[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]
 :: Soul Society :: Rukongai

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 15 Juin - 15:08
La nuit avait été plutôt reposante, pour la Vice-Capitaine qui allait enfin pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Certes, il y avait le bruit incessant des éléments, mais c'était largement gérable et bien vite, elle s'endormit, ne sachant pas trop de quoi serait fait le lendemain. Bah, il n'y avait pas besoin de s'inquiéter pour ça, actuellement, il fallait surtout reprendre des forces. Et autant dire que dormir lui faisait un bien fou, même si elle se réveillait évidemment à l'aube, afin de préparer leur départ, avec Oshimo. Il n'y avait que peu de personnes de réveillées à ce moment et doucement, le campement reprenait vie, chacun sachant exactement ce qu'il avait à faire. Il faut dire que la discipline était de mise et les deux chefs arrivaient à bien la faire régner, actuellement.

« Parfait, car on a besoin de bras supplémentaires. Va aider à monter les affaires dans le chariot, le temps que les éclaireurs reviennent. »

Une tâche assez basique, mais il fallait bien que quelqu'un le fasse et comme elle avait été dans les dernières à se lever, forcément. Mais il y avait plutôt une bonne ambiance dans le camp : il faut dire que le repos et le soleil qui pointait enfin le bout de son nez faisait énormément de bien à tout le monde. Tant mieux, ils n'en seraient que plus efficaces, aujourd'hui. Rapidement, leurs sentinelles arrivèrent, signalant qu'il n'y avait aucun problème sur le chemin.

« Bien, les gars écoutez-moi. On a perdu du temps hier et on doit le rattraper. On va donc légèrement bifurquer de notre chemin initial pour en prendre un plus accidenté et rapide. Que quelques experts en sortilèges s'occupent des Plus et des chariots, afin qu'ils ne subissent pas de secousses. »

Elle ordonnait, les gens exécutaient et la machine bien huilée pouvait ainsi repartir. Selon les calculs d'Oshimo, en suivant cette route ils pourraient rattraper leur retard et arriver dans les temps à leur prochain prochain endroit de pause dans les temps. Il fallait juste avancer précautionneusement pour ne blesser personne et ça se passait bien, pour l'instant.

« Reiha, bosse avec Oshimo et suit les instructions qu'il te donnera, aujourd'hui. Je compte sur vous pour prendre le meilleur chemin possible, ne me décevez pas. »

Après tout, il fallait bien qu'elle fasse son job d'assistance en aidant également Oshimo. Pendant ce temps, Hikaru était concentré sur l'horizon, réfléchissant à la suite des opérations. Pour le moment, tout se déroulait comme prévu. Pour le moment.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 15 Juin - 16:34

Sans rechigner, le recrue s'attaquait à la tâche qu'on venait de lui confier. Et même si ses petits bras n'étaient pas non plus les plus impactant dans cet office, on ressentait au moins par son implication et son désir d'aider qu'elle était revenue à elle-même. Elle se faisait aider lorsqu'elle voulait porter des affaires un peu trop lourdes pour elle, mais elle insistait systématiquement pour rendre la pareille et se retrouvait ainsi souvent en binôme ou trinôme avec d'autres Shinigami afin de déplacer plus d'effets à la fois. Au moins, elle ne se tournait pas les pouces et passait le temps pendant qu'un plan était mis au point.

Les troupes furent ensuite rassemblées. Attentives et disciplinées, elles écoutèrent les directives des vice-capitaines pendant que Reiha reprit place aux côtés des deux figures d'autorité, peu après avoir terminé d'embarquer les dernières affaires dans les chariots. Le plan, simple mais risqué par moment, allait apparemment permettre à l'escouade de rattraper son retard pris à cause de la tempête. Tant mieux ! Le temps semblait plutôt clément aujourd'hui ; autant en profiter pour mettre les bouchées doubles.

Reprenant sa place à l'avant de la formation, Reiha hocha la tête aux directives de Hikaru et partit alors accorder ses violons avec Oshimo pour peaufiner l'itinéraire exact à suivre. Les cartes du scientifique étaient formelles : ce plan comportait quelques risques, mais ceux-ci étaient surmontables tant que la formation restait soudée et efficace. Le sol battu et instable allait sans doute être le pire ennemi des chariots et des Plus au cours de ce périple, sans parler de la présence de marécages qui compliqueront la traversée à un moment donné. C'était pourtant l'itinéraire qu'il fallait suivre si le retard voulait être rattrapé. Il semblerait que chaque tête pensante soit prête à faire confiance aux soldats pour braver toutes ces épreuves. Tant mieux.

« Bien. Nous trouverons le meilleur itinéraire possible ! »

Sur ces mots, le duo s'attaqua à la conception dudit itinéraire, car si le chemin approximatif était tout tracé, il restait encore à déterminer certains détails. Même si les cartes de scientifique étaient relativement fidèles, il y avait d'autres paramètres à prendre en compte. Parmi eux, les hollow. Leur présence n'était pas seulement un danger pour les âmes mais aussi pour l'environnement qui était susceptible de changer à cause des assauts de monstres. Une pouvait, par exemple, être incendiée du jour au lendemain par quelques Cero. C'était pour palier à cette éventualité que quelques éclaireurs étaient parfois envoyés pour scruter les environs à la recherche d'une quelconque modification majeure. Les experts en Kido couvraient leur avancée, toujours en passant le périmètre au peigne fin pour s'assurer qu'aucune menace ne les interrompe dans leur mission. Et lorsque les éclaireurs revenaient enfin de leurs quelques repérages, les modifications étaient effectuées en direct par le brillant cartographe qui, de quelques traits, corrigeait tout ce qui était devenu erroné. Admirative, Reiha dévorait ce travail de maître des yeux tout en s'assurant de contribuer à son échelle, notamment en compilant les informations en des rapports courts mais clairs, ou en fournissant à l'Oshimo tout le matériel dont il avait besoin.

Travaillant sans jamais s'arrêter, le binôme parvenait à définir un trajet précis sans que l'escouade n'ait à s'arrêter une seule fois malgré son rythme plutôt soutenu. De l'autre côté, le confort des Plus était maintenu au meilleur niveau possible par quelques experts qui se relayaient entre eux pour ne pas s'épuiser trop rapidement. Tout se passait actuellement pour le mieux, si bien que même le marécage ne fut qu'une difficulté de plus à surmonter, mais qui n'était au final parvenu qu'à ralentir le rythme de croisière des Shinigami, le temps qu'il soit enfin traversé. Les efforts étaient récompensés à juste valeur. Mais selon Kyokai, il restait encore un obstacle à surmonter. Il chargea Reiha de transmettre l'information à tout le monde afin que tous les émissaires – et aussi les Plus – y soient préparés.

« Nous passerons bientôt au travers de quelques monts. Le sentier n'est pas aussi large qu'on le voudrait, il va falloir y aller plus lentement et en allongeant la formation. Nous avons aussi besoin de soldats pour passer à l'avant et écarter toute menace hollow potentielle. Dans des conditions pareilles, il faut impérativement les abattre avant qu'ils atteignent notre formation sous peine de ne pas pouvoir nous défendre sans causer d'éboulements à cause de l'étroitesse du sentier ! »

Voilà qui était bien compliqué. Les sélectionnés devront agir rapidement et avec une précision chirurgicale pour protéger le reste du groupe.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 15 Juin - 19:07
Le voyage se déroulait bien pour le moment. Certes, le trajet était légèrement périlleux mais la formation ainsi que l'expérience des Shinigamis permettait de s'en sortir plutôt bien. Évidemment, il y avait quelques passages corsés, mais rien d'insurmontable avec les préparations adéquates. Il fallait de toute façon avancer et ne pas perdre plus de temps. Foutue météo, sans elle, il n'y aurait pas eu besoin de prendre ces chemins détournés. Mais malheureusement, au sein du Rukongai on avait rarement le luxe de faire comme on le souhaitait et puis, elle faisait confiance à Reiha et Oshimo, pour trouver le trajet le plus efficace possible. Elle savait que, de toute façon elle ne pouvait rien faire d'autre à son niveau. C'était assez frustrant quand même, peut-être qu'elle devrait se mettre sérieusement à étudier la cartographique ? Oui, c'était une idée à creuser, sans doute qu'elle demanderait à Oshimo de lui dispenser quelques cours une fois qu'ils seront de retour au Seireitei.

Bien sûr, il y avait certains paysages qui changeait, mais c'était habituel, ici. Tout ce qui importait, c'était d'éviter le danger et d'avancer, cartographiant les nouvelles différences. Mais grâce à l'effort conjoint d'Oshimo, de Reiha ainsi que des divers éclaireurs qu’ils envoyaient, il n'y avait pas besoin de s'arrêter, pour quelque raison que ce soit. C'était parfait et Hikaru les félicita pour ça. Même le marécage n'avait pas été très difficile, à peine long en fait. Après tout, c'était assez difficile de manier les chariots dans ce contexte, mais ils y parvinrent, grâce à quelques sorts bien utilisés. Parfait.

« Très bien, je mènerais l'Avant-Garde avec Kai. Formation serrée, on va avancer avec prudence. Restez vigilants et faites attention aux angles morts. »

Oui, les angles morts étaient le pire truc qui pouvait leur arriver et malheureusement, il y en aurait. Il fallait donc redoubler de prudence et c'est pour ça qu'Hikaru envoya le double d'éclaireurs afin d'être sûr qu'il n'y aurait aucun problème. Une longue traversée s'engagea alors pour les troupes du Seireitei qui avançaient lentement. Après tout, ils ne pouvaient pas se permettre d'avancer trop rapidement, ça serait dangereux pour les troupes. Tant pis.

Au final, une seule attaque de Hollow était à déclarer et encore, un simple Gillian qu'Hikaru purifia d'un simple mouvement, sans effort apparent. Un déchet, encore une fois. Cependant, l'événement de la journée était l'arrivée de nouveaux Plus, quatre exactement, une famille probablement qui venait d'arriver au Rukongai il y avait quelques jours à peine.

« Vous avez de la chance qu'on ait changé notre itinéraire. Mais ne vous inquiétez pas, tout se passera bien maintenant. Reiha, occupe toi d'eux avec les autres. »

Elle n'avait pas le temps de s'occuper d'eux et devait donc confier la tâche des explications à ses subordonnés. Mais elle savait qu'elle pourrait leur faire confiance, ils avaient été triés sur le volet, après tout. Au final, ils sortirent du sentier sans problème supplémentaire, ce qui fit tirer un soupir de soulagement aux divers soldats du Goteisantai. Ils allaient enfin pouvoir respirer. Et plusieurs hours passèrent dans un climat assez bon. Il n'y avait pas eu d'attaque ni de Plus supplémentaires à gérer. Tant mieux, chaque âme en plus demandait une charge d'efforts assez conséquente et exceptionnellement, moins ils en croisaient, mieux ce serait.

« Hâtons-nous, le second point n'est qu'à quelques heures d'ici. »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 15 Juin - 22:41

Une partie de la tension s'envola lorsque la vice-capitaine annonça prendre l'initiative de ces expéditions préventives, en compagnie d'un certain Kai. Et même si le danger était toujours présent, Reiha savait que c'était sans nul doute la meilleure chose à faire ; envoyer les meilleurs éléments pour éradiquer la menace rapidement et efficacement. Elle avait vu sa supérieure à l'oeuvre, après tout. Et bien que ce à quoi elle avait assisté ne représente sûrement pas toute l'étendue des capacités de Hikaru, c'était au moins suffisant pour que la Nittohei se concentre sereinement sur sa propre tâche.

Progressant avec prudence, l'escouade ne rencontra pas le moindre hollow en chemin, sans doute grâce aux efforts de l'unité spécialement mise en place pour s'occuper de la menace. Tant mieux. Les Plus n'avaient pas à s'inquiéter de quoi que ce soit, de cette façon. Et en parlant d'âmes... La cheffe était revenue en présence de quatre individus supplémentaires, lesquels furent confiés à Reiha et quelques autres Shinigami. Bien. Il fallait agir avec la plus grande des diplomaties. Heureusement, la recrue n'était pas non plus une brute ; juste un peu ignorante sur les bords quand il s'agissait de sentiments. Mais cela n'était pas assez pour l'empêcher de mener à bien la tâche qu'on venait de lui confier. D'une voix douce mais qui se voulait respectueuse – puisqu'il serait fâcheux de considérer toutes ces âmes comme des enfants alors que des adultes étaient parmi elles – Reiha leur expliqua la situation, assurant qu'ils seront en sécurité tout comme l'étaient les autres Plus déjà présents, et que les Shinigami ici présents feront tout pour rendre leur voyage agréable malgré les difficultés. Tout ce que les âmes avaient à faire en retour, c'était d'attendre un peu, de se montrer patientes le temps que l'escouade mène à bien sa mission originelle. Assistée dans ses explications par ses collègues, Reiha n'eût pas trop de mal à convaincre la famille de se joindre aux autres Plus. Voilà une bonne chose de faite.

Pendant ce temps, la traversée se poursuivit dans de plutôt bonnes conditions. Si le sentier semblait parfois instable et relativement sinueux, il ne fut pas si difficile à pratiquer dans l'ensemble. Le périple se révéla seulement long, très long, car ces monts – à défaut d'être particulièrement hauts – formaient une chaîne de plusieurs kilomètres. Et après ça, le prochain point à atteindre se situait effectivement à quelques heures d'ici, comme annoncé par la vice-capitaine. Comme quoi les risques payent réellement.

Le reste du trajet, déjà défini, ne fut pas dur à suivre. Les menaces n'étaient plus très nombreuses en ces terres désolées. Après tout, quel hollow irait s'installer là où aucune âme ne subsiste ? Ce serait clairement suicidaire de leur part. Pourtant, la future installation allait sans doute en attirer quelques uns par ici dans les jours à venir. Les monstres, attirés par l'énergie, ne faisaient que suivre leurs instincts destructeurs et carnassiers. Bien que dangereux à leur façon, les plus faibles étaient aussi faciles à exterminer car prévisible. Ainsi, investir les lieux avant que la menace ne s'y trouve déjà était une bonne solution pour permettre aux soldats de s'armer, de s'habituer à la zone et de mieux tenir la position. Ce point sera sans nul doute l'un des plus facilement défendables par les troupes sur place, cela malgré le climat plutôt froid et la neige qui menaçait de tomber chaque jour.

Appelée par Oshimo, Reiha se fit attentive à ses propos. Comme d'habitude, le cartographe lui résuma les contraintes et avantages de la zone alors qu'il était toujours plongé dans son travail. Multitâche, le monsieur. Il l'informa également d'une liste de suggestions à transmettre à Hikaru afin que cette dernière puisse prendre la décision qui lui convenait le mieux quant à l'agencement du prochain point mais aussi des hommes qui vont y rester. Une fois que la Nittohei avait bien tout mémorisé, elle partit rejoindre l'autre aile avant de la formation pour mettre la cheffe au courant.

« Selon les prévisions d'Oshimo-san, une partie de la zone convoitée est couverte de permafrost, ce qui pourrait aussi bien être un avantage qu'une contrainte. Il suggère deux alternatives : soit on rassemble des hommes spécialisés en Kido pour tenir la position plus au nord, auquel cas le climat et l'environnement poseront problème mais serviront aussi de barrière naturelle aux soldats, soit on choisit l'option la plus sécurisée, là où le sol est encore fertile et praticable mais où nos hommes seront le plus à découvert. Il m'a aussi dit d'ajouter "Hikaru-chan connait bien mieux nos hommes que moi, c'est pas à moi de décider ça"... Avec un pouce en l'air. Et un crayon dans la bouche. En train de griffonner sur ses cartes. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 15 Juin - 23:44
Ils allaient enfin pouvoir s'installer et prendre un peu de repos. Étant donné la journée éreintante qu'ils avaient subis jusque-là, ce n'était pas plus mal. Il ne restait plus qu'à déterminer exactement où poster le campement car ils avaient quand même une certaine marge de manœuvre, afin de s'adapter aux changements climatiques, notamment. Selon les informations d'Oshimo, transmises par Reiha, il y avait deux possibilités, toutes les deux intéressantes. Hum... Enfin, il n'y avait pas vraiment besoin de débattre pour le coup, le choix à faire était clair, surtout étant donné qu'ils devraient rester ici plusieurs semaines sans soutien quelconque : privilégier la sécurité. C'était toujours comme ça, avec elle, elle prônait une politique du risque zéro.

« On va rendre la seconde option. Nous pourrons y poster une équipe plus diversifié et ça évitera de perdre d'un seul coup trop d'experts en sortilèges. On a besoin de leurs connaissances pour les chariots malheureusement, donc je préfère les ménager. »

En plus, le fait que c'était un terrain relativement plat permettrait de base de repérer les Hollows plus facilement et forcerait les soldats à rester plus vigilants, car exposés. Non pas qu'elle n'avait pas confiance en eux, mais il était toujours de bon ton de leur rappeler à l'ordre, quitte à user de méthodes de ce genre. Peut-être que ça passerait pour de la manipulation, mais dans la conjoncture actuelle, ils n'avaient pas vraiment le choix.

Rapidement, les Shinigamis reprirent la route. Il n'y avait plus que quelques heures de voyage pour arriver à l'endroit où ils posteraient le second point de relais dont ils auraient besoin pour plus tard. Ce n'était pas si mal, car ça commençait à doucement prendre forme. Heureusement, il n'y eut aucun problème sur le chemin et ils arrivèrent sur les terres fertiles en début de soirée. Hum... il était un peu tard pour commencer à construire le relais. Tant pis, ils feraient sans.

« On s'arrête là les gars, bon boulot, les gars ! Comme il est tard, on construira le bousin demain. Vous connaissez vos tours de garde alors bougez vous le cul. Pour les autres, vous pouvez vous relaxer comme vous le souhaitez, mais ne vous éloigner pas de plus de cent mètres du camp. »

Les règles habituelles. Mais il n'y avait aucun mal à les rappeler. Étirant tous les muscles de son corps en ronronnant comme un chat, Hikaru pouvait enfin relâcher la pression. Ce soir, elle allait se détendre et ne plus penser à rien ! C'est dans cette optique qu'elle posait tranquillement ses affaires, près du feu de camp, dont les jolies flammes rendait l'endroit bien plus vivable. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'aucun incident ne se produise cette nuit.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Dim 16 Juin - 1:07

Une décision rapide, comme on pouvait s'y attendre. Reiha hocha vivement la tête et laissa Hikaru transmettre ses ordres au reste de la troupe pendant qu'elle se chargeait d'Oshimo afin que le trajet soit ajusté en conséquence. Ces modifications furent effectués tout aussi rapidement. Le scientifique ne trahissait jamais sa réputation et agissait aussi promptement que les rumeurs sur lui le déclamaient. Grâce à ses efforts, le reste du trajet se déroula sans encombres, bien que cela prit quelques heures de plus. Mais c'était à attendre compte tenu de la distance à parcourir. Il avait été nécessaire de manger un peu sur les heures noctures pour avoir le temps d'y arriver, mais c'était maintenant fait. Le point du nord ne demandait plus qu'à être mis en place, mais ceci sera fait le lendemain, en accord avec les directives de la vice-capitaine. Pour l'heure, chacun pouvait prendre sa pause. Sauf ceux de garde, évidemment.

Comme à son habitude, Reiha ne tarda pas pour s'isoler avec Hikaru, toujours peu friande à l'idée de se mêler à un groupe un peu trop large et qui passera sûrement son temps à lui rappeler l'existence de certaines rumeurs. Trop peu pour elle ! Reiha espérait plutôt passer une autre nuit tranquille, d'autant plus que le ciel était suffisamment dégagé pour permettre d'observer les étoiles, cette fois. C'était toujours reposant d'assister à un tel spectacle tout en papotant avec la vice-capitaine avant de finir par s'endormir. Ah ! Si seulement tout pouvait se dérouler de cette façon si simple et belle à chaque soir.

Mais non. Le karma continuait de s'acharner. Un cri soudain brisa l'ambiance festive qui s'était installée au camp. Reiha bondit de sa position pour aller voir ce qui se passait, tout comme l'avaient fait bien d'autres Shinigami. Le bruit provenait de l'emplacement où étaient protégés les Plus. Ceux-ci, divisés en plusieurs groupes, s'étaient soudainement éloignés du sujet en train de crier de douleur.. ou de tristesse ? Il pleurait tout en se serrant la poitrine. Il hurlait encore et encore, répétant sans cesse le même prénom, "Kana". Rapidement, des émissaires se chargèrent d'écarter les autres Plus de l'âme en peine alors qu'un trou commençait à se creuser dans sa poitrine. Rongé par ses émotions négatives, son âme se faisait corrompre. Il ne fallut pas bien longtemps avant que le sujet, se tordant au sol, commence à être pris de spasmes mais aussi de modifications corporelles plutôt marquantes. Sa peau s'assombrit, ses muscles se développèrent, une matière blanche s'échappa de sa bouche pour recouvrir l'intégralité de son visage. Bientôt, l'âme avait totalement changé d'état, passant de Plus à Moins, de pure à impure. Il fallait agir avant que le pire n'arrive.

« Il faut éviter les pertes spirituelles et matérielles, protégez tout ce que vous pouvez ! »

De son côté, Reiha se chargea de la sécurité d'un dernier groupe de Plus qui cherchait à s'approcher du membre défaillant, comme quoi il s'agissait d'un membre de la famille. Mais dans une telle situation, il serait inconsidéré de laisser des âmes sans défense approcher un hollow en devenir, peu importe les sentiments s'interposant entre eux. Se rappelant alors d'un conseil de sa supérieure, Reiha profita de leur détresse pour les assommer et ainsi pouvoir les transporter plus facilement. Elle confia leur garde aux collègues s'étant chargés d'établir un périmètre de sécurité autour des Plus puis fit son retour sur le lieu de l'action, prête à dégaîner à tout moment.

« Faut-il vraiment l'exécuter alors que sa transformation n'est pas encore achevée ? demanda la Nittohei, incertaine de ce qu'il fallait faire, mais surtout prise d'empathie pour l'homme en train de se transformer. Elle avait du mal à se résoudre à le trancher tant qu'il n'était pas complètement transformé. A-t-on vraiment le droit ? »

Elle était perdue, n'ayant vraisembablement pas l'habitude de faire face à ce genre de situation. Elle se crispait et se mordait la lèvre, toujours aussi confuse. Fallait-il préserver la dignité de cet homme et l'exécuter en l'état avant qu'il n'achève sa transformation, ou fallait-il attendre que celle-ci se termine pour que les autres Plus ne voient pas l'un des leurs se faire trancher, mais plutôt un monstre ? Dans cette situation, Reiha ne pouvait que se reposer sur l'expérience de son aînée.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Dim 16 Juin - 1:32
Un cri. Un cri dans la nuit sombre envahissait toute la zone. Et pas n'importe quel cri, il s'agissait là d'un signe de profond désespoir et d'une grande tristesse. C'est ce que remarquait Hikaru, en se levant d'un seul coup alors que d'autres Shinigamis se pressaient à l'endroit d'où il venait. Certains avaient déjà compris ce qui se passait et à vrai dire, Hikaru en avait elle aussi une bonne idée, bien qu'elle ne pouvait pas le confirmer pour le moment. C'est d'un rapide Shunpo que la cheffe d'expédition se retrouva au centre de l'assemblée, face au Plus, qui hurlait le même nom en boucle. Kana... était-ce son amoureuse ? Ou son enfant ? Ça, personne ne pouvait le dire pour le moment. Et à vrai dire, ça n'était pas important en l'instant présent.

Du coin de l’œil, elle vit Reiha assommer les enfants, afin qu'ils ne puissent pas voir. Tant mieux, c'était déjà ça de fait, ils n'auraient pas à subir le spectacle déplaisant qui se déroulait devant eux. À vrai dire, voir un Plus se transformer en Moins était quelque chose d'extrêmement rare, elle-même ne l'avait vu qu'une ou deux fois. Il faut dire que la plupart du temps, les radars ne les percevaient pas et donc, on dépêchait les Shinigamis uniquement quand ces derniers étaient de véritables Hollows. Et bien que c'était rare, voir un tel spectacle était toujours quelque chose de déplaisant. Mais il fallait agir, dans tous les cas.

Attendre qu'il se transforme ou en finir maintenant ? C'était la question qui brûlait les lèvres de touts les Shinigamis. Une décision qui avait de l'importance et qui n'était pas à prendre à la légère. C'est pour ça que tous les monde, même les plus ennuyeux restaient muets, dans un calme presque solennel. Ils attendaient tous de voir la décision que prendrait Hikaru. La Vice-Capitaine ferma les yeux quelques instants, prenant le temps de réflexion... Non, il n'y avait même pas besoin de réfléchir. La décision à prendre était évidente.

Il était trop tard.

C'est sans un bruit qu'elle rengaina son Zanpakutō, alors que sa lame tranchait l'âme du Moins, le purifiant et le faisant intégrer de nouveau le cycle des âmes. Son corps disparaissait avec une expression mêlant plusieurs sentiments, comme la haine, le regret, l'incompréhension et surtout la peur. Autant dire que ce n'était clairement pas joyeux et c'est d'une voix cassante, alors que tout le monde retenait son atmosphère qu'Hikaru reprit la parole, pour donner ses directives.

« Qu'est-ce que vous faîtes encore là ? Il n'y a rien à voir, circulez ! »

Elle était clairement de mauvaise humeur. Après tout, elle vivait ça comme un échec personnel. Leur but était de guider et d'apaiser les âmes, de les ramener au Seireitei. Alors un Plus qui se transformait en Moins... C'était le pire des échecs pour elle. C'était très dur à encaisser et elle faisait de son mieux pour ne pas paraître trop cassante. Mais l'expression de son visage restait dure, alors qu'elle s'adossait contre un tronc qui servait de banc, son sabre entre les jambes. Clairement, peu de gens oseraient l'approcher, ce soir, surtout parmi ses hommes qui ne la connaissait que trop bien. D'ailleurs, c'est Oshimo qui prenait le commandement exceptionnellement, afin de laisser sa collègue tranquille. Au moins pour ce soir. Mais quelqu'un finit quand même par faire son apparition, après quelques minutes.

« Qu'est-ce que tu veux, Reiha ? »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Dim 16 Juin - 2:26

Rapide avait été l'exécution. En l'espace d'un clignement d'yeux, l'âme en train de muter avait été abattue. Malgré les difficultés, Reiha choisit de ne pas détourner le regard après avoir estimé que fuir un tel phénomène serait nocif pour son avenir. Elle devait savoir, elle devait apprendre sur le tas, elle devait ressentir cette amertume et ce regret de ne pas avoir vu la chose venir. C'était dur à supporter, mais il fallait l'encaisser. Le moral des troupes venait de passer du mieux au pire en l'espace d'un instant. Les émissaires, hagards, ne quittèrent pas les lieux du drame. Il fallut que Hikaru les rappelle tous à l'ordre. Reiha faisait partie de ce lot de Shinigami encore sous le choc. Elle avait bien sûr entendu parler de ces transformations à l'académie, mais jamais elle n'en avait vu une en direct. C'était un spectacle qu'elle aurait préféré ne pas voir. Malheureusement, c'était nécessaire à son développement.

Lorsque l'ordre fut donné, la Nittohei évacua les lieux, comme tous les autres. Elle perçut cependant une mauvaise humeur évidente chez Hikaru qui était sans doute affectée par cet événement. Après tout, elle était à la tête de toute cette opération et devait se sentir responsable de la tournure qu'ont pris les événements. Incapable de trouver les mots en l'instant, Reiha attendit un peu avant de se lancer, préférant lui laisser le temps de respirer. Elle aussi en avait besoin, de toute manière. Elle mit cependant ces quelques minutes à profit pour s'assurer que les Plus n'étaient pas en plus mauvais état. Ceux ayant assisté à la scène devaient être en état de choc. Et effectivement, Reiha en repéra quelques uns ayant besoin de soutien moral. Malheureusement, elle n'était sans doute pas la mieux placée pour gérer ces cas. Elle préféra se contenter de signaler ça à quelqu'un de plus compétent dans le domaine, à savoir un de ses collègues qu'elle avait souvent vu en compagnie des Plus, que ce soit pour les distraire en jouant ou même en tenant simplement une conversation avec eux. Un brave gars aux qualités sociales certainement plus développées que celles de la Nittohei, en tout cas.

Après s'être occupée de ce bref recensement, Reiha partit à la recherche de la vice-capitaine. Ne tardant pas à la trouver, elle s'approcha doucement d'elle, les mains dans le dos, toutefois sans dissimuler sa présence puisque le but n'était pas de la surprendre. De toute manière, la recrue aurait sans doute été repérée bien avant d'y parvenir. Bref. Lorsqu'on lui adressa la parole, la jeune femme partit s'asseoir à côté de son aînée sans lui répondre immédiatement, laissant planer un blanc de quelques secondes. Elle ne cherchait pas ses mots, non. Elle estimait simplement que ce geste symbolique, le simple fait de s'asseoir à ses côtés, serait plus marquant qu'une explication. C'est pourquoi celle-ci ne fut apportée qu'après cet instant de battement.

« Parler, comme chaque soir depuis le début de cette mission. Dois-je me retirer ? Avant même que Hikaru ne donne sa réponse, la Nittohei sortit enfin ce qu'elle cachait derrière son dos, à savoir une bouteille de sake discrètement chippée et deux petites coupes. C'est dommage. Moi qui comptais partager cette heureuse trouvaille avec vous. »

Elle n'était pas douée pour raisonner, et elle en avait conscience. Le mieux que Reiha pouvait faire dans cette situation, c'était de se montrer présente, d'agir comme elle le ferait en temps normal dans l'espoir d'aider son aînée à se changer les idées.

« Désolée de ne pas avoir emporté votre coupe taille ogre, mais elle aurait gâché mon effet de surprise. »

Le sourire aux lèvres, celui-ci sans doute causé par sa blague idiote, Reiha posa les deux coupes sur ses genoux avant de prendre le temps de les remplir. Doucement, très doucement. Ce n'est pas le moment de faire ressortir sa maladresse. L'alcool était précieux, il ne fallait pas le gâcher. Heureusement, à force de prendre son temps, la recrue parvînt à ne pas commettre de bourde. Et une fois les deux coupes remplies, elle en tendit doucement une à Hikaru. Et juste dans l'espoir de l'aider à remonter la pente, elle lui lança un défi qu'elle savait pourtant perdu d'avance de son côté. Mais bon, c'était pour la bonne cause.

« Je suis sûre que je la descends plus vite que vous. Je m'y suis habituée, maintenant ! »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Dim 16 Juin - 11:05
Hikaru haussait des épaules, suite à la question de Reiha. Elle n'avait pas vraiment besoin de se retirer après tout, elle s'en fichait un peu en fait. Tant qu'elle ne la gonflait pas, elle serait tout à fait capable d'apprécier sa compagnie... dans une certaine mesure. Après tout, elle ruminait et ne voulait certainement pas qu'on la prenne en pitié en cet instant, ça aurait été très déplaisant. Certes, elle se sentait mal d'avoir fait ça, mais elle ne regrettait aucunement sa décision, puisqu'elle n'avait fait que son devoir. Et franchement, c'était largement préférable que de laisser le Moins continuer à souffrir de la sorte, simplement pour se donner bonne conscience. Enfin, ça n'avait pas l'air d'être le cas de l'intruse, tant mieux.

« Si tu n'étais pas venue avec au moins ça, je t'en aurais collé une bonne sur la face. »

Bien sûr, elle n'était pas vraiment sérieuse, mais bon. Elle appréciait quand même le geste de Reiha et vidait sa coupe d'un seul coup, afin de laisser le liquide chaud remplir sa gorge et le reste de son corps. Elle devait avouer que ça faisait du bien et elle laissa échapper un léger sourire suite à la provocation de la Nittōhei. Elle n'allait pas se laisser faire.

« On aura qu'à faire un concours de beuverie, si on s'en sommes vivantes à la fin de la mission. Et la perdante devra imposer un vœu à la gagnante. »

Ce n'était pas très réglo, ça. Elle savait très bien que s'il n'y avait pas tricherie, elle gagnerait certainement. Il n'y avait plus qu'à voir si Reiha aurait l'audace d'accepter ou non. Elle en doutait un peu, mais on n'était jamais à l'abri d'une bonne surprise. Soupirant d'aise, la Vice-Capitaine reprit alors.

« J'espère que ce projet d'expansion arrivera à son terme. Au moins, les incidents de ce genre arriveront moins souvent. Et en plus, on pourra explorer bien plus loin qu'auparavant. Je ne comprends pas comment les grands chefs n'y ont pas pensés auparavant. »

Enfin, si ça se trouve ils avaient des raisons, de ne pas le faire. Et peut-être que la dernière expédition les avaient mis dos au mur ? Bah, pour l'instant, elle se concentrait sur sa tâche et n'avait pas vraiment le loisir ni l'envie de se mettre à voir des complots partout. Déjà qu'elle était suffisamment paranoïaque en temps normal.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Dim 16 Juin - 15:02

L'intervention venait d'avoir l'effet escompté. Tant mieux. Même si ce n'était sûrement pas parfait, la conversation était désormais lancée, et Reiha comptait bien faire de son mieux pour l'entretenir et aider son aînée autant qu'elle a pu être aidée par celle-ci. D'ailleurs, le challenge avait été accepté, bien que reporté à la fin de la mission. La Nittohei hocha la tête bien que relativement peu confiante, car même avec de l'entraînement sur les prochains jours, elle doutait pouvoir être en mesure de rivaliser avec Hikaru en ce qui concerne la descente d'alcool. Elle fera cependant de son mieux, ne serait-ce que pour lui offrir au moins l'impression d'un véritable défi et pas d'une blague.

« Très bien. Je ne compte pas me dégonfler, je suis même sûre de vous surprendre, alors préparez-vous. »

Maintenant que cela ne pressait plus, elle termina sa coupe sans forcer. Et effectivement, elle s'était au moins suffisamment habituée pour ne plus grimacer en sirotant l'alcool. C'était un bon progrès ! Elle ne put cependant s'empêcher de souffler un bon coup après avoir ingurgité tout ça. Du progrès, certes. Il restait cependant une grande marge pour qu'elle s'améliore encore plus, et elle avait tout le temps pour ça.

« On y parviendra. Même si ce n'est pas nous qui le menons à terme, quelqu'un d'autre finira par prendre la relève. Certains sont frileux à l'idée d'explorer l'inconnu, mais d'autres apprécient sont très attirés. Donc oui, nous y arriverons un jour. »

Optimiste, oui. Mais même en terme de faits, c'était un projet auquel la Nittohei parvenait à croire et adhérer, car c'était ambitieux mais réalisable, et que les autres finiront par se rendre compte de l'avantage stratégique que cela conférera aux Shinigami, que ce soit contre les hollow ou même pour préparer encore plus d'expéditions. Oui. Quelqu'un finira par s'en rendre compte. Après tout, plusieurs dizaines d'hommes avaient déjà acceptés de prendre part à cette mission. D'une certaine façon, c'est qu'ils adhéraient déjà à cette cause, à cet objectif.

« Mais bon ! Je préfère me dire qu'on sera encore là pour voir ça. Peut-être que vous préférez envisager le pire pour vous y préparez, mais moi je reste optimiste. Et ce n'est peut-être pas plus mal puisque de cette façon, je peux venir vous embêter dans ce genre de moments. »

En se balançant doucement de gauche à droite, Reiha vînt s'écraser contre un des flancs de la vice-capitaine en souriant bêtement. Elle posa la bouteille d'alcool devant elle pour ne pas la renverser accidentellement puis leva les yeux en direction du ciel. Comme anticipé précedemment, les étoiles étaient bien visibles d'ici. Elles allaient enfin pouvoir profiter de ce spectacle, comme avant.

« Parfait. J'avais peur qu'on ne puisse pas les voir, mais le ciel du nord semble plutôt clément. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Dim 16 Juin - 16:15
Ho, elle acceptait donc le duel ? Parfait, parfait. Elle ne douterait pas de sa victoire à ce moment et savait déjà plus ou moins quoi lui demander. Certes, ce serait certainement un coup bas, il n'y aurait aucun doute là-dessus mais ça ne la dérangeait pas. Mettre tout en oeuvre pour obtenir ce qu'elle souhaitait, voilà un de ses modus operandi. Il faut dire que passer autant de temps à l'extérieur des murs du Seireitei rendait pragmatique et elle n'allait pas rater l'occasion de mettre la main sur une bonne pièce. Déjà que la plupart des bons décidaient d'aller cirer les bottes de Tengoku dans la Première... Enfin, il était inutile de penser à ce type pour l'instant, il fallait surtout profiter d'un bref moment de repos pour reprendre des forces.

« Ahah, t'as intérêt à t'entraîner alors gamine. Car quand je joue, c'est pour gagner. Donc prépare toi à devoir subir mon gage, mais ne t'en fais pas, je ne serai pas trop méchante. »

Enfin, ça c'est ce qu'elle disait. Restait encore qu'il fallait voir comment le prendrait Reiha, une fois sa défaite annoncé. En tout cas, elle semblait optimiste à l'idée que ce projet soit complété, ce qui était une bonne chose. Après, Hikaru savait que certains n'avaient acceptés de rejoindre l'expédition que parce qu’elle était Vice-Capitaine et ils ne voulaient pas se mettre dans l'embarra à cause de ça. Bah, tant qu'ils faisaient leur job correctement, Hikaru n'avait rien à y redire.

« C'est en envisageant le pire que je survis et revient de mes missions. Et c'est également comme ça que j'ai décidé d'accepter cette mission et que je compte la mener à bien. Donc je ne compte pas arrêter, navrée pour ça. »

À force de se balancer à droite et à gauche, la jeune Shinigami vint s'écraser faiblement contre Hikaru qui laissait faire. Ça ne la gênait pas vraiment à vrai dire, ce n'était pas une sainte-nitouche au point d'avoir peur d'un contact pareil. Les étoiles, hein ? En vérité, ce genre de vision ne faisait presque plus rien à la Vice-Capitaine. L'habitude, tout ça.

« Oui en effet, mais il ne faudra sans doute pas s’attendre que ça que continue bien longtemps. Donc il faut en profiter. »

C'est donc pendant quelques minutes qu'Hikaru ne dit rien, perdue simplement dans ses pensées en observant le ciel. Quand même, ces derniers temps il s'était passé pas mal de trucs, que ce soit à la Soul Society ou dans le monde des humains et un sentiment désagréable s'emparait d'Hikaru. Elle ne savait pas trop mais quelque chose semblait se préparer. Était-elle la seule à le penser ? Qui sait ?

« Bien, non pas que la sensation de ton corps collé au mien soit désagréable, mais il faut malheureusement aller se coucher. »

En effet, ça faisait un moment que le corps de Reiha était contre le sien et elle ne pouvait pas dire que c'était désagréable. Ahah, elle savait déjà que la jeune recrue allait rougir et ne parvint pas à s'empêcher d'en rajouter une couche, en laissant glisser ses fins doigts sur le menton de l'autre avant de partir se coucher sereinement, en imaginant avec satisfaction à quel point elle devait être rouge de honte.

La nuit avait été... correcte. Certes, Hikaru n'avait pas très bien dormi, mais ça aurait très bien pu être pire étant donné le début de soirée. Enfin, le plus important était désormais de se préparer et rassembler les troupes pour construire le second point de relais, ce qu'elle fit, à l'aube.

« Messieurs dames, c'est l'heure ! Alors tâchez de bien bosser aujourd’hui si vous ne voulez pas que je vous botte le cul ! Et plus vite que ça, vous voulez attirer des Adjuachas ou quoi ? »[/color][/color]
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Dim 16 Juin - 17:25
S'entraîner ? Bien sûr qu'elle y comptait, même si elle doutait atteindre un niveau suffisant pour pouvoir remporter ce défi. Tant pis. L'objectif en lui-même était de remonter le moral de la vice-capitaine. Et jusque-là, ça se passait plutôt bien. Elle reprenait des couleurs et du poil de la bête, au plaisir de Reiha qui continua d'alimenter la flamme de la compétition par quelques autres répliques, après que son aînée lui ait confié qu'elle ne sera pas trop méchante dans son gage.

« Méchante, non. Fourbe par contre, ça me paraît possible. C'est pour ça que je ne compte pas perdre moi non plus ! »

Puis elles échangèrent leur point de vue sur la mission. Tandis que l'une était plutôt optimiste, sans doute en raison de son inexpérience, l'autre se montrait plus réaliste mais pas moins déterminée pour autant. Si les deux femmes se ressemblaient dans leur manque de tact, elles étaient également différentes sur de nombreux points, elles étaient parfois deux faces opposées l'une à l'autre. Reiha se disait que ce n'était pas plus mal. De cette façon, elles pourront sans doute apprendre l'une de l'autre et plus encore, elles pourraient se compléter. C'était sans doute l'une des raisons justifiant le fait que le courant semble si bien passer.

Elles étaient d'ailleurs réunies ce soir sous le même ciel étoilé. Et tandis que l'une était émerveillée par ce spectacle, l'autre, plus accoutumée, semblait exprimer bien moins d'enthousiasme à la vue de ce merveilleux tableau. Il n'en était pourtant pas moin magnifique, et les deux s'accordaient finalement sur le fait qu'il serait bien d'en profiter. La finalité était commune aux deux, mais pas les chemins pour y mener. Et c'était justement le plus intéressant dans une telle complicité.

« C'est déjà fait. J'en profite plutôt bien actuellement, et j'espère qu'il en va de même pour vous. »

Effectivement, si Reiha avait pu arrêter le temps pour profiter encore plus de ce spectacle tout en étant en bonne compagnie, elle l'aurait fait. Ca lui était malheureusement impossible. Aussi impossible que de rester impassible face à une telle remarque de la part de Hikaru. Les joues de la Nittohei se tintèrent effectivement de rouge. Elle perdit ses mots et resta muette durant de très nombreuses secondes. Un bref contact l'arracha de cette étrange transe, mais seulement pour la plonger dans un état d'embarras encore plus profond. Ce n'était seulement lorsque la vice-capitaine avait terminé de se lever et de commencer à s'en aller que Reiha fut enfin en mesure de répondre.

« Voyez. C'est vous qui le voulez ! lâcha-t-elle avec un sourire mesquin, mais toujours gêné. Bonne nuit. »

Après quoi, elle se leva à son tour, prit le temps de se calmer et partit remettre les coupes et la bouteille à leur place, après avoir lavé ces premières. Elle fit ensuite une dernière fois le tour de camp pour s'arranger que tout était en ordre et s'en alla dormir paisiblement. Enfin... Ca n'avait pas non plus été la plus tranquille des nuits, mais Reiha avait connu pire. C'était au moins assez pour être en forme le lendemain et ainsi carburer pour assister les troupes dans les constructions.

Sous les intructions d'Oshimo, il fallait cette fois-ci privilégier l'emploi de matières rocheuses plutôt que du bois, car les intempéries risquaient de fragiliser ce dernier très facilement. Heureusement, il était possible d'en synthétiser spirituellement, comme pour les bâtisses du Seireitei. Et puisque la construction se devait d'être sommaire, il n'y avait pas besoin de grands talents pour y parvenir, si ce n'est savoir décemment maîtriser son énergie, chose qui était à la portée de beaucoup de soldats. Le plus technique était de ne pas trop attirer l'attention en maniant cette énergie, car cela était susceptible d'attirer les dévoreurs. Heureusement, d'autres Shinigami se chargeaient déjà de maintenir les potentielles menaces à l'écart. Dans l'ensemble, bâtir ce camp n'avait pas été si compliqué que ça. Placée dos à mont, la bâtisse présentait déjà un angle de moins par lequel les monstres pouvaient attaquer.

« Eh bien... C'est plutôt pas mal tout ça. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Dim 16 Juin - 18:13
Oshimo faisait du très bon travail et pour la énième fois depuis le début de cette expédition, Hikaru bénissait les cieux de l'avoir dans son équipe. Sans lui, les préparatifs auraient été compliquées, très compliquées et elle n'était pas tout à fait sûre de pouvoir la mener à bien. Donc autant profiter de tout son savoir-faire et le laisser diriger les opérations les plus délicates car ça ne gênait absolument pas la Vice-Capitaine de s'effacer devant plus compétent qu'elle, lorsque la situation l'exigeait. Ils utilisèrent donc des matières rocheuses, plus résistantes et adaptées au climat actuel. Tant mieux, tant mieux surtout que faire des constructions basiques n'était pas plus compliqué que ça. Même Hikaru en aurait été capable mais servait principalement à donner des ordres et chapeauter le tout, en pouvant donc pas mettre la main à la pâte.

« On se relâche pas les gars ! C'est presque bon et on pourra repartir juste après ! »

Autant dire que ça motivait assez les troupes. Ça faisait déjà presque deux semaines qu'elles étaient parties du Seireitei et il restait encore plusieurs endroits à visiter. Donc chaque avancée les rapprochait de plus en plus du retour à la maison et ils mirent les bouchées doubles afin d'arriver à finir dans les temps, finissant même quelques dizaines de minute avant la fin de leurs prévisions, tant mieux, tant mieux.

« C'est parfait, à croire que vous savez faire quelque chose de vos dix mains ! Kai, récupère quinze hommes valides avec toi. C'est vous qui vous occuperez de cet endroit en attendant les renforts, alors vous avez intérêt à assurer. »

Encore un des hommes de la Troisième Division. Mais c'était logique puisque c'était eux, les véritables connaisseurs du Rukongai. C'est donc après plusieurs minutes passées à monter une équipe équilibré qu'ils repartirent. Leur troupe avait bien baissé désormais, puisqu’il manquait trente hommes à l'appel. Mais ça devrait aller, tant qu'ils feraient preuve de preuve de prudence. D’ailleurs, elle n'hésite pas à le faire remarquer à son « élève »

« Nous ne sommes plus que soixante-dix environ. Une troupe réduite a des avantages et des inconvénients, nous seront plus discrets mais également plus vulnérables. Et bientôt nous allons passer dans une zone où des Hollows se sont battus récemment, il faudra donc redoubler de prudence, si on veut éviter des pertes. »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Dim 16 Juin - 19:02

Une fois le point relais établi, une autre équipe fut constituée afin de rester sur les lieux et tenir la position en l'attente de renforts. Comme à son habitude, la vice-capitaine n'hésita pas bien longtemps et finit par choisir les éléments qu'elle estimait être les plus qualifiés pour cette mission. Reiha, comme beaucoup d'autres, n'avait évidemment rien à redire sur cette logistique. Il n'empêche qu'avec tout ça, les effectifs commençaient effectivement à baisser, et cela se remarquait en un seul regard sur l'ensemble des troupes. Après tout, près d'un tiers des soldats n'étaient plus là, cela ayant à la fois ses bons et mauvais côtés, selon Hikaru.

« Entendu. Je ne vais certainement pas relâcher ma vigilance. »

Sur ces mots, elle aida encore une fois le reste du cortège à se préparer au départ et prit même le temps d'aller s'excuser auprès des Plus qu'elle avait assommée hier soir, n'ayant pas voulu leur faire de mal mais les préserver. Ceux-ci, encore affectés par l'événement, n'allaient certainement pas s'en remettre aujourd'hui. Mais heureusement, les âmes semblaient stables et ainsi loin de toute corruption. Après s'en être assurée et dès que tout le monde avait enfin terminé de se préparer, Reiha rejoignit sa place dans les rangs et quitta le deuxième point en compagnie du reste de la troupe. On était en plein milieu d'après-midi, ce qui leur laissera le temps d'avancer de quelques bons kilomètres avant d'avoir à s'arrêter. Le trajet, au moins aussi tortueux que celui pour arriver ici, ne fut pas de tout repos. Et effectivement, quelques heures de marchent suffirent pour que la Nittohei ressente les premières présences hollow dans les environs. Faibles et éloignées, elle indiqua tout de même leur position pour qu'un petit commando s'en charge rapidement, avant que la troupe en déplacement ne soit remarquée. Des attaques préventives, en somme.

La menace était ainsi maintenue à distance et éliminée à temps, si bien que les Plus n'eurent même pas à se préoccuper une seule fois de leur sécurité. Tant mieux. Mais d'un côté, les Shinigami ne pouvaient pas se contenter d'une si petite victoire, car le voyage était loin d'être terminé. Qui plus est, comme l'avait relevé Hikaru avant le départ, plus les effectifs diminuaient et plus la force de frappe de l'escouade chutait également. Il fallait donc que chacun y mette du sien pour compenser l'absence des valeureux restés sur place afin de ne pas perdre le moindre homme. Et pendant ce temps, le cartographe s'affairait toujours à déterminer le meilleur itinéraire possible afin d'atteindre le point ouest. Cette fois-ci, la configuration transmise à Reiha était classique. Comme à chaque fois, la recrue confia sa tâche de repérage à quelqu'un d'autre avant d'aller dresser un compte rendu des analyses d'Oshimo.

« Plus nous nous approcherons de notre prochain objectif, plus le terrain sera praticable. Les landes par lesquelles nous passerons seront effectivement dévastées par les hollow. Les risques d'en croiser sont encore hauts. Et pour les jours à venir, nous devrions traverser des terres plus accueillantes dans lesquelles nous trouverons potentiellement des Plus supplémentaires en raison des conditions naturelles favorables aux installations et des probables migrations spirituelles pour fuir les hollow. Ici aussi, le risque de croiser l'ennemi sera plutôt haut. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Dim 16 Juin - 20:23
La troupe avançait à un bon rythme. Il faut dire qu'un des autres avantages d'être dans un groupe plus réduit était de pouvoir aller plus vite, même si évidemment les Plus restaient un handicap de taille. Au moins, les soldats arrivaient à les gérer correctement, bien sûr ils ne s'en remettraient pas aujourd'hui, mais ils avaient le temps. Hikaru avait hésité, pendant un moment à les renvoyer directement au Seireitei, via un autre groupe mais abandonna finalement cette idée, préférant les garder près d'elle. Elle ne tenait pas à répéter l'échec de la dernière fois après tout et puis, tant qu'ils étaient prudents c'était bon, le centre de commandement ne leur ayant pas imposé de date précise pour le retour. Ils pouvaient donc prendre tout leur temps et faire preuve d'une extrême prudence, comme actuellement. Tant mieux.

il y avait quelques petits groupes de Hollows qui s'approchaient de la zone parfois, mais jamais plus de deux ou trois en même temps. Ce qui n'était pas plus mal car ainsi, ils pouvaient les éliminer rapidement, sans courir le moindre risque. Mais Hikaru savait très bien que ce n'était qu'une question de temps avant que les gros poissons arrivent. Probablement lorsque la troupe sera le plus fatigué et vulnérable, sur le chemin du retour. Mais pour le moment, il n'y avait pas à s'inquiéter pour ça, il fallait se concentrer sur l'instant présent et uniquement celui-ci. Comme les informations signalées par Reiha, qui seraient forts précieuses pour les prochains jours

« On doublera donc les gardes durant la nuit et les éclaireurs ratisseront un périmètre moins important, pour revenir plus vite en cas de problème. Pour ce qui est des Plus, je nommerai plus tard quelqu'un pour s'en occuper de manière plus importante, ça sera mieux que de faire tourner les effectifs. »

Comme ça, il serait plus facile pour eux de se confier et d'éviter un incident comme la dernière fois, avec le Moins. Hikaru réfléchissait donc déjà à la personne qui s'en occuperait, car il faudrait que ça soit une personne intelligente avec une grande empathie. Probablement qu'elle choisirait quelqu'un venant de la Deuxième Division. Dans tous les cas, les protagonistes avançaient à un bon rythme, le temps et le terrain étant plus clément. Au final, plusieurs jours passèrent das une relative bonne humeur, les Plus s'accoutumant à la traversée. Il y en avait même un qui semblait intéressé par le fait de devenir Shinigami... Pourquoi pas après tout ? Ils n'allaient pas refuser des bras supplémentaires.

« Les landes devraient être bientôt en vue. On se posera là-bas pour passer la nuit, en attendant va renseigner le Plus qui semble intéressé par le travail de Shinigami, Reiha. On verra bien ce qu'il en pense. Et je te prie de n'éluder aucun détail, même les plus noirs. »

Et puis, ça permettrait un nouveau type de test : savoir si elle était capable d'enseigner ce qu'elle savait. Mais elle avait un bon pressentiment.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Lun 17 Juin - 2:01
Une nouvelle fois, les directives à suivre furent rapidement dispensées. Se chargeant de les transmettre aux âmes les plus éloignées de la cheffe, Reiha vagabonda au travers du cortège de Shinigami afin de transmettre les futurs changements de formation. Elle fit ensuite le chemin inverse pour retourner près d'Oshimo et l'assister comme elle l'avait toujours fait jusque là. Partagée entre le repérage et le secrétariat, elle n'avait pas vraiment la possibilité de se charger d'autre chose sans reléguer l'une de ses tâches à quelqu'un d'autre. C'était même parfois éprouvant mentalement, mais certainement pas assez pour l'abattre. Au contraire, c'est cette difficulté qui l'avait maintenue en alerte pendant les jours à venir. Et au final, le cartographe parvînt à définir un trajet fiable et sécurisé – ou plus sécurisé que les autres, en tout cas – jusqu'au prochain point, ce qui ôta un certain point des épaules de la Nittohei qui pouvait dès lors mieux se concentrer sur son balayage de la zone.

Une autre tâche fut cependant confiée à la recrue. Ne s'en plaignant pas – notamment car c'était un nouveau challenge pour elle – Reiha l'accepta d'un vif hochement de tête et désigna un Shinigami qui l'avait souvent remplacée jusque là pour se charger des repérages en son absence. Après quoi, elle partit du côté des Plus et demanda à ce qu'on la guide jusqu'à l'intéressé auquel il fallait enseigner. Pendant ce temps, elle réfléchissait. Par où commencer ? Les bons ou les mauvais côtés ? Elle avait fini par se dire que le rythme de la conversation se définira de lui-même plutôt rapidement. Et cela ne manqua pas, puisque le temps des questions basiques passa bien vite. Entre autre, la Nittohei lui avait demandé pourquoi il voulait devenir Shinigami. Le Plus, vaniteux mais pas moins brave, avait répondu qu'il souhaitait défendre sa famille au péril de sa vie et qu'il était sans doute le mieux placé pour ça. Et "entre nous, avoir un sabre c'est plutôt cool". Bah. On ne pouvait pas vraiment lui en vouloir pour ça. Chacun a ses petites lubies.

« Oui, c'est plutôt sympa. Plus tard, tu apprendras aussi à connaître ce sabre. Plus qu'une simple arme, c'est une extension de notre âme, un fragment de notre existence qui s'incarne dans la lame et lui confère des pouvoirs fabuleux propres à chaque individu. Par exemple, la mienne s'appelle Shokkou. »

L'attention du Plus fut alors captivée. Autant en profiter en lui vendant la profession, même s'il fallait potentiellement détruire tout ça après avec les risques et inconvénients. En un sens, cet ordre permettait de tester la résolution du Plus. S'il ne voulait pas vraiment devenir Shinigami, alors il abandonnera. S'il y était résolu, alors il s'accrochera à ce rêve en dépit des obstacles à surmonter.

« À l'académie, on t'enseignera beaucoup de choses. Tu apprendras à utiliser un art qu'on peut bêtement appeler "magie" par raccourci, à utiliser ton sabre, à comment combattre efficace les hollow... Dans le lot, on t'enseignera aussi des choses que tu trouveras peut-être un peu plus secondaires, comme la logique, les sciences, tout ça. Mais il faut t'accrocher, car tes résultats te permettront ensuite d'intégrer l'une des trois divisions de notre armée. Pour faire court, la première c'est la police, celle qui maintient l'ordre au Seireitei. La seconde rassemble toutes nos têtes pensantes. Tu y retrouveras des gens très intelligents comme celui qui se charge du bon déroulement de notre voyage depuis le début. Et dans la troisième, tu as les braves hommes qui se chargent des opérations ayant lieu à l'extérieur de nos murs. La dame tout devant en fait partie, elle en est même vice-capitaine. »

Ce faisant, elle pointait du doigt les personnes concernées. Ce n'était que la première étape, mais elle avait envie terminé de parler de la base, de ce qu'étaient les Shinigami. Enfin presque. Pour se rattraper, ayant vraisemblablement oublié le plus important, elle rajouta que le rôles des émissaires était évidemment de guider les âmes jusqu'au Seireitei mais aussi de purifier les hollow afin que leur âme puisse réintégrer le cycle une fois purgée. Il ne restait plus que les mauvais côtés de la profession. Soupirant, elle regarda le Plus droit dans les yeux alors que son expression se fit aussitôt plus sérieuse.

« Cependant, ce n'est pas un chemin tout rose, bien au contraire. Tu seras amené à voir des collègues ou peut-être même des proches mourir. Et parfois, si ce n'est pas souvent, tu t'en voudras de ne pas avoir pu les protéger. Il y aura aussi des gens que tu ne pourras pas sauver, beaucoup. Et au final, la seule chose que tu obtiendras en retour, c'est la satisfaction personnelle d'avoir mené ta mission à bien, un sentiment éphémère qui ne suffira pas à chasser tes démons. Dès lors que tu empruntes la voie de l'épée, beaucoup de portes se ferment. Tu feras des sacrifices, tu prendras des mauvaises décisions à contre-coeur, tu devras parfois tirer un trait sur tes convictions, et tout ça pour le bien commun. En bref, il y a beaucoup d'obstacles à surmonter, mais... Elle passa doucement sa main dans les cheveux du Plus avec un grand sourire. Tu ne manques pas de courage. Tu y arriveras avec de la persévérance. Peut-être même qu'un jour, tu finiras comme elle là-bas, ajouta-t-elle en pointant Hikaru du doigt. Peut-être qu'elle n'en a pas l'air de loin, mais c'est une excellente commandante. Forte, en plus de ça. Et plus encore ! »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Lun 17 Juin - 13:09
Hikaru conttinuait de donner ses directives alors que la troupe avançait à bon rythme. Elle avait confié une tâche importante à Reiha, et espérait que ça convainc l'homme de rejoindre les forces armées du Goteisantai une fois de retour au Seireitei. Après tout, il était hors de question de cracher sur des recrues potentielles et qui sait, peut-être que l'homme serait un bon élément dans le futur. Dans tous les cas, elle espérait qu'il rejoigne l'Avant-Garde, qui avait constamment besoin d'hommes, plus que les autres Divisions. Après tout, c'était eux qui s'exposaient le plus au danger et les effectifs n'étaient pas toujours au bon fixe. Enfin, il y avait encore le temps et comptait prouver que que venir chez elle serait un bon plan. Surtout en accomplissant sa mission avec succès qui, elle n'en doutait pas aurait de grandes répercussions dans le futur.

Hikaru fronçait des sourcils, en entendant un rapport qu'on venait de lui faire. Des déplacements incohérents entre plusieurs Hollows, plus loin dans les terres. Certes, ils n'étaient pas très nombreux mais et n'étaient pas tout à fait sur leur trajet mais Hikaru ne voulait courir aucun risque. Ainsi, elle donna des ordres clairs et précis à Oshimo et au reste des hommes.

« Vice-Capitaine Oshimo, dressez une barrière de camouflage afin qu'on ne puisse pas repérer la troupe. Resserrez également la formation pour faciliter son travail. »

Cette fois, elle préférait ne pas affronter les créatures et continuer d'avancer. Combattre les Hollows n'était pas toujours la bonne solution et elle avait un mauvais pressentiment sur ce groupe. D'où sa décision de les éviter et continuer simplement leur route. C'est donc rapidement que les hommes s’exécutèrent, alors qu'Hikaru ordonnait également une avancée plus rapide afin de sortir le plus tôt possible de ce périmètre. La Vice-Capitaine était clairement inquiète et observait avec attention les alentours. Il y avait en effet les ombres inquiétantes de quelques Hollows à l'horizon mais ils ne semblaient pas s'approcher.

Et au bout de plusieurs minutes ils finirent par sortir de là dans un soupir de soulagement général. Il faut dire que l'attitude d'Hikaru en avait fait suer plus d'un mais c'était désormais derrière eux. Tant mieux.

« Autant conserver ce rythme jusqu'à notre arrivée, on y est presque. Vous pouvez tenir le coup, Vice-Capitaine ? »

Ça avait l'air d'être le cas, tant mieux et au final, ils arrivèrent à destination en début de soirée, alors que le ciel nuageux couvrait les étoiles. Bah, ça n'avait aucune importance puisque Hikaru ne comptait pas s'attarder plus que de raison. Elle allait en vérité permettre une simple pause d'une heure afin de continuer à progresser dans la nuit. Cet endroit était trop exposé à son goût et plus tôt ils quitteraient cette région, mieux ce sera. Certes, ils allaient très certainement être plus fatigués mais Hikaru savait les gars solides ; ils pourraient encaisser, tant que ce n'était pas deux jours de suite.

Observant une grande carte posée à même le sol avec Oshimo, examinant les routes les plus intéressantes à prendre pour la suite, elle donna de nouvelles directives à Reiha, juste avant le début de la pause pour les différents soldats. Des directives assez simples mais essentielles pour la suite.

« Je veux un rapport complet sur l'état de nos hommes et de nos diverses ressources matérielle. Fais moi ça en une demi-heure, non, vingt minutes. Et tu utiliseras le reste de ce temps pour te reposer pendant qu'on continue de bosser. Exécution. »

Plus ils avançaient, lus son traitement était dur lorsqu'il s'agissait de donner des ordres. En même temps, une erreur pouvait fatalement se glisser et ce n'est pas parce qu'elle l'appréciait qu'elle lui donnerait un traitement de faveur. Non, elle était à la même enseigne que les autres.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Lun 17 Juin - 14:48

Reiha venait de terminer ses explications, sans même savoir si celles-ci avaient suffi à convaincre le Plus ou l'avaient au contraire dissuadé. Inquiète mais pas non plus au point de se faire du mauvais sang, la Nittohei vit toutefois ses doutes s'éclipser lorsque l'âme hésitante répondit finalement d'un sourire et d'un vif hochement de tête, affirmant que c'était "un faible coût à payer pour pouvoir protéger ceux que j'aime". En voilà un bien valeureux. Peut-être aura-t-il un grand avenir dans le milieu. Dans tous les cas, Reiha se permit de lui souhaiter tous ses voeux pour sa future intégration à l'académie et, espérons-le, dans l'une des trois divisions. Elle rajouta à quelques collègues que, si elle le souhaitait, l'âme pouvait demander à lui parler si jamais elle avait des questions en suspens ou quoi que ce soit d'autre.

Après avoir terminé sa tâche, Reiha reprit place dans les rangs, revenant peu après que l'ordre d'ériger une barrière de camouflage fut donné. Des spécimens déviants auraient apparemment été repérés non loin, et mieux valait ne pas se faire repérer par ceux-ci. Très bien. Cela demandera beaucoup plus de prudence que d'ordinaire, mais certainement rien d'insurmontable. Après tout, le talentueux Oshimo se chargeait déjà de commander quelques hommes pour l'assister dans la création de la fameuse barrière. Il ne fallut pas bien longtemps avant que la présence des Shinigami devienne quasiment imperceptible, ne se fondant que trop bien dans le milieu. Ceci couplé à l'extrême discrétion des émissaires dans leurs déplacements permit de ne pas se faire repérer et de sortir de la zone susceptible sans pertes notables. La traversée, effectuée sous un grand stress, avait été mentalement éprouvante pour beaucoup d'hommes. Mais la joie d'être sortis indemnes de cette épreuve les combla plutôt rapidement, assez pour leur faire oublier tout ça.

Le rythme fut cependant maintenu, tout comme la barrière. L'ensemble se montra particulièrement éprouvant pour tous, à l'exception des Plus qui ne pouvaient que s'estimer heureux d'être entourés de soldats se donnant autant à fond dans leur tâche. Mais à toute part d'effort son épuisement. Et autant dire que les hommes furent très heureux d'apprendre qu'ils allaient enfin avoir le droit à une pause. Reiha ne put cependant pas se reposer en même temps que ses collègues puisque la vice-capitaine lui confia une nouvelle tâche. L'acceptant d'un rapide hochement de tête, elle partit immédiatement faire le tour des Shinigami et des Plus avec une feuille et un crayon à la main. Vingt minutes hein ? Ca ne lui laissait que le temps de les observer rapidement pour les diviser en trois catégories ; ceux qui allaient suffisamment bien pour pouvoir reprendre d'ici quelques minutes, les épuisés qui auront sans doute besoin d'une heure sans activité pour récupérer, et ceux qui devront être écartés de toute tâche particulièrement difficile car totalement lessivés. Un bon tiers des hommes se trouvaient dans la première catégorie, tandis qu'une très grande partie du reste se posait dans la catégorie intermédiaire. Il n'y avait au final que quatre éléments qui devront être rangés avec les Plus pour les heures à venir. Au niveau de ces derniers, c'était plutôt simple : tous en formes. Les Shinigami ne s'étaient pas démenés pour rien, après tout.

Il lui fallait maintenant dresser le bilan matériel. Reiha se rendit rapidement près des divers chariots encore présents, relevant les bâches pour examiner les stocks de rations, d'outils et de matières premières. Même si ces dernières pouvaient être fabriquées sur le tas à l'aide d'énergie spirituelle, il était toujours bon d'en avoir un peu en stock afin de gagner quelques heures sur les constructions. Chaque heure gagnée représentait du temps en moins pendant lequel les unités laissées aux points relais devront attendre, après tout. Quoi qu'il en soit, l'inventaire fut dressé. Les ressources susceptibles d'être endommagées par le climat étaient heureusement intactes, et les outils étaient systématiquement remis à leur place par ceux qui les utilisaient. Parfait. Chacun avait conscience de l'importance du matériel, ce qui permettait de le maintenir en plutôt bon état. Le notant dans son rapport, Reiha retourna ensuite vers les vice-capitaines.

« Terminé. J'espère être dans les temps, je n'ai pas voulu perdre la moindre seconde en vérifiant. Tout est inscrit ici. Dans l'ensemble, nous devrions être en mesure de reprendre la route d'ici une heure au plus tard, le temps que tout le monde récupère. »

Elle ne se relâcha cependant pas pour le moment, attendant le verdict de son aînée avant de pouvoir se laisser tomber par terre pour souffler.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Lun 17 Juin - 18:16
Hikaru tâchait donc d'observer les cartes avec Oshimo pour la suite des opérations. Pour l'instant les choses se passaient bien, même très bien mais pour combien de temps ? Ils allaient bientôt avoir un nouveau défi et réfléchissaient comment le surmonter. Une rivière... ça n'allait pas être de tout repos. Certes, ils pourraient la traverser sans problème, mais avec les chariots... ça allait être une paire de manche. Quelques sortilèges devraient faire l'affaire mais ça allait prendre du temps et accaparer les maîtres du Kidō. Il faudrait donc redoubler de vigilance pendant ce moment, très bien. Mais après ça, si les paysages n'avaient pas changés, ils pourraient filer droit vers leur nouvel objectif et l'atteindre en à peine deux jours. Pas mal.

« Il faudra renforcer nos défenses en changeant légèrement la formation durant le passage de la rivière. J'y mettrais plus d'hommes de la Première Division sur les points vulnérables. Ils devraient pouvoir s'en sortir. »

Même si elle ne les aimaient pas forcément, elle savait reconnaître leur force et ils pourraient largement accomplir cette tâche. Et puis, c'était une bonne occasion de les forger directement sur le terrain. Après tout, ils avaient beau se vanter d'être la police du Seireitei, Hikaru trouvait qu'ils manquaient d’expérience, ça ne pouvait donc pas leur faire de mal. Dans tous les cas, Reiha arriva rapidement, après vingt minutes en faisant son rapport. Bien.

« Parfait, tu peux aller te reposer, on prend la suite. »

L'état des troupes était satisfaisant. Elle avait honnêtement peur que ça soit pire que ça, tant mieux dans un sens. Bon, ça l'ennuyait quand même que quatre Shinigamis soient H.S pour le moment, mais il fallait composer avec. Et évidemment il s'agissait de gars de la Seconde Division, décidément, il faudra dire à l'occasion à leur Vice-Capitaine de se bouger pour qu'ils s'entraînent un peu. Avec subtilité bien sûr, pour éviter les problèmes inutiles. Enfin, ça se saurait si elle en était capable la Hikaru, hey.

Rapidement, la troupe se remit donc en marche silencieusement dans la nuit. Clairement, ça ne faisait plaisir à personne de continuer de continuer de la sorte mais ils finirent par abdiquer, avançant lentement. Hikaru était intraitable et n'hésitait pas à motiver les troupes en gueulant de sa voix si suave et séduisante, afin qu'ils aillent plus vite. Au final, ceux qui se plaignaient le moins étaient ses gars à elle, ce qui était logique : ils avaient plus ou moins l’habitude.

« Sérieusement, ça se vante d'être l'élite des troupes du Seireitei et ça chiale pour une marche un peu longue... »

Bien sûr, elle parlait des troupes de la Première Division, qui avaient sacrément tendance à péter plus haut que leur cul et rabaisser ceux de la Troisième. Donc voir que les paroles ne suivaient pas les actes était particulièrement frustrant. Est-ce que Reiha l'avait entendue pester contre ses camarades ? Possible.

C'est donc après plusieurs longues heures qu'ils arrivèrent enfin à ce rivière, relativement profonde et large. Merde, Hikaru espérait qu'elle ne soit plus là, c'était trop demander faut croire. Tant pis, ils feraient avec comme toujours. Dans tous les cas, le plan avait été transmit pendant la marche, il n'y avait donc plus qu'à le faire.

« Bon les nazes, vous connaissez le plan alors magnez-vous le cul, on va pas y passer la nuit. »

Toujours en douceur.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Lun 17 Juin - 19:06

Phew ! Enfin un peu de repos. Même si elle allait en avoir un peu moins que ses camarades, Reiha ne comptait pas cracher dessus. Elle se laissa tomber près du feu, faisant littéralement l'étoile en observant le ciel avec un air hagard. Même si elle évitait en général de le laisser transparaître, elle aussi avait ses petites faiblesses. En l'occurence, elle n'était pas non plus épargnée par la fatigue mais évitait seulement de s'en plaindre, contrairement à certains. Autant dire que ces minutes de relaxations furent bien reçues par la Nittohei qui en profita ensuite pour étirer ses muscles afin de les soulager de leurs douleurs sans pour autant les exempter de tout effort, allant même jusqu'à partir en marche lente pendant quelques autres minutes. Il fallait se maintenir en activité pour que les muscles soient prêts à carburer dès l'instant où la marche reprendra. Elle plaignait d'ailleurs les malheureux qui se contentaient d'attendre sans rien faire, car la reprise sera fatale pour eux. Ils seront les premiers à se plaindre comme des petits vieux.

Tôt ou tard, la marche avait fini par reprendre. Levant rapidement le camp, les troupes se révélèrent assez efficace dans leur reprise de l'effort. Enfin... Sauf pour quelques cas particuliers dont beaucoup que Reiha connaissait, malheureusement. Entre celui qui parlait de ses douleurs musculaires, l'autre si fatigué que le moindre son lui vrillait les tympans, la troupe étaient fournie en terme d'experts râleurs. Autant dire que la Nittohei, à l'entente de la voix perçante de Hikaru, n'avait pas pu s'empêcher de glisser un petit rire à destination des pseudos gros bras qui se ramaissaient lamentablement. Fallait-il faire un rapport au capitaine sur leurs performances désastreuses, sur le fait qu'ils faisaient honte à la division ? Peut-être. Reiha nota l'idée dans un coin de sa tête.

L'obstacle anticipé lors des discussions stratégique fut enfin atteint. Une rivière. À première vue, elle ne devrait pas poser de problèmes pour le moindre Shinigami. Cependant, il fallait prendre en compte la présence de matériel à transporter mais aussi des Plus qui, eux, n'étaient certainement pas en mesure de passer le cours d'eau d'un pas rapide ou d'un puissant bond. Bref. Les ordres venaient d'être donnés. Les émissaires ajustèrent leur formation en conséquence. De son côté, Reiha rejoignit ceux de sa division pour renforcer certaines positions en attendant que tout le matériel ainsi que tous les Plus parviennent à l'autre rive. Elle avait évidemment fait en sorte de s'incruster là où le plus de râleurs étaient rassemblés, comptant bien bosser pour eux tous en cas de danger. Il serait fâcheux que leur manque de discipline cause un incident majeur.

« Taisez-vous deux minutes, un peu. Vous n'aviez qu'à vous étirer et marcher plutôt que de roupiller pendant une heure entière. »

Visiblement, la remarque n'avait pas plu. Tant pis. Reiha n'avait certainement pas envie de faire du babysitting en plus de devoir redoubler d'efforts pour compenser l'intellect limité de ses camarades. Qui plus est, une certaine tension régnait et mettait tout le monde sur les nerfs, car un hollow pouvait sortir à tout moment de la pénombre pour attaquer. Les Shinigami faisaient une cible à la fois facile à repérer et à viser, après tout. En cette nuit noire, les Kido utilisés pour maintenir le convoi éclairé généraient à la fois assez de lumière pour qu'ils soient visibles d'assez loin, mais aussi assez d'énergie pour que même les hollow les plus crétins puissent s'y repérer, attirés comme des mytes le sont par la lumière. Et cela ne manqua d'ailleurs pas.

Alertée par l'un des cris d'un homme à sa droite, Reiha se retourna pour trancher le masque d'un petit hollow en train de fuser vers le groupe. Saloperies. Les petits étaient certes faibles, mais ils restaient menaçants car quasiment invisibles à moins d'être à portée des éclairages Shinigami. Et si un petit s'était ramené, cela voulait dire que d'autres se trouvaient dans les environs. Un hollow si faible n'aurait certainement pas pu survivre seul. Un plus puissant l'aurait dévoré. Cette supposition, ou plutôt ce cauchemar, ne tarda malheureusement pas à se réaliser. De multiples paires d'yeux luisaient dans la pénombre, un peu partout autour des émissaires en train de défendre les experts en Kido qui se chargeaient d'assurée une traversée tranquille aux Plus.

« Resserrez encore plus les rangs ! Si un seul d'entre eux passe, ce sera désastreux ! »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Lun 17 Juin - 20:03
Au début, tout se déroulait comme prévu. En effet, bien que certains étaient moins motivés que d'autres, tout le monde travaillait afin d'en finir le plus rapidement possible avec cette tâche délicate et plutôt ingrate pour certains. Mais bon, Hikaru ne tenait pas à prendre un détour de plusieurs heures afin de contourner cette rivière ; c'était trop dangereux. Il fallait donc prier pour que rien de fâcheux n'arrive et la Vice-Capitaine chapeautait tout ça d'un œil sévère afin d'éviter tout problème lors du transfert des chariots. Si seulement l'autre était là, ça aurait été plus simple. Tant pis, il faudrait faire avec, ou plutôt sans, dans la conjoncture actuelle. Mais Hikaru avait confiance en ses hommes et n'avait plus qu'à espérer qu'aucun Hollows ne les repèrent.

Prières inutiles puisqu'un cri se fit entendre, à la droite de la formation. Bordel, un tout petit Hollow, assez faible avait tenté de se frayer un chemin et d'attaquer les Shinigamis par-derrière. Merde. Heureusement, Reiha avait réussi à s'en débarrasser rapidement, tant mieux. Mais il ne s'agissait évidemment pas du seul et bientôt de multiples Hollows finirent par apparaître, des Shinigamis. Certes, ils n'avaient pas l'air très forts, étant plutôt petits, mais ils n'en restaient pas moins dangereux. Il fallait juste agir avec doigté pour les éliminer et...

« Pauvre conne... »

Ce juron échappait de la bouche d'Hikaru, heureusement pas très fort et cibler Reiha qui faisait une connerie monumentale, sans compter qu’en donnant cet ordre, elle venait de saper l'autorité de la Vice-Capitaine et de manière générale, des autres lieutenants. Bordel et voilà qu'en plus les mecs les moins disciplinés s'exécutaient. Mais qu'est-ce qu'ils étaient cons, c'est pas vrai ! Tant pis, il fallait qu'elle donne de la voix pour contrer les ordres que venait de donner la Nittōhei.

« Surtout pas ! Que les premières lignes laissent quelques espaces pour permettre aux utilisateurs de sortilèges de ne pas faire de tirs amis. Gardez une distance de longueur de lame afin de ne pas blesser vos coéquipiers et contentez-vous de les repousser pour que les combattants à distance puissent les vaincre. Il y a majoritairement des petits Hollows, s'ils arrivent à se glisser dans une formation serrée, on est morts ! »

Tout en parlant, Hikaru concentrait son énergie spirituelle de manière assez intense. Pour le coup, elle allait rejoindre l'affrontement et envoya directement sur un groupe, contenant le plus de Hollows un puissant Getsuga Tenshō, balayant les adversaires dans son sillage. Malheureusement, comme ils étaient encerclés elle ne parvint pas à tous les prendre dans son attaque, simplement une partie. Restait donc encore quelques ennemis. Il fallait agir vite !

« Maintenez vos positions, Oshimo, créer une barrière autour des chariots ! »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Lun 17 Juin - 23:36

Erreur. Ou en tout cas, c'en était une aux yeux de la vice-capitaine qui contesta immédiatement. Reiha, n'ayant certainement pas le temps de se morfrondre sur son erreur, mit tout de suite son hésitation de côté pour se concentrer sur les hollow s'approchant un peu trop près. Très nombreux, ils avaient dû être repoussés par une puissante déferlente d'énergie qui parvînt même à trancher la tête de quelques uns. Pratique. On ne pouvait cependant pas se reposer entièrement dessus, car certains étaient toujours debout. Qui plus est, d'autres n'avaient même pas été pris dans l'attaque, de quoi en laisser suffisamment aux Shinigami hagards pour qu'ils puissent enfin se réveiller.

La mêlée, pas si sanglante que ça mais pas moins violentes pour autant, gagnait en intensité à chaque seconde. Les gueules de monstruosités se heurtaient régulièrement contre les Zanpakuto des émissaires, ces premières tentant directement de mâcher ces derniers pour les dévorer jusqu'à leur dernière parcelle d'énergie spirituelle. Des râles furent parfois poussés. Et très souvent, des têtes roulaient. Pas celles des Shinigami, fort heureusement. La formation ne faiblissait pas. Au contraire, elle aurait même été en mesure de gagner progressivement du terrain sur les hollow si telle était son intention. Mais pour l'heure, il fallait repousser. Plus encore, vaincre.

N'ayant pas encore de contrôle parfait sur la plupart de ses techniques, Reiha doutait pouvoir les utiliser dans un contexte pareil, car la plupart d'entre elles risquaient de toucher des alliés. Ce risque n'était pas à comprendre, il fallait ainsi se contenter d'assauts directs pour repousser les bêtes. Les Hado à cible unique étaient tous désignés pour ça et permettraient de maintenir quelques hollow à distance. Sur ce constat, Reiha prenait le temps d'incanter lorsqu'elle n'était pas en train de trancher au travers des masques, toujours dans une optique de maximiser l'impact de chaque sort lancé. Sa tâche était heureusement rendue plus facile par les alliés à proximité. Un éclair fusait alors du bout de ses doigts pour aller transpercer un masque, et peut-être même un deuxième si une monstruosité se tenait derrière par chance. Les coups de sabre reprenaient alors, soulevant de nombreux sons qui se mêlaient aux cris de guerre Shinigami et aux hurlements hollow.

La bataille fut longue, plutôt longue. Même si les ennemis ne s'étaient pas montrés si tenaces, tous les exterminer avait pris un certain temps. Reiha prit tout de même la peine de ratisser spirituellement la zone à la recherche d'ennemis potentiels mais ne trouva rien. Rien en dehors des bêtes qui étaient déjà en train de se faire achever par les émissaires. Soupir de soulagement général. La formation ne fut cependant pas relâchée, pas tant que la rivière n'était pas totalement passée. Cela aussi prit un certain temps, mais rien d'insurmontable. Ou en tout cas rien de comparable à la colère de la vice-capitaine, car Reiha savait qu'elle allait probablement devoir y faire face. Tant pis. Elle admettait son erreur et ne cherchait en aucun cas à la dissimuler. Et même si l'éventuel châtiment l'inquiétait, elle comptait l'accepter si cela s'avérait nécessaire, n'ayant jamais prétendu être parfaite et exemptée de toute bavure. Bien au contraire, on apprenait beaucoup plus de ses échecs. Restait-il encore à savoir si cela était pardonnable. Se préparant au pire, Reiha n'ignora tout de même pas son travail et fit un tour rapide des unités pour dresser un nouveau bilan avant de finalement revenir vers Hikaru.

« Cinq blessés relevés dont un reçoit actuellement des soins intensifs. Les quatre autres s'en remettront rapidement. Pour le cinquième par contre, seul le temps nous le dira. D'une certaine façon, Reiha pensait que c'était de sa faute. Peut-être que si la formation n'avait été brisée puis maladroitement réarrangée, ça ne serait pas arrivé. Que ce soit vrai ou non, cela ne changeait rien. Elle ne pouvait que s'incliner profondément, restant silencieuse pendant de longues secondes avant de reprendre sa réplique. Je ne suis pas digne de votre attention. Réléguez-moi où vous le souhaitez. Vous n'avez certainement pas besoin de soldats trop indisciplinés pour suivre une consigne simple. Pire encore, c'était un acte irréfléchi qui trahit mon inexpérience. Je ne saurais rendre à ce soldat ce qu'il a perdu. Mais si sa conscience ou même la votre peut se voir apaisée suite à mon éloignement, alors qu'il en soit ainsi. »

Ca lui faisait mal de l'admettre. Qui ne serait pas blessé dans sa fierté en admettant une telle bourde ? C'était pourtant une étape nécessaire. Et les conséquences allant avec étaient elles aussi à accepter. Mais c'était douloureux pour une autre raison s'ajoutant à celle-ci. Le mal, la souffrance émotionnelle d'avoir très certainement déçu une personne portant ses espoirs en elle. C'était insupportable, aussi bien de son propre point de vue que celui de Hikaru qu'elle tentait de comprendre dans la présente situation.

« Le temps des excuses n'est plus. J'accepte toute sentence que vous délivrerez. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mar 18 Juin - 0:10
La formation brisée avait heureusement été rapide à se reformer, grâce au gain de temps de la Vice-Capitaine, grâce à son Getsuga Tenshō, qui avait été principalement utilisé dans cette optique. Résultat, les Shinigamis reprirent doucement l'avantage et procédèrent méthodiquement afin d'anéantir la troupe de Hollows qui venait de les attaquer, lentement mais sûrement, grâce aux directives d'Hikaru, qui dominait le champ de batailles. Avec autant d'alliés et Oshimo qui était déjà occupé à défendre les blessés, elle ne pouvait pas se permettre d’utiliser ses techniques les plus dévastatrices. Et c'était la même chose pour tout le monde, d'où cette lenteur dans l'extermination des monstres, dommage. Mais au moins, ils s'en sortaient... plus ou moins car évidemment, des personnes étaient blessées lors des différents échanges de coups et pour la première fois depuis le début de cette expédition, Hikaru se maudit de ne pas avoir fait appel à eux.

Mais l'effort conjugué des différents Dieux de la Mort permirent de repousser et vaincre l'assaut de leurs ennemis, qui disparaissaient tous petit à petit, retournant dans le cycle des âmes. Et c'est donc après plusieurs longues minutes d'acharnement que le groupe parvint à éliminer le dernier Hollow, dans un soupir de soulagement général, la menace venait d'être écarté et lees troupes pouvaient enfin reprendre leurs esprits. Bien.

« On va s'arrêter ici pour le moment. Organisez des tours de garde et profitez en pour vous reposer, on repart à l'aube ! »

Autrement dit, dans six bonnes heures, de quoi récupérer un bon repos bien mérité pour tous. En même temps, elle n'allait pas être une monstre et leur ordonner de reprendre leur marche directement, , c'était impossible, surtout qu'il fallait rassurer les Plus et organiser le soin des blessés. Blessés dont Reiha fit le bilan tout en se confondant en excuses et en manières.

« Tu refais ça et tu dégages. »

Elle ne la regardait même pas en parlant, préférant s’enquérir de l'état des blessés dans leurs rangs, qui étaient juste à côté. Hum en effet, pour le dernier, ce n'était pas beau à voir et Hikaru craignait le pire, bien qu'il y avait encore de l'espoir. Seul le temps pourra dire s'il survivra ou non à l'expédition. Dans tous les cas, elle répondit froidement au reste des paroles de Reiha.

« Ne te prends pas pour ce que tu n'es pas. Ce n'est pas ton évincement qui va soulager des douleur des blessés et tu n'as pas non plus à dire d'accepter ta sanction ou non sans faire de vague, c'est mon travail ça. »

Elle taillait sévèrement dans le gras, mais ça avait l'air d'être nécessaire selon elle. Il semblerait que Reiha avait pris un peu trop ses aises car Hikaru l'appréciait et il était hors de question qu'elle commence à glisser sur cette pente. Autant donc la sermonner avec les formes afin qu'elle soit bien consciente de son erreur et ne la reproduise plus.

« Tu es mise à pieds pour les trois prochains jours. Tu ne participeras à aucune opération ni ne fera rien, te contentant de nous suivre, sans avoir le droit de participer à autre chosse que les constructions. De plus, durant cette période ton Zanpakutō sera sous la garde du Vice-Capitaine Oshimo et je ne veux aucune protestation à ce sujet. Allez, exécution ! »

Ses paroles tranchaient comme le métal et son regard était assez clair : elle n'avait pas intérêt à refaire une erreur de ce genre sinon ça allait barder pour elle. Le point positif, c'est qu'elle pourrait se reposer, au moins. Quant à Hikaru, elle s'empressa d'aller organiser le reste des troupes pour la pause : elle, n'allait pas se reposer.

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 166
Expérience : 753
Reiryoku : 24600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mar 18 Juin - 1:15

Comme on pouvait s'y attendre, les répercussions furent lourdes. Elles auraient certes pu être pires, mais n'étaient pas pour autant à prendre à la légère. Trois jours d'isolement. La sanction pouvait être raccourcie en ces quelques mots. Quelques mots qui, au delà d'être prononcés avec violence et froideur, avaient un impact psychologique plus profond. Trois jours sans agir, c'était trois jours sans pouvoir apprendre, sans pouvoir pratiquer, sans pouvoir se dépasser. Plus encore, trois jours sans elle. Sa conscience, son âme, sa tutrice, son existence. Tout. Il ne faisait nul doute que cette privation allait être la plus dure à vivre. Elle n'avait pourtant pas le choix, se contentant ainsi de détacher son Zanpakuto de sa ceinture sans même relever la tête. Elle n'en était pas en droit.

« Tu vas aussi subir les conséquences de mon incompétence. Désolée. »

Et encore, tous ces mots n'étaient même pas assez forts pour l'exprimer. Comment se sentirait l'esprit d'un Zanpakuto, esseulé et isolé pendant trois jours entiers, sans jamais sentir la présence de son propriétaire à ses côtés ? Reiha n'osait même pas l'imaginer, n'ayant guère besoin d'ajouter plus de souffrance à son bagne. Elle se retira ensuite sans un mot de plus, allant confier son arme à Oshimo sans s'attarder plus que ça. Il fallait que ça fasse mal pour que ça rentre. De plus, la Nittohei savait que Kyokai se montrerait sans doute plus doux. Certainement pas au point de lever la sanction, pour sûr, mais rien que sa bonne humeur suffirait à encaisser un peu mieux le choc. Et ça, la recrue n'en voulait pas. Elle en avait besoin mais elle devait s'en priver. C'est donc toujours sans dire un mot qu'elle s'éclipsait pour aller s'isoler de qui que ce soit.

Dans de telles conditions, on disait que les premières heures sont les plus difficiles. Que ce soit vrai ou faux, ça n'importait que peu aux yeux de Reiha. Ce qui comptait, ce n'était ni l'intensité ni la durée de cette douleur, mais bien sa présence. Celle-ci, à elle seule, suffisait à faire comprendre ce qui était à faire et à ne pas faire. Et quelles que soient ses excuses, il y avait bien une chose certaine ; c'est qu'elle ne comptait déjà plus recommencer, que ce soit consciemment ou inconsciemment. À vrai dire, l'absence de Shokkou suffisait amplement à le lui faire comprendre. Elle ressentait un vide énorme, se sentait incomplète. Plus encore, elle avait peur. Peur de ne pas s'en sortir, peur de fondre en larmes à tout moment, peur de devoir faire face à ses cauchemars seule. Car l'esprit était cette présence rassurante en permanence à ses côtés depuis toutes ces années, Reiha n'avait jamais imaginé une vie sans. Et maintenant que ça lui arrivait, elle perdait tous ses repères, toute son énergie, toute son assurance, toute son identité. Ne restait plus que le vide auquel elle devait faire face, le vide qu'elle représentait désormais parfaitement, le vide qui n'avait même plus la force de répondre à qui que ce soit. Désincarnée. C'est ce qui aurait parfaitement pu la décrire en cette situation.

Toute notion du temps s'effaçait, toute envie aussi futile soit-elle s'évaporait, tout étincelle s'essoufflait jusqu'à disparaître. Son monde n'existait littéralement plus. Enfin si. Il existait mais sans exister. Cette voix n'y résonnait plus, cette silhouette ne s'y baladait plus, ces couleurs ne l'illuminaient plus, cette senteur ne l'ambiançait plus. Tout y était mort. Ce qui était autrefois une plaine verdoyante illuminée par un clair de lune n'était plus qu'une lande stérile sans ciel, sans astre, sans étoile. Un lieu à quitter impérativement, un emplacement qu'il fallait fuir du regard et plus encore. Mais elle ne pouvait en réchapper. Elle était coincée, seule avec ses propres pensées faisant écho. Pourquoi as-tu fait ça ? Aucune réponse. Pensais-tu vraiment que c'était une solution ? Toujours rien. Regarde ce que ton idiotie t'a coûté. Silence. Elle est partie, maintenant.

« La ferme ! »

Plus rien. Le néant. Ces pensées se tuerent. Seule sa vraie voix fit écho pendant quelques instants, pas seulement dans ce monde intérieur mais aussi dans l'extérieur. Des regards ? Peut-être. Elle n'en avait aucune idée, elle ne s'en préoccupait même pas. Son attention était monopolisée par ce vide dans lequel même son propre corps semblait disparaître. Elle était tout et rien à fois. Tout car ce monde vide restait régi par ses affects. Rien car c'est l'unique chose qui y subsistait à présent. Même la terre avait fini par s'y effriter, ne laissant rien derrière elle si ce n'est ce sentiment de solitude et d'inexistance.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Santaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 286
Expérience : 984
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mar 18 Juin - 1:52
Reiha ne protestait pas, s’exécutant directement avant de partir dans un coin, semblant souffrir de cette séparation avec son Zanpakutō. Bien, c'était exactement ce qu'il fallait pour qu'elle comprenne la gravité de ses actes et ne recommence pas. Certains curieux avaient assistés à la scène mais ne commentèrent pas, n'osant pas s'attirer les foudres de la Vice-Capitaine. Et heureusement pour eux car elle était de mauvaise humeur, même Oshimo, pourtant très gentil et relativement enclin à pardonner s'abstint de tout commentaire, récupérant simplement le sabre. Mine de rien, c'était assez étrange de voir un Shinigami avec un Zanpakutō qui n'était pas le sien. Mais ce n'était pas la première fois qu'Hikaru donnait ce genre de sanction et il faut dire que jusque-là, ça avait toujours porté ses fruits. Restait encore à voir si ça marcherait cette fois, mais Hikaru avait bon espoir. De toute façon, si ce n'était pas le cas, elle le saurait très vite.

Se concentrant de nouveau sur son travail, Hikaru réfléchissait : cette attaque avait aussi eu des bons côtés, en nettoyant la zone des mangeurs d'âmes potentiels. Ainsi, ils pourraient avancer plus vite à l'avenir et rattraper le temps perdu sur la rivière, tant mieux. Par contre, les blessés concernant cette attaque étaient très dommageable et Hikaru décida de prendre les mesures qui s'imposent en se mettant un petit peu à l'écart, avec son Papillon de l'Enfer, afin de transmettre un message au Seireitei. Elle n'était pas non plus très loin et sans doute que des personnes autour pourraient l'entendre.

« Que l'unité Hi Shin se prépare à rejoindre l'expédition que nous menons actuellement.Nous nous retrouverons dans une semaine, au point de rendez-vous que je vais indiquer. »

L'unité Hi Shin. L'élite de l'Avant-Garde allait rejoindre la mission donc, même si en dehors de cette dernière, ils n'étaient que peu connus. Si au départ, Hikaru souhaitait que ces derniers restent au Seireitei pour assurer son travail, elle ne pouvait pas se permettre désormais de rester sans eux. Il lui fallait des personnes de confiance et dans ce domaine, c'était les meilleurs. Elle pourrait agir plus efficacement avec eux. Hikaru sursauta, suite au cri de Reiha, qui semblait mêlé rage et regret. C'était compréhensible et elle ne fit rien pour l'aider. En effet, c'était à elle de faire le point et lui tendre une main charitable ne serait pas bon pour elle. D'ailleurs, elle empêcha même une autre Nittōhei de la Première Division d'aller la voir d'une simple parole.

« Laisse-là et vas ta reposer plutôt. Le voyage de demain sera difficile. »

Autant dire que face à son ton, la pauvre Shinigami ne cherchait pas à comprendre et décida de prendre ses jambes à son cou pour se reposer. Comme Reiha semblait rester dans un état second, Hikaru la laissa là où elle était, probablement à ses sombres pensées tandis qu'elle prit également un peu de repos, après avoir finit ses tâches les plus importantes. Elle en avait besoin après tout si elle voulait rester efficace et elle s'enfonça donc dans les abysses du sommeil.

C'est à l'aube que repartirent les hommes, alors qu'Hikaru travaillait d'arrache-pied avec Oshimo sur la carte des environs qu'ils avaient. Sans aide, c'était plus compliqué et elle avait certaines difficultés à en comprendre toutes les subtilités. Elle avait hâte que Haruka les rejoignent.

« Bien, les prochains jours devraient être plutôt calmes, étant donné que nous éliminés les Hollows de la zone, lors de l'attaque d'hier. Mais restez prudents et gardez un œil sur les blessés, avertissez-moi s'il y a le moindre problème. »

Et ils repartirent, alors que la Vice-Capitaine espérait que tout se passe bien, au moins pour les trois prochains jours.
Contenu sponsorisé
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai
[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]

Sauter vers: