Derniers sujets

Réunion familiale par-delà la Mort (FT Hozen Meruem)
 :: Monde Humain :: Old World

Rang : B
Grade : Soulmate
Avatar : Morag de Xenoblade chronicles 2
Messages : 49
Expérience : 0
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Atari Hozen
Mar 16 Avr - 18:54
Alors que cela faisait une semaine que la douceur printanière avait laissé sa place à un chaleureux été mais cela n'était pas le seul changement dans la vie de la jeune Hozen. En effet, cette dernière avec son partenaire Alessio De Luca venaient de passer leur examen pour devenir officiellement une paire de Soulmate. Ce qui fait que la femme avait dû mouvoir ces derniers jours ses affaires pour s'installer dans les quartiers dédiés de Brotherhood et qu'elle ne risquait pas de pouvoir revoir comme elle le souhaitait la résidence familiale à Borderland ni de quitter les remparts du Berceau.

C'est pourquoi elle se trouvait loin de ces Murailles Protectrices -et Scrutatrices- en cette belle journée pour profiter du ciel sans fin au-dessus d'elle avant de se retrouver sous plusieurs couches de terre et de métal au plus près des racines d'Yggdrasill. Pas qu'elle éprouvait une quelconque appréhension face à cet espace confiné juste qu'elle désirait profiter de l'interlude court qu'elle disposait entre son Passé de Guardian et son Futur de Soulmate.

Elle avait bien sûr déjà transmis la nouvelle de sa promotion auprès de sa famille par les moyens de communication propres et sécurisés de leur Milice. A part ça, elle n'avait pas réellement fêté cet événement et continuait son quotidien naturellement. Bien qu'elle avait songé à essayer d'inclure le jeune Bount Alessio dans cette routine. Pour apprendre à mieux le connaitre et pouvoir améliorer ainsi que peaufiner leur travail d'équipe en saisissant les subtilités de chacun d'entre eux.

Du moins si une telle relation de confiance s'installait entre eux et seulement le Temps pouvait leur permettre d'instaurer une telle synergie et il ne servait à rien de forcer les choses : il valait mieux laisser faire les choses naturellement...

Alors qu'elle se promenait dans les décombres d'un ancien poste d'avant-garde abandonné où la nature avait repris ses droits par la végétation qui avait recouvert de ses vignes les restes des mûrs effondrés ou encore les herbes ayant transpercées le ciment des routes par ses fissures. Une ode silencieuse à la renaissance en somme troublée par les déplacements et discussions animales nullement troublés par les bruits de bottes d'Atari alors qu'elle se déplaçait calmement.

Avant de s'interrompre en ressentant l'approche d'une autre présence autre que la sienne et dont la spiritualité le distinguait de l'espèce animale et des hollows puisqu'elle ne disposait pas de cette fluctuation qui leur était spécifique. Cependant, elle n'avait aucune idée de l'identité de la personne qui semblait se diriger vers sa position bien qu'elle ne semblait avoir aucune intention belliqueuse puisqu'elle ne cachait nullement son énergie, c'est pourquoi Atari se contenta de se retourner dans la direction où cette personne devrait apparaître dans son champ de vision pour l'accueillir cordialement bien qu'elle plaça tout de même ses mains sur les gardes  de ses lames par prudence : l'expérience hors des mûrs lui ayant appris la prudence et que l'excès de confiance pouvait porter préjudice.


"Bienvenue, pouvons-nous vous aider d'une quelconque manière ?"furent ses mots alors que la présence inconnue- @Hozen Meruem - arrivait enfin à portée de voix.

_________________
Shin parle en #0131B4
Atari en #6600FF
Migaru Hozen, père en #87E990
Taikai Hozen, petit-frère en #1B019B
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Asakura Yoh (Shaman King)
Messages : 112
Expérience : 121
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Hozen Meruem
Lun 20 Mai - 16:49
Une lame fendant l’espace devant lui, le shinigami fait - sans aucune peine - apparaître le fameux Senkaimon. Un petit jigokucho sur son épaule, il peut se mouvoir au sein de l’espace béant présent entre les dimensions. Ne lui sont fondamentalement autorisées que les portes de la Soul Society et celle du Monde Humain. Rien d’étonnant à cela, la mission de Meruem est (presque) la même que pour tous ses autres confrères : Guider les âmes vers l’au-delà et purifier les hollows. Son unique responsabilité supplémentaire et qui le démarque des autres est sa place de chef de la Police Militaire, incarnant le premier et moins puissant rempart vouant son existence à la défense du Seireitei.

Après son court voyage, le guide pose pied à terre à la base de l’escalier de pierre qui précède la demeure des Hozen. Traversant les âges et survivant à moult épreuves, elle a su garder son essence et son charme. Il ne fait pas l’ombre d’un doute sur la chose suivante : l’épreuve du temps n’aura pas raison du domaine de ces humains ayant un goût très prononcé pour la mémoire et le devoir qui en découle. Un rictus aux lèvres, le brun de cheveux s’impatiente de rencontrer la personne qu’il est venu voir aujourd’hui, sans lui avoir envoyé un quelconque papier ou quoi que ce soit d’autre peuvent la prévenir de son arrivée.

D’ailleurs, c’est l’énergie spirituelle de cette dernière qu’il ressent. Et bien qu’il ne soit pas venu ici depuis des centaines d’années, le shinigami fait comme chez lui. Quelle intrigante sensation. Est-ce réellement encore sa demeure ? Sa famille, ou du moins ce qu’elle est devenu, verra sa venue et sa position chez les émissaires d’un oeil bon ? Un seul moyen de le savoir. Et puis, ce n’est pas comme si il ne leur demandait pas vraiment leur avis. Son but est de les préserver, bon gré mal gré.

La vue d’Atari laisse apparaître un léger sourire sur son visage. Il avait suivi (de très loin certes) l’avancée de la jeune femme afin de constater ce qu’elle est aujourd’hui devenu. Meruem avait aussi veillé sur les prédécesseurs de la femme à l’épée-fouet mais il n’était, jusqu’à ce jour, pas encore intervenu sur place. Et il avait, et a encore, ses raisons pour cela. Distribuant missions à la volée et étant tenue au courant de bien des maux faisant souffrir la Soul Society, le shinigami sait pertinemment que quelque chose se trame. C’est le pourquoi de sa présence ici. Mettre en garde les “siens” et se porter comme un soutien non négligeable à l’avenir.

Sate sate sateeee! - tout enjoué, c’est bien là le comportement qu’on lui connaissait dans l’ordre du privé - Quelle drôle de façon d’accueillir un des siens, Atari-san.

Elle le sait et il sait qu’elle le sait. Il n’est pas un humain ni une engeance du Mal. Et cela pourrait bien la troubler, à voir de quel bois elle était faite cependant. Les traits de son interlocuteur pourront peut-être la mener sur la bonne voie quant à qui il est. Enfin… Il finit bien vite par se présenter le bougre, il s’agit quand même là de la plus élémentaire forme des politesses.

Hozen Meruem. Nous avons quelque peu à… discuter.

Aucune animosité dans ses paroles, ses gestes ou même ses intentions. Au pire, la jeune femme peut toujours vérifier cela avec ses flammes. Il est vrai que nous ne sommes jamais trop sûrs, surtout ces derniers temps. Oui.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Old World
Réunion familiale par-delà la Mort (FT Hozen Meruem)

Sauter vers: