiblement, refuser l'affrontement ne le mènerait pas plus loin. Mais sa technique secrète, elle, pouvait peut-être se révéler utile.

La fuite. Créant moult portails comme de nombreux Hollow étaient capables de le faire, il s'engouffra dedans les uns après les autres. Son but n'était pas de partir bien loin, mais de pousser ses poursuivants à eux aussi sauter dans les portails qu'il laissait ouvert derrière lui.

Après une demi-douzaine de portails traversés, Máscara parut ressortir avec quelques secondes d'avance. Et à sa suite, non pas deux Hollow sortirent à sa poursuite, mais bel et bien trois. De ses puissants bras, le sbire du bouffon tenait fermement les deux chasseurs. Lui-même n'était pas sûr de ce qui poussait la créature à lui rendre ce service, mais il n'allait certainement pas lui poser la question.

Les deux inconscients l'avaient suivi sans réfléchir, et sans se rendre compte qu'il les menait petit à petit vers cet adversaire bien plus à leur hauteur. Il faisait ainsi d'une pierre deux coups. Il se débarassait -au moins momentanément- ainsi de ses assaillants sans pour autant se dévoiler au grand public.

Ah ! On fait moins les malins maintenant !
Lui, il adorait faire le malin. Cela ajoutait à son côté idiot. Prendre ses adversaires par surprise avait toujours été sa méthode de combat préférée, même lorsqu'il chassait encore avec sa meute dans le Hueco Mundo il y a de cela bien des siècles.

Tandis que son invocation d'un rang probablement plus élevé que le sien tabassait joyeusement les deux Sicarios, Máscara lui prêtait un peu assistance d'un peu plus loin. Il tirait des Cero du bout de ses doigts immenses en imitant avec sa bouche des bruits de tirs. Ça le faisait marrer. Quelques portails l'aidaient d'ailleurs à faire rebondir ses tirs partout pour créer un petit spectacle son et lumière quitte à blesser son allié de fortune au passage sous son barrage de tirs.


_________________
Hunger Games (Libre - Hollow) L3PrWYO
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Sam 8 Juin - 18:58
Le maître de cérémonie n’accordait plus aucune importance au monde physique qui l’entourant. Le voilà plonger dans une dimension extrasensorielle. Lui que l’on targuait de Hollow pieux, l’immaculé, le berger... Les fers qui liaient sa condition d’âme vengeresse sautaient peu à peu. L’explosion magistrale laissa une fumée gigantesque prenant les formes d’un champignon s’accaparait une partie de la zone. La fumée fut très vite éventrée par une barrière opaline. L’anti-matière avait été condenser, les deux Vasto Lorde n’avaient reçu aucun dégât. Indemne, ils avançaient peu à peu vers l’Iskandar.

Inutile pour eux de se jeter si facilement dans la gueule du loup, comme certains de leurs semblables. Un cero fusait à toute vitesse dans le dos de l’Égide du Jardin. Cette protection d’énergie ne marqua nullement la peau de l’Iskandar. Le limier s’était placé dans la trajectoire, protégeant son maître. Ainsi, ce fut lui qui se retrouva marquer et boosté. Bien que Sparda était considéré comme un allié, le dragon se chargea de lui faire comprendre que s’il réitérait cet affront. Il prendra sa vie. Simple et efficace.

Rejoignant les côtés de son créateur, l’entité avait pris en masse et en taille. L’altération positive de ses capacités venaient corrompre la chair de la monstruosité. Littéralement, il venait de recevoir une importante quantité de stéroïdes. Se sentant capable de gérer deux Hollows égale à son maître, il fusa à toute vitesse. Ses ailes annonçaient une tempête innommable. Les deux ennemis tendirent leurs mains. Instantanément, deux faisceaux d’un noir absolu transpercèrent de part en part la monstruosité. L’incarnation tenta de se régénérer, c’était trop tard. Une explosion souffla entièrement la bête. Sangs comme chairs viciées se projetaient aux quatre coins de ce charnier.

Ils étaient pour lui des disputeurs méritant d’y aller à fond. La dernière chaine fut ôtée, la bestialité. Le péché de la colère imbiba chaque partie du corps du Titan. Le cinquième et septième cercle de cet enfer n’avait plus de sceau. Son corps devint virtuellement plus massif. D’une simple impulsion au sol, un cratère était formé. Fusant à une vitesse dépassant la simple perception humaine, son poing géant s’écrasa contre le visage de l’une des entités. Le choc fut encaissé par une paume qui stoppa l’inertie entamée. Le coup était bloqué, la puissance de ce bras de fer encastra au sol, plus profondément, les trois entités.  

S’en suivit alors une myriades de coup dépassant l’entendement. Surpassant tout deux la vitesse du son, seules des images rémanentes de leurs assauts respectif n’étaient visibles. Chaque coups s’entrechoquant libéraient une onde de choc. Le Titan prenait un plaisir malsin, il ne faisait qu’un avec sa faim irrationnelle. Un sourire carnassier au visage, un puissant front-kick projeta son adversaire contre l’une des parois rocheuses à l’autre bout de la strate. Adversaire qui avait bien sûr mis sa garde.

Un éclat de lumière attira l’intention du Titan. Son compère avait chargé un puissant Cero. Le tir, qui n’était plus qu’à quelque mètres, englobait la vision de l’Iskandar qu’il avait sur l’horizon. Un portail s’ouvrit face à lui, assimilant l’assaut... Le trou de vers se brisa sous cette surpuissance relâchée. Ainsi, une partie conséquente du Cero lova la créature.

Sous ce flash nacré, libérant continuellement les flots de l’énergie de son créateur, le Géant n’était pas visible. Comme s’il fut atomisé par cet assaut.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Sam 8 Juin - 20:07

Les deux Sicarios prennent le temps de reculer chacun de quelques pas, n'ayant pas imaginé que leur proie irait jusqu'à s'infliger une telle blessure juste pour être en mesure de les frapper tous les deux en même temps. Mais ils ne tardent pas à comprendre, notamment quand les bras d'Agrat reprennent un aspect normal et que le trou qu'elle s'est creusée pour frapper commence déjà à se refermer. C'est pourtant sa spécialité. L'air incrédule du duo fait comprendre à la chienne qu'ils ne s'y sont pas attendus. Ils se reprennent cependant rapidement et repassent aussitôt en garde.

Puis, sans même qu'elle n'y prête attention au début, une gerbe d'énergie colorée fuse vers la reine. Trop tard pour l'éviter. Beaucoup trop tard. Elle se raidit sur place et ancre ses appuis dans le sol, s'apprêtant à encaisser l'assaut. Celui-ci ne vient-il pas d'une direction insoupçonnée, cela dit en passant ? Si. De là où les alliés de la Vasto Lorde sont censés se tenir. L'un d'entre eux s'est déjà fait vaincre ? Non. C'est irréaliste. Elle s'en rend d'ailleurs compte quand le Cero, plutôt que de la blesser, l'imprègne d'une nouvelle énergie faisant vibrer son coprs. Ses yeux inhabitués à des arts aussi subtils se tournent vers la source de la pseudo attaque. C'est Sparda. Le bras du hollow termine son mouvement au moment Agrat en prend conscience. Intéressant.

« Pauvres choux. Je me demande ce que vous allez faire, maintenant. »

Les Sicarios ne se laissent cependant pas marcher dessus une seconde fois. L'agile disparaît du champ de vision d'Agrat. Il est rapide, très rapide. La chienne se retourne pour frapper après avoir senti une brève présence meurtrière derrière elle. Mais lorsqu'elle le fait, il n'y a déjà plus rien. Au lieu de la, le gros Sicarios en a profité pour s'approcher de front et envoie la prêtresse voler d'un puissant coup. Avant même qu'elle ne puisse se réceptionner, le petit réapparaît enfin pour l'intercepter en plein vol. Cette fois-ci, un étrange casque cornu surmonte son crâne. En fonçant à sens contraire, cornes vers l'avant, il empale Agrat pendant son voyage. Ce n'est cependant pas fini. Pas encore.

Alors que la Fraccion reprend tout juste ses esprits des suites du dernier impact, elle remarque que les cornes du bêta se mettent à luire d'un éclat malveillant, servant de catalyseur pour un Cero à bout portant. D'un geste prompt, la chienne se retire de ces cornes la paralysant, néanmoins pas à temps pour éviter le rayon d'énergie pure qui lui arrache un bras entier. Elle serre les dents, s'éloigne rapidement mais retombe entre les deux Sicarios, le corps encore légèrement fumant. Bilan : un bras manquant, deux plaies profondes au niveau du ventre, quelques côtes cassées. Pas mal. Au moins assez pour arracher un rire à Agrat, rire évidemment non dissimulé et à gorge pleinement déployée. Ses deux ennemis, incrédules, se demandent ce qu'elle peut trouver de drôle à tout ça.

« Bien.. bien ! Faites-moi mal, encore ! »

Tel le monstre avide de violence qu'elle est, la chienne ne cesse de provoquer ses adversaires. Le grand, visiblement plus sanguin, y répond sans réfléchir. Pendant ce temps, son camarade se retrouve obligé de suivre pour ne pas laisser la moindre ouverture à la Fraccion. Cette dernière, toujours sans avoir froid aux yeux, reste plantée là et attend l'échéance. Ou est-ce autre chose ? Quoi qu'il en soit, elle bondit lorsque ses deux adversaires sont suffisamment proches. Son bras restant reprend l'aspect d'une lance, mais celle-ci se détache aussitôt du reste de son corps pour fuser vers les deux hollow. Grâce au soutien de Sparda, l'attaque se révèle plus performante que d'habitude et vient d'abord se loger dans le corps du plus agile qui est repoussé par l'impact mais rattrapé en plein air par son confrère.

« Eh. T'aurais dû le laisser s'écrouler plus loin. On t'a jamais appris à garder les yeux sur ton adversaire ? »

Règle basique. Le nain étant temporairement hors course, seul le Sicarios massif est en mesure de se battre. À lui seul, il est loin d'être problématique, que ce soit à cause de son intellect limité ou du fait qu'il ne repose que sur la force pure. Agrat, profitant de son avantage évident en vitesse sur le bêta, a pris le temps de régénérer ses deux bras alors qu'elle est en train de retomber. L'un d'entre eux prend ensuite l'aspect d'un long fouet osseux dont elle se sert pour rediriger sa chute là où elle le souhaite. L'agitant vers son ennemi encore debout, elle parvient à l'enrouler autour de sa gorge. Il lui suffit alors de forcer un peu pour être ramenée vers lui, pendant que le bras l'ayant assisté change de nouveau d'aspect pour retrouver celui de la lance. Et, dans son élan, Agrat transperce le crâne du grand Sicarios qui lâche son camarade et tombe au sol, raid mort. La chienne se réceptionne ensuite au sol et pose son regard sur le nain qui... disparaît. Sans faire le moindre mouvement. Une image rémanente ? Il semblerait. Ce petit stratagème est cependant suffisant pour qu'il puisse de nouveau approcher la Vasto Lorde dans un angle mort. Ce n'est donc toujours pas fini...
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Sam 8 Juin - 23:53
Sparda défiait le dragon du regard, quelques instants avant de se concentrer de nouveau sur sa tâche. Décidément, Iskandar devait apprendre à tenir ces chiens en laisse, décidément. Mais soit, de toute façon, ça voulait juste dire que le dragon obtenait plus de puissance, donc au final, ça ne changeait pas grand-chose. Les deux autres Hollows par contre reçurent bien leurs cadeaux respectifs : à eux de l’utiliser ou pas, il avait fait tout son possible pour les aider et il avait fort à faire avec ses propres adversaires. Des adversaires qui s’approchaient de lui à grande vitesse, ses Baldas ne faisant que les ralentir légèrement.

Un nouveau Cero émergea de son doigt, plus puissant que les balles de Reiatsu afin de toucher l’un des monstres, qui subit une belle blessure à la jambe, quant à son compagnon, il ne ralentit même pas. Arrivant enfin au corps-à-corps et tombant nez à nez avec la lame du Vasto Lorde, qui vint calmer ses ardeurs.

« Je déteste m’en servir… »

Honnêtement, il n’était pas très doué avec et ça se ressentait dans ses attaques. Il préférait largement le combat à longue distance mais dans cette situation, il ne pouvait se le permettre. Sa lame entrechoquait de manière violente les griffes de son adversaire, le forçant à reculer. Tout autour, la terre tremblait tandis que des cicatrices apparaissaient sur cette dernière, témoin de la puissance que déployaient les deux monstres lors de leur affrontement. Aucun d’eux ne souhaitait se faire dominer par l’autre, c’était désormais une lutte dont le seul objectif était la survie.

Les Hollows s’affrontaient avec une violence telle que les plus faibles qui s’approchaient se faisaient déchiqueter sous les assauts des deux protagonistes, n’ayant aucun espoir de survivre face à ce déchainement de puissance. Sparda attaquait avec une rare violence, que peu de personnes lui connaissaient. Mais malheureusement, ça ne suffisait pas, son adversaire le surpassant dans le domaine du combat. Les blessures commençaient à doucement s’accumuler sur le corps du vétéran, tandis que son adversaire jubilait…

« Très bien… »

Il n’avait pas envie d’en arriver à telle extrémité, mais soit. Concentrant tout son pouvoir dans sa main gauche, une marque en forme de lune apparut dans cette dernière : la marque de l’Outisder. Et c’est à une vitesse folle qu’un unique Cero transperça les cieux, avant de se diviser en dizaines de rayons différents, tous de couleur rouge pour s’abattre sur tous les adversaires du camp de bataille. Adversaires qui pour la plupart le reçurent en pleine face, bien que quelques-uns étaient parvenus à en réchapper. Le résultat ? Aucune blessure, mais ils le ressentirent tous, ils étaient désormais moins forts, une partie de leur pouvoir leur était inaccessible.

« Bien, reprenons, vous le voulez bien ? »
Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Lun 10 Juin - 3:28


Hunger Games (Libre - Hollow) 8gt3mAv

Hunger Games


Autour de l'abruti, des combats épiques faisaient rages. Le Géant frappait dans tous les sens, déployait toute son énergie et la puissance de ses coups. La Chienne se faisait démolir mais adorait probablement ça, rendant chacun des coups qu'elle prenait. Et le Vieux profitait de ses pouvoirs pour affaiblir à peu près tout le monde. Voilà qui allait normalement rendre les différents combats de ces jeux de la faim plus simple.

Bien malheureusement, la créature que le Masqué avait réussi à faire sortir de l'un de ses portails fut frappée de l'un des rayons affaiblissants. Il n'avait désormais plus la capacité de plus ou moins être en mesure de retenir deux opposants à lui seul, même soutenu par les tirs de barrage de son invocateur. Mais lesdits tirs ne s'arrêtèrent pas pour autant, bien au contraire.

Pew pew pew pew pew pew !!!!
En imitant toujours des bruits des onomatopées de tirs, Máscara redoubla d'intensité dans ses offensives. Il multiplia le nombre de projectiles d'énergie qu'il projetait, mais aussi le nombre de portails qui apparaissaient partout pour couvrir tout le champs de bataille de son feu nourri inondant toute la zone sans distinction. Il était d'ailleurs plus que probable que plusieurs de ces projectiles aient pris la direction des trois autres Faccion, compliquant probablement leur combat.

Ou peut-être cela allait-il leur filait un coup de main, qui sait ? Enfin, rien n'était moins sûr. Évidemment, Máscara avait volontairement tiré dans leur direction, histoire de pimenter un peu des affrontements qui semblaient pour la plupart déjà tourner en la faveur de ses collègues.

Et son propre affrontement ? Eh bien les deux abrutis censés le chasser s'étaient finalement rappelé que le Hollow "en trop" sorti du portail avec eux n'était pas leur cible principale, et l'avaient rapidement achevé avant de reprendre le Masque en cible. Les deux monstres chargaient dans sa direction malgré le tir de barrage qu'ils essuyaient depuis tout ce temps. Fiou, pas des débutants.

Máscara n'avait pour sa part pas de réelle façon de rendre son combat aussi épique que celui des autres Fraccion. Mais il pouvait bien évidemment le rendre encore plus ridicule. En projetant un Cero massif depuis la base de son corps, il devint lui-même le projectile de son attaque ! Ainsi transformé en fusée, il fonçait à toute berzingue en direction de l'un des deux Sicario s'en prenant à lui, la tête la première et en hurlant de sa voix insupportable.

Juste avant l'impact, l'idiot du village tira un second Cero de même intensité depuis le trou dans son masque lui servant de bouche. Ainsi armé, Fusée-Máscara troua littéralement sa cible de part en part, se créant de lui-même le passage dans lequel il s'engouffra. Oui, dans le corps du Hollow. Et oui, il resta coincé.

Il va me falloir revoir l'atterrissage !
Les deux Sicarios n'apprécièrent pas le trait d'humour. Enfin, l'un des deux n'appréciait plus grand chose de toute façon. Ainsi transpercé, il ne fallu pas longtemps pour qu'il s'écrase au sol, emportant le bouffon masqué avec lui. Celui-ci mit d'ailleurs plusieurs secondes à se dépêtrer de la carcasse de sa victime. Le second, lui, allait être plus compliqué à vaincre. L'idiotie et l'effet de surprise ne fonctionneront probablement pas.


_________________
Hunger Games (Libre - Hollow) L3PrWYO
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Lun 10 Juin - 14:41
Exterminer. Voilà ce que l’assaillant imaginait au sujet du nouveau-né. N’eut été la grâce immense du Jardin... Le flot discontinu d’énergie spirituelle cessa peu à peu. Un corps était distinguable dans cette masse venteuse – libérer en raison de l’impact. Debout, tout l’hémisphère gauche du Titan se retrouva carbonisé. Son corps tombait en lambeau tel la cendre virevoltant au gré des alizés. Malgré cette condition déplorable, Iskandar leva les mains en direction du plafond de cette strate. Son propre corps devint dès lors un vortex auxquelles toutes âmes faibles étaient irrémédiablement attirées. Le Gonzui permit au Titan de s’accaparer des âmes tomber au combat. Sa collecte débutait. Parmi les assaillants, aucun ne furent impacté. Le Titan mira les ouailles s’attaquant aux autres Fracción. En raison de leur facilité à les maitriser, Iskandar était tombé sur le binôme le plus puissant des quatre.

Ce n’était pas pour le déplaire.

Une puissante énergie provenait de l’est. La créature antérieurement projetée, d’une simple impulsion sur la paroi, fusait à toute vitesse vers son adversaire. Une impulsion qui ne manqua pas de détruire l’une des montagnes qui l’avait accueilli. Le Fracción répliqua d’un puissant high kick retourné en direction du crâne de la bête. Comparativement aux autres binômes, l’assaillant bloqua le coup avec son avant-bras d’une certaine facilité. L’assaut de Sparda fut contré avec aisance ; le deuxième camarade érigea une simple barrière au-dessus de lui et de son compatriote.

Face à face, le Titan ne cessait d’avoir ce sourire. La folie le prenait peu à peu, il gardait pourtant un semblant de conscience. Le dernier sceau était maitrisé. Tandis qu’il s’apprêtait à les charger tel un buffle de plusieurs tonnes, une vive douleur fut ressentie. Son regard se baissa sur son propre torse ; un trou gisait à la place de son coeur. Máscara avait réussi l’exploit. Se concentrant uniquement sur son combat, l’Adjudicateur ne s’attendait pas à une attaque sournoise. La déchéance du Titan ne se fit pas attendre. Ses genoux ne le supportaient déjà plus. Une gerbe de sang viciée s’expulsa hors de son orifice buccal.

Trahi, sa vision se refermait sur les deux surpuissants Sicario s’avançant vers lui. Son regard s’ouvrit sur l’abime. Il était face au Maitre, au plus profond de son enfer. Des ténèbres naissaient une entité protéiforme. Évoluant face à lui, elle prit les traits du Géant. Une main miséricordieuse était tendu. Il se liait enfin, le Tyran reprenait du service. Le dernier sceau venait d’imploser.

Le décapitation était enclenchée. Une main vengeresse s’apprêtait à le sectionner en deux tandis que l’autre était déjà prêt à réduire en cendres les restes. Les doigts crochus pénétrèrent la nuque. Tandis qu’il ne manquait qu’un peu plus de force de poussée pour que le cou rejoigne le sol... Une main énorme vint stopper l’action. Le Tyran venait de réduire en bouillit le bras du bourreau, l’arrachant au passage. Le binôme bondit légèrement en arrière, l’entité sempiternel s’éveillait sur un monde qu’elle ne connaissait guère. Une soif de sang émanait de la créature.

Sans Dieu ni maître.

Le corps carbonisé reprit ses teintes. Ses muscles se relient les uns aux autres. Les os repoussaient. Les tissus se régénèrent. L’entité avait besoin d’adaptabilité, voilà bien longtemps qu’elle n’avait pas parcourue les terres désolées de l’entre-monde. Le combat venait de prendre une nouvelle tournure. Les deux Sicarios, nullement impressionner, firent l’impensable. Leur corps se mêlaient. Ceux qui étaient jadis deux, ne redevenait qu’un. Fusionnait ainsi, ils étaient à même de combattre Iskandar... qui n’avait plus rien d’Iskandar. Le golgoth comprima en lui une quantité astronomique d’énergie avant de la relâcher par tout les pores de sa peau. Un infime vortex qui décupla dès son arrivée. L’aberration ne cessait de croitre, elle annihilait toutes formes de matière sur son chemin. Dépassant la simple perception humaine, elle occupait d’ores et déjà toute la zone de combat. Tous était impacté par l’assaut et devait donc prendre refuge. Sous ce vortex attirant tout à lui, les pas du Titan fou résonnaient. Persistant dans le temps, une contrainte mortelle venait d’être apposer. Il y avait là de quoi faire le ménage pour la suite...
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Lun 10 Juin - 15:39

En fourbe, l'ennemi attaque depuis un angle qu'Agrat peine à atteindre juste à temps. Mais cette fois-ci, le nain se contente pas simplement de charger cornes à l'avant ou même de frapper simplement. Non. Il fait enfin appel à son pouvoir. Fuerza ou Evolucion, la chienne n'en a cure. Tout ce à quoi elle assiste, c'est un déferlement de puissance pure émanant du corps de son adversaire. Toujours aussi rapide, il a maintenant gagné en force pour au moins rivaliser avec son défunt binôme, comme si la perte de ce dernier n'est au final que triviale pour lui. Et, depuis l'angle mort, sa frappe du poing atteint aisément le dos de la Fraccion dont les craquements de la colonne vertébrale se font entendre sur des mètres à la ronde. Elle vole plus loin, beaucoup plus loin, des suites de l'impact mais se rattrape dans les airs après avoir régénéré ses os brisés durant son long voyage.

« Alors le gros c'était que du flan ? Taaant mieux. »

Elle se craque la nuque et profite de son altitude pour jeter un bref coup d'oeil aux environs. Ses frères s'en sortent plus ou moins. Ils ne sont pas morts ou grièvement blessés, en tout cas. Certains s'en sortent d'ailleurs "si" bien que les séquelles de leur combat atteignent la zone dans laquelle Agrat se bat. Que ce soient les étranges Cero de Sparda que le nain s'évertue à éviter, ceux de Máscara qui sont lancés de façon si aléatoire que la reine se demande s'il n'en fait pas exprès, ou la menace d'une tempête grandissante du côté d'Iskandar. Parfois, Agrat se demande si ses frères ne cherchent pas à rendre la survie plus difficile qu'elle ne l'est déjà. Dans tous les cas, cela fait beaucoup d'éléments supplémentaires à prendre à compte. Parmi tous ces assauts, la chienne pense en avoir évité plus de ses propres alliés que de ses ennemis, puisqu'elle ne le fait que très rarement pour ces derniers.

« C'est bien beau de faire tomber les sons et la lumière sur le champ de bataille, mais faudrait peut-être veiller à ce que ça ne dérange pas ceux qui n'ont rien demandé. »

Qui plus est, ces attaques rendent l'approche de l'ennemi particulièrement difficile. Même si lui aussi se bat au corps à corps, il se régénère moins lentement ; Agrat veut profiter de cet avantage pour le vaincre. Mais avec ses alliés en train de tout faire sauter, c'est plus compliqué que prévu. Lasse, elle décide finalement de s'en battre royalement et fonce rapidement vers son adversaire traversant les résidus d'attaques pleuvant sur son propre champ de bataille. Elle en ressort parfois égratinée, blessée, ou même davantage endommagée, mais profite de sa divine régénération pour se permettre quelques folies. Un de ses bras se change en lance et vient embrasser le hollow ennemi qui pare tous les assauts répétés avec plus ou moins d'aisance. L'écho de leurs échanges résonne au travers de la zone et créent de puissantes ondes de choc allant jusqu'à craqueler le sol et y former quelques petits cratères. Un déluge de coups d'une puissance monstrueuse couplée à une vitesse honorable, contre un florilège d'habiles parades très rapides mais elles aussi puissantes. Un sourire se dessine sur les lèvres de la Fraccion qui, prise dans son affrontement, ne prend même plus en considération le maleström dont elle et son adversaire s'approchent. Et si c'était justement son plan ?

Ses coups, toujours plus puissants, forcent le Sicario à reculer toujours plus malgré son avantage en vitesse. À moins que ce ne soit justement ce tourbillon vengeur qui le ralentit ? Dos à celui-ci, l'ennemi n'est pas en bonne posture. Ses coups sont tirés vers l'arrière et perdent ainsi en puissance et en vitesse pendant que ceux d'Agrat, au contraire attirés vers l'avant, sont plus amples et menaçants, si bien qu'elle finit par atteindre le nain à maintes reprises. À chaque nouveau trou creusé dans le corps de son adversaire, la chienne laisse sa démence s'exprimer en un rire sinistre. Le Sicario malmené finit par ressembler à une passoire, incapable de se régénérer aussi vite que la folle en train de le mitrailler. Cette dernière referme la moindre plaie aussi rapidement qu'un coup lui perfore la peau.

Son échange avec le nain est cependant interrompu. À force de se rapprocher du vortex créé par le géant, Agrat et son adversaire finissent par y être de plus en plus attirés. Leurs mouvements ne sont plus contrôlés, la force de la tempête les aspire toujours de plus en plus vite alors qu'ils continuent de se mutiler dans les airs. L'ennemi, paniqué, tente de se sortir de cette situation mais se fait aussitôt retenir par l'assoiffée de sang qui ne voit aucun problème dans le fait de se jeter dans une attaque si menaçante, jugeant qu'elle n'a qu'à concentrer tout le pouvoir de son Evolucion en un point unique : son crâne. Tant que celui-ci est sauf, il sera toujours possible de se régénérer, aussi meurtri puisse être le corps.

« Oh non ! Tu ne t'échapperas pas. On plonge tous les deux en enfer ! »
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Lun 10 Juin - 16:43
Sparda ne savait pas vraiment si son attaque avait porté ses fruits pour les Hollows de son groupe. Mais si ça pouvait aider un seul de ses frères d'armes, alors il était satisfait. Cette capacité qui lui avait été octroyé devait bien servir après tout et il ne comptait pas abandonner ses camarades sans les aider. Contrairement à un certain nombre de Hollows, il n'avait que faire de la fierté ou de l'honneur; pour lui, seul le résultat comptait. Et le résultat actuel était plutôt... délicat. En effet, ses adversaires étaient forts, plus forts que lui et donc, les blessures s'accumulaient petit à petit sur son corps. Au moins, son Cero avait eu l'avantage d'équilibrer un peu la partie et ainsi, il pouvait rendre coup sur coup à ses adversaires. Et il comptait bien le faire.

N'ayant pluss le temps de s'occuper de ses alliés, il combattait, faisant swinger son épée d'un côté et de l'autre, tranchant au passage les impudents qui osaient rester trop près. Face à la brutalité de ses assauts, il arrivait enfin à prendre l'ascendant sur ses adversaires.0.. jusqu'à ce qu'un Cero le touche dans le dos, permettant à ses ennemis de lui infliger une vilaine blessure sur toute la largeur du torse, une blessure loin d'être bénigne. D'où est-ce que cette dernière venait ? Il n'en savait rien.

C'était donc de plus en plus difficile pour lui de se débarrasser des deux adversaires, qui jouaient de vitesse pour blesser l'imposant Hollow. Si seulement il savait qui était l'idiot qui avait fait ça, il le lui ferait payer. Enfin, s'il sortait vivant de cet affrontement, ce qui pour le moment n'était pas gagner, il devait bien l'avouer. Mais finalement, une intense concentration de Reiatsu accapara l'intention de tous ; il s'agissait d'Iskandar, qui déclenchait une véritable tempête de puissance. Un gain de temps fort précieux qui permit à Sparda d’échapper à ses adversaires grâce à un portail, bien qu'il prit quelques dégâts de la tempête.

« Il faudra peut-être lui dire de faire plus attention la prochaine fois... »

Son bras droit, le dominant était en bien piètre état et il n'allait sans doute plus pour l'utiliser aujourd’hui, du sang coulant de ce dernier. Quant à ce qui se déroulait face à lui, il s'agissait d'une marre de cadavres et de sang. Des dizaines de Hollows qui n'avaient pas eu la même chance que lui. Autant dire que le nombre d'Hollows dans l'arène avait bien diminuer mais déjà, plusieurs monstres fonçaient vers lui. C'était l'heure du deuxième round.


Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Lun 10 Juin - 18:03


Hunger Games (Libre - Hollow) 8gt3mAv

Hunger Games


Sans attendre, le Sicario toujours debout gifla Máscara. Comme ça, nature. La baffe le fit tourner deux-trois fois sur lui-même comme une grosse toupie maladroite, sans autre réaction de la part du clown du hueco mundo. Pour toute réponse, celui-ci se remit à courir bêtement droit devant lui, pour tâcher d'échapper à son opposant.

Mais, évidemment, tout n'allait pas se passer comme prévu. À croire que les autres Fraccion ont juste envie de foutre le bordel et de ne pas faire la distinction entre alliés et ennemis. Bien évidemment, ce ne serait jamais quelque chose qui lui passerait par la tête, à lui. Qui oserait essayer de détrôner Atari la reine du friendly-fire, de toute façon ?

Pendant qu'Agrat et Sparda se battaient de leur côté, Iskandar, lui, décida de foutre le zbeul. Le blaireau masqué senti son énergie augmenter depuis sa position, redoutant déjà ce qu'il risquait de se passer. Et à raison. Alors qu'il courrait dans sa direction, le géant relâcha une sorte d'immense cyclone qui, au lieu de souffler ce qui l'entourer comme on pourrait s'y attendre, attirait au contraire toute chose dans sa direction.

Ah bah là ça allait être la merde. Interrompant sa course (peut-on cependant réellement parler de courir alors qu'il n'a pas de peids ?) précipitament, Máscara n'avait que quelques instants pour choisir quelle attittude il allait pouvoir, et devoir, adopter pour se sortir du cataclysme prenant de plus en plus d'ampleur.

Plus vite ! Plus vite plus vite !
Avec son cerveau à l'envers, il n'avait trouvé qu'une façon de s'en sortir : devenir à nouveau une fusée. Tel un transformer, il s'était de nouveau doté d'une puissant tir de Cero prenant la base de son corps comme origine. Mais cette fois, il avait trouvé une amélioration bien maligne pour gagner de la vitesse !

Le Masqué nageait. Il agitait ses bras fins aux immenses mains ridicules comme quelqu'un nageant la brasse, espérant ainsi remuer un peu d'air pour prendre en vitesse. Il prenait bien en altitude, comme prévu, mais ne parvenait cependant pas à s'éloigner du cyclone créé par le titan. Était-il sur le point de se faire aspirer comme la Chienne qui venait de s'y jeter avec son adversaire ?

Du côté de Sparda, tout ne se passait pas au mieux non plus. Il semblerait que l'un des coups dans le dos tiré par Máscara avait failli lui faire fortement défaut. Oopsie. Au moins, il avait survécu. Une preuve qu'il méritait son titre de Fraccion. S'il était mort de ceci, eh bien cela aurait été tant pis pour lui. Cela aurait simplement signifié qu'il ne méritait pas de prendre part à l’œuvre de Dios.

Pour sa part, il était sur le point de servir de peinture à la toile d'Iskandar. Mais il n'était fort heureusement pas le seul. La quasi-totalité des présents, de tout rang et de toute puissance, voltigeaient dans les airs sous l'effet de la tempête. L'un d'entre eux, d'ailleurs, entra en collision avec Máscara, ce qui l'envoya par chance valsa plus loin.

Le temps de se redresser et de tapoter son corps difforme pour en ôter la poussière, il scruta les alentours, posant les deux trous du masque lui servant d'yeux. Qu'allait-il se passer désormais ? D'autre chasseurs allaient-ils oser s'en prendre aux Fraccion ?


_________________
Hunger Games (Libre - Hollow) L3PrWYO
Alignement : Loyal Bon
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Darkseid (DC Universe)
Messages : 83
Expérience : 7
Reiryoku : 57500
Date d'inscription : 04/06/2019
Iskandar
Iskandar
Mer 12 Juin - 22:48
Dies Irae. Le maestro fou maitrisait sa symphonie comme personne. La partition suivait son rythme ; les âmes hurlaient, les os se brisaient, la chair s’annihilait. Loué soit le Tout-Puissant qui ta mener à lui et qui te guides perpétuellement dans ce monde illusoire voué à disparaitre. Il ta accueillis auprès de lui, vers lui sera le retour...

La fusion libéra deux ailes de son corps. En vol stationnaire, un simple mouvement d’aile de sa part libéra un puissant vent balayant la matière autour de lui. La strate s’effritait au fur et à mesure de ce combat, comme chaque Hunger Game. Dépassant la simple perception humaine, il passa sur le côté droit du Fracción tout en lui arrachant un bras au passage. La créature ailé pensait pouvoir continuer sa course... C’était sans compter sur le coup de massue du Titan à l’aide de son bras gauche – qui vint l’encastrer au sol. Se reformant instantanément, sa dextre libéra une pluie de tirs spirituels. Bien qu’au sol, la fusion réussit à dévier les nombreux Cero en direction des autres hollows.

Les deux êtres, d’une puissance égale, ne se refusaient rien. Tel Ordalias et Muerte, ce combat ne finira que sur une seule situation : la mort. S’en suivit alors un échange de coups, entre les deux démons, tous plus puissant les uns que les autres. Dépassant la simple perception visuelle, il ne laissait qu’une image rémanente d’eux, se déplaçant aux quatre coins des environs. Chaque apparition libérait onde de choc, cratère et balles perdues. Très vite, les légions de Sicarios cessèrent peu à peu leurs assauts. Tous les regards se posèrent sur cette échauffourée. Ce combat d’une folie sans nom, c’était inconcevable. Pourtant, ils n’avaient point le temps d’attendre. Le vortex ne laissa aucune chance aux faibles, seuls les forts réussissaient à se garder en vie. Ou plutôt, seuls les forts parvenaient à gagner du temps concernant cette mort certaine.

Les deux entités résistaient à l’attraction du vortex. Pour combien de temps encore ? La fusion libéra un sourire luciférien. La main du géant perçait sa cage thoracique et s’accaparait de son corps. La régénération folle de son adversaire venait de prendre au dépourvu le dévot. La chair putride de la carcasse se referma sur son avant-bras scellant son emprise sur ce dernier. Il pouvait ainsi gagner une poignée de secondes pour nulifier la tempête.

Son coude entama un mouvement de retrait, déchirant une seconde fois son thorax. Il recula légèrement, pour charger de plus belle. C’était trop tard. Le buste de son jumeau sortit du dos de la fusion. Il avait accumulé assez d’énergie pour souffler cette masse de Reiryoku. Une onde d’énergie se répercuta instantanément sur la zone de combat, détruisant encore une fois tout sur don passage. La puissance de l’assaut stoppa l’inertie de la créature affamée. Pour se sortir de cette impasse, un portail engloutit le Titan lors de sa retraite. La technique lui permit d’esquiver en deux temps son assaut pour réapparaître à quelques mètres de son adversaire.

Le troisième round. Le Reiryoku commençait à leur faire défaut. Tout allait se jouer à la prochaine attaque.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Jeu 13 Juin - 1:19

La situation ne change pas vraiment. Agrat, toujours de plus en plus aspirée par le vortex de son propre allié, va jusqu'à se créer des griffes osseuses qu'elle plante dans la chair de son adversaire pour rester accroché à lui et faire en sorte qu'il ne s'échappe pas. Évidemment, le nain se défend du mieux qu'il peut, allant jusqu'à balancer des Bala à bout portant pour essayer de faire lâcher prise à la chienne hargneuse. Que de vaines tentatives face à une entité accoutumée aux plus grandes douleurs par son maître. Au contraire, cela ne fait que ricaner la Vasto Lorde qui appréhende avec impatience son arrivée au coeur de la tempête comme s'il ne s'agissait que d'une attraction à sensations fortes. De son côté, le Sicario ne cherche qu'à s'en sortir, n'ayant étrangement si confiance en ses capacités de régénération, ni en ses défenses. Tant mieux ! Cela ne fait que réconforter la folle dans son action suicidaire. Dans sa démence, elle se permet d'ailleurs d'ironiser la situation avec un faux serment.

« Non, ne me rejette pas ! L'as-tu oubliée, notre union ? "Moi, Agrat, je te reçois Le-Nain-Dont-J'ai-Pas-Le-Vrai-Nom comme époux, et je promets de te rester fidèle dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et la maladie, pour t'aimer tous les jours de ma vie." À la vie, à la mort. Adieu mon amour ! »

Son sourire s'agrandit alors qu'elle s'accroche toujours plus à sa victime. Et, bientôt, le point de non-retour est atteint. Les chairs des deux hollow commencent à se déchirer, à s'arracher et disparaître aussitôt, annihilées. S'en suit des muscles puis des os qui sont à leur tour rongés par la violence de la tempête. Pour le moment, le crâne d'Agrat semble tenir le coup. Avoir investi toutes les ressources de son Evolucion pour renforcer son crâne porte pour le moment ses fruits. Mais est-ce suffisant pour tenir sur le long terme ? Sûrement pas. Il faut plus que ça.

Comme un signe de la providence, l'attraction cesse l'espace d'un instant et laisse place à une puissante onde de choc ravageant tout sur son passage et repoussant le crâne renforcé d'une masse monstrueuse de reiryoku à l'opposé de l'oeil du vortex. Agrat profite de l'occasion pour relâcher cette défense, régénérer son corps dans le même instant et s'éloigner un peu avant que le chaos ne reprenne, si jamais cela arrive. Maintenant plantée dans le sol, un peu plus loin de tout ce carnage, la chienne s'étire et s'en va ramasser les tissus maculés de sang couvrant les cadavres les plus proches pour s'en couvrir. Malheureusement, ses capacités de régénération se limitent à son propre corps et non à ce qui le couvre. Cela a cependant été un bien maigre prix pour s'être autant amusée, bien qu'une mort définitive aurait pu s'emparer d'elle si elle était restée plus longtemps au coeur de la tempête.

« Bon, bon, bon... Est-ce qu'ils ont fini, les autres ? »

De loin, elle observe le champ de bataille à la recherche de ses alliés. Agrat choisit cependant de ne pas intervenir dans le moindre affrontement, jugeant qu'elle s'est suffisamment amusée comme ça. De toute manière, sa dernière défense absolue a plutôt bien puisé dans ses ressources d'énergie, ceci couplé aux multiples régénérations complètes ou partielles qu'elle a effectué tout au long du jeu. Un autre ennemi du même calibre, s'il en reste, sera sans nul doute problématique.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : King Hassan, FGO
Messages : 35
Expérience : 163
Reiryoku : 49000
Date d'inscription : 05/06/2019
Sparda
Sparda
Jeu 13 Juin - 11:38
La distance avait été mal estimé. Une bête erreur, probablement à cause de son état qui n'était que peu agréable. Il avait des blessures un peu partout et ainsi, il avait surestimé les capacités de déplacement et il en payait le prix fort, étant balayé par les puissants vents, provoqués par la tempête de Reiryoku de son camarade. Franchement, est-ce qu'il n'y en avait pas un qui pouvait s'abstenir ici de faire du tir ami ? À croire que le concept de coopération leur était inconnu. Décidément... L'avantage, c'est que ses adversaires eux, au nombre de trois étaient dans les mêmes conditions, se débattant pour ne pas partir n'importe où.

Le Vasto Lorde envoya donc un premier Cero qui malheureusement n'atteint pas sa cible, puis un deuxième et un troisième. C'était plutôt frustrant et il maudissait Iskandar et son habitude à en faire toujours trop, que ce soit en combat ou dans des occasions moins barbares. Enfin, rien ne servait de cracher son venin, il fallait plutôt se concentrer sur limiter ses blessures. Car évidemment, la tempête de Reiatsu lui lacérait le corps, heureusement qu'il avait un puissant Hierro, sinon... ça aurait été très compliqué pour lui.

La situation commençait à s'éterniser, aucun des deux camps ne parvenant à réellement prendre l'avantage, bien que ses réserves de Reiryoku commençaient à sérieusement diminuer. Mais quelque que chose débloqua la situation : une puissante onde de choc qui stoppa la tempête pendant quelques instants. Des instants dont Sparda profita afin de lancer un surpuissant Cero bleu, après avoir concentré son énergie quelques instants pour littéralement anéantir ses adversaires et beaucoup d'autres Hollows, dans une puissante réaction en chaîne d'explosions de corps suite à son attaque. Autant dire que le souffle de l'attaque allait impacter tout le champ de batailles et que certains seraient pris dans le souffle des explosions.

Ses réserves d'énergies commençaient à sérieusement décroître, bientôt il ne serait plus capable de se battre mais au moins, la majorité des ennemis avaient été anéantis grâce aux derniers assauts. Et la tempête n'était plus. Bien. De loin, Sparda pouvait voir ses compagnons, encore vivants et bien portants, enfin plus ou moins. Ils avaient tous soufferts de l'affrontement et il n'y avait pas à dire : si un autre adversaire de valeur apparaissait, ça allait devenir compliqué. Très compliqué.

La terre trembla soudainement et ce, de manière très violente, faisant presque perdre son équilibre à Sparda, tandis qu'une impressionnante quantité d'énergie spirituelle se concentrait en un point unique de l'arène. Il reconnaissait cette signature énergétique si particulière : un Adjuchas venait d'évoluer et de devenir un Vasto Lorde. Comment ? Est-ce qu'il avait profité des violents affrontements pour se dissimuler jusque-là et attendre le moment opportun, dévorant ceux qui étaient à la limite de la mort ? Peut-être. Dans tous les cas, sa puissance se faisait ressentir parmi tous les survivants actuels de l'Hunger Games, tandis qu'une ombre menaçante englobait toute la zone de combat.

Dans le ciel se trouvait un puissant et gigantesque Hollow, faisant probablement plus d'une centaine de mètres de haut. Un véritable colosse, encore plus grand qu'Iskandar lorsqu'il utilisait ses pleines capacités. Un monstre qui regardait les survivants, notamment les Fraccions d'un air amusé. Comme s'il était persuadé de sa pleine puissance et du fait qu'il allait tous les écraser avec sa nouvelle force. Et étant donné la puissance du Cerro qu'il tira rapidement sur le champ de batailles, c'était probablement le cas.

Comment les chassés allaient s'en sortir, face à ce dernier ennemi ?
Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Fracción, Muerte
Avatar : Shinigami - Soul Eater
Messages : 28
Expérience : 7
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 07/06/2019
Máscara
Máscara
Jeu 13 Juin - 21:55


Hunger Games (Libre - Hollow) 8gt3mAv

Hunger Games


À peine Máscara se redressait-il de l'impact qui l'avait envoyé boulé et l'avait fait se traîner au sol sur quelques mètres que, déjà, il ressentait l'attirance implacable de la tempête de Reiryoku qui ne cessait de croitre à chaque seconde qu'elle dévorait toujours plus de choses et de corps.

Merd'merd'merd'merd'merd'merd'merd'
Le bouffon masqué n'eut pas le temps d'imaginer une nouvelle technique de fuite. Il était pourtant probablement celui à qui il restait le plus d'énergie, grâce à son style de combat pour le moins extravagant. Mais aucune inspiration artistique n'éclaira son esprit à temps, son corps fut donc arraché du sol pour être expédié en direction de la tempête.

Ainsi en l'air, l'idiot parvint à dévier sa trajectoire de juste assez pour ne pas foncer droit en direction de la boucherie de lames d'air en train de ravagé toute la zone. Par chance, il gravita donc autour de celle-ci, maintenu en l'air par les puissants vents, et restant à l'extérieur de la zone la plus dangereuse grâce à toute la vitesse qu'il accumule en l'air.

Tournoyant ainsi dans tous les sens, les bras levés car le vent est trop puissant pour qu'il puisse contrôler son corps, Máscara voltige en rond à l'insu de son plein gré, comme s'il était piégé dans le tourbillon d'une chasse d'eau l'aspirant inexorablement.

Après de longs instants, quand l'onde de choc mit finalement fin au calvaire de l'abruti, le corps de se dernier continua sa course jusqu'à s'écraser une nouvelle fois dans le sol poussiérieux et rocailleux de la zone. Il ne se redressa qu'après de longs instants.

Alors qu'il cherchait à s'éloigner d'Iksandar et de sa folie destructrice qui allait finir par coûter la vie à tout le monde, de le souffle de multiples explosions lui firent perdre pied. L'origine de celle-ci fut facile à localiser : Sparda faisait à son tour des siennes, et c'est Máscara qui allait en faire les frais. Pour la énième fois, il se retrouva les quatre fers en l'air, en train de manger la poussière.

En voilà un gros bébé...
Mais l'arrêt de la tempête et les explosions en série ne furent évidemment pas les seules choses perturbante à arriver. À peine Máscara put il, encore une fois, se redresse en se frottant la tête de son énorme main, qu'un Vasto Lorde nouvellement né fit son apparition. Celui-ci était véritablement immense, dépassant de lui l'immense majorité des démons d'Inferno.

Les premiers tirs de Cero qu'il envoya dans la direction de Máscara furent absorbés par un Garganta défensif de son cru, et nul doute que les autres Fraccion allaient eux aussi pouvoir éviter d'être blessés par des attaques aussi basiques.

Mais le plus gros restait bien évidemment à venir. Les réserves énergétiques de chacun tiraient dangereusement vers le bas, et ils allaient cette fois devoir s'allier pour de vrai. Ce répartir les tâches n'allaient malheureusement pas suffire contre un tel mastodonte en pleine possession de ses moyens.

Alors qu'il se disait que l'immense Vasto Lorde serait un individu à surveiller impérativement s'il survivait à la rixe à venir, Máscara décida de prendre les devants et de reproduire une technique qu'il avait déjà employée auparavant. Il fit apparaître de multiples Garganta pointés en direction de la créature.

Il hésita à appeler des renforts qui pourraient émerger de tous ces portails, mais cela risquerait de lui être trop coûteux en énergie si ce n'était pas suffisant. Alors il tira de multiples Cero dans le portail le plus proche, qui firent ensuite divisés et redistribués en un feu continu de tirs de barrages, semblables à une pluie d'énergie frappant l'immense monstre.

Cela ne suffirait évidemment pas à l'amocher sérieusement, peut-être même pas à le blesser du tout, mais ça avait au moins le mérite de le ralentir et de le retenir un peu le temps que ses alliés se mettent plus ou moins d'accord sur un plan d'attaque.


_________________
Hunger Games (Libre - Hollow) L3PrWYO
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Hueco Mundo :: Inferno :: Cadáveres
Hunger Games (Libre - Hollow)

Sauter vers: