[Apprentissage] God of Thunder [Asakura Hao]
 :: Soul Society :: Seireitei

Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 5 Juin - 0:45
Voilà qu'on lui demandait de lui transmettre sa technique. C'était plutôt... surprenant. Il faut dire que bien que forte, elle n'était pas la plus puissante des Dieux de la Mort, et il y avait bien meilleur pédagogue. Mais après tout, pourquoi pas ? Et puis, ça lui permettrait aussi de s'entraîner encore un peu. Certes, elle en avait déjà beaucoup fait ces derniers temps mais selon elle, on ne s'entraînait jamais assez. C'était donc rentable pour elle et à vrai dire, elle était assez surprise de la personne lui ayant fait la demande : Asakura Hao. Vice-Capitaine de la Seconde Division, il s'occupait de l'Académie. Autant dire que quand il lui en avait fait part, elle avait été plutôt sceptique.

Ce qu'il voulait apprendre, c'était sa plus puissante technique, son Raikiri, afin de l'adapter en une technique de Hadō. Si au déébut Hikaru était plutôt contre le fait de transmettre sa technique, elle avait finit par accepter, étant donné que le Raikiri ne serait qu'une base pour la création de la technique d'Hao. Et puis, elle devait avouer que le fait qu'un Vice-Capitaine d'une autre Division lui doive une faveur était assez alléchant.

C'est donc rapidement que la jeune bicentenaire se rendit à un des endroits les plus sécurisés du Seireitei, la salle d'entraînement de la Seconde Division. Après tout, son Bankai et surtout cette technique ne pouvait pas être utilisé n'importe où et si elle s'amusait à le faire en plein centre, on lui taperait sur les doigts. Mais ici... Oui, ça devrait le faire. Hao était déjà là quand elle finit par arriver, ça la changeait des retards incessants de Tengoku. Comme quoi, c'était avant tout une question d'éducation.

« Yo. »

La plus banale des salutations. Mais bon, ils se connaissaient déjà un peu et il n'y avait pas besoin de s'ennuyer avec des interactions de ce genre. Et puis, ils auraient tout le temps de parler durant l'entraînement, donc bon.

« Je vais t'en faire une brève démonstration, mais je vais tâcher de réduire sa puissance au maximum et je ne l'utiliserais qu'une seule fois. C'est assez éreintant. »
Bah, l'utiliser en boucle permettrait de montrer toute sa puissance. Même si après réflexion, c'était une mauvaise idée. Relâchant son Bankai, Raiten Sōsō, de gros nuages apparurent au-dessus de leur tête. Ce n'était pas rassurant...

« Raikiri... »
   
Ainsi, la foudre tomba instantanément du ciel afin de frapper la zone devant eux. Hikaru avait fait en sorte de réduire au maximum la puissance et la portée de l'attaque, pour ne blesser personne et au final, ce fut un franc succès. Il n'y avait que quelques traces qu'il serait assez facile d'enlever. Comme quoi, son entraînement portait ses fruits. Elle en profita pour désactiver immédiatement son Bankai, d'ailleurs.

« Voilà, on va pouvoir commencer l'entraînement et je te préviens, je serai très sévère... Par contre, je me demandais, pourquoi moi ? Il y a bien d'autres Shinigamis plus talentueux que moi, surtout dans l'art des sortilèges. Pourquoi ne pas être allé voir l'un d'entre eux ? »

Ça ne coûtait rien de demander après tout.

Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Mer 5 Juin - 18:53
Franchement, qu'elle plaie de devoir être redevable à un autre membre de la Soul Society, à part le capitaine Sakazuki et le Sotaicho, c'était vraiment pénible pour le vice-capitaine de la Nibantai de se retrouver de l'autre côté de la barrière. En effet, il allait passer la journée en tant qu'élève. Il avait volontairement sollicité la vice-capitaine de la Sanbantai - Nanahara Hikaru - afin qu'elle lui apprenne sa technique redoutable, oui, il avait osé demander un apprentissage de sa part contre quoi, elle pourrait lui demander une faveur, une seule oui ! Cette chance n'était pas donné à tout le monde, allait-elle savoir en profiter ?

L'apprentissage de cette technique est en quelque sorte impératif pour le Dieu de la Mort. Se positionnent comme un réel rat de laboratoire, il ne se passe pas un jour où le professeur ne cherche à améliorer ses compétences. Curieux et persévérant d'esprit, il a vu et revu nombreuses techniques qu'il a à ce jour remodelé à sa manière et, c'est ce qu'il comptait faire avec la technique d'Hikaru. Technique qui est visiblement tirée du pouvoir que renferme son Zanpakûto. L'apprentissage sera rude et le fukutaicho en a bel et bien conscience, mais il ne reculera devant rien pour approfondir son savoir.

L'heure était enfin arrivée et le moment fatidique était présent. La venue de la vice-capitaine en saluant à peine son confrère, ainsi que sa démonstration ne laissa pas Hao indifférent, bien qu'il n'exprimait aucune réaction lisible sur son visage lors de la première démonstration. Cette technique était monstrueuse et le protagoniste de la seconde pensait déjà aux malheurs qu'il pourrait causer avec, mais avant de commencer quoique ce soit, il conversait un instant.

« Sacré Bankaï… Hikaru-chan. » - Un fin rictus se dessinait sur son visage à ce moment précis, puis il continuait dans sa lancée. – « Je t’ai fait la demande à toi, car tu es dotée d’un puissant potentiel, et que je t’apprécie pour le peu de fois qu’on s’est rencontré, mais J’aimerai fructifier mon panel technique avec justement, TON Raikiri. On va pas se voiler la face, il peut retourner l’issu d’un combat et bien évidemment, je pense honnêtement être capable de la maîtriser. » - De quoi énerver la Shinigami, petit pic, c’est de bonne guerre.- « Même sans le pouvoir de ton sabre. »

Ça faisait partie en effet de l’une de ses intentions, mais pas la plus primordiale, bref. Par où commencer lorsqu’on ne possède même pas l’élément requit ? Facile pour un utilisateur de Kido. Se mettant en position, Hao récitait une incantation à voix basse, lorsque soudainement le ciel s’assombrit, laissant raisonner un grondement.

«La sévérité est quelque chose qui me parle fortement, ne crois pas que je suis un enfant, Hikaru-chan. »

Les mots secs et la tonalité grave, balançant dans la suite des événements une seconde incantation, des éclairs pouvaient à présent se rendre visible dans les nuages, puis il lançait sa première tentative, mais ce fut un échec, finalement, il allait devoir cravacher. Le coup porté était bien loin de celui qu’avait pu lancer précédemment sa formatrice du jour.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 5 Juin - 21:55
Bon, au moins son élève de la journée ne s'ennuyait pas avec les mondanités, tant mieux, tant mieux. Hikaru avait horreur de ce genre de choses et était bien contente que ça se finisse aussi vite, ainsi, ils pourraient aller à l'essentiel. D'ailleurs, Haō semblait impressionné par le déchaînement de puissance de la technique, ce qui était logique, en même temps. Il s'agissait là de son plus puissant atout et à part de rares adversaires, qui de toute façon n'étaient plus en état derrière de continuer le combat, personne n'y avait survécu. Et donc il l'appréciait ? Pourquoi pas après tout, même si Hikaru n'avait aucun avis tranché sur son collègue de travail pour le moment, même si à première vue il n'avait pas l'air désagréable. Enfin, il faut dire qu'en tant que Vice-Capitaine de l'Avant Garde, elle avait peu d'occasions de côtoyer les membres d'autres divisions.

« Arrête, tu vas me faire rougir. Et bien sûr, que tu arriveras à le maîtriser, avec moi comme maître. »

Elle n'allait pas manquer une occasion de se faire mousser après tout. Ce serait bête de passer à côté et puis, elle était toujours sensible à la flatterie, surtout sur ses compétences de combattante. Entre ça et le fait que Tengoku était intéressé par son Getsuga Tenshō, on commençait à réellement reconnaître sa valeur. Comme quoi, passer sa vie sur le front avait ses avantages mais ce n'est pas pour autant qu'elle allait se montrer plus tendre avec lui. Non, s'il voulait maîtriser le Raikiri, alors il devrait le mériter.

« C'est normal que tu galères. Étant donné que cette technique vient de mon Zanpakutō. C'est donc assez contre nature d'essayer d'en faire un sortilège. »

Mais pas impossible, ceci dit. Examinant les tentatives infructueuses de son élève, elle finit par se décider à le conseiller. Ils n'allaient pas y passer toute la journée après tout.

« Ne tente pas de copier de manière exacte ma technique, il faut l'adapter à tes propres capacités. Tu n'arriveras pas à égaler ma vitesse de frappe donc concentres-toi sur la puissance. Commence déjà par trouver une incantation qui parte dans ce sens car les mots que tu as utilisés donnent plus une impression de vitesse et dans un Hadō, les mots ont de l'importance. »
Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Jeu 6 Juin - 19:14
Première tentative, seconde tentative... S'en suivit alors d'une troisième tentative mais toutes se soldèrent par un misérable échec, finalement cet apprentissage allait donner plus de fils à retordre contrairement à ce qu'aurait pu penser le Fukutaicho. Pas de panique, ce n'est que le début des hostilités bien que ses précédents essais ont réussi à l'agacer, s'il pensait pouvoir maîtriser si facilement une technique issue du pouvoir d'un catalyseur, il se trompait de route totalement. La concentration dont Haō allait devoir acquérir était extrême, il était logique qu'il ne puisse pas égaler la vitesse de frappe d'Hikaru, elle était vraisemblablement inégalable pour lui, alors il chercha un autre moyen d'effectuer cette technique avec le Hadō. Pas facile lorsqu'il faut soit même trouver l'incantation courte, mais efficace pour enfin égaler ne serait-ce qu'au moins la force de frappe.

La jeune Shinigami ne se trompait pas. Son homologue avait récité une incantation digne d'une technique rapide et visiblement ceci n'étant point compatible avec lui. La fatigue ne se faisait pas encore ressentir, il avait encore de quoi tenir toute la journée s'il le fallait mais heureusement il ne comptait pas y rester éternellement de plus, ce serait une vraie honte pour ce dernier.

Tout en suivant les conseils à contre cœur d'Hikaru, Haō reprit doucement sa concentration. Cherchant un moyen d'augmenter la puissance tout en maitrisant l'impact de la technique, il pensait d'abord à coupler la puissance de son Bankai avec une incantation, chose qu'il avait déjà réalisée par le passé, mais en l'occurrence, le Raikiri demandait quand même une certaine vitesse d'exécution et donc l'idée du Bankai s'évaporait aussitôt. Il reprit rapidement contact avec son professeur, le temps d'une journée.

" - Bien que ça m'enchante pas de te l'avouer, tu as certainement raison, Hikaru-chan. Il m'est impossible d'égaler la vitesse à laquelle tu exécutes ton Raikiri, d'autant plus que ton Bankai change radicalement la météo, ce qui peut fortement aider. Trouver la bonne incantation qui réunira toutes ces étapes en un instant est complexe, mais pas impossible. "

En effet ce n'était pas impossible pour le Shinigami de la Nibantai, lui qui maîtrisait si parfaitement l'art du Kidō. Une incantation venait d'être libérée de sa bouche alors que le ciel s'était assombri quelques secondes avant que cette dernière soit prononcée. Lâchant ses dernières syllabes, un fin éclair venait de s'abattre sur le sol, proche des deux Shinigamis. Certes un peu plus de dégâts qu'auparavant, mais ce n'était toujours pas ce qu'il désirait. Doucement, mais sûrement.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 6 Juin - 20:17
Il reconnaissait ses faiblesses sans broncher et prenait note des conseils d'Hikaru. C'était assez surprenant pour quelqu'un de sa position et qui était quand même plus âgé que la demoiselle. Certes, cinquante ans, ce n'était pas grand-chose pour un Shinigami, mais pour certains, l'âge prévalait sur tout et autant dire que la jeune femme aux cheveux d'ébène ne supportait pas ces individus. Elle hochait donc vigoureusement de la tête non sans une pointe de fierté dans la voix.

« C'est ça. Exception faîte du Sotaicho et de ce tricheur de Tengoku, il n'y a pas un Shinigami dans la Soul Society plus rapide que moi. Donc autant dire que tu ne pourras pas m'égaler dans ce domaine, c'est bien que tu t'en sois rendu compte aussi vite. »

Que de la gueule diraient certains, mais ça témoignait bien de la confiance absolue qu'elle avait en sa vitesse. À vrai dire, sur le terrain de la vitesse pure, elle n'avait jamais perdu contre quiconque et espérait bien que ça continue, c'était un peu comme sa fierté à elle. Dans tous les cas, son élève se remit au travail, modifiant quelque peu son incantation afin de miser sur plus de puissance. C'était un bon début mais insuffisant pour le moment, il en fallait plus.

« Fais preuve de plus de violence également. Au final, lorsque l'on combat, tout est une question de volonté et donc n'hésite pas à penser à quelque chose qui t'énerve. Ça te permettra de relâcher ta puissance plus facilement. Par exemple, moi je pense à frapper avant d'être frappé. »

Elle n'hésitait pas une seule seconde à lui faire manger dans sa main. Certes, on pouvait penser au premier abord que ça ne l'aiderait pas mais elle savait qu'il finirait par trouver les astuces tout seul. Alors autant raccourcir au maximum cette phase, pour gagner du temps.
Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Jeu 6 Juin - 21:50
Une multitude d'essais avait été engendrée par le Dieu de la Mort de la seconde Division, mais comme d'habitude, tous s'avérèrent inefficaces aux yeux des deux protagonistes et ils avaient pas tord après tout. Après ce laps de temps, elle se vantait un court instant d'être la Shinigami la plus rapide de toute la Soul Society, mise à part le Sotaicho et la capitaine de la première Division qu'elle qualifiait de tricheur au passe, Murazaki Tengoku. Selon ses paroles ils étaient inégalables dans ce domaine, ce qui pouvait laisser imaginer la vitesse de ces deux hommes. La puissance était un peu plus visible, mais ce n'était pas suffisant, il en fallait plus pour le professeur et le temps passait, il n'attendait pas, lui. De plus, les degrés celsus se mettaient à chuter tout doucement ce qui annonçait clairement que l'entraînement, ou plutôt l'apprentissage devait prendre un rythme plus élevé.

La jeune Shinigami était déterminée à apprendre l'une de ses plus puissantes techniques à son confrère, elle s'empressait même de lui donner d'avantages de conseils.. mesurait-elle ses mots ? En effet, Asakura Haō était le stéréotype parfait du mec ayant été rongé par la Haine, ayant vécu dans la colère et la jalousie, ainsi qu'une soif de puissance démente, qu'il ne pouvait pas courir le risque de perdre l'équilibre qui a su le stabiliser et le faire monter en puissance et de se trouvera là où il se trouve actuellement, tout ça pour un vulgaire apprentissage.

- Tu sais Hikaru-chan, je suis parfaitement rodé sur la mentale du front. Frapper avant d'être frappé dis-tu ? Aurais-tu peur d'être potentiellement blessée lors d'un combat, Hikaru-chan?

Une simple question qui laissait transparaître la psychologie du Shinigami, un être qui n'a visiblement pas peur d'être touché au combat. La peur ne fait pas partie de son vocabulaire, loin de là.

- Néanmoins j'ai bien compris ce que tu voulais dire, cependant je ne prendrais pas de tels risque en frappant avec une rage qui pourrait me mettre hors contrôle.

Le ciel qui avait retrouvé son état d'antan venait de sombrer à nouveau, pour cette fois-ci adopter une teinte un peu plus sombre que précédemment. Le grondement des cieux était plus viril que les précédents, c'était un signe que la puissance était plus élevée. En tant qu'expert Kidō, Haō avait trouvé l'astuce afin de faire sombrer le ciel sans prononcer d'incantation ce qui était plutôt bon signe.

Un éclair plus gros et plus puissant venait de s'abattre sur le terrain à la suite des mots qu'avait prononcé Haō en guise de formule. C'était indéniable, le coups était largement plus fort que les anciens.

- Qu'en penses-tu? Ce n'est pas encore ça, mais on peut dire que l'essence de la technique y est présente. Je sais pas toi, mais moi je dirais qu'on est sur la bonne voie.. voir la dernière ligne droite.

La fatigue commençait à se faire ressentir maintenant.. le temps presse.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 6 Juin - 23:31
Avoir peur d'être blessée ? Voilà bien une bonne question à se poser, surtout pour quelqu'un qui passait sa vie au front comme la Shinigami. Que répondre a ça ? Bah, autant être honnête, qu'est-ce que ça pouvait changer, qu'il sache la vérité ? Que ça la rende plus vulnérable ? Pour ce qu'elle en avait à faire franchement, elle s'en fichait un peu, d'avoir sa bénédiction. C'est donc tout simplement qu'elle répondit à son camarade de la Deuxième Division.

« Bien sûr. S'il y a quelque chose que j'ai compris en arpentant le Rukongai, c'est que seul un idiot suicidaire n'a pas peur. J'ai déjà vu des tas de compagnons qui ont gagné leur affrontement mais sont quand même morts des suites d'une blessure ou d'un poison. Et toute la force du monde est inutile face à quelque chose que l'on ne peut pas toucher. »

Voilà comment elle raisonnait. Certes, ça pouvait paraître simple comme façon de penser mais jusque-là, ça la maintenait en vie et puis, elle ne se reposait pas uniquement sur sa vitesse, bien que ça restait son principal atout. En matière de puissance et de maîtrise, elle se trouvait également dans le haut du panier. Et donc, l'homme ne voulait pas suivre son conseil, bien qu'il comprenait la façon de penser de la Shinigami. Soit, elle ne faisait que lui donner des conseils, à lui de choisir de les appliquer ou non après tout. Ce n'était pas sa mère et tant qu'il maîtrisait la technique, c'était suffisant de son point de vue.

Il fit donc un nouvel essai qui était... satisfaisant. Certes, ça restait encore inférieur à sa propre technique mais elle devait admettre qu'il y avait beaucoup d'efforts qui étaient mis en oeuvre par le professeur de l'Académie. Par contre, il avait l'air d'aller un peu vite en besogne et Hikaru n'hésita pas à lui donné un petit coup sur la tête avec le fourreau de son épée pour lui rappeler qui était le patron. Alors certes, le coup n'était pas fort et était surtout donner pour remettre son ego au placard. Il ne fallait pas qu'il surestime ses forces après tout, ça pourrait être fatal.

« Faux ! Bien que la vitesse soit présente, tu manques encore de puissance et le rayon de l'attaque n'est pas encore satisfaisant ! Ne pense pas qu'il s'agit d'une technique pour vaincre l'adversaire devant toi. C'est une attaque que l'on utilise dans deux types de situation, soit pour terminer d'un seul coup un ennemi puissant qu'on a déjà affaibli au préalable, soit pour anéantir toute une troupe d'ennemis de faible ou moyenne puissance en un instant pour économiser ses forces. Autrement dit, même si tu as la puissance et la vitesse nécessaire, sans le rayon d'action pour empêcher l'adversaire de fuir ça ne sert à rien. »

Oui, elle était dure mais c'était de la bonne dureté selon elle. Certes, la vitesse était désormais bonne mais il manquait encore un peu de puissance et le périmètre de l'attaque n'était toujours pas bon. Et elle comptait être intraitable

« Maintenant recommence ! Nous n'arrêterons pas tant que je ne serai pas satisfaite, même si ça doit nous prendre toute la nuit ! Je ne tiens pas à ce que tu meures a la première utilisation car tu seras incapable de vaincre ton adversaire en laissant une ouverture ! »

Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Ven 7 Juin - 20:15
Un guerrier qui se laisse envahir par la peur lorsqu'il combat, alors ce dernier n'est pas digne de brandir son sabre et de s'auto-qualifier de soldat, telle était la pensée d'Haō en général, mais Hikaru présentait toutes les qualités requises pour se battre en temps de guerre bien que sa réponse n'était pas vraiment plaisante au goût du général de l'académie. Un idiot suicidaire disait-elle ? L'avait-elle visé lors de ce commentaire ? Car en effet le style de combat de l'émissaire est un tant soit peu... suicidaire. Il n'hésite pas à encaisser les coups de ses ennemis afin de pouvoir contrer sans leur laisser la moindre chance de riposter, cela n'a rien d'idiot, le corps du Shinigami était quasiment immunisé à la douleur que pouvait lui causer le fer de la lance, mais ceci dit elle avait raison, le fait des effets secondaire d'un éventuel poison pourrait être fatal. Fort heureusement pour lui, rien de cela lui était encore arrivé.

Les nouveaux essais étaient beaucoup plus pertinents, on sentait presque qu'il touchait son objectif du bout des doigts, mais visiblement son homologue ne répondait pas aux mêmes sentiments que partageait Haō. Sa frustration se lisait sur son visage, même un aveugle ne pourrait pas la louper, elle n'était en aucun cas d'accord avec lui. La vitesse d'exécution était présente, mais apparemment la puissance et le champ d'action de la foudre étaient encore bien trop faible. Elle avait cependant raison, elle lui annonçait que sa technique n'était pas utile dans le but de foudroyer un ennemi devant soit non, mais bel et bien carboniser un maximum d'ennemis sur le terrain ou alors de terminer littéralement un adversaire en fin de vie.

D'accord, pas de problème. Le vice-capitaine était alors déterminé à prouver que la puissance et maitrise de son Kidō pourrait améliorer les effets de sa technique, de quoi la rendre jalouse. De plus elle se montrait un tantinet plus sévère, il était donc temps pour le professeur d'agir au plus vite.

- Pas de problème l'amie, tu veux une puissance et une maitrise du champ d'action ? Prends-en de la graine.

Haō se montrait alors hautain, il avait sûrement trouvé la solution à tous ses problèmes. Réduire un peu la vitesse d'attaque afin de se canaliser plus sur une puissance folle. L'incantation qu'il récitait était plus longue, plus concentrée et plus ferme que toutes celles qu'il avait pu composer jusqu'à maintenant. Tout le champ où les deux protagonistes se trouvaient avait sombré totalement dans le noir. Un nuage s’était formé au-dessus de leur tête tandis que le vice-capitaine continuait son incantation, visiblement, les dégâts allaient être amplement amplifiés. Il fallait néanmoins se préparer à se protéger car la maîtrise n’était pas forcement encore présente. Subitement, il lança sa énième tentative… de quoi choquer sa tutrice du jour sans doute. Les dégâts étaient considérablement plus élevés, le prochain coup sera le dernier, mais sera le bon.

- Je crois que tu devrais te mettre à l’abri Hikaru-chan.. le prochain coups risque d’être terrible…
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Ven 7 Juin - 22:38
« Personnellement, je n'ai pas pris plus d'une heure pour développer le Raikiri. Et nous sommes déjà en fin d'après-midi. »

Bien, ça semblait encore plus le motiver à réussir rapidement l'entraînement. C'était le but voulu après tout, de le piquer dans sa fierté pour booster ses performances afin d'en finir le plus vite possible. Elle regardait donc attentivement son élève s'entraîner, après sa remarque qui se voulait hautaine. Pour ce que ça pouvait faire à Hikaru, qu'il lui parle sur ce ton. Seul le résultat importait et et elle tenait à être la sévère possible pour être sûre qu'il ne se trompe pas. Après tout, il suffisait d'une simple erreur dans l'exécution de sa technique et c'était fini.

Bien, les dégâts étaient élevés. Plus élevés que la dernière fois, et ils surpassaient même ceux du Raikiri d'Hikaru. C'était un très bon point ça et Hikaru commençait à être satisfaite de ce qu'elle voyait. Il ne manquait plus désormais que la portée, qui devrait au moins être équivalente à la zone de combat pour s'en sortir. Il lui signalait d'ailleurs de sortir de cette zone, afin de ne pas se faire prendre dans l'attaque. Soit, c'est d'un simple Shunpo qu'elle s'écarta suffisamment afin de ne pas être emporté par l'attaque. Désormais et à bonne distance elle allait pouvoir admirer la technique de son élève, bien qu'elle avait un dernier test pour lui... Raison pour laquelle son Bankai se libéra une nouvelle fois, toute en discrétion. Après tout, Haō était concentré sur sa formule et les deux nuages étaient superposés. Ce serait parfait...

Et à l'instant même où il finissait son incantation, la foudre fondit sur la zone de combat une seconde fois. Si elle était moins puissante, sa vitesse d'exécution, supérieure lui permit de prendre légèrement le pas sur la technique de son camarade. Camarade qui heureusement ne prit que des dégâts assez moyens, l'équivalent d'une bonne blessure sur un peu l'ensemble du coup du corps... Hum, ce n'était pas si mal, après tout pour le moment.

« Si ta technique avait été mal exécuter, tu serais mort à l'heure qu'il est. Tout ça commence à prendre doucement forme, allez on recommence, sinon on y sera encore demain matin. »

Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Sam 8 Juin - 0:04
Haō touchait enfin à son but, enfin presque. Tout y était à part la portée de l'attaque qui devait être étendue sur toute la zone de combat. Il pouvait tout de même admirer la lumière au bout du tunnel, il savait pertinemment comment augmenter efficacement la portée de son coups. Bien que ses remarques de grand professeur n'atteignait pas la jeune vice-capitaine, il ne se gênait tout de même pas pour lui en envoyer quelques unes, histoire de pas perdre ses bonnes habitudes. La puissance du Raikiri d'Haō dépassait celle d'Hikaru, la créatrice de cette technique.. quelle ironie, une chose qui faisait amplement plaisir au Shinigami de la seconde malgré que sa vitesse, elle, restait bien inférieure.

Essoufflé à ce moment précis, il était à plat. Lui restant peu d'énergie il comptait tout mettre dans cette dernière attaque, la bonne.

- Ô Roi des cieux; Ô Reine de la Foudre; Libérez votre colère; Que le châtiment divin s'abat sur vos opposants... Raikiri !!! -

La jeune femme s'était déplacée à une vitesse instantanée à l'aide d'un Shûunpo dont seule elle avait le secret. Elle n'avait pas menti lorsqu'elle se prétendait être la plus rapide d'entre nous, elle venait d'en faire une belle démonstration. La puissance du Raikiri était telle, qu'elle dut en toute discrétion activer une seconde fois son Bankai afin de venir contrer Haō avec sa vitesse sans quoi, ce dernier aurait pu y rester, enfin, c'est ce que pouvait prétendre la jeune femme qui revenait se positionner aux côtés de son compagnon.

Il fut choqué de la maîtrise parfaite du Bankai ainsi que de la vitesse dont avait fait preuve Hikaru, il ne pouvait que lui tirer son chapeau, il devait bien là le reconnaître.

- Tu as une maîtrise parfaite de ton Bankai, aussi, tu fais preuve d'une vitesse exceptionnelle Hikaru-chan, je dois l'admettre.

L'attaque fut parfaite quasiment parfaite, tous les ingrédients étaient réunis, mais il y avait comme un blocage.. La puissance dont souhaitait les vices-capitaines n'était pas au rendez-vous, mais ils pouvaient le dire, Haō maîtrisait presque le Raikiri.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 8 Juin - 0:46
Haō semblait choqué par la démonstration d'Hikaru, dont le Raikiri était au final supérieur à celui de l'homme, ce qui était tout naturel. Après tout, elle était l'inventrice de cette technique et honnêtement, ça aurait fait mal qu'elle ne puisse pas surpasser celle de son élève. Elle avait quand même sa fierté à défendre et elle souriait grandement, contente que l'autre admette sa supériorité dans ce domaine, même si ce n'était qu'à demi-mot.

« C'est bien que tu t'en rendes compte. Connaître ses limites et les points forts de l'adversaire sont les clés de la victoire. Mais bon, je suppose que tu maîtrises ton Bankai aussi bien que moi, enfin, je serais déçue du contraire. »

Elle savait qu'il maîtrisait son Bankai, mais pas dans quelles proportions et à vrai dire, elle ne connaissait même pas l'effet de ce dernier. Il faut dire que l'homme ne devait pas avoir souvent l'occasion de se battre, enseignant la plupart du temps à l'Académie. D'ailleurs, ça devait être rare, un professeur de son âge, surtout à une position pareille. Enfin, elle pouvait parler, elle qui a seulement deux cents ans s'occupait de l'Avant-Garde. Comme quoi, leur génération était assez talentueuse, qui sait peut-être qu'ils surpasseraient bientôt leurs Capitaines respectifs et à ce moment, Hikaru n'hésiterait pas à la ramener sévère. Surtout qu'elle avait fait beaucoup de progrès récemment, étant même parvenue à bout d'un Vasto Lorde, même si elle n'avait pas été seule, bien sûr.

« Bien, ta maîtrise du Raikiri est presque satisfaisante. Enfin, c'est normal avec quelqu'un comme moi pour t'enseigner. Désormais, il ne reste plus qu'à fignoler quelques détails et ça sera parfait. »

Mais un léger malaise s’installait à mesure qu'il progressait dans sa maîtrise du Raikiri. En effet, peu importait ses efforts, il n'arrivait pas à maîtriser totalement la technique, comme s'il était face à un mur. Étrange... Pourquoi ces difficultés si proche de la fin ?

« Faudra qu'on se fasse un duel, un de ces quatre. Je suis sûre qu'on pourra apprendre quelques trucs comme ça. Mais concentre toi plus sur l'apprentissage. »

Elle restait intransigeante en toutes circonstances.
Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Sam 8 Juin - 11:49
L'attaque quasiment parfaite du vice-capitaine sonnait presque la fin de l'apprentissage et en prime de cela, il gagnerait par la même occasion, l'obtention d'une nouvelle technique à ajouter à son panel. Sah, quel plaisir comme dirait les confrères de la communauté RnS. La jeune femme semblait contente pour le coups qu'Haō reconnaissait sa valeur bien qu'elle pensait elle aussi que le professeur avait une maîtrise parfaite de son pouvoir, pas faux, mais le Bankai du fukutaicho ne lui permet pas ce genre de technique à l'instar de celui d'Hikaru. Aussi, malgré le fait qu'il adore coupler le pouvoir de son Susanôo à son style de combat barbare, très peu de personnes avaient eu l'occasion de le voir de leur propre visuel, à vrai dire, personne de plus jeune que lui.. sauf s'ils en a décidé autrement.

Affaiblit par l'intensité de l'entraînement, il n'hésitait pas à confier un petit secret à son homologue sur son compagnon d'arme.

- En effet comme tu peux le suggérer j'ai une totale maîtrise de mon Bankai, le contraire serait surprenant pour un personnage qu'occupe de telles fonctions au sein du Seireitei, tu ne crois pas ? Ceci dit, le pouvoir de mon Susanôo ne me permet pas d'effectuer de telles techniques comme ton Raikiri... À vrai dire, il ne possède aucun pouvoir particulier.

Et c'était véridique. la jeune femme laissa échapper de sa fine bouche des mots qui proposaient un duel dans les prochains temps à venir, pourquoi pas ? Ce sera là l'occasion idéale pour le fukutaicho de montrer son potentiel à son tour.

- Tu me surprendra toujours, Hikaru-chan..

Un sourire qui définissait l'humeur heureuse de l'enseignant s'affichait sous son visage.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 15 Juin - 11:37
Hikaru fronçait les sourcils, alors que l'entraînement butait depuis quelques temps. Elle ne parvenait pas à comprendre ce qui n'allait pas, après tout il s'agissait grossièrement d'une énorme et pure attaque de foudre. Pour un expert des sortilèges, ça ne devait pas être si complexe que ça à faire. Et pourtant... Son cerveau fit tilt, l'espace d'un instant. Bien sûr, la réponse était si évidente qu'elle n'y avait pas pensé, après tout, c'était tellement naturel pour elle... Bref, elle reprit rapidement la parole, afin de stopper Haō dans son élan. C'était inutile de s'acharner, peu importe le temps qu'ils y passeraient, il ne pourrait pas maîtriser Raikiri. Pas comme ça du moins.

« On stoppe tout. On utilise pas la bonne méthode. »

Hikaru était particulièrement agacée. Elle s'en voulait en fait, de ne pas s'en être rendu compte. Mais le Raikiri venait de son Zanpakutō. Cela n'avait strictement rien à voir avec un sortilège, étant même presque à l'opposé de ce dernier. Il s'agissait d'une capacité venant de son sabre, son catalyseur alors que le Hadō, lui venait directement du Shinigami. À première vue, ça ne semblait pas avoir un grand impact, mais la manipulation de l'énergie n'était pas du tout la même. Voilà leur erreur !

« Tu utilises le Hadō et moi mon sabre. Mais mais ça ne peut pas marcher comme ça, en fait le problème c'est que tu tentes d'imiter la façon dont je fais fluctuer mon énergie lors de l'utilisation du Raikiri et ça ne pourra jamais fonctionner comme ça. »

Continuant donc ses explications, elle s'installait confortablement contre l'un des rebords de la salle d'entraînement de la Seconde Division.

« Je sais que ça va paraître difficile, mais il va d'abord falloir te détacher de la manière dont je gère mon énergie. À petit niveau, ça ne posera pas de problème, mais pour une technique comme le Raikiri... Bref, il faut reprendre dès le début, ça va prendre du temps. »



Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Sam 15 Juin - 13:48
Tout était parfait, l'incantation était bonne et sa concentration avait atteint la limite et pourtant, il y avait quelque chose qui n'allait pas, comme un grain de sable dans la machine qui l'empêchait de fonctionner comme elle le devrait. Les deux vices-capitaines ne savaient pas vraiment quel était le problème ce qui avait tendance à agacer la jeune femme qui fronçait les sourcils. Ils avaient presque passés la journée entière sur l'apprentissage de cette technique tirée du catalyseur d'Hikaru. Justement, là était tout le problème de la chose, elle qui commandait les orages grâce à son Zanpakutō et Haō n'avait pas cet avantage, mais en tant qu'expert en l'art du Kidō, ça ne devrait pas être trop compliqué d'en faire une reproduction de l'attaque, mais visiblement si.

Il fallait tout stopper et tout reprendre depuis le début selon Hikaru, apparemment elle avait trouvé la solution à tous leurs problèmes. Le maniement de son énergie spirituelle, rien ne servait de copier la manière dont Hikaru dirigeait son énergie afin d'effectuer cette technique, passant généralement par le biais de son Zanpakutō. Elle avait l'air de s'en vouloir de ne pas avoir été assez attentive à ce petit détail qui avait tout son poids dans la balance, maintenant qu'ils savaient quel était le soucis, l'entraînement allait alors reprendre de plus belle, malgré la fatigue accumulée jusqu'à présent.

La préparation ainsi que la concentration étaient plus longues que précédemment, l'énergie spirituelle que dégageait Haō était plus néfaste et plus sombre. Fluctuer l'énergie d'une manière bien différente ? Très bien, c'est ce qu'avait commencé à faire le Fukutaïchō

- On va y arriver Hikaru-chan.

Une simple phrase venait d'être prononcée par Haō. Suite à quoi, grâce à un maniement d'énergie spirituelle différent le ciel venait à nouveau de sombrer pour la énième fois au-dessus de leur tête. Ils approchaient au but et nul besoin de tout recommencer comme l'avait suggérer la Shinigami puisque les bases étaient là, seul le maniement de l'énergie était à revoir.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 15 Juin - 14:13
Bien sûr, qu'ils allaient y arriver. Mais cette perte de temps était assez frustrante : s'ils avaient pris toutes les dispositions dès le début, ils en auraient déjà terminés. Enfin, ça ne servait à rien de remuer le passé, mieux valait se concentrer sur le présent et donc, sur l'apprentissage de cette technique. Dans tous les cas, Haō s'était remis à l'entraînement, cherchant à générer une énergie plus sombre et néfaste, afin de générer l'apparition d'un orage. Malheureusement, ce dernier était loin du niveau de celui généré avant, mais c'était nécessaire, afin qu'ils puissent progresser et lui faire maîtriser le Raikiri. Ouais, il allait y avoir du travail, c'était clair et net.

« Ce n'est pas bon. Le nuage n'est largement pas assez imposant pour couvrir toute la zone de la technique. Peut-être que ça suffirait face à un adversaire de moyen ou de bas niveau, mais face à un expert, ça le chatouillerait à peine. »

Comme d'habitude, elle ne mâchait aucunement ses mots et restait intransigeante. Enfin, l'Asakura devait le savoir et logiquement, il ne s'en offusquerait pas. Bah, même si c'était le cas, Hikaru s'en fichait : elle n'allait pas changer sa façon de faire et continuait à lui donner des conseils, afin qu'il continue à progresser.

« Ce n'est pas la peine de faire en sorte que ton énergie paraisse néfaste ou que sais-je encore. Ce n'est pas le genre de la technique, tu as besoin d'un simple pouvoir de destruction. Donc concentre toi sur la puissance brute en oubliant tout le reste pour le moment. On va se concentrer sur l'apparition du nuage, n'essaie pas de brûler les étapes. »

En effet, un pas à la fois. C'était largement suffisant, car s'ils voulaient aller trop vite, ils répéteraient la même erreur qu’auparavant. Tout ce qui importait pour le moment, c'était de générer une zone d'assaut satisfaisante. La suite viendrait après.
Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Sam 15 Juin - 15:05
Là encore le vice-capitaine du département académique faisait fausse route, mais pas de panique car il en avait l'habitude. En effet lors de son passage ici-même avant qu'il en devienne respectivement le directeur de ses bâtiments, Haō n'était pas vraiment le genre d'élève que nous pouvons qualifier de "génie", mais plutôt de dernier de la classe. C'est ton travail acharné qui l'a propulsé jusqu'ici et ce n'est pas l'apprentissage d'une technique qui va le faire succomber, certainement pas. De plus, il se disait que si il parvenait à maîtriser une technique d'un Zanpakutō, sa puissance pourrait considérablement augmenter et envisagerait même l'apprentissage d'autres techniques personnelles, de quoi faire trembler ses opposants.

Des mots prononcés par Hikaru qui pourraient faire mal à une personne faible d'esprit, mais pas à Haō qui même si lui aussi agacé de ses échecs avec le temps prit la peine de faire bonne figure face à la jeune femme et d'accepter ce qu'elle avait à lui dire et ce, tout au long de l'apprentissage si besoin est. À entendre ses paroles, le nuage n'était pas assez épais afin de couvrir toute la zone de combat et dégager une énergie néfaste ne servirait à rien. Pour le coups, le vice-capitaine n'était pas fautif car c'était là la vraie nature de son reaitsu.

Se concentrer sur la puissance brute, voilà ce dont par quoi la Fukutaïchō voulait commencer, une chose assez simple pour le protagoniste puisqu'il compose la plupart de ses sorts avec de la puissance brute. Elle ne voulait pas sautera les étapes, il ne fallait plus refaire la même erreur au risque de finir cet apprentissage sur un échec. Avant de commencer toute chose, il se tourna et s'adressa à Hikaru.

- Tu as raison, il faut que l'on se concentre sur un point à la fois, mais nous pouvons passer outre la puissance brute. Tu ne seras pas déçue du résultat final en terme de puissance ne t'en fais pas, passons plutôt au point suivant veux-tu ?

Oui, il lui en avait fait la promesse et un aperçu de sa monstrueuse puissance pouvait se faire voir lorsque un nuage imposant apparu à la suite d'une incantation récitée par Haō. D'un regard sérieux, il tourna sa tête en direction d'Hikaru.

- Est-ce suffisamment épais ou tu en veux encore plus ?

Bien qu'il était fatigué, il avait encore les ressources nécessaires pour surprendre son homologue.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Ven 21 Juin - 18:35
Ainsi, il comprenait à peu près ce qui n'allait pas et était prêt à corriger tout ça avec de la bonne volonté. Tant mieux, tant mieux. Ce n'était pas la première fois qu'Hikaru avait un élève, mais il était rare d'en trouver un aussi motivé et prête à admettre ses erreurs que lui. Elle avait eu peur au tout début de la journée que ce dernier, à cause de son statut de professeur possède un ego trop importante et prenne mal les réflexions qu'elle lui faisait. Mais ce n'était heureusement pas le cas, c'était même le contraire en fait, tant mieux, tant mieux. Donc même s'ils avaient fait fausse route au début, ils n'en démordaient pas de motivation. Tant mieux, tant mieux.

« On entraînera quand même la puissance de la technique à la fin. Chacune à sa manière de fonctionner et je préfère rester prudente. »

Mais ça pouvait effectivement attendre pour le moment, puisqu'il fallait se concentrer sur d'autres points qui demandaient de l'importance, notamment celui de la superficie, sur lequel Haō concentrait donc ses efforts pour le moment. Quant à Hikaru, elle se posait dans un coin, examinant avec un regard critique les progrès de son élève qui n'étaient pas encore tout à fait au niveau qu'elle souhaitait. Bon sang.

« Pas encore tout à fait bon. L'épaisseur des nuages a surtout une influence sur la puissance. Pour le moment, contente toi de les rendre plus disparate, quitte à en perdre un peu, on corrigera ce problème après. »

Décidément, il était long à la comprenette, parfois. Enfin, ça allait bien finir par rentrer... N'est-ce pas ? Elle l'espérait, en tout cas.
Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Sam 22 Juin - 11:41
La fatigue jouait bien son rôle pour le coups, il était de plus en plus difficile pour le vice-capitaine de se concentrer à cause de cette dernière. Les essais se comptaient part centaine et le Reiryoku du directeur diminuait petit à petit tout au long de cet apprentissage. La dernière tentative n’était toujours pas la bonne, Hikaru, elle, s’empressait de conseiller Haō, afin de pouvoir mettre un terme beaucoup plus rapidement à cette journée qui ne se finissait plus. La lumière du Soleil avait totalement disparu de la SoulSociety, pour y laisser le ciel sombrer commençant doucement à être illuminé grâce à l’astre lunaire. Ils avaient donc passés toute la journée, ce fut un bel imprévu puisqu’ils avaient pensés au départ, boucler l’apprentissage en quelques heures seulement.

Elle était néanmoins d’accord avec son homologue sur le fait de travailler la puissance de la technique plus tard, la principale lacune d’Haō n’était autre que l’épaisseur du nuage qui allait fatalement jouer sur l’étendue de la zone, du champ d’action. Depuis le début de cet entrainement, le fukutaichō de la Nibantaï persistait à créer qu’un seul nuage. Une chose qui était suffisante pour sa comparses puisque cette dernière utilisait un catalyseur. Du coups, une idée venait de plus passer par la tête, une idée qui allait sûrement surprendre son amie.

En effet, Haō récitait à nouveau une incantation qui fut un peu plus longue que les précédentes. Ce n’était pas un nuage, mais bel et bien trois nuages qui venaient d’apparaître, recouvrant la totalité de la zone de combat où se situait les protagonistes. Ainsi, trois nuages rendraient sans aucun doute possible, l’attaque plus dévastatrice. Cela dit, la portée devrait logiquement être étendue à son tour.

- Hikaru-chan, il faut se rendre à l’évidence. Je ne pourrais jamais imiter parfaitement ton Raikiri comme je le voudrais malheureusement, tu ne m’en voudras donc pas si j’y ajoute une petite touche personnelle, n’est-ce pas ?

L’ingrédient dont parlait le vice-capitaine était bien des deux nuages supplémentaires qu’il avait daigné de faire apparaître, histoire d’alimenter en charge le principal antagoniste. Elle pouvait être fière de son ami car si elle révélait que c’était là une bonne idée, ils allaient alors indéniable qu’ils faisaient un grand pas vers la dernière ligne droite. Vite, car le temps passe, et le Reiryoku s’use.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Sam 22 Juin - 17:23
Combien d’essais avaient été effectués jusque-là ? Franchement, Hikaru n’en savait rien, elle avait perdu le compte. Et c’était assez frustrant mine de rien : peut-être que s’ils avaient saisit le problème d’entrée de jeu, ils en auraient déjà terminé depuis belle lurette. Enfin, ça ne servait à rien de pester contre ça, autant se concentrer sur les efforts de son élève du jour afin qu’il maîtrise cette technique avant la fin de la journée. Certes, ils pourraient éventuellement continuer de main, mais ça ennuierait trop fortement la Vice-Capitaine : ils en termineraient aujourd’hui.

Tiens, Hikaru haussait un sourcil, suite au changement d’incantation de son homologue. Visiblement, il avait une idée pour arriver à dépasser cette barrière de la zone d’attaque. Pourquoi pas après tout. Hikaru, attentive remarquât très rapidement qu’il n’y avait pas qu’un seul nuage qui prenait place, dans la salle d’entraînement. Ni même deux, mais bien trois. Ah, d’accord ! C’était en effet une idée intéressante, à laquelle la manieuse de foudre n’avait pas pensé.

« Inutile de me poser la question. Cette technique deviendra ton propre Raikiri. Si tu te sens à l’aise comme ça, alors c’est que c’est la bonne façon de faire. »

Elle était pragmatique, il faut dire. Il était inutile de s’accrocher à une technique qu’on ne pouvait pas imiter à la perfection. Alors dans ce cas, en changer quelques aspects afin de la rendre plus personnelle était une bonne option. Elle-même l’avait fait une ou deux fois, lors de ses entraînements avec Murazaki Tengoku, le Capitaine de la Première Divion. Toujours est-il qu’ils avaient déjà un énorme pas en avant pour la réalisation de cette technique.

« Maintenant on va pouvoir se concentrer de nouveau sur la rapidité d’exécution. Pour ça, il n’y a pas de secret, il faut que tu deviennes plus à l’aise donc tu vas juste l’exécuter en boucle jusqu’à ce que ça soit assez rapide. Mais tu as déjà de bonnes bases, donc ça devrait le faire. »

Au moins, le fait de s’être trompé en chemin avait de légers avantages : les étapes déjà exécutées auparavant mettraient moins de temps que s’ils partaient de zéro. Bien sûr, la Vice-Capitaine ne s’attendait pas à ce qu’il réussisse d’entrée de jeu. Sans doute qu’il lui faudrait une petite demi-heure, afin d’atteindre la vitesse de pointe dont ils avaient besoin. Et puis après, ils pourraient en finir.

« On y est presque, donc j’veux pas entendre de protestation jusqu’à la fin. Tu dois tenir quitte à être à la limite de l’inconscience, pigé ? »
Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Dim 23 Juin - 11:08
Hikaru s’en fichait royalement qu’Haō modifiait un peu sa technique pour avoir plus de facilités à l’assimiler et ça marchait visiblement. Le fait que le principal nuage soit alimenté par deux autres générateurs lui donnait une puissance suffisante adéquate au rang de la technique, mais encore là tout n’était au point, mais le début était prometteur et la fin était plus proche sue prévu. Quand on a les bons ingrédients et la bonne recette, il facile de faire de la bonne cuisine. Le problème était donc la vitesse d’exécution, une chose avec laquelle le vice-capitaine n’était pas forcément très à l’aise, loi qui préférait tout miser sur la puissance de ses sorts, mais pour pouvoir utiliser le Raikiri en coma face à des adversaires, il n’avait pas d’autre choix que d’y bosser, sous les conseils de son amie, elle qui se montrait si crue dans ses paroles, mais qui avait tout de même confiance en lui, elle savait qu’il y arriverait.

Il est vrai que faire apparaître trois nuages lui demandait un certains temps de réalisation ce qui n’était pas vraiment efficace, cela laissait une trop grosse opportunité à un adversaire de frapper en premier, il fallait trouvera donc autre chose, autre chose qui lui permettrait d’accélérer ce processus, mais quoi ? Il se disait qu’il finirait bien par trouver en faisant plusieurs essais. Des essais qui ne cessaient de le fatiguer de plus en plus, mais c’était le à prix à payer s’il voulait s’améliorer. Alors les tentatives venaient de reprendre.

Soudainement, une idée lui traversa l’esprit, il comptait en mettre plein la vue à sa comparse. Suite à une incantation, Haō venait de faire apparaître un nuage au-dessus de leur tête. Ce dernier ce divisa en trois plus rapidement que prévu même. Le tout était concentré sur un seul nuage et le fait de le diviser était plus rapide d’exécution que d’en faire apparaître trois similaires. Voyant que cette façon de faire était plus efficace, il décida de continuer sur cette voie afin de perfectionner sa rapidité, jusqu’à en impressionner Hikaru.

- J’y suis presque ! Le fait de diviser le nuage est plus rapide que d’en créer deux autres similaires, je le savais. Il me reste plus qu’à persévérer et nous aurons enfin terminé.

Ils étaient sûrement pressés d’en finir au plus vite avec cet apprentissage.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Dim 23 Juin - 15:17
Haō ne prenait jamais mal les remarques cassantes d’Hikaru, peu importait à quel point elle pouvait être dure avec lui. C’était le bon état d’esprit, Hikaru appréciant particulièrement les personnes qui faisaient des efforts et ne se laissaient pas démonter par des échecs consécutifs. Au contraire même, il n’arrêtait pas de chercher des astuces et faisait carburer sa caboche afin d’arriver à passer outre ses difficultés. Et son idée du moment était relativement inventive, Hikaru devait bien l’avouer. Faire un unique nuage puis le diviser En effet, ça pouvait régler certains problèmes, notamment sur la vitesse d’exécution de la technique, mais ça apportait son lot de problème. Bah, ça, ça se travaillait donc pas la peine de s’en faire pour le moment. Un simple rappel à l’ordre suffirait.

« En effet, mais tu perds en puissance. Il te faudra donc concentrer plus d’énergie pour compenser ce manque à gagner. Mais c’est une bonne solution. »

Décidément, cette technique était un vrai casse-tête pour les deux amis. Mais bon, ça se justifiait aussi par le degré de puissance de l’attaque, qui pouvait clairement clore un combat en un seul coup si elle était correctement utilisée. Et ça, Hikaru savait que son partenaire d’entraînement en était largement capable. Il fallait juste de la pratique, beaucoup de pratique.

« On y est presque oui. Franchement, si j’avais su que ça prendrait autant de temps, j’aurais demandé un paiement... »

Une petite blague pour détendre l’atmosphère. À ce rythme, elle ne savait pas si elle allait tenir encore longtemps avant de péter une durite. Mais elle se devait de tenir, ne serait-ce que par professionnalisme. Dans tous les cas, son élève continuait son entraînement sous son regard expert.

« Quand même, on a de la chance de pouvoir perdre du temps sur une journée entière comme ça. Je me demande bien ce que peuvent foutre les Capitaines… »

Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Dim 23 Juin - 16:47
Elle semblait plutôt d’accord avec l’idée de son comparse, à vouloir diviser le nuage en trois, certes il perdait en puissance et demanderais pour le coup un peu plus de concentration d’énergie, mais la vitesse d’exécution était au rendez-vous et c’était là un grand pas de franchit. Les essais avaient été relativement nombreux afin de maitriser parfaitement ce début de technique, une fois qu’il avait adopté la bonne manière d’exécuter à une image rémanente l’apparition et la division du nuage, ainsi que la couverture de la largeur de la zone de combat, ils pouvaient désormais se concentrer sur l’étape finale, la puissance.

Ils étaient à bout, lui de force et elle de patience, après tout, ils avaient passé toute la journée. D’un ton humoriste pour détendre l’atmosphère tendue, elle disait demander un paiement si elle avait su que cela durerait autant de temps, bonne blague qui fit sourire légèrement le vice-capitaine, mais ils reprirent très rapidement leur sérieux afin de continuer, plus vite ce sera terminé et plus vite ils seront libres, c’est ce dont pensait Hao, lui qui n’en pouvait plus. Ce n’était pas pour autant qu’il baissait les bras, au contraire, sa détermination augmentait en voyant qu’une fois qu’ils avaient compris le problème, l’apprentissage se passait beaucoup mieux.

Le professeur venait de se concentrer à nouveau, c’est comme si le temps s’était arrêté autour de lui. Le nuage principal commençait lentement à se charger, puis vint l’aide des deux autres. Une lumière pouvait éblouir la pièce dans tout son ensemble et subitement un éclair s’abattit sur le sol. Bien que la puissance était nettement supérieure è tous les essais précédent, ce n’était pas encore suffisant. Il tentait tant bien que mal de charger un maximum son nuage, les dégâts n’étaient pas satisfaisants. Heureusement pour lui, il ne manquait jamais de ressources et avait finalement trouvé la clef du succès, mais pour le coups, il se posa un peu histoire de souffler et converser avec la jeune femme qui se posait pas mal de questions, du genre qu’est-ce que pouvait bien manigancer les capitaines.

- Pfiouuuh, c’est pas de tout repos l’apprentissage de cette technique, mais ne t’en fais pas. Je te revaudrais ça, Hikaru-chan. Ceci dit, je suis plutôt d’accord avec toi. Je ne sais pas ce qu’ils mijotent, mais je sens qu’on le découvrira bien assez tôt.

Les capitaines étaient partis depuis un moment maintenant, mais les deux amis n’étaient pas restés les bras croisés sans rien faire, au contraire.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Lun 24 Juin - 1:58
Haō appréciait donc sa blague, tant mieux. Enfin, non pas qu'elle aurait refusé s'il lui avait réellement versé un paiement, mais il ne fallait sans doute pas rêver. Et puis, ce n'est pas comme si, en tant que Vice-Capitaine, ils étaient payés grassement après tout, pas vrai ? Hikaru elle-même avait beaucoup d'économies de côté, car au final, elle était assez peu dépensière. Alors elle n'osait pas imaginer combien devait gagner un Capitaine de Division. Elle devrait poser la question à Tomoe, un de ces quatre, peut-être à son retour ? Mais pour l'heurte, il fallait veiller à ce que son élève assimile correctement sa technique et il y était presque, elle le sentait.

Le nouvel essai était presque satisfaisant. Hikaru avait presque envie de soupirer de soulagement, mais elle ne pouvait pas se le permettre, pas encore. C'était un coup à perdre sa concentration et faire de la merde, ce qui aurait été... dommage. Il ne manquerait plus qu'il se rate et dépense ses dernières réserves d'énergie dans le vent, les forçant à repousser la fin de l'apprentissage à plus tard. Et autant dire que dans un tel cas, Hikaru exploserait et pas sûr que les bâtiments de la Chiebukuro supportent ces accès de rage. Et elle n'avait pas très envie de se faire exploser par le Sotaicho, bizarrement. Il décida quand même de prendre une courte pause pour répondre.

« Ouais, mais franchement ils abusent. On a pas eu de message, ni aucune directive particulière. À croire qu'on est leurs chiens... »

Salée ? Un petit peu. Elle comprenait qu'on ne puisse pas toujours dévoiler les informations, c'était normal. Mais au moins les avertir, qu'ils ne s'en rendent pas compte comme ça du jour au lendemain.

« Heureusement qu’on est assez compétents pour gérer en leur absence. Manquerait plus qu'on subisse une attaque en leur absence. Mais bon, ça se saurait, si on étaient considérés. »

Hikaru savait qu'elle était bien considéré par sa Capitaine. Il fallait dire que les liens entre les hommes de la Troisième étaient assez forts, à cause des remarques désobligeantes qu'ils subissaient des autres Divisions. Et comme ce cher Sotaicho ne daignait pas leur accorder l'honneur de leur parler, considérant sans doute qu'en dessous de Capitaine, on faisait partie de la plèbe... Bref.

« Bon, on y est presque. Alors bouge-toi, qu'on en finisse. Si je reste une minute de plus ici, je crois que je vais casser quelque chose. »

Sa patience était à bout.


Alignement : Loyal-Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Amakusa Shiro - Fate Apocrypha
Messages : 83
Expérience : 262
Reiryoku : 50250
Date d'inscription : 28/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Haō
Lun 24 Juin - 19:23
Une courte pause s’était ainsi imposée durant laquelle les deux amies profitèrent pour converser afin de donner leur opinion en vue de l’absence bizarre des capitaines. Et pour le coups, la jeune femme avait vraisemblablement l’air d’avoir une dent contre sa supérieure, elle n’appréciait pas que cette dernière se soit absentée sans prévention, en même temps, ils sont les capitaines et bien que cela ne soit en aucun cas respectable et compréhensif, ils étaient libres de faire ce que bon leur semblait juste.

La jeune vice-capitaine voyait cela comme un acte insultant allant même se comparer à des chiens, elle n’y allait vraiment pas de main morte et compliqué serait d’essayer de la calmer, le mieux était pour le directeur de se remettre au travail le plus rapidement possible et mettre un terme à tout ça, il était temps, oui. Cette courte pause lui avait fait un bien fou, elle lui avait permis de regagner une infime quantité d’énergie, nettement suffisante pour parvenir à l’acte final. Cependant, il tentait de gratter quelques secondes supplémentaires en prenant la peine répondre à son homologue, sur un ton humoriste.

- Tu ne devrais pas le prendre comme ça Hikaru-chan, car au final c’est là une preuve de confiance qu’ils nous font. Personnellement au sein de la Nibantaï je n’ai pas ressenti une once d’inquiétude chez les Shinigamis, au contraire. J’ai l’impression qu’ils se réjouissent de voir le capitaine absent. L’Ichibantaï n’a pas pointé le bout de son nez non plus cela veut dire que nous sommes les deux seules personnes à avoir pris les choses en main.

La fin de son discours avait dérivé sur un ton de voix plus mécanique et sérieux. Déterminé à reprendre l’apprentissage de la technique, il se relevait à l’aide de ses bras après avoir terminé.

- Quoiqu’il en soit, nous allons préparer quelques rapports pour leur retour. Pour le moment, nous, on a une mission à terminer.

Et il serait temps en effet car la patience d’Hikaru semblait s’approcher de ses limites tout doucement et celle d’Haō n’était pas loin non plus, il était inconcevable de remettre l’entraînement à un autre jour. Le directeur avait adopté une position assez particulière et entrait part la suite dans un instant de concentration digne des plus grands instants. L’échec n’était pas envisageable puisqu’il comptait mettre toute l’énergie qui lui restait et Dieu seul sait la quantité de Reiryoku qu’il avait déjà dépensé précédemment dans des essais pitoyables, mais là, il semblait pour le coups sûr de lui.

À la suite d’une incantation récitée de la part du fukutaïchō, un énorme nuage de couleur grisâtre s’était formé au-dessus de leur crâne. Ce dernier était plus imposant que tous et se divisa à une vitesse folle, comme s’ils avaient toujours été présent. À la différence de tous les essais, le nuage ne s’était pas alimenté de ses copies, mais les trois nuages se chargèrent mutuellement. Suivit d’un mouvement de l’index, le vice-capitaine laissait échapper de sa fine bouche tout en hurlant, le nom de la technique, Raikiri !

Trois puissants éclairs venaient de s’abattre sur toute l’étendue de la zone de combat à une vitesse ahurissante. Les dégâts étaient considérablement élevés, au point même d’y laisser un cratère dans le sol. Hikaru qui voyait là toute la puissance du sort s’était bel et bien retirée de la zone tout en appréciant l’effort et la détermination de son partenaire. Lui qui après cette dernière tentative venait de s’écrouler au sol, vidé de son énergie. Il lui aura fallu tout de même quelques minutes avant de reprendre conscience. Un sourire s’affichait sur son visage, venant ainsi exclamer sa joie.

- Je te l’avais dit qu’on y arriverait.. Hikaru-chan.

Puis tomba à nouveau dans l'inconscience. C’était la fin, les portes venaient de s’ouvrir et l’équipe médicale qu’avait convoqué le directeur spécialement pour cette journée le prenait en charge sans plus attendre.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 270
Expérience : 911
Reiryoku : 75750
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 27 Juin - 13:36
Une preuve de confiance ? Oui éventuellement ça pouvait se traduire comme ça, même si Hikaru était relativement sceptique. Après, elle savait que si Tomoe devait confier sa vie à une seule personne dans tout le Seireitei, ce serait probablement elle. Et puis comme quoi, ils avaient raison, puisque Haō et elle avaient fait le nécessaire pour renforcer la Deuxième et Troisième Division. Et comme son comparse l’avait fait remarquer ; aucun mouvement de ce genre n’avait été fait du côté de la Première Division. Comme quoi, ils la ramenaient beaucoup, mais pour agir, ce n’était pas encore tout à fait ça. Comme quoi, à part la ramener sur des sujets qu’ils ne maîtrisaient pas et se pavaner, ils ne faisaient pas grand-chose.

« En effet, comme ça ils seront au courant de tout une fois de retour. »

Après tout, plus les Capitaines avaient les informations tôt, plus ils pouvaient faire leur travail avec efficacité et rapidité. Et ce gain de temps, même minime pourrait être utiliser à des choses bien plus pertinentes, comme l’entraînement qu’ils faisaient actuellement. Ils touchaient au but, il ne restait qu’une petite étape et c’était parfait. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il l’accomplisse correctement, afin que l’entraînement se terminent, pour qu’ils puissent retourner à leurs quartiers respectifs.

« Et t’as pas intérêt à te foirer, cette fois ! »

Bien sûr, elle savait qu’il y arriverait. Mais rien ne l’empêchait de lui mettre un peu de pression sur les épaules, après tout. C’était marrant et puis, si ça lui permettait de performer de manière encore meilleure, c’était tout bénef, autant pour lui que pour elle. Et enfin il y avait du changement ! Du vrai changement et en voyant les nuages se charger à une telle vitesse et avec une telle concentration d’énergie, elle savait que c’était bon.

Par contre, la salle d’entraînement, elle avait fini en bien piteux état. Bah, tant pis, une équipe de nettoyage allait bien arriver. Mais ce n’était pas ça qui fit son apparition, mais bien une équipe médicale, pour récupérer le pauvre Vice-Capitaine qui était tombé, n’ayant plus aucune goutte d’énergie. Il ronflait, il ronflait ce con. Décidément, à croire qu’il n’y avait qu’à la Troisième, que les gens étaient résistants…

« Fragile… »

C’était le seul mot qu’elle prononça avant de disparaître, filant à toute vitesse pour retourner aux quartiers de la Troisième Division. Après tout avec tout ça, il y avait toute une journée de paperasse à rattraper. Quel plaisir…
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei
[Apprentissage] God of Thunder [Asakura Hao]

Sauter vers: