For a quiet life || Ethan Clifford [Terminée]
 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées

Alignement : Chaotique Bon
Rang : B
Grade : Guardian
Avatar : Lindow Amamiya
Messages : 30
Expérience : 184
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 15/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Clifford
Lun 15 Avr - 1:21
IDENTITÉ

Nom : Clifford
Prénom : Ethan
Genre : Homme
Naissance : 716 - 34 ans
Rang : B
Grade : Guardians
Alignement : Chaotique Bon
Réputation : Type pas net de prime abord, parfois suspecté par certains de ne pas être totalement fidèle à Brotherhood. Les gens qui le connaissent le savent sympathique et loyal à l’organisation.
Signe particulier : Tic de fumeur ; Sa panoplie d’accessoire ; Ses plaques militaires qui ne le quittent jamais ; Son briquet fétiche

PERSONNALITÉ

Déterminé/Obstiné
« Il y a une chose qu’il faut bien me reconnaître : Je ne lâche jamais l’affaire. D’où je tiens ça ? J’en sais rien, sûrement de ma mère, paraît qu’ils sont tous bornés dans sa famille. En tout cas, peu importe la raison, la mission, l’objectif, etc. J’ai pour principe de toujours terminé ce que j’entreprends. Que ce soit pour moi-même ou bien suite à un ordre. J’ai horreur de laisser quelque chose en plan, ce sentiment de travail bâclé, de tâche inachevée. Aussi, je me fous bien du temps que ça peut me prendre : Du moment que je peux avoir l’esprit tranquille en mettant un point final à quelque chose, tout ira bien. Après, quant à savoir si il s’agit de détermination ou d’obstination, c’est une question de point de vue. »

Téméraire
« Quelque chose qui m’aide bien, c’est ma témérité. Alors, ouai, quand tu comptes survivre longtemps, être téméraire, c’est pas optimal. Mais, quand il s’agit de remplir une mission, disons qu’il m’arrive souvent de compter parmi les premiers arrivés et les derniers partis. Puis, on va pas ce le cacher, certains sont bien content de me savoir avec un pète au casque. Ah bah, tu fais le malin, te retrouve immobilisé ou je sais pas quoi, à ce moment-là, t’es heureux de voir bibi te tirer en arrière. Je vais pas mentir, cette même témérité m’a déjà portée préjudice. Quand tu fais le con, faut bien que tu en paies les frais un moment ou un autre. J’ai déjà failli y passer, mais Dame Chance, dans sa grande miséricorde, à daignée sauver son humble serviteur. »

Discret
« Il faut se l’avouer, contrairement à d’autre, je suis pas le genre de type à toujours aller vers les autres. Pas que je sois timide, que je les aime pas ou quoique ce soit, juste qu’on oublie facilement ma présence si on fait pas gaffe. Passe une partie de ta vie à raser les murs, à te faire discret et fatalement, ça risque de te poursuivre tant que tu fais pas quelque chose contre. Pour ma part, ça me dérange pas d’être un fantôme. Comme ça, les types que je blaire pas me remarque pas et c’est l’inverse pour ceux que j’aime bien. Bon, ça apporte aussi son lot d’emmerde : Comme ça limite parfois mes interactions avec les autres, y a des rumeurs qui ont commencées à circuler. Rien qui soit fondé, heureusement pour moi, mais y en a que ça insiste à pas m’approcher. Après, je vais pas m’en plaindre. »

Sympathique
« Ceux qui ont prit la peine de m’approcher, d’apprendre à me connaître vous le dirons : Je suis plutôt sympathique et vraiment pas chiant. Quand tu cherches à pas te faire trop chier, t’apprends à être sympa avec ceux qui le mérite et à entretenir des relations neutres avec ceux qui pourraient t’emmerder. Du coup, comme j’ai pas à vocation de me prendre la tête plus que nécessaire avec les autres humains, je suis quelqu’un d’assez ouvert d’esprit, avec le sens de l’humour et relativement agréable à vivre et côtoyer. Après, si je sens que je vais me prendre la tête, faut pas s’étonner que je le sois pas avec la personne responsable, mais bon, faudrait vraiment y aller pour atteindre ce point. »

Attentif
« Je suis quelqu’un d’attentif. Écouter ce que les autres ont à me dire, ça me pose pas de problème et j’ai aucune difficulté à le faire. Toutefois, je me retrouve malgré moi à devoir jouer les confidents. On me sait discret, alors y a peu de chance qu’on vienne me questionner à propos de tel ou tel sujet sur quelqu’un. Cette attention est pratique dans bien des situations. Retenir les ordres de missions, espionner l’ennemi, monter la garde. Je n’ai pas une ouïe de malade, mais dès qu’une conversation est à portée, si je capte quelque chose qui m’intéresse, je n’hésite pas à me poser un instant, sortir une clope et écouter ce qui ce dit. Alors ouai, c’est moyen niveau moral, mais j’en ai rien à foutre, car on sait jamais ce qui peut être utile. »

Fidèle
« Certains pourront s’interroger sur ma fidélité envers Brotherhood. Ceux-là seront surpris de voir qu’il n’en n’est rien. L’organisation m’a tirée d’un mauvais pas. De ce fait, j’ai une dette envers elle, une dette que je suis bien décidé à payer. Même si je suis loyal à Brotherhood, je ne lui dédie pas non plus corps et âme à elle seul. Au-delà de ses objectifs, l’organisation vit surtout à travers ses membres, ainsi, ma loyauté va surtout à ces derniers, car ils sont mes compagnons d’armes, des frères et des sœurs avec lesquels nous avons juré de protéger l’Humanité envers et contre tout. Ainsi, ma fidélité envers Brotherhood se fait principalement par le biais de ces membres, plus encore si j’apprécie les personnes. »

PHILOSOPHIE

Quel rapport votre personnage a avec son Fullbring/sa Doll/la technologie ?
« De mon point de vue, les Fullbrings dépasse ma compréhension. Après, j’avoue peut-être ne pas m'être énormément penché sur le sujet, donc c’est sans doute ma faute. À l’avenir, je leur donnerai une chance de me convaincre. Il en est de même pour les Dolls. Mais ces dernière… Me laisse un sentiment étrange. Un sentiment vraiment trop étrange en réalité, contrairement aux Fullbrings, je pense qu’il y a des risques pour que je sois bien plus retissant  au fait d'approcher des Dolls. Concernant la technologie. Comme pour chaque être humain, j’ai baigné dedans un peu toute ma vie, pour moi, elle rentre dans la normalité, elle ne me dérange donc pas outre mesure. Toutefois, je ne vais pas mentir, l’approche militaire de cette dernière a été un peu compliqué. Après tout, les gens normaux préfèrent la paix à la guerre. Mais, du fait de la proximité quotidienne, il ne fut, finalement, pas trop compliqué de m'accommoder de l’utilisation militaire de la technologie, une utilisation que je considère comme normale désormais. »

Que pense votre personnage d'Ark et de l'Arbre-Monde ? Y a-t-il grandi ? Comment ?
« De mémoire, j’ai toujours vécu à Ark, dans les quartiers moyens. Mon paternel n’a jamais été honnête. J’ai appris la vie par moi-même, en même temps, quand on voit les relations de mon père, j’ai préféré apprendre à raser les murs, à être un fantôme, surtout lorsqu’on a commencer à faire le lien entre mon géniteur et d’un groupe de la pègre. Par chance Ark est une grande ville, heureusement pour moi, je suis parvenu à trouver des gens qui ont accepté de m’aider, des moyens d’échapper aux problèmes que mes liens avec mon père m’ont occasionnés. Pendant longtemps, j’ai simplement connu Ark et même si la cité gardera toujours une place spéciale en moi, j’ai à cœur de m’en éloigner, de voir d’autre horizon. »

Que pense votre personnage des autres factions ? Que compte-t-il faire contre elles ?
« Pour commencer, j’en sais ce qu’on a bien voulu m’en dire. Donc, ce que j’en sais, c’est qu’elles ont des vues sur notre territoire. Le problème, c’est que, même si certain ont une apparence humaine, ils restent différents de nous. Est-ce que les humains accepteront de vivre sous leur contrôle ? Je ne pense pas. Nous sommes en guerre, c’est tout ce que j’ai besoin de savoir pour choisir de prendre les armes et protéger mes semblables. Ok. Certains humains ne méritent pas qu’on les protègent, qu’on meurt à leur place. Aussi, ce n’est pas pour eux que j’ai décidé de me battre, mais pour tout ceux qui m’ont aidés à m’en sortir, ceux qui, à mes yeux, valent la peine d’être sauvé. Il m’arrive parfois que mon instinct de survie se mette subitement à fonctionner, mais même pour me préserver, je préfère quand même me sacrifier pour le bien plus grand nombre. »

Quelles sont les trois Aspirations qui pourraient définir votre personnage ?
« L’aspiration qui guide le plus mes actes est la possibilité de vivre en paix. J’entends par là que je veux simplement vivre ma vie. Toutefois, pour rendre ça possible, il faut être certain que nos ennemis ne soit plus une menace, il me faut prendre les armes, voilà pourquoi je suis là.
Naturellement – Et aussi étrange soit-il lorsqu’on me sait téméraire -, je tiens à survivre à cette guerre. Parce que, pour des raisons évidentes, pour vivre pénard, eh bien il faut éviter de se faire trouer. Vous me direz, c’est là l’ambition de beaucoup de gens, celle de survivre. Peut-être, mais je vous répondrais que certains voient le fait de mourir pour la cause comme un honneur, or, ce n’est pas mon cas, même si j’entends bien payer la dette que j’ai envers Brotherhood.
Mon ultime aspiration est l’exploration. Comme je l’ai déjà dit tout à l’heure : Toute ma vie, je n’ai connu qu’Ark. Alors, je compte bien voir plus loin, étendre mes horizons, découvrir de nouvelle culture, de nouvelle façon de penser, de vivre. Une ambition banale, mais qui me tient à cœur et qui, tout comme mon souhaite de vivre tranquille, ne pourra réellement ce réaliser que lorsque la guerre cessera. »

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.
« Cela faisait pas mal de temps de j’avais laissé mon père pour aller de l’autre côté d’Ark. Je me questionnais vraiment sur mon avenir. Je ne faisais rien hormis errer sans but. Pourtant, je ne me voyais pas ne rien faire de la sorte. Me voyant tourner en rond, l’une des connaissances que je m’étais faite dans l’est d’Ark s’approcha de moi.

Si, au début, il fut juste question de sympathiser, rapidement, nos discussions prirent une toute autre tournure. Même s’il n’était autorisé à parler clairement, il fut question de rejoindre une organisation. Au début, je crus comprendre qu’il s’agissait d’une organisation criminelle. Sans attendre, il me fit comprendre qu’il n’était pas du tout question de ce genre d’organisation. Il eut du mal à me convaincre.

Finalement, il me mena jusqu’au repaire de ce groupe. Attiser par la curiosité, je l’ai suivi sans sourciller. En arrivant, celui qui se présenta comme mon garant manqua de se faire réprimander. Toutefois, il retourna rapidement la situation en sa faveur, m’introduisant comme une nouvelle recrue. Recrue ? Recrue de quoi ? Silencieusement, je me suis laissé guidé. On me présenta alors Brotherhood, les raisons de son existence.

Si tout ce qu’on me présentait était vrai, j’avais pour devoir, en tant qu’humain, de participé à la réalisation de ces projets. Faussement présenté comme une recrue à l’entrée, j’étais désormais officiellement membre de Brotherhood. Comme chaque nouveau, on me forma sur nos ennemis, sur les pratiques à avoir sur le terrain, sur la nécessité d’une discipline de fer, d’une obéissance totale. Ce ne fut clairement pas la partie la plus simple de ma vie, je dirais même que c’est de loin la plus dure. Pourtant, un seul événement le surpassa.

J’avais vingt-huit ans à l’époque. Guardian depuis plusieurs années désormais, on nous envoya en renfort afin de contrer une incursion ennemi sur notre territoire. Si, avec les forces déjà présente, notre puissance de feu devait être suffisante, la réalité fut toute autre. L’unité attaquée avait été pratiquement entièrement décimée. Heureusement pour nous, l’ennemi, bien que s’attendant à des renforts, n’avait pas prévu que nous arrivions aussi vite. Le combat s’engagea. Les premiers échanges furent les plus mortels pour les deux camps. Chaque côté ayant trouvé abri, le silence retomba, attendant seulement la reprise violente des combats. Cependant, notre chef de section se trouvait sur le lieu de l’affrontement, blessé. Les autres commencèrent à paniquer, jusqu’au moment où, sur un coup de tête, j’ai décidé de prendre en mains l’opération.

Ordonnant un tir de couverture, j’ai foncé tête baissée pour tirer notre supérieur de ce bordel. Cependant, à mi-chemin, ce qui s’apparentait comme étant le chef de la section ennemi se montra, désireux de profiter de l’occasion pour nous mettre en déroute. Tandis que mes camarades manquèrent de paniquer à nouveau, je leur ordonnais de reprendre le tir de couverture afin d’occuper les autres ennemis. Pour ma part, je me dépêcha de charger mon arme, tentant de descendre le chef adverse.

Malheureusement pour moi, il parvint à arriver au corps-à-corps. Poussant mon supérieur sur le côté, je ne pus qu’interposer mon arme afin d’éviter un coup fatal. Dégainant mon couteau de combat, je fus pris à la légère et, certain de sa victoire, mon adversaire fonça vers moi, tandis que je fis de même. Esquivant de peu son assaut, je lui planta ma lame en me jetant sur le côté, saisissant l’arme du chef de section, je fracassa la crosse dans le dos de mon adversaire. Ce dernier se retourna pour se retrouver face au canon de mon arme lorsque je fis feu.

Le retour fut longtemps et compliqué, mais une fois de rentrée, on reconnut mes actes. Il s'agissait là de ma première victoire, celle que je considères comme la plus importante pour moi. Suite à ça, on en vint à me conseiller pour certaines missions. Toutes n'étaient pas couronnées de succès, mais dès que ce dernier était au rendez-vous, il n'était pas rare qu'on en vienne à me citer.

Mes exploits commencèrent, petit-à-petit, à s'accumuler et plusieurs supérieur me donnèrent pour conseil de poursuivre sur cette voie. Que, peut-être, je saurais m'attirer la sympathie de la cheffe. Que cela pourrais même arriver plus vite que je ne le croire. »

ALTER EGO

Votre pseudo ? BloodGlyph
Votre âge ? 22 ans
Origine de votre avatar ? Lindow Amamiya – God Eater
Sur quel appareil jouez-vous ? Ps 4 | Pc
Comment avez-vous connu le forum ? Via Ragnar, Calliope et Yamamoto
Avez-vous un parrain ? Ragnar S.
Est-ce une Réincarnation ? Nop
Est-ce un Double-Compte ? Nop
Connaissez-vous l'univers de Bleach ? Pas du tout
Est-ce votre premier forum RPG ? Nop
Une allergie particulière ? Euh… Pas à ma connaissance...
Q.L.F. ? Joker.
Autre chose à ajouter ? Nop. Rien à ajouter.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : C
Grade : Sicario, Ordalias
Avatar : Boros, OPM
Messages : 130
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Barzaq
Lun 15 Avr - 4:04
Salut à toi !

C’est moi qui passe sur ta fiche. Alors la présentation est intéressante, il y a pourtant un petit problème concernant ton grade. ... Nous te proposons de commencer l’aventure en tant que Guardian de rang B car une simple victoire ne suffit pas – c’est le quotidien de tout soldat !

En effet, le grade de Soulmate est surtout disponible pour les Fullbringer/Bount. Cependant, comme écrit dans le Contexte il est toutefois possible pour un humain d’atteindre ce rôle après avoir difficilement gagner la confiance d’Europe. Deux choix s’offrent à toi, soit de commencer en tant que Guardian et modifier la fin de ton évément marquant, soit de rester sur l’idée d’être un Soulmate et du coup étoffer un peu plus ! Une fois fait, nous procèderons à ta validation !
Alignement : Chaotique Bon
Rang : B
Grade : Guardian
Avatar : Lindow Amamiya
Messages : 30
Expérience : 184
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 15/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Clifford
Jeu 18 Avr - 22:44
Les modifs ont été faites !
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : C
Grade : Sicario, Ordalias
Avatar : Boros, OPM
Messages : 130
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Barzaq
Ven 19 Avr - 8:05
Félicitations !
Il semblerait que vous ayez été validé Guardian de Rang B.

Peut on te considérer comme le Yamcha des Humains ? Tes accès te seront accordés sous peu et ta Fiche Technique sera générée dès que possible. Tu peux - en attendant - commencer par te rendre dans la Gestion du personnage afin de commencer ton carnet de bord mais aussi poster une demande de RP (si jamais tu n'as pas d'amis).

Bon courage !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées
For a quiet life || Ethan Clifford [Terminée]

Sauter vers: