Derniers sujets

Mère Patrie ? Dame Nation ! | Kyokai
 :: Soul Society :: Rukongai

Alignement : Il parle pas chinois
Rang : C
Grade : Infeliz
Avatar : Ryûma (One Piece)
Messages : 53
Expérience : 519
Reiryoku : 17100
Date d'inscription : 31/07/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa
Ven 2 Aoû - 1:08
Un corps sans vie chut aux pieds du God Eater. L'engeance viciée n'eut aucune chance, ses entrailles jonchaient le sol de cet environnement erratique. Tokugawa ne partageait aucun lien adelphique envers ces rémanences d'un autre temps. Toutes âmes n'étaient que mangeaille, à ses yeux.

La dernière goutte de son âme fut absorbée.

Dans cette contrée, les biomes s'enchaînaient à perte de vue, sans logique ni fil conducteur. Cette dimension ne correspondait pas à l'image qu'il se faisait du Trône. Elle tombera néanmoins sous son influence, comme toutes les autres.

Agenouillé sur un névé, le soudard mirait l'horizon. Les pores du monstre libéraient un brasier spirituel bleuet. La traque était ouverte, constamment. En contre-bas se trouvait son nouveau gibier. L'immolation sur l'autel de sa barbarie, tel sera son destin. Une simple impulsion et la carcasse lymphatique se laissa tomber de ce glacier improvisé. Un bruit semblable à un carillon avertissait l'Univers de son arrivée imminente.

Ce Hollow puait le sang et la mort. Cimeterre en main, ses atours de Shinigami pouvaient laisser perplexe moult adversaire, encore plus quand ils appartenaient à feu Tokugawa Eien. Avant même de poser un pied-à-terre, le sauvage guerrier entama la rixe. Son buste tourna sur lui-même, la rotation lui permit de gagner en vitesse - et donc en force. Fissurant l'air de par son passage, le hasaki cherchait à perforer chirurgicalement la glotte du puits de science.

Sans même attendre, son corps se projeta, sur plusieurs mètres, en arrière. En station debout, son thorax était avachi, limite parallèle au sol. Les bras ballants, la lame, forger dans un cristal de couleur nuit, se noyait dans le sol neigeux. Un pas. Deux. Trois. Ballotter par le vent givré, l'entité fusait en direction de sa nourriture. Une pluie de coups frontaux cherchaient à atteindre les organes vitaux de sa cible.

Tokugawa n'émettait aucun son, son visage était dénué du moindre iota de sentiment. Un véritable mort-vivant cherchant à dévorer la vie.
Alignement : Loyal Bon
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Shimazu Toyohisa - Drifters
Messages : 14
Expérience : 38
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 17/07/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Oshimo Kyokai
Sam 3 Aoû - 1:19
    Il est déjà trop tard. Les kilomètres qui nous ont séparé ne m’ont pas permis de porter secours au malheureux. Trop éloignés de notre point relais, il était fort probable qu’il soit dévoré par un Hollow qui arpente le Rukongai. Un pénible gâchis, sa témérité vient d’être punie par la mort. Il connaissait les risques inhérentes à cette curiosité malsaine. Chaque chose en son temps ; tôt ou tard, la Troisième aurait exploré cette zone et sa patience aurait ainsi assouvi sa gourmandise. Au lieu de ça, son énergie spirituelle n’est plus qu’un souvenir pour la Soul Society, empruntant les chemins menant au néant. Le néant d’une faim insatiable, celui d’un trou qui ne peut être comblé que par la purification d’un esprit.

    La silhouette est imposante, amorphe, molle. Une aura l’entoure et flamboie le long de ses membres charnues. Je ne l’aperçois qu’au loin, se débarrasser de la dépouille dont il s’est abreuvé des fluides. Un déchet à ses yeux, vide de tout intérêt. Reste maintenant à trouver une nouvelle cible pour assouvir son éternelle avarice. Répugnante créature venue des enfers. Qu’elle soit scellée avec les infâmes chimères et lascives harpies pour purger ses péchés avant de rejoindre les poussières de l’éther.

    Je dois lui rendre la monnaie de sa pièce, devoir de Shinigami, envers mon camarade, mais avant tout pour le Sotaicho. Tout monstre éradiqué est un pas de plus pour la félicité du Seireitei. Mes paumes prêtent à enfourailler Benzaiten pour venir à bout du démon, celle-ci ne semble pas prédisposer à me prêter ma forte. Comme à son habitude, elle ne dit pas un mot, mais je ressens que sa volonté ne se prête pas à la barbarie, mais plutôt à la réflexion. Son moment est mal choisi. Alors que mes pas me rapprochent machinalement du protagoniste, elle ne me laisse pas la tirer de son étui. Sage, calme, elle ne semble se sentir nécessaire, vacant à la méditation. Merde, je vais devoir faire autrement, tout en restant sur mes gardes.

      ― « Qu’est-ce qui te prend, tu ne me fais jamais de caprice, surtout dans de telles situations, Benzaiten. »

    Conscient de mes capacités limitées en Hadô, je vais devoir l’appréhender avec tempérance et usure. Attendre les troupes ? Non, il serait insultant pour un Vice-Capitaine d’avoir besoin d’assistance pour se débarrasser d’un Hollow ordinaire, tout orgueil mis à part. J’ai pris pour habitude de ne pas me fier à l’apparence de ces bêtes, il n’est pas improbable que malgré son carrure massive et impressionnante, il ne soit qu’un squelette animé par son appétit.

    Nouvelle proie, son attaque ne se fait désirer. Sa taille n’en fait pas moins un chasseur lent, le battre sans Zanpakutô sera plus compliqué que prévu. Assez loin pour éviter son offensive qui lancer les festivités, je comprends assez vite que s’il me touche, je risque d’être sévèrement amoché. Cero ou non, rester à distance me permettra de parer ses facéties avec plus d’aisance. D’une précision militaire, la position particulière de mes paumes et mon incantation font surgir un faisceau concentré de lumière vers le guerrier masqué avec la simple attention d’en finir.
Alignement : Il parle pas chinois
Rang : C
Grade : Infeliz
Avatar : Ryûma (One Piece)
Messages : 53
Expérience : 519
Reiryoku : 17100
Date d'inscription : 31/07/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa
Sam 3 Aoû - 13:26
Les offensives, loin d'être hasardeuses, trouvèrent toute une réponse contre ce brillant adversaire. Simple marionnette désarticulée, l'entité ne pouvait ressentir une quelconque empathie pour la créature qu'il traquait, ni même un sentiment de supériorité en raison de sa condition de chasseur.

Plusieurs signes de main s'exécutèrent. L'incanteur libéra un halo lumineux se propageant dans les environs, nimbant entièrement les courbes du God Eater, celui-ci disparu dans cet océan de lumière. Le badelaire pourfendit le sort de destruction. Le cimeterre caressa l'arcane destructeur, et d'un simple mouvement de poignet, le sort s'envola dans le décor emprisonné sous le froid. Le glacier n'eut pas la même chance que le cadavre.

La bouche s'ouvrit, mais l'idiome de ce shinigami restait inconnu pour lui. L'anomalie parmi les anomalies ne possédait plus le don de communiquer.

Le mune, partie non-tranchante d'une lame, se posa sur l'épaule droite de la carcasse. Tokugawa laissa la possibilité à son gibier de prendre de la distance. Toutefois, son index le suivit. Des particules d'énergie, de couleur malachite, se condensèrent à l'extremité de sa phalange. Une bille translucide se forma. Mimant l'exécution d'un tir avec son doigt, le Cero sortit de ses gonds. L'hériter des Oshimo n'était point visé.

Au contact de l'air, l'excroissance spirituelle se divisa en nombreuses autres billes, plus petites encore. Une pléthore d'explosion eue lieu, influant directement sur le paysage de cette échauffourée. L'assaut avait pour but d'empêcher toute fuite. Si le faciès de ce monstre n'était pas squelettique, un sourire aurait déformé son visage.

Les bandelettes qui maintenaient son corps volaient au gré du vent. Le Shihakusho blanc, propre au membre de la Jin'Ei, contrastait avec sa race. D'un simple mouvement descendant, la lame quitta l'épaule rachitique pour être tendue vers la nourriture. Un léger bruit de clochette se diffusa dans l'air. De ses orbites vides de tous iris, il mirait Oshimo Kyokai.

Étrangement, sa tunique, sa lame, ce sort... Tout dans le chassé lui rappelait quelque chose. Impossible de mettre toutefois une idée, une pensée ou un mot sur cette réminiscence d'un passé perdu et oublié à jamais. Un simple écho perdu dans le vide infini de cette nouvelle incarnation.

Au tour de la victime de montrer les crocs.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai
Mère Patrie ? Dame Nation ! | Kyokai

Sauter vers: