[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]
 :: Soul Society :: Rukongai

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Ven 21 Juin - 0:52
Hikaru écoutait attentivement les paroles de Reiha. Ainsi, devenir elle-même Capitaine pour changer les choses de l'intérieur était effectivement une solution envisageable selon elle, bien que ça devrait se faire sur le long terme. Le très long terme. Après tout, même Hikaru avait pris des décennies afin d'arriver au grande de Vice-Capitaine. Autant dire que pour aller encore plus haut, ça allait être très compliqué... à moins bien sûr que les places ne se libèrent. Mais la situation restait relativement stable pour le moment, donc peu de chances qu'un regrettable accident ne pointe le bout de son nez pour faucher quelques personnes. Et bien qu'elle avait de l'ambition, la Shinigami n'utiliserait jamais une méthode de ce genre pour s'élever.

« Je suis sûre qu'avec un peu d'entraînement, ça peut le faire. Il faut juste être patiente et méthodique, mais t'as l'air d'avoir ce qu'il faut. »

Elle écoutait donc la suite de ses paroles. D'ailleurs, elle semblait très embarrassée par la dernière pique d'Hikaru, qui avait bien du mal à se retenir de rire, elle devait bien l'avouer. Toujours est-il qu'il fallait quand même répondre, elle n'allait pas se laisser faire, quand même ! Non mais ho. C'est donc avec tout le naturel du monde qu'elle reprit la parole.

« En attendant, c'est toujours toi qui amène le sujet sur le tapis. Moi je ne fais que réagir, tu vois. Donc je me demande bien qui le veut vraiment... »

Retourner ses arguments contre elle. Quelque chose d'assez efficace la plupart du temps et elle ne doutait pas une seconde que ça allait affecter de nouveau Reiha, mais dans quelles proportions, exactement ? Ça, seul le temps pourra le dire et Hikaru était pour l'instant, plus intéressée par ce que pouvait bien lui répondre Reiha, sur ce qu'elle apprenait ici depuis son arrivée.

C'était un résumé assez exhaustif, on ne pouvait pas le lui retirer, c'était clair. Et ça montrait bien tout ce qu'elle apprenait depuis le début des opérations. Il faut dire qu'être directement sur le terrain comme ça, en situation de danger que dans les murs du Seireitei. D'ailleurs, c'était bien son seul avantage pour progresser par rapport aux autres Divisions : l'expérience qu'elle obtenait de cette façon. Hum... Oui, c'était pas mal pour le moment, mais il manquait encore quelque chose.

« C'est pas mal, même si ce n'est que la moitié de la réponse. Enfin, tu comprendras sans doute le reste avec l'âge... Mince, ça me fait me sentir vieille... Déprimant. »

Alors qu'elle allait finir blasée, les dernières paroles de la jeune femme l'amusèrent. Elle voulait jouer à ce jeu ? Très bien, mais elle n'allait clairement pas gagner. Hikaru était une très, mais alors très mauvaise perdante et son seuil de tolérance semblait plus élevé que celui de la jeune Nittōhei. En cas d'affrontement, elle avait confiance en sa victoire.

« Attention à ne pas être trop confiante. Je pourrais te paralyser d'embarras en une seule action si je le voulais... À toi de voir si tu veux prendre ce risque. »

Puis, dans un geste, Hikaru fit une petite acrobatie pour retourner sur ses jambes. Bien debout désormais, elle était prête à retourner au travail, surtout qu'à l'horizon, des ombres avançaient à toute vitesse, se rapprochant du camp. Elles étaient au nombre de quatre et avaient une forme humaine.

« Ils sont enfin là, c'est pas trop tôt ! »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Ven 21 Juin - 2:54

C'était rassurant d'entendre Hikaru avoir confiance, ne serait-ce qu'un peu. Même si Reiha savait le chemin encore en long, elle pouvait au moins ressentir la joie d'avoir quelqu'un ayant foi en elle. Tout cela ne lui donnait qu'une raison de plus pour se démener, afin de ne pas décevoir les attentes placées en elle. Et même si c'était objectif n'allait être atteint que dans plusieurs années dans le meilleur des cas, la Nittohei pouvait au moins tendre la main vers ce but, s'en servant pour carotte pour progresser. C'était toujours plus agréable de s'entraîner et d'avancer en ayant un but particulier en tête.

Revînt alors sur le tapis le sujet de la gêne, de l'embarras accablant de la recrue qui ne pouvait toujours pas contrôler ses rougeurs. Si elle se maîtrisait un peu plus, elle aurait sans nul doute répliqué de la plus belle des façons. Mais il lui fallait encore un peu – beaucoup – d'entraînement afin de pouvoir tenir tête à une experte dans le domaine de la taquinerie. Le pire dans tout ça, c'est que Reiha en avait conscience. Ca ne l'empêchait pourtant pas de vouloir progresser pour, peut-être, pouvoir être en mesure de contre-attaquer. En plus d'objectifs, il fallait bien quelques rêves pour pimenter tout ça, non ?

« On verra ça quand je serais en mesure de répondre ! »

Elle en perdait sa répartie, oui. Au moins, Reiha était en mesure de s'accrocher au fait que sa longue restitution de ses apprentissages soit bonne, ou au moins à moitié. Rien que ça ? Pensive, elle passa en revue ce qu'elle avait dit mais ne trouvait rien d'autre pour le moment. Peut-être que ça viendra avec l'âge, oui, même si elle n'était pas non plus si jeune en terme d'années d'humaines.

« Pas suffisamment vieille pour ne plus assurer sur le terrain, en tout cas. C'est bien la preuve qu'il vous reste encore beaucoup de temps. »

À partir de quand une âme devenait-elle vieille, d'ailleurs ? Voilà une question sans réponse, ou en tout cas sans réponse selon Reiha qui n'avait ni preuve ni théorie pour expliquer le vieillissement des âmes ou la vitesse à laquelle celui-ci se produit. Elle préféra même ne pas y penser, estimant cela beaucoup trop prise de tête pour une conversation qui se voulait légère. Fort heureusement, la Nittohei pouvait bien compter sur Hikaru pour apporter toute cette légèreté puisque celle-ci n'hésita pas à répliquer dès l'instant où la jeune femme rougissante avait exprimé sa résolution à se rebeller à l'avenir. Elle déglutit à l'entente de ces mots empreints de confiance, sachant pertinemment qu'elle ne pouvait rien faire en l'état actuel des choses. Mais elle espérait que ça finirait par venir !

« Je ne le nie pas, je vous en pense parfaitement capable. Mais c'est pour ça que je compte bien progresser, pour que cette éventualité appartienne au passé. Et vous verrez, je finirai par surmonter ça. M-mais pas maintenant en tout cas. »

Curieuse de savoir ce que son aînée aurait fait pour la faire taire, elle n'alla pourtant pas chercher la petite bête. Ce serait une mission suicide. Et si son petit coeur lâchait aux suites de l'assaut de la vice-capitaine ? Après tout, elle était certainement capable de tout, contrairement à la pauvre Reiha qui ne serait sûrement pas en mesure de pouvoir tout encaisser sans que son cerveau ne s'arrête de fonctionner temporairement à cause de l'embarras. Heureusement, elle avait cette fois-ci une porte de sortie directe pour échapper à sa maladresse, à savoir l'arrivée des renforts. Observant également l'horizon, la recrue put remarquer quatre silhouettes seulement. Si peu ? Hikaru ne semblait pas choquée, ce qui voulait dire que c'était normalement. Des troupes d'élite ? Certainement, car elles avaient dû parcourir cette distance à elles seules. C'était à la fois rassurant et intimidant, si bien que Reiha se releva et les salua humblement à leur arrivée, ne sachant pas vraiment où se placer pour le moment, ni même quoi dire. Une présentation devrait être suffisante, pour l'heure.

« Ousuke Reiha, Nittohei de Première Division. »

Formelle, elle attendait de les connaître un peu plus pour savoir quelle attitude générale adopter. Pourra-t-elle se détendre comme elle le faisait en compagnie de Hikaru lors des pauses, ou devra-t-elle rester professionnelle en permanence ? Seul le temps lui dira. Ca, et peut-être une requête de la part de ses interlocuteurs si jamais ils en avaient une à émettre.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Ven 21 Juin - 16:55
Ils étaient enffin là, eux, son unité de choc. L'Unité Hi Shin, formée par quatre Shinigamis sous les ordres d'Hikaru. Ce n'était pas forcément les plus forts de la Division, mais c'était bien eux en qui Hikaru avait le plus confiance. D'ailleurs, ça se traduisait bien, dans le nom, « Unité Volante Digne de Confiance ». Enfin, Reiha était la première à se présenter aux nouveaux arrivants, pourquoi pas après tout ? Certains membres de l'unité semblaient l’analyser de manière assez froide et protocolaire tandis que d'autres semblaient bien plus chaleureux. Ce fut au final [ur=https://www.zupimages.net/up/19/25/04m9.jpg]une jeune femme[/url] qui semblait être la cheffe d'unité qui se présenta en première. D'un ton assez neutre, en lui serrant la main. On sentait qu'elle l'analysait sous toutes ses coutures, essayant de voir si cette personne était digne de confiance et comment l'utiliser au mieux.

« Je suis Shibata Haruka. Ittōhei et Stratège de l'Avant-Garde. Ravie de faire ta connaissance, Ousuke Reiha. J'espère que nous ferons du bon travail ensemble. »

Au final, c'était les salutations les plus classiques qu'il puissent y avoir entre deux militaires. Et tout de suite après, la dénommée Haruka se mit naturellement à la droite d'Hikaru. Il faut dire que c'était son travail, de la conseiller et elle semblait en retirer une grande fierté. Ce fu au tour d'une autre personne aux airs bien moins sympathique de se présenter. Il semblait être un homme d'âge mûr aveugle qu'il ne fallait pas ennuyer. Et ça se ressentait dans le ton de sa voix, lorsqu'il se présenta.

« Takabe Sai, Ittōhei . »

Et c'était tout. Il finit par s'en aller rapidement, sans autre force de procès pour aller travailler. Bien qu'il était aveugle, il n'avait aucun problème pour se repérer dans l'espace : probablement possédait-il quelques capacités de détection particulières, pour contrebalancer son handicap. Dans tous les cas, il n'avait l'air d'en avoir rien à cirer de la petite nouvelle. Contrairement à l'autre homme viril, mesurant bien deux mètres et aux longs cheveux blancs de la bande. Extrêmement musclé, il fit une tape sur le dos de la jeune recrue, de manière complètement décomplexée.

« Bahahaha ! T'en fais pas gamine. Il est comme ça avec tout le monde. Moi c'est Koyo Takagi, mais tu peux juste m'appeler Takagi. Au fait, Vice-Cap, faudra qu'on se fasse un autre concours ce soir. Ahahah ! »

Au moins il n'avait pas l'air de se prendre la tête et partait lui aussi directement en direction du reste du camp pour aller travailler, saluant au passage les gars qu'il connaissait. À vrai dire, Hikaru n'avait même pas l'air d'avoir besoin de leur donner des instructions, comme si la machine était bien huilée depuis de nombreuses années déjà. Ne restait plus que le jeune gamin, qui semblait à peu près du même âge que Reiha, à quelques années près, peut-être. Il avait l'air un peu niai, mais pas méchant.

« Yo, moi c'est Suzuki Kotarō ! J'suis encore nouveau mais j'essaie de faire de mon mieux ! J'espère qu'on pourra vbien s'entendre, Reiha-San ! Ah, je suis Nittōhei, comme toi. »

Il tendit sa main pour qu'elle la serre. Autant dire qu'il s'agissait là d'une belle brochettes d'individus tous plus étranges les uns que les autres et Hikaru se sentait déjà beaucoup plus en confiance avec eux à ses côtés. D'ailleurs, ça se ressentait à son attitude, qui était plus ouverte et moins crispé, lorsqu'elle donna ses ordres.

« Bien, pas de temps à perdre, on repart tout de suite. Kotarō et Reiha, vous assisterez Haruka à partir de maintenant, notamment pour la cartographie et tout est en lien avec la vérification des troupes et du matériel. Exécution ! »

Puis, sans attendre, Hikaru siffla le départ des troupes, qui s’organisèrent rapidement avant de de reprendre la route. Un long trajet de plusieurs heures allaient les attendre, avant de pouvoir se reposer. L'occasion de faire connaissance avec les autres...
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Ven 21 Juin - 17:42

Après s'être présentée, Reiha les observait un à un tandis qu'ils en faisaient de même. Cela lui donnera l'opportunité d'en apprendre un peu plus sur eux. La première se prénommait Haruka. Celle dont Hikaru avait parlé plus tôt, comme quoi la Nittohei devrait bien s'entendre avec elle ? Reiha s'empressa de répondre à la poignée de main qu'on lui offrait avec un petit sourire. La femme semblait formelle, mais pas au point d'en devenir froide. Certainement quelqu'un de droit dans ses bottes qui savait comment s'y prendre avec les soldats. En tout cas, c'est l'impression qu'elle véhiculait aux yeux de la recrue.

« Moi de même ! lui répondit-elle, enthousiaste. »

Ce fut alors au second Shinigami de se présenter. Reiha leva les yeux vers lui et ne put s'empêcher de déglutir. Celui-ci était relativement intimidant, par exemple. Était-ce dû à son handicap ? Pas seulement. Il dégageait aussi une certaine impression de froideur, que ce soit dans sa voix ou son attitude en général. Pour preuve, il ne perdit pas de temps et s'éclipsa après s'être présenté en pas plus de trois mots. Très bien, pourquoi pas. Reiha ne comptait certainement pas lui demander de comptes, de peur de s'embarquer dans des problèmes.

Au suivant ! Oh. De l'ombre. Beaucoup d'ombres. Reiha leva encore plus les yeux pour observer se géant s'étant glissé à côté d'elle pour lui faire une tape dans le dos. Surprise, elle fit un pas en avant mais parvînt à se retenir pour ne pas s'en aller plus loin. Oof. Costaud, celui-là. Son apparence est sans aucun doute la plus intimidante du lot. L'homme semblait néanmoins amical, très amical. Peut-être même qu'il était le moins formel de toute cette escouade. Dans tous les cas, Reiha lui répondit d'un vif hochement de tête accompagné d'un sourire.

« Merci de votre considération. Je ferai tout mon possible pour m'en rappeler ! »

Se passer de formalités était sans la doute le plus compliqué dans tout ça, surtout avec un aîné. Allait-elle y parvenir ? Seul le temps nous le dira. Enfin, le dernier membre de quatuor se présenta à son tour. Plus jeune, moins imposant mais sans doute plus avenant, son introduction fut également bien reçue par la recrue qui lui serra immédiatement la main. Il sera sans le doute le plus facile à approcher, notamment en raison de âge mais aussi de son grade identique à celui de la jeune femme. Pouvait-elle donc se permettre de le tutoyer, elle aussi ? Les usages lui autorisaient, en tout cas.

« Enchantée ! Nous sommes donc dans le même bateau, on a encore tout à prouver. Mais nous y arriverons ! »

Peu après, l'ordre de lever le camp fut donné. Les troupes ne tardèrent pas à ranger toutes les affaires encore de sortie tout en faisant leurs au-revoirs aux soldats restant sur place pour garder le point. Efficace, l'escouade put rapidement reprendre la route tandis que chacun prenait naturellement place dans la formation. Les premières lignes, désormais renforcées, étaient aussi beaucoup plus animées du côté de Reiha, puisqu'elle avait maintenant Haruka et Kotarō non loin en plus de Kyokai. En voilà un groupe qui se montra sacrément productif, de quoi suivre la cadence. Après tout, la troupe avait bien plus de mobilité maintenant que près de la moitié de ses hommes et de son matériel avait été répartis aux trois points établis jusque là. Un tel coup de main ne pouvait donc qu'être le bienvenu.

Rapidement, l'itinéraire parfait avait été établi. Tout le monde faisait de son mieux pour, et la cohésion semblait plutôt présente dès le début, au moins assez pour pour travailler à un rythme très honorable. Le quatrième point pourra être atteint en l'espace de quelques jours de voyage au travers de plaines, pour la plupart du trajet en tout cas. Quant aux hollow, leur présence était, il sera inévitable d'en rencontrer çà et là, comme à chaque fois. Mais jusqu'à présent, tout s'était bien passé sur ce plan-ci. Pourquoi cela ne continuerait pas ? Il serait cependant inconsidéré de se relâcher. Consciente de ce fait, jamais la Nittohei ne baissa sa garde le long du trajet.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Ven 21 Juin - 19:14
Bien, le courant semblait passer de manière plutôt pas mal en ce moment entre certaines des nouvelles troupes et les plus anciennes. Tant mieux, Hikaru n'avait pas envie de faire la police te puis, elle avait confiance en ses hommes. À tel point qu'elle n'avait même pas besoin de leur parler pour qu'ils exécutent les tâches qu'ils devaient. Notamment Sai qui partit directement en repérage, en bon sensoriel qu'il était. Mine de rien et bien que c'était triste, sa cécité lui avait été plus profitable qu'autre chose au niveau de ses capacités. Et comme il avait toujours été un peu grincheux... Bref. Dans tous les cas, il fallait avancer désormais, et vite, pour arriver au quatrième point de passage. Ils en voyaient enfin le bout. Mais ce n'était pas pour autant qu'ils devaient relâcher leur garde. Ça non.

Au moins avec les personnes en moins, grâce au placement de nouveaux Shinigamis dans le point de relais, ils avançaient plus rapidement. Et avzc l'arrivée de l'Unité Hi Shin, ils avaient désormais largement la puissance nécessaire pour repousser les assauts. Autrement dit, ils étaient bons et logiquement, il n'y aurait plus de problème concernant la défense des troupes. Logiquement, après tout, tout était possible, dans le Rukongai et il fallait composer avec.

« Bordel. »

Cela faisait quelques heures que les troupes avançaient, dans ce qui semblait être une toundra gelée, dont le froid assaillait les Shinigamis, pénétrant leur corps et sapant leur volonté. Décidément, à croire que le sort s'acharnait sur eux et il était difficile de progresser, avec leurs pieds s'enfonçant dans la neige. Quant aux chariots, c'était encore pire car les roules étaient bloquées. Ainsi, les les émissaires devaient utiliser en continue des sortilèges afin de leur permettre d'avancer et des couvertures avaient été fournies aux différents Plus qui composaient la troupe. Et ces derniers n'avaient pas l'air rassurés et semblaient assez épuisés, malgré les efforts de certains Shinigamis pour qu'ils aillent mieux.

« On y arrivera pas comme ça, l'un de vous aurait une idée ? »

Évidemment, elle demandait principalement au Vice-Capitaine Oshimo et à Haruka. Mais Kotarō et Reiha étaient également invités à faire part d'une suggestion, s'ils en avaient. Alors, comment se sortir de cette situation délicate...
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Ven 21 Juin - 22:22

Évidemment, ces quelques facilités de voyages ne s'appliquaient pas à l'ensemble du voyage, seulement à une grande partie. Pour le reste, eh bien, il fallait simplement survivre, car encore une fois la météo ne sera certainement pas de leur côté. Sans pitié, elle rendait quasi systématiquement toute entreprise beaucoup plus difficile. C'était à prévoir, notamment lorsque le sol était gelé et couvert de neige, ralentissant énormément l'avancée des émissaires même en terrain plat. Ne parlons même pes des chariots. Qu'ils transporent des Plus ou des matériaux, ceux-ci étaient relativement compliqués à traîner pour les Shinigami qui brûlaient énormément de ressources juste pour les déplacer. Il fallait une idée. Enfin, il en fallait même plusieurs. C'était pour cette raison que tous ceux à l'avant en compagnie d'Oshimo se mirent à penser à des solutions, mettant leurs ressources en commun dans l'espoir de revenir avec une ou plusieurs solutions à proposer.

Il fut particulièrement dur de se concentrer par ce temps, chacun étant bien plus occupé à lutter de toutes ses forces contre l'épuisement et le froid. Chaque pas était une torture et demandait dix fois plus d'efforts que d'ordinaire. Établir un plan en temps record dans de telles conditions était très certainement honorable. Pourtant, la troupe parvînt à quelque chose. Ce n'était que partiel, mais cela allait au moins permettre de palier à quelques unes des difficultés rencontrées.

« Il n'y a aucune caverne à proximité, mais nous devons nous arrêter brièvement quelque part pour effectuer quelques changements. Quelques sapins suffiront, nous n'avons besoin que d'une trentaine de minutes au maximum. »

Après l'intervention de Reiha, Haruka et Kotarō prirent à leur tour la parole pour exposer le plan, ceci afin de répartir l'effort. Par ce froid et en luttant ainsi pour ne serait-ce que marcher, même parler devenait un calvaire. Il fallait ainsi que tout le monde se répartisse équitablement la parole pour être en mesure de continuer à avancer. Les deux mentionnèrent donc la nécessité de remplacer les roues des chariots par des planches qui feront office de ski. Le reste sera utilisé pour que chaque Shinigami puisse se faire des raquettes de fortune. C'était simple mais nécessaire. Mieux valait perdre trente minutes voire une heure dans le pire des cas, tout ça pour améliorer le confort de tout le monde plutôt que plus d'une journée à lutter vainement pour traverser la zone hivernale. Qui plus est, cette transformation du bois permettra d'alléger un des chariots. Tout était pensé pour que les émissaires n'aient plus autant d'efforts à faire. Ainsi pourront-ils se concentrer sur l'amélioration du confort des Plus, étant moins occupés à lutter pour leur propre survie. Maintenant, il ne restait plus qu'à atteindre ces sapins assez hauts et nombreux pour abriter l'entiéreté de la troupe. Et pour ça...

« À cette vitesse, encore une heure. »

L'air froid irritait les poumons de Reiha à chaque respiration. Elle devait faire court et le faisait sans hésiter, se privant des formalités habituelles afin de s'épargner des douleurs inutiles. C'était sans doute pareil sur les autres, voire pire pour ceux ne sachant pas régule correctement leur respiration en conditions extrêmes. Il leur fallait pourtant tenir. Juste une heure de plus. Mais certains faiblissaient déjà à vue d'oeil, et on ne pouvait pas vraiment leur en vouloir...

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 22 Juin - 17:21
La situation était assez délicate, il fallait bien l’avouer. Le climat n’était pas au beau fixe et la troupe avançait peu. Honnêtement, Hikaru n’avait pas vraiment d’idée pour se sortir de là et s’en remettait donc à ses « assistants », si on pouvait les appeler comme ça. Qui sait, peut-être que l’un d’eux aurait une brillante idée pour se sortir de ce merdier. En tout cas, elle, à part avancer, elle n’en avait pas. Elle ne pouvait donc que faire confiance à ses subordonnés, dans la situation actuelle.

Et en effet, ils avaient l’air d’avoir un plan, notamment en changeant quelque peu la formation. Selon Reiha, ça ne serait pas parfait, mais c’était toujours mieux que rien et après tout, ils n’avaient rien d’autre à se mettre sous la dent. Trente minutes ? Très bien, ça semblait être un délai assez raisonnable, étant donné leur avancée actuelle dans les terres du Rukongai. Il n’y avait plus qu’à espérer que cette idée soit bonne.

« Très bien, faisons comme ça, alors. »

Haruka et Kotarō prirent donc la parole, afin d’expliquer en quoi consistait le plan qu’ils avaient imaginés. Remplacer les roues des chariots par des skis, oui c’était une idée loin d’être idiote. Il faudrait juste veiller à bien faire en sorte de garder ces dernières, pour l’après : ce serait bête de s’en séparer et se retrouver sans rien une fois cet obstacle franchit. Et les Shinigamis utiliseraient des raquettes, soit. Ce ne serait pas très confortable mais le luxe et le confort était quelque chose sur lequel ils ne pouvaient pas compter actuellement. Il ne restait plus qu’à trouver ces arbres et selon Reiha, ils arriveraient dans cette zone d’ici une heure.

« Hâtons-nous dans ce cas. Il ne faut pas perdre de temps. Et transmettez le plan aux hommes, ça les remotivera un coup. »

Hikaru savait que certains hommes faiblissaient. Et comme elle ne pouvait pas les booster physiquement, elle comptait sur le moral que donnerait cette nouvelle. Après tout, ils n’avaient plus qu’à tenir une petite heure, un délai raisonnable et un léger regain de motivation parcourut les Shinigamis. Tant mieux, ils ne pouvaient pas se permettre de rester ici trop longtemps, même parler faisait mal. C’est pour ça qu’Hikaru transmettait la plupart de ses ordres par de simples gestes, afin de se faire comprendre. Hikaru transmettait la plupart de ses ordres par de simples gestes, afin de se faire comprendre.

Ils arrivèrent finalement à la petite zone boisée, dont les cartographes avaient parlé plus tôt. Tant mieux, si elle n’avait pas été là, autant dire que l’expédition aurait été fortement compromise et finalement, c’était deux Shinigamis qui étaient tombés dans l’inconscience, à bout de forces. Des jeunes recrues de la Seconde Division. Évidemment, ils n’allaient pas les abandonner là et les montèrent également sur les chariots, afin qu’ils puissent reprendre des forces.

« Bien, on va pouvoir s’occuper des constructions. On devrait en finir d’ici trente minutes si tout se passe bien et selon Oshimo, en fin de journée nous seront sortis de là. Alors, si vous voulez dormir dans un climat plus doux, bougez-vous. »

Hikaru elle-même dégaina son sabre afin de trancher les arbres et participer, avec les maigres capacités qu’elle avait dans ce domaine. Après tout, s’ils voulaient en finir rapidement, tout le monde devait mettre la main à la pâte.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 22 Juin - 19:19

Comme ordonné par Hikaru, le plan fut rapidement transmis à l'ensemble de la troupe avant que celle-ci ne change enfin son itinéraire pour la forêt de sapins qui servira à les abriter le temps d'effectuer les modifications. Les hommes, remotivés par ce nouvel objectif, parvînrent à tenir jusqu'au bout. Enfin, il y eût tout de même quelques uns d'entre eux qui furent incapables de forcer plus qu'actuellement. Ils n'eurent pas d'autre choix que de rester en retrait et se reposer en attendant que quelques braves daignent les transporter jusqu'au point clé malgré les difficultés rencontrées.

La zone fut finalement atteinte au bout d'une heure de trajet, plus ou moins. Quelques minutes de plus furent utilisées afin de s'immiscer plus en profondeur pour que les sapins soient en mesure d'abriter tout le monde. Une fois ceci fait, tout le monde se hâta et mit du sien pour accélérer les constructions. Par souci de logistique, plusieurs équipes furent composées ; une pour le rassemblement des ressources qui fonctionnait par système de chaîne, une autre qui s'occupait de travailler le bois pour lui donner la forme convenue, et une dernière pour se charger du remplacement des roues. Évidemment, tous les hommes de le Deuxième division avaient été rassemblés dans la seconde équipe, car ils étaient les plus à même de donner la forme souhaitée au bois. Reiha avait participé à l'effort en s'intégrant à la chaîne de la première équipe, puisqu'elle n'était ni capable de récupérer efficacement le bois à sa source, ni capable de le travailler assez rapidement ou de bricoler.

La troupe resta dans les clous en terme de temps, ne mettant aux bas mots pas plus de vingt cinq minutes pour tout accomplir. Heureusement que tout le monde se donnait à fond. Il faut dire que personne n'avait envie de se les geler en passant la nuit dans un environnement aussi hostile. Peu après, les troupes furent finalement prêtes à repartir. Reiha s'occupa de procéder à quelques vérifications rapides avec Kotarō afin de vérifier qu'aucune roue n'avait été endommagée lors des remplacements. Tout était en ordre. Sur cette dernière annonce, l'escouade put enfin quitter le bois bien plus rapidement qu'elle n'y était arrivée.

« Encore quelques heures de marche. »

Concise, Reiha se contenta d'attirer l'attention avec quelques signes pour transmettre ce qu'elle voulait dire, à savoir la direction générale à suivre en accord avec les progrès faits par l'équipe de cartographes. Même si la marche était désormais facilitée par les raquettes et que les chariots glissaient plus aisément sur la neige, il ne fallait toujours pas gaspiller son souffle, ressource précieuse en de telles conditions. Quant aux réserves spirituelles, elles étaient principalement utilisées pour que tout le monde puisse se maintenir au chaud. De nombreux groupuscules avaient été formés pour ça. Un émissaire se chargeait de se maintenir lui et deux autres collègues au chaud. Et lorsqu'il commençait à faillir, un des deux autres le remplaçait. Par ce simple procédé, il y avait toujours au moins un tiers des troupes qui restait plus ou moins en mesure d'agir en cas de danger.

Ces quelques heures enfin passées, les Shinigami virent enfin le bout de cet enfer de froid et de gel. Il n'y avait plus qu'une fine pélicule de neige pour recouvrir le sol. Ainsi les émissaires abandonnèrent-ils leurs raquettes et s'arrêtèrent temporairement pour replacer les roues. Ceux ne s'en chargeant pas profitèrent évidemment de ces quelques minutes pour se ressourcer. Parmi eux, Reiha fut enfin soulagée que l'équipe s'en soit enfin sortie.

« Enfin ! Nous ne verrons plus le soleil d'ici trois heures tout au plus. Devrions-nous reprendre la route et continuer d'avancer jusqu'à la tombée de la nuit ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 22 Juin - 22:32
Les travaux avançaient bon train, de créer de quoi tranquillement pour les prochaines heures. Tant mieux, car il ne fallait pas non plus trop s'éterniser aussi ; la présence de Hollows dans le coin restait possible et il fallait donc faire vite, pour ne pas tomber dans une embuscade. Après tout, ce type de terrain n'était pas le meilleur pour les émissaires, qui ne pouvaient pas se permettre d'utiliser des techniques de trop grande ampleur, de peur de ramener encore plus de Hollows. Il faut dire que plus une zone subissait de changements, moins il serait facile de la traverser la fois suivante ; c'est pour ça que les troupes d'Hikaru s'évertuaient à toucher le moins possible au paysage. C'était le genre de petites choses qu'il fallait tout le temps répéter, afin d'assurer le succès des opérations suivantes.

Et les troupes furent encore plus rapides que prévu pour terminer les constructions. Tant mieux, même si ce n'était que quelques minutes, c'était toujours ça de gagner et ils reprirent rapidement la marche. Visiblement, ils arriveraient d'ici quelques heures en dehors de la zone enneigée.

« Bien, que toutes les troupes gardent le rythme. Plus vite nous y seront, mieux ce sera. Il faut absolument quitter ces lieux avant la tombée de la nuit. »

Devoir établir un camp ici était hors de question et progresser de nuit alors qu'il y avait déjà la neige serait également dramatique : ils ne pouvaient pas se le permettre. Heureusement, avec l'aide des skis et des raquettes, les Dieux de la Mort avançaient bien plus rapidement qu'auparavant, presque à une vitesse normale, en fait. Autant dire que les trente minutes pour fabriquer le matériel avaient été remboursées rapidement et puis, s'ils retombaient sur ce type de terrain, ça pourrait leur être de nouveau utile.

Et c'est quelques heures après, trois en tout qu'ils sortirent enfin de cet enfer de glace, ce qui réchauffait le cœur des hommes présents et permettait de relâcher la tension. Une bonne ambiance de franche rigolade commençait à envahir les troupes mais Hikaru les ramena vite à l'ordre, afin qu'ils ne perdent pas leur concentration. Ce serait terrible : les réjouissances arriveraient une fois l'installation du campement.

« On va avancer encore un peu en profitant du moral des troupes. On a un bon élan, ça serait dommage de ne pas en profiter. »

Et puis, ce n'était pas plus mal, afin de se séparer vite de cette zone enneigée. Comme ça, ils pourraient profiter de quelques degrés supplémentaires afin d'avoir une nuit plus douce et c'est finalement deux heures plus tard qu'ils installèrent leur campement , dans une assez bonne ambiance, malgré la fatigue générale des troupes. Hum, c'est vrai que ça faisait un moment qu'ils cavalaient désormais et puis, ils étaient un peu en avance sur leurs prévisions, environ une journée.

« Repos les gars, vous l'avez mérité. Et ce soir, vous pourrez boire de l'alcool, qu'on m'amène ma coupe ! Il faut bien ça pour reprendre des forces... »

La nouvelle avait été accueillie avec joie et les lieutenants de l'unité avaient eu bien du mal à les canalyser, car ils devaient également gérer les quantités d'alcools afin que personne ne tombe ivre mort. Ce serait bête d'être dans l'incapacité d'avancer quand ils reprendraient la route. Enfin, une autre indication fut donnée : le lendemain, ils n'avanceraient pas, mais se reposeraient et récupéreraient des forces. Bien sûr, il faudrait donc veiller à renforcer la sécurité, mais Hikaru sentait bien que ses hommes avaient besoin d'un peu de repos et aucun d'eux ne trouva quelque chose à redire : au contraire, c'était même quelque chose de bienvenue.

Et alors que la plupart des hommes se reposaient, buvaient et chantaient, Hikaru s'était assise sur un rocher, profitant de sa coupe tout en lisant les rapports de la journée. Le repos ? Ce n'était toujours pas pour elle, elle ne pouvait pas se le permettre. Et puis, elle avait l'habitude, à force. Donc bon... Des bruits de pas se firent entendre à ce moment, quelqu'un devait la rejoindre et elle avait une idée de son identité.


Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 22 Juin - 23:57

La décision fut prise toujours aussi rapidement. Et bien que quelques Shinigami semblèrent d'abord contre cette idée, ils se ravisèrent très vite de peur de saper le moral des troupes, heureuses de s'être sorties d'une telle galère. Le nouveau rythme de croisière avait ainsi été plus que bon, très bon même ! Hikaru avait effectivement raison. C'est dans ce genre d'ambiance qu'on avançait le plus rapidement. Certains soldats, emplis de joie, entamèrent quelques chants au cours du voyage. Maintenant que le froid ne leur vrillait plus les poumons à la moindre bouffée d'air, ils pouvaient se le permettre. Heureusement qu'il n'y eût aucun hollow pour venir briser cette ambiance et les obliger à se taire pour que la troupe puisse être discrète.

Quelques heures passèrent et, comme prévu, le soleil laissa bientôt sa place à la lune. Le ciel, désormais sombre mais heureusement étoilé, allait de nouveau servir de plafond à contempler pour les Shinigami maintenant à l'arrêt. Le camp fut dressé toujours aussi rapidement que d'habitude et, alors que la vice-capitaine autorisa les troupes à boire, Reiha partit s'occuper de l'inventaire avant de pouvoir se détendre, toujours en compagnie de jeune Nittohei avait qui le courant passait plutôt bien. Comme elle l'avait anticipé plus tôt, l'âge et le grade jouaient sans doute dans tout ça.

« C'était plutôt difficile aujourd'hui. Mais je suis contente de voir que nous coopérons très bien, Kotarō. »

Une fois l'inventaire correctement dressé, un éclat particulier attira l'oeil de la jeune femme. Cet éclat, elle le reconnaissait très bien, car c'était celui des rayons de la lune se reflétant sur la coupe XXL de Hikaru. Un bref rire s'échappa. C'était toujours aussi marrant de voir que la vice-capitaine avait une carrure au moins deux fois moins large que le diamètre de l'objet dans lequel elle sirotait – ou plutôt aspirait – son alcool. Suivant ses bonnes vieilles habitudes, elle salua son camarade Nittohei avant de doucement s'éclipser pour aller profiter de la papote nocturne habituelle.

Toujours sans se dissimuler, Reiha s'approcha doucement de son aînée après avoir été se chercher une coupe. Celle-ci, toujours aussi petite par rapport à celle de Hikaru, avait au moins le mérite de lui permettre de s'entraîner à la beuverie en vue du fameux concours perdu d'avance. Mais contre toute attente, Reiha ne but pas par gorgées mais bien d'un coup. Elle dût évidemment retenir une grimace pour ne pas que son acte de bravoure – ou plutôt de vantardise – éclate au grand jour.

« Pfiou ! Facile ! Vous voyez à quelle vitesse je progresse ? Vous devriez vraiment vous inquiéter. »

Évidemment, elle ne mentionna pas le fait que sa gorge soit actuellement en feu, ni même que sa tête se mit à tourner pendant un moment. Non. Il fallait sauver les apparences, au moins pour lui laisser le bénéfice du doute. S'installant alors au pied du rocher sur lequel Hikaru trônait, elle attendit quelques secondes le temps que sa gorge aille un tout petit peu mieux pour reprendre la parole.

« Tout est en ordre du côté des stocks. Les Plus semblent plutôt épanouis, ils s'entendent même très bien avec les soldats en charge de veiller sur eux. Bref, tout va pour le mieux. Et de votre côté ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Dim 23 Juin - 13:29
Hikaru buvait avec satiété dans son énorme coupe de saké. Après une bonne journée de travail, rien de tel que le réconfort de la boisson comme petit remontant pour se remettre sur les rails. Et étant donné sa légendaire résistance à cette dernière, il fallait bien une coupe de ce genre, pour ne serait-ce que la faire cligner des yeux. Et elle n’était pas la seule à boire : une grande partie des soldats le faisait, ce qui était assez compréhensible, puisqu’en plus, ça permettait de réchauffer le corps. Il fallait juste être raisonnable et ne pas être trop soûl afin d’éviter d’être ivre mort le lendemain, même si une journée de repos avait été prévue, pour permettre aux hommes de reprendre la route de manière efficace. Et comme à son habitude, Reiha venait taper l’incruste, comme à son habitude, avec une coupe bien plus petite que celle de la Vice-Capitaine.

« Ahah ! T’es née cent ans trop tôt pour espérer pouvoir me vaincre, gamine. »

Hikaru ne comptait pas se laisser faire, évidemment. Et voilà qu’elle se positionnant en dessous d’elle, juste à côté du rocher, pourquoi pas après tout. Et elle lui fit alors un bref résumé de l’état général des troupes ainsi que du matériel0. Bien, même si elle s’en doutait plus ou moins avec les rapports des journées précédentes, c’était mieux d’avoir toutes les infos disponibles.

« Parfait, et comme on est dans les clous question planning ça va le faire. Faudra juste faire et pas trop se précipiter à cause d’un trop plein de confiance. »

C’était souvent dans ces moments-là que les risques d’échec d’une opération étaient les plus haut, quand tout se déroulait bien et que les soldats relâchaient leur garde. Elle en avait déjà fait l’amère expérience, lors de sa première expédition et ne comptait pas réitérer la chose. Enfin, il n’y avait pas que ça, dont il fallait s’occuper.

« Au fait, tout se passe bien avec les nouveaux membres de l’unité ? Je sais qu’ils peuvent parfois avoir leur caractère, mais ce sont les plus efficaces. »

Le bien-être de ses troupes était important après tout, surtout celui des personnes les plus compétentes. Bien qu’elle était intraitable lorsque quelqu’un faisait une erreur, elle savait s’inquiéter pour ses hommes et les récompenser quand ils faisaient du bon boulot. C’est pour cette raison entre autres que la dernière sanction avait été si légère, elle accordait toujours une seconde chance. Au subordonné de la saisir ou non. Dans tous les cas, Hikaru n'avait pas quitté des yeux ses rapports, depuis le début de la conversation.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Dim 23 Juin - 14:36

La petite provocation eût son effet. Enfin... Elle n'avait certainement pas piqué mais venait au moins d'arracher une réponse à la vice-capitaine, quelques mots qui vinrent sans tarder alimenter la flamme de cette compétition. Mais ça, c'était si on pouvait réellement appeler ça une compétition, car la Nittohei avait effectivement beaucoup de retard à rattraper dans le domaine de la beuverie. Vraisemblablement pas assez pour la pousser à abandonner, en tout cas. Et puis ce genre de petit défi nourrissait une certaine complicité. Ce n'était pas plus mal d'en profiter.

« C'est en sous-estimant ses adversaires qu'on tombe des nues. Attention à vos fesses, je compte bien retourner la situation. »

Oui. Elle avait réellement l'intention de s'entraîner au moins pour arriver à un résultat décent. Ce n'était peut-être pas la plus utile des compétences, mais elle avait au moins le mérite d'animer les soirées telles que celles-ci. Ainsi, dans l'optique de perfectionner sa descente, Reiha se servit de nouveau à boire. Il lui fallait commencer par s'accoutumer au breuvage. Elle prêta cependant attention au montant qu'elle buvait afin de ne pas finir aussi ivre que certains. Tant qu'elle comprenait encore les mots de son interlocutrices, c'est que tout allait bien, n'est-ce pas ? C'était à en douter. Mais pour le moment, la Nittohei n'était pas toujours pas ivre, et tant mieux.

« Ca, c'est une leçon que vous m'avez inculqué dès notre rencontre. Je n'ai plus baissé ma garde depuis. Là par exemple, si vous m'aviez attaquée, j'aurais réagi. Bon, ok. Mes réflexes ne sont sûrement pas au niveau des vôtres, mais au moins je ne serais pas restée sans rien faire comme la première fois. »

Elle prit une nouvelle gorgée, certaine de ses propos. Il faut dire que le danger quasi constant l'avait également mise sous tension pendant un moment, ce qui l'avait aidée à assimiler cette leçon pour en faire une habitude assez rapidement. Elle espérait que les autres soient tous sur la même longueur d'onde, en particulier quelques collègues ayant une forte tendance à trop se reposer sur leur acquis. Mais puisqu'ils n'étaient pas morts jusque là, cela prouvait bien qu'ils avaient un minimum de jugeote. Cependant, eux aussi auraient bien des choses à apprendre de leurs âinés. Profitaient-ils de leur présence ? Reiha n'en avait aucune idée. D'ailleurs, Hikaru lui posa une question à ce sujet.

« Tout se passe pour le mieux. Enfin... J'ai surtout travaillé en compagnie de Haruka-san et Kotarō-san jusqu'à présent. Je ne dirais pas que nous sommes les meilleurs amis du monde, nous nous connaissons à peine. Mais le courant passe plutôt bien jusque-là. Être dans la même équipe qu'eux, ça aide. Quant à Takabe-san, eh bien... Elle marqua une brève pause, quelque peu hésitante. L'utilisation du nom de famille plutôt que le prénom avançait déjà ses propos avant qu'elle ne les prononce. Il est plutôt intimidant. Je ne l'ai pas vraiment approché pour le moment. Et enfin, Takagi-san est très sympathique. Je l'ai vu porter assistance à des collègues à maintes reprises, mais je n'ai pas vraiment eu le temps de l'approcher lors du voyage. »

Dans l'ensemble, elle gardait une bonne impression de cette troupe d'élite. Soit. L'un des membres du quatuor n'était pas très bavard ni même avenant, mais chacun son caractère. Reiha ne lui en voulait pas particulièrement pour être lui-même. Au contraire, elle préférait même cela à une attitude hypocrite qui aurait fini par la décevoir.

« En tout cas, vous semblez leur accorder confiance, et à raison. Vous les connaissez depuis longtemps ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Lun 24 Juin - 1:44
Au moins, elle comprenait rapidement les leçons. Et c'était largement plus appréciable que tous les idiots à qui il fallait répéter la chose quatre ou cinq fois pour qu'ils comprennent enfin ce qu'on voulait dire. Tant mieux. D'ailleurs, elle disait-même que si Hikaru l'avait attaqué, elle aurait réagit. Est-ce que c'était vrai ? Possible, mais au moins, elle admettait que ça n'aurait rien changé. Hikaru avait donc envie de la croire pour le coup, puisqu'elle reconnaissait volontiers ses faiblesses. Hikaru hochait donc de la tête suite aux paroles de Reiha, écoutant avec plus ou moins d'attention ce qu'elle pouvait bien raconter. À priori, ça se passait bien, tant mieux. Tout se passait bien avec les deux premiers, qui étaient, il faut le dire dans les plus sympathiques du quator, même s'ils n'avaient pas le franc-parler de Takagi, cependant.

« Oui, Sai a du mal à accorder sa confiance aux autres et il parle peu. Je ne rentrerais pas dans les détails, mais c'est le plus vieux de l'unité et il en vu des vertes et des pas mûres. »

Pour le reste, ça relevait du domaine du privé. Si quelqu'un souhaitait parler de son passé, alors il le ferait de lui-même, sans qu'on lui demande. C'était une règle absolue que personne ne devait remettre en cause, sous peine de subir de lourdes sanctions. S'il y avait bien quelque chose qu'Hikaru détestait par-dessus tout, c'était qu'on fouille dans le passé d'autrui sans demander. Voilà bien une raison supplémentaire pour laquelle elle n'aimait pas Tengoku, le Capitaine de la Première Division. Enfin, voilà qu'on lui demandait si ça faisait longtemps qu'elle les connaissaient. Bah, pourquoi pas après tout ?

« Quelques dizaines d'années, en effet. À l'époque, j'étais une jeune Ittohei et j'avais échouer lors d'une opération sous mon commandement, à cause de la qualité de mes soldats. »

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça n'avait pas l'air d'être une histoire très joyeuse. Aussi, Hikaru décida de rester assez évasive, tout en donnant certains éléments de réponse, afin de satisfaire la curiosité de la jeune fille.

« J'ai donc pris la décision de créer ma propre escouade d'hommes triés sur le volet, afin d'éviter que ce genre de désastre arrive de nouveau à l'avenir. Mais sache qu'ils ont tous eu le choix et ont décider d'accepter, pour des raisons qui leurs sont propres. En tout cas, ce sont eux en qui j'ai le plus confiance dans tout le Goteisantai. »

Plus confiance qu'en sa Capitaine donc, ou même en le Sotaicho. Bah, qu'est-ce que ça changeait de toute façon, pour ce qu'elle voyait de lui, on ne pouvait pas dire que ça changeait grand-chose. Elle se contentait d'exécuter les ordres qu'on lui donnait, c'était tout.

« Tu as d'autres questions ? »

Faisant tournoyer son stylo, Hikaru avait laisser de côté sa coupe, pour le moment, afin de se concentrer sur ses rapports.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Lun 24 Juin - 11:48

Reiha n'en demanda pas plus lorsque Hikaru expliqua brièvement les raisons du comportement de Sai. Après tout, ça ne la regardait pas vraiment. Et si un jour le concerné voulait en parler, il viendra le faire. Autrement, la Nittohei ne comptait pas lui forcer la main, ni même tenter une approche dans le seul but d'en savoir plus sur le passé de l'homme. Il ne fallait pas forcer ce genre de choses.

« Je vois. Tant qu'il s'en sort aujourd'hui, c'est le principal. »

Ces mots, elle les pensait réellement. D'une certaine façon, elle les avait aussi prononcés pour elle-même, pour s'aider à avancer sans se laisser abattre par les obstacles sur son chemin. Heureusement, on lui tendait parfois quelques mains pour cela. Comme elle avait été aidée par son aînée il y a plusieurs jours, Reiha aurait aimé pouvoir lui rendre la pareille lorsque ça n'allait pas. Par exemple, après cette fameuse opération. Si Hikaru ne disait rien de plus à ce sujet, c'est que cela avait dû être douloureux à vivre. En tout cas, c'est ce que la jeune recrue avait supposé en levant les yeux pour observer le visage de son interlocutrice.

« La route est semée d'embûches. Mais je suppose qu'aujourd'hui, vous ne regrettez pas de les avoir à vos côtés. C'est le principal. »

Au fond d'elle, Reiha était envieuse, car rares étaient les personnes à qui elle faisait pleinement confiance. Avoir ainsi une escouade privée au sein de laquelle ce sentiment régnait, ça faisait effectivement envie. Peut-être sera-t-elle en mesure de s'inspirer de ce modèle un jour, qui sait ? Lorsqu'elle aura elle-même trouvé autant de personnes à qui elle serait prête à accorder sa pleine confiance. Mais pour l'heure, cela manquait. Reiha pouvait au moins s'estimer heureuse d'être en mesure de se rapprocher petit à petit d'une telle relation avec la vice-capitaine. Si ça continuait d'évoluer dans ce sens, elle devrait éventuellement y parvenir.

« D'autres ? Hmm... Pas vraiment. Disons que je n'ai pas particulièrement envie de creuser dans ce qui serait peut-être trop privé. Peut-être lorsque le contexte s'y prêtera davantage. Autrement, je n'ai pas envie de fouiner juste pour savoir. »

Suite à ces mots, ses yeux se perdirent dans une contemplation de la voûte céleste. Comme d'habitude, c'était toujours aussi beau. Pendant un instant, elle se demanda si elle aura la chance d'admirer une aurore boréale. Mais pour le moment, elle n'en avait pas vu la moindre. Dommage. Ce n'était de toute façon pas si grave puisque son regard était parfois attiré par autre chose, par quelqu'un dont la simple silhouette suffisait à lui rappeler les bons moments et les mains qu'on lui avait tendu. Un doux sourire étira alors les lèvres de Reiha qui, bien que consciente, piquait un peu du nez devant cette vision et celle du ciel étoilé. Le trajet avait été particulièrement épuisant, après tout.

« Mais si jamais vous avez la moindre question de votre côté, j'y répondrai aussi. Et pas par obligation, plutôt par envie. Il est rare que j'atteigne un tel stade avec qui que ce soit, alors autant que j'en profite un peu ! »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mar 25 Juin - 1:54
De toute façon, Hikaru connaissait bien Sai et savait très bien que ce dernier ne parlerait jamais à quelqu'un qui n'était pas de la Division. Déjà qu'elle et les autres n'avaient que des parties fragmentées de son histoire, alors une étrangère, ce n'était même pas la peine d'y penser, à vrai dire. Mais bon, il y avait du vrai, dans ce que dirait Reiha : tant qu'il s'en sortait, c'était ça, l'important. Tout le reste était sans importance.

« En effet, ce sont les meilleurs alliés que j'ai pu avoir à ce jour. Je ne serais pas là où j'en suis sans eux. »

Il fallait rendre à César ce qui appartenait à César. Elle avait beau avoir progresser et être devenue forte, il n'en restait pas moins que sans ses subordonnés, elle n'aurait pas été capable de faire la moitié de ce qu'elle avait entrepris. Ils étaient essentiels à son ascension et d'une loyauté sans faille. Et elle comptait les récompenser généreusement une fois qu'elle le pourrait. Après tout, elle n'était pas ingrate et ça se voyait, qu'elle avait l'habitude de prendre soin de ses hommes.

« Comme tu le sens. De toute façon, si une question me gênait, je te le ferais comprendre, pas d'inquiétude à avoir là-dessus. »

Une réponse assez simple, tandis qu'elle haussait des épaules. Il y avait assez peu de sujets sur lesquels elle était sensible après tout, étant très ouverte d'esprit. Il y avait donc peu de chances qu'elle lui pose une question gênante, mais bon, elle n'avait pas l'air de vouloir tenter le coup. Bah, c'est comme elle le sentait après tout, aucune raison de la forcer, elle s'en fichait un peu, à vrai dire.

Hum... Si elle avait une question ? Hikaru prit la peine de réfléchir quelques instants avant d'y répondre. Elles avaient beaucoup discuter jusque là et il restait assez peu de zones d'ombres, après tout. Hum... Non, elle ne voyait pas.

« Non, rien de spécial. Et puis, il commence à se faire tard. »

Autrement dit, la discussion était close et Hikaru comptait aller se coucher. Ce qu'elle fit assez rapidement, non sans avoir saluer sa subordonné auparavant. Quand même. La nuit s'était plutôt bien passé, sans aucun accident. Il faut dire que les troupes veillaient au grain et ainsi, la troupe pu se réveiller après un bon sommeil réparateur. En plus, ils allaient se reposer aujourd'hui, histoire de reprendre des forces et soigner un peu mieux certains blessés, pendant ce temps. Quant à Hikaru, elle avait une idée bien précise en tête, tenant son sabre, lame sur l'épaule.

« S'il y en a qui veulent s'entraîner, n'hésitez pas. Faudrait pas que vous rouilliez après tout, bande de minables. »

Toujours sa douceur légendaire...

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mar 25 Juin - 12:18

La cohésion était relativement importante au sein d'une équipe. Heureusement, ça ne manquait pas pour celle-ci. Chacun semblait faire confiance aux autres, pas seulement parce qu'ils se connaissaient depuis un bon bout de temps, mais aussi parce qu'ils avaient sûrement traversé bon nombre d'épreuves ensembles. Cela fut confirmé par quelques mots de Hikaru qui reconnut l'importance de ses alliés dans son ascension. Reiha hocha la tête, approuvant les dires de son aînée et se disant qu'elle aussi, elle aura sans doute besoin d'alliés sur lesquels compter pour s'élever, pour la rattraper dans les moments difficiles et pour palier ses défauts. Elle avait honnêtement hâte d'en trouver. Et qui sait ? Peut-être que la vice-capitaine en fera partie, vu comment les choses se développent. Rien ne ferait plus plaisir à la Nittohei, pour l'heure.

Sirotant quelques gorgées de plus, elle continua de prêter une oreille attentive aux réponses de son aînée, qui disait pour le moment ne pas être gênée. Tant mieux. Reiha s'en doutait mais avait préféré éviter des sujets potentiels délicats, juste au cas où. Il serait dommage de créer un malaise par une si belle nuit. De toute manière, elle n'aurait sans doute pas tenu jusque là puisque la fatigue commençait à se faire ressentir de son côté. Levant une dernière fois les yeux au ciel, elle répondit enfin à Hikaru.

« Ce n'est pas faux. Je vous souhaite une bonne nuit, dans ce cas. »

D'un petit geste de la main accompagné d'un sourire, elle lui dit au revoir. Et de son côté, elle ne bougea pas plus, restant adossée au rocher tout en contemplant le ciel nocturne jusqu'à finalement s'endormir aussi. Ce n'était pas aussi inconfortable que ça en avait l'air puisqu'elle parvînt à passer une plutôt bonne nuit et à se réveiller légèrement avant l'aube sans même pousser le moindre râle. Elle prit alors le temps de débarrasser la coupe d'alcool vide après s'être levée puis partit s'isoler pendant une bonne trentaine de minutes afin de faire ses exercices du petit matin.

Après ces quelques efforts, Reiha fit son retour au centre du camp et remarqua un léger attroupement autour de ce qui semblait être Hikaru ; elle ne la voyait pas puisque les autres bloquaient son champ de vision, mais elle l'entendait. Un entraînement ? Autant dire que la jeune femme se précipita vers la troupe, jouant des coudes et de sa petite taille pour parvenir à se glisser efficacement entre les quelques collègues lui bloquant le passage. Après quelques secondes à lutter pour y parvenir, Reiha parvînt enfin à se dégager de foule pour débouler maladroitement en face de la vice-capitaine, ceci sous quelques rires d'autres Shinigami. Tant pis. Elle avait l'habitude.

« Première ! Enfin... J'espère. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 26 Juin - 1:04
Il y avait quelques personnes motivées cette idée d'entraînement. C'était bien, Hikaru n'en demandait pas plus. Certes, plus il y en avait qui s'entraînaient, mieux c'était pour la troupe dans son ensemble, mais bon. Hikaru comprenait tout à fait que certains ressentaient le besoin de vraiment prendre cette journée pour se reposer, c'était le but principal après tout. Mais elle n'en restait pas moins contente et ça permettait après tout de trier d'un seul coup les gars motivés de ceux qui ne l'étaient pas. Évidemment, elle ne prenait pas en compte les blessés dans son estimation, ça aurait été idiot de sa part. Et surtout très hypocrite, également. Mais bon. Reiha semblait très motivée de son côté à venir contre elle. Ma foi... Pourquoi pas ? Mais seule, elle n'aurait aucune chance.

« Pourquoi pas, mais venez au moins à cinq, sinon, ça ne sera même pas intéressant. »

De la provocation ? Certainement. Après tout, il fallait bien ça pour motiver les autres, qui souhaitaient probablement des combats en un contre un. Mais dans la situation actuelle, ça n'avait pas grand intérêt, alors autant faire en sorte qu'ils se bougent. Et ça avait l'air de marcher, tant mieux. Mais avant de commencer, il fallait tout de même instaurer certaines règles, s'ils ne voulaient pas que ça parte dans n'importe quoi.

« Bien, vous pouvez m'attaquer tous en même temps. Vous gagnez si vous arrivez à me mettre à terre ou à me désarmer. Vous pouvez tout utiliser, sortilèges, Shikai, sabres... Moi, je me contenterais de mon sabre, sous forme scellée. »

Elle ne les prenait pas au sérieux ? En effet. Mais après tout, c'était leur occasion de la surprendre et elle comptait bien leur apprendre quelques trucs également, lors de cet entraînement. Dégainant tranquillement sa lame, elle attendait que l'un d'eux fasse le premier geste pour répliquer. Bien sûr, elle ne les écraserait pas tout de suite, mais ne comptait pas les ménager non plus. Un premier courageux tenta sa chance en lui fonçant dessus et c’est d'un simple pas sur le côté qu'elle l'esquiva avant de lui mettre un coup sur le crâne.

« Trop mou. Il va falloir faire mieux, messieurs dames si vous voulez me toucher. »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mer 26 Juin - 12:10

Regardant autour d'elle, Reiha constata que très peu semblaient friands d'accepter un duel contre la vice-capitaine. Et c'était compréhensif. Mais ne saisissaient-ils pas que personne ne devrait mourir au cours de cet entraînement ? Étaient-ils tous lâches au point de vouloir rejoindre la partie seulement si un combat avec handicap était proposé, comme actuellement ? Il semblerait. Bah. On ne pouvait pas non plus leur en vouloir. Ils semblaient conscients de la différence de niveau et ne voulaient sûrement pas recevoir une humiliation publique. Mais bon ! Ca restait dommage et surtout lâche, si bien que l'espace d'un instant, la Nittohei hésita à refuser toute aide de la part de ses camarades. Elle céda peu après. Pourquoi pas, puisque c'était Hikaru qui le demandait.

« C'est méchant. Vous ne me pensez pas suffisamment capable pour vous affronter en duel dans de telles conditions ? lâcha-t-elle sur le ton de la plaisanterie, pendant qu'un inconscient s'était lancé seul à l'assaut pour au final se ramasser immédiatement après une esquive des plus basiques. On nous a donné le droit d'attaquer en même temps, ce n'est pas pour mener ce genre d'assauts individuels... »

Franchement... Pourquoi leur orgueil de pacotille ressortait-il maintenant ? Reiha n'avait plus qu'à trouver un moyen de mettre ceci à profit. Elle perdit presque espoir en observant un second tenter sa chance pour lui aussi finir au sol. Pathétique. Cela lui avait cependant donner une idée. Elle attendit patiemment sans rien faire si ce n'est réfléchir. Tout du moins, elle se donna des airs de personne pensive en train de chercher la moindre faille dans la posture de son adversaire. Impatient – et n'ayant sans doute pas trouvé de plan – un autre homme s'élança. Plus costaud que Reiha, il était suffisamment large pour permettre à cette dernière de se glisser derrière lui en pleine course, se faisant aussi discrète que son ombre. Elle n'avait même pas dégainé son sabre, de peur que le frottement de l'acier de la lame contre le fourreau se fasse entendre. De toute manière, son plan était tout autre que d'attaquer au sabre.

Comme elle l'avait prévu, le Shinigami lui servant de couverture fut lui aussi balayé très facilement. Ce simple fait allait peut-être contribuer à renforcer la lassitude de Hikaru, qui sait ? Ce ne serait qu'un paramètre supplémentaire permettant à Reiha de la surprendre. Quoi qu'il en soit, la Nittohei sortit immédiatement de derrière l'homme lorsque celui-ci commença à faillir. Les réflexes de la vice-capitaine étaient sûrement très élevés, ce qui ne laissera ainsi qu'une marge de manoeuvre très courte. Il n'y avait pas le temps de préparer quoi que ce soit de très puissant. Mais de toute manière, le but de l'exercice n'était que de désarmer ou neutraliser la vice-capitaine, pas la vaincre.

« Hado no Ichi ; Sho. »

Après avoir désigné le sort de Kido sur le point d'être utilisé, Reiha pointa un de ses index en direction de la main dans laquelle Hikaru tenait son sabre. Peut-être que cette petite onde de choc, couplée au potentiel effet de surprise, sera suffisante pour lui faire relâcher sa poigne sur l'arme. Mais au cas où cela ne passait pas, la jeune femme commença à dégainer son propre Zanpakuto de sa main libre, comptant sur le choc de la précédente attaque pour avoir le temps de porter un assaut fourbe.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 27 Juin - 11:49
Elle ne la pensait pas capable de l'affronter avec un tel handicap ? En effet. Et à vrai dire, Hikaru estimait ne pas avoir tout à fait tort. Après tout, la stratégie était une chose, mais face à une trop grande différence de puissance, ça ne servait malheureusement à rien. C'est pour ça entre autre qu'Hikaru insistait pour que même les stratèges de l'Avant-Garde soient en mesure de combattre efficacement. Il suffisait qu'un d'eux soit séparé du reste des troupes et ça pouvait très mal finir. Et ça, Hikaru voulait à tout prix l'éviter. Et puis, s'entraîner n'était jamais une perte de temps après tout, car l'entraînement lui, ne mentait jamais.

« En effet, tu n'en es pas capable. »

Une phrase cinglante, Hikaru ne mâchait pas ses mots, c'était clair. Mais il valait mieux brusquer quelqu'un et le piquer dans sa fierté que de voir cette personne mourir sur le champ de batailles. Après tout, elle était la mieux placée pour savoir ça, alors s'il fallait se mettre sur le dos quelqu'un pour qu'il survive, soit.

Les premiers échanges se lancèrent, sans que personne ne se décide à coopérer. Décidément, ça allait être dur de les motiver, mais bon, tant pis. S'ils ne voulaient pas, c'était de leur faute, dans tous les cas, Hikaru n’allait rien leur épargner. D'ailleurs, Reiha semblait être celle qui avait le plus d'idées dans la tête, utilisant donc son coéquipier comme écran, pour faire une feinte et tenter de désarmer la Vice-Capitaine. Intéressant. Mais malheureusement, ce n'était pas suffisant.

« Le timing n'est pas bon. Pour ce genre de plan, si ton partenaire n'est pas au courant alors il ne pourra pas faire écran efficacement. »

Une esquive sur le côté, assez simple mais qui démontrait sa maîtrise des arts-martiaux. Une maîtrise largement suffisante pour éviter le Hadō de son adversaire, tout en punissant avec un violent coup sur la tempe. Et elle fit de même avec toutes les autres personnes présentes, leur causant une vive douleur à l'endroit en question. Soupirant, elle remit son sabre au niveau de l'épaule.

« S'il faut y passer toute la journée pour que ça rentre dans vos crânes, alors soit. »

Et ils y passèrent toute la journée. D'ailleurs, au bout de plusieurs dizaines de minutes infructueuses les Shinigamis travaillaient enfin ensemble. C'était bien mieux, leurs assauts étaient plus incisifs et efficaces, leur donnant plus de chance de réussir. Mais il avait fallu qu'elle appuie un peu plus sur la pédale pour les clouer sur place. Elle leur donnait même des conseils, comme le fait de laisser sa lame reposer sur son épaule lorsque l'adversaire connaîssait sa longueur permettait de se reposer et moins fatigué ses bras. La suite de la leçon d'escrime qu'elle avait donner à Reiha, quelques jours auparavant.

« Bon, c'était pas trop mal. On arrête là pour aujourd'hui. Reprenez des forces. »

En effet, le crépuscule pointait déjà le bout de son nez. La nuit allait bientôt tomber et il était inutile de continuer, surtout que les Shinigamis en question étaient tous épuisés. Probablement qu'ils étaient à leurs limites. Quant à Hikaru elle, elle s'installa tout simplement sur son rocher, afin de continuer à travailler. Encore. Après tout, ils allaient repartir dès le lendemain. Et il fallait préparer le reste.





Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Jeu 27 Juin - 14:00

Ce n'était donc pas passé. Tant pis ! Reiha n'allait certainement pas en faire tout un plat. En tout cas, elle ne comptait pas perdre son temps à ceci puisque chaque seconde restait précieuse pour pouvoir apprendre de ses erreurs. En l'occurrence, Hikaru se permit même de faire une remarque sur la stratégie adoptée précédemment, assurant qu'il valait mieux que l'allié soit au courant. Certainement. Si la Nittohei ne lui avait pas parlé de sa stratégie, c'était avant tout pour ne pas pousser son allié à agir d'une façon qui pourrait ne pas sembler naturelle. Elle ne le connaissait pas et ne savait donc pas de quoi il était capable, ce qui l'avait effectivement poussée à douter.

« Très bien, j'en prends note. »

Elle avait intérêt. De toute manière, elle ne sera pas en mesure d'oublier cette leçon, pas maintenant qu'elle se massait la tempe pour faire partir la brève douleur associée à ladite leçon inculquée. Certains semblèrent démoralisés par la dernière remarque de la vice-capitaine. Toute la journée ? Ils n'étaient pas prêts, apparemment. De son côté, Reiha n'émit aucune plainte, voyant plutôt cela comme une aubaine. C'était l'occasion parfaite pour perfectionner ses techniques, pourquoi s'en priver ? Elle participa donc à cet entraînement pendant toute la journée, puisque ce fut nécessaire.

Quelques heures passèrent. Évidemment, cela avait suffi aux Shinigami pour être épuisés, aussi bien physiquement que mentalement. Reiha ne faisait pas exception à la règle, mais elle se refusa un repos immédiat, préférant s'étirer et rester debout pour s'accoutumer à la fatigue. Quitte à ce qu'elle s'endorme tôt, elle favorisait un entraînement constant à toute forme de flemmardise. De toute manière, son hyperactivité l'aurait empêchée de pouvoir s'endormir tant qu'elle ne serait pas épuisée.

Cette fois-ci, Reiha attendit un moment avant de venir papoter avec Hikaru. Cette dernière semblait un peu occupée. Et puis il fallait de toute façon un peu de temps pour être en pratique les quelques mouvements appris au cours de cette journée. C'est pourquoi elle solicita cette fois-ci l'aide de Kotarō pour l'assister, car il devait être celui le plus proche de son niveau. Pendant l'heure à venir, elle lutta ainsi contre la fatigue musculaire pour repousser ses limites et échanger avec son camarade jusqu'à ce qu'elle soit obligée d'arrêter par manque d'énergie. Après quoi, elle remercia évidemment son camarade Nittohei puis partit se laisser tomber contre le rocher de la vice-capitaine en soufflant un grand coup.

« Phew... J'ai les membres en compooote... Elle veilla à ne pas trop s'en plaindre, se contentant d'exprimer ce fait une seule et unique fois. Malgré tout, un sourire prit naissance sur ses lèvres. Mais c'était pour la bonne cause. Avec ça, aucun risque que je ne m'endorme pas. Puis elle leva les yeux vers son aînée avant de lui poser une simple question, même si elle ne s'inquiétait pas vraiment quant à sa condition. Et vous, ça va ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Ven 28 Juin - 1:31
Ainsi, Reiha demandait de l'aide à Kotarō pour continuer son entraînement. Pourquoi pas après tout ? Ils étaient d’un niveau relativement proche, c'était pertinent et c'était d'un œil distrait qu'Hikaru observait ça, tandis qu'elle continuait de consulter et rédiger des rapports. Encore et toujours de la paperasse, décidément, ça ne s'arrêtait jamais... Enfin, tant pis, elle avait signé pour ça, elle devait assumer maintenant, même si ça l'ennuyait terriblement et rognait son temps de repos. Mais si elle voulait que ses hommes survivent, elle n'avait pas le choix. C'est finalement après plusieurs minutes que Reiha finit par venir vers elle, comme à son habitude, afin de discuter, disant qu'elle avait ses membres en compote.

« C'est parce que tu manques d'entraînement. Sur un champ de batailles, l'endurance est primordiale. »

Elle ne pouvait pas s'en empêcher, décidément. Enfin, elle écoutait ce que son acolyte avait à dire, qui disait que c'était pour la bonne cause. Elle haussait donc les épaules, suite à la question de Reiha, qui au final était assez peu pertinente. Enfin, du point de vue d'Hikaru qui décida tout de même d'y répondre. Mais pas de la façon dont on pouvait s'y attendre.

« Que je sois fatiguée ou non, je ne peux pas me permettre d'avoir une baisse de performance. Chaque fois que je prends des décisions, c'est la vie des hommes qui est en jeux. »

Un chef n'avait pas d'excuse. Et ça, elle comptait bien le rentrer dans le crâne de Reiha, ça. Après tout, la vue que pouvait avoir un Vice-Capitaine d'une situation, comparé à un Nittōhei n'avait rien à voir. Et c'était encore pire pour elle, qui ambitionnait de devenir Capitaine. Oui, même si elle était fatiguée, elle ne pouvait pas se permettre de se reposer.

« Je te prendrais peut-être, à l'occasion d’une autre mission. J'aimerais instaurer un programme d'échange entre les différentes divisions, pour augmenter notre efficacité. »

Après tout, les divisions avaient au final, peu d'occasions de travailler ensemble et pour Hikaru, c’était un problème. Un problème à régler au plus vite.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Ven 28 Juin - 10:12

Bien que la remarque de son aînée puisse sembler cinglante, Reiha ne prit pas la mouche. Après tout, si elle se vexait pour si peu, elle n'aurait sans doute jamais tenu jusque-là. Au contraire, elle accueillit cette remarque à bras ouverts et la considéra comme un encouragement à travailler son endurance. Oui, pourquoi pas. Ca ne pouvait que lui être bénéfique, après tout. Elle nota ceci dans un coin de sa tête afin de s'en rappeler. Si jamais elle revenait vivante de cette mission, c'est l'une des choses qu'elle allait faire en premier, modifiant son programme d'entraînement quotidien en conséquence.

« C'est pas mal. Ca me laisse encore plus de marge de progression. Sous peu, vous ne me reconnaîtrez même plus tant que je me serais dépassée. »

Évidemment, elle ne disait pas cela dans le vent. Reiha aimait dépasser ses propres limites, et ne cracherait ainsi jamais sur une occasion de se donner à fond. En soi, les deux femmes étaient peut-être similaires sur cet aspect, puisque Hikaru refusait également de se laisser aller. La vice-capitaine restait très concentrée sur ses objectifs et devoirs en tant que supérieure hiérarchique. Les échecs dont elle avait parlé les autres jours devaient sans doute l'avoir marqué ; c'était à la fois triste et positif, puisque cela marquait l'expérience. Et Reiha avait évidemment conscience qu'elle manquait de cette dernière ressource. Heureusement, ça se rattrapait.

« C'est rassurant de vous avoir à la tête de cette mission. Je ne compte pas non plus me reposer entièrement sur vous, il faut que j'y mette aussi du mien, mais c'est bon de savoir qu'on peut puisse compter sur vous. »

Faire confiance, ce n'était pas si mal que ça. Et avec tous ces événements, la Nittohei semblait avoir débloqué cette compétence. Enfin, avec Hikaru tout du moins. Mais ce n'était pas plus mal. De son côté, elle espérait au moins être suffisamment efficace pour qu'on puisse les confier quelques tâches à responsabilités. Plus que pour impressionner ses aînés, Reiha le voulait avant tout pour acquérir l'expérience dont elle manquait tant, car il n'y avait pas meilleur tuteur que la pratique en conditions réelles. Dans cette optique, l'hypothèse émise par la vice-capitaine arracha un nouveau sourire à Reiha.

« Avec plaisir ! Comment refuser une opportunité d'en apprendre plus ? En votre compagnie, qui plus est. »

Elle était ravie, même si cela ne dépassait pour le moment pas le stade du "peut-être". Que ce soit envisagé était suffisant pour la contenter. Ca lui donnait une raison de plus de se dépasser ; pour prouver qu'elle mériterait sa place.

« J'ai confiance en vous. Vous parviendrez à réaliser vos projets. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Ven 28 Juin - 12:26
Bien, Reiha ne prenait pas la mouche et trouvait rassurant que Hikaru soit à la tête de cette expédition. Elle lui faisait donc confiance à ce point ? Tant mieux. La confiance était une valeur qui se perdait, elle devait bien l'avouer et avoir ainsi quelqu'un, surtout de la Première Division s'exprimer ainsi, c'était gratifiant. Comme quoi, il ne fallait effectivement jamais faire de généralités. sur les gens et Hikaru espérait que ça continue comme ça. D'ailleurs, elle était même impatiente que cette proposition se réalise, si elle se réalisait bien sûr. Et ça, ce n'était pas forcément dit : il fallait que les Capitaines des trois divisions acceptent. Pour Tomoe, Hikaru ne se faisait pas de mouron, mais pour les deux autres... Bah, il n'y avait pas besoin de s'inquiéter.

« Un professeur m'a dit quelque chose chose un jour, il y a longtemps : N'oublie jamais, celui qui croit savoir n'apprend plus. Donc en effet, je compte sur toi pour continuer d'apprendre. »

Une citation assez simple, mais qu'elle appréciait beaucoup, elle devait bien l'avouer. Pour quelqu'un comme elle qui avait soif de découvrir le monde et tous ses secrets. Et en parlant de ça, un sourire s'étira sur ses lèvres, suite à la dernière remarque de Reiha.

« Vraiment ? Nous allons donc pouvoir faire une demande de transfert pour que tu intègres l'Avant-Garde, pas vrai ? Vu que c'est un de mes projets. »

Elle se moquait d'elle ? À moitié. Mais comme d'(habitude, c'était elle qui tendait la perche, Hikaru ne faisant que de mordre à l'hameçon. Riant légèrement, elle signala simplement que c'était l'heure d'aller se coucher, afin d'être en forme pour demain et elle prit donc congé, laissant Reiha travailler sur sa dernière remarquer. Hey, si ça lui permettait effectivement de la recruter, elle n'allait pas cracher dessus, clairement. Ils manquaient toujours de bras, dans l'Avant-Garde.

Le lendemain, c'est après un frugal petit-déjeuner qu'Hikaru organisa de nouveau les troupes, afin de pouvoir partir vers l'avant-dernier point de relais à établir. Logiquement, ils y seraient bientôt et après une journée de repos, tout le monde était requinqué et prêt à repartir.

« Allez les feignasses, en formation ! Et plus vite que ça ! »

Et ils partirent.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 155
Expérience : 683
Reiryoku : 20600
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 29 Juin - 11:13

Reiha hocha la tête avec conviction. Elle en était persuadée et ne comptait certainement pas changer cette attitude. Selon elle, tout le monde était perfectible, et il fallait travailler au quotidien pour être une meilleure version de soi-même au lendemain. Le résultat n'était pas toujours reluisant ou particulièrement visible, mais elle ne faillissait généralement pas à la tâche, s'assurant d'apprendre ou au moins de s'entraîner chaque jour, sauf lorsque son état l'en empêchait vraiment. Heureusement, cela n'arrivait au final que très rarement.

« Je continuerai, ne vous en faites pas ! »

Vînt alors un nouveau moment où la Nittohei fut taquinée, pour ne pas changer. L'attaque était cependant un peu moins directe que d'habitude, mais restait suffisante pour la décontenancer. Reiha poussa une longue exclamation trahissant sa surprise. Si vite, comme ça ? Hikaru n'allait pas déjà avoir recours à un tel procédé, tout de même ? Si ? De son côté, la jeune recrue ne savait toujours pas quoi faire. Si la proposition était tentante, son nouvel objectif l'était aussi. Fallait-il rejoindre la Troisième Division ou rester au sein de la Première dans l'espoir de devenir un jour l'incarnation d'une véritable justice ? En étant honnête avec elle-même, Reiha savait que ces deux alternatives la tentaient. Mais accepter l'une d'entre elles revenait à abandonner l'autre. Quel choix difficile. Ainsi resta-t-elle silencieuse pendant de très longues secondes, en quête d'une réponse qui ne vînt évidemment pas à elle, pas aussi simplement. Et ce qui la sauva d'un tel dilemme ne fut que l'heure d'aller dormir, qui mit aussi fin à toute autre conversation après que les salutations appropriées soient échangées.

Comme prévu, Reiha ne mit pas bien longtemps à s'endormir, la fatigue l'aidant bien à se lover dans les bras de Morphée. Sa nuit fut calme, sans aucune perturbation, tout comme son réveil qui se révéla doux et naturel. Même pas besoin d'attendre qui que ce soit pour lui dire de se bouger, Reiha était déjà debout un peu avant l'aube. Et avec ça, ses douleurs musculaires semblaient toutes parties. Tant mieux ! Ca lui laissa l'opportunité de courir un peu, comme à chaque fois, avant qu'elle n'assiste au déjeuner en compagnie de tout le monde et qu'elle ne dresse l'inventaire du matériel et des effectifs en compagnie de quelques camarades. Après quoi, l'ordre d'établir la formation fut donné. Reiha ne traîna pas pour rejoindre les rangs, impatiente de reprendre la route. Une fois à l'avant, elle fit son compte-rendu habituel à Hikaru.

« Comme toujours, rien ne manque. Les ressources sont utilisées précautionneusement grâce aux cerveaux de la Deuxième, les Plus s'entendent de mieux en mieux avec nos troupes et semblent prêts à l'idée d'intégrer notre société, et tout le monde est en forme. Cette journée de repos leur a été très bénéfique. »

Puis, sans perdre de temps, elle rejoignit ensuite la petite troupe de cartographes pour se charger de ce à quoi on l'avait assignée, soit assister pour rendre le travail d'Oshimo et de Haruka plus fluide et aisé. Elle ne s'en plaignait pas, tant qu'elle pouvait apprendre à leurs côtés. Et comme on avait pu l'attendre de la part d'un groupe aussi efficace, tout fut défini plutôt rapidement. Il faudra de nouveau passer par quelques monts, mais ceux-ci ne devraient pas causer autant de problème que ceux croisés il y a plusieurs jours, compte tenu des effectifs à présent réduits.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 29 Juin - 12:09
« Excellent. »

C'était le seul mot qui sortit de la bouche d'Hikaru, alors qu'ils reprenaient la marche. Il n'y avait pas besoin d'en dire plus après tout. Hikaru avait eu peur au début que ses hommes dépensent plus de ressources que de raison, mais visiblement, ça n'avait pas été le cas. Ils pourraient donc attaquer sereinement la suite de leur voyage, avec un effectif réduit, qui faciliterait leur discrétion ainsi que la v vitesse qu'ils pouvaient utiliser. Malheureusement, avec les chariots contenant le matériel ainsi que des âmes errantes, ils ne pouvaient pas aller trop vite. Tant pis, c'était le prix à payer.

« Il faudra agir avec prudence. Selon nos derniers plans, il y a très peu de particulures spirituelles dans ces monts. Certes, ça voudra dire qu'il n'y aura aucun Hollow, mais ça nous fatigueera plus vite. »

Même quand il n'y avait pas un seul Hollow, il fallait continuer à faire attention. Leur ennemi n'était après tout pas seulement les dévoreurs d'âmes, mais bien le Rukongai. D'où la création de ces avant-postes, afin de subjuguer cette région, d'en faire leur allié. Il y avait encore tant à savoir sur le monde qui les entouraient et il fallait mettre tous les moyens en oeuvre pour y parvenir.

Pendant le trajet, Hikaru posait plusieurs questions d'ordre militaire, à Reiha et Kotarō, les corrigeant lorsqu'ils se trompaient. Certes, ça n'arrivait pas souvent, mais il ça arrivait quand même, surtout sur des questions complètement stupides car c'était des situations qui n'avaient aucune chance d'arriver. En fait, plus que des connaissances, c 'était surtout une flexibilité de l'esprit qu'elle tentait de leur inculquer. Comprendre qu'il fallait penser à toutes les options, même les plus stupides et impensables, si on voulait s'en sortir. Un exercice qui, elle l'espérait, porterait ses fruits dans le futur. En tout cas, ça avait été le cas pour elle.

Plusieurs heures passèrent ainsi. Et à part un pauvre Gillian solitaire, ils n'avaient rien croisés de spécial. Tant mieux. Enfin au pieds des monts, il allait falloir se préparer.

« On va avancer plus lentement maintenant. Il n'y aura pas de Hollows dans cette zone donc on peut se le permettre. Du coup, économisez vos forces, le quatrième point de relais se situera après ces monts. »

Il leur faudrait bien deux ou trois jours, pour dépasser ces monts avec la vitesse qu'Hikaru comptait utiliser. Mais après ça, c'était logiquement uniquement des plaines et ils pourraient avancer avec une grande célérité. Parfait, il n'y avait plus qu'à avancer, désormais.



Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai
[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]

Sauter vers: