Derniers sujets

L'Agartha
 :: Monde Humain :: Ark :: Eden

Alignement : ???
Rang : ???
Grade : Gatekeeper
Avatar : O.C. (DeviantArt)
Messages : 5
Expérience : 21
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 22/05/2019
Gatekeeper
Gatekeeper
Mer 22 Mai - 14:39
Agartha était gigantesque. Un monde dominé par la couleur or, aux excroissances boisés omniprésentes mais régulières à l'instar d'une gigantesque toile d'araignée – toute de soie dorée. Des racines parcourant le vide de ce domaine creux, infini, semblable au néant d'un Dangai bien trop sombre. Son opposé parfait, qui à de nombreux égards lui ressemble. Et au cœur de celui-ci, Sa conscience, le héraut d'une entité séculaire, l'avatar d'un arbre muet, le marionnettiste-pantin, le guide et protecteur de l'Humanité.

Le Gatekeeper.

Comme tant d'élus avant eux, feus Silence et Ruhig Eingefallen avait été convoqués, et invoqués, sur les chemins sinueux de ces racines luminescentes. Les chaînes qui liaient leurs chairs et âmes s'amenuisaient à mesure que le temps s'écoulait – car ce monde était soumis aux règles fondamentales de l'Univers. Très vite, les deux hérauts reprirent le contrôle du bout de leurs doigts ; de leurs mains ; de leurs bras ; de leurs jambes. Bien qu'engourdis, leurs corps se libéraient de leurs prisons, les serpents qui les ceignaient jusqu'alors retombant sur la gigantesque racine leur servant de plateforme. Mais les Einherjar pouvaient toujours ressentir Sa présence en eux, tel un stigmate indicible liant à jamais leur sang à la sève.

Qu'étaient-ils devenus ?

La question avait été posée à Old World, et méritait toujours une réponse digne de leur sacrifice contre les légions de l'Inferno. La silhouette humanoïde, privée de tout organe sensoriel, restait inerte, immobile, stoïque, au centre de l'Agartha, comme si elle en était le cœur battant. Ses veines d'or ressortaient sur son épiderme brillant, vaisseaux de la Vie. Si la créature ne dégageait aucune énergie spirituelle, d'aucuns pouvaient deviner qu'elle cachait sa véritable puissance – ou alors la puisait directement de l'Arbre-Monde. Une monstruosité capable de rivaliser avec les plus grands tyrans de l'Univers.

Le Gatekeeper posa ses yeux, dont il avait perdu l'usage et l'existence des siècles auparavant, sur ses deux nouveaux champions. Et de sa seule aura de chaleur, fraternelle, rassurante, leur susurra un premier indice sur leur ascendance.

Sacrifiée la chair d'antan.
Seul Einheri demeurant.
Dans les racines du Monde.
Défend la race féconde.


L'entité ne broncha pas d'un iota, ni vacilla du moindre cil. Elle était seulement là, muette, et pourtant bruyante d'une vérité que seule une poignée de créatures avait pu mériter d'entendre.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 37
Expérience : 130
Reiryoku : 36050
Date d'inscription : 01/04/2019
Silence
Silence
Mer 22 Mai - 16:02
Les yeux clos, l’Einheri semblait voyager lentement, dans ce qui semblait être un chemin de racines sinueuses. Transporté depuis l’Old World, d’aucun dirait que le voyage sembla éternel… Mais, le jeu en valait la chandelle. Désormais seules âmes qui vivent au cœur d’un univers doré,  force est de constater que leur hôte s’était trouvé là un bien bel endroit. L’or était omniprésent, que ce soit sur les racines, ou bien sur l’aura que dégageait le maître des lieux.

Silence, ou Apestado, ouvrit les yeux et à son tour, constata l’ampleur du lieu dans lequel il avait été convoqué. Premier à faire un pas en avant, il fut surprit de voir des racines s’entremêlant autour de ses membres pour le restreindre. Un hurlement typique de l’ancien Hollow retentit, s’en suivit la disparition des lianes qui ses retirèrent pour revenir à la terre, là d’où elle provenait. Alors, il avançait. Péniblement, mais sûrement. Encore engourdi, il se sentait néanmoins surpuissant. L’énergie qui débordait des lieux semblait ne faire qu’une avec ses pouvoirs… Et en réalité, il n’en croyait pas ses yeux. l’Hollow qu’il était ne se serait sûrement posé aucune question à la vue de ces lieux et se serait contenter de tout détruire, comme à son habitude.

Mais, il était une toute autre créature désormais. Et à mesure qu’il s’approchait du Gatekeeper, sa propre âme se mit à briller alors que résonnait la voix du doré. Alors il s’avançait, au plus près du Gardien du Cycle, comme aimait l’appeler Ruhig et alors qu’il tendait sa main en direction du visage inexpressif de celui-ci…

Des dizaines, voir centaines de racines vinrent s’enrouler autour de l’ancien Hollow, les racines qui le maintenaient en forme se resserrement dans une étreinte incroyable. L’Einheri poussa un cri de douleur, comprenant rapidement que seul son regard serait toléré ici. Alors, il se retira de quelques pas, tandis que les racines se délièrent lui rendant sa mobilité. Devant cette toute puissance magnifique, l’Einheri ploya le genou. Tête baissée face à l’entité, celui-ci déclarait.

Depuis les tertre des terres Silencieuses jusqu’au contrées verdoyantes
Je n’eus répit que lorsque j’abattis la grande récolte.
De ton fait, libéré de cette routine éreintante
Je me tiens devant toi, l’âme désinvolte.

Pestiféré, tant d’âmes de mon fait ont été arrachées
Et pourtant, tu restes celui ayant fait preuve de bonté.
Quand bien même tu étais celui qui était à deux doigt d’être avalé
Pourquoi as-tu choisi de faire de moi, ta volonté ?


Aisni, l’Einheri resta stoïque, attendant une réponse de la part du Gatekeeper.

_________________
L'Agartha D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : ???
Rang : ???
Grade : Gatekeeper
Avatar : O.C. (DeviantArt)
Messages : 5
Expérience : 21
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 22/05/2019
Gatekeeper
Gatekeeper
Dim 2 Juin - 19:37
D'un langage inhérent à ce monde onirique, Silence s'adressait directement à l'entité lui faisant face. Un assemblage de rimes et de vers, la parfaite symbiose entre le fond et la forme. Pourquoi l'avait-il choisi, malgré les affres commis durant toute une existence de péchés ? La réponse restait en suspens.

Les racines de Ruhig Eingefallen s'épaissirent autour d'elle pour l'avaler entièrement. L'inconscience dansa avec son âme ; ainsi la silhouette dorée n'avait plus d'yeux que pour son interlocuteur curieux. Malgré la présence de cette tierce élue, ils n'étaient plus que deux, sur une même et mièvre fréquence sur laquelle nombre de poètes se laissent bercer chaque nuit. De ses innombrables racines, l'entité puisait ses connaissances des quatre coins de l'Univers. Des informations cruciales qui, si elles tombaient dans la mauvaise oreille, pourraient ébranler la fabrique du monde. Le maître de l'Agartha avait contraint son enfant à des œillères salvatrices ; et pour cause, l'ignorance pouvait pallier à bien des maux.

Les souvenirs volent sans disparaître.
Nous te suivons depuis t'avoir vu naître.
Vieux mouton noir, éternel marginal.
Une erreur à l'existence capitale.
Chérubin du néant, manieur de hache.
Sur l'échiquier doré, pion sans attache.
Sans destin, mais consacré au plus grand.
Tu es l'outil que traquent les tyrans.
L'inconnu de l'équation séculaire.
Qui de son verbe fait battre le fer.
Autrefois Silence, nous t'octroyons les mots.
Hurle ta providence, ô Apestado.

Lentement, les prises de l'ancien Quincy s'adoucirent. Avait-il lui aussi une requête à soumettre à l'hôte de ces lieux ? Toujours immobile, mais pourtant si vivant, le Gatekeeper écoutait.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 37
Expérience : 130
Reiryoku : 36050
Date d'inscription : 01/04/2019
Silence
Silence
Mer 5 Juin - 12:51
Les paroles du Doré frappèrent l’Einheri, sans qu’il ne comprennent pour autant ce qu’il venait de lui dire. Nappant ses paroles dans un nuage de mystère oniriques, le « Père de tout père » comme avait prononcé Silence semblait voir en sa personne un infini potentiel, n’attendant qu’à être déversé. Relevant la tête, le hollow avait une vue en contrebas de l’entité doré. Sans ce coup d’oeil jeté derrière lui, il n’aurait sûrement pas remarqué l’étreinte de racine qui enlaçaient Ruhig.

Bien qu’un lien semblait s’être formé entre eux, ici, la simple présence du Doré suffisait à outrepasser leur connexion. Omniprésent, sa présence se faisait sentir partout et nul part à la fois. Alors, c’était ça, « la toute puissance » ? L’autre Silence l’aurait sûrement envié à en mourir, le reiatsu qui se dégageait de l’entité était… palpable, gorgé de vie, chaleureux, mais froid à la fois. Il se sentait tout petit, à des années lumières de ce que représentait une infime portion du reiryoku de l’entité.

Certes, sa faim avait été apaisée, mais sa soif de puissance, elle, venait tout à coup d’atteindre des sommets inatteignables. Se relevant alors, le Pestiféré tendit sa main, ouverte, comme s’il attendait quelque chose. Les orbites de son masque dirigées vers l’originel l’on pouvait voir la flamme dans le creux de ses yeux, immobile, il trônait de tout son être, surplombant l’enveloppe corporelle du Gatekeeper d’au moins une tête. Un hurlement retentit alors, de la gueule du hollow s’échappait un cri, mêlé d’ambition et d’arrogance.

Oh, oui, tu m’as enlevé la faim.
Allégé mon âme en me faisant renaître.
Pourtant, du pestiféré, ce n’est pas la fin.
Voilà, ô père des pères, une erreur à ne pas commettre.

D’aucun échiquier je ne suis la pièce.
De moi, n’attends-tu qu’un simple pion ?
Où-bien, l’égide de ta nation ?
Après tout, les humains sont une belle espèce.

D’aucun je ne suis le lige.
J’agis, je survis et toujours resté insoumis.
Nourris moi de pouvoir et de prestige
Et j’agirais, tel que je l’ai promis.

_________________
L'Agartha D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : ???
Rang : ???
Grade : Gatekeeper
Avatar : O.C. (DeviantArt)
Messages : 5
Expérience : 21
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 22/05/2019
Gatekeeper
Gatekeeper
Mer 12 Juin - 15:03
La présence dorée n'avait pas réagi au hurlement de son élu, ni aux compromis que ce dernier avait essayé de lui soumettre. Pourtant, Apestado put ressentir, au fond de lui, résonnant dans son esprit et lui brûlant les veines, que la conscience de l'Arbre-Monde n'était pas satisfaite à l'idée de voir son pion s'émanciper. Les enjeux de cette transmission de savoir et de puissance dépassait l'ego ou le libre-arbitre. L'ancien Hollow devait abandonner son existence à un tout impersonnel afin de prétendre à l'ascension.

À leurs côtés, Ruhig Eingefallen commença à être avalée par le bois de la plate-forme, une myriade de racines le happant de toute part. Si le mouvement était lent, la vision de cette fusion, quant à elle, pouvait être dérangeante. Qu'allait-il devenir, là-dessous ? Était-ce le destin de feu Silence, devenu Apestado ?

L'univers n'accepte plus aucun maître.
Ta conscience t'empêche de renaître.
Libéré de la Faim, tu resteras.
Si tu demeures un pion, et non le roi.
Accepte la servitude imposée.
Et ne t'enquis plus de la liberté.
Ou retarde le sort inévitable.
Jusqu'au regret de ton hôte affable.

HRP — Vu son activité, Ruhig est exclu du RP (pour le moment). Silence, le choix s'offre à toi : accepter ta servitude, ou refuser la proposition du Gatekeeper. Ta réponse sera décisive.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 37
Expérience : 130
Reiryoku : 36050
Date d'inscription : 01/04/2019
Silence
Silence
Mer 12 Juin - 15:54
Alors, son sort était scellé. S’il espérait pouvoir toucher ne serait-ce qu’une portion de la puissance de son interlocuteur, il se voyait condamné à l’oubli. Silence, celui qui pendant des siècles durant aura erré dans le Desert Blanc ne sera plus qu’un vague souvenir, un mythe, tel qu’il l’a toujours été. Il était alors le frein à ses désirs, son ego l’empêchait de mettre la main sur la puissance véritable… Mais, était-ce un bon choix ? Après tout, l’insoumis tel qu’il se nommait n’était ainsi que de par son intempestive errance, sans aucun but, ni envie. Mais au fond, n’était-il pas, comme chaque hollow, l’esclave de la roue du destin ? Chasser, tuer, consumer, ce cercle infernal n’avait qu’un seul chemin et le Gatekeeper venait de lui offrir une nouvelle voie.

Débarrassé de la faim, il était la preuve que tout être pouvait briser ses propres liens avec sa destinée. Alors, il comprit. Enfin, l’opportunité s’était présentée au pestiféré, l’opportunité de tout changer. Dans ce cas, troquer un maître contre un autre ne signifiait plus rien, seul la force l’attirait désormais, et avec la force, à nouveau il brisera la roue du destin.

Soit, père des pères, ta voix sera la mienne.
À ce jour, c’en est fini de Silence.
Devant toi, je m’érige avec Prestence.
Ô père des pères, ta volonté sera la mienne.

Ainsi, le Hollow scellait son sort, ici même, condamnant ainsi Silence, mais faisant renaître Apestado, le pestiféré.

_________________
L'Agartha D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : ???
Rang : ???
Grade : Gatekeeper
Avatar : O.C. (DeviantArt)
Messages : 5
Expérience : 21
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 22/05/2019
Gatekeeper
Gatekeeper
Mer 12 Juin - 17:18
Malgré tout ce que ça lui coûtait, Silence avait accepté de devenir Apestado. D'un aval symbolique dont aurait pu presque se passer la conscience de l'Arbre-Monde, l'ancien Hollow tendit sa main vers le pouvoir ; et le pouvoir lui tendit aussitôt ses prises tentaculaires en retour.

D'innombrables racines vinrent prendre d'assaut l'entité rassasiée. Mais, à défaut d'entraver ses membres, ou de lui ponctionner son énergie spirituelle, c'est bien l'inverse qu'il se passa au cœur de cette dimension onirique. La créature était libre. Libre de son fardeau d'errance. Libre de son impuissance. Dorénavant, elle disposait de toutes les cartes en main pour arriver à ses fins : celles de l'Arbre-Monde. Sans le moindre échange, une infinité de connaissance infiltra les gouttes d'eau que composaient la mémoire de Silence. Apestado, quant à lui, était lié aux racines même d'Yggdrasil, serpentant au travers des mondes pour réaliser son but existentiel. Si la faim avait abandonné l'ancien Hollow, son objectif était resté le même : nourrir l'Arbre-Monde d'une quantité inconcevable de Reiryoku.

Et ce pour un jour espérer faire de nouveau fleurir Yggdrasil.

Des dizaines de silhouettes apparurent devant les yeux de l'Einheri. Sans même se souvenir du moment où il l'avait appris, l'entité put aisément mettre un nom, et un rôle, sur chacun de ces personnages. Il s'agissait des feus Éveillés de l'Humanité, desquels, parmi l'effectif complet, étaient absents Sertorius et Europe Helheim, pour des raisons que même l'Arbre-Monde ne semblait pas disposer.

Selon toute vraisemblance, Apestado avait rejoint le rang de ces Einherjar.

Maintenant que faire ? Le nouveau-né le savait au fond de lui. Attendre que la tempête se lève pour la repousser. Et parcourir le réseau infini de racines afin de traverser les mondes à la recherche d'un savoir divin. En guise de piste, un simple nom, qui en valait mille : la Rémanence.

HRP — Fin du RP. Félicitations pour la promotion ! o/
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Ark :: Eden
L'Agartha

Sauter vers: