Derniers sujets

Excursion découverte ◇ Murazaki Tengoku
 :: Soul Society :: Rukongai

Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 106
Expérience : 307
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Lun 15 Avr - 19:49
Tu levas les yeux en l'air. C'était aujourd'hui. Lâchant un soupire, tu déposas ton pinceau sur la table et tu posas tes deux mains à plat sur la table.

« Kimimaro.

- Oui. Vous m'avez appelé Byakuren-dono ?

- Je dois m'absenter quelques jours, je te laisse gérer la brigade en mon absence. Rien de grave ne devrait arriver - auquel cas ça serait vraiment un coup du sort - mais si jamais cela venait à se produire, voit par toi-même. Enfin, tu sais comment faire...

- Très bien Byakuren-dono - partez l'esprit tranquille je m'occuperai tout. C'est votre excursion prévue en compagnie de Taicho-sama..?

- Oui.. Tu peux te retirer. »

L'ombre s'exécuta.

C'était une excursion prévue depuis un petit moment. Le travail d'explorer au delà des frontières revenait initialement à la troisième division, mais cela ne pouvait empêcher une part de curiosité de la première division à vouloir se mêler de tout. C'était la raison pour laquelle tu accompagnais aujourd'hui le capitaine en dehors des murs.

Vous vous étiez donné rendez-vous aux remparts. Tu partis la première, empruntant les multiples tunnels reliant ton quartier général à l'extérieur, et tu fus la première sur place à l'attendre. Tu attendis que ce dernier sorte pour apparaître à côté de lui telle une ombre - avec un professionnalisme irréprochable !

« Bonjour, Taichô-san. Nous pouvons nous mettre en route. »

Oui. En route pour le Rukongai, à la recherche et à la découverte ! Le trajet - du moins le début - était plutôt silencieux à cause des alentours relativement calmes. Il était relativement tôt après tout. Tu profitas du chemin pour converser avec ton supérieur.

« Les frontières nous sont inconnues, leur existence même nous sont incertaines. Que pensez-vous des limites de ce monde ? Serait-ce une terre ronde ? Ou serait-ce une surface plane rongée par des contours menant vers le vide ? »

Une théorie sur les trois mondes ? Vous avez quatre heures. - Je n'avais pas encore lu la suite des théories.


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mar 16 Avr - 13:07
J'étais calmement assis à ma table dans ma demeure, mangeant un petit-déjeuner des plus exquis. J'adorais ce petit plat, je n'allais pas mentir, mais le mieux c'était sûrement que Musume s'était joint à moi ce matin. Pourquoi ? Je ne savais pas. D'habitude elle m'aurait sûrement réprimandé pour ne pas m'atteler à mes tâches directement. C'était peut-être parce que pour une fois j'avais finalement finis toutes mes "corvées" habituelles ? Ah, elle devait être impressionnée, j'en suis sûr. Et alors que je finissais ma boisson, j'entendais ces paroles.

"Capitaine, aujourd'hui vous devez vous joindre à la Fukutaicho Byakuren pour ce que vous avez convenu. J'espère que vous n'avez pas oublié ?"

"-Ohohoh, non non, pour une fois je n'ai pas oublié. Après tout, c'est presque des vacances inespérées, tu sais.~"


"Aaaah, j'espère que vous ne lui causerez pas de problèmes, Capitaine.", tout en soupirant.

Je rigolais calmement, lui faisant signe de la main qu'elle pouvait partir si elle le désirait, et ce qu'elle faisait. De mon côté, je m'habillais comme je le faisais d'habitude et de la façon dont Yuki adorait tellement me voir. Un short rose, un T-Shirt au style Hawaïen bleu avec des motifs de bananes, et évidemment avec le petit Haori de Capitaine qui trônait sur mes épaules. C'était des "vacances" après tout. La ceinture à ma taille me servait pour y accrocher le fourreau de mon Zanpakuto, tandis que le bandeau ébène de mon visage y siégeait fièrement.

Calmement, je sortais de ma demeure pour me diriger en direction des remparts, et plus précisément à l'endroit où nous devions nous rencontrer avec Yuki. Je chantonnais la bouche fermée tout du long, car j'étais de bonne humeur, et quelle ne fut pas ma surprise quand Yuki sortait de l'ombre pour me parler. Légèrement surpris sur le coup, un mauvais réflexe m'avait presque fait sortir mon Zanpakuto. Ce que je retenais de force en crispant l'entièreté de mon bras assez rapidement. Je me retournais donc en direction de Yuki, rigolant au passage.

"-Salut, ma petite Yuki. Je t'ai pas trop manqué j'espère ?~"


Puis nous nous dirigions à deux dans le Rukongai. C'était assez silencieux au départ, mais je n'aimais pas vraiment ça. J'étais quelqu'un qui parlait énormément après tout, et de ce fait une question envoyée dans ma direction était presque considéré comme de l'eau bénite dans ces moments. Je tournais ma tête en direction de Yuki tout en continuant de marcher, un sourire à mes lèvres.

"-Je suis de l'avis que rien n'est infini, et que les limites nous sont inconnues car nous sommes trop petit. Sûrement est-ce la raison pour laquelle ce monde nous paraît infini. Seulement, je suppose qu'il a des limites dont nous ne connaissons encore rien ?"

Mais évidemment, mon humeur taquine revint après un léger brin de sérieux. Je m'approchais de Yuki, entourant ses épaules de mon bras tout en rigolant calmement alors que je me décidais de la taquiner légèrement, tentant de la mettre mal à l'aise pour ce trajet. Quel plaisir ça serait de voir ses expressions de glace se transformer pour une des rares fois.~

"-Et toi, Yuki ? Tu t'es faite belle pour moi aujourd'hui ?~"

_________________
Excursion découverte ◇ Murazaki Tengoku M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 106
Expérience : 307
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Mar 16 Avr - 20:59
D'un air tout à fait naturel qui, à force devenait presque un réflexe à chaque fois que tu étais en sa compagnie, tu t'éloignas un pas plus loin de lui, te ôtant de son bras en passant ta tête juste en dessous et ce, tout en continuant à marcher à la même vitesse. Tu étais habile.

« Je suis toujours belle. » Affirmas-tu avec modestie sans osciller d'un pouce comme si la réponse était plus que normale et évidente.

En réalité, tu n'étais pas spécialement vaniteuse et tu ne prêtais pas beaucoup d'importance à l'apparence extérieure - sinon tu ne ferais pas ton métier d'aujourd'hui - mais tu étais effectivement fort belle de nature. Bien que ici, tu avais simplement répondu à l'instinct, habituée aux manies et aux approches taquins du capitaine.

C'était votre relation.

Tu avais fini d'ailleurs par te faire à l'idée de voir ton espace personnel constamment empiété et aussi à te faire toujours appeler par ton prénom bien que tu n'aimais pas cela et que tu préférais être appelée par ton nom - et aussi ses vêtements très mal assortis qu'il portait tous les jours et qui faisait mal à l'image de la première division et aussi... Tu pourrais presque établir une liste complète de ses défauts. Parce que tu étais un assassin et une espionne, tu prêtais attention au moindre détail et tu avais retenu grand nombre de ses manies.

Toutefois, tu pourrais également établir une liste de ses qualités - une liste bien plus courte, certes, mais pas inexistante. Il avait une bonne capacité de réflexion mine de rien et n'était pas sans idée. Tu repris un semblant d'air songeur pour poursuivre la discussion et ne pas laisser un blanc désagréable qui pourrait bien lui servir d'occasion pour te taquiner à nouveau.

« Rien n'est infini. Je suis du même avis - reste à savoir combien de temps il faudra pour découvrir ces limites.. Pour l'heure, nous sommes comme une île flottant sur l'infini aux limites incertaines. Un autre mystère outre ces limites, c'est l'identité du Roi des Âmes - trop de mystère hantent ce monde..

D'ailleurs, ça a été votre dernier visite à Yamadera ? Des ordres ont été donnés ?
»



_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 17 Avr - 21:23
J'ai senti sa petite esquive quant à ma question pour savoir si je lui ai manqué, mais passons. Je n'allais pas revenir dessus, je ne faisais que rire car elle l'a esquivée. J'étais presque certain qu'elle avait Vélocité S grâce à cette esquive qui était des plus belles. Mais son affirmation sur sa beauté restait tout de même quelque chose d'assez vrai, bien qu'il pouvait passer pour certains comme de l'arrogance. Personnellement, je m'en foutais de tout ce qui est arrogance ou peu importe, je restais fidèle à moi-même en tout moment. Et je décidais donc de la taquiner.

"-Oooh, c'est donc pour ça que tu es tout le temps belle. Tu te fais tout le temps belle pour attirer mon attention ? Fufufu, on pourra régler ça autour d'un verre, ma petite Yuki.~"

J'aimais bien cette femme qui était sensée être littéralement mon ombre, son côté froid peut-être ? Meh, peu importe au final, qu'elle soit froide ou non, j'aimais juste la taquiner, c'était mon passe-temps favori. Enfin, ça et m'entraîner ou me battre. Malheureusement pour moi elle n'était pas assez expressive dans la plupart des cas, et c'était sûrement bien dommage, je trouve. Je pense que la voir gênée me botterait encore plus que ce que je voyais actuellement, mais tant pis, je me contenterais de ce que j'ai.

"-De toute façon, ce genre de choses restent trop éloignées pour l'instant. Je préfère m'occuper de ce qu'il se passe en ce moment le plus proche de moi, tout en gardant un oeil sur ce qu'il se passe à l'horizon."

Puis je regardais cette femme qui me posait des questions sur ma dernière visite à Yamadera. Je riais calmement, ébouriffant ses cheveux au passage tout en marchant.

"-Ahah, malheureusement, ce genre de choses resteront pour moi. Sache juste que ça s'est bien passé, je pense.~"

Puis une question vint à arriver dans mon esprit, pour changer de sujet naturellement, comme je le ferais en agissant d'habitude. En étant donc littéralement moi-même, après tout ahahah.

"-D'ailleurs Yuki, est-ce qu'il y a quelque chose que tu aimes ? Ou même quelqu'un, fufufu ?~"

Accompagné d'un petit sourire en coin, et d'un clin d'oeil qu'elle ne pouvait pas voir. Mais avec le mouvement de tête, elle pouvait bien comprendre le geste que j'essayais de lui transmettre.

_________________
Excursion découverte ◇ Murazaki Tengoku M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 106
Expérience : 307
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Dim 21 Avr - 11:55
C'était devenu une habitude pour toi. Une grande partie de ses questions étaient destinées à te taquiner. Il arrivait que tu en esquives certaines sans même t'en rendre compte. Enfin, ce n'était pas bien, il allait s'en remettre. Le connaissant, il allait trouver d'autres perches pour revenir à l'assaut. Savoir répondre à chacune de ses petites piques était devenu également une compétence professionnelle.

« Pas spécialement pour attirer votre attention.. Quand je disais que je suis toujours belle, je voulais dire que je suis belle de nature. C'est une qualité inée - heureuse que vous l'appréciez. Elle me permet d'attirer mes proies plus facilement dans mes filets pour mieux les égorger après. Un peu comme les sirènes.. J'utilise un doux son harmonieux pour les prendre dans mes filets et je les dévore tout cru juste après. »

Tu affichas un air malicieux presque effrayant, mais tu repris immédiatement un sérieux apparent.

« Enfin, je prends note, vous êtes facilement attiré par les belles choses si vous avez pu faire attention à ce genre de détail comme ma beauté ou mon apparence.. Si un jour je me retrouvais en mission avec vous et que nous avions affaires à une beauté fatale, je prendrai garde à ce que vous ne tombiez pas dans le piège. »

Connaître les faiblesses de son capitaine était également un devoir pour un homme de main - bien que derrière cette remarque il y avait une part d'ironie car tu savais bien qu'il n'était pas le genre d'homme à se laisser aller aux apparences en situation sérieuse. Quoique.. C'était un personnage imprévisible..

Il te posa une nouvelle question - une question assez étonnante qui portait sur tes goûts. Tu le regardas, un air perplexe, alors que tu remettais tes cheveux en place avec une main - il fallait noter que tes cheveux étaient incroyablement raides qu'il était difficile de les rendre vraiment ébouriffés.

« Quelque chose que j'aime ? Oui, bien qu'il y en a : l'alcool. »

Mais ça n'avait rien de nouveau, tu avais toujours aimé boire et encore plus depuis que tu prenais de l'âge. Tu transportais toujours sur toi une petite gourde remplie de sake et pour cette excursion également.

« Pourquoi ? Vous voulez m'en offrir ? J'ai une préférence pour les alcools faits à base de riz et ma bouteille préférée c'est le Kweichow Moutai, la bouteille la plus chère que l'on trouve dans le Seireitei. »

Tu affichas un léger sourire aux lèvres en direction de ton capitaine.

« Et pour la deuxième question.. Non, je n'aime personne particulièrement.. C'est dangereux de s'attacher à quelqu'un, si possible mieux vaut éviter autant que possible que d'aimer quelqu'un - et ça, je vous le conseille également capitaine : aimer quelqu'un trop profondément peut être terriblement dangereux.. Mais je ne pense pas que vous soyez le genre de personne à s'attacher à quelqu'un au point d'oublier vos devoirs, je me trompe ? Je vous retourne la question : aimez-vous quelque chose ou quelqu'un ? »

Tu le voyais mal tomber amoureux. Le connaissant, la personne qu'il aimait le plus au monde devait sans doute être lui-même et la chose qu'il aimait le plus au monde devait sans doute être quelque chose comme la nourriture ou l'alcool - ou encore ses vêtements colorés..


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Lun 22 Avr - 2:22
Excursion découverte ◇ Murazaki Tengoku Hehe11

Excursion découverte

feat Yuki

Je ne pouvais pas m'empêcher d'éclater de rire. Elle qui essayait de se faire passer pour une sorte de sirène, qui attirerait ses proies dans un filet pour les dévorer. Avec moi, ce genre de choses ne marcherait pas. Et c'est pourquoi je m'approchais assez rapidement d'elle comme un fantôme, entourant ses hanches d'un bras tandis que j'en profitais pour l'approcher contre moi, feignant une mine envoûtée. Enfin, envoûtée n'était peut-être pas le mot, mais plus comme quelqu'un qui décidait de jouer à son jeu, de l'homme éprit d'une sirène, sûrement ? Ce genre d'actes, de jeux de théâtres, était quelque chose de très amusant pour moi, qui me faisait passer le temps assez simplement et agréablement.

"-Aaah, je ne peux donc m'en prendre qu'à moi-même pour être tombé proie du son harmonieux de ma sirène préférée, dans ce cas ? Qu'est-ce que je vais être capable de faire, dans ce cas ? Ô, malchance.~"

Puis je la regardais dans les yeux -à ma façon-, un court instant, avant de la relâcher moi-même tout en riant d'une manière décontractée, totalement nonchalant quant aux actes que je faisais, reprenant calmement la marche comme si rien ne s'était passé. Mais je m'attendais assez à cette réponse sur ce qu'elle aimait, et bien évidemment c'était l'alcool. Je ne savais pas si c'était correct de la décrire comme une alcoolo, mais disons qu'elle aimait beaucoup l'alcool actuellement. Elle était aussi capable de résister à l'alcool, de ne pas être sous l'emprise de ce liquide facilement. C'était une qualité, je pense. Peut-être que l'alcool me montait facilement à la tête, ou peut-être pas. Je ne faisais pas vraiment gaffe, je me laissais entourer par ce liquide si enivrant, laissant mes pensées voler au cours de ce long voyage qu'est l'alcool.

"-Si jamais tu veux boire, tu peux aussi venir dans mon bureau quand je ne suis pas occupé, on pourra boire en tête-à-tête, fufufu.~"

J'écoutais calmement sa réponse, secouant ma tête au passage. Je ne trempe pas dans ce genre de relations, mais je ne pense pas pour autant que ce soit une mauvaise chose. Certes, nous vivons éternellement, mais ça ne veut pas dire que nous nous devons de nous priver de certains plaisirs. Au contraire, je pense qu'il faut enlacer ses propres désirs pour être capable de les contrôler. Les repousser constamment comme s'ils étaient un démon les rapprochera sans cesse de vous, petit à petit. Quant à sa question, je me retournais vers elle calmement, un grand sourire à mes lèvres.

"-La personne que j'aime ? Evidemment, qui est-ce que ça peut être autre que toi, ma petite Yuki ?~"

Rigolant calmement, j'attendais avec impatience la réaction qu'elle pourrait m'offrir quant à la réponse que je lui ai faite. Est-ce que c'était vrai ? Est-ce que c'était faux ? Je la laisserais juger, déjà satisfait de la perplexité qu'elle m'a montré tout à l'heure. Je voulais encore une fois voir de nouveaux changements sur son visage, avec impatience. Bon, ok, peut-être que c’était un peu sadique de ma part, mais je ne pouvais pas m’en empêcher. Et encore moins de repartir à l’assaut en attrapant son menton pour soulever son visage vers le moins. Aaah, taquiner cette femme est devenu presque mon passe-temps favori que je pourrais me perdre à faire ça durant toute une journée entière, et quel plaisir c’était d’être en voyage avec elle.~


« halloween »

_________________
Excursion découverte ◇ Murazaki Tengoku M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 106
Expérience : 307
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Mar 23 Avr - 11:21
Sa dernière réponse te fit légère sourciller. Répondait-il sérieusement à ta question ? Tu finis par lâcher un léger soupire avant de diriger à nouveau ton regard devant toi tout en conservant ton air éternellement impassible - et insensible.

« Dans ce cas vous êtes condamné à souffrir capitaine, car malheureusement, je n'éprouve pas la moindre affection pour vous - ni pour vous et ni pour autrui d'ailleurs. Des sentiments non réciproques sont terriblement douloureux, je vous conseille de vite trouver un moyen de les faire taire et d'y remédier avant que ça n'affecte votre moral. C'est un conseil en tant que bon vice-capitaine. Ça m'embêterait que vos sentiments personnels n'empiètent sur le domaine du travail. Voulez-vous que je vous trouve un médecin du cœur ? »

Tu dis le tout avec un regard des plus neutres.

En réalité, il y avait un petit air ironique malgré l'expression sérieuse plaquée sur ton visage. Mais en même temps, quelle idée lui été passée par la tête pour se confesser à toi, la femme la plus froide et la plus insensible au monde ? Tu n'avais pas l'ombre d'un doute qu'il s'agissait encore une fois de l'une de ses multiples blagues spécialement inventée pour te faire hésiter.

Cependant, tu étais la personnification d'une armure de samurai vide. Tu avais toute l'apparence et toute la force d'une guerrière, et tu étais sans pitié face à tes proies, mais derrière ces protections de fer, tu étais totalement vide à l'intérieur. Tu n'avais pas la moindre sensibilité humaine. Tu avais cœur aussi froid que la glace. - Surtout qu'à la seconde d'avant, tu venais d'affirmer que l'affection n'était pour toi qu'un sentiment inutile qui risquait surtout d'entraver ton travail.

Dans d'autres situations, il pourrait bien briser plusieurs cœurs honnêtes, mais ici tu savais sciemment qu'il ne faisait que plaisanter sur le sujet et tu ne faisais que rentrer dans le jeu d'un professionnalisme déconcertant et d'un sérieux à toute épreuve. Intérieurement, tu ne pouvais tout simplement pas l'imaginer s'éprendre d'une telle affection à ton égard. ..Même si quelque part derrière cette moquerie, il y avait une part de vécu - toi et ton amour réciproque mais non avoué avec Samuel.

Depuis ce jour-là, tu considérais les sentiments d'affection profonds comme une nuisance. S'attacher à quelqu'un, créer des sentiments, créer des liens, c'était comme semer des graines d'une tragédie. Et plus tu passeras du temps à faire grandir cette relation, plus la fleur qui fleurira de ces graines sera épanouissante et plus cette tragédie sera impressionnante et mémorable - et gravera des cicatrices ineffaçables.

« Et pour le coup de la sirène, ce n'était pas une blague, mais contente que ça vous ait fait rire - même s'il m'est déjà bel et bien arrivé de tuer une proie de la sorte. »

Effrayante femme.

« Sinon à part cela, nous arrivons à destination capitaine. »



_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Sam 4 Mai - 5:19
Mes épaules se levèrent calmement alors que j'étirais mes bras sur le côté. Evidemment, je rigolais, je jouais un rôle. C'était assez plaisant par moment tout en restant assez amusant - tout du moins pour moi. Peu trouvaient ça marrant, et c'était normal. Mais est-ce que j'en avais ne serait-ce que quelque chose à faire que ça pouvait les attendre ? Pas vraiment, j'étais assez égoïste par moment. Alors bon, vous savez, ce n'est pas si grave que ça. Je réfléchissais un court instant avant de décider de répondre juste naturellement, comme je l'aurais normalement fait.

"-Ahahah, tu réfléchis trop pour certaines choses qui sont normalement si simples. Evidemment que je n'aime personne, je vise trop haut dans mes buts, donc je sais pertinemment que là où mes pas me mèneront je serais seul.~"

Un rire joyeux émergeait du fond de ma gorge. Contrairement à ce que certains auraient pu pensés en atteignant le sommet, comme au final devenir seul, une vie remplie de solitude n'ayant personne, je trouvais ça au contraire si attirant. Être au sommet de la chaîne alimentaire était un des pré-requis pour ce que je cherchais à accomplir. Mais tout ceci restera secret pour un bon moment après tout.

"-Tu devrais changer ta façon de penser, c'est quelque chose qui t'empêchera d'avancer un jour. T'as l'air de te morfondre sur ton âge, même si c'est qu'un peu. Surtout au vu de la conversation de la dernière fois. "Oh j'ai vécu longtemps, trop longtemps, j'ai envie de mourir maintenant". Surtout en se refermant de la sorte aux sentiments. Peut-être par peur, après tout ? Fufufu.~"

Je restais calme quant à ce que je disais, ayant ce fameux sourire moqueur avec ma démarche nonchalante. C'était plus ou moins ce que je pensais. Après tout, elle paraissait comme une sorte de dépressive émo, et je trouvais ça personnellement irritant. Pour moi les faibles n'étaient pas ceux qui sont incapables de se battre et sont en bas de la chaîne alimentaire, mais ceux ayant un mental faible, demandant même jusqu'à se faire tuer un jour. C'était quelque chose que je ne pouvais comprendre, pourchassant un but précis je n'avais pas envie de mourir.

Je restais jovial tout du long, et cet air ne disparaissait quand elle racontait cette histoire de sirène, où elle a du tuer quelqu'un en l'attirant avec sa beauté. Ce n'était pas si choquant que ça, et honnêtement dans ma vie j'ai vu bien plus choquant qu'une femme qui attire quelqu'un avec sa beauté pour tuer la-dite personne. Tous les Shinigamis ont déjà vu bien pire, car après tout, même le plus faible des hollows est plus horrible que ça. J'imagine que ce qui fait la différence est qu'elle est belle ?

"-Fufufu, malheureusement pour toi personne n'est capable de me tuer. Je suis bien plus puissant que ce à quoi tu peux t'imaginer après tout, ma petite Yuki.~"

Et puis je regardais à l'horizon, voyant finalement ce que nous étions venus ici pour. Un petit campement d'âmes de défunts, qu'il faudrait bien rapidement rapidement ramener au Seireitei. J'imagine que l'avantage était qu'ils n'étaient pas si loin que ça, mais à mon avis c'était trop dangereux de les laisser ici. Après tout si un Hollow venait ici, il pourrait faire quelques victimes avant que nous soyons capable de ramener nos troupes ici. Mais passons, il était temps d'y aller, c'est pourquoi je marchais avec fainéantise dans la direction de ce petit regroupement, ayant bien sûr quelques bâtiments.

"-Ne traine pas trop, Yuki.~"

_________________
Excursion découverte ◇ Murazaki Tengoku M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 106
Expérience : 307
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Jeu 9 Mai - 23:14
« Pauvre homme célibataire incapable de trouver l'amour, hein.. » Murmurais-tu à voix basse.

En réalité, derrière ce petit blasé qui se voulait surtout taquin, tu comprenais parfaitement ce qu'il voulait dire. En quatre cent ans, tu avais expérimenté plus d'une fois la solitude. C'était un sentiment bien particulier que certains redoutaient et d'autres éprouvaient. Il faisait sans doute partie de cette deuxième catégorie et c'était sans doute grâce à cela qu'il était arrivé à cette position.

La puissance amène toujours à la solitude, mais quelque part, c'était pour le mieux - mieux valait éliminer toute faiblesse d'un dirigeant. Tu n'avais pas envie de gérer un capitaine en crise d'attention et d'amour déjà que tu avais à supporter son caractère assez particulier, si en plus il avait des histoires de relations à gérer, tu serais sans doute morte sur le terrain à devoir - ou sa secrétaire qui devra le ramasser à la petite cuillère..

Quant à la suite, tu ne pouvais pas nier une part de vérité dans ses paroles. Mais il ne pouvait pas tout comprendre de ce sentiment de nostalgie qui était tien - chose que tu avais déjà pu constater la dernière.. Mais à laquelle tu avais décidée de ne pas tenir rigueur. Tu contentas d'afficher un léger sourire.

« Peut-être bien. Répondis-tu du tac au tac. »

Tu haussas les épaules. C'était une chose qui ne venait que par le vécu. Il ne pouvait pas comprendre ces choses, ni le sens de tes mots, ni ce sentiment qui existait en toi. Il n'avait pas ton vécu après tout et c'était sans doute ce qui vous éloignait toi et lui, toi et les autres..

Tu étais loin d'avoir un mental faible. Tu te traînais sur les épaules la vie de plus d'une centaines de personnes mortes de tes mains. Amant. Amis. Proches. Tu en avais tranché tellement, mais jamais tu n'avais perdu un instant de vue ta propre identité. Cette âme guerrière ne t'avait jamais quitté. Tu avais avancé bien plus qu'il ne le croyait et tu continuais d'avancer et ce depuis quatre cent ans déjà. Jamais tu n'avais cessé encore plus avec le métier que tu exerçais car tu savais que l'arrêt serait synonyme de mort..

« Mais vous ne pouvez comprendre. Si la chose vous turlupine et vous obsède à ce point-là, oubliez-là simplement. Ça ne changera rien quant à mon rapport vis-à-vis de mon devoir. Toutefois, faites attention à ne pas trop vous surestimer, j'ai déjà vu de grands combattants tomber à cause de leur orgueil - et ce, avant même votre naissance. »

Tu souris avant d'enchaîner rapidement le pas pour le rattraper et rejoindre le petit campement d'âmes défuntes. Il y en avait dans ce désert : des petites attroupements d'âmes défuntes qui refusaient de rejoindre le Seireitei et qui s'étaient établis seuls. Vous aviez pour mission de vous assurer que tout allait bien dans ces minuscules villages. Aux premiers abords tout semblait bien aller.

« Rien de particulier à signaler capitaine, devrions-nous continuer notre tournée ? »

Les ruelles étaient calmes et tout semblait joyeux - mais personne ne vous adressait la parole, personne ne prêtait vraiment attention à votre présence. Il y avait un sentiment rassurée de savoir que tout allait plutôt bien. Vous continuâtes d'avancer jusqu'à passer devant des sources chaudes.. À ce même instant, la vieille dame de l'entrée vous effectuas un léger sourire. Toutefois, dans l'ombre..


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai
Excursion découverte ◇ Murazaki Tengoku

Sauter vers: