[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme
 :: Soul Society :: Seireitei :: Chiebukuro

Messages : 88
Expérience : 268
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Mer 24 Avr - 13:25
Date : ... au courant de l'Été 750 ...
Lieu : ... quelque part dans le quartier de Chiebukuro ...

Pour chaque découverte scientifique majeure, il y en a des milliers inutiles, jetant de nombreuses ressources par les fenêtres – en temps comme en argent. Faut-il abandonner les recherches pour autant ? La réponse est bien évidemment non. Ainsi, dans le sous-sol de Chiebukuro œuvrent de nombreux "responsables de projet", n'ayant toutefois de "responsable" que le titre, essayant de devenir le nouveau Benehime malgré leur succession d'échecs quotidiens.

Afin de pallier à cette incompétence générale au sein de ta propre Division, tu as décidé de t'investir toi-même dans un projet, @Sakazuki Sôo. Tu n'attends pas grand chose de cette idée, et alloues une partie de ton propre temps libre pour cela, mais... c'est pour le bien commun, n'est-ce pas ? À tes côtés, tu as l'un de tes fidèles Fukutaicho, @Kyo Akirō, prêt à te soutenir corps et âme dans cette dure épreuve.

De ton côté, @Tokugawa Eien, tu as "décidé" de répondre à l'appel du fameux responsable de projet afin de lui donner de nouvelles idées susceptibles de révolutionner la Soul Society. Peut-être est-ce à cause d'un petit oiseau dont toi seul connait le nom, qui t'a soufflé que le Taicho de la 2ème Division allait se retrousser les manches ? Ça, personne ne le sait officiellement. Mais tu es pourtant sur le coup...

HRP. Je vous laisse vous réunir et/ou rejoindre le complexe scientifique.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Taicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 76
Expérience : 180
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Sakazuki Sôo
Ven 26 Avr - 21:24

Il y a bien longtemps que je ne m’étais pas plongé sur un autre projet que celui que nous appelons “Notre fil rouge” avec Akiro. C’était d’ailleurs lui qui devait rejoindre en ce début de soirée.
Une heure bien tardive pour convoquer mon vice capitaine et ce Shinigami de la première pour une mission plutôt… Hors du commun.

Yamamushi Zabura était un scientifique en pénurie d’idées. Je l’avais mis sur le projet de trouver quelque chose qui pourrait faciliter la vie des Shinigami lorsqu’ils doivent se déplacer dans le monde des humains. Entre tous ces mortels manipulant le Reiryoku qui nous ont à l’œil, il n’est pas simple pour la troisième division de faire efficacement son travail en territoire hostile. Cependant, le projet stagnait à un point telle que je me devais d’intervenir. C'était pour cette raison que j’avais fait dépêcher mon Akiro, vice capitaine.

J’avais l'espoir de pouvoir rattraper le temps perdu sur cette affaire grâce à notre présence à tous deux. Mais ce n’était pas tout. J’avais également convié un Shinigami de la première division à cette rencontre. Tokugawa Eien était un jeune Shinigami qui se détachait dans plusieurs manières de la masse. Il n’avait témoigné d’aucun talent particulier bien au contraire, il s'avérait être bien en dessous de la moyenne lui qui rencontrait des difficultés majeures dans l’apprentissage du Reiryoku. Autant dire qu’il souffrait d’un réel manque de pratique, mais pour ce qui était de la théorie… Ce Shinigami n’avait rien à envié aux membre du département scientifique. Il avait été redirigé par défaut dans la brigade Senshi de la première division pour pallier à son manque de savoir faire sur le terrain. Lui qui devait faire preuve d’encore plus de travail que les autres. Après avec les capacités qu’il avait démontré, il n’aurait aucun problème pour palier à ses difficultés s'il y mettait un peu plus du siens et cessais de perdre son temps à courir après toute les jeunes femmes de sa promotion à la fois.

Quoi qu’il en était, j’avais demandé à ce qu’il me précède avec Akiro lors de ce travail, histoire de faire un bilan sur ses acquis et voir s'il était désormais apte ou non à ce que je lui soumette une proposition de migration de division.

Alors que je rangeais quelques fiches dans mon bureau du laboratoire - parce que oui, j’ai beaucoup de bureaux différents partout dans le Seireitei, c’est comme ça. - La porte coulissante en papier mâché avait été poussée par quelqu’un était-ce Eien ou Akiro ?

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 0dna

Science bitch !
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Ookurikara - Touken Ranbu
Messages : 13
Expérience : 81
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 01/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Akirō
Sam 27 Avr - 17:57
J'avais passé les derniers jours à dormir, il fallait dire que je manquais pas mal de sommeil et que cela faisait une éternité que je ne m'étais pas plonger dans le monde merveilleux des rêves. J'avais donc fait le plein d’énergie pour plusieurs jours et cela était important puisque j'avais été convier par Sôo afin de mettre au point une nouvelle technologie, une technologie révolutionnaire qui pourrait sûrement beaucoup nous aidé avec le monde des humains.

Je m'étais donc lever avant de faire craquer mon coup et de mettre mon Zanpakuto à ma ceinture, je ne l'utilisais que très rarement, mais il fallait tout de même le garder sur moi, il fallait bien se tenir prêt quoi qu'il puisse se passer.
Je m'étais donc rendu dans le bureau de Sôo ouvrant donc sa porte en baillant.

« C'est moi So.... Sakazuki taicho, vous avez fait appel à moi il me semble. Je suis désolé si je suis en retard mais j'avais légèrement besoin de sommeil. On s'y met ? »


Oui j'avais failli appeler mon capitaine par son prénom, c'était une mauvaise habitude que j'avais quand je parlais de lui à d'autres personnes. Il fallait que je perde cette attitude.

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 1tlz
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 186
Expérience : 438
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa Eien
Sam 27 Avr - 19:05


Bouteille de Jack’Da à la main, tu venais tout juste de quitter l’habitacle de tout tes désirs pour aller bosser – Eh oui encore, on n’arrête pas la charo life. À moitié ivre mort tu te rendis en direction des locaux de la Seconde, Sakazuki t’attendais avec impatience pour mettre en place un énième outils qui soit disant viendra bouleverser la vie des Shinigami. Ouais ouais ouais. Une Benehime du pauvre grosso modo. Il avait ni son talent ni ses formes mais il persistait quand même. J’pouvais lui concéder ça.  

Un simple coup de pied te permis d’entrer par la suite dans le bureau contenant Akiro et Soo. Tu empestais l’alcool et la femme. Sah quel plaisir de pouvoir travailler dans ses conditions. Des idées ? Tu en avais des centaines ; un talkie walkie allume cigare. Une voiture qui roulait à l’herbe. Le premier album de "rap" du Gotei. Enfin bref, une mine d’or sur pattes.

« Soooo & Akiroooo. J’vous aimes bien les frères mais doucement. M’appelez plus jamais à cette heure. J’ai de la tigresse à soulever comme vous pouvez le constater.   »

Et c’était bel et bien le cas. T’étais encore en peignoir/robe de chambre/insérer une tenue cheloue. Tu apposas ta bouteille contre tes lèvres, buvant d’une traite une quantité importante d’alcool tandis que tes joues commençaient à rougir.

« Bon les binoclards, on part sur quoi comme projets ? Une station orbitale ? Un canon qui crache du Hado ? Une forge pour reforger les zanpakuto détruit ? Un dangai bis ? Une breche dans le dangai pour que ce passage annihile le hueco mundo ? J’suis chaud pour faire du sale ce soir. Mais rapidement, j’ai 2/3 meufs qui m’attendent là. »

Cette invention aura un flow du futur. Bah oui, logique. Tu y participais. Tu étais littéralement l’élément en trop – comme souvent.

« Allez comme dirait les humains, Bismillah. »


Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Taicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 76
Expérience : 180
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Sakazuki Sôo
Lun 29 Avr - 16:10
S’était bien Akiro qui poussa la porte de mon bureau souterrain. Il avait beaucoup été sollicité ces derniers temps et je lui avais accordé quelques journées pour se reposer avant ce soir. En arrivant, il s’excusa par son retard et faillit m’appeler par mon prénom, ce qui me fait sourire. Un petit sourire à la fois moqueur et bienveillant.

- Il n’y a pas de mal Vice-Capitaine Kyo ! Lui fis-je avec le même sourire moqueur. Dans la sphère du privé, je ne t’interdis pas de m’appeler par mon Prénom, tu sais. Notre travail autour de notre… “Fil rouge” nous a rendu suffisamment proches, n’est-ce pas ?


En effet, j’avais une grande estime pour Akiro, que je considérais comme mon champion. J’étais toujours empli de fierté que je pouvais admirer le Zanpakuto que j’avais conçus à sa ceinture. Nos projets communs et son application pour le département des sciences lui avaient valu le titre de vice-capitaine même sans avoir atteint la puissance requise, disons que j’avais confiance en lui et fait preuve d’un peu de favoritisme.

- Nous pourrons commencer le travail que Tokugawa de la première division nous aura rejoint, il ne devrait plus t....


Qu’est-ce que c'était que ce guignol ?! Mais il était complètement bourré ! Moi qui pensais que la Brigade Senshi contribuerait à le redresser, c’était tout le contraire ! L’influence de Tengoku l’avait corrompu ! Reprenant mon calme, je fouillais dans mes tiroirs.

- Hm.. Bonsoir Tokugawa. Je te demanderais de nous appelez Capitaine Sakazuki et Vice-capitaine Kyo, s’il te plaît. La dernière fois que nous nous sommes vue, tu étais encore étudiant à l’académie. Si tu es ici ce soir, c’est pour que je puisse te réévaluer maintenant que tu acquis de l'expérience au sein de la Brigade Senshi...

Je tendais une pilule que j’avais trouvé dans mon tiroir. Je lui avais également servi un verre d’eau pour l’aider à avaler la gélule.

- Nous allons travailler sur un prototype de corps artificiel pour la troisième division. Le principe de ce corps est de pouvoir l’enfiler comme un vêtement dans le monde des humains pour paraître inaperçus. En attendant, ce corps n’est qu’une coquille vide. Si tu veux bien j’aimerais que tu avales cela Tokugawa, le vice capitaine Kyo et moi-même en avons déjà avalé une avant ton arrivée. Il s'agit d’un médicament permettant de résister aux radiations du matériel que nous allons utiliser.

En réalité, cette gélule avait pour unique but de dégriser pendant une dizaine d’heures la personne qui prend ce médicament, cependant… La gueule de bois en serait que dix fois pire le lendemain.

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 0dna

Science bitch !
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Ookurikara - Touken Ranbu
Messages : 13
Expérience : 81
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 01/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Akirō
Jeu 2 Mai - 17:38
J'avais donc passe le pas de la porte et tout de suite je pus voir le sourire de mon capitaine. Comme toujours, il était compréhensif et évidemment il ne m’en voulait pas de l’appeler par son prénom, enfin bon après tous nous avions « ce » projet en commun qui nous avait rapprochés.
Je mis ma main devant ma bouche avant que monsieur Tokugawa n'arrive, je voulais bailler, mais son comportement m'en avait dissuadé. Premièrement son langage était très particulier, il ressemblait à un dialecte barbare qui existait sur terre et secondement, il puait l'alcool à deux kilomètres, c'était vraiment horrible.

Mon capitaine lui parla franchement et surtout avec respect, bien que l'autre ne le méritait absolument pas, je baillais alors en les regardant, nous avions peut-être eu tort de faire appel à cet homme, il n'était peut-être pas assez compétant pour ce que l'on allait faire.
Sôo lui donna une pilule en lui rétorquant que cela était une protection, alors que ce n'était rien de plus qu'une pilule pour dégriser.
Un énorme sourire se posa sur mon visage tandis que je me retenais de rire, je savais de quoi il s'agissait en réalité et cela me faisais rire intérieurement.

Je fis craquer mon coup avant de prendre la parole.

« Un corps artificiel, cela va être amusant à mettre au point, surtout avec Tokugawa-chan. Nous devrions peut-être commencer d'ailleurs, nous commençons par quoi d'ailleurs Sakazuki-taicho ? »

J'aurais sûrement pu deviner les étapes, mais pour le moment je n'en avais pas très envie.

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 1tlz
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 186
Expérience : 438
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa Eien
Jeu 2 Mai - 18:21


Pfiouuuuuuh. C’était quoi cette équipe de bras cassé que l’on t’avais fournis. À part blablaté, rire comme des guignols, y’avait rien de concret. T’allais leur mettre ton petit ko verbal, histoire de bien débuté. Ah frère, t’avais vraiment pas le temps. Tu venais de taper une petite gorgée de saké.

« Inutile de faire les mijaurées. Inutile non plus de se la jouer grands princes avec des grades factices. On est pas là pour enfoncer des portes ouvertes. »

Avoir. Besoin. De. Dire. Ça. Toi. Lol. C’était bien la preuve que tu allais être un moteur du groupe. Si on te l’avais dit plus tôt. Tu aurais géré cette mission en solo. Car franchement, ils te faisaient honte. Et dire que c’était eux qui voulaient renverser Tengoku et qui avaient plein d’idées capable de graille une peine de mort.

« Bon déjà pour toi Akiro, c’est MONSIEUR Tokugawa. Et hors de question que j’avale cette merde. Ce genre de douille pas à moi. Mort de rire. »

Soo avait essayé de te douiller. Toi le plus grand escroc que cette oui-vie avait porté. Sah quel ignominie. Si tu avais la force nécessaire, tu les aurais bifflé. Mais vu que t’étais une merde, bah tu traçais ta route sur un autre sujet. La masturbation intellectuelle. Très peu pour toi.

« Un corps artificiel. Je vois pas vraiment l’interêt, on a pas besoin de faire ami-ami avec les singes humains. Après si tu veux te faire bien voir depuis Benehime, m’ouais t’aurais pu trouver mieux. »

Tu connaissais le point faible du second capitaine. Benehime-tchoin. Et qui plus est ton intervention se voulait pertinente. On n’avait pas besoin de ça. C’était encore une lubie de kikoo, malheureusement. Mais des têtes allaient tomber. Un shinigami n’avais pas pour vocation de servie l’homme et encore moins de s’allier avec cette engeance. Faire ami-ami... Alalah. Une forge spirituelle pour remodeler des zanpakuto aurait été meilleurs. Tant pis c’était trop tard.

« Ce genre de petit procédé va nous demander plein de matériaux. Coquille vide sans âme, du reiryoku en veux-tu en voila, trouver un moyen de faire migrer l’âme sans sequelle, et plein d’autres petits gadgets super marrant et drôle, lol. Inutile d’rester ici, ramenons l’intendant. Il a peut être plusieurs pistes à nous offrir ce bouffon. »

Sans même attendre la réaction de ces galériens, tu sortais du bureau direction le labo. Ils pouvaient dire ce qu’ils voulaient, on faisait du sur place. C’était lourd. Même si t’étais qu’un simple nittohei de Senshi, t’allais leur faire comprendre que ton cerveau était bien au dessus du leur. Justement, c’était alcoolisé que tu te contrôlais le mieux. Un corps sain dans un esprit sain, la plus grosse des douilles.

Bang Bang.

Messages : 88
Expérience : 268
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Mar 7 Mai - 12:33
Après vous être retrouvés (nez à nez devant Tokugawa Eien), vous arrivez finalement au laboratoire du fameux contact ayant demandé de l'aide pour son nouveau projet. Un petit écriteau trône sur la porte du bureau adjacent : Yamamushi Zabura. Un scientifique à la réputation d'incompétent.
Vous arrivez au laboratoire de Yamamushi Zabura.

Alors que vous vous apprêtez à entrer dans le fameux laboratoire, vous entendez un "PUTAIN, COUCHEZ-VOUS !" caractéristique, suivi d'une explosion projetant la porte pourtant renforcée du laboratoire, vers l'extérieur. En espérant que vous n'êtes pas dans sa trajectoire. Sinon, prenez-la en compte.
Une explosion projette la porte vers vous à toute vitesse (Tech. Vitesse de rang B).

Très vite, une fumée noire opaque, asphyxiante, s'échappe de la pièce. Une poignée de scientifiques sortent en trombes, crachant leurs bronches pour ne pas mourir sous le coup du terrible accident venant d'arriver. Véritable héros, Kyoshiro sort de son royaume en dernier, la tête haute, les yeux rougies d'irritation, les joues expressément gonflées pour garder sa respiration. Une fois sorti, il prend enfin la peine d'expirer, et de reprendre un bon bol d'air frais. Bienvenue à Chiebukuro.
Le responsable des lieux sort enfin de la fumée.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Taicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 76
Expérience : 180
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Sakazuki Sôo
Dim 12 Mai - 1:14
Je regardais désespérément Akiro. Comment Eien pouvait, il déblatérer un tel taux de conneries à la seconde même en étant bourré. Je me devais d’intervenir avant de rejoindre notre lieu de travail.

- Premièrement en tant que Capitaine de la seconde division, c’est à moi de décider ce qui est utile à développer ou non pour la Soul Society et seul le Sotaicho possède le droit de me contredire sur ce fait. Secondement, l’objectif de notre projet est bien de créer des corps artificiels pour faciliter notre progression dans le monde des humains. Il n’est pas question de faire “ami-ami” avec eux, comme vous le dites. Et troisièmement, je vous prierais de bien vouloir avaler cette pilule et vous adresser à nous d’une autre manière si vous ne voulez pas que je vous renvoie au Kyuutei avec un rapport pour impertinence. Nous avons beau ne pas appartenir à la même division, je reste un capitaine et par extension, votre supérieur. Est-ce bien claire Monsieur Tokugawa ?


Après avoir dit ces mots j'expirais longuement. J’avais l'espoir de pouvoir évaluer une nouvelle fois cette énergumène, mais son comportement semblait avoir bien empiré. Je m’étais quand même engagé à l’encadrer durant cette mission… Et je devais m’y tenir je ne voulais pas que les relations entre la Première et la Deuxième passent de Médiocre à Exécrable.
Néanmoins, Eien n’avait pas dit que de choses insensés, ce projet allait bien nous coûter en ressources et en énergie.

Nous avions ensuite pris la direction du laboratoire 423, celui que j’avais attribué à l’équipe de Zabura. J’avais peur que la tension ne monte avec Eien. Nous n’avions vraiment pas besoin de ça.

Le long du trajet, je faisais souvent quelques signes à Akiro parfois même, je lui parlais en langage scientifique de divers choses, majoritairement de d’autres projets, mais certainement pas “du projet” ! Du moins pas tant qu'Eien se trouvait dernière nous.

Arrivé devant la porte je n’eu à peine le temps d’entendre le début d’une détonation que j’eu le réflexe d’utiliser mon enchevêtrement pour arrêter la porte juste avant qu’elle ne m'atteigne en plein visage.

Je me tournais vers Akiro,

- Eh bien, heureusement que je vois encore de cet œil !

J’observais une myriade de scientifiques sortant du laboratoire la queue entre les jambes, accompagner d’une fumée noire qui ne semblait étrangement plus meurtrière que celle dégagée par mon tabac. Le regard énervé, je comptais bien user de mon grade et de la peur que je pouvais inspirer à mes sujets pour mettre au clair ce qui se passait ici. de plus, Akiro m'accompagnait, alors ces scientifiques avaient intérêts à avoir des bonnes excuse pour ne pas avoir à se faire réprimander pour leur vice-capitaine et leur capitaine. Je fis en sorte de bien fixé chacun d’eux dans les yeux pour être certain que tout avait pu bénéficier de mon œil réprimandeur. Un grand silence régnait. Tandis que la fumée commençait à se dissipée à l’intérieur du laboratoire.

- Puis-je avoir une explication ? Fis-je en fixant Zabura qui venait de sortir.


_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 0dna

Science bitch !
Rang : B
Grade : Fukutaicho, Nibantai
Avatar : Ookurikara - Touken Ranbu
Messages : 13
Expérience : 81
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 01/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Akirō
Jeu 16 Mai - 2:55
Le comportement d’Eien commençais sincèrement à me les briser, je ne voulais rien faire ou rien dire par respect envers son capitaine ou le miens, mais s'il continuait ainsi alors j'allais devoir agir contre lui, quitte à lui faire comprendre que la politesse cela se méritait et que pour le moment il ne méritait rien d'autre qu'un bon hado dans les dents.
Sôo prit alors la parole en le remettant bien à sa place tandis qu'un large sourire venait se posait sur mon visage, il n'avait pas été tendre et c'était ce qu'il lui fallait, comme un enfant, il fallait le remettre sur le droit chemin, même si pour lui, c'était une cause perdue à mon avis.

Après ce petit incident, nous nous rendions tous les trois en direction du labo de Zabura, c'était un scientifique pas très talentueux, mais au moins il suivait les ordres et cela c'était agréable ! Nous nous étions donc rendu vers son labo en discutant, avec Sôo, de nos divers projets. Nous arrivions donc près du labo quand une détonation fit son apparition et que la porte se dirigeait droit vers nous, par réflexe je posais ma main sur mon Zanpakuto, mais Sôo arrêta la porte grâce à son Kido, c'était impressionnant je devais l'avouer, il avait un temps de réaction record, il n'avait vraiment pas voler son rang de capitaine !
Enfin bref je soupirais longuement en espérant que cette explosion n'était pas à cause de Zabura, même si je savais pertinemment qu'il en était le responsable.

Le capitaine regarda Zabura en lui demandant des explications tandis que je le regardais essayer de s'expliquer.


« Une telle explosion, tu as dû y allez fort cette fois. Explique-nous vite ce qui c'est passé avant que le capitaine ne s’énerve pour de vrai »

Je voulais rire, car je ne compte plus le nombre d'explosions que j'avais causés depuis que j'avais intégré la seconde division, mais ce n'était pas vraiment le bon moment et puis Sôo avait l'air de pas rire lui donc il valait mieux se retenir pour le moment.
J'attendais avec impatience ces explications, à telle point que j'avais presque oublié l'existence d’Eien.

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 1tlz
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 186
Expérience : 438
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa Eien
Jeu 16 Mai - 11:41


????

Mais c’était quoi ça ?????

????

Quelle genre de couardise, quelle genre de lâcheté, quelle genre de débilité profonde s’emparaient d’eux ? Entre un pro suceur qui ne faisait que sourire et un taicho qui te parlais comme si t’étais son petit. Sah la deuxième division ils avaient vu la vierge ou so comman ????

C’était quelle genre de gars baisé du cerveau, mdr ???

« Non. »

Ce n’était ni le premier, ni le dernier rappel à l’ordre. Ça te faisais ni chaud, ni froid.

La main venait détruire le comprimé. C’étaient des narvalo les deux là, tu étais l’homme le plus attacher a la hiérarchie MAIS les frères doucement. Vous deviez calmer vos ardeurs de white knight. En les voyant, ils te rappelaient les SJW. Sah quel dégoût.

Inutile de c/c ce qu’ils avaient tous déjà écrit. Vous l’aviez compris. Une porte s’envolait blablabla. Soo l’arretait blablabla. Par contre quelque chose te choquait. Pourquooooooi ils perdaient du temps à demander des explications à un scientifique, alors qu’eux même l’étaient et connaissaient la raison. Il faisait juste son taff.

Pfiouh. Des bras cassés j’vous jure. Heureusement que l’homme le plus brillant de la Soule Society – toi – était là.

« Raconte pas ta vie, on sait tous pourquoi il y a eu l’explosion t'inquiète. Parle nous du concret, de l’expérience bg. Ça donne quoi ? Faut faire quoi ? C’est une quête comme dans les mmo genre « aller chercher 1 zeste de citron à l’épicerie d’astrub » etc ? »

Tu soupiras. Bosser avec eux. Quelle erreur.

Tu t’attendais déjà à la suite : « Gne gne gne. T pa gonti Eien ». Allez allez vroom vroom dans vos... Oups.


Messages : 88
Expérience : 268
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Ven 17 Mai - 12:24
La porte violemment expulsée vers vous, il suffit d'une technique de Bakudo bien placée pour l'arrêter dans sa course, du moins entraver sa base, ce qui eut pour résulter de violemment l'éclater contre le sol. Le choc ventile soudain la fumée opaque aux alentours, qui commence à investir les couloirs du laboratoire. Celle-ci ne semble pas s'arrêter de se propager. La réaction chimique – si c'en est une – est-elle toujours en train de se faire ? Au vu des circonstances, il est évident que oui.
La fumée se répand toujours.

Malgré tous ses efforts, Yamamushi Zabura n'arrive pas à vous répondre. Il essaie pourtant d'articuler comme il peut, de rassembler ses esprits, mais les toux irritantes viennent achever son verbe. Il pose une main sur le mur pour se retenir de tomber, tend sa main ouverte vers vous pour vous demander tacitement d'attendre... puis tourne de l’œil et tombe. Face contre terre – droit comme un pic.
Yamamushi Zabura tombe inconscient.

Des silhouettes alertes commencent à s'ameuter ci et là dans le complexe souterrain de Chiebukuro. Les stagiaires laborantins de Zabura, pris dans le même miasme, au loin, se retrouvent dans le même état que leur chargé de projet. Inconscients. Par chance, des compagnons de la 2ème Division leur portent déjà secours. Vous entendez un « Activez la ventilation ! », et des bruits de pas qui se précipitent dans les couloirs. Vous savez d'ailleurs – excepté Tokugawa Eien – que chaque pièce a son propre système de quarantaine. Mais pour l'instant, la fumée continue de se développer...
Un vent de panique commence à investir le complexe.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Taicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 76
Expérience : 180
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Sakazuki Sôo
Ven 24 Mai - 2:29
Je regardais fermement Yamaushi de le blanc des yeux. Akiro aussi lui avait demandé des explications. Même notre… “Stagiaire” s’était permis d’interpeller le scientifique. Je levais brièvement la main en l’air pour faire signe à Eien de se taire. Ici, c’est moi qui donne les ordres. Et je ne savais absolument pas de quoi notre Shinigami alcoolique était en train de parler ? C’est quoi Astrub ?
J’allais finir par lui astrubé la gueule moi !

- …

Alors que j’étais trop occupé à supporté l’idiotie d’Eien, mon autre problème s'effondra au sol. De plus, je ne pouvais m'empêcher de remarquer que la fumée continuait de s’échapper par l’encadrement de la porte que j’avais stoppé plus tôt.

- On dirait bien que nous n’allons pas avoir des explications sur cette “expérience” tout de suite.

J’entendais autour de moi l’agitation des autres scientifique à la vue de la fumée. Je fus partagée par deux idées… Envoyez Akiro rassurer les autres scientifique ou envoyer Eien s’occuper d’aller les calmés. J’aurais dû envoyer Akiro s’en occuper, car après tout en tant que Vice-capitaine, il avait l’image nécessaire pour apaiser les autres scientifique du complexe. Mais envoyer Eien… Il était tellement saoul qu’avec un peu de chance, il se serait perdu et nous ne l’aurions plus eu dans les pattes pendant un bon moment. Il me fallait faire un choix !

- Tokugawa ! Vous allez faire le tour des laboratoires du secteur. Vous calmez les scientifiques que vous croisez en leur disant que la situation est sous contrôle. Si vous croisez des laboratoires avec un voyant vert, pénétrez-y et dites au scientifique qui s’y trouve d’activer leur système d’évacuation de l’air. Les autres laboratoires ne sont pas en danger pour le moment.

Il n’y avait plus qu'à espérer que ce gars savait différencier le Vert du Rouge.
Je n’avais pas tellement le temps de lui expliquer, mais les voyants indiquant l’état à l’intérieur des salles, Vert : Occupé avec accès autorisé ; Rouge : Occupé, ne pas déranger. et Gris (sans voyants allumés) : Vide. En soit les laboratoires affichant leur voyant rouge était déjà en sécurité puisque le système de survie s’active automatiquement en même temps que le voyant.

Visiblement, Zabura n’avait attendu personne pour commencer les expériences sans prendre la peine d'activer les systèmes de survie… Il avait des grandes chances de se retrouver rétrograde dès son réveil. Car par ce manque de prudence, il peut mettre tout le complexe en danger.

- Akiro, surveille l’état de Yamamushi, s’il te plaît. Essaye de voir si ses jours ne sont pas en danger. Si son pronostique vitale est engagé va trouver quelqu’un du pôle médical dans l’aile sud du complexe.

De mon côté, je prenais une grande inspiration avant de pénétrer dans le nuage de fumée. Il y faisait si noir que le paysage était chaotique. Comme il s'agissait de mes laboratoires, je savais à peu prêt me repérer dans l’absence totale de vision. Je devais réussir à trouver le tableau de commande et activé le système d’évacuation de l’air.
La fumée était si violente que j’avais du mal à garder les yeux ouverts. J’essayais de balayer les quatre coins de la pièce du regard voir si une lueur se dégageait. Une combustion ou autre chose ?

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 0dna

Science bitch !
Messages : 216
Expérience : 550
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Mar 28 Mai - 22:32
HRP. Suite à un délai de plus de 72h sans réponse, le tour de @Kyo Akirō est sauté.
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 186
Expérience : 438
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa Eien
Mer 29 Mai - 19:00


Woop, Woop, Woop. Tu comprenais enfin pourquoi tout le monde l’appelaient Sôo le gigolo. Tu préférais encore servir Hikaru que ce phasme incapable de se faire écouter. Et puis en même... Tourner autour du pot 6 ans. Cheh. Dans vos mères la seconde division hihi. Pire que les singes de la troisième. Vraiment des idiots.

Le grand manitou t’envoya surveiller les laboratoires annexes et gérer la survie de ses toutous. Quel plaisir. Tu acceptas sans broncher. Entre ça et aller auprès d’un nuage chimique sans même se protéger ou demander à son vice-capitaine d’aller aider un mec qui venait de tomber inconscient à cause de l’émanation.. dans l’émanation. Laugh in Quincy. Sincèrement, tu espérais qu’ils tombent à leur tour ko pour leur débilité.

Ton corps s’engouffra dans le premier couloir que tu vis. À tes trousses se trouvait le gaz. La ventilation ne l’avait pas encore endigué. Tu masquas totalement ta présence comme ton Reiryoku. L’ombre se mit en action. Tandis qu’ils s’affairaient à s’occuper de remettre la salle sur place, tu t’occupais de prendre le maximum d’informations sur les lieux. Jouer l’alcoolique notoire avait payé.



Certes, tu prévenais les labo vert. Tu épiais les labo gris. Tu t’infiltrais dans les rouges. Toute l’installation allait être méticuleusement vérifier. Tout allait être passer au peigne fin. Tu te rappelais le rapport du dernier espion en date. Si il y avait bien un endroit du laboratoire souterrain que tu connaissais c’était bien celui-.

Bien sûr, tu ne te limitas pas à cet endroit. Tu étais tributaire de la réaction de ce gentil Narrateur. Allais-tu apprendre quelque chose ? Allais-tu mettre la main sur quelque chose ? Dans le pire des cas. Tu connaitras le complexe comme ta poche hihi... Mais bon récompenser cette prise d’initiative ne serai pas de refus. Woppah Gangnam Style.

Messages : 88
Expérience : 268
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Dim 2 Juin - 16:29
Sous les ordres du Capitaine de la 2ème Division, votre groupe se met en place pour lutter contre cette soudaine propagation de gaz. Si Kyo Akirō essaie tant bien que mal de s'occuper des scientifiques étant entrés en contact avec le fruit de leur malheureuse expérience, Tokugawa Eien préfère se la jouer opportuniste et, sous couvert de prévenir les laborantins du complexe de ce qui se passe non loin, profite du tumulte pour trainer son regard ci et là. Espion un jour, espion toujours : tu découvres ainsi plusieurs notes sur les travaux secrets de Sakazuki Sôo – qu'il essaye de cacher de l'intérêt de Tengoku depuis tant d'années. De nombreuses recherches sur les Hollows, et sur ce qui les différencie – ou les rapproche – des émissaires. Alors que tu te réjouis de ta trouvaille, tu entends des présences se rapprocher de ta position. Ils semblent être aux alertes, à l'affut de la moindre victime potentielle de la propagation de gaz. Et ils n'auront aucun mal à te détecter si tu ne fais rien pour te défaire de ce piège se refermant sur toi.
Eien découvre des secrets intéressants, mais des scientifiques se rapprochent.

Pendant ce temps, Sakazuki Sôo, tu te dévoues pour mettre fin à la source de cette étrange gaz qui se propage au sein de ton complexe. Retenant ta respiration, tu pénètres l'écran de fumée et te dirige aussitôt vers le système de ventilation, et l'active sans problème malgré un manque de pratique, tes sous-fifres étant – normalement – compétents. Toutefois, tu devines que la purge ne sera pas instantanée. Afin de pallier à ce nouveau problème, tu essayes de traquer le combustible d'où émerge le gaz, et le déniche au coin opposé du laboratoire, après quelques secondes, en plissant les yeux pour ne pas succomber à l'irritation. Il s'agit d'une boule parfaite, fait d'un matériau étrange, qui est en train de brûler – non, de se calciner. Hélas, le souffle commence déjà à te manquer. Vas-tu essayer de faire quelque chose ?
La fumée rapetisse doucement ; il faudra du temps avant de régler le problème.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Taicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 76
Expérience : 180
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Sakazuki Sôo
Dim 2 Juin - 17:35
Je sentais un léger courant d’air dans la pièce. Cela signifiait que l’air allait être filtré ! À bout de souffle, je ne pouvais me permettre de rester dans le nuage de gaz. Cependant, avant de sortir, j’aperçus une sphère incandescente, c’était sans aucun doute ce qui était en train de synthétiser le gaz.
Je sortis rapidement pour rejoindre le couloir où l’air était plus respirable. Désormais, je pouvais respirer. Je profitais de ce moment de répit pour analyser la situation réfléchissant à voix haute.

- À l’opposé du panneau de commande, se trouve une sphère qui brûle à une température probablement proche du point de fusion de l’acier comme sa couleur ardente le laisse deviner. Ce qu’elle dégage n’est probablement pas du gaz autrement, il y aura eu d’autres explosions. Cependant, la fumée opaque qui couvre la pièce reste probablement toxique au vu des symptômes de Yamamushi. Deux options s’offrent alors à moi : y retourner et recouvrir de mes racines la sphère jusqu'à ce que la combustion se retrouve étouffée ou bien replacée la porte et colmaté le jour pour éviter toute propagation supplémentaire de cette fumée… Si cette orbe continue de dégager sa fumée à cette vitesse même la purge ne suffira pas à nettoyer le laboratoire. Très bien ! Nous allons faire les deux.


J’arrachais des longs morceaux de mon Haori les confiants à Akrio.

- Une fois que je suis à l’intérieur de laboratoire, redresse la porte et colmate le jour avec le tissu, ce ne sera pas parfait, mais ça va minimiser l'émancipation du nuage. Lorsque je voudrais sortir, je toquerais cinq fois.

J’entrais de nouveau dans ce chaos enfumé me dirigeant vers l'orbe de feu que j’avais localisé plus tôt. En totale apnée, je la recouvrais des racines spirituelles pour étouffer les flammes et la cessée combustion. Si mes racines brûlaient, j’en rajoutais une nouvelle couche et ainsi de suite jusqu'à sentir la chaleur s’estomper.


_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 0dna

Science bitch !
Messages : 216
Expérience : 550
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Ven 7 Juin - 13:23
HRP. Suite à un délai de plus de 72h sans réponse, @Kyo Akirō est exclu de la mission.
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 186
Expérience : 438
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa Eien
Sam 8 Juin - 3:11
Méticuleux, tu réussis assez facilement à mettre la main sur des notes fortement compromettantes. De quoi mettre à mal les positions du Sakazuki. Pourtant, le comité d’accueil n’allait pas tarder à atteindre ta positions. Plusieurs choix s’offraient à toi ; les abattre, aller à leur rencontre, masquer ta présence. Un sourire se dessina sur tes lèvres, tu allais faire du Eien. Du grand art. Tu plaças les papiers dans ton pantalon, au niveau de ton panier intime. Personne n’irai glisser sa main ici sans raison.

Le clown entrait en scène. Tel un vendeur de code audiotel à la sauvette, près du zaap astrub, tu rentrais dans la map aggro en 2 ; 0. Une voix rauque se fit entendre. Tu toussais à vive voix. La fumée toujours pas endiguée, – vraiment des singes cette deuxième division –, elle allait te permettre de continuer à te jouer de tes camarades. C’était un fait manifeste, tu etais le plus gros fils de pute de toute la SS et l’incapable par excellence. Plutôt que d’attendre, voila que ton corps alla à l’encontre des chiens sauveteurs. Certes les chiens ressemblaient plutôt à ses confrères Shinigami, mais ils restaient des laborantins soooo...

« À ... l’aide ... le ... »

Tu tombais face à eux, n’arrivant plus à trouver ta respiration. Tu les laissais venir vers toi. Tu ne pus t’empêcher d’exploser de rire. Quelle bande de bras cassé.

« J’suis kooooooooo. Vous êtres vraiment trop con hahah. J’ai réussis à vous faire croire que cette fumée m’avait eu c’est ça. Respectez le boss svp »


Tu te relevais calmement, les vapeurs d’alcool étaient facilement perceptible. Tu époussetas tranquillement ton veston.

« Soo n’en a toujours pas fini avec cette fumée ? Il m’a envoyé gerer la situation les nullos. J’viens tout juste de m’occuper de cette allée ; vert j’alerte, gris j’osef, rouge c’est déjà réglé. N’est-ce pas ? Inutile de poursuivre le chemin. Enfin bref m’racontez pas vos vies, j’retourne carry l’équipe pour les gigaïs. A + les fillettes. »

Tu cassais la démarche comme Samuel Umtiti. Back to the Futur. Y’avait intérêt que l’autre hmar réussisse son taff. Déjà qu’il était pas super actif, si vous deviez mettre 3828284 ans pour ces corps artificiels, pfiouh. En tout cas la situation était amusante, elle te te rappelait le passé. Lorsque tu étais vendeur d’offre en or à la sauvette.
Messages : 88
Expérience : 268
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Mer 12 Juin - 13:40
@Sakazuki Sôo | Après avoir pris un bon bol d'air frais pour de nouveau pénétrer le laboratoire compromis, bien qu'étant en cours de purge, tu avances d'un pas assuré avec pour but de régler le cœur du problème : l'orbe en train d'être calciné. Grâce à une savante utilisation du Kidō, tu fais apparaître des racines spirituelles de tes pieds pour les envoyer directement sur ta cible, et ce d'une vitesse d'exécution admirable. Pris au piège dans son carcan hermétique, l'expérience ratée de Yamamushi Zabura commence à s'éteindre d'elle-même, ses flammes alors étouffées. La fumée se dissipera bientôt.
Félicitations, le problème est résolu.

@Tokugawa Eien | Qui dit récompense dit risque. Et celui-ci te touche en plein cœur. Malgré le bagou dont tu fais preuve, et le scénario atypique qui est en train de menacer les sous-terrains de Chiebukuro, l'escouade d'émissaires de la 2ème Division t'ont vu sortir du laboratoire de leur Capitaine ; et, en voyant le sérieux dans leurs regards, tu devines qu'ils ont des directives précises en tête. L'un d'eux pose sa main sur ton épaule, d'une volonté diplomate. Du coin de l’œil, tu aperçois les deux autres laborantins atteindre leurs zanpakutō respectifs, prêts à agir au cas où tu ne coopères pas. Il s'agit peut-être d'un malentendu. Ils l'espèrent réellement. Mais le code de comportement intrinsèque au Département Scientifique les oblige à te prendre à part. Tu peux les suivre, ou te débattre.
Eien est sur le point d'être exclu de la mission.

HRP — Si tu décides de suivre les émissaires, Tokugawa Eien, un RP annexe sera ouvert pour continuer l'interrogatoire. Ton initiative était osée, mais appréciée. Dommage que tu n'aies pas tous les outils pour arriver à tes fins ! Bonne chance pour la suite.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Taicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 76
Expérience : 180
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Sakazuki Sôo
Ven 14 Juin - 20:12
Je me sentais victorieux après avoir vérifié une, deux puis trois fois que la sphère de feu, c’était bien arrêter de brûler. Sortant d’un pas aussi décidé que lorsque j’étais rentré dans le laboratoire enfumé. Je regardais les scientifiques autour de moi avant de reprendre mon souffle.

- Bien, la menace à pour le moment cessé de générer cette fumée. Le système d'évacuation de l’air devrait se chercher du reste. Nous pourrons regagner le laboratoire d’une minute à l’autre.


Cependant, qu’est-ce que cette fumée avait pu faire à Yamamushi. J’avais beau être le capitaine de la seconde division, et par conséquent celui qui dirige tous les hôpitaux de la Soul Society, je ne pouvais pas faire autre chose que chercher ses symptômes. Je fis signe à Akiro d'aller chercher des shinigami spécialisé dans le Kaidō.

Je regardais l’état des yeux de Yamamushi, voir s'ils étaient ou non injectés de sang (ou autres) et tendais l’oreille pour vérifier son souffle tout en regardant son ventre pour voir s'il y avait ou non, une trace d’un problème respiratoire liée à l'inhalation de la fumée. Dans le doute, je prenais également son pouls.

- ... Où est mon stagiaire ? Où est le membre de la première division qui empestait l’alcool ?

Je regardais l’une des scientifiques qui était dans le laboratoire avec Yamamushi.

- Va voir s'il ne s’est pas perdu, et surtout s'il n’a pas fait de bêtises. Je n’ai pas envie qu’il rende son dernier repas sur un simulateur.

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 0dna

Science bitch !
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 186
Expérience : 438
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa Eien
Dim 16 Juin - 4:24
Yare yare daze. Tandis que tu te pavanais tel un paon, une main se posa calmement sur ton épaule. Tu inspiras. Toi qui n’était qu’un fanfaron, ton regard devint bien plus sérieux. Deux choix s’offraient à toi. Les tuer ou les endormir. La première option n’allait que jeter de l’huile sur le feu entre la  première et la deuxième division. Voir pire encore. Tu allais te retenir. Donnant dos au groupe, tu te retournas calmement. Le premier était cool, les deux autres faisaient un peu plus les fou. À force de se faire pl à frigost ils avaient oublié la vraie vie. Ce n’était pas avec une pano sagesse que tu allais lacher des coco à 5k.



Tu soufflas, gêné. Un voile élémentaire t’entoura soudainement, ils allaient prendre une patate de forain dans leurs daronnes. Accroissant drastiquement ta puissance, tu libéras sur un court périmètre ta pression. De base, ils auraient dû finir immobilisé, mais coupler à ton voile, ils allaient tomber comme des mouches dans l’inconscience. En plus vu l’endroit où tu étais et la distance sur laquelle ta pression s’appliquait, tu n’allais pas éveiller les sens du Taicho. Enfin, qu’il venait à toi ou non, s’il faisait le fou, tu allais le soulever. Avec les papiers que tu avais et ses prétendues expériences, pfiouh.    



Enfin soit. Si – et uniquement si – ta pression avait fait le taff, tu les laisserais au sol en pls afin de rejoindre le labo principale pour ces corps de lâches, les gigai. En effet, tu pourras toujours dire que c’était la fumée qui les avaient mis ko et qu’ils avaient été victimes d’hallucinations. Qui allaient croire trois Tanguy prétextant qu’Eien aka l’homme le plus faible de la SS – qui était incapable de claquer le moindre kido ou de mettre la moindre patate – avait réussi à maitriser les trois recrues ? Tu pouvais toujours expliquer que c’était la faute du temps d’activation de cette fichue ventilation partout dans le bloc et tout le tralala. Sah quel plaisir, rester cacher aurai été plus judicieux, mais le spectacle les khey. Le spectacle.              
Messages : 88
Expérience : 268
Reiryoku : 0
Date d'inscription : 03/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
Jeu 20 Juin - 17:23
@Sakazuki Sôo | En examinant Yamamushi, tu arrives à la conclusion que son état n'est pas critique. Ses poumons sont fonctionnels ; et il respire convenablement grâce à l'air épuré du laboratoire. Le gaz n'est donc pas mortel ; ce qui te rassure quant au sort des émissaires sous ta direction. En relevant la tête pour essayer de trouver du regard tes deux compagnons, quelque chose alerte alors tes sens : une pression spirituelle. Bien que tu ne sois pas dans son champ d'action, il est aisé pour toi de la ressentir, celle-ci étant anormale dans les locaux souterrains de Chiebukuro. Mais à qui appartient-elle ?
Tu repères une soudaine énergie spirituelle agressive.

@Tokugawa Eien | Ta pression spirituelle soumet tes ennemis d'une facilité déconcertante. Ils ne t'arrivent pas à te cheville ; et tu le sais. Tandis que les deux émissaires en retrait s'écroulent net, comme s'ils avaient pris 10g d'accélération d'un coup, tu sens la main du troisième se crisper sur ton épaule, une horrible grimace déformant son faciès. Avant qu'il ne te lâche pour s'écrouler à son tour. Toutefois, cette pression spirituelle n'est pas passez inaperçue. Il va te falloir agir vite, et bien, pour te sortir de ce pétrin.
Tu es de nouveau tranquille – pour un moment.

HRP — La mission officielle est ratée. Vous gagnez toutefois 10 XP chacun (comprenant un petit malus pour l'échec de cette mission de rang C), et êtes invités à la poursuivre pour la terminer. Selon la conclusion, les conséquences varieront. La création d'un gadget pourrait vous être re-proposé plus tard.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Taicho, Nibantai
Avatar : Takasugi Shinsuke
Messages : 76
Expérience : 180
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 18/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Sakazuki Sôo
Ven 28 Juin - 0:05
Par chance, je remarquais que le scientifique Yamamushi n’était pas en danger de mort. Les médecins pourraient le prendre en charge sans aucun souci, ces jours n’étaient pas comptés.

Alors que la pression commençait à retomber et que l’ambiance semblait se décrisper, je ressentis une pression spirituel hostile. Il n’en fallait pas plus pour sonner l’état d’alerte dans tout le complexe. Peut importer qui en était la source, ce complexe scientifique et ce qui renferme sont trop précieux pour tomber entre de mauvaise mains. Qu’il s’agisse d’une dispute entre collègues ou dans le pire des cas un espion de Tengoku venu mettre son nez dans nos affaires. La personne ayant émis cela allait se prendre un savon.

Avant de m’en aller a la recherche du trouble-fait, je jetais un œil dans la pièce où se dégageait la fumée. Avant d'appeler deux des apprentis scientifiques.

- Vous, vous allez au centre d’épuration du rez-de-chaussée, voyez si vous pouvez récupérer quelques échantillons du gaz, que nous analysions sa composition. Et vous, lorsque la pièce serait entièrement purgée, vous récupérerez et mettrez en boîte stérilisée l’orbe créé pas Yamamushi, sans oublier d’utiliser le matériel de sécurité adéquat. Je n’ai pas envie que cet chose vous explose entre les mains.

Je pouvais désormais aller à la rencontre de ce deuxième “incident” le cœur léger. Les Gigai allaient encore attendre. Ce qui m'inquiétait, c’était que plus je me reprochais supposé où j’avais ressenti cette pression spirituelle, plus je me reprochais du laboratoire personnel. Cela n'allait pas. Pendant que je marchais dans les couloirs, j’observais l’état d’alerte se répandre dans le centre, les portes se scellaient les unes après les autres, l’alarme retentissait et les lumières qui clignotent comme un jour de fête. Ceci dit l'ambiance était tout autre.

Qu’allais-je trouver face à mes quartiers ?

_________________
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme 0dna

Science bitch !
Alignement : Loyal Neutre
Rang : B
Grade : Ittōhei, Ichibantai
Avatar : Tobirama, Naruto
Messages : 186
Expérience : 438
Reiryoku : 27500
Date d'inscription : 23/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Tokugawa Eien
Dim 7 Juil - 4:58
Il allait te trouver toi. Pensait-il réellement que tu allais fuir avec cette information ? La spé lache n'était pas de ton genre. Faire face au problème, les balayer, passer à autre chose. Voilà le genre de narvalo que tu étais. Sakasuchi la tchoin allait gouter à du Eien nrv. Tu enfilais le brassard de capitaine. Te voilà au corner, prêt à marquer le four comme jamais. Rpz au petit Farid, 8 ans, qui passe bientôt en cm2. Big up mon filston et travaille bien à l'école sinon c'est hagra party.

Bien bien bien. Alors alors alors. Bon bon bon. T'étais répéré. Les shinigamis dormaient au sol. Les nombreux sas se refermaient les uns sur les autres. Tu attendais patiemment l'arrivée du Félon. Ton poing se contracta quand tu perçus son affolant reiryoku non dissimulé - n'était pas capitaine qui veut. Ton poing se referma sur lui même, le même Halo qu'auparavant venait entourer notre émissaire. Le reiryoku surpuissant coulait le long des veines de cette entitée surnaturelle. L'Hydromel se melait à l'ambroisie. Dans cette condition, tu avais de quoi être capable de plier quiconque se dressait sur ta route. Au pire des cas, les portes fermées pouvaient toujours être détruites - ou faire office d'impasse. Qui sait ?

Rang B | COMME EN 46
Eien libère rapidement les valves de son énergie spirituelle afin de se voir entouré d’un halo de Hado consistant à accroitre la puissance de l’ensemble de ses assauts.
Hado/ResilienceEsprit – Persistante

Comme disait l'oncle de Jackie Chan dans cette super série annimée des années 2000, "JE N'AI PAS FINI". Au même moment où le Taicho entra dans la vision de notre petit Tokutoku, de nombreux pieux spirituels furent envoyé dans toutes les directions afin de sceller le Rieryoku des hôtes parasités. Les dormeurs passaient aussi par la case scellement, car pas de traitement de faveur. Tel le plus grand mage noir d'Harry Potter, tu pointais Soo de ton index tah une baguette d'if avec un coeur de dragon de 30cm et semi-rigide. Pour faire simple, pour les non potter-head (quelle héresie), tu le menaçais de ton doigts. Une technique liée au Kido pouvait le monter en l'air à la moindre occasion.

Rang B | Jte graille comme silence
Suite à une incantation chargée, Eien projette rapidement et sur un court périmètre de nombreux pieux spirituelles. Les pieux viendront se désagréger directement dans l’organisme de leurs cibles afin d’accroitre leur consommation de Reiryoku.
BakudoPuissance – Ephémère

Voilà, ton doigt seul suffira probablement à le mettre en pls. Inutile de claquer une technique pour le fumé, le scellé ou juste pour l'humilier. Tu n'étais resté ici que pour une simple allocution. Mettre un coup de pression tah ton idole le taicho de la première division car ce petit gros boude en vocal (sale chien).

"Wéwéwé. Soo-cacao. Inutile de faire le fou, reste à ta place. Au premier mouvement de main chelou pour faire une quenelle ou que sais-je bah jte fume tah Benehime. Bien bien bien, j'ai découvert ton p'tit manège. Sache que Tengoku sera au courant hihi. Osef de ton sort, enfin m'voila quoi."

Tu ricanais tel une hyène.

"Au pire des cas tu m'recrutes dans la 2e Div et puis bah j'garde ça entre nous. J'en ai marre d'être le petit boy de la 1ere division. Rester 300 ans en tant que nittohei de cette police militaire de merde. Pfouah. Bref ta capté le délire. Fais ton choix, mais reste à ta place."

Quel culot. Quel toupet. Quel cancrelat. Quel misérable. Quel salopiaud. Quel quel quel mais quel chien. C'était bien le seul homme assez couillu pour défier et bolosser un taicho. D'autres auraient perdu la vie, mais le rang Staff fait qu'tu t'en tapais le coquillard (pas du tout, me tue pas svppliz).

Soo qui faisait le fou il y a peu allait-il se calmer ? Akiro allait-il venir en aide à son supérieur préféré ? Eien va t'il gerer la racli de Sakazuki ? Vous connaitrez tout au prochain épisode.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Chiebukuro
[Officielle/Rang C] Le savoir est une arme

Sauter vers: