L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha
 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei

Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mar 25 Juin - 16:43
Après être rentré de cette courte mission en compagnie de la recrue que m'a recommandée ma secrétaire, j'avais décidé de l'entraîner un peu plus pour qu'elle puisse montrer ce dont elle était capable. Mon but étant d'augmenter la puissance de chacune des Divisions -mais principalement la Première-, il fallait bien que le nouveau sang qui arrive soit entraîné. Et heureusement pour elle, j'avais décidé personnellement de faire mon possible, ce qui n'est pas tout le temps le cas. C'est bien pour ça que j'avais des subordonnés après tout, c'est tout simplement pour qu'ils fassent le travail à ma place. Enfin bref, j'avais appelé Reiha pour se rendre sur un des terrains d'entraînements de Senshi au Kyuutei.

Personnellement, dans mon bureau, je finissais d'arranger ma tenue. Le short rose légendaire, le T-Shirt au style Hawaïen bleu avec des motifs de bananes jaunes, le Haori de Capitaine sur les épaules ainsi que le bandeau noir cachant une majorité de mon visage. Oh, et j'ai faillis oublier, mais mon Zanpakuto était attaché au niveau de ma ceinture. Je me déplaçais donc pour calmement ouvrir la fenêtre, me mettre debout à travers, et en un bond puissant me projet sur une grande zone afin de planer avec élégance jusqu'au terrain d'entraînement. Terrain sur lequel je voyais déjà Reiha.

"-J'espère que je ne t'ai pas trop faite attendre, ma p'tite Reiha ?~"

Ces paroles traversaient tranquillement alors que j'atterrissais à ses côtés, soulevant un très léger nuage de poussière qui arrivait jusqu'à mes chevilles. Je faisais doucement craquer ma nuque, tandis que je me déplaçais pour créer un certain espace entre nous deux, de quelques mètres, de quoi commencer correctement cet entraînement. Je dégainais déjà nonchalamment mon Zanpakuto depuis son fourreau dans un bruit strident de métal.

"-Fiou, en attendant, on peut commencer dès que tu es prête. Oh, et vas-y à fond.~"

Après tout, si elle n'y allait pas à fond, ça ne serait pas réellement un entraînement pour elle, et encore moins pour moi. Bien que tout ce que je voulais c'est lui faire gagner de l'expérience dans un combat, c'est pourquoi je me battrais réellement -tout en me régulant à son niveau, bien entendu-.

_________________
L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mar 25 Juin - 18:11
Récemment rentrée de mission puis invitée à aller s'entraîner, Reiha n'avait pas mis bien longtemps pour se préparer. À vrai dire, elle n'avait que pris le temps de ressourcer un peu avant d'être parfaitement en forme pour ce qui l'attendait, car son partenaire n'était pas n'importe qui. Après quoi, elle se dirigea sans plus attendre vers le terrain d'entraînement qui sera leur lieu de rendez-vous. Tiraillée par son impatience, la jeune Nittohei n'avait pas réussi à ne pas arriver en avance. Il faut dire que le simple fait de s'entraîner avec son capitaine la mettait dans tous ses états. Elle avait attiré son regard et ça lui suffisait. Il ne lui restait plus qu'à prouver ce dont elle était capable.

En l'attente de son supérieur, elle avait déjà dégainé sa lame pour s'adonner à quelques exercices basiques de Kendo tout en régulant sa respiration. Cela avait au moins le mérite de la relaxer un peu – et donc de ne pas bouger bêtement dans tous les sens à cause de l'impatience – tout en l'échauffant pour ce qui ne tardera pas à venir. Peu après, il fit son apparition en planant. Si elle eût d'abord envie de rire en revoyant la dégaine de son capitaine, Reiha se rappela du fait qu'une simple remarque pouvait finir en corvée administrative. De quoi lui faire ravaler la petite pique amicale qu'elle avait préparé.

« Pas tant que ça, non. Je serais partie vous chercher si c'était le cas. »

Et dans ces conditions, elle aurait difficilement pu retenir la moindre remarque sur tout ce qui n'allait pas. Heureusement, tout se passait plutôt bien jusque-là. Il était à l'heure et semblait même déjà prêt à attaquer la leçon du jour. Bien ! Reiha n'eût ainsi aucun mal à se mettre de bonne humeur. Elle plaça sa lame devant elle, la tenant fermement et aussi droit qu'on lui avait appris en Kendo, puis corrigea sa posture pour être en mesure de correctement s'élancer contre le capitaine l'ayant invitée à commencer.

« Très bien. Alors me voilà ! »

Réduisant la distance entre elle et son partenaire, elle s'arrêta à longueur de lame après avoir adopté une posture particulière. Les bras levés mais pliés au niveau de sa propre tête et la lame à l'horizontale, elle se mit à agiter cette dernière pour asséner quelques coups de sabre à hauteur de visage. Ils n'étaient pas très puissants mais sans doute suffisants pour forcer une parade. Ce faisant, elle avançait doucement dans l'espoir de gagner du terrain et ainsi acculer son adversaire. Mais ça, bien sûr, ça ne marcherait que s'il se laissait faire, ce qui n'allait sans doute pas être le cas.


_________________
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mar 25 Juin - 21:01
Elle n'avait pas trop attendue, ou du moins elle ne s'était pas plainte. Bon, au final, est-ce que ça aurait changé quelque chose si elle se serait plainte ? Je ne pense pas vraiment, mais ça c'est juste un détail haha. Je remarquais que son sabre était déjà dégainé, peut-être qu'elle s'échauffait en m'attendant, ou qu'elle utilisait chaque minutes à sa disposition pour entraîner sa lame. Et c'était un très bon point. Ce genre de personnes étaient très appréciées, car après tout il était de notoriété publique que si je remarquais des fainéants dans ma Division, je les éclaterais à main nue s'il le fallait jusqu'à ce qu'ils comprennent leurs remarques. Et si jamais ils décidaient de se défendre à ce moment... Fufufu.~

"-Ohoh, tu dis donc que tu serais venue chercher ton Capitaine jusque dans son bureau ? T'es plutôt audacieuse, petite.~"


Sur un ton moqueur, bien évidement je ne le prenais pas au pied de la lettre. Je n'allais pas la corriger sur ce genre de choses. Je n'étais pas non plus un tyran à ce point. Je la regardais donc calmement tenter de faire toutes sortes de postures plus difficile les unes que les autres, ou tout simplement utiliser un art. Je hochais doucement ma tête, applaudissant intérieurement. Avant d'arriver à un certain niveau, je restais persuadé qu'améliorer sa maîtrise du sabre sans aides extérieures était quelque chose de très bien.

"-Je t'attends.~"

Mais cependant, un simple coup d'oeil me permettait de savoir que ce coup ne me blesserait pas beaucoup, c'est pourquoi je décidais de l'ignorer pour directement y plonger ma main libre à l'intérieur, laissant de légères coupures se former sur mon bras ainsi que sur mon Haori, pour qu'à une vitesse humaine ma paume se retrouve devant les yeux de la femme, et utilisant mon Reiryoku je cherchais à sceller les yeux de celle-ci, l'incantation arrivant après l'utilisation de la technique.

"-Toi qui est la lumière des aveugles."

Puis je ne bougeais pas énormément à part faire ceci, cherchant à voir ce qu'elle ferait pour me contrer. Quel amusement tout ceci allait être, je le sentais déjà. Forcément, je me sentais obligé de lui rappeler quelque chose, avec un sourire espiègle sur les lèvres.

"-Tu devrais utiliser ce que tu as fait sur le Hollow la dernière fois, si tu veux avoir des chances, fufu.~"


_________________
L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mar 25 Juin - 22:20

Il encaissait l'assaut sans rechigner. Très bien ; c'était une astuce comme une autre. Le plus inquiétant étant sans aucun doute le geste qu'il effectuait ensuite tout en incantant. Il allait lancer un assaut à bout portant, proche de la tête ? Non, ça devait être autre chose. Quoi qu'il en soit, il fallait réagir vite. Reiha libéra une de ses après avoir mené son premier assaut, l'abaissant au niveau de son coup et pointant l'index vers le haut avant de toucher le poignet du capitaine. Suite à quoi, le sortilège sur le point d'être lancé fut énoncé par son nom et son titre, à défaut d'avoir une incantation qui lui est propre.

« Hado no Ichi ; Sho ! »

Du reiatsu s'éjecta alors de l'index pointant vers le haut, frappant la partie avec laquelle il était en contact d'une petite onde de choc qui devrait s'avérer suffisante pour dévier la main du capitaine vers le haut. Quelque chose venait d'être évité. Reiha ne savait pas quoi, mais cela aurait sans doute été catastrophique pour la suite des événements. Mais comme elle avait apparemment réussi à y échapper, elle se permit de répondre à son aîné.

« Vous n'avez qu'à my pousser, taicho. »

C'est affublée d'un sourire qu'elle lui répondit ceci, avant d'abaisser cette fois-ci sa main tenant son sabre. Elle ne frappa cependant pas avec, se contentant pour l'heure de retirer l'index de la prise qu'elle exerçait sur son arme pour le pointer droit vers le torse de son adversaire. Cette fois-ci, pas d'incantation, ni même la moindre énonciation. L'insidiosité de ce sort résidait justement dans le fait qu'il n'ait pas besoin du moindre mot pour s'enclencher, simplement d'une bonne gestuelle et d'une utilisation adéquate de son reiryoku. Ce dernier se concentra très rapidement dans le doigt dans la jeune femme pour ensuite commencer à crépiter. Enfin, un éclair fut éjecté du doigt servant de vecteur au sortilège, fusant à grande vitesse vers la cible qu'il visait du bout de son ongle.

« Vu que mon audace ne semble pas vous déranger, je vais me permettre de vous faire attendre un peu. »


_________________
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 26 Juin - 2:22
Je restais calme par rapport à ce qu'il se passait. Elle eut le réflexe de dégager la main qui arrivait sur elle afin de ne pas être aveuglée, et cet instinct était pas mal. Malheureusement pour elle, les dégâts qui s'infligeaient sur moi restez minimes et ne me feraient rien, même s'ils étaient accumulés ça ne changerait pas grand chose. Enfin, ça restait mon avis. Cependant, quant à sa provocation je ne pouvais pas vraiment m'empêcher de rigoler. Quel audace.~

"-Ahahah, si tu ne te bats pas à fond, je risque de m'énerver tu sais.~"

Et évidemment, suivi de mon sourire angélique -qui paraît étrangement diabolique pour certains de mes subordonnés, sûrement une erreur-. Cependant, je remarquais le Reiryoku qu'elle voulait utiliser contre moi, et rapidement je compris que ce n'était qu'une technique de Kido, soit du Hado, soit du Bakudo. Mais elle était utilisée sans incantation. Quelque chose de très utile pour ceux sachant ce qu'ils font, mais cependant, ça ne lui servira pas à grand chose contre moi fufufu.

Une boule de feu se formait au bout de mon index, tandis que cette boule se transformait rapidement en un lasso de feu qui venait à rencontrer le rayon foudroyant au milieu de son chemin, laissant les deux arts s'annuler entre eux. Mais cependant, je ne comptais pas m'arrêter là, ça serait bien trop beau pour elle. Mon sabre partait à une vitesse rapide en direction de son oeil droit, tel une lance. Evidemment, ayant utilisé un art spécial pour mon Bakudo, tandis que mon sabre partait je récitais l'incantation en décalé.

"-De par mes mains, les membres du pêcheur sont bloqués."

Il ne me restait plus qu'à voir ce qu'elle ferait afin de contrer ce que je lui envoyais, mais j'étais assez amusé de ce qu'elle me montrait jusqu'à maintenant.


_________________
L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mer 26 Juin - 13:06

Elle se battait avec le sourire, fière d'échanger mais aussi de pouvoir progresser. Autant dire que la dernière remarque du capitaine ne fit qu'accentuer ce sourire qui s'était déjà emparé de ses lèvres. Elle n'était pas moqueuse ou méchante, simplement joueuse. Et le simple fait de pouvoir provoquer gentiment son aîné l'amusait au plus haut point. Mais il y avait un temps pour tout, et celui de la rigolade ne pouvait pas être éternelle, surtout pas en situation de combat. La concentration était de mise, et Reiha l'utilisait à bon escient pour analyser les gestes de son adversaire afin de mieux comprendre ce dont il était capable. Ainsi, cela lui permit de comprendre que la parade effectuée par le capitaine servait aussi de couverture à un second assaut, plus rapide. Réactive, elle répondit en replaçant sa main libre contre le plat de sa lame pendant qu'elle incantait.

« Que l'écho d'une marche fastueuse et royale fasse trembler les ennemis ; Hankyou ! »

Suite à quoi, la lame se mit à trembler avant d'émettre onde d'énergie rapide et ample qui parvînt sans mal à repousser l'assaut de Tengoku. La technique, malheureusement plus coûteuse, ne permit cependant pas de faire bien plus que ça. Le sortilège avait été utilisé dans l'urgence comme seule réponse possible jusque-là. Au moins, Reiha comptait bien profiter du bref temps de battement créé suite au choc des attaques pour contre-attaquer, ou au moins s'y préparer à défaut de pouvoir se lancer instantanément à l'attaque.

Elle prit ainsi le temps de se reculer d'un seul pas, ne laissant qu'une longueur de sabre entre son adversaire et elle. C'était suffisant pour lui laisser au moins le temps de libérer son Zanpakuto, ce qu'elle fit immédiatement en le plaçant à la verticale devant elle et rassemblant du reiryoku dans la lame. Enfin, elle fit appel à ses pouvoirs en énonçant son nom.

« Enfile, Shokkou. »

Sur ces simples mots, la lame se mit à irradier de l'énergie tout en se colorant d'un blanc pur et lumineux, comme si tout l'acier n'était plus que lumière. Une présence bien rassurante pour la Nittohei. Désormais en parfaite communion avec son sabre, elle reprit une posture de combat adéquate pour immédiatement se lancer à l'assaut. Si elle avait choisi d'augmenter légèrement la distance entre elle et le capitaine, c'était bien pour porter ce coup de sabre ample qui allait servir de vecteur pour la pose qu'une marque particulière. Il ne fallait que toucher de la matière pour ça, peu importe ce que c'était. Mais est-ce que cela allait au moins toucher ? À voir.

« Puisque vous vouliez temps le voir, il ne vous reste plus qu'à l'embrasser. »


_________________
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 26 Juin - 13:59
Son onde repoussait rapidement l'attaque de mon sabre, et heureusement pour elle. Après tout, je visais un oeil, pas simplement un bras. Et c'était pour ça que de simples attaques qui pouvaient causer des égratignures ou des taillades plus que légères devenaient dangereuses si vous les utilisiez correctement. Et forcément, je laissais l'espace qui nous séparait s'agrandir quelque peu pour lui laisser le temps de desceller la première forme de son zanpakuto, le Shikai. J'étais plus que curieux des limites de celui-ci, de l'étudier en bon et dû forme, cependant je savais que celui-ci était plutôt dangereux si bien utilisé c'est pourquoi je ne me laisserais pas toucher bêtement par celui-ci.

Et bien évidemment, la même technique que précédemment venait voir le jour à nouveau. Une boule de feu se formait au bout de mon index, tandis que cette boule se transformait rapidement en un lasso de feu qui venait à rencontrer le fil d'énergie spirituelle, tandis que la rencontre des deux énergies spirituelles venait à se détruire pour laisser place à un.. vide, un rien. Il ne restait plus rien après tout.

Seulement, je n'allais pas laisser tout ça se passer sans même essayer de contre-attaquer, oh ça non jamais ! Un pas en avant me permettait d'avoir assez de portée pour assener deux coups rapides au niveau du poignet portant l'arme de la femme. Deux coups qui se succédaient, évidemment, et deux coups qui visaient le même endroit. Le poignet juste en dessous du pouce. Et évidemment, je remarquais que la fatigue se voyait déjà sur le visage de la femme tandis que moi, sans surprise, j'étais toujours empli d'énergie.

"-Fufufu, tu peux faire mieux que ça.~"

Il ne me restait plus qu'à voir ce qu'elle tenterait de faire pour me battre maintenant, car même si je savais que c'était impossible -venant d'une pure confiance en moi-même, ou arrogance comme certains l'appelle- je me demandais quelles genres de surprises j'allais être capable de voir.


_________________
L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mer 26 Juin - 19:23

Il ne voulait pas se faire toucher. Évidemment, c'était à prévoir. Le but n'était pas de faciliter la tâche de la recrue. Heureusement, cette dernière avait déjà prévu un plan de secours au cas où le premier échouait, et que le capitaine ne veuille pas se faire toucher semblait être moins problématique pour ce second plan. Mais pour le moment, il fallait gérer la menace sur le point de frapper. Confiante, Reiha savait qu'elle pouvait de nouveau contrer cet assaut, ou plutôt ces deux assauts. Cependant, elle favorisa une autre option, à savoir celle qui consistait à encaisser pour gagner du temps sur sa prochaine manoeuvre.

« Et si j'étais déjà au bout de mes limites ? plaisanta-t-elle au milieu de l'échange. Que feriez-vous ? »

Elle ne put cependant s'empêcher de grimacer, ce qui effaça immédiatement son sourire, lorsque la lame du capitaine lui sectionna la peau à niveau du poignet à deux reprises. Elle en saigna et perdit un peu de fermeté sur la poigne qu'elle exerçait sur son arme. En réponse, celle-ci tomba doucement vers le bas jusqu'à ce que sa pointe touche le sol. Une réaction naturelle, en somme. Pourtant, la Nittohei décida de la tourner à son avantage en apposant sa marque sur l'emplacement touché par son Zanpakuto. Et comme ces fils étaient très difficilement perceptibles à l'oeil nu, le capitaine avait des chances de ne pas remarquer le stratagème. À voir comment il allait s'en sortir.

Le souffle de plus en plus lourd, Reiha n'eût d'autre choix que d'accélérer le cours du combat avant de manquer d'énergie. C'est pourquoi elle releva rapidement la lame qu'elle avait en main, celle-ci créant son fil entre elle et le sol, et passa immédiatement à l'action suivante. D'un tour du poignet – qui la fit grimacer une nouvelle fois en raison de sa blessure – elle entama le tissage de sa toile. Le fil posé au sol se divisa alors pour aller s'étendre sur d'autres parcelles de terre autour du capitaine, certains tentèrent même de s'en prendre à ses jambes. Et pendant ce que son Zanpakuto continuait de tisser sa toile, Reiha se mit à réciter une certaine incantation qu'elle dût cependant écourter pour laisser le moins de temps possible au capitaine.

« Ô Roi Démon, rends ta grâce et expie nos calamités, abats ton jugement au travers de ces artères impies ; Doumyaku ! »

Et alors que les fils progressaient toujours pour tenter d'attraper Tengoku, un éclair partant de la lame de Reiha les parcourut très rapidement, traversant les conduits sur une courte distance. La toile électrifiée frappa tant la terre autour du capitaine, soulevant quelques volutes de poussière, que l'homme en lui-même si jamais il avait décidé de ne pas se défaire de la toile.

« Mes réserves ne sont pas aussi développées que les vôtres, taicho. Ce n'est plus qu'une question de temps. »


_________________
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 26 Juin - 21:49
Comme je l'avais prédit, si je ne visais pas des points ultra-sensible comme les yeux, les gens étaient plus à mêmes de se laisser toucher par des attaques comme celles que je viens d'utiliser à l'instant. C'était tout à fait normal après tout, mais bon, passons. Le plus important était qu'elle essayait de me provoquer, ou juste de blaguer, j'en savais trop rien à vrai dire. Mais finir à littéralement zéro de Reiryoku était quelque chose qui ne pouvait pas arriver, ça signifiait la mort pure et simple pour les êtres spirituels que nous étions, et c'était quelque chose qui ne devait pas arriver, sauf si évidemment vous vouliez emmener un ennemi à la tombe avec vous.

"-Je te dirais que je vais encastrer ta tête dans le sol pour te faire comprendre que sous aucun prétexte tu n'es autorisée à te suicider de la sorte."

Avec bien sûr un super sourire aux lèvres. Sah, quelle honte ça serait de perdre un Shinigami comme ça, surtout s'il n'arrive pas à emporter avec lui son adversaire. Je remarquais les tours de poignets plus qu'étrange qu'elle faisait sur le sol, ou du moins en direction de celui-ci, mais je ne remarquais rien d'anormal tout de suite. C'est pourquoi je pensais à un stratagème pour gagner du temps. Mais je n'étais pas pressé, alors je la laissais faire ce qu'elle souhaitait actuellement me faire. Mais malheureusement pour elle, quand j'entendais l'incantation, un sourire se formait sur mes lèvres, bien plus grand que les autres.

Cependant, seulement le bruit de mon index et mon pouce gauche qui claquaient ensemble se laissait entendre, tandis que sans avoir besoin d'une incantation au préalable, des trous dans l'espace se forment instantanément sur toute la zone de combat autour de nous, des chaînes dorées sortant sans arrêts de ces trous. Ces chaînes attraperont donc toutes les personnes présentes sur la zone de combat. Cependant, ce n'est pas leur corps physique qu'elles entravent, mais leur Reiryoku, les empêchant de l'utiliser. Le Reiryoku de la femme en face de moi se faisait donc forcément arrêter avant qu'elle utilise complètement sa technique, malheureusement pour elle.

"-Tu vois, ce genre de choses, c'est ce dont tu seras capable si tu persévères sur ta voie. Mais bon, entre toi et moi, sache que "ça", ce n'est même pas le bout de la pyramide. Imagine ce qu'il y a plus tard si jamais tu arrives à devenir encore plus puissante ?"

Un sourire dérangé sur mes lèvres l'histoire d'un instant, il était vrai que la poursuite du pouvoir était une chose plus que courante chez moi. Je ne cherchais qu'à devenir plus puissant, plus performant, etc.. par tous les moyens possibles. Je n'hésitais pas à laisser une pile de cadavres et des mers de sang sur mon sillage pour arriver à mes fins.

"-Alors, t'en dis quoi ?~"


_________________
L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mer 26 Juin - 23:01

Préparait-il quelque chose en retour ? Certainement. Pourtant, il ne bougeait pas. L'assaut suivait son cours. Enfin... jusqu'à ce qu'un claquement de doigt retentisse. Reiha ne fut pas certaine de tout ce qui arriva juste après. C'était rapide, très rapide. Le seul ressenti dont elle put clairement se rappeler à l'instant, c'était cette sensation de... vide ? De rien, d'absence. Comme si tout s'était arrêté. Et d'ailleurs, toute trace d'énergie spirituelle disparut avec cela, ce qui mit fin à l'assaut sournoisement préparé jusque là. Ces chaînes, à défaut de l'entraver réellement, l'empêchaient d'utiliser son reiryoku.

« Au final, vous n'auriez même pas besoin d'avoir recours à tant de violence pour m'empêcher de dépasser mes limites. »

C'était la fin. Comment lutter contre ça ? Elle ne le pouvait pas. Pas encore, tout du moins. Il lui aurait sans doute fallu quelques années de plus pour arriver à s'en sortir contre ça. Peut-être qu'elle en sera capable un jour, qui sait ? En tout cas, son capitaine semblait enclin à l'encourager vers la recherche de la puissance. Reiha hocha la tête en guise de réponse puis rengaina son Zanpakuto, évidemment vaincue. La puissance, hein ? Ca faisait rêver. Les pacifistes auront beau dire ce qu'ils voulaient, on n'aboutissait jamais à rien dans ce monde sans avoir la force nécessaire pour faire bouger les choses. L'intellect était aussi profitable mais ne suffisait pas à lui seul. Un savant mélange de puissance et de connaissances était nécessaire pour trouver la balance parfaite, celle des individus capables de changer le monde.

On lui demanda alors ce qu'elle pensait de tout ça. Eh bien... Il n'y avait pas mille réponses. Même si elle était essoufflée, la Nittohei conservait un certain sourire malgré tout. Elle avait eu l'occasion de se défouler un peu, de s'entraîner. Cela lui sera très fortement profitable. Et en plus de ça, elle venait de passer un peu plus de temps en compagnie de son capitaine. C'était un honneur.

« C'est quand même un peu frustrant de savoir que vous vous êtes retenu. Mais bon, pas le choix. Je n'aurais eu aucune chance si vous ne l'aviez pas fait. Autrement, c'était très enrichissant. J'ai pu en apprendre un peu plus sur mes propres limites mais aussi sur le genre de tours que vous avez en réserve. Croyez-le bien, je m'en rappellerai pour la revanche ! »

Une défaite restait une défaite. Pourtant, Reiha n'avait aucun mal à l'accepter, car celle-ci était évidente. Puis le principal n'était pas de gagner ; pas pour ce combat-ci tout du moins, puisqu'elle n'y serait jamais parvenue. L'objectif était d'apprendre, et celui-ci avait été atteint sans trop de mal. Et bien qu'elle aurait aimé discuter davantage avec son aîné, la jeune femme devait aller soigner sa blessure et se reposer pour récupérer. Elle prit donc congé après avoir salué le capitaine en lui laissant quelques derniers mots.

« Ce fut un plaisir. Je continuerais bien de vous embêter un peu mais il vaut mieux que j'aille panser cette plaie avant de faire une anémie. Convoquez-moi si jamais vous avez d'autres projets ! »

_________________
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Ven 28 Juin - 17:17
Et évidemment, je ne doutais pas que ça raterait, j'étais certain que je toucherais avec cette attaque. Après tout, c'était littéralement l'une de mes plus puissantes, si ça raterait contre un Nittohei je rendrais mon poste de Capitaine. Je riais donc bêtement l'histoire de quelques instants avant de lui répondre à mon tour. Sérieusement, j'étais grave fier de cette technique qui avait un flow gigantesque.

"-Ahahah, c'est vrai, mais il faut toujours faire un peu de spectacle pour la touche finale, tu ne penses pas ?~"

Mais je n'allais pas l'empêcher d'utiliser son Reiryoku toute sa vie non plus, l'entraînement de la femme était terminé, il était donc temps de passer à autre chose, peu importe ce que c'était à mon avis, tant que je devenais capable de faire ce dont j'avais envie. En gros, dormir, ou jouer au Nyuno, peu importe. Je claquais des doigts une nouvelle fois, et dans mon infinie bonté, les chaînes se retiraient dans les trous qui s'étaient formés dans l'espace, tandis que Reiha retrouvait le contrôle de son Reiryoku.

Et évidemment, je ne pouvais m'empêcher de rire encore plus à présent. Elle connaissait ce dont j'étais capable ? En réalité ce n'était qu'une petite fraction qu'elle connaissait, peut-être qu'elle le savait et qu'elle voulait juste se moquer de moi, ou peut-être pas. Mais je n'allais pas la décourager pour autant, laissant uniquement quelques paroles "sages" que j'ai lu un jour dans un livre, bien que je ne me rappelle pas duquel.

"-Si tu apprends des choses sur ton adversaire, il en apprend aussi sur toi. Donc au final, n'oublie pas de te renouveler, de toujours avoir des tours dans ton sac et de ne jamais tout montrer en une fois tant que ton adversaire n'a pas montré ce dont il est capable, ça pourrait le surprendre une attaque surprise avec ton attaque ultime, fufufu.~"

Ma main se dirigeait sur la tête de la jeune femme, la décoiffant au passage comme je l'avais déjà fait. En même temps, je murmurais les fameuses paroles pour activer mon Bankai, "One with Heaven and Earth", et avant de disparaître je laissais quelques paroles.

"-J'attends de grandes choses de toi, alors la prochaine fois devient encore plus puissante."

Et puis mon corps disparaissait instantanément de là où il était, ne laissant rien derrière lui si ce n'était qu'un vide, pour apparaître de nouveau à l'intérieur de mon bureau, là où je resterais tranquillement sans que personne n'ose me déranger ou même me saouler. Sah, quel plaisir.


_________________
L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei
L'entraînement d'une recrue prometteuse ~ ft. Reiha

Sauter vers: