Derniers sujets

Takamagahara no Mikoto
 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées

Alignement : Samurai
Rang : A
Grade : Nitôhei, Nibantai
Avatar : Hashirama, Naruto
Messages : 8
Expérience : 261
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 20/07/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Minamoto no Takamagahara
Mar 20 Aoû - 14:55
IDENTITÉ

Nom :  — Minamoto
Prénom : 高天原 — Takamagahara
Genre :
Naissance : 260 — 490 années
Rang : A
Grade : 二番隊 軍団献体 二等兵 — Nibantai, Brigade Kentai, Nitōhei
Alignement : — Samurai
Réputation : Le Retraité.
Signe particulier : Toujours accompagné d'un Shiba-Inu.

PERSONNALITÉ

義 | Rectitude
Être scrupuleusement honnête avec autrui et avec soi-même. Croire en la justice, sans l’attendre de ses prochains. Droiture et justice ne souffrent d'aucun compromis aux yeux du samouraï, il n’y a que le Bien et le Mal. Suivre la ligne du devoir, sans jamais s'en écarter. Loyauté, honnêteté et sincérité sont les piliers de cette droiture. Elles lui permettent de prendre sans aucune faiblesse une décision juste et raisonnable. La droiture engendre le respect à l'égard des autres et de la part des autres. La politesse est l'expression de ce respect dû à autrui.

勇 | Courage
S'élever au-dessus de la masse de ceux qui ont peur d’agir. Se recroqueviller comme une tortue dans sa carapace, ce n’est pas vivre. Un samouraï doit être animé d’un courage héroïque, prendre tous les risques, affronter le danger. Vivre pleinement la vie, dans ce qu’elle a de plus merveilleux. Il se lève chaque matin en se préparant à la mort, il vit chaque instant comme si c’était le dernier. Ainsi, il agit au mépris du danger et honore son clan et sa famille. L'homme courageux ne connaît pas la mort, le lâche ne connaît pas la vie. Le courage héroïque n’est pas aveugle, il est fait d’intelligence et de force. La peur se mue en respect et prudence.

仁 | Compassion
L'homme courageux n’a nul besoin d’être cruel, c'est d'ailleurs ce qui dénote d'une haute humanité. Le samouraï est rapide et fort, il est différent des autres hommes, la puissance qu’il a acquise doit être mise au service de tous, il aide ses semblables en toutes circonstances et si l’occasion ne se présente pas d’elle-même, il la suscite. Elle le pousse à l'entraide, à être attentif à son prochain et à son environnement, à être respectueux de la vie. Si l'homme recherche la grandeur, il le peut en étant bienveillant. C'est en fait un cap obligatoire à passer. Le samouraï aspire à être aussi grand que possible, c'est pourquoi il doit être le meilleur envers les autres.

礼 | Respect
Ensemble de règles acquises par son éducation, elles constituent les civilités qui régissent le monde. Le samouraï est armé d’une grâce verbale qui sied parfaitement à son rang. Elle ne connaît d’égale qu’en sa maîtrise de ses lames. Être aussi bon dans ses paroles que dans ses actes fait partie intégrante de sa philosophie de vie. Les samouraïs n'ont aucune raison d’être cruels, ils n’ont pas besoin de prouver leur force. Un samouraï est courtois, même envers ses ennemis, ceux qui négligent ces marques de respect ne sont rien de plus que des animaux, on ne respecte pas seulement le samouraï pour sa bravoure au combat, mais aussi pour la manière dont il traite les autres. La vraie force intérieure du samouraï se révèle dans les moments difficiles.

誠 | Sincérité
L’intention est la parole du cœur. La sincérité est celle d’un cœur pur. Vertu de clarté et de transparence dans les relations sociales, le mensonge n’est point admis dans le code du samouraï. Il se doit d’être honnête en toute circonstance et veiller à ce que la vérité perdure. Lorsqu’un samouraï annonce qu’il va accomplir une action donnée, c’est comme si c’était déjà fait. Rien ne l’empêchera de la réaliser. Il n’a nul besoin de « prêter serment » ou de « faire des promesses ».
Le verbe et le geste en lui se rejoignent, sa parole est action.

名誉 | Honneur
Vertu de celui qui respecte sa parole, donne un sens raisonné à ses actes et se tient à distance du méprisable. C'est la qualité essentielle. Nul ne peut se prétendre samouraï s'il n'a pas une conduite honorable. Du sens de l'honneur découlent toutes les autres vertus. Il exige le respect du code moral et la poursuite d'un idéal, de manière à toujours avoir un comportement digne et respectable. Il conditionne leurs attitudes et manières d'être vis-à-vis des autres. L’épanouissement du guerrier passe obligatoirement par l’honneur et le fait de le garder. Elle est la qualité la plus remarquable chez un samouraï et il la considère comme étant la plus importante à ses yeux.

忠義 | Loyauté
Le devoir est l’âme d'un samouraï. Il est responsable de ces paroles et de ces actes et en assume toutes les conséquences. Ce qui forge la confiance des samuraïs entre eux, c’est bien la faculté à se révéler extrêmement loyal envers leurs pairs. Maître, femme, amis ou autres proches parents ; Tous n’ont pas à craindre la traîtrise du guerrier. En effet, les six précédentes vertus le poussent à respecter ces obligations envers ceux à qui il en a.

制御 | Contrôle de soi
Cela doit être l'une des qualités essentielle de tout samouraï, elle représente la possibilité de maîtriser ses sentiments, ses pulsions et de contrôler son instinct. C'est l'un des principaux objectifs de la pratique des arts de combat ainsi que de la méditation, car il conditionne toute l'efficacité. Le code d'honneur et de la morale traditionnelle enseignée est basé sur l'acquisition de cette maîtrise. Il représente la faculté de tout samouraï à surplomber n'importe quelle situation et maîtriser son instinct.

PHILOSOPHIE

Quel rapport votre personnage a avec l'esprit de son Zanpakutō, ou l'art du Kidō ?

Kotoamatsukami arbore les traits d'une houri portant en sa main Ame no Nuhoko et se vêtant d'un jūnihitoe faite dans une soie opaline. Son visage est caché derrière un fin voile translucide masquant les galbes de son visage idyllique. L'incarnation de la bien-séance absolue, son comportement et ses manières n'ont d'égales que sa beauté onirique. Loin d'être un esprit vouant un culte à la barbarie, ni même à la quête absolue de savoir, la princesse partage les peines et espoirs de l'émissaire. Abhorrant le goût du sang et les guerres, c'est sous son impulsion première que Takamagahara raccrocha les armes pour prendre se retraite. Le monde spirituel et intérieur de Kotoamatsukami, Ame no Ukihashi, est bien singulier. Une gigantesque montagne domine l'horizon tandis qu'une modeste maisonnette est incrustée sur son flanc, au-dessus de tout nuage. Du bâtiment jaillit une cascade d'eau pure où d'innombrables carpe koï tente chaque jour de remonter la cataracte.

Ensemble, ils passent un temps fou à rêvasser et pécher des carpes...

Dans ses jeunes et célèbres années, les compétences martiales de Takamagahara avoisinaient celles des plus grands. Jamais il n'eut à pâlir face à ses congénères. Il se dressait toujours comme l'un des remparts de cette civilisation. Désormais, l'eau a coulé sous les ponts, beaucoup d'eau. Il n'est probablement plus le puissant des émissaires, ni même le plus savant. Il ne cherche pas non plus à retrouver sa hargne d'antan ou à exceller comme les jeunes générations.
S'il a repris sa vie d'émissaire il y a peu, ce n'est uniquement que pour accompagner ses camarades dans l'essor scientifique. Offrir son savoir et son expérience pour la science. Les arcanes du Kidô n'ont pour lui aucun secret. Bien loin d'être l'instigateur de la création de cette discipline, il fut parmi ceux qui parachevèrent cet art. Professeur lorsque l'académie Shin'Ô fut érigée, il compte parmi ses élèves encore en vie bon nombres des plus puissants Shinigami à ce jour.

Que pense votre personnage de la hiérarchie de la Soul Society ? Et du Roi des âmes ?

L'extrême longévité de Takamagahara lui a permis de côtoyer tous cercles et milieux sociaux.
De la plume raffinée des érudits, aux vaillants traversant le Rukongai ou aux gardiens établit.
Des mandats de la police militaire, aux ombres enfouies ou aux échauffourées des reîtres.
De l'éducation de la bleusaille, aux rushes médicaux ou à l'ingéniosité des savants.
Takamagahara a démontré son expérience parmi l'ensemble des divisions de ses pairs.
Il a toujours refusé des postes à haute responsabilité, prétextant que d'autres étaient meilleurs que lui.

La loi est absolue. La hiérarchie aussi. Aucun schisme, aucune scission n'est tolérables. Bien qu'il fut l'un des proches collaborateurs de Benehime, et bien que sa mort ne l'enchantait guère, jamais, il ne fut question d'une quelconque rébellion à l'égard du Capitaine-Commandant. Dans une société où la justice militaire règne en maître, la félonie est punie de manière laconique.
Les dissonances entre l'Ichibantai et la Nibantai ainsi que la Sanbantai sont connus de tous, depuis tout dépend. Cependant, l'arrivée de nouveaux capitaines ne doit pas coïncider avec une hausse des tensions entre les différentes divisions. Travail main dans la main, voilà l'objectif même de la création de la Soul Society. Ainsi, quiconque oserait s'insurger contre le système en place ne goûtera qu'au sort de feu Benehime.

Que pense votre personnage des autres factions ? Que compte-t-il faire contre elles ?

La pensée de Takamagahara à l'encontre des autres factions se déchirant l'Univers est bien singulière.
Il n'est pas de ceux pensant que toutes factions ennemies doit être éliminées.
Bien que dans sa jeunesse, il l'eut pensé, les années lui ont permis de s'assagir et de gagner en réflexion.
Si le Roi des Âmes les a créées avec leurs qualités comme leurs défauts, ce n'est pas sans raison.

Les Humains ne sont pas encore assez familiarisés avec le monde spirituel. Et bien que leur envie d'indépendance est louable, elle n'est définitivement pas applicable. Se montrer véhément à l'encontre des émissaires dénote d'un comportement enfantin et perdu. L'Enfant doit se confronter à la réalité pour devenir un Homme, il en est de même pour les humains. Pour eux, du temps et de la patience, rien de plus.
Les Quincy furent un temps des alliés, des ennemis et désormais des bannis. Le destin n'a cessé de les accabler et de les tester. La colère des émissaires n'a pas lieu d'être, tous auraient agi comme ils ont agi. Plaire au Grand Manitou est l'essence même des créations. Cette approche abrupte fut digne de leurs fonctionnalités, ils étaient nés pour aplanir toutes montagnes. Pour eux, un pardon et une miséricorde pour un cheminement identique.
Les Hollow ne sont pas la bête noire que nombreux prétendent. Certes, ils méritent toutes et tous d'être éconduit dans le Cycle pour purifier leurs âmes, toutefois, il est évident qu'ils jouent un rôle essentiel dans le Samsara. Sans eux, les fidèles de Rei-Ô s'entre-déchirèrent. Ils portent d'une certaine façon le fardeau de plusieurs générations ; la haine de tous...

Quelles sont les trois Aspirations qui pourraient définir votre personnage ?

S'illustrer dans la recherche scientifique.
Établir des pourparlers avec les autres factions.
Veiller à ce que l'ordre perdure dans le Seireitei.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.

Auprès d'Ame no Nuhoko

L'astre solaire irradiait la contrée onirique. La petite bâtisse perchée au sommet du relief enneigé possédait une vue magnifique. En contrebas, une mer de nuages infinis s'étalait à perte de vue.

Tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Aujourd'hui, comme depuis de nombreuses journées maintenant, Takamagahara se trouvait au côté de Kotoamatsukami. La sibylle restait sur le pallier de la modeste maison tandis que le vieillard s'approchait de la partie escarpée du domaine, canne à pêche en main.

▬ Attention à toi, tu sais bien comme c'est dangereux. Tu n'es plus très jeune maintenant...

▬ Si je tombe, me rattraperas-tu ?

▬ ...

▬ Je plaisante, ne t'en fais pas. Je ne suis pas encore sénile et puis Mitsuhide est bien plus âgé que moi. J'ai encore de longues années devant moi.

L'ancien héros posa délicatement ses affaires contre l'herbe gelée, les années ne l'avaient pas épargné. Il était évidemment qu'accomplir ce genre de geste anodin était difficile pour lui. Gênée et peinée par cette vision humiliante de cet homme, Kotoamatsukami rebondit.

▬ Comment va le petit Beryl ?

▬ Le Shiba-Inu qui me suit constamment, tu veux dire ? Je ne lui ai toujours pas donné de nom, tu sais ?

▬ Je sais bien. Je prends les décisions importantes pour toi, l'aurais-tu oublié ? Alors ? Que devient-il ?

▬ C'est un ami fidèle. Il me fait un peu penser à toi, tu sais ? Il veille sur moi, tout comme toi. Il est certes moins loquace, mais sa compagnie ne me déplaît pas. Depuis que j'ai raccroché, je n'ai plus trop de contact avec mes anciens compagnons d'armes...

▬ ...


Un petit silence s'installait.

▬ Je suis désolée, tu le sais.

▬ Ne t'excuse pas. Ce fut salutaire pour moi. Et puis, je ne saurai pas te contredire, tu le sais bien. Bien que ce fut une décision dure à prendre, c'était pour notre bien. J'en ai conscience.


Bien qu'il ne put le voir, un sourire se dessina sur le visage parfait de l'esprit.

▬ Et comment vont les Tokugawa ? Eien, Ichiryû, Yukimura et toute la bande ? J'espère que tu veilles toujours sur eux comme promis.

▬ Ahah, il n'y a pas un jour où tu ne me parles pas d'eux. Eien, te ferait-il de l'effet ?

▬ ...


Un silence s'installait.

▬ Je rigole, je rigole. Ne me frappe pas. Yukimura c'est encore fait punir par les geôliers de la Troisième. Ichiryû marche sur les traces de son père, de la bonne manière, j'entends. Il excelle dans le Kidô, une potentielle recrue pour Jin'Ei si tu veux mon avis.

Takamagahara se grattait l'arrière du crâne.

▬ Eien, Eien, Eien... Sacré Eien. Personne ne le sait, hormis moi, mais ses travaux sont exemplaires auprès de Jin'Ei. L'Ombre parfaite, il pourrait aisément prendre la tête des Taicho actuels, toutefois, sa loyauté ne connait pas d'égal. Je suis fier de lui. Sa couverture ne tombera jamais, tout le monde le trouve impuissant. C'est assez triste...

▬ N'y a t'il pas d'autre solution pour lui ?

▬ Je pourrai reprendre du service et décider de mettre un terme à son manège. Le faire revenir sur le droit chemin, aux yeux de tous - même s'il ne l'a jamais quitté. Il pourra ainsi laisser tomber cette mascarade et devenir l'un des plus brillants Shinigami de notre ère.

▬ J'ai un mauvais pressentiment.

▬ Je n'ai qu'une parole et tu le sais. Je te l'ai offerte et je ne reviendrai pas dessus. Il devra se débrouiller seul pour cette entreprise.

▬ Les gens sont parfois ingrats, toi comme moi le savons. Je pense que lui aussi. Son goût pour la Justice est ainsi important que celui des femmes. Il n'abandonnera pas aussi facilement.

▬ En parlant de femme. Il ne cesse de les collectionner, un véritable aimant.

▬ Laisse le, il est encore jeune. Devrai-je te rappeler comment tu étais à tes débuts ?

▬ Haha dit comme cela, ça remonte à bien longtemps.

▬ Eh oui, l'époque où tu étais tout feu tout flamme. Parfois, je me demande ce qui t'a fais changer à ce point.


Cette fois-ci, le silence s'établit du côté de Takamagahara. La perte d'être aimé laissait toujours une marque dans le cœur et la psyché d'un homme.

▬ Aujourd'hui, Koto-Hime, je te pêcherai une carpe koï dorée et je m'occuperai de te la cuisiner. Deal ?

▬ Ne te donne pas toute cette peine voyons...


Son visage se tourna vers son interlocutrice, un énorme sourire aux lèvres. Il voulait lui faire plaisir, elle était en quelque sorte son monde - à sa manière.

Aujourd'hui, les carpes ne cessaient d'affluer. Ce n'était pas n'importe quel jour et malheureusement, notre vieillard l'avait oublié. Les poissons aux couleurs nacrées remontaient la cataracte pour devenir de véritables dragons orientaux. Et en ce jour, comme chaque année, la masse aquatique déversée était plus faible qu'à l'accoutumée. Le moment idéal, en somme.

La canne à pêche fut lancée.

Bien que l'émissaire n'excellait plus dans l'art de la guerre, des restes évident, il en possédait. Le flotteur - où se trouvait également son hameçon - se ruait dans l'air. À l'image d'un puissant samouraï, la boule orange débuta un ballet aérien rare. Chaque carpe passant devant ses yeux était effleurée. L'idée était de séparer méthodiquement la masse d'ichtyens pour découvrir l'engeance dorée.

▬ Tu y arrives Taka ? Tu fais ça si bien, à croire que tu es né prodige

La concentration rythmait le visage du papillon. L'hameçon venait d'atteindre son objectif.

▬ Oh tu sais, ce n'est pas si... OH OH OH.

La koï dorée, à la puissance grandissante, remontait la cataracte encore plus rapidement que ses congénères. Le retraité était attiré de force par cet animal spirituel.

Avant même qu'il n'eut le temps de dire "pfiou", il se retrouvait tracté dans les cieux, en direction du sommet. Plus bas, Koto-Hime posa ses doigts sur ses lèvres et rit légèrement. Le décorum s'imposait toujours et à tout moment pour la deité des lieux.

▬ Elle ne changera jamais haha. Sacrée Koto. Bien comment je vais faire, je ne peux pas me permettre de lâcher la canne et le Kidô n'existe pas dans cette dimension. Me voilà dans de beaux draps.

Se cramponnant de toutes ses modestes forces, Minamoto no Takamagahara cherchait à faire cesser l'ascension du poisson. Jamais aucun poisson n'était parvenu à monter aussi haut. Pourquoi se démenaient-ils tous autant alors que la transformation en dragon n'était qu'une fable raconter aux jeunes enfants ?

Le Shinigami se grattait le dos. Sa sciatique lui jouait des tours. Il eut de la chance, sa colonne vertébrale était à deux doigts de se bloquer. Dans ce genre de situation, ça aurai été bien handicapant.

Malgré toute sa force, rien à faire. C'était trop compliqué pour lui. À ce moment-là de l'histoire, il se faisait balader dans tous les sens. Son corps passait dans les nuages, dans l'eau, s'heurtait contre la neige, contre la roche. Il était malmené.

Quel genre de poisson était-ce ? Si un jour, on lui avait dit qu'il se ferait balader comme un sac à patates par ce genre de créature, il ne l'aurait jamais cru.

Et le pire arriva.

La Carpe atteint le sommet avec à ses côtés le vieillard. Elle avait remonté l'entièreté de la cascade par la seule force de sa conviction.

▬ Oh... Non.

Visage stupéfié. La koï s'illumina. Son corps ne mesurant qu'une poignée de centimètres s'allongeait pour former un corps linéaire et serpentin de plusieurs centaines de mètres. Des bras, des griffes, des crocs, une gueule, toutes les caractéristiques d'un dragon oriental voyait le jour en cette carpe.

Le Maître de la Montagne Sacrée voyait le jour.

Son corps s'enroula tout autour du relief enneigé, sa tête trôna au sommet.

Le genre d'adversaire que nul ne voulait avoir. Takamagahara se retrouva dès lors devant cette gueule dorée mesurant plusieurs dizaines de mètres. Celle-ci était grande ouverte, prête à l'avaler tout crue.

▬ Et puis quoi encore ? Désolé d'avance Koto-Hime, le devoir m'appelle.

En contre-bas, toujours, la régente des lieux s'occupait de regarder les évènements se dérouler, toujours enjouée et amusée par cette situation sans queue ni tête.

▬ JE. NE. SUIS. PAS. MANGEABLE.

Des marques verdâtres apparurent sur tout son corps. L'émissaire qui semblait accabler par la vieillesse venait de récupérer la force de son âge d'or. Condensant une partie de son Reiryoku dans son poing, celui-ci se mit à luire. Différents éléments propre au Hadô y résidaient.

Les métacarpiens du Dieu de la Mort s'écrasent contre la peau chitineuse et écailleuse de son adversaire. Le choc souffla la mer de nuage sur des kilomètres. Les oiseaux se turent l'espace d'un instant. Le visage du draconique devenait livide.

L'émissaire, armé de sa canne à pêche, chut au côté de sa belle. Les marques disparurent avant même qu'elle n'eut le temps de les apercevoir.

▬ A défaut de manger du poisson, je t'offre ce magnifique dragon. Qu'en penses-tu ? - il pointa la créature reprenant de sa contenance et affichant à son tour un petit sourire, comme dans les cartoons.

Kotoamatsukami, derrière son voile, rougit.

Une journée banale pour un émissaire sans importance.

ALTER EGO

Origine de votre avatar ? Hashirama — Naruto.
Est-ce une Réincarnation ? Oui.
Est-ce un Double-Compte ? Oui.
Q.L.S. ? Que la Science.
Autre chose à ajouter ? Apparition avant le blocage.
Alignement : Samurai
Rang : A
Grade : Nitôhei, Nibantai
Avatar : Hashirama, Naruto
Messages : 8
Expérience : 261
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 20/07/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Minamoto no Takamagahara
Mar 20 Aoû - 23:01
Présentation terminée !
Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Kogitsunemaru ― Touken Ranbu
Messages : 118
Expérience : 359
Reiryoku : 51350
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Mer 21 Aoû - 15:57
FÉLICITATIONS
Il semblerait que vous ayez été validé Nittohei de la Nibantaï au rang A.

Un personnage vraiment sympathique et haut «en Esprit» tukonné. Celui qui est annoncé comme le doyen le plus stylé des sages/samouraïs débarque parmi la jeunesse fougueuse, va-t-il survivre ? Hâte de suivre les aventures de Takamagahara ! Au passage : j'apprécie particulièrement l'événement marquant qui m'a bien fait rigoler. Tes accès te seront accordés sous peu et ta Fiche Technique sera générée dès que possible. Tu peux - en attendant - commencer par te rendre dans la Gestion du personnage afin de commencer ton carnet de bord mais aussi poster une demande de RP (si jamais tu n'as pas d'amis).

Bon jeu sur Reiryoku no Shigen !
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées
Takamagahara no Mikoto

Sauter vers: