Entrevue en terrain miné (Yamamoto Shouhime Honoka)
 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 22 Juin - 23:18

Vient un temps où chaque âme finit par se demander quelle est sa vocation, quel est son but dans la vie. Rares étaient ceux ayant tout prévu depuis le début, puisque des événements majeurs pouvaient bouleverser à jamais la vie de tout un chacun. Reiha, faisant partie de ceux n'ayant pas d'idée précise en tête, ne pouvait que quérir les sages paroles de ses aînés afin de trouver sa voie. Au cours des derniers jours, la Nittohei s'était évertuée, avait remué ciel et terre pour obtenir des audiences auprès de quelques supérieurs hiérarchiques. Elle ne leur prenait généralement pas beaucoup de leur temps, se contentant de réponses encourageantes probablement lâchées sur un fond de "faites que ça se termine vite, j'ai de la paperasse qui m'attend". Bref ; des types pas très avenants et un peu trop hypocrites au goût de la jeune recrue.

Après quelques pérégrinations, elle tomba enfin sur la perle qu'elle estima être parfaite, celle que des collègues lui avaient déconseillé à cause d'un tempérament plutôt explosif et – trop – direct. Parfait. Reiha avait justement besoin de ça. Elle estimait de toute manière que ceux se limitant à de tels adjectifs n'avaient certainement pas appris à se comporter comme il le fallait. Mais peut-être se trompait-elle, c'était tout autant possible. Prête à prendre le pari, la Nittohei se démena tout autant pour obtenir une audience auprès de la princesse des flammes. Quel bonheur ce fut lorsqu'elle y parvînt enfin.

Une date et une heure avaient été convenues, sans doute pour concorder avec l'emploi du temps parfois serré que pouvaient connaître les gradés. Droite, présentable et confiante, Reiha arriva sur les lieux en temps et en heure, comptant bien faire bonne impression auprès de la figure de proue de l'Iryoku. Faisant doucement coulisser le portail de bois et de papier après s'être annoncée, la Nittohei s'inclina respectueusement avant de poser un pied à l'intérieur de la pièce où on l'attendait sans doute déjà.

« Ousuke Reiha, Nittohei de l'Ichibantai. Merci de m'accorder de votre précieux temps pour discuter. »

Formelle, elle se contenta d'agir avec réserve au moins le temps de confirmer ou infirmer les rumeurs sur le tempérament de la vice-capitaine. Quoi qu'il en soit, elle était venue ici en se préparant au pire, car certains prenaient un malin plaisir à appeler la femme "démone". Étaient-ce des propos de tire-au-flanc ou bien un adjectif parfaitement raccord ? Reiha n'allait sans doute pas tarder à le découvrir.

_________________
avatar
Invité
Invité
Dim 23 Juin - 22:18
Honoka-sama, votre invitée, Otsuke Reiha-sama, est arrivée. Une servante aux cheveux d'argents s'était inclinée après avoir fait coulisser la porte de son bureau, pour annoncer l'arrivée de celle qui avait réclamée une entrevue avec la vice-capitaine de l'Iryoku.

Ses longs cheveux d'encres cascadent sur son dos, elle qui était tournée vers l'extérieur.

Fais-là entrer, Ohana. Et peux-tu me faire parvenir de quoi l'accueillir dignement dans mon bureau ? Lui demandât-elle distraitement, toujours à surveiller de loin l'entraînement de ses hommes. C'était un jour de semaine comme un autre et l'entraînement était pour ainsi dire, lui aussi, habituel. Les gens de zanjutsu se répétaient inlassablement, un vétéran étant là pour s'assurer à sa place que les exercices étaient bien répétées. De son côté, Honoka lisait des rapports que les touristes préférés de l'Iryoku leur faisait parvenir. Leur lecture n'était pas très passionnante, mais surtout très préoccupante. Les Humains d'Ark (qu'elle distinguait de ceux qui vivaient simplement sur terre) avaient tendance à complexifier la tâche de ceux qui partaient purifier les Hollow sur terre ou qui pratiquaient l'élévation des âmes des plus. Les rapports faisaient état d’échauffourées tout autant que de déplacements inutiles : les humains ayant dispersé les Hollow, ceux-ci se réfugiaient dans le monde creux et éternellement plongé dans les ténèbres qui étaient le leur.

Alors qu'elle prenait connaissance de ces rapports, les servantes qui travaillaient pour l'Iryoku se rendirent à la rencontre de l'invitée de sa Dame Honoka et préparèrent quelques victuailles pour les accompagner. Celles-ci n'arriveraient pas aussi vite que la fameuse Reiha.

Entrez, Honoka-sama vous attends, Reiha-sama. La servante, après avoir fait coulisser la porte, se prosterna comme le voulait l'usage et indiqua un zabuton devant le bureau de l'explosive vice-capitaine. Pour ainsi dire, les rumeurs avaient la vie dure, dans ce bureau. Les pies dessinées sur les portes, les sabres ornementaux... C'était un bureau somme toute classique. Et si la jeune femme avait son uniforme quelque peu singulier, il n'y avait rien qui permettait de la singulariser.

Elle délaissait aujourd'hui son énergie naturelle pour une mesure plus sage qu'elle avait appris à avoir quand il s'agissait de ses devoirs de vice-capitaine. L'ordre, la discipline. Elle qui pouvait être chaotique quand elle se sentait à l'aise et loin de son rôle de guide et de formateur pour ses Hommes, elle incarnait une certaine assurance et un énigmatique sourire.

Ousuke Reiha, nittōhei du senshi, que me vaut la visite d'une des braves de Meruem-dono ? Elle lui fait signe de s'installer avec un grand sourire qui était marqué par ses traits à la fois captifs de leur maturité et de son visage légèrement enfantin. Vous avez des doutes sur vos futurs choix d'affectations, si je ne m'abuse ? Honoka se met à rire bruyamment, exubérante. Sérieuse, chassez le naturel, il revient au galop. Poses tes question, Reiha-dono et je tâcherais d'y répondre autant que je le puis. Conclut la jeune femme en s'éventant doucement pour dissiper les estivales chaleurs qui frappaient le seireitei en cette période de l'année. De jolies flammes en estampes stylisées dansaient en même temps que la mystérieuse ruse sur le sourire et le regard curieux de sa propriétaire qui fixait Reiha de ses grands yeux cramoisis...
ASHLING | NE PAS UTILISER SANS AUTORISATION


Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Lun 24 Juin - 0:30

L'accueil, plutôt formel mais pas pour autant désagréable, dégagea une impression de réserve de la part de la vice-capitaine. Rien d'explosif jusque-là, au contraire. Peut-être que les rumeurs circulant sur elle n'étaient que pures fabulations, dans ce cas. C'était encore trop tôt pour le dire. Pour l'heure, Reiha releva doucement la tête. Ses iris d'azur ne tardèrent pas à décrire les décorations disposées çà et là, tandis que son attention fut immédiatement redirigée sur son aînée lorsqu'un rire non-retenu se fit compagnon des sages et pertinents propos de la gradée. Cette dernière semblait pleine d'énergie.

« C'est exact. Je me suis dit qu'il serait mieux d'aller en apprendre directement auprès des plus concernés, car leur expérience me sera sans aucun doute plus profitable qu'un simple prospectus pour vendre une brigade. »

Bien entendu, elle n'avait pas pu obtenir le moindre renseignement sur le Jin'ei, car en trouver un représentant reviendrait certainement à saboter la carrière de celui-ci. Quoi qu'il en soit, Reiha avait effectivement des questions à poser. Elle ne saurait ni les quantifier de tête ni juger de leur pertinence, mais elle en avait bien. Seul un obstacle se dressait sur sa route : l'hésitation. Par quelle question commencer ? Au final, elle en choisit une parmi d'autres et la posa sans passer par quatre chemins. Certains la connaissaient pour son manque de tact. Est-ce que de tels échos étaient parvenus jusqu'aux oreilles de la princesse ?

« Si je ne me trompe pas, votre rôle principal est de maintenir la paix et éliminant les menaces extérieures. Dans ce cas, en quoi consiste votre routine lorsque les temps sont au beau fixe ? »

La guerre ne pouvait subsister éternellement. La paix finissait par ressurgir à un moment ou un autre. Et lorsque ça arrivait, à quoi s'occupaient ceux de l'Iryoku ? Se contentaient-ils d'écarter les hollow du Seireitei ou s'affairaient-ils à une autre activité ? Curieuse, Reiha demeura patiente en l'attente d'une réponse pendant que ses yeux se baladaient de temps en temps, mais toujours pour venir se reposer sur la petite silhouette en face d'elle pour la décrire. À première vue, la vice-capitaine n'avait pas l'air forte, notamment à cause de sa petite constitution. Pourtant, sous-estimer un adversaire à cause de son apparence restait sans nul doute l'erreur la plus commise sur un champ de bataille. Mais petite ou grande, frêle ou costaude, peu importe. Reiha ne l'aurait pas considérée différemment qu'actuellement, soit avec tout le respect qu'elle devait à quelqu'un n'ayant certainement pas volé son grade. Mais respect ou non, la Nittohei avait bien trop soif de connaissances pour se retenir de poser une nouvelle question. Elle veilla cependant à ne pas couper la parole de son aînée.

« En parlant de ces menaces, quelles sont les plus récurrentes et les plus dangeureuses auxquelles vous êtes en mesure de penser ? Je ne m'aventure que très peu à l'extérieur. Ainsi m'est-il difficile de savoir ce qui nous guète. »

_________________
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei
Entrevue en terrain miné (Yamamoto Shouhime Honoka)

Sauter vers: