Derniers sujets

[Officielle/Rang B] Égide de l'Humanité
 :: Monde Humain :: Ark :: Skyscrapers

Aller à la page : Précédent  1, 2
Alignement : ???
Rang : E
Grade : Président du Monde
Avatar : Father (FMA)
Messages : 5
Expérience : 18
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 07/05/2019
Gilgamesh Helheim
Gilgamesh Helheim
Lun 27 Mai - 10:38
Le président du monde n'était pas le moins du... monde... désemparé par cette fameuse "odeur". Du moins, ce "mauvais pressentiment", annonciateur de... eh bien, de mauvaises choses. Ça devait sûrement être des Hollows toquant à la porte de Borderland ! À peine plus gros que des moucherons s'écrasant sur le pare-brise de sa BMW. Et c'est d'ailleurs ce qu'il dit à ses invités pour leur donner quelque chose à se mettre sous la dent. Les morfales ! Ni une, ni deux, le politique s'adosse à son bureau, et sourit.

— Oh, vous savez, on a l'habitude de recevoir la visite du Grand Méchant Loup.

Pendant qu'Ostavia Hozen était partit chercher du bourbon et des olives, Gilgamesh Helheim essayait tant bien que mal de garder la face face (lol) à ses interlocuteurs. Il fallait dire qu'il avait décidé d'envoyer ce courrier diplomatique aux émissaires lors d'une soirée bien arrosée, et n'avait pas encore réalisé toutes les conséquences qui en découleraient. Une alliance ? Un partenariat ? Dans quelle sombre histoire était-il en train d'amener Ark ? Il espérait seulement tirer son épingle du jeu.

— Alors, alors... Il se pourrait que ma fille soit... un chouïa... vraiment légèrement... hostile ? à l'idée de vous voir par ici. Vous savez ce que c'est. Vous essayez de faire valoir votre autorité ; quelqu'un vous coupe l'herbe sous le pied. Et puis, bam, le burn-out. Ça peut arriver au meilleur.

Le président en short se gratte la tête du bout de son ongle, l'air béat.

— Ne dites pas ce que je n'ai pas dit ! J'aime ma fille. Comme la chair de mon sang. Même si elle peut se montrer capricieuse, entendons-le. Alooooors, voilà. Je vous propose de vous arranger un sauf-conduit officiel comme officieux, pendant que je m'affaire à calmer les ardeurs de madame. Et en échange...

Gilgamesh Helheim se relève soudain ; il plonge ses yeux dans ceux de Tengoku.

— Vous me livrez les résultats d'expérience "supprimés" d'Oshimo Benehime.

L'homme se reprend, l'air pantois, réalisant l'énoooorme bourde qu'il vient de commettre.

Du moins, en était-ce une ?

— Oops, je l'ai dit tout haut ! Haha, quel sot fais-je. Et non solfège ! D'ailleurs, maintenant que nous en sommes là, le cœur léger, après avoir présenté nos marchandises respectives, il serait peut-être temps de nous serrer la pince. Faites un pas vers moi ; donnez-moi la raison pour laquelle l'Humanité a souffert des mains de votre savant fou. Vous admettrez que ma demande est fondée. La balle est dans votre camp, Capitaine. Après tout, vous êtes le plus à même de manipuler les petits papiers du Seireitei.
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Murazaki Tengoku
Murazaki Tengoku
Mar 28 Mai - 14:57
Je riais calmement à sa remarque. Le monde des Humains était un peu le bac à sable où les autres races viennent jouer de temps en temps dans un spectacle macabre. Seulement, la chance est de leur côté car ils se sont assez développés pour pouvoir lutter contre ces attaques intempestives des Hollows. Je me détendais calmement dans ma chaise en prenant quelque peu mes aises. Croisant mes bras à mon torse, je lui répondais donc.

"-Ahah, ces tumeurs du Monde sont bien embêtantes. Mais comme vous semblez convaincus que rien de mal ne se passera, reprenons donc."

Un léger sourire sur mes lèvres, je l'écoutais attentivement parler de sa fille. C'est bien ce que je me doutais à la vue de la réaction de certains membres de Brotherhood précédemment, mais ils ne nous portent pas dans leurs coeurs. Une information qui ne me fait ni chaud ni froid, mais qui peut être bien embêtante sur bien des fronts. Et encore plus quand je ne savais pas le plafond de puissance qu'a cette Europe, ou encore si elle a un nombre conséquents d'hommes aussi capables qu'Ostavia. Aaah, c'était épuisant de réfléchir à tout ça.~

"-Fufufu, je peux comprendre que votre fille vous donne du fil à retordre, bien que je n'en ai pas, certains de mes subordonnés sont comme tels. Vous devez être tellement fatigués par moment.~"

Cependant, en entendant ce qu'il souhaitait de moi, une lueur dangereuse passait dans mes yeux un instant. Heureusement que ceux-ci soient camouflés, car malgré tout mon sourire ne disparaissait. Lui donner les recherches de cette femme ? Mais cependant, quelque chose me titillait, comme un rongement dans le coeur. Comment est-ce qu'il a pu obtenir cette information ? Il avait plus de cartes dans sa manche qu'il n'y laissait paraître. Je tapais avec mon index à répétition contre ma chaise.

"-Voyons, vous savez très bien que là ce n'est pas équitable. Vous donner les recherches contre seulement ceci ? Vous devez me faire une blague, car ce n'est pas un échange équivalent. Vous devriez être plus sincère si vous voulez réellement faire affaire."

Je secouais calmement ma tête, jetant un coup d'oeil à Meruem. Il n'y avait rien à faire, il n'a rien repéré avec son repérage. Ce n'est pas non plus si mauvais. Mon attention se reprenant ensuite sur l'homme face à moi, qui a révélé bien d'informations sans peut-être le vouloir, ou au contraire en le faisant exprès ?

"-En réalité, bien que je sois le seul Capitaine capable d'accéder à ce genre d'informations, je doute que vous ayez quelque chose d'équivalent à me proposer. Si vous demandez directement ceci, c'est que vous savez la grande importance que ces recherches ont. Et surtout, je deviens très curieux. Comment est-ce que vous comptez les utiliser, vous devez avoir un plan n'est-ce pas ?~"

Un petit rire se faisait entendre, tandis que je ne pouvais pas être plus content de ce qu'il se passait. Lui donner des informations de ce niveau me feront sûrement perdre la tête, mais j'étais vraiment curieux de ce qu'il avait à me donner. Car réellement, j'étais certain que les recherches contre calmer sa fille, peu importe à quel point elle était puissante, ne vaut rien à mes yeux. Et s'il était totalement sérieux, sah quel affront.

_________________
[Officielle/Rang B] Égide de l'Humanité - Page 2 M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Messages : 228
Expérience : 587
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 05/11/2018
Maître du Jeu
Maître du Jeu
Dim 2 Juin - 16:32
HRP. Suite à un délai de plus de 72h sans réponse, le tour de @Hozen Meruem est sauté.
Alignement : ???
Rang : E
Grade : Président du Monde
Avatar : Father (FMA)
Messages : 5
Expérience : 18
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 07/05/2019
Gilgamesh Helheim
Gilgamesh Helheim
Dim 2 Juin - 16:55
Gilgamesh Helheim avait peut-être oublié d'enfiler ses gants avant de proposer son idée d'échange à Murazaki Tengoku. Confier des secrets celés à des humains soumis au libre-arbitre ? Quelle idée ! Par chance, le Capitaine de la 1ère Division était bien plus coriace que son double imaginaire vivant dans l'esprit du Président du monde, avec qui ce dernier avait conversé pour se préparer à cette entrevue.

— Voyons, mes intentions sont absolument pures ! Enfin... Vous m'avez compris, hein... Vous vous doutez que je n'ai pas les mains innocentes. Aaaah, terribles poids que sont les responsabilités ! Eh oui, la politique, ça use. Enfin, vous devez me comprendre. Quand on est au-dessus, et qu'on doit rendre des comptes à la plèbe – enfin... au peuple... gardez cela pour vous, hein – ... eh bien... que disais-je déjà ?

Le président atypique haussa un sourcil, l'air pantois. À force d'enchaîner les parenthèses, et les phrases dans les phrases, il avait perdu le fil de sa pensée. Un mot atterrit soudain sur le bout de sa langue : « responsabilité ». Et il n'eut pas besoin de davantage de souplesse mentale pour dérouler la discussion.

— Ah oui, les responsabilités. Je dois protéger Ark et ses citoyens. Et... disons que les petits tours de passe-passe d'Oshimo Benehime ont arrangé l'Humanité, à l'époque. Enfin, vous savez bien ce qu'il en retourne. Alors, voilà : je suis prêt à faire des compromis pour que nous soyons sur un pied d'égalité. Et je dis cela en toute franchise. Vous avez été créés pour nous défendre ; nous avons été créés pour être défendus. Et même si nous avons forgé nos propres armes pour ne pas dépendre d'une tierce faction – que voulez-vous, le libre-arbitre est un caractéristique inhérente à l'Homme – nous faisons toujours la paire. Notre Créateur l'a voulu ainsi. Il est plus que temps de nous serrer les coudes. Non ?

Gilgamesh dévoila son plus gros sourire. Et il n'était même pas jaune, c'est dire ! Vraisemblablement, et ce malgré sa maladresse passée, le politique était sincère. D'accord, il faisait cela pour le bien d'Ark et de l'Humanité. Mais est-ce que cela le rendait horrible pour autant ? N'importe quel chef aurait fait la même chose. Et cette chose est offerte sur un plateau d'argent lorsque les deux camps gagnent au change.

— En guise de ma bonne foi, laissez-moi vous donner un avant-goût de ce que nous pourrions vous apporter. Je ne vais pas vous faire l'affront du sauf-conduit réciproque, car il est évident que ce sera sur le contrat, et avec une taille de police conséquente. Mais nous pourrions vous confier quelques secrets sur l'Arbre-Monde, qui vous intrigue depuis la nuit des temps. Voire même... vous laisser l'approcher.

L'homme planta son regard dans celui de Tengoku. Cette discussion – non, cette sortie – devenait enfin intéressante. Nul doute que le Capitaine de la 2ème Division sauterait sur une pareille occasion. Et le Maître-Espion que représentait l'émissaire ne pouvait pas ignorer de tels secrets, vis-à-vis d'une entité aussi mystique et puissante pouvant menacer bien des factions. Mais lesquelles... ?

— Mais ce sont des détails desquels nous pourrions discuter pendant des heures. Dites-moi franchement, monsieur le Capitaine : seriez-vous prêt à signer un traité d'alliance avec Ark ?
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Murazaki Tengoku
Murazaki Tengoku
Dim 2 Juin - 22:01
Je restais assis au fond de mon siège à écouter Gilgamesh parler encore et encore, sans même l'interrompre une seule fois pour lui laisser dire le fond de sa pensée. Et ce sourire ne faisait qu'augmenter au fil du temps, comment ne pourrait-il pas après tout ? Les paroles que j'attendais venaient enfin d'être prononcées sans que j'ai eu besoin à les forcer moi-même. Et oui, nous les protégeons.

"-Evidemment que je souhaite signer un traité avec vous, sinon je ne me serais pas déplacé personnellement avec mon meilleur Vice-Capitaine. J'accorde une importance à cette rencontre après tout, cependant vous avez énoncés toutes les cartes que vous avez, c'est donc à moi de vous rendre la pareille."

Ma main tapait le siège sur lequel j'étais dans un rythme particulier. Je réfléchissais un court instant, laissant exprès un blanc qui pouvait se faire pesant pour créer à cette "tension" dans l'air. Je laissais mon regard planté dans celui du Président, un homme qui malgré ne semblant pas avoir de capacités si spéciale que ceci, se démarque de par sa ruse. Je ne pouvais qu'admirer tout ce qu'il mettait en place pour son peuple.

"-J'ai moi aussi un peuple dont je dois garder les besoins en tête, j'ai des responsabilités tout comme vous. Et comme vous l'aviez si bien dit, nous vous protégeons depuis notre création. Ne devrions-nous donc pas créer un protectorat afin de sceller cette alliance ? Peu importe comment vous le formulez à votre peuple, tant que votre Haute-Sphère sait de quoi il en est."

Un sourire fourbe semblable à un serpent se dessinait sur mes lèvres, une caractéristique qui m'est si proche depuis tant d'années quand les choses commencent enfin à être excitantes pour moi. Ce n'était pas un manque de sincérité, contrairement à ce que certains pouvaient croire.

"-Mais je ne tiens pas à abuser de la confiance que vous avez eu en moi, en plus des parties de ces fameuses recherches que vous souhaitez tant, je vous donnerais le corps d'un Vasto Lorde, si vous voulez vous aider de ces recherches pour faire quelques expériences. Cependant, je tiens à rajouter une clause, qui peut toujours être soumise à la discussion. C'est que si vous décidiez de vous allier à nous, alors vous ne vous allierez pas avec des Quincys. Je tiens à ce que cette coopération fonctionne, c'est pourquoi j'espère que ces traîtres n'aient pas de coopérations avec vous, car ils sont bien plus que vils que laissent croire leurs apparences."

Je penchais légèrement la tête sur le côté pour faire craquer ma nuque un instant, pour que mes paroles s'imprègnent dans l'esprit du Président.

"-Vous savez, la politique peut souvent être difficile, utilisée avant tant de pièges verbaux ou je ne sais quoi, cependant il faut parfois prendre des risques. Et les risques que je prends pour récupérer ces fameuses parties sont grandes, mais je veux bien prendre ces risques si c'est à vos côtés. Après tout, Notre Créateur l'a voulu ainsi. Il est plus que temps de nous serrer les coudes. Non ?"

Et je finissais en le citant lui-même, dans un grand sourire. Je le laisserais donc finalement décider de ce qu'il voudrait faire.

_________________
[Officielle/Rang B] Égide de l'Humanité - Page 2 M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Messages : 228
Expérience : 587
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 05/11/2018
Maître du Jeu
Maître du Jeu
Jeu 6 Juin - 12:05
HRP. Suite à un second délai de 72h sans réponse, @Hozen Meruem est exclu de la mission.
Alignement : ???
Rang : E
Grade : Président du Monde
Avatar : Father (FMA)
Messages : 5
Expérience : 18
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 07/05/2019
Gilgamesh Helheim
Gilgamesh Helheim
Jeu 6 Juin - 12:05
Un discours de sourd ! Vraiment, ça n'était que ça. Les deux politiques, plus ou moins doués dans leur domaine, essayaient d'appuyer leurs requêtes pour soumettre la volonté de l'autre... mais cela ne fonctionnait pas. L'un comme l'autre n'allait pas accepter les caprices de leur homologue respectif sans broncher. Il fallait travailler davantage son interlocuteur au corps.

Le président du monde laissa Murazaki Tengoku parler.

Le corps d'un Vasto Lorde. Et puis quoi, encore ? De la technologie humaine ? L'offrande de l'émissaire laissa Gilgamesh pantois. Il hésitait entre manque de respect, et sous-estimation des capacités de l'Humanité. Peut-être fallait-il lui donner une petite piqûre de rappel ? Le Shinigami appuyait le fait qu'il avait le devoir de protéger l'Humanité ; mais Ark avait-elle encore besoin de cette protection ?

On entendit soudain gratter à la porte.

— Aaaah, Sertorius veut voir son papa chéri ! Ostie, la porte !

Ostavia Hozen, dépité, mais faisant son possible pour cacher ce manque de professionnalisme, se retourna pour ouvrir la porte au... chat de Gilgamesh. Il laissa échapper un bref soupir, et se rangea aux côtés de Hozen Meruem, las, les bras croisés, tels les piliers inutiles qu'ils étaient dans cette discussion.

— Alors, mon petit sucre d'orge, c'était bien cette promenade ?
— Meow. [aoudoubillah, NDLR].
— C'est bien mon chaton préféré ça.

« Sertorius » vint rouler de la croupe, et se coller contre tous les pieds de chaise et du bureau de Gilgamesh avant de ronronner près de sa jambe. Le président du monde le saisit à deux mains pour le poser sur ses cuisses, et lui caresser la tête, entre les deux oreilles.

— Où en étions-nous déjà... ?

Le politique fit mine de chercher le fil de sa pensée, mais retombe très vite sur ses pattes.

— Ah oui.

Il se rapprocha d'un pouce de son bureau, le dos légèrement courbé.

— Ark n'a pas besoin de protection. Plus maintenant. Oubliez vos rêves de "Protectorat" ; ça n'arrivera jamais. Maintenant, nous pouvons être des chefs civilisés, et aller dans le sens d'une alliance durable, et profitable pour nos deux camps. Ou vous pouvez continuer de nous manquer de respect en brandissant un fait caduque. Si je vous ai contacté, Shinigami, c'est pour nous serrer les coudes, encore une fois, contre les autres factions. Vous parlez des Quincy ; et justement, leur cas est préoccupant.

Le président du monde, bien plus sérieux que tantôt, dévoila le fameux tube de Gintō de sa pile de documents, et le posa droit devant le Capitaine de la 1ère Division.

— Ils essayent de traverser les mondes. Par tous les moyens possibles. Notamment par la diplomatie et la politique. Mais je vous ai contacté vous. Pas eux. Ne remettez pas mon allégeance sur le tapis ; elle est déjà prouvée. Je me permets donc de répéter ce que je vous ai demandé : seriez-vous prêt à signer un traité d'alliance avec Ark ? Sinon, vous pouvez déguerpir. Ostie vous raccompagnera jusqu'à Borderland.
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Murazaki Tengoku
Murazaki Tengoku
Lun 10 Juin - 16:32
Calmement, je restais souriant. Je le restait tout du long de ce qu'il se passait. Forcément que je l'étais, car certaines de mes propositions qui étaient absurdes dissimulaient ce que je voulais réellement. Honnêtement, même moi je trouvais les propositions faites de ma part totalement indécentes, et n'importe qui les auraient refuser. Et donc forcément, je restais détendu Ô combien même je savais qu'il allait sûrement être triggered par mes demandes.

Mon regard se portait un court instant sur le chat qui grattait à la porte pour être entré grâce à "Ostie" -un sacré loser d'ailleurs-. Mon regard resté sur lui quelques instants avant de le quitter pour se reposer sur Gilgamesh. Après tout, ce n'était qu'un chat, je ne l'avais pas vu 1v2 des Hollows alors pourquoi est-ce que je ferais une fixette sur lui ? Je n'allais pas méta quand même, ce n'était pas mon genre.

C'est pourquoi j'écoutais calmement Gilgamesh sans pour autant paniquer ou je-ne-sais-quoi. La sorte de coup de pression qu'il essayait de mettre me passait par-dessus la tête tellement c'était peu crédible. A la limite si c'était un Rang SSS qui disait ça. Evidemment en parlant, je remarquais qu'il se contredisait beaucoup. Il ne voulait pas de protectorat mais parlait d'allégeance, ce qui augmentait quelque peu le sourire que j'avais aux lèvres. Le terme d'allégeance n'étant pas celui qui serait normalement employé dans ces moments-là. Mais passons, ce n'était sûrement pas sa faute.

"-Evidemment que signer cet alliance ne me déplairait pas, au contraire elle pourrait se retrouver bénéfique pour nous deux. Cependant, manquer de respect de la sorte dans des négociations en nous demandant de "déguerpir" n'est pas la meilleure chose à faire."

Je secouais calmement ma tête en signe de désapprobation. Evidemment, peut-être qu'il devait prendre mal le fait de l'offre du Vasto Lorde, cependant je ne disais pas qu'ils ne pouvaient en tuer un, mais seulement de par leur rareté. Un Vasto Lorde n'était pas aussi facile à trouver que des salades en plein marché après tout, mais peut-être que certains ne réfléchissaient pas aussi loin. Car rares sont les Vasto Lorde qui attaqueraient seuls et sans moyen de repli les murs de Borderland après tout.

"-Cependant, j'en ferais abstraction pour la nécessité qu'est le danger des Quincys. C'est pourquoi j'accepterai cet alliance au nom des Shinigamis. Est-ce que vous avez encore des questions ?"

Je ne quittais pas ce pour quoi je me montrais depuis un bon moment maintenant, ne gardant que ce sourire sur mes lèvres. Pourquoi quitter cette apparence quand j'étais à l'aise et que tout ceci m'amusait, bien que je le cachais de par ce sourire amical.

_________________
[Officielle/Rang B] Égide de l'Humanité - Page 2 M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : ???
Rang : E
Grade : Président du Monde
Avatar : Father (FMA)
Messages : 5
Expérience : 18
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 07/05/2019
Gilgamesh Helheim
Gilgamesh Helheim
Mer 12 Juin - 13:14
ost : zelos' theme

Le président du monde mit sa bouche en coin, acculé contre le mur de sa propre bêtise. Il n'avait pas été très malin, sur ce coup. L'avait-il déjà été ? Si le Taicho de la 1ère Division le demandait à Ostavia Hozen, celui-ci se serait fait un plaisir de répondre que non – et ce malgré que Gilgamesh soit littéralement à trois mètres de lui. Il était surprenant que ce clown soit encore aux commandes d'Ark après tout ce temps.

— Oh, désolé. J'étais pris dans le frisson de la diplomatie... Mais oui, je m'excuse, je n'aurais pas dû vous dire ce vilain mot. Veuillez pardonner mon aise. Des alliés ne doivent pas agir de la sorte, c'est certain.

Des alliés. Ainsi, de le convocation officielle de Gilgamesh Helheim allait naître une alliance solide et, espérait-il, durable. L'humain commença à sortir tout un tas de paperasse du tiroir de son bureau, et à les disposer devant lui, en éventail, afin de préparer la suite de la démarche.

Meow.
— Alors... ce que je vous propose, c'est que je nous (il était évident que ça n'allait pas être Gilgamesh) prépare un contrat, et vous l'envoie directement chez vous pour que vous me dites si ça vous branche ou non. Je peux même venir vous l'offrir en mains propres, ah ! Mais ce ne sont que des détails. Considérez que cette belle ville est vôtre ; tant que vous ne fermez pas non plus vos frontières, bien évidemment, pour un soucis d'équité. Dites ; je vous ai déjà félicité pour votre verbe ? Je vous avoue que j'ai failli suer à deux ou trois moments de la discussion. Vous savez, je pourrais fort apprendre de vous. Je pourrais peut-être vous demander un peu de votre temps libre pour que vous m'enseigniez quelques astuces ?
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Murazaki Tengoku
Murazaki Tengoku
Sam 15 Juin - 1:23
Il était désolé pour ce qu'il avait fait, mais bon je ne savais pas s'il le pensait réellement. Autant ne pas trop s'y pencher, ça serait une perte de temps idiote. Ce serait bien plus facile d'aller frapper une montagne. C'est pourquoi dans ma grande magnanimité, je le pardonnais de tous ses pêchés envers ma personne Divine.

"-Ahahah, voyons, ce n'est rien, c'est déjà passé n'est-ce pas ?"

Un sourire chaleureux sur mon visage comme il y a bien longtemps. J'écoutais donc ce qu'il avait à dire par la suite pour un contrat, et laisser les frontières ouvertes. Peu importe ce qu'il disait, il était impossible de laisser les "frontières ouvertes", du moins pas totalement. Car pour passer, il faudrait un papillon. Et les seuls en possédant sont des Shinigamis, de ce fait, à moins d'essayer de les subtiliser.. Rien qu'à cette idée, j'aurais presque des envies meurtrières. C'est pourquoi je prenais la parole après lui.

"-Ahah, voyons, pas besoin que je vous enseigne quelques astuces, vous êtes très doué vous-même, vous êtes plus rusés que vous ne le laissez croire. Comment est-ce qu'on dit chez vous.. "Un loup qui s'habille comme un brebis", quelque chose comme ça ? Fufufu.~"

Toussant par la suite suite à mes faibles connaissances de dictons humains, je reprenais un léger sérieux. Léger, étant donné que j'avais cet air légèrement nonchalant qui revenait dû à de mauvaises habitudes de ma part.

"-Pour ce qui est du contrat, vous n'êtes pas obligé de le ramener vous-mêmes, mais vous serez accueillis si vous venez. J'enverrais quelques-uns de mes hommes d'ici un ou deux jours qui pourront vous ramener par le chemin normal."

Je me relevais évidemment, considérant que cette réunion était sûrement officiellement terminée et qu'il était temps de rentrer pour moi, tendant ma main en direction de Gilgamesh.

"-En espérant une alliance durable contre Hollows et Quincys."

Une obsession pour les Quincys ? Je ne m'en cachais évidemment pas. Et je pense qu'avec ma première condition de départ pour eux, Gilgamesh s'en est déjà rendu compte depuis un bon moment. Peut-être que c'était insensé, peut-être que c'était égoïste, mais ces mémoires de cette mort ne partaient jamais de ma tête, alors pourquoi les pardonner du génocide qu'ils ont commis comme des lâches ?

_________________
[Officielle/Rang B] Égide de l'Humanité - Page 2 M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Messages : 125
Expérience : 370
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Narrateur
Narrateur
Jeu 20 Juin - 14:51
Après une longue et intense discussion, vous arrivez à agréer à une alliance entre la Soul Society et la cité d'Ark. Gilgamesh Helheim, visiblement heureux de ce pacte, te sert la main que tu viens de lui tendre, et t'accompagne jusqu'au toit de son bâtiment, suivis de près par Ostavia Hozen. De là, vous êtes libres de créer un portail pour rentrer chez vous... ou essayer de retrouver votre compagnon de route resté sur le Borderland, Kusanagi Ashura. D'ailleurs, en parlant de lui, vous ne ressentez pas son énergie spirituelle, qui est normalement diffuse en mince quantité, perceptible où que vous soyez.

Lui est-il arrivé malheur ?

En creusant un peu le sujet, vous ressentez un pêle-mêle de signatures énergétiques en direction de la muraille humaine, comme s'il s'était passé... quelque chose de grave. Un affrontement dantesque. Des informations arrivent aussitôt à l'oreille du président du monde, grâce à Ostavia Hozen, via un intercom relié au réseau de communication d'Ark. Gilgamesh Helheim, en tant qu'allié, vous fait alors part de la nouvelle : la ville vient d'essuyer une attaque conséquente de la part... d'une armée de Hollows.

Et il craint de devoir vous annoncer que votre homologue n'a pas survécu.

HRP — Cette mission officielle est (officiellement) terminée ! @Murazaki Tengoku remporte 18 XP ! Aussi, une alliance officielle Seireitei-Ark va voir le jour, et devra être prise en compte. Si tenté que Brotherhood accepte cette soudaine décision politique. P.S. : @Kusanagi Ashura est mort.
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Ark :: Skyscrapers
[Officielle/Rang B] Égide de l'Humanité

Sauter vers: