Derniers sujets

[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or
 :: Soul Society :: Rukongai :: Numachi

Aller à la page : Précédent  1, 2
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Dim 26 Mai - 17:23
Les trois Shinigami sortaient enfin du blizzard éternel. Parfait, cette mission avançait enfin et désormais, il fallait se séparer. Hikaru était encore relativement perplexe mais espérait que Noah accomplisse sa mission comme il se doit, il en allait de la vie des différentes âmes, après tout. Heureusement que les papillons connaissaient parfaitement les chemins les plus sûrs pour retourner au Seireitei, c'était déjà un poids en moins à gérer. C'est donc à seulement deux que les émissaires partient en direction de la source d'énergie. Une semaine de voyage les attendaient pour la rejoindre ; il fallait donc se dépêcher.

Le trajet se déroulait... sans souci majeur. Il n'y avait pas vraiment de Hollow sur leur chemin et elles avançaient à bon train. La seule chose énervante était la présence d'âmes errantes sur leur chemin. Évidemment... Il était impensable de les laisser planter en plus et cette situation semblait agacer également la Capitaine. En même temps, ça se comprenait, elles devaient continuer l’enquête tout en assurant la protection des âmes. Et s'il y avait des adversaires là où elles se rendaient, ça serait plutôt léger, à seulement deux. Bon sang, quelle prise de tête.

« Hum... Je ne pense pas qu'on se trompe. De toute façon, nous avions estimés qu'il nous faudrait sept jours pour arriver à cette source d’énergie et nous ne sommes que le cinquième. On devrait continuer d'avancer, au moins trois ou quatre jours supplémentaires afin de se donner de la marge. Mais tu as raison, amener les âmes là-bas n'est pas une bonne idée... »

Utiliser les Jigokuchō était une bonne idée. En plus, les âmes pourraient directement contacter le Seireitei et les autres Shinigami, avec ça. Oui, comme ça, ça pouvait le faire. Il fallait juste leur en expliquer le fonctionnement. Ainsi, la Vice-Capitaine s'adressa aux âmes errantes, prenant un ton qui se voulait rassurant, mais aussi fort de conviction, afin de les inspirer. Un minimum.

« Mes amis, nous ne pouvons malheureusement pas vous amener plus loin. En effet, nous ne savons pas ce qui nous attend à notre destination et il faut donc faire preuve de prudence. Mais ne vous en faîtes pas, mon Jigokuchō restera avec vous, afin de vous guider jusqu'au Seireitei. De plus, il vous permettra de communiquer avec les autres Shinigami, qui pourront donc vous aider à arriver à bon port sans encombre. Nous savons bien que cela soit peu rassurant mais j'en appelle à votre courage et votre sens civique : nous faisons tout ça pour que d'autres âmes puissent n'aient pas à subir la même chose que vous. »

Bon, ça avait l'air d'aller, tant mieux. Surtout qu'il était tout à fait possible quune autre patrouille soit sur le chemin et les récupèrent. Elle l'espérait. Les deux Shinigami prirent cependant plusieurs minutes, une dizaine afin de rassurer individuellement les quelques âmes présentes, avant d'enfin les laisser aux bons soins de son Jigokuchō. Elles partirent donc de leur côté, tandis que le rassemblement allait dans la direction opposée.

« J'espère que tout va bien se passer. Enfin, allons-y, Capitaine. Nous touchons au but. »

Oui, d'ici quelques jours, elles sauraient enfin la vérité. À moins que ce ne soit une fausse piste depuis le début, mais elle ne le pensait pas. Ou plutôt, elle ne le voulait pas...

Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Roronoa Zoro - One Piece
Messages : 38
Expérience : 163
Reiryoku : 120000
Date d'inscription : 31/03/2019
Nakahara Noah
Nakahara Noah
Mer 29 Mai - 0:30
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Jour


Finalement, Tomoe et Hikaru prirent leur propre direction, continuant leur mission vers le mystérieux pic d'énergie, tandis que Noah, en grand Nittohei qu'il était, était désormais en charge de veiller à la sécurité de ces âmes jusqu'à leur arrivée au Seireitei. Normalement, le retour au bercail ne devrait pas trop poser de problème. Et puis de toute manière, si le danger avait attendu nos Shinigami une fois à destination, il était peu probable que le bretteur à trois sabres ait pu être utile de quelques manières que ce soit. En tout cas, le meneur de la troupe d'âmes était bien bavard, bombardant Noah de questions concernant le Seireitei.

⚊ Tu veux savoir ce qu'est un Shinigami, hein...

Peut-être que Noah lui-même ne s'était jamais réellement posé la question. Tout en avançant, il gardait la troupe d'un oeil attentif, guettant le moindre danger qui pouvait subvenir, tout en répondant au questions du meneur. Quelque part, c'était aussi une manière pour le marimo de se comprendre un peu. Empoignant ses trois katana afin de réajuster leur position, il gardait son grand sourire, ce qui pouvait aider les âmes à se sentir en confiance aux côtés de ce grand enthousiaste. Quelques jours de voyage les attendaient après tout.

⚊ ... Et puis il faut aussi que je te parle de l'équilibre des âmes...

Ses explications se poursuivaient, et le temps avançait. Il espérait que Hikaru et Tomoe s'en sortaient de leur côté, il se sentirait coupable de rentrer et d'apprendre que la mission avait mal tourner en son absence. Car oui, Noah ne comptait absolument pas juste rentrer dans ses quartiers et se tourner les pouces ensuite. Dès qu'il aurait amener ces âmes en sûreté, il retournerait sur les lieux afin de leur prêter main forte. Ca allait faire pas mal d'allers retours de plusieurs jours, mais le Shinigami aux trois sabres avait pas mal de temps à perdre aussi...


Santé : Blessé ( 1C )
Reiryoku : 12000/12000.
Résumé: Sans protester, Noah obéit aux ordres, un peu déçu néanmoins, puis reprend son sérieux avant de commencer à guider les âmes.

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 FQIl
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Mer 29 Mai - 16:56
Hikaru se déleste de son Jigokuchō afin de permettre à la troupe d’âmes d’avoir une alternative à leur sempiternelle errance. La joie se lit sur leur visage. S’ils pouvaient s’effondrer en larmes, ils le feraient. Bravo, vous êtes la fierté de la Troisième Division.
Votre aide est appréciée, ils se mettent en route

Inutile de perdre plus de temps : votre mission doit être accomplie. Votre binôme s’enfonce encore plus profondément dans les steppes infinies du Rukongai. Il vous faut deux journées entières pour cerner plus efficacement cette fameuse source d’énergie. Gargantuesque – tel est l’adjectif le plus à même de la décrire. Heureux de cette découverte, vous mettez les bouchées doubles pour l'atteindre. Très vite, le décor se mue en un marécage sans fonds. Le phare spirituelle n’est plus qu’à quelques coudées...
Vous vous retrouvez dans un lieu où aucun cartographe n’est allé.

Face à vous se dessine l’inimaginable : un village. C’est la première fois qu'un tel fait est avéré, en plusieurs siècles d’existence. Malheureusement, ce n'est pas le meilleur moment vous que vous y soyez accueilli : l’endroit est en proie à un terrible assaut de la part de nombreuses créatures démoniaques. De toute part, depuis les piètres fortifications du hameau, des sorts se propagent pour repousser la horde mortifère. Des sortilèges qui prennent les traits d’une sorte de... Kidō archaïque. Et cela semble efficace. Sont-ce des émissaires ? Vous n'en avez pourtant pas l'impression. Vous n’avez même pas le temps de dégainer vos sabres que les Hollows disparaissent déjà dans la brume qui entoure le village.  
Votre arrivée coïncide avec la retraite des parasites.

Un homme se dresse soudain face à vous. Il vous jauge – comme s’il était capable de sonder vos âmes – avant de vous dire, tout souriant : « Bienvenue à Numachi âmes esseulées. C’est bien la première fois que je vois des entités avec des armes et de tels habits. D’où venez-vous ? ». Il vous invite à le rejoindre dans l’une des huttes principales du bourg. En chemin, vos yeux peuvent se poser sur de nombreux cadavres de Hollows, comme d’hommes et de femmes tombés au combat, réintégrant tous le Cycle.
Le phare spirituelle est en réalité Numachi, un village à l'existence miraculeuse.

Noah, ta route jusqu’au Seireitei se passe sans encombre. Tu te lies même avec une bonne partie de tes nouveaux camarades, et notamment leur chef. Tes conseils et autres informations plaisent. Tu incarnes l’émissaire parfait : ta légende débute. Malheureusement, tous n’ont pas eu cette chance. Sans protection, les âmes guidées par le papillon d’Hikaru ont péri en chemin. Il ne reste aucune trace d’eux comme du Jigokuchō qui les accompagnait. De retour à la cité des âmes, on t'offre de rapides soins et de quoi te reposer de ce long voyage, au prix d'une poignée de minutes dérisoires. Désormais, deux choix s’offrent à toi. Rester au côté de tes nouveaux alliés ; ou partir en direction du Jigokuchō de Tomoe.
Noah, tu es le maître de ton destin. Santé et Reiryoku au complet.
Rang : A
Grade : Taicho, Sanbantai
Avatar : Blackbird - Carciphona
Messages : 47
Expérience : 159
Reiryoku : 48501
Date d'inscription : 02/04/2019
Shizumi Tomoe
Shizumi Tomoe
Ven 31 Mai - 15:52
La marche reprit, tandis que les âmes égarées vous remerciaient de votre générosité et vous saluèrent comme étant leur sauveur. Tu ne te réjouissais pas pour autant, cachant la crainte de cette solution alternative qui présentait malgré tout de grand danger. Pour l'instant, ta décision fut de poursuivre votre chemin, un choix qui te restait en travers de la gorge, mais tu n'avais ici pas d'autre choix. Le mystère devait être éclairci, rien ne devait t'en empêcher.

Les jours défilèrent de nouveaux sous vos yeux. L'espoir était la seule chose qu'il te restait désormais, tandis que vos pas commençaient à s'enfoncer au cœur d'un marécage de plus en plus ensevelissant. Quand soudain, se dresse face à toi ce qui ressemble à un village des plus archaïque qui a néanmoins l'honneur d'exister. Une civilisation était semble t-il parvenus à se construire ici, dans un lieu que même les érudits ne connaissent. Comment était-ce possible ? Malheureusement, l'heure n'était pas à la question. Un assaut de hollow s'effondra sur le village et alors que tu t'apprêtas à combattre, tu aperçus une multitude de vague d'énergie s'éclaircir et transpercer les créatures du hueco mundo. Alors que ta main agrippa ton zanpakuto, l'assaut fut repoussé en un temps record... Tu n'avais pourtant pas connaissance d'éclaireur de la troisième division posté aussi loin dans le rukongai...

Un homme se présenta alors devant vous, un air bienveillant pouvait se lire sur son visage, mais malgré tout, tu conservas tes distances. Tu ne comprenais pas vraiment la situation et tu craignais que ton arrivée puisse être vue comme une agression. Ce lieu semblait être devenu un véritable village au nom de "Numachi", et dieu sait que les hommes tiennent à leur pouvoir... Si vous vous montriez trop entreprenantes, il était envisageable que ces derniers vous voient comme des conquérants cherchant à régner sur l’entièreté de la Soul Society... Tout était bien trop complexe pour qu'ils puissent pleinement comprendre votre mission. Tu pris alors la peine de le suivre, t'installant autour d'une vielle table. Tu déposas ton zanpakuto sur la table, face à toi, avant de prendre la parole devant l'homme qui vous avez accueillis.

"Avant toute chose, sachez que nous ne sommes pas vos ennemis, bien au contraire. Je suis le Capitaine Shizumi Tomoe et voici mon bras droit, Nanahara Hikaru. Nous faisons partis du Goteisantai, une société qui regroupe depuis plus de 700 ans les âmes égarées, comme vous autres, dans un lieu hautement sécurisé appelait le "Seireitei" et qui se trouve sous la protection du Roi des âmes. Pour faire court, nous sommes des émissaires dont le rôle est de recueillir les âmes perdues et de les ramener sain et sauf entre nos murs afin de leur offrir une nouvelle vie. Je tiens tout de même à clarifier une chose : notre rôle est de vous protéger et de non de vous contraindre. Nous ne sommes pas ici en tant qu'envahisseur."

Tu marquas une légère pause, espérant qu'aucune animosité à la suite de tes mots ne fut provoqué. Tu jetas un oeil en direction d'Hikaru, avant de continuer la discussion.

"À vrai dire, cette situation est inédite pour moi. Numachi comme vous l'appelez est le seul village à ma connaissance ayant pris forme dans le Rukongai. Nous sommes habitués à rencontrer des âmes seules, ou se regroupant en petit groupe, mais de là à former un village... De plus, vos sorts, que nous appelons "Kido", voir des âmes solitaires en faire usage alors qu'il s'agit d'une discipline militaire que nous apprenons entre nos murs, cela me laisse surprise. Depuis combien de temps êtes-vous ici ?"

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Ifjt
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Sam 1 Juin - 10:23
Pendant plusieurs jours, les deux Shinigamis marchaient en direction de leur objectif, sans trop parler. Après tout, plus elles s'éloignaient du Seireitei, plus la vigilance était de mise. Surtout que désormais il ne leur restait plus qu'un seul papillon, le précédent ayant été envoyé guider les âmes trouvées sur le chemin... sans succès. En effet, l'information était tombé le matin même : les âmes étaient tombées dans l'embuscade d'un groupe de Hollows... Autant dire qu'Hikaru n'avait pas le moral et se sentait assez coupable : c'était de leur faute, si la situation en était là. À cause de leur incompétence. Mais elle ne laissait rien transparaître sur son visage : ce n'était ni la première fois, ni la dernière que des âmes sous leur protection mourraient. Et puis, ce n'était même pas la préoccupation principale ni le sujet de leur mission, alors bon.

Pour contrebalancer ça, la nouvelle de l'arrivée au Seireitei de Noah et du premier groupe, plus important faisait chaud au cœur. Il avait réussi sa mission avec brio, parfait. Il ne restait plus qu'à savoir s'il allait les rejoindre. En se dépêchant, il n'aurait besoin que de quelques jours, surtout que le chemin était désormais connu, il n'y aurait nul besoin de cartographier. Et honnêtement, Hikaru ne dirait pas non à quelques renforts supplémentaires. Elle avait un mauvais pressentiment, en entrant dans ses marécages, dans un lieu encore cartographié par personne jusqu'ici.

Et autant dire que ce qu'elle vit, après plusieurs minutes de marche lui coupa le souffle. Tout un village, dans les bois. Comment était-ce possible ? C'était la première fois en plusieurs siècles qu'une telle chose était découverte et en plus, le pic d'énergie qu'elles sentaient depuis des jours provenait de là. Mais s'il n'y avait que ça... des Hollows, des Hollows avaient attaqué et pourtant, il n'y eut même pas besoin de l'intervention des émissaires, alors que les personnes présentes détruisirent littéralement les envahisseurs... avec du Kidō. Certes, il s'agissait de techniques plus archaïques et moins avancées que les leurs, mais tout de même. Autant dire qu'Hikaru était quelque peu perdue actuellement, ne sachant pas trop sur quel pied danser. C'était une découverte... étrange et autant dire que des dizaines de questions se télescopaient dans son esprit. Qui étaient ces personnes ? Le Sotaicho était-il au courant ? Mais surtout, est-ce que ces personnes allaient les accueillir correctement ? C'était les questions les plus importantes et on les invita à venir discuter au calme. Au moins, ces âmes n'avaient pas l'air belliqueuses, c'était déjà ça.

Emboîtant donc le pas à sa supérieure, elle fit un signe de la main qui se voulait amical envers les personnes présentes. L’endroit puait le sang, à cause des différents cadavres présents ici, vestiges de l'attaque qui venait de se dérouler. Mais bon, pour l'instant, Hikaru se contenta de s'engouffrer dans la hutte, qui était un peu plus grande que les autres. Il y avait une table et des chaises, tant mieux : la Vice-Capitaine devait bien avouer avoir besoin de se poser, après toutes ces émotions fortes. Et c'est évidemment Tomoe qui prit la parole en premier.

Hikaru inclina simplement la tête lorsque sa Capitaine la présenta. Elle cherchait bien ses mots afin de ne pas offenser leur hôte et elle était aussi perplexe qu'elle, si ce n'est plus. Autrement dit, même elle n'était pas au courant de l'existence d'un tel village et il en était probablement de même pour les autres Capitaines. Enfin, peut-être que Tengoku était au courant, après tout. Mais si c'était le cas, pourquoi cacher une information aussi importante.

« À l'origine, nous étions dans le coin pour enquêter sur la mystérieuse disparition de plusieurs âmes qui ne semblaient pas avoir été dévorées par des Hollows. Et c'est il y a seulement quelques jours que nous avons ressenti une importante énergie spirituelle venant de ce village, d'où la raison de notre présence ici. Je dois vous avouer être tout aussi surprise que ma collègue. Agréablement surprise, bien sûr.

Et puis qui sait, peut-être qu'il y avait d'autres villages ? Ce n'était pas impossible, après tout. Si toute une civilisation annexe au Seireitei s'était développé... Autant dire qu'elles allaient avoir beaucoup de choses à dire, dans leur rapport.


Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Roronoa Zoro - One Piece
Messages : 38
Expérience : 163
Reiryoku : 120000
Date d'inscription : 31/03/2019
Nakahara Noah
Nakahara Noah
Jeu 6 Juin - 1:22
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Jour


Finalement, la route avait finit par se faire sans trop d'encombres. Accompagnant un groupe d'âmes égarés jusqu'au Seireitei, Noah accomplissait sa mission de Shinigamai, que lui avait confié les deux hauts gradés de sa division. Il se dépêchait évidemment, et ce malgré ses blessures, dans le seul but de repartir le plus vite possible. En effet, il sentait que les choses allaient vite devenir intéressantes du côté de Tomoe et Hikaru, et il était hors de question qu'il soit laissé de côté. A vrai dire, même si rien n'arrivait, il se devait de rester à leurs côtés. Après tout, il débutait tout juste.

⚊ Et nous voilà arrivés ! Bienvenue au Seireitei !

Offrant son plus grand sourire à ses escortés, ses derniers s'émerveillaient face au paysage qu'offrait le complexe où vivait les Shinigami de la Soul Society. Maintenant, il devait les confier aux personnes compétentes, et repartir le plus vite possible. Une fois prit en charge par des anges de la mort d'autres divisions, quelques soins furent apportés au Shinigami, qui ne parvenait pas à rester en place. Il avait été lacéré par ce blizzard de malheur, mais il tenait encore debout. Une fois les bandages passés, on lui recommanda de rester se reposer au Seireitei.

⚊ C'est gentil, mais j'ai encore une mission à accomplir ! Ma Vice-Capitaine et ma Capitaine s'avancent probablement vers de grands dangers aux confins du Rukongai... Je ne leur serais sans doute pas d'une grande utilité, mais je dois tout donner pour leur venir en aide !

Concluant sa phrase d'un nouveau sourire, il empoignait ses trois katana qu'il vint attaché à sa ceinture, remettait sa tenue de Shinigami comme il fallait, avant de quitter les lieux, adressant un signe de la main aux âmes qui étaient désormais entre de bonnes mains. Sa mission secondaire avait été accomplie, il ne lui manquait plus que de faire le même chemin, une troisième fois. Cette fois-ci, il accélérerait la cadence, sachant où il devait se rendre. Cette source d'énergie spirituelle, qu'était-elle au juste ? Beaucoup de questions se posaient dans la tête du marimo, mais une chose était sûre, les prochains jours n'allaient pas être de tout repos.



Santé : Blessé ( 1C ) (couvert de bandages)
Reiryoku : 12000/12000.
Résumé: Une fois sa mission accomplie, Noah fait demi-tour, afin de rejoindre Tomoe et Hikaru !

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 FQIl
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Dim 9 Juin - 17:49
Le chef du village vous invite à vous asseoir. Il est disposé à en apprendre plus sur votre venue, mais surtout la raison de votre existence. Son regard, comme son sourire, vous laisse comprendre que c’est la première fois qu’il tombe sur des émissaires. Il ne daigne vous coupez dans votre élan, vos informations sont intéressantes. Le chef racle légèrement sa gorge : « Ne vous inquiétez pas, nous savons différencier nos semblables des monstres rôdants dans la brume. Vous êtes ici comme chez vous. Je suis Ryōkan Taigu, le gardien de Numachi. ».

Le chef du village ne s’arrête pas à une simple présentation de sa personne, vos interrogations sont pertinentes. « J’ai arrêté de compter depuis de nombreuses décennies. Nous errons probablement depuis des siècles maintenant. Nomades d’origine, nombre d’entre nous proviennent de zones encore plus reculées. C’est la légende d’un Eden qui fait migrer perpetuellement toutes les âmes de cette dimension... Ce que vous appelez Goteisantai, semble correspondre aux légendes. ». Le chef est pensif, il se coupe momentanément. Son regard sonde vos âmes, vous n’êtes pas des menteurs. « Numachi a vu le jour après un abandon de nôtre part. Nous ne pouvions risquer la vie de nos congénères pour un objectif illusoire. À l’origine, ce village n’était pas l’unique en son genre. De nombreuses colonies fleurissaient... C’était avant l’avènement de la Bête. »

Le regard du gardien est plus dur, plus sérieux. Ces souvenirs, il n’est pas à l’aise. « Désormais, Numachi est le dernier des phares spirituels. Nombreuses sont les âmes qui nous rejoignent. Certaines, malheureusement, tente jour après jour de nous combattre. Les sbires de la Bête. Ce que vous avez vu n’était qu’un aperçu, mais vous semblez déjà maîtriser cet art. Je pensais être unique haha. ». Visiblement intrigué par le sabre déposer sur sa table, l’index de Ryōkan pointe alors l’outil de Tomoe avant de lâcher calmement : « Puis-je ? Je n’ai jamais rien vu de tel, je dois admettre être curieux. ».
Vous faites la connaissance de Ryōkan Taigu

Noah tu entames cette longue expédition dans les meilleurs conditions possibles et existantes. Les paysage s’enchainent sans suite logique. Tu repasses par le premier chemin parcourut, pourtant, aussi étrange que cela puisse paraitre, l’imposante tempête de neige n’est plus. C’est une gigantesque montagne qui trône fièrement à sa place. Montagne qui, comme tu l’auras compris, n’était pas là lors de ton premier aller-retour. Ce n’est pas tout. L’imposant relief laisse son Reishi (i.e particules spirituelles) se répandre sur ce territoire. Lors de ta formation en tant que Shinigami, tu as appris à différencier les simple décors des Hollows tapis dans l’ombre. Tu sais qu’un Hollow peut se classer sous trois catégories ; Gillian, Adjuchas, Vasto Lorde. La caractéristique principe des Gillians est leur taille monumentale ainsi que leur piètre énergie. Pourtant quelque chose cloche, un hollow n’aurai jamais pu être si grand à un tel stade, voilà de quoi te faire douter. Tandis que tu la regardes, tes yeux semblent être ensorcelés par un mirage ; la montagne, très lentement, est en mouvement.
Noah tu peux continuer ta route ou en apprendre plus sur cet endroit
Rang : A
Grade : Taicho, Sanbantai
Avatar : Blackbird - Carciphona
Messages : 47
Expérience : 159
Reiryoku : 48501
Date d'inscription : 02/04/2019
Shizumi Tomoe
Shizumi Tomoe
Lun 10 Juin - 14:51
Décennies ? Siècles ? Ainsi, des groupes nomades ont fondé un village sur les terres du Rukongai aussi hostile et éloignés du Goteisantai... Tu étais en partie admirative. Toi qui avais connu les débuts de la création du Seireitei, qui avait participé tout au long de ton existence à des expéditions toujours de plus en plus enfoncé au cœur de l'immensité du Rukongai, c'était la première fois que tu entendais parler d'une telle civilisation. Ainsi, le Goteisantai reflétait l'image d'un Eden... Au vu des conditions de vie, tu n'étais pas tellement surprise de cette remarque.

"Je suis plutôt impressionné par tout ce que vous me dites. Nous menons des expéditions depuis près de 300 ans dans ces contrées et pour la première fois, j'entends parler de tout cela... Votre vie n'a pas dû être de tout repos, je m'en veux de n'avoir jamais croisé votre route, c'est là la raison même de notre existence, nous autres émissaires, de guider les âmes perdues. Je vous présente mes excuses pour ne pas avoir su vous trouvez plus tôt."

Tu étais sincère. Toi, le chien fou, plein d'ego et de rage, tu aurais sûrement de quoi impressionner ta vice capitaine par tes paroles. Cela ne te ressemblait pas, mais après tout, ta dévotion envers la Soul Society et ton rôle au sein de celle-ci n'avait jamais été contesté... Les âmes étaient sous ta responsabilité et tu te sentais tenu en échec face aux paroles du gardien. En tant que Capitaine de la troisième division, tu accusais cet échec personnellement.

"Quelle est cette histoire de Bête ? Vous devez sans aucun doute parler d'un Hollow, ils sont nombreux dans les terres reculées du Rukongai et nous nous efforçons de les repousser. Nous sommes d'ailleurs formés pour les affronter. J'aimerais en savoir plus... Ces derniers temps, nos expéditions visant à recueillir les âmes en perdition se solde par de nombreux échecs, comme si le Rukongai n'accueillait plus aucune âme... Peut-être est-ce lié à cette bête, je vous en prie, dites moi tout ce que vous savez."

Tu le vis alors porter un vif intérêt pour ton zanpakuto. Alors qu'il s'approcha de ce dernier, ta main le dépassa et agrippa le fourreau de Fūrin. Peut-être était-il aussi sympa qu'il semblait l'être, mais tu ne pouvais décemment pas te permettre de laisser quiconque toucher à ta lame. Tu voyais déjà le Sotaicho te lancer un regard noir dont il avait le secret... Et Sôo commençait à te faire un discours des plus barbants sur l'histoire des zanpakuto.

"Pardonnez-moi, mais malheureusement, je ne peux vous laisser prendre ma lame. Il s'agit là d'une partie de mon âme, cette arme m'est directement lié, ce serait comme vous laissez une partie de mon cœur entre les mains, comprenez que je ne peux me le permettre. Il s'agit là de notre principal atout, bien au-dessus du Kido, chaque shinigami du Goteisantai possède une lame que l'on appelle Zanpakuto et qui nous permet de vaincre nos ennemis."

Tu dégainas ton Tantô, qui en soit n'avait rien d'impressionnant au vu de la taille ridicule de sa lame. À peine plus grand qu'une dague, elle n'avait pas pour vocation d'être manié comme un sabre, mais plutôt comme une arme de combat de poing. Mais son véritable pouvoir était tout autre et peut-être que le moment viendra où une démonstration s'imposera pour tes futurs camarades.

"Son pouvoir s'étend bien au-delà de son aspect, la lame renferme des capacités propres à chacun. Entre vos mains, elle ne serait qu'une vulgaire dague sans intérêt réelle. Entre les miennes, c'est tout autre chose... Parlez-moi de la bête et je répondrais à toute votre question."

Tu n'oubliais pas ton objectif : mettre un terme à ces disparitions. Et si cette bête avait un lien avec tout ça, elle serait la prochaine sur ton tableau de chasse.

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Ifjt
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Lun 10 Juin - 15:54
Ryōkan Taigu, très bien. Il s'agissait donc en effet du chef de ce village, qui se trouvait là depuis des dizaines d'années. Pour le coup, Hikaru se sentait coupable. Coupable et nulle. C'était elle la Vice-Capitaine de l'Avant-Garde et pourtant, elle ne s'était jamais douté une seconde que des villages puissent exister et surtout depuis aussi longtemps. Clairement, elle se demandait de plus en plus si le Sotaicho était au courant. Le contraire serait difficilement envisageable, étant donné son lien avec le Roi des Âmes. Dans ces conditions, pourquoi n'en avoir jamais parlé ?...

Dans tous les cas, Tomoe semblait partager les remords d'Hikaru, ce qui ne la surprenait pas vraiment. Elle avait beau être une brute, c'était quelqu'un qui aimait énormément son travail et qui avait à cœur de servir correctement le Seireitei et les âmes errantes. Oui. Cependant, le reste des informations fournies par Taigu étaient plutôt captivantes... une Bête ? Réellement ? Était-ce un Hollow ? Vasto Lorde peut-être ? C'était plus que probable après tout, mais dans tous les cas, ils devraient certainement s'en occuper, c'était leur mission, après tout.

Taigu semblait intéressé par le Zanpakutō, que sa supérieure rechignait à lui prêter. C'était logique après tout, et elle espérait que l'homme ne le prenne pas trop mal. Hum... il valait peut-être mieux rester dans leurs bonnes grâces, du moins pour l'instant. Et puis, Hikaru avait confiance en sa supérieure.

« Tout d'abord, je tiens à me joindre à ma supérieure et vous transmettre mes excuses. En tant que Vice-Capitaine de l'Avant-Garde, il était de mon devoir de vous trouver et nous avons mis bien trop de temps pour ça. J'espère que vous nous pardonnerez. »

Courbant l'échine, Hikaru tenait à faire ses excuses proprement, elle aussi avant de se relever et de dégainer lentement la lame de son Zanpakutō. Bien sûr, ce n'était absolument pas dans un but belliqueux, mais uniquement afin de le mettre entre les mains de leur hôte. Bien sûr, elle échangea un regard avec Tomoe à ce moment, afin qu'elle se tienne prête en cas de problème.

« Comme mon Capitaine vous l'a expliquer, nos sabres sont des parties de nous. Lorsque nous tranchons une âme avec , elle ne meurt pas mais se réincarne, permettant de garder la Balance des Âmes intacte. Sans quoi, les différentes dimensions s'écrouleraient. Il ne nous permet également d'effectuer le Konsō, afin de purifier et guider les âmes du monde humain qui ne seraient pas belliqueuses. Et évidemment, comme chaque Zanpakutō est unique, ils possèdent tous un nom et une capacité propre au Shinigami. Le mien se nomme Narukami, par exemple. »

En complétant ainsi les premières informations de sa Capitaine, elle espérait étancher la soif de connaissances du chef de village et tendit le bras, signalant qu'elle aimerait tout de même récupérer son bien. Il faut dire qu'elle ne sentait pas à l'aise, de ne pas l'avoir à sa ceinture.

« Sachez que si vous le souhaitez, nous pourrons vous escorter vous, et toute autre personne de votre village qui souhaiterait rejoindre le Seireitei. Vous y serez bien plus en sécurité qu'ici, je peux vous l'assurer. »
Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Roronoa Zoro - One Piece
Messages : 38
Expérience : 163
Reiryoku : 120000
Date d'inscription : 31/03/2019
Nakahara Noah
Nakahara Noah
Jeu 13 Juin - 15:03
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Jour


Il fallait revenir au plus vite auprès des supérieurs hiérarchiques. Il allait peut-être, sans doute, assister à un événement historique dans l'histoire de ce monde, et Noah ne voulait rater cette occasion pour rien au monde. Tout en courant vers son objectif en tenant son Zanpakutô d'une main afin qu'ils ne se balancent pas trop, le marimo regardait droit devant lui, empruntant un chemin similaire à celui qui les avaient amené face à cette mystérieuse tempête. Heureusement, il n'avait plus besoin de la traverser. Même si les dégâts n'étaient pas si dévastateurs, ce blizzard était des plus contraignants.

Cette source vers laquelle les deux autres shinigami s'étaient dirigés, qu'était-ce ? Il n'avait aucun moyen de communication avec ses camarades, mais il se doutait qu'elles allaient bien. Après tout, elle n'avait pas d'autres choix. Si Noah souhaitait les affronter un jour au meilleur de leurs capacités, elles devaient revenir indemnes. Perdu dans ses pensées, le verdoyant mit un certain temps à remarquer un détail intrigant. La tempête avait disparut. Il ne rêvait pas. Il n'y avait plus aucun signe d'une quelconque tempête de neige. Mais une montagne gargantuesque s'était érigée à sa place.

⚊ Qu'est-ce que c'est que ce bordel...

Mais au delà de cet édifice naturel qui venait de prendre place au beau milieu d'un endroit où il ne devrait pas subsister, une certaine quantité de Reishi se dégageait de la montagne, c'en était presque étouffant. Et pourtant, le fait que cette source d'énergie l'écrasait n'annonçait rien de bon. Malgré son inexpérience, Noah était au courant de certaines bases. Et l'une d'entre elles, était la classification des Hollow. Cette taille démesurée et ce Reishi anormale... Faisait-il face à un Gillian ? Ils ne semblaient pourtant pas aussi grands que ce qu'on lui avait expliqué au Seireitei.

⚊ Hehe, y a qu'un moyen de le savoir...

La raison et la réflexion auraient peut-être voulu que le bretteur passe son chemin. Mais le sourire qu'arborait le Shinigami novice, et l'étincelle qui animait désormais son regard, semblait indiquer tout son contraire. Agrippant alors la poigne de son arme, il était l'heure pour le Nittohei de passer à l'acte. S'élançant vers la montagne en courant, le Shinigami se servit de son pommeau, avant de tenter de lui infliger un coup, afin d'érafler la surface de l'entité...




Spoiler:
 

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 FQIl
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Jeu 13 Juin - 20:51
Tomoe, tu refuses que votre hôte ne jette un oeil sur ton Zanpakuto. Lui qui voulait uniquement faire comme vous... S’intéresser à la culture différente de ses semblables. Le chef du village se referme sur lui, il n’apprécie absolument pas ce genre de comportement. Lui qui aurai pu évincer votre existence d’un simple claquement de doigt se contrôle derrière un sourire gêné. Il était sur le point de vous congédiez quand Hikaru prit la parole. La proposition de la vice-capitaine, bien plus sage que sa supérieure, calme automatiquement Ryōkan.  
L’incident diplomatique est évité de peu

« Merci dame Nanahara. Votre geste ne sera pas oublié. ». L’âme prend délicatement l’épée spirituelle. Un sourire se dessine, il n’avait jamais connu une telle chose. Il se permet quelques petits moulinets. Puis il passe son pouce sur le tranchant de la lame pour voir la qualité de l’orfèvrerie. Avant même que tu n’ouvres la bouche pour quémander ton Zanpakuto, Hikaru, le chef te le tends. Il ne voulait que s’intéresser... « Comment appelez-vous ça déjà ? C’est fort brillant. Pensez-vous que vous pourriez nous en fournir pour nous faciliter la protection du hameau ? ».

Le chef du village n’oublie pas son objectif principal. Chacun ayant fait un pas vers l’autre, ça ne lui dérange pas de révéler d’autres informations concernant la Bête. « La Bête est une créature comme les autres, du moins j’imagine. Il est le maître de la brume et de ce marécage. Dans l’ombre il frappe et se nourrit de mes frères... Personnes n’a pu poser un oeil sur lui. ». Une autre de vos question vient chatouiller son ouïe. Il se doit d’être clair sur un point. « Je... Ou devrais-je dire... Nous ne voulons quitter ces lieux. Après trop de temps à combattre, après trop de frères tomber au combat... C’est impossible. Nous y sommes liés. Je me dois de refuser cette proposition. Par contre dame Hikaru, nous pourrons toujours nous arranger. Numachi est un phare spirituelle naturelle, ceux qui n’arrivent pas à rejoindre votre Goteisantai finissent par être recueillis ici, depuis des siècles. ». Le bienfaisant Taigu communique uniquement avec Hikaru. Tomoe passe en second plan. En vue de ses propos, il ne compte pas vous rejoindre. Par contre il ouvre délibérément une nouvelle voie ; enrôler Numachi dans votre organisation.
Ryōkan vous en apprend plus sur la condition de Numachi

Noah, ton corps musclé s’élance à toute vitesse contre le relief montagneux, ton corps s’arque et se courbe pour que le pommeau de ton Zanpakuto entre en contact avec la chose. Plusieurs seconde s’écoulent. Aucune réaction. Venais-tu d’attaquer une réelle montagne ? Une montagne, même ici, ne pouvait apparaître aussi rapidement. « Qu’est-ce donc que cette sorcellerie ? » voilà l’état d’esprit du marimo. Un craquement sonore retentit. Tes doutes disparaissent. Tu as ta réponse : la montagne est vivante. La titanesque créature, quadrupède, se dresse sur ses membres inférieurs. Elle te regarde. Te jauge. Un coup si faible ? Elle s’énerve à cause de cet affront. Sans même te laisser le temps de réfléchir, une patte, pouvant contenir en son sein une centaine de Noah, te fauche. La douleur est indicible, elle manque de te tuer.
Une attaque de rang A Maîtrise te projette au loin

Un bruit tonitruant explose dans le village. Ryōkan vous regarde surpris puis s’empresse de se rendre en dehors du bâtiment. Une touffe de cheveu verte est encastré dans une bâtisse détruite. La puissance du choc propulsa Noah sur une distance équivalente à plusieurs jours. Complètement en sang, l’hémisphère droit presque réduit en miettes, Noah vie toujours. Ryōkan prend la parole, la colère se lit sur son visage, son énergie spirituelle est croissante et n’a rien à vous enviez ; « Êtes-vous venu pour détruire notre maison ?! Il porte les mêmes vêtements que vous... ». Il n’a pourtant pas le temps de finir sa phrase. Deux sources importantes de Reiryoku accompagné d’une nuée d’entités fusent vers vous. « Nous verrons ça plus tard. La Bête et ses sbires arrivent et... L’autre concentration d’énergie est toute nouvelle. ». Il doit protéger, encore une fois, son précieux bijou.
La montagne vous a pris en chasse, la brume commence à lover Numachi
Rang : A
Grade : Taicho, Sanbantai
Avatar : Blackbird - Carciphona
Messages : 47
Expérience : 159
Reiryoku : 48501
Date d'inscription : 02/04/2019
Shizumi Tomoe
Shizumi Tomoe
Mar 18 Juin - 9:31
Au final, tes paroles n'eurent aucun écho. Le chef du village se contenta d'un sourire bien étrange à ton encontre qui marqua un long moment de mutisme de sa part suite à ton refus de lui confier ton sabre... La situation, était-elle bien réelle ? Tu avais l'impression de faire face à un enfant à qui l'on avait refusé de prêter son jouet... Soudainement, Hikaru prit la parole et contrairement à toi, accepta de lui confier son zanpakuto. L'homme reprit alors du poil de la bête et commença à discuter avec ta subordonnée... Tu avais envie de lui enfoncer le crâne dans le sol. Tes yeux se fermaient pendant quelques instants, afin de t'apaiser... Tu ne devais pas te montrer désagréable, tu avais une mission à poursuivre et bien que tu étais à deux doigts de piquer une de tes colères chaotiques, tu te concentras sur ton objectif.

Puisqu'il en était ainsi, tu n'avais plus rien à dire à cet homme au caractère de gosse mal luné. Qu'il parle avec Hikaru, tu n'avais apparemment pas était gentille avec lui et tu n'avais pas obéi à ses demandes comme un petit chien l'aurait fait. Soit. Le relais serait pris par Hikaru, sans aucun doute bien plus diplomate que toi. Tu rangeas dans ton Kimono ton zanpakuto, n'écoutant qu'à moitié la discussion d'où tu étais exclue, jetant un regard noir vers ta subordonnée. Non pas que tu la haïssais elle, mais bien son interlocuteur.

Soudainement, alors que tu bouillonnais dans ton coin, un bruit de fracas semblable à un tir de canon retentit au sein de la demeure. Tes yeux s'ouvrent, la haine quitte ton regard et ton corps se raidit. Tu te mis alors à bondir instantanément en réaction de ce bruit, prenant sans attendre la direction de la sortie. Tes yeux furetèrent dans les environs quand ton regard se posa sur le lieu où quelque chose... Quelqu'un venait de s'encastrer. Dans un premier temps, tu observas les alentours, serrant le manche de ton zanpakuto. Aucun ennemi en vu...

"Hikaru, tu vois quelque chose ?! Je vais me rapprocher, préviens moi si tu vois un ennemi."

Tu pris alors la direction du lieu de crash, quand soudain, tu aperçus la dernière recrue de la troisième division : Noah.

"Comment est-ce possible ?! Noah ?! Il s'agit de l'un de mes hommes. Nous n'utilisons pas notre corps pour casser des bâtiments, si c'est la question que vous vous posez. Le plus urgent, c'est de savoir qui est à l'origine de ça..."

Tu dégainas sans attendre ta lame. Les paroles du chef étaient claires : la Bête était ici et Noah l'avait sûrement croisé, elle ou l'un de ses sbires. Tu n'avais aucune connaissance médicale et tu n'avais malheureusement pas de quoi secourir ton jeune compagnon.

"Attends-nous, Noah."

Tournant ton regard, tu te tenais prête à engager les hostilités. Le Reiatsu commença à parcourir ton zanpakuto, tandis que tu prononçais les mots libérateurs de ton potentiel : "Résonne, Fūrin." Tes deux chakrams firent alors leur apparition dans une vague de vent qui s'enroulèrent sur tes poings, tandis que le son emblématique du carillon annoncé le début des hostilités.


_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Ifjt
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Mar 18 Juin - 10:19
Pendant quelques instants, Hikaru avait peur que Tomoe pique une de ses colère si caractéristiques, mais ce ne fut heureusement pas le cas, elle parvint à se contenir. Tant mieux, car il était clair que la découverte de ce village aurait une importance capitale dans le futur et Tomoe le comprenait également. Inutile donc de se brouiller avec eux pour des broutilles, il fallait au contraire jouer franc-jeu, au final, c'était une situation du genre gagnant-gagnant. D'ailleurs, le geste d'Hikaru ne serait pas oublié, selon Taigu, tant mieux, tant mieux, comme quoi, elle ne faisait pas tout ça pour rien. En revanche, la demande si particulière de l'homme la rendait perplexe, bien qu’elle était légitime : leur fournir des Zanpakutōs ? Vraiment ? Hum, c'était une requête délicate, elle devait bien l'avouer, mais ça n'avait pas l'air si idiot que ça, malheureusement, ce n'était pas elle qui pourrait en décider.

« Zanpakutō, c'est le nom. Ça signifie sabre trancheur d'âmes. Pour votre requête, j'ai malheureusement pas l'autorité, en tant que simple Vice-Capitaine de pouvoir vous dire si oui ou non ce sera possible. Mais soyez assurés que je plaiderais votre cause envers mes supérieurs afin qu'ils acceptent votre requête. »

Elle ne pouvait pas dire ou oui ou non, mais rien ne l'empêchait de transmettre la demande de Taigu envers les hautes instances. Hikaru avait bon espoir qu'ils voient le fort potentiel d'une telle chose et comptait bien faire son maximum pour que le village de Numachi puisse obtenir des Zanpakutōs eux aussi, comme elle venait de le signaler au chef du village. Dans tous les cas, les informations suivantes sur la Bête étaient assez captivantes, bien que plutôt alarmantes, elle devait bien l'avouer : personne n'avait pu poser un œil sur elle depuis toutes ces années ? Était-ce à cause d'une capacité particulière ? Possible... Malheureusement, Taigu refusait son offre, mais fit tout de même une contre-proposition intéressante : intégrer Numachi au Seireitei.

« Je comprends que vous ne souhaitiez pas quitter vos terres. Je pense en effet que nous pouvons trouver un terrain d'entente qui contentera tout le monde et ouvrira de nouvelles possibilités, tant pour vous que pour nous. »

Hikaru commençait déjà voir la possibilité de créer des avants-postes afin de faciliter le travail de l'Avant-Garde et également permettre de resserrer leurs liens avec le village de Numachi. Mais alors qu'hIkaru allait continuer de discuter avec le chef de ce dernier, un bruit tonitruant se fit entendre : quelque chose venait d'arriver. Et cette chose était Noah, leur subordonné ? Pourquoi ? Comment ? Est-c e qu'il était tombé sur un adversaire puissant sur le chemin du retour ? Probablement, en tout cas, son état n'était pas beau à voir mais malheureusement, Hikaru ne possédait aucune connaissance médicale, bordel.

« En effet, je pense qu'il a simplement été projeté par l'attaque d'un puissant adversaire, ce n'est pas un mauvais gars, il est juste un peu bête. »

Et en effet, des signatures spirituelles commençaient à avancer vers eux à grande vitesse, sans doute arriveraient-ils rapidement pour affronter les Shinigamis et le village. Il n'y avait pas de temps à perdre, Hikaru dégaina rapidement son sabre, tournant légèrement la tête vers celui qui était leur hôte.

« Nous vous aiderons à protéger votre village au péril de notre vie, Taigu-Dono, soyez-en assurés. Je le jure sur l'honneur de l'Avant-Garde... Todoroke, Narukami. »

Son sabre changea alors d'apparence, comme le voulait la libération de son Shikai. Pendant un instant, elle avait hésité à libérer directement son Bankai, mais préférait éviter, si elle n'était pas dans l'obligation de le faire. Mais elle n'hésiterait pas si la situation l'exigeait. Au moins, ce qui était rassurant, c'est que la pression spirituel de l'homme responsable du village n'avait rien à leur envier, il serait donc un allié de poids pendant la future bataille qui se profilait. Sur ses gardes, Hikaru était prête à agir dès que les ennemis seraient à leur portée. Mais ce qui l'inquiétait, ce n'était pas tant la Bête que l'autre signature, que Taigu ne connaissait pas. Qu'est-ce que ça pouvait être ? Hikaru avait un mauvais pressentiment.

Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Roronoa Zoro - One Piece
Messages : 38
Expérience : 163
Reiryoku : 120000
Date d'inscription : 31/03/2019
Nakahara Noah
Nakahara Noah
Jeu 20 Juin - 18:10
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Jour



⚊ Qu'.. Qu'est- ce qu'il... S'est passé...

Le souffle haletant, Noah venait d'ouvrir les yeux, afin de constater du terrible spectacle dont il était le principal et seul acteur. Ses bandages en lambeaux, le sang coulait le long de son corps. Mais il était encore vivant, un phénomène qui relevait du miracle. Tentant de se remémorer les derniers événements, il se souvenait avoir croisé la roue d'une montagne qu'il soupçonnait être vivante. Baissant les yeux vers son Zanpakutô qui se tenait non loin, il put se relever et marcher non sans difficultés jusqu'à l'arme qu'il agrippa d'une main ferme.

Il s'était fait éjecté très loin, visiblement, et l'éclat de voix qui parvint à ses oreilles n'arrangea en rien la situation. Haussant les sourcils, le verdoyant baissa les yeux, remarquant alors qu'il se trouvait sur le toit d'une habitation totalement détruite. Autour de lui, il essayait de comprendre où il se trouvait. Après quelques instants, ses sens de Shinigami lui permirent de noter la présence des reiatsu de Tomoe-taishô et d'Hikaru-fukutaishô. Il avait finit par les rejoindre alors ?

Mais pas le temps de se réjouir, ses blessures le lançaient, et leurs ennemis approchaient. Esquissant le meilleur sourire qu'il pouvait dans son état actuel, le Shinigami novice leva les yeux, remarquant la brume qui commençait à enveloppait ce qui semblait être un village, avant de prendre une longue inspiration.

⚊ Senkai... Santōryū !

Sa lame se muait alors, se courbant et se tordant dans une vive lumière, jusqu'à se fendre en trois lames distinctes. En attrapant deux en mains, et la troisième en bouche, Noah sautait du toit qu'il l'avait durement accueillit, accusant le coup du fait de ses vives blessures. Il n'avait pourtant pas le droit de flancher. Les choses commençaient tout juste à devenir intéressantes, la mission s'engageait sans doute dans sa dernière ligne droite, et il se devait de rester plus droit que jamais.

⚊ Capitaine ! L'ennemi approche !


Spoiler:
 

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 FQIl
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Ven 21 Juin - 3:50
Le gardien de cet Eden reporte à plus tard votre discussion, il y a plus urgent. Dans son infinie miséricorde, Ryōkan ne vous questionne pas au sujet des ennemis que vous avez amené chez lui. Sans même avoir recours à une incantation, un halo verdâtre enroule Noah. L’ensemble de ses blessures se referment sur elles-mêmes. Ses os comme ses tissus musculaires, antérieurement détruits, reprennent vies. Le chef du village vous incite vivement à le rejoindre afin de mettre en place une formation stratégique dont lui seul à le secret. D’un simple mouvement de main, Taigu scelle vos destins en vous liant les uns aux autres. Vous ne pouvez, dès lors, plus vous quittez. Chacun est astreins à une position et une direction spécifique. Que ce soit via vos épaules ou la chaine qui vous relit, vous restez tous en contact permanent.
Noah est soigné. Vous vous préparez au pire

Au nord, un monstre titanesque se dessine. Plusieurs centaines de mètres de haut, sa pression spirituelle est dantesque, une anomalie qui n’aurait jamais du voir le jour. L’écosystème se fane sous ses pas. Avant même d’atteindre l’orée du marécage, la monstruosité relâche un Cero qui restera à jamais graver dans vos mémoires. Le relâchement brut s’accapare l’horizon ; vous ne voyez plus que lui, qu’importe où vos regards se posent. Sur son passage, tout n’est plus que poussière. Couvrant bien plus que la totalité de la zone de combat, la fuite ne sera pas une option. Pourtant, la perfidie de l’assaut ne fait que commencer. Avant même d’atteindre la muraille boisée de Numachi, le Cero se brise en plusieurs millions de lames. Chacune s’apprêtent à pourfendre toutes matières... exceptées celle des autres monstres tapis dans la brume.  
Un Cero Maitrise de rang S menace le champs de bataille

La division de ce Reiryoku en myriades de myriades de particules est la dernière image que vous verrez. En effet, la brume non-naturelle recouvre tout Numachi avant même que l’assaut ne vous heurte. Bien plus dense que l’air, cette fumée spirituelle et opaque, vous empêche de voir vos propres mains – vous comprenez pourquoi Ryōkan a insisté pour cette formation. Malheureusement, la fumée trouble aussi votre perception spirituelle : les légions de la Bête sont totalement invisibles. Numachi gronde sous leurs pas. Ils sont des centaines, non des milliers. Des bruits retentissent contre une paroi, elle explose sous les impulsions des créatures. La barrière a cédé et n’a pas pu encaisser l’assaut du relief séculaire. L’ennemi peut fondre sur vous à tout instant, sous tout les angles possibles.  
Une brume Maitrise/Vitesse de rang A couvre Numachi

La peur n’est pas un sentiment que le Taigu côtoie en cet instant. « Protéger le village. Je ne tolérerai pas sa destruction, qu’importe la situation. », le chef du village à le mérite d’être clair, mais allez-vous suivre ses ordres ?
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Ven 21 Juin - 5:25
Noah était soigné, tant mieux. Par contre, la situation était loin d'être reluisante (très certainement parce que le connard de joueur derrière Hikaru n'avait pas compris le Codex), étant donné qu'une importante masse de Reiatsu, la plus grande qu'Hikaru avait jamais ressenti s'approchait à une vitesse incroyable. Bordel, c'était quoi ce truc ? La Bête ? Peut-être. Mais la situation était assez dramatique comme ça et il fallait essayer de penser positif. Positivons ! Et Taigu utilisait... un sort ? Oui, ça avait l'air d'être le cas. Pour les lier à une position en particulier. Bah, de toute façon, Hikaru n'avait pas l'intention de fuir, elle comptait honorer sa promesse et et faire de son mieux pour protéger le village de Numachi.

Mais le monstre qui apparaissait... était impressionnant. Hikaru avait peur en voyant la masse gigantesque, forte de plusieurs centaines de mètres de haut préparer un Cero. Un Cero surpuissant, bien plus puissant que tous ceux qu'elle avait vue jusqu'à maintenant. Et elle le savait : si elle se faisait toucher, elle n'y résisterait pas... Et c'était sans compter la brume, cachant probablement d'autres adversaires. Bordel, bordel, bordel ! Hikaru tremblait de tout son être... Elle avait peur, réellement peur. Est-ce qu'elle allait mourir ici ? Sans doute. Pendant un instant, elle hésitait quand même à fuir. Mais où ? Et comment ?

Elle allait tenir bon, regardant la mort arriver, Zanpakutō dans les mains. Si elle devait mourir ici, alors soit. Mais ce serait l'épée à la main. Ah, il voulait la tuer, cette saloperie de montagne, très bien, mais elle vendra très chèrement sa peau.

« HO ET PUIS MERDE !! J'EN AI PLUS RIEN À FOUTRE !!! RAMÈNE TOI LE HOLLOW ! TU TOUCHERAS PAS À UN CHEVEUX DE CE VILLAGE ET SES HABITANTS !!! GETSUGA TENSHO !!! »

Une attaque ridicule. Ridicule comparé à la puissance du Cero qui allait s'abattre sur eux. Mais malheureusement, c'était sa meilleure option. Son Bankai ? Inutile avec cette brume, car elle ne pouvait pas utiliser des attaques de grande ampleur, qui risqueraient de toucher le village. C'est pour ça qu'elle avait opté pour cette technique, qui était au final, la plus puissante de son répertoire, en prenant en compte la situation actuelle. L'attaque, dont l'angle avait été calculé pour partir en hauteur et heurter le Cero épargnerait ainsi les habitations et personnes au sol. Mais est-ce que ça allait suffire, à au moins ralentir l'attaque ? Hikaru n'en était même pas sûre. Dans tous les cas, elle se tenait droite, faisant opposition avec son corps à la toute puissance de l'attaque. Et advienne que pourra.

Rang : A
Grade : Taicho, Sanbantai
Avatar : Blackbird - Carciphona
Messages : 47
Expérience : 159
Reiryoku : 48501
Date d'inscription : 02/04/2019
Shizumi Tomoe
Shizumi Tomoe
Dim 23 Juin - 15:29
Tu observas le corps meurtri de ton jeune apprentie se relever tel un berserker ne ressentant pas la douleur. Sa détermination avait de quoi être exemplaire et devait servir de modèle ici-même. L'étendue de ses blessures aurait dû le laisser à terre et pourtant, il trouva la force nécessaire de se relever et de faire appel à son shikai. Que pouvais-tu dire face à cette dévotion ? S'il souhaitait se battre malgré tout, là était son droit. D'un geste de la tête, tu acquiesça ses avertissements, guettant aux loin l'imminente arrivée de la Brume qui commença à dévorer petit à petit le village.

Contre toute attente, tu aperçus ce halo verdâtre entourer ta nouvelle recrue et le guérir de ses plus terribles blessures. Le sang s'arrêta et la chair se régénéra... La vitesse d'exécution te laissa bouche-bée, te laissant quelques instants perplexe. Ce Ryōkan cachait de puissants pouvoirs sans nul doute et tu le compris au moment où vos destins furent liés. Les trois membres de la division, reliés à une chaîne spirituelle et prêt à affronter leur adversaire... Il ne faisait nul doute que votre hôte semblait maîtriser de puissants arcanes.

Il n'était cependant pas question de discuter. La situation était bien plus complexe et tandis que tu te perdais dans ton analyse, tu aperçus la monstruosité sans nul doute à l'origine de l'attaque sur Noah. Avant même que tu ne comprennes qui il était, un Cero se dessina à l'horizon... Et pas n'importe quelle Cero... Sa puissance et son immensité avaient de quoi te faire frémir. Si ce dernier parvenait à toucher le village, il supprimerait à jamais de la carte Numachi. Il ne faisait nul doute que votre adversaire était un hollow, mais au vu de sa puissance, il serait peut-être le dernier que vous auriez à affronter.

Hikaru prit alors l'initiative dans un désespoir ultime. Déversant une puissante quantité de reiryoku contre le cero dans le but de protéger le village, tu compris qu'il faudrait faire appel à vos plus puissants atouts pour vous en sortir.

"Nous le protégerons. C'est là le devoir d'un shinigami. BANKAI !"

Une pression d'air et d'énergie spirituelle t'enroula dans une tempête de vent. A la sortie, tu n'étais plus la même. Vêtu de ta tenue sainte et de tes chakrams immense, il était temps de sécuriser du mieux que tu le pouvais la zone qui t'entourais. Si tu ne pouvais pas complètement stopper le Cero, tu espérais néanmoins repousser les sbires et la brume qui vous entourez. Tes chakrams s'envolèrent autour de toi et commencèrent leur danse sacrée, virevoltant entre les bâtisses et balayant la zone de tempêtes destructrices. Tes bras quant à eux se renforcèrent, te préparant ainsi à encaisser les Cero qui étaient parvenus à traverser ta zone tardive...


_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Ifjt
Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Roronoa Zoro - One Piece
Messages : 38
Expérience : 163
Reiryoku : 120000
Date d'inscription : 31/03/2019
Nakahara Noah
Nakahara Noah
Mer 26 Juin - 0:51
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Jour


Un halo recouvrait le corps de Noah, le faisant hausser des sourcils, alors que ses blessures se soignaient d'elles-mêmes. Désormais remit sur pieds, le bretteur se mit à sautiller sur place, avant de s'étirer, vérifiant que tout allait pour le mieux, avant de lancer un regard vers celui à l'origine de ce mystérieux sort. Désormais, il avait de quoi combattre aux côtés de ses supérieurs, et ce à pleine puissance. Esquissant un grand sourire aux lèvres en gardant la mâchoire serrée sur sa lame, Noah levait les yeux, constatant de l'épaisse brume qui prenait peu à peu du terrain.

L'homme qui l'avait alors soigné les convoqua, avant de les lier par un mystérieux lien. Désormais sous l'emprise d'un sort dont il ne connaissait rien, le regard du Shinigami se posait désormais sur l'immensité qui surplombait le paysage. Il n'était pas un grain de poussière, il était simplement un intru. Un bactérie qui avait foulé le sol de cette monstruosité. C'était ce gargantuesque géant qui l'avait propulsé jusqu'ici ? Fronçant les sourcils, il se demandait bien de quelle manière il comptait affronter une telle chose. Mais avant même d'avoir une réponse, leur ennemi prit les devants.

Une masse de Reiatsu encore jamais ressentit jusqu'à lors jaillit brusquement, dans un bruit sourd et insoutenable. Vacillant des jambes à la vue de ce laser dévastateur, Noah se reprit bien vite, courant alors en avant, observant la masse se diviser en millions de rayons. Malheureusement, la brume avait finit par tout recouvrir et le bretteur ne pouvait plus rien apercevoir. La situation était critique, et le roi des âmes seul savait si nos héros allaient s'en sortir vivants.

⚊ Foutu brume... TATSUMAKIIII !!!

Sautant en l'air, Noah se mit à tourner à grande vitesse autour de lui, en générant une puissante tornade de Reiryoku destiné à balayé la brume qui avait prit le village. Il espérait également repousser les Cero grâce à cette tornade, mais rien n'était moins sûr...


Spoiler:
 

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 FQIl
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Mer 26 Juin - 20:59
Tel le vent repoussant la poussière, l’ensemble de vos actions se font balayer par cet assaut surpuissant. C’est face à ce courroux innommable que Ryōkan s’érige solennellement. L’air vibre sous son Reiryoku qui ne cesse de croitre. La roche se brise et lévite autour de lui. Le Héros du Rukongai ne vacille pas. Index et majeur sont tendus vers le cauchemar. Deux salves sont tirées. Sous l’impulsion de son Reiryoku, une onde de choc éclate. Sous l’impulsion de son Reiryoku, la terre tremble par trois fois. Sous l’impulsion de son Reiryoku, le temps semble se cadenasser pour immortaliser le moment. Deux dragons bicéphales jaillissent, chacun d’eux étant l’incarnation de toutes les affinités élémentaires que le Hadō peut comporter. Le premier meurt en se sacrifiant pour protéger le terreau de son maître, balayant la menace avec une facilité déconcertante. Le second prend son envol, il occupe l’espace entier. Ses arabesques dorées irradient la zone. C’est sous vos yeux ébahit que le gardien des hespérides châtie le virus. Lui qui incarnait la pire menace que vous aviez eu à affronté fut détruit d’un claquement de doigts. Pas un seul atome du monstre ne subsiste.
Taigu vous sauve et anéantit la montagne

Qui est réellement ce Ryōkan ?

Tandis que l’ensemble des fonctions spirituelles du gardien s’occupent de mater la montagne, Noah réussit à balayer la brume sur une courte distance. Une vision d’horreur s’offre au groupe : les légions de la Bête semblent infinies. Cette vision ne dure malheureusement qu’une ou deux secondes, la brume spirituelle ayant repris le dessus sur l’ingéniosité du cactus. Tomoe fait un pas, elle entre en scène. Dans ce brouillard opaque, elle libère à son tour sa toute puissance. Ses chakrams s’enfoncent dans la pénombre, toutefois la brume ne disparait pas. Des hurlements tantôt humain, tantôt démoniaques résonnent. Les outils de guerre exécutent leur balai, plusieurs secondes s’écoulent. Plus aucun cri n’est audible.
Tomoe réduit à néant les troupes de la Bête...

L’ingénieuse attaque ayant couvert l’ensemble du champs de bataille cesse. La brume s’évapore, Numachi n’est plus. Ce hameau qui a résisté aux plus coriaces entités se retrouve détruit par une âme "purifiée". En effet, Tomoe ne put éviter les obstacles en raison de la brume masquant aussi bien les capacités sensorielles que certains sens tel la vision. Voilà pourquoi Ryōkan n’avait jamais réussis à atteindre la Bête. Il ne pouvait se résigner à détruire ses frères et soeurs.  
... mais aussi Numachi

Derrière vous, Ryōkan Taigu se tourne vers le massacre. La chaine spirituelle se brise. Son âme s’embrase, les murmures de la Succube l’accablent. Une larme de sang coule, son visage se brise. Un genoux tombe au sol, puis deux. Toute sa vie se retrouve réduite à néant par ses semblables. Quelle hérésie. Le Rukongai est emplis de mythes, l’un de traite de l’avilissement des âmes. Un trou se forme au niveau du coeur de l’homme. Sa peau se craquelle et finit par se déchirer. Le sang coule à foison, une partie du visage du bienveillant n’a plus rien d’humanoïde. Vous avez réveillé un monstre.
Ryōkan se hollowmorphose

Vous n’avez même pas le temps de battre un cil qu’une gerbe de sang inonde vos visages. Deux membres tombent au sol :  le bras droit et la jambe gauche de Tomoe. Deux coups de poings percent les cieux. Le premier s’écrase contre le faciès de Tomoe la propulsant au loin. La détonation explose le tympan gauche de la capitaine, son oeil droit ne voit plus rien. Le second s’écrase dans l’interstice séparant Noah et Hikaru. Vous êtes projetés vers les restes de Tomoe. Sous l’impact, vos os se brisent à l’unisson, vos peaux fondent. Incomplet, la monstruosité s’immobilise. Elle veut plus de pouvoir encore. Sa renaissance débute.
Vous êtes aux portes de la Mort. Deux choix s’offrent à vous : combattre ou fuir
Rang : A
Grade : Taicho, Sanbantai
Avatar : Blackbird - Carciphona
Messages : 47
Expérience : 159
Reiryoku : 48501
Date d'inscription : 02/04/2019
Shizumi Tomoe
Shizumi Tomoe
Mer 26 Juin - 22:03
Tout s'enchaîna bien trop rapidement. La puissance de Taigu se révéla d'un tout autre niveau, maîtrisant les arcanes du Kido avec une précision et une force que tu n'avais encore jamais imaginé. Son attaque eut raison du Cero, tandis que l'effort conjoint de vos trois techniques ne la fit pas même vaciller. Une leçon venait d'être donné par une âme égarée envers trois shinigamis... De quoi te faire bouillir intérieurement, toi qui ne pensais pas que ce dernier était capable d'un tel exploit.

Malheureusement, la suite ne s'avéra pas aussi joyeuse. De quoi te faire bouillir intérieurement, toi qui ne pensais que ce dernier était capable d'un tel exploit. La mort des âmes en perdition fut le prix à payer pour te permettre de survivre, toi et tes deux subordonnées. Tu ne fléchissais pas. Tu faisais comme à ton habitude, preuve d'un grand pragmatisme et refusait l'idée de laisser mourir tes hommes pour une question d'honneur qui n'avait pas lieu d'être. L'important était de sauver autant de vie que possible et non de mourir tous main dans la main... Si Taigu avait fait preuve de ses pouvoirs un peu plus tôt, peut-être que ce massacre n'aurait pas eu lieu. Tes sentiments se mélangèrent au fond de toi, face à cette situation devenu bien trop incontrôlable. Mais au moment de te tourner vers celui qui se tenait à la tête de Numachi, tu ressentis une pression spirituelle si intense, qu'elle te glaça le sang.

Un bras. Une jambe. Un œil. Un dernier assaut. Tu sentis en une fraction de seconde ton corps s'engourdir et se délester de plusieurs de ses partis. Tu ressentis ce que Noah pu vivre quelques secondes avant, tandis que ton corps fut projeté au loin, venant s'écraser au sol dans un fracas sourd qui t'arracha un énième litre de sang. Tu venais d'être réduites en charpie, sans même pouvoir comprendre ce qui venait de se passer. Ton corps se vidait avec une abondance tel que ta vie ne tenait désormais plus qu'à un fil. Tes deux frères d'armes arrivèrent à tes côtés, fort heureusement dans un bien meilleur état. Tu observas Hikaru et Noah, tandis que tu faisais face au sol, te noyant presque dans ta propre hémoglobine.

"Fu...yait...C...C'est...Un ordre..."

Tu n'étais pas en mesure d'évaluer la situation. Le danger était bien trop imminent et tous ces sacrifices n'avaient eu qu'une raison : sauver tes subordonnés. Il était hors de questions que tous ces sacrifices furent accomplis en vain et désormais, c'était à toi de prendre tes responsabilités. Ton chemin se terminerait sûrement ici, mais tu espérais que Hikaru et Noah s'en sorte. Toi qui avais toujours étais d'un grand égoïsme, tu avais étrangement toujours considéré la troisième division comme ta famille et plus récemment, comme tes enfants. Tu te devais de les protéger, peu importe l'état dans lequel tu te trouvais. Serrant les dents et poussant un dernier hurlement, tu tandis ta main vers la nouvelle bête, celle qui venait de lamentablement te mener à ta perte. Tes ultimes lueurs de Reiryoku réagissaient à tes mains, tandis que tes chakrams se mirent à vibrer pour la dernière fois de leur existence. Une lame de vent se matérialisa, puis prit la forme d'une tornade venant frapper le Hollow fraîchement né. Tu expulsas tes dernières forces au cœur de ton attaque affaiblie, dans l'unique espoir d'offrir une échappatoire à tes deux hommes.

Finalement, ta main s'affaiblissa. Les dernières vibrations cessèrent et ton corps bascula. Le Capitaine de la Troisième Division rejoignit ses défunts confrères, au sein d'un univers qui accueillait les shinigamis tombaient au combat.

Santé : /
Reiryoku : /
Techniques :
   

     
       
     
     
   
Rang S | Cimetière de la Reine d'émeraude
Relâchant ses deux chakrams dans les airs et grâce aux capacités de son Bankai, Tomoe insuffle une grande impulsion à ses lames qui s'entourent chacun d'un puissant tourbillon capable de causer des dégâts pouvant mener à la mort de tous ceux pris au cœur de ces rafales. Les chakrams viennent balayer la totalité du champ de bataille, tout autour de Tomoe. Ces derniers se déplacent à une vitesse fulgurante et provoquent une danse de vent mortel.
Potentiel/Pugilat Maîtrise – Persistante

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Ifjt
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Mer 26 Juin - 22:45
Non. Pourquoi. Ce devait être une mission « relativement » simple, et pourtant... Et pourtant tout avait foiré. Pourquoi ? Comment ? Hikaru avait mal à la tête, aux os, à la chaire suite à l'attaque de Taigu, qui s'était transformé en Hollow, suite à la destruction de Numachi, causée par la technique de sa Capitaine. Merde, merde, merde. Pourquoi cette montagne était venue ? Pourquoi avait-elle fait une attaque pareille ? Pourquoi Hikaru n'avait pas été capable de défendre le village contre ce Hollow ? Il y avait toutes ces questions qui se télescopaient dans son esprit, pendant qu'elle crachait un peu de sang, se relevant avec les maigres forces qui lui restaient. Mais elle avait encore espoir. Peu-être qu'en s'alliant avec Tomoe elles pourraient...

Non, même ça, ce n'était pas possible. Noah était dans un état aussi lamentable qu'elle. Quant à sa Capitaine... Il lui manquait désormais un bras, une jambe et un œil. En tout cas, c'était les dommages qu'elle voyait. Et même ça... elle n'avait aucune connaissance en techniques médicales, elle ne pouvait pas la soigner. Fuir avec ? Pour quoi ? Sans doute que le Hollow, dans ses accès de rage, les traqueraient. Alors comment faire ? Rester combattre seule et dire à Noah de fuir ? Elle n'arriverait sans doute même pas à gagner du temps, dans son état. Non, il n'y avait aucune solution. Le Raikiri ? Ça reviendrait à achever ses compagnons.

« ... Mais. »

Oui, Tomoe avait raison. C'était la seule solution. Mais... Ça faisait mal à Hikaru, qui respectait énormément sa Capitaine. C'était même un modèle de force et de conviction pour elle jusqu'à aujourd'hui. Et voilà qu'elle se sacrifiait pour elle. Pour eux. Afin qu'ils survivent et puissent retourner au Seireitei. Hikaru ne voulait pas. Elle ne voulait pas. Elle devait sauver son Capitaine, tenter le tout pour le tout. Oui, c'était la meilleure décision à prendre. Puisqu'elle était la Capitaine après tout. Et si elle devait mourir ou se faire haïr pour ça, alors soit. Mais elle ne laisserait pas Tomoe mourir.

« BORDEL !!! »

Hikaru fuyait, de toute sa vitesse, utilisant la moindre parcelle de son énergie. Les os de son corps la faisaient souffrir. Sa peau la faisait souffrir. Elle avait mal partout. Mais elle continuait de fuir, encore et encore. Elle utilisait toutes ses forces, toute sa vitesse pour fuir. Toujours plus loin, toujours plus vite. Et dans ses bras, il n'y avait que le corps de Noah. Est-ce qu'il se débattait ? Hikaru s'en fichait. Tout ce qui comptait c'était de fuir et retourner au Seireitei, en vie. Et malheureusement, Tomoe était resté là-bas, utilisant ses dernières parcelles de force, toute la puissance de son Bankai pour attaquer le puissant Hollow qu'était devenu Taigu. Certes, ça ne suffirait certainement pas à l'anéantir, mais si ça leur faisait gagner de précieuses secondes, alors c'était suffisant. Après tout, dans le domaine de la vitesse et uniquement de la vitesse, Hikaru ne se connaissait pas d'égal.

Des larmes coulaient sur son visage, tandis qu'elle courrait de toutes ses forces vers le Seireitei. Car elle savait que sa Capitaine venait de se sacrifier et qu'elle était sans doute probablement déjà morte, à ce moment.

« Désolée d'avoir été une si mauvaise subordonnée, Capitaine... »

Est- ce qu'ils allaient réussir à fuir ? Hikaru n'en savait rien.

Rang : C
Grade : Nittōhei, Sanbantai
Avatar : Roronoa Zoro - One Piece
Messages : 38
Expérience : 163
Reiryoku : 120000
Date d'inscription : 31/03/2019
Nakahara Noah
Nakahara Noah
Jeu 27 Juin - 19:03
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 Jour


Tout s'était passé très vite, trop vite. En un instant, la brume apparaissait et les rayons de Reiryoku fusaient. L'instant d'après, la brume se dissipait et la montagne disparaissait. L'inconnu était passé à l'action, et avait littéralement annihilé leur ennemi d'une seule attaque majestueuse. L'écart de forces entre eux et les Shinigami ne se mesurait plus à ce niveau. Il ne combattait pas dans la même catégorie, ni même dans la même dimension. L'espoir leur souriait et la situation semblait se renverser, alors que la tornade de Noah s'estompait, il se tournait vers ses supérieurs, heureux de voir que ces derniers s'en sortaient bien également.

Puis le drame vint. L'air avait changé d'odeur. L'atmosphère était devenue pesante. Leur messie se métamorphosa en héraut de la fin. Son Reiryoku avait changé de nature, et très vite, ils n'eurent plus aucun allié sur lequel se reposer. Figé par l'incompréhension et sa propre faiblesse, Noah n'eut pas le temps de comprendre que la seconde qui suivit, Tomoe perdit deux de ses membres, totalement brisé par le Hollow qui venait de naître sous leurs yeux stupéfaits. La seconde d'après, Noah tentait d'amorcer un pas en avant, mais la seconde offensive de la créature l'interrompit brutalement, le projetant à toute vitesse vers Tomoe, lui brisant les os.

La chaleur qui s'échappait était insoutenable, une véritable fournaise générée par la puissance du messager du désespoir qui s'était abattu sans aucune pitié sur ses anges de la mort. Hikaru se trouvait à ses côtés, dans le même état que le verdoyant. Leur Capitaine, nageant dans sa propre flaque de sang, leur ordonna de fuir dans ce qui lui restait de timbre vocal. Mais à ce moment-là, le bretteur aux trois sabres avait déjà perdu toute raison, et n'était plus capable de se mouvoir d'un centimètre. Tandis que les dernières réserves de Reiryoku de Tomoe se libérait, tandis qu'Hikaru agrippait Noah, commençant à fuir loin du champ de bataille. La dernière vision du Nittohei fut celle des chakrams de son capitaine qui se mettaient en action, générant une tornade qui alla percuter le hollow nouveau-né, puis l'inconscience prit le dessus...


Spoiler:
 

_________________
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or - Page 2 FQIl
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Ven 28 Juin - 0:57
Les répercutions de cette assaut punitif sont catastrophiques. C’est l’hécatombe qui touche les faux émissaires ; ils avaient bafoué le credo de leur division. L’entité bienfaisante sombre de plus en plus profondément.  Les chuchotements de la Reine la font revivre. Quelle pire mort que de se noyer dans son propre sang sans pour autant avoir été un élément moteur de sa faction... Les chakram s’élancent dans les airs afin d’effectuer un dernier balai solitaire. Le courroux céleste s’abat dès lors sur l’hôte du désespoir. Son évolution persiste, le voilà quadrupède, sa peau n’est plus qu’une pulsion de reiryoku rougeâtre. Une queue explose de ses lombaires, elle nullifie les jouets inoffensifs de feu Tomoe. Malheureusement, les deux survivants n’obtiennent pas l’effet escompté de ce sacrifice.
L’hybride balaye le plan du groupe

Sa transformation prend fin. Six queues se battent en duel dans son dos, une épiderme rutilante nait, un corps osseux massif est revêtu. Un simple pas de la bête et la voilà devant vous. Pourtant, elle vous ignore totalement. Quelque chose de bien plus interessant git à ses pieds. La patte s’écrase au ralentit sur le crâne de Tomoe, ses yeux fusent de leurs orbites. La chair se tend et se déchire sous cette pression physique – tout comme les fragiles os de l’ancienne capitaine. Son cerveau sort de sa boite crânienne et se disperse en nombreux granulés jonchant le sol qu’elle venait d’abreuver. Un hurlement semblable à un rire se propage depuis les cordes vocales du monstre. Noah échappe à cette vision d’horreur, Hilaru n’a pas ce luxe.    

Hikaru, dans un élan de survie désespéré parvient à bouger son corps. L’adrénaline lui permet d’oublier cette douleur et bien que sa peau continue à fondre, elle s’élance avec Noah. Feu Ryōkan vous mire et reste immobile. Le Reiryoku commence peu à peu à s’agglutiner autour de lui. Tels des atomes en pleine formation, d’innombrables billes colorées l’entourent. Une Bijuu dama se forme. Ryōkan est trop impatient. Avalant cette dernière, le Kaijuu libère une salve d’énergie encore plus terrifiante que celle libérée par la montagne.
Ryōkan vous accable d’un Cero rang ???

Le maître des brumes arrivent. Cette engeance d’un autre temps récupère la dépouille de son trophée de guerre. Ce n’est pas sans raison. Le Dominateur récolte les âmes tombées au combat à l’aide d’un simple Gonzui, renforçant ainsi sa puissance. Coup du hasard ou réel deus ex machina, le relâchement cataclysmique frôlent le binôme ; Ryōkan ne maitrise pas encore la pleine puissance de sa nouvelle transformation. Sur des dizaines voir des centaines de kilomètres, l’assaut modifie la topographie des lieux et marque à jamais l’écosystème du Rukongai. La brume s’imprègne de Numachi à nouveau. Les deux entités nouvellement alliées s’enfoncent dans celle-ci. Le pire est à prévoir.    
Vous arrivez à fuir in-extremis les environs de Numachi
HRP — Cette quête est officiellement ratée. Vous êtes invités à la poursuivre pour la terminer (rentrer au bercail). Vos séquelles devront faire l’office d’un rp, auquel cas elles resteront présentent lors de l’épopée.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Nanahara Hikaru
Nanahara Hikaru
Ven 28 Juin - 11:52
C'était un vrai cauchemar. Hikaru aurait aimé que ça soit ça. Mais malheureusement, la douleur, la peur et la culpabilité la prenait tandis qu'elle fonçait à toute vitesse, utilisant la moindre de ses ressources afin de fuir, en allant le plus vite possible. Elle ne pouvait même pas avoir le luxe de se retourner afin de voir si le Hollow la poursuivait, elle et Noah, qu'elle avait dans ses bras. D'ailleurs, ce dernier était tombé dans l'inconscience. Bordel. Habituellement le porter n'aurait posé aucun souci à la Vice-Capitaine, qui avait tout de même une certaine force physique, mais là, tous les fibres de son corps lui faisaient mal. Chaque pas en avant lui demandait des ressources incroyables. Elle entendait les hurlements du monstre qui lui glaçaient le sang. Elle n'avait jamais été aussi terrifié.

« MERDE !! »

Le Cero l'avait frôlé. Un Cero encore plus puissant que cleui du Hollow de la taille d'une montagne. Était-ce un miracle ? Hikaru espérait. En fait, elle n'était même plus capable de raisonner correctement, dans l'état dans lequel elle se trouvait actuellement. Non, Tomoe ne pouvait pas mourir. C'était impossible. Elle allait s'en sortir, oui, bien sûr qu'elle allait revenir vivante. Elle revenait toujours. Oui, il n'y avait aucun doute à se faire là-dessus.

« Tu peux bouger ? »

Noah se réveillait enfin. Hikaru ,ne savait pas depuis combien de temps elle courrait ainsi, portant la jeune recrue dans ses bras. Des heures, probablement plus, même. Restait à savoir si Noah allait être dans un état lui permettant de bouger, sinon, elle serait obliger de continuer à le porter. Et franchement, ça l'arrangerait s'il pouvait se déplacer de lui-même.

« Ne t'en fais pas pour la Capitaine. Elle va s'en sortir, crois-moi. »

Un déni de la réalité. Mais après tout, Noah avait été inconscient durant tout ce temps, il n'avait pas vu ce qui s'était produit. Il y avait donc de fortes chances pour qu'il croit au mensonge d'Hikaru. D'ailleurs, Hikaru y croyait elle-même que Tomoe allait s'en sortir.
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai :: Numachi
[Officielle/Rang B] Ruée vers l'or

Sauter vers: