Derniers sujets

Agrat - The hound (done)
 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées

Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Fraccion d’Ordalias
Avatar : Hone Onna (Onmyoji)
Messages : 67
Expérience : 264
Reiryoku : 50000
Date d'inscription : 02/06/2019
Agrat
Agrat
Dim 2 Juin - 19:12
IDENTITÉ
Complétez les champs de cette partie afin de présenter sommairement votre personnage.

Nom : Agrat
Genre : Féminin
Naissance : 541 – 209 ans
Rang : A
Grade : Toutou Fraccion d'Ordalias
Alignement : Loyal mauvais
Réputation : Satanée chienne d'Ordalias
Signe particulier : Deux paires de cornes ; une courte sur le front et l'autre, longue, naissant juste au dessus des oreilles

PERSONNALITÉ
Choisissez au moins six adjectifs définissant au mieux la personnalité de votre personnage, et expliquez pourquoi en quelques lignes. L'avatar peut suffire à décrire physiquement votre personnage.

Dévouée

Ou plutôt formatée, correctement modelée à l'image de son maître. Ses ordres sont absolus. Agrat obéira à n'importe quel commandement d'Ordalias tant que celui-ci n'entre pas en contradiction avec son instinct de survie. Il est son Roi, son Monde, son Existence même. Pour Agrat, Dios ne représente aucune forme d'autorité. Ainsi ne lui obéira-t-elle que si son véritable maître lui en donne l'ordre, ou si elle le souhaite tout simplement. Quant aux autres Généraux, ils n'ont aucun crédit aux yeux de la Hollow. Ils ne sont utiles que pour le rôle qu'ils occupent dans cette nouvelle société. En outre, elle ne sera aucunement peinée si l'un d'entre eux venait à disparaître.

Pragmatique

Les faits sont les faits. Rien ne doit ou ne peut les altérer. Agrat n'a jamais aucun sentiment obscurcissant son jugement, si ce n'est sa dévotion pour Ordalias. Plus rationnelle qu'émotionnelle, elle n'hésitera jamais à agir comme une « parfaite connasse » ou pire encore si la situation le demande. Elle ne connaît pas le regret ni l'hésitation. Elle va tout droit jusqu'au bout des choses une fois qu'elle en a saisi les tenants et aboutissants.

Ambitieuse

Agrat veut gravir les échelons, se situer au sommet de la chaîne alimentaire, ou presque. Elle veut atteindre les plus prestigieux rangs de la hiérarchie, certes, mais sans jamais dépasser son seigneur qu'elle placera au dessus de tout. Cela est sans doute dû à des restes de son instinct Gillian ou Adjuchas, soit manger ou être mangé. S'élever est ainsi nécessaire pour éviter la seconde alternative, bien que le cannibalisme soit à présent prohibé.

Susceptible

Pas pour elle, uniquement pour son maître. Agrat peut encaisser n'importe quel reproche sans broncher tant qu'il s'adresse à elle. À vrai dire, elle n'y accordera même aucun crédit. Cependant, si un seul reproche est fait à son maître, la Vasto Lorde entrera en action et battra l'affreux criminel jusqu'à ce qu'il se soumette ou meure, dépendamment de ce qui arrive en premier. Se salir les mains au nom du centre de son monde n'est pas déplaisant – c'est, au contraire, un honneur.

Rude

Que ce soit dans ses mots ou ses actes, Agrat ne ménage personne. On peut même dire qu'elle les considère comme des moins que rien, des êtres sans intérêt auxquels il faut constamment donner des ordres et garder sous contrôle pour qu'ils soient utiles. La seule qualité qui pourrait la pousser à respecter un individu autre que son maître est la force, surtout pour un Hollow, car c'est ce qui prime pour occuper une place importante dans la société. Ce respect a néanmoins ses limites puisque, dans le meilleur des cas, Agrat considérera quelqu'un qu'elle respecte comme un égal. Elle ne le placera jamais au dessus d'elle. Ainsi continuera-t-elle de lui adresser la parole sur un ton la plupart du temps méprisant.

Suprémaciste

Selon Agrat, il existe un schéma très précis de la hiérarchie des âmes. Ce schéma, sans doute conditionné par son éducation, place évidemment Ordalias au sommet de tout. En second, mais cependant très loin derrière son maître, vient sa propre personne. Après cela, on descend progressivement les échelons en suivant l'évolution des hollow ; on trouve donc les Vasto Lorde en troisième, les Adjuchas en quatrième puis les Gillian en cinquième. Enfin, toutes les autres âmes – ceci incluant les shinigami, les quincy et les humains – sont reléguées à la sixième place avec l'étiquette de simple bétail, bien que certains d'entre eux représentent un danger. En accord avec cette hiérarchie, Agrat estime ainsi davantage un simple Gillian qu'un ange, un émissaire ou un humain, bien que des exceptions peuvent naître. Mais pour elle, la race Hollow est la suprême, la dominante, la nécessaire, car elle est celle qui est apparue de nulle part pour réguler le flux d'âmes. Les monstres, nécessaires, sont ainsi le plus gros pillier de ce monde.

Conditionnée

Il a tous les droits, que ce soit sur elle ou sur les autres. Si Ordalias décide de châtier Agrat, cette dernière s'excusera et se soumettra même si elle n'est pas celle en tort. S'il veut la torturer, ainsi soit-il ; elle lui offrira ses capacités de régénération avec plaisir. Malgré son pragmatisme ordinaire, Agrat exécutera le moindre ordre sans y penser à deux fois, car c'est ainsi qu'elle a été dressée. Il n'existe pas d'autre parole que la Sienne. S'il dit ceci ou fait cela, c'est dans une optique que la Vasto Lorde ne cherchera pas à comprendre de peur de paraître présomptueuse.

Passive

Si rien ne lui est ordonné, elle a tendance à éviter les conflits inutiles, préférant calmer les esprits trop enflammés par une simple démonstration de force spirituelle plutôt que par une boucherie. Elle n'a recours à cette dernière que si son interlocuteur ne comprend ni menaces ni coups de pression. Agrat n'est pas du genre à cause de majeurs problèmes, que ce soit au Hueco Mundo ou ailleurs, à moins d'avoir un objectif très précis en tête. Elle sera plutôt celle qui répond à la menace plutôt que celle qui crée la menace. Cette tendance tend cependant à s'inverser depuis sa dernière transformation. Au nom de son maître, elle n'hésite parfois pas à prendre des initiatives lorsqu'elle est certaine d'avoir ses chances.

Impitoyable

Dans le cas où l'affrontement est inévitable et a commencé, Agrat ne montrera aucune pitié pour son adversaire ou quiconque ayant osé la défier elle ou son maître. Faisant abstraction de toute barrière raciale, physique ou spirituelle, elle attaquera sans distinction et toujours dans l'optique de triompher. Elle n'accorde le pardon que dans le rare cas où son adversaire supplie de toutes les larmes de son corps, auquel cas Agrat ne lui laissera que quelques cicatrices en souvenir afin que plus jamais cette personne ne crache sur les convictions de la Vasto Lorde.

Rationnelle
Si Agrat évite de tuer, c'est avant tout parce qu'elle a conscience du poids de chaque âme dans la balance. Chaque faction a son travail à effectuer pour maintenir cette balance en état. Ainsi, tuer un émissaire n'est – selon elle – pas de bon augure, à moins qu'Ordalias ne lui ait ordonné. Ce sens de la raison a pourtant ses limites puisque, cela malgré sa puissance, Agrat n'a jamais remis en question les ordres de son supérieur, quelle que soit leur nature.

PHILOSOPHIE
Répondez à chaque question de la manière que vous souhaitez. Nous vous demandons de vous attarder sur l'écriture de l'un des évènements marquants de votre personnage. Voici des pistes de réflexion : l'acquisition de la première libération, ou les souvenirs d'une ancienne incarnation.

Quel rapport votre personnage a avec sa nature hollow, son pouvoir, et sa faim éternelle ?

Les Hollow régulent le flux des âmes par leur simple existence. Il s'agit pour ainsi dire d'un honneur de faire partie d'une race aussi essentielle, qu'Agrat considère d'ailleurs comme la plus importante parmi toutes. Elle reste cependant consciente des différences entre chaque Hollow et du fait que plus un individu est évolué, moins il sera sujet à sa nature profonde de simple « dévoreur d'âmes ». L'évolution est donc nécessaire pour toute créature cherchant à obtenir son individualité ; ceux ne parvenant pas à évoluer ne sont pas plus dignes d'intérêt que de simples animaux de compagnie. Pire encore, ceux qui régressent sont vus comme de simples ratés, des déchets.
En ce qui concerne son pouvoir, Agrat le considère comme la manifestation de sa volonté d'évoluer. Il va donc sans dire que ce pouvoir est un atout primordial qu'elle entretient et entraîne au quotidien afin de ne pas régresser, même si son statut de Vasto Lorde la soumet bien moins souvent à ce désir primaire qu'est la faim. Cette dernière est, pour ainsi dire, un problème d'un lointain passé. Cette faim, à l'époque exploitée par Ordalias alors qu'Agrat n'en était encore qu'au tout début de son parcours évolutif, servait à la fois de carotte et de bâton pour ancrer des principes basiques à présent gravés dans le subconscient de la Hollow. Aujourd'hui, elle n'est plus qu'un vestige puisque l'obéissance d'Agrat pour Ordalias lui garantit de ne plus jamais avoir faim tant qu'elle restera à Inferno.

Que pense votre personnage de l'émergence de l'Inferno ? Comment y évolue-t-il ?

Ce n'est que pour le mieux, car cette émergence établit davantage de rapports de hiérarchie au sein des hollow. Cependant, Agrat ne voit Dios que comme un opportuniste qui, à force d'accumuler de la puissance, a pu réaliser un coup de maître pour rassembler la plupart des monstres sous son égide. Si elle pouvait réécrire l'histoire en plaçant son maître à la place de Dios, elle le ferait. Elle ne changerait cependant pas le moindre détail supplémentaire puisque tout lui semble parfait ainsi ; chaque dévoreur a la chance de pouvoir évoluer en fonction de ses exploits, d'où le fait qu'elle considère ceux victime de régression comme des sous-êtres ne faisant rien pour contribuer au bien d'Inferno.
Cette balance est toutefois perfectible selon Agrat. Comme mentionné précédemment, elle souherait que son maître prenne la place de Dios. Et, ce faisant, elle se hisserait ainsi jusqu'à être la plus proche possible d'Ordalias qu'elle vénère aveuglément, au point de vouloir devenir sa Générale ou peut-être même plus.

Que pense votre personnage des autres factions ? Que compte-t-il faire contre elles ?

Du bétail. Toutes les autres âmes sont du bétail. Agrat ne néglige cependant par leur rôle. Les shinigami sont là pour se charger du nettoyage dans le cas où les hollow proliféreraient trop, les humains représentent la plus grosse part du flux d'âmes, et les quincy sont des nettoyeurs au même titre que les shinigami mais.. bien plus radicaux puisqu'ils éradiquent l'âme. Ainsi, ces derniers sont naturellement plus détestés par Agrat puisque supprimer une âme du flux signifie réduire le stock de nourriture des hollow.
Passive, la Vasto Lorde ne compte pas entreprendre d'action par elle-même contre les autres factions, les considérant nécessaires malgré le fait qu'elles ne soient que de grands enclots à bétail. Elle se contentera tout au plus de se nourrir quand sa lui chante, ou simplement d'exterminer ceux que son maître voudra éliminer.

Quelles sont les trois Aspirations qui pourraient définir votre personnage ?

Le pouvoir.
Chez les hollow, c'est ce qui permet de gravir les échelons. La puissance est synonyme de tout car un faible restera au plus bas de l'échelle, là où un puissant gravira les rangs jusqu'à ne plus y parvenir. Qui plus est, cette puissance est nécessaire à Agrat pour rester aux côtés de son maître. De peur de la perdre, elle mangera autant qu'il le faut pour rester au sommet.

L'éternité.
Naturellement, Agrat chérit le temps et la vie plus que tout au monde. Elle souhaite vivre continuellement et qu'il en soit de même pour son maître. La quête de la vie éternelle et de la toute puissance sont donc au sommet de la liste des priorités de la Vasto Lorde. Peu importe les sacrifices, ils seront tous nécessaires pour accomplir ce dessein. Les autres vies n'ont aucun poids pour Agrat.

L'amour.
Ou plus précisément l'amour de son maître, puisse-t-il être charnel, platonique, complice ou simplement amical. Agrat désire lui être utile, lui permettre d'atteindre des sommets, et rêve d'être remerciée et estimée à sa juste valeur pour l'avoir aidé à gravir les échelons. Après de longs mois de conditionnement, elle ne peut que l'aimer et le vénérer de tout son être. Ce sentiment est sans aucun doute l'un des rares à hanter l'esprit de la Vasto Lorde, mais aussi le plus puissant.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.

Quelques mois. Juste quelques mois. Une si courte période de temps qui avait pourtant été tant marquante que significative de grands changements dans le vie d'Agrat. La Hollow, encore sous la forme privitive d'Adjuchas à l'époque, faisait tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas régresser, ce qui l'avait poussée à rejoindre Inferno, là où les âmes convergeaient afin de nourrir les hollow qui demandaient refuge. Il n'y avait qu'un seul prix à tant de générosité ; se plier à la société créée par Dios et prêter allégeance à l'un de ses trois Généraux. Ce choix, d'apparence anodin, traçait cependant le destin de chaque monstre s'y conformant.

Le pragmatisme d'Agrat s'était déjà développé depuis sa transformation en Adjuchas. C'est ce trait qui l'avait ensuite poussée à rassembler des informations sur les trois Généraux afin de se placer sous l'égide de l'un d'entre eux. Jamais la Hollow n'aurait supposé que cette quête puisse la condamner à jamais. Elle avait d'abord enquêté sur Muerte puis sur Golosinas, estimant que son choix allait se porter sur l'un d'entre eux. Mais par souci de logique, et toujours dans son élan de pragmatisme, Agrat mena également son enquête sur Ordalias. Ce dernier, connu pour ses tendances à la torture de ses sujets, n'inspirait pas confiance à l'Adjuchas qui s'était ainsi mis en tête de terminer son enquête au plus vite. Elle fut cependant prise sur le fait par un Fraccion du Général n'appréciant guère que l'on fourre son nez dans les affaires de son maître. Capturée.

Ce fut alors le début de longs jours sous le signe de la douleur, de la faim ainsi que de la peur de régresser. Agrat, comme n'importe quel Adjuchas, ne voulait pas redevenir un Gillian stupide et sans individualité, d'autant que cela signifiait une perte définitive de sa capacité d'évolution. Il ne fallut ainsi pas plus de quelques jours, lorsque la faim commença finalement à la rendre folle, pour que la captive se mette à supplier son gardien. Une âme. Juste une âme. Une seule suffirait pour calmer cette faim horrible, pour empêcher la puissance de s'enfuir par tous les pores de sa peau. Acculée, Agrat se mit à obéir. Les requêtes furent d'abord relativement simple ; répéter un mot, une phrase, ou aller chercher tel objet. Mais le tortionnaire ne s'arrêta pas là, sommant ses prisonniers – dont Agrat faisait partie – de s'agenouiller, de répéter un mantra de soumission, d'endurer mille et un coups à chaque hésitation ou refus. Affamés, les monstres ressentaient plus aisément la douleur. Le moindre stimuli avaient des répercussions inimaginables sur le système nerveux des hollow, si bien que la plupart d'entre eux cédèrent en très peu de temps. Peu importe à quel point les ordres étaient dégradants, ils les accomplissaient toujours jusqu'au bout, et tout cela pour ensuite avoir à se partager le repas comme de simples chiens.

N'ayant plus aucune dignité, Agrat mit son individualité de côté pour se faire remarquer. Elle ne voulait pas retourner dans ce désert, elle ne voulait pas s'effacer à jamais à cause d'une régression incontrôlée. C'était sans nul doute sa plus grande crainte, car elle ne voulait pas devenir la piétaille sur laquelle elle crachait depuis son évolution en Adjuchas. Ainsi trahit-elle ses camarades « chiens » lorsqu'on lui demanda de le faire, ou même pour pouvoir manger toujours plus. Elle se débarrassa petit à petit de la concurrence, animée par sa peur. Un, deux, trois, quatre... puis dix, quinze, vingt... Combien d'autres chiens avait-elle éliminé au cours de ces dernières semaines ? Plus qu'il n'en fallait. Cela était cependant nécessaire pour pouvoir manger. Obéir et écraser les autres.

Au fil du temps, Agrat fut crainte comme l'alpha de sa meute, comme celle qui se soumettait le plus aux ordres de son maître. La peur et la douleur instillées en elle étaient si grandes que la seule idée de se rebeller contre Ordalias ne lui traversait même plus l'esprit. Pas une seule fois, jamais. Après tout, le Général n'était pas seulement la main cruelle qui battait mais était aussi celle qui récompensait les plus dévots. Il était tout ; le punisseur et le sauveur, le prohibiteur et l'autorisateur, le diable et le dieu. Cette logique, simple, avait martelé le cerveau primitif de chaque chien. Obéir ou mourir, car régresser ne pouvait mener qu'à cette dernière fatalité. Le choix était vite fait. Agrat n'eût même pas à hésiter et se servit de ses confrères morts comme marches pour son ascension. Obéissante, elle fut évidemment récompensée, toujours dans l'optique de nourrir à la fois son âme affamée et son subconscient altéré. Dios n'est pas le maître, car Dios ne nourrit pas. Ordalias est le maître, car Ordalias nourrit et punit.

Des mois plus tard, l'Adjuchas craignant la régression fut finalement tiré de cet horrible cauchemar. Agrat évolua de nouveau, se dressant sur deux pattes – ou plutôt jambes – et adoptant une apparence toujours monstrueuse mais bien plus humanoïde, comme celle de son maître. Une Vasto Lorde, le stade ultime de l'évolution hollow, celui qui émancipait partiellement un monstre de la faim qui lui était inhérente. Avec cela, Agrat sentit la puissance couler dans ses veines, même si son corps avait l'air bien moins menaçant qu'auparavant. Ce nouveau flot de puissance lui permit d'écraser le dernier chien qu'elle estimait sur son chemin ; celui qui l'avait capturée. Lui semblait éternellement bloqué au stade d'Adjuchas, ou tout du moins pas assez fûté pour évoluer. Agrat l'élimina sans regrets pour ensuite s'agenouiller devant son maître et recevoir sa récompense. Maintenant qu'elle était sous cette forme, elle se sentait plus que jamais proche de celui que son subconscient avait élevé au rang de divinité. Et même si les autres meutes du maître présentaient parfois quelques dangers, Agrat s'était mise en tête l'idée de tous les dominer pour devenir l'unique alpha aux yeux de son propriétaire, que ce soit en les soumettant à sa volonté ou en s'en débarrassant.

« Je suis vôtre, prononça-t-elle de ses nouvelles cordes vocales pendant que ses os craquaient encore à chaque déplacement, suite à sa récente transformation. Seuls vos commandements m'importent, mon maître. »

ALTER EGO
Répondez si vous le souhaitez aux questions de ce formulaire vous concernant. Si les champs Réincarnation et Double-Compte ne sont pas complétés, nous les considèrerons comme nuls.

Votre pseudo ? Shiro
Votre âge ? Toujours 20 ans
Origine de votre avatar ? Hone Onna, artiste inconnu (j'ai tenté une reverse search en vain ; si quelqu'un a le nom, je prends)
Sur quel appareil jouez-vous ? PC
Comment avez-vous connu le forum ? De la même façon que la dernière fois
Avez-vous un parrain ? ---
Est-ce une Réincarnation ? Non
Est-ce un Double-Compte ? Oui
Connaissez-vous l'univers de Bleach ? Yes mes bros
Est-ce votre premier forum RPG ? Pas du tout
Une allergie particulière ? Toujours aucune de développée
Q.L.F. ? Mon sac est fait !
Autre chose à ajouter ? Allez là, faut repeupler les rouges.
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 197
Expérience : 7
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Tokugawa Eien
Tokugawa Eien
Dim 2 Juin - 21:52
Félicitations !
Il semblerait que vous ayez été validé Fraccion d’Ordalias au Rang A.

Une sacrée chienne de guerre que voila ! :doggy:. Quel plaisir de voir de nouvelles têtes rougeâtres. Bonne chance dans ta quête avec Ordalias (j’ai ouïe dire qu’il aimait bien son épée cheat, tu peux jouer sur ce côté là) ! Tes accès te seront accordés sous peu et ta Fiche Technique sera générée dès que possible. Tu peux – en attendant – commencer par te rendre dans la Gestion du personnage afin de commencer ton carnet de bord mais aussi poster une demande de RP (si jamais tu n'as pas d'amis).

Bon courage !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées
Agrat - The hound (done)

Sauter vers: