Entraide primordiale ~ ft. Yuki
 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei

Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 10 Avr - 13:13
Aaaah, quelle belle journée ! Dommage que je ne puisse pas profiter du soleil en faisant mes petites siestes, cachés à la vue de Musume. Mais malheureusement aujourd'hui n'était pas un tel jour, car aujourd'hui je me devais de rendre service à une des femmes qui m'était le plus proche. La Fukutaicho de la brigade Jin'ei, je me devais de lui apprendre quelque chose. Et principalement parce qu'elle me l'a demandé. C'était un fait que j'étais principalement axé sur la vitesse, ce n'est pas comme si c'était un secret très bien gardé non plus. En faite, ce n'était même pas un secret !

Avant de partir de ma demeure, je m'habillais du fameux short rose accompagné du T-Shirt au style Hawaïen bleu avec des motifs de bananes jaunes, puis enfiler le Haori de Capitaine de la Première Division sur mon dos. Serrant le tout à l'aide d'une ceinture, j'accrochais à cette ceinture mon Zanpakuto qui était actuellement dans son fourreau, bien au chaud. Je l'entendais vibrer quelque peu, comme si sa lame voulait communiquer avec moi, mais je n'avais pas le temps pour l'instant. Peut-être une autre fois, Suraihebi.~

Empruntant un passage secret dans ma demeure, je me dirigeais dans les sous-terrains secrets de la brigade Jin'ei, qui parcouraient l'ensemble du Seireitei à un bon nombre de points. Empruntant de nombreux couloirs, j'arrivais à une zone où quelques membres de Jin'ei étaient là, courbant légèrement l'échine en payant leur salutation, que je répondais avec un simple hochement de tête. Et arrivant ensuite dans une des salles d'entraînements privées, j'ouvrais la porte pour y voir une magnifique femme qui devait m'attendre depuis déjà un bon moment -ou depuis peu, pour le peu que j'en sache-.

"-Ahahah, désolé d'être arrivé en retard Yuki-chwan, j'espère que je t'ai pas trop manquée ?~"

Refermant la porte derrière moi, celle-ci se bloquait dans un cliquetis de bruits, affirmant qu'il était dès à présent impossible de l'ouvrir de l'extérieur sans devoir la forcer ouverte. M'approchant ensuite d'elle, je ne m'arrêtais pas très loin d'elle, une main sur une de mes hanches et l'autre posée sur le manche de mon Zanpakuto.

"-Si je me souviens bien, c'est une de mes fameuses charges que tu veux que je t'apprenne ?~"

Un sourire joueur à mes lèvres, je la regardais droit dans les yeux. Enfin, c'est ce que je ferais si je n'avais pas ce bandeau d'ébène qui bloquait à la vue de tous mes yeux. Et ouais, pas de chance, vous ne pourrez pas admirer mes magnifiques yeux car ils sont cachés aux yeux de la plèbe.

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Mer 10 Avr - 17:22
Ta vitesse, tu devais apprendre un contrôler et à maîtriser ta vitesse de sorte à pouvoir t'en servir en mission. Tu avais déjà atteint une vitesse non négligeable, tu pouvais déjà parcourir des kilomètres à une allure des plus impressionnantes, mais tu devais apprendre à mieux la maîtriser afin d'en faire une technique utilisable en combat. C'était la raison pour laquelle tu avais fait appel à ton capitaine aujourd'hui, afin de lui demander de te venir en aide pour améliorer ta vitesse. Tu savais que grâce à son Zanpakuto, il possédait une maîtrise innée des charges et des esquives.

Tu étais arrivée dans la salle d'entraînement quelques en avance afin de prendre un peu de temps pour méditer. Tu trouvais au sol, au milieu de la pièce, agenouillée au sol, les yeux fermés, concentré sur ta sensation de ton énergie spirituelle. Tu attendis quelques minutes avant de voir ton capitaine apparaître avec, comme à son habitude, quelques minutes de retard. Ouvrant les yeux, la première chose que tu remarquas, ce fut ses vêtements non assortis à son haori.

« Mh.. Vous lavez vos vêtements et votre t-shirt Hawaïen des fois ? » Murmuras-tu à voix basse plus pour toi-même que pour ton interlocuteur.

C'était la deuxième fois que tu le voyais vêtu de la sorte. Il n'avait que cela dans sa garde robe ? Ce n'était ni une tenue officielle, ni une tenue adaptée pour le travail. Chaque fois que tu le voyait, tu te faisais la réflexion. Mais chaque fois, tu ne pouvais que soupirer. Il s'agissait sans doute d'un de ses multiples privilèges en tant que capitaine.

Fermant l'œil sur son style vestimentaire, tu te recentras sur le sujet d'affrontement. Calmement, tu te relevas et enfournas tes deux sabres autour de ta ceinture pour faire face au jeune homme.

« Oui, effectivement, j'aimerais améliorer ma vitesse sous toutes ses formes possibles. Apprenez-moi à charger et à esquiver, Taicho. Je m'en remet à vous pour cet apprentissage. »

Respectueuse et polie comme à ton habitude, même si tu savais que ces formes et politesses n'étaient pas spécialement nécessaires face à cet homme. De la même façon qu'il te fixait, tu l'observais sans le quitter du regard avec un sérieux inébranlable dans tes yeux. Ainsi, allait débuter l'apprentissage.

_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 10 Avr - 23:03
Je restais calme en entendant sa fameuse remarque, qui se voudrait peut-être blessante pour quelqu'un d'autre que moi. Mais heureusement pour cette femme, c'était moi et non pas un autre avec qui elle parlait ! Bon, après je n'étais pas non plus le Capitaine le plus strict en terme de règlement un peu "chiant", bien que les autres parties du règlement devaient, pour moi, être suivies à la lettre. C'est pourquoi je rigolais, posant mes mains sur mes hanches tout en levant le menton d'un air de fierté. Est-ce que je lavais mes habits ? Ah, forcément ! Mais..

"-Ahah, qui crois-tu que je suis, Yuki-chwan ? J'ai une armoire remplie de vêtements quasi-identique hehehe.~"

Puis en la regardant attentivement, je l'écoutais de la même manière. Elle avait besoin d'améliorer sa vitesse, et j'étais sûrement un de ceux les mieux placés dans le moment actuel. Elle voulait donc être capable de pouvoir charger qui que ce soit, par exemple. C'était assez facile à faire, donc je devrais lui expliquer des trucs pour qu'elle comprenne. Pour moi, c'était totalement différent la façon dont je me déplaçais, mais pas pour eux. Je réfléchissais donc un instant.

"-Très bien, laisse-moi activer mon Shikai d'abord, Yuki-chwan.~"

Puis je prononçais à voix basse "One with Heaven and Earth", laissant une pression spirituelle émaner de mon corps ainsi que de mon Zanpakuto. Ce n'était pas une qui est capable de blesser, mais une prévenant qu'un sceau de mon Zanpakuto a été soulevé, d'accord, mais lequel ? Forcément je le faisais passer comme un Shikai depuis bien des décennies à présent. Donc, hehe.~

"-Très bien Yuki-chwan, regarde-moi et ne me quitte pas des yeux, ok ?"

Je restais droit, gardant mes mains derrière mon dos dans une position imposante. Certes, c'était uniquement pour faire le malin, mais j'avais une certaine classe en faisant ça. Je levais une jambe, posant lentement mon pied au sol, et au moment où celui-ci touchait le sol.. Je disparaissais instantanément, sans laisser ne serait-ce qu'une trace de ma venue, pas une seule image rémanente, rien. Je disparaissais simplement.

J'avais effectivement disparu littéralement grâce aux possibilités de mon Bankai, mais j'allais apprendre cette version de ma technique qui servait de "charge" à cette femme. Et j'apparaissais, à peine disparu, directement derrière son dos, venant à souffler calmement et lentement sur l'une de ses oreilles, riant légèrement.

"-Alors, t'as pu voir ce que j'ai fais, Yuki-chwan ? Ou tu veux une autre démonstration ?"

Résumé:
 

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Jeu 11 Avr - 11:32
Effrayant - une armoire entière de vêtements qui méritaient d'être jetés à la poubelle. Si un jour tu te retrouvais à faire le ménage chez lui, tu penseras à passer un bon coup de balai dans ses placard. Peut-être même que tu devrais aller y faire un tour en douce durant une nuit où il aurait trop bu pour le débarrasser de ces vêtements indignes. Tu mourrais d'envie de lui refaire sa garde-robe et de repeindre l'image du capitaine. Enfin, aujourd'hui là, n'était pas le sujet principal.

Silencieusement, tu l'observas activer son sabre. Aucune indication physique n'apparut sur ce dernier, mais s'il était prêt alors cela voulait dire que c'était bon. Tu connaissais brièvement les grandes lignes et le pouvoir du capitaine. C'était grâce à son sabre s'il pouvait atteindre des vitesses fulgurantes allant jusqu'à la téléportation. C'était sans doute ce qui lui méritait le titre de l'homme le plus rapide. Tu allais devoir être attentive si tu voulais réussir à le suivre du regard.

« Allez-y. »

Tu pris une position de garde, main posée sur la main de ton sabre - mon sabre basique et non zanpakuto car tu n'allais pas en avoir besoin pour cet entraînement - et tu te mis à le fixer du regard, prenant note de chaque détail de sa position.. Mais ce dernier, disparut presque instantanément.

Il réapparut derrière ton dos et souffla à ton oreille. Par tes bons réflexes, tu te retournas rapidement vers lui et positionnas le manche de ton sabre entre vous deux pour maintenir une distance de sécurité.

« N'est-ce pas injuste étant donné que vous atteignez une telle vitesse grâce à votre sabre ? Une démonstration de plus ne serait pas de refus. » Dis-tu avec un léger sourire.

Tu ne pouvais pas nier que c'était légèrement frustrant de n'avoir rien pu suivre du regard, mais quelque part du t'y attendais déjà. C'était bien pour ça que tu lui avais demandé à lui un enseignement.


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Jeu 11 Avr - 12:49
Avant de disparaître, je regardais sa position de garde. Elle semblait sur ses gardes, prête à agir à n'importe quel moment, comme si elle verrait mes mouvements, comme si elle serait prête à bouger au moindre mouvement afin de me trancher. Mais, ah, ce n'était pas le cas, j'avais disparu et "attaqué" son oreille. Cependant, son excuse me fit échapper un léger rire, suite à quoi je levais rapidement la main pour frapper de mon index son front. Oser dire que quelque chose était injuste ? Ah, je devrais peut-être la punir plus souvent, elle.

"-Hmf, tu oses dire que c'est injuste ? Aucune technique n'est parfaite, et rien n'est invincible. Ce que je peux faire à ce stade, tout le monde en est capable. Et tu le seras aussi si tu arrêtes de te plaindre."

Je reculais légèrement, agitant mon sabre sur mon flanc gauche pour étirer mes membres. Elle voudrait une autre démonstration, mais elle n'avait même pas compris le principe de base derrière cette technique. C'est pourquoi je me devais d'expliquer un minimum ce dont il était nécessaire afin de faire tout ceci. Si elle ne comprenait même pas ça, on risque d'y rester des heures, et mon planning était plutôt serré, j'empiétais même un peu sur de la paperasse pour aider cette femme, ah, quel gentleman je faisais après tout !

"-Je vais d'abord t'expliquer le principe derrière tout ça. Forcément, c'est le pinacle actuel de la vitesse. Il te faut de bons appuis, et une fois que tu seras assez entraînée tu seras capable d'utiliser cette technique peu importe les appuis que tu as. Il faut que tu concentres ta force dans une jambe pour te propulser, et tout ça très rapidement. Le but à chercher n'est pas forcément la distance que tu peux parcourir, mais.."

En pleine phrase, j'activais de nouveau ma technique, disparaissant en pleine phrase et réapparaissant instantanément derrière la femme, continuant mes paroles au creux de son oreille. Est-ce que j'avais fini de l'embêter en voulant la taquiner comme ça ? Clairement pas.

"-.. la vitesse instantanée, que tout se produise en un instant."

J'espérais avoir quelques changements de visage de la part de la femme, mais est-ce que j'en aurais ? J'en doute. Et c'était plutôt frustrant que toutes vos taquineries se heurtent à un mur, ah, qu'elle était difficile cette Yuki ! Ce n'était pas la Vice-Capitaine de la brigade Jin'ei pour rien, elle paraissait même froide comme un bloc de glace. Bon, vous me direz, c'est les bons attributs pour un assassin, mais quand même.~

"-J'espère que cette fois tu as au moins compris un bout de la réponse que tu cherchais ? Essaye de le faire toi aussi, avant que je ne m'énerve, fufufu.~"

Résumé:
 

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Jeu 11 Avr - 18:51
Agilement, tu t'esquivas de son indexe.

« Ne le prenez pas trop au sérieux, c'était juste pour rire. Je parviendrai à maîtriser cette technique d'ici ce soir. »

Tu l'observais, le regard à nouveau sérieux dirigé dans sa direction. Tu ne pouvais pas nier que tu étais terriblement froide lorsqu'il s'agissait d'un entraînement. Tu considérais la situation comme sérieuse et c'était pourquoi tu te concentrais au mieux. Tous les blagues parasites n'avaient alors aucun effet sur toi, tu étais au maximum de ta concentration.. À ce même instant, il disparut de nouveau, mais cette fois-ci, tu étais parvenue à le suivre du regard.

« Vu. »

À ce même instant, tu te retournas sur le côté là où se trouvait le jeune homme, bloquant toute tentative d'approche avec ton sabre si ce dernier tentait. Désormais, venait ton tour d'essayer. Tu te contentas d'un hochement silencieux de la tête en guise de réponse, te tenant prête à foncer sur ton adversaire. De la même manière, tu laissas ta puissance se déverser dans ton point d'appui - pied gauche étant gauchère - puis à l'instant où tu rouvris tes yeux, tu fonças sur ton adversaire, arrivant pile à côté de lui avec le fourreau de ton sabre que tu tenais à la main proche de son abdomen.

Toutefois, si la théorie était maîtrisée, la pratique ne l'était toujours pas.

« Une vitesse toujours insuffisante pour de l'instantanée.. Encore une fois s'il vous plaît. » Dis-tu avec un léger sourire.


Calmement, tu repris de la distance pour te préparer à effectuer une nouvelle tentative. Ce qu'il fallait, c'était plus d'énergie dans les jambes pour atteindre une plus grande rapidité. Dépasser tes limites. Dépasser les limites de ton corps. Et atteindre une plus grande vitesse.


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Jeu 11 Avr - 22:11
Un simple sourire en coin était tout ce que je donnais en réponse à ce qu'elle me disait. Encore heureux qu'elle doit être capable d'apprendre ça d'ici ce soir, c'était une technique inhérente que j'ai appris en très peu de temps. Mais bon, nos dispositions étaient peut-être différente. Il était difficile pour le feu d'apprendre à mouiller, par exemple. Mais j'espérais qu'elle puisse être capable de faire tout ceci, après tout, elle n'étais pas faible. Elle n'était pas non plus une idiote. Elle était capable de bien mieux que ça.

"-Fufufu, encore heureux que tu puisses sentir où j'arrive, ma petite Yuki. Il était temps.~"

Je riais à ma manière, lançant des petits pics inoffensifs. C'était assez agréable de parler avec cette femme. Mais sûrement énervant de son point de vue ? Après tout je n'étais pas la personne la plus agréable à parler, d'après certains. Mon ton pouvait paraître arrogant, alors que pourtant je ne l'étais pas sur le coup. Et j'attendais à son tour à ce qu'elle charge, et forcément, je la voyais venir à des kilomètres. Je ne faisais que légèrement déplacer mon Zanpakuto -contenu dans son fourreau- en l'enlevant de ma ceinture d'un mouvement bref, pour contrer son fourreau avec le mien.

"-C'est clairement pas assez ça, Yuki-chan."


Je me déplaçais calmement vers elle, tapant de mon fourreau légèrement sa jambe d'appui. Tapant ensuite le haut de sa tête. C'était assez vexant qu'elle n'y arrive pas tout de suite, mais c'était donc un problème à cause de mon enseignement, sûrement. Je n'étais pas le meilleur des professeurs il paraît. Pas de chance..

"-Ta jambe est trop raide quand tu t'appuies dessus. Il faut que tu la détendes, mais pas trop. Ce que tu fais n'est pas sensée être une course, mais une propulsion. Imagine-toi comme un ressort, et que tu relâches tout en un seul instant après avoir été appuyée."

Et lui montrer encore plus de cette technique ? Non, je n'étais pas si clément, même avec ma propre Division. Je me suis déjà assez épuisé, j'ai presque utilisé 50% de mon énergie dans cet apprentissage seul. Il était facile de voir l'importance que je portais à cette femme à ça uniquement, mais plus que ça et ça pourrait m'épuiser trop. Je n'aimais pas être épuisé pour un rien, et c'est pourquoi je répondais en secouant la tête de droite à gauche, malgré mon sourire. Je frappais légèrement le haut de sa tête avec mon fourreau une nouvelle fois, et parlant d'une voix autoritaire.

"-Il ne faut pas que tu te concentres trop, Yuki. Ce doit être quelque chose de naturel, que tu fais au feeling. Tu ne vas pas t'arrêter pour fermer les yeux et te concentrer en combat de vie ou de mort. Position.. ET GO !"

Je regardais attentivement ce dont elle serait enfin capable avec cette nouvelle tentative. Je n'hésiterais pas à lui dire là où elle se tromperait évidemment. J'étais assez patient pour ce genre de choses, sinon je ne serais pas venu ici pour une des personnes que je préférais le plus dans le Seireitei. Bon, ces personnes étaient rares, mais il y en avait hehe.

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Ven 12 Avr - 1:43
Tu le reconnaissais. Il aimait bien jouer et taquiner les personnes même sans raison. Toutefois, tu ne te laissas point perturber par cet énergumène qui te servait de professeur - à ce demander ce qui était le plus dur ? L’apprentissage ou l’énergumène ? - Concentrée sur ses dires, tu saisissez que l’essentiel nécessaire à ton apprentissage.

Tu remarquais qu’il commençait à fatiguer. Il n’en donnait pas l’air, mais tu avais la capacité de repérer le moindre détail de son apparence. Mine de rien, c’était une technique épuisante, la vitesse drainait de son énergie.. Quoique, pas à ce point non plus. Il venait de l’effectuer que deux fois. Quelque part, tu avais légèrement le doute s’il s’agissait réellement de son Shikai - surtout ça avait été très joliment annoncé en début. Ton capitaine était une personne espiègle et tu le savais mieux que quiconque et ça te paraissait légèrement étonnant qu’il soit si prévenant.

Enfin, c’était sans importance.

« L’effectuer de façon naturelle, vous dites.. Dans ce cas, pourrions-nous lancer cela sous forme d'entraînement ? Je continuerai de vous charger jusqu'à ce que je vous atteigne ou jusqu'à ce que ma vitesse soit suffisante.. On dit que ça devient naturel à force de répétition, non ? »

Tu n'attendis pas vraiment son approbation, il allait réagir de lui-même à temps, tu te laissas directement aller dans ta lancée. Laissant ton énergie se déverser dans tes jambes, tu accéléras le pas pour foncer sur ton adversaire et chaque fois qu’il réapparaissait ailleurs, tu le prenais de nouveau pour cible. C’était comme une sorte de course poursuite.

Tu perdais de ton énergie, mais tes propulsions s’amélioraient de plus en plus. Tu sentais la fatigue dans tes jambes, mais quelque part, tu ne faisais que sentir d'avantage ton corps. Tu gagnais en puissance dans tes jambes et tu atteignais des distances de plus en plus importante avec de moins en moins de temps et surtout, ta précision s’améliorait de plus en plus. Il y avait là une grande part de détermination et tu ne perdais pas une goutte de ta concentration tout le long - c’était là ton plus grand point fort et ta meilleure endurance.



_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Ven 12 Avr - 19:14
Je restais de marbre, mais tout de même avec le sourire, face à ce qu'elle me disait. Car même si je n'étais pas fatigué, ces techniques de haut rangs demandaient énormément de Reiatsu afin de se produire. Et même moi je n'en avais pas une réserve infinie, pas encore du moins. Mais ça ne saurait tarder, qui sait, peut-être qu'un jour j'aurais autant de Reiryoku que le Roi des Âmes lui-même ! Mais il ne fallait pas s'attarder sur ce genre de pensées inutiles. Et même à tourner ça comme un entraînement pour l'aider, je soupirais. J'avais honnêtement la flemme de le faire, mais est-ce que j'avais réellement un choix dans cette discussion ? Je n'avais rien d'autre à faire pour le moment, et j'aurais préféré me coucher dans un coin pour piquer un petit somme le temps qu'elle finisse de s'entraîner seule pour charger.. C'était pas si compliqué pourtant..

"-Eeeeh, j'ai pas vraiment le choix après tut... La prochaine fois je t'expliquerais quelque chose de plus simple encore alors..~"

Avec lassitude je déplaçais mon corps pour me mettre correctement, visiblement ne voulant pas bouger le moindre muscle. Et je me déplaçais, mais pas à ma vitesse maximale comme auparavant, je montais en crescendo de plus en plus. Et chaque fois qu'elle me chargeait mais d'une mauvaise façon, ou que ce n'était pas excellent, je la frappais de mon fourreau sur le crâne. Et à force, ça se trouve qu'elle aura bien une bosse. Mais elle apprendrait par la manière forte, je le rentrerais de force dans son crâne si elle arriverait pas.

Forcément, vers la fin je nous forçais à nous stopper, la stoppant net en voyant qu'elle était enfin réussi à faire ce qu'elle cherchait à faire depuis le début, et qu'il serait enfin temps pour moi de pouvoir partir faire ce que je désirais, c'est-à-dire roupiller un bon coup et me reposer. Aaah, quel délice ça sera de se reposer. Je soufflais un bon petit coup, sortant tout l'air de mes poumons pour en reprendre une aussi grosse quantité en inspirant.

"-Eh, t'as presque comprit tout le truc, mais ça ne suffira pas. Il faut passer à l'étape au dessus dès à présent, et on verra si t'es capable de le faire."

Je libérais assez rapidement mon Reiatsu autour de moi, dans une zone plus restreinte ne comprenant que la salle où nous nous trouvions. Et mon Reiatsu cette fois-ci n'allait pas plaquer quelqu'un au sol, mais seulement ralentir ses mouvements. Pourquoi seulement les ralentir ? Et bien, essayez de charger quand vous vous faites ralentir au maximum par une pression spirituelle gigantesque ahah. Ah, de plus, deux pupilles dorées semblables à celles d'un serpent étaient présentes dans les airs, étant formé suite à la libération de mon Reiatsu, et semblaient fixer Yuki.

"-Tu peux essayer quand tu veux, j'ai tout mon temps ma petit Yuki.~"

Puis je restais dos à un mur, me reposant le temps qu'elle réussisse enfin. Si elle avait de nouvelles questions ou des demandes, j'essayerais bien sûr de faire de mon mieux.[/color]

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Ven 12 Avr - 19:42
Légèrement épuisée, tu avais enfin réussi à atteindre ta cible qui était tout autant fatiguée que toi. Quelque part, tu étais également une vice-capitaine redoutable à pousser ton capitaine à ce point à bout de souffle, mais tu savais qu'il allait très bien s'en sortir et c'était la raison pour laquelle tu ne t'étais pas retenue. Un peu d'exercice - voir même beaucoup - ne pouvait lui faire du mal.

Les entraînements à forte intensité étaient le quotidien que tu vivais, toi et tes hommes. Les combats d'entraînement étaient fréquents dans votre quartier général souterrain. Afin de vous maintenir constamment en alerte, afin de vous renforcer tous les jours un peu plus, vous ne négligiez jamais votre entraînement. C'était la raison pour laquelle tu n'avais pas trop mauvaise endurance à force d'exercice. Et désormais, vous alliez passer à l'étape supérieur de ton apprentissage. Calmement, tu hochas la tête.

« Énoncez les règles. »

À ce même instant, tu sentis une pression d'énergie spirituelle se propager dans toute la salle. Bien qu'elle n'avait pas le même effet écrasant que d'habitude, tu reconnaissais parmi mille la signature de ton capitaine. Tu repris instantanément ton sérieux après cette courte pause pour souffler. Tu devinais déjà avec aisance en quoi consistait cette prochaine étape : tu allais devoir surmonter ce poids qui pesait sur ton corps grâce à ta vitesse. Tu étiras un léger sourire face à ce petit air de défi.

« Me voilà. »

Tu concentras ton énergie dans la plante de tes pieds de façon bien plus importe que les précédentes fois afin de faire face à cette pression nouvelle qui ralentissait grandement tes mouvements, et tu chargeas. Cela ne faisait nul doute que c'était plus difficile, ta vitesse avait été diminuée, il te fallait un temps d'adaptation. Mais ne perdant pas de ton rythme et ton esprit de fer, tu étais prête à continuer l'entraînement.


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mar 16 Avr - 12:53
Je reprenais de mon énergie calmement, récupérant au fil du temps. Certes, je n'étais pas au top de ma forme, mais ça allait de mieux en mieux quand je me reposais. Mais activer cette pression spirituelle n'aiderait pas à ma récupération de Reiryoku. Aaaah, je pense que d'ici la fin de cette séance d'entraînement je resterais à même le sol, en galérant à me relever alors que j'aurais fais peu, si ce n'est utiliser beaucoup de mon Reiryoku pour cette femme.~

"-Les règles ? Elles sont simples. Tu as 10 minutes pour charger parfaitement sous cette pression spirituelle."

Puis je restais calmement là où j'étais, laissant cette pression s'installer tout en la regardant faire ce qu'elle avait à faire. Et il fallait se l'avouer, c'était la deuxième fois que j'entraînais une femme, et c'était toujours aussi agréable à regarder. Aaah, quelle belle vie, la vie de Capitaine quand même ! Que demander de mieux ? Et je la laissais se concentrer à faire ce qu'elle avait à faire dans un coin de la salle tandis que j'allais dans un autre coin tranquillement. J'utilisais le matériel présent dans la salle afin de monter un petit terrain de jeu.

Un long chemin en bois fait de plaques de bois, sur lesquelles une substance étrange siégeait tout du long. Ce que c'était ? Et bien, pour faire simple, si vous marchiez dessus, vous glisserez à 99% du temps. Amusant, n'est-ce pas ? Un autre était un simple chemin de parcours, où la moindre erreur vous vaudrez de vous blesser. Et ça, assez pour vous laisser au minimum un bleu. Alors, il faut travailler plus rapidement que jamais, vous savez. Hmm, j'hésitais à faire plus que ces deux petits chemins, mais je n'en avais pas envie pour le coup. Ma pression spirituelle comptait pour une épreuve, et les deux autres en plus, ça faisait trois. Ma politique de "trois épreuves, une technique" faisait des merveilles après tout, enfin, normalement.

Je me retournais de nouveau après avoir fini tout ça pour mat-- pour regarder les avancées de ma Vice-Capitaine, voir où elle en est arrivée dans la maîtrise de cette technique. Elle faisait de grands progrès, comparé à certaines personnes à qui j'ai pu apprendre quelques techniques, après tout. Elle pouvait faire mieux que ça, je le savais. C'est pourquoi j'avais envie de la pousser le plus possible, qu'elle utilise ses derniers retranchements.

"-Allez, ma petite Yuki, tu devrais te dépêcher d'apprendre cette technique avant que je ne m'endorme, tu sais.~"

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Mar 16 Avr - 18:16
C'était un plaisir pour toi d'épuiser ton capitaine. S'il pouvait être épuisé au point d'être à même le sol pour servir de tapis, ce serait comme un rêve réalisé. Peut-être que rien que pour ça, tu devrais lui demander des apprentissages plus souvent.. Non, plus sérieusement, ce n'était pas ton objectif, mais juste des effets collatéraux qui t'amusaient légèrement. Tu ne pouvais t'empêcher de sourire le voyant se reposer dans un coin de la salle.

Quelque part, c'était légèrement désagréable de le voir trifouiller à droite à gauche, mais tu ne pouvais pas nier qu'il avait le droit. C'était à toi de t'entraîner pas à lui de te rabâcher le travail. Tu ne perdais pas une goutte de ta concentration. Tu commençais également à t'épuiser à t'efforcer de courir plus vite et la nouvelle pression dans l'atmosphère t'épuisait encore plus. Mais le principe était toujours le même : concentrer l'énergie spirituelle dans les jambes pour s'en servir comme propulseur.

Plus d'énergie. Plus de contrôle. Plus de vitesse. Plus de puissance.

Tu sentais les muscles de tes jambes s'étirer sous la pression de l'atmosphère. Mais tu avais une âme et un corps de guerrière. Tu gonflais tes quadriceps pour tenir face à la pression. Dans une posture de charge, tu relâchas une importante quantité d'énergie dans tes pieds. Sous l'air lourd de la salle, tu sentais mieux que jamais l'effort de tes muscles. C'était épuisant et difficile, mais quelque part, ça te permettait de mieux comprendre le système de la charge.

Lorsque le jeune homme se retourna vers toi, tu étais alors habituée à la nouvelle pesanteur. Une petite goutte de sueur perlait sur ton front - c'était un exercice physique après tout, mais tu étais prête pour lui faire une démonstration de charge.

« Je ne vous laisserai pas le temps de vous endormir Taicho-san. »

Quoique.. Au vu de la vitesse à laquelle il s'endormait, c'était quand même difficile de rivaliser.. Tournant ton regard devant toi, tu pris un point fixe pour objectif et tu chargeas en ligne droite. L'énergie dans tes jambes devenait presque visible à tel point elle était concentrée et condensée pour tenir face au poids de l'atmosphère, mais c'était également une preuve de ta vitesse.


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Ven 19 Avr - 17:16
Je restais calmement à la regarder face aux progrès qu'elle faisait en temps réel. J'étais assez fier de la femme qui me servait d'ombre et qui agirait comme je pourrais le vouloir selon la situation. Mais ici, disons que la charge à effectuer était plus difficile que celle que j'ai appris à Hikaru. Autant se l'avouer, je portais plus d'importance à la femme en face de moi, mais c'était normal. Je favorisais complètement ma propre Division, et alors ? Hehe. Mais ne pas me laisser le temps de m'endormir ? J'en doutais. Je pouvais m'endormir facilement, même si je n'avais pas le sommeil le plus lourd au monde -même pas du tout-. Mais je m'endormais vite, alors c'était un bon point pour l'homme que je suis.

"-Hm, on verra ça."

Et je regardais sa dernière charge, calmement. Et il fallait se l'avouer, elle était plutôt douée dans ce qu'elle faisait, c'est pourquoi j'étais content que ça montait mon moral. Je pointais donc ensuite du doigt la fameuse longue plaque de bois sur laquelle siégeait ce liquide brillant. Si on devait classifier ça, ce serait sûrement un mélange entre de l'eau et de la gelée, un maximum glissant. J'avais un sourire bien spécial alors que je commençais à lui parler.

"-Ta prochaine épreuve est de courir sur cette plaque. Tu dois réussir à faire un aller-retour à toute vitesse sans tomber. Je me sens généreux, alors je te laisse 1 heure maximum pour le faire, ma petite Yuki.~"

Puis je commençais à bailler, alors que la pression spirituelle que j'émettais depuis tout-à-l'heure disparaissait. Je préférais reprendre calmement et lentement des forces, me posant en tailleur pour méditer. A vrai dire, méditer était sûrement quelque chose que j'aimais faire, à part dormir. C'était un peu le mixte entre une sieste tout en gardant son esprit aussi aiguisé qu'une épée, mais dans un état de repos ? C'était assez spécial à décrire, mais étrangement je pouvais récupérer plus facilement du Reiryoku quand je ne faisais rien d'autre à côté, et que le moment était propice.

"-T'en fais pas pour moi, travaille seulement, je me réveillerais de ma petite sieste une fois que tu auras finie cette épreuve !~"

Puis, une fois totalement en tailleur, je venais à poser mes mains, paume vers le haut, sur mes genoux, laissant mon corps droit pendant que mon sourire disparaissait. Evidemment, quand je "dormais", je ne souriais pas. Sûrement jamais même. Comment sourire quand vous êtes en plein cauchemar après tout, fufufu.~

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Sam 20 Avr - 20:39
Tu observas la plaque un air dubitative.Tu demandais bien où est-ce que le capitaine avait pu trouver tout cet équipement, surtout qu'il ne s'agissait pas vraiment d'un équipement très commun pour un entraînement - notamment la gelée que l'on devait trouver seulement dans les cantines et encore.. Au vu de la quantité, cela ne devait pas être facilement trouvable. Il fallait croire que le capitaine avait un don pour trouver des équipements étranges et bizarres - ainsi que des vêtements bizarres. Enfin, c'était une marque de l'attention que portait ton capitaine à ton égard. Il s'était donné la peine de te préparer ce petit exercice et tu devais lui en être reconnaissante.

Tu te retournas vers ce dernier avec un léger sourire en coin de lèvre :

« Une heure ne sera pas nécessaire, j'aurai réussi d'ici quarante minutes. »

La meilleure façon pour toi de lui montrer ta gratitude, c'était de lui montrer ta réussite. Sur ces dernières paroles, tu le laissas sombrer dans son sommeil pendant que tu allais mettre en place la fameuse planche au milieu de la salle d'entraînement. Il n'y avait pas à douter, la planche était effectivement très glissante, mais ce n'était pas un exercice impossible. Tu avais une certaine souplesse et habileté qui te permettait ce genre de prouesse. Et au contraire même, tu aimais bien cet exercice, il y avait une part de défi dedans.

Calmement et avec un air sérieux, tu montas sur la planche de bois. Tu n'eus aucune difficulté à trouver ton équilibre dessus, la vraie difficulté venait après, lorsque tu tentas d'accélérer dessus. Si tu émettais une trop grand puissance dans tes pieds, tu brisais la planche. Si tu émettais une trop faible puissance dans tes pieds, tu glissais et tombais par terre. L'objectif était donc de trouver le juste équilibre entre la puissance et la maîtrise. Une nouvelle fois, tu devais d'adapter à ton environnement.

Tu commenças à effectuer quelques aller-retours afin de ressentir la sensation de glisse sous tes pieds et tu entrepris également quelques tentatives de charges. À plusieurs reprises, tu manquas de peu de tomber au sol, mais toujours avec souplesse et habileté, tu te réceptionnas à nouveau sur la planche. Peu à peu, tu commençais à ressentir la sensation de glisse comme un avantage en ta faveur. Elle te permettait d'économiser ton énergie pour te concentrer sur la maîtrise. Si le précédent exercice te faisait travailler ta puissance, celui-ci faisait travailler ta précision. Tu devais courir sans tomber et avoir un semblant de maîtrise de ta puissance pour ne pas te laisser surprendre par le sol glissant.

Tout juste quarante minutes plus tard, tu parvins à contrôler entièrement ta vitesse. Lançant un regard en direction du corps inerte du capitaine, tu vis ce dernier se réveiller lentement de sa méditation. Tu affichas un léger sourire.

« Prêt à observer le résultat ? »

Tu attendis un acquiescement de sa part pour remonter sur la planche. Tu repris ton souffle et ta concentration, puis à l'instant qui suit, tu fusas droit sur la planche effectuant un aller-retour presque instantané d'une agilité inouïe. Tu prenais avantage de tes atouts physiques et silhouette svelte pour ne pas tomber et tel un chat, tu avançais dessus avec équilibre. Tu n'irais pas dire que c'était facile car derrière ce niveau, il y avait eu un dur labeur et de longues de travail et d'entraînement, mais cela avait toujours été un de tes forts en tant que assassin - la maîtrise et la souplesse.




_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Lun 22 Avr - 2:20
Entraide primordiale ~ ft. Yuki Hehe11

Entraide primordiale

feat Yuki

Avant de "sommeiller" dans le but de me reposer et de récupérer du Reiryoku plutôt que de la regarder s'entraîner pendant des dizaines de minutes en ne faisant rien, je la regardais une dernière fois. Une heure était plutôt long, je pense. Alors 40 minutes pour moi l'était aussi. Je pourrais facilement passer cette épreuve, mais c'était normal, j'étais un des rares génies présent dans ce bas monde après tout. Comment ne pas l'être quand on était moi ? Ahlala, je vais calmer l'arrogance un court instant afin que personne ne me haïsse trop. En attendant je vais lui répondre.

"-40 minutes ? T'es un peu lente, j'espère que t'es pas aussi lente dans d'autres domaines.~"

Puis sur ces mots, ma conscience se taisait, se fermant sur elle-même pour se reposer. C'est assez étrange comme sensation, mais imaginez que vous disparaissez dans un vide absolu, là où il n'y avait absolument rien d'autre que vous et votre propre conscience. Mais ce n'est pas réellement là où j'allais cette fois, je disparaissais dans le monde de mon sabre. C'était là qu'était ce vide. Dans ce monde, il n'y avait rien. Absolument rien n'était présent, si ce n'était qu'un fond blanc. Lui-même était difficile à distinguer, une fois que vous l'apercevez blanc, il semblait disparaître pour devenir noir, ou gris, ou doré. Tout changeait assez rapidement.

Calmement, je me retournais dans ce monde qui n'avait aucun début, et aucune fin. C'était un semblant d'infinité, quelque chose qui se changeait encore et encore. Je regardais calmement l'autre entité présente dans ce monde avec moi, cette entité qui malgré tout ça ne semblait jamais s'ennuyer. Ses lèvres bougeaient, mais aucun son ne parvenait. Je savais ce qu'il cherchait à dire, car je le ressentais moi aussi. Mon sourire disparaissait un instant dans ce monde, tandis que je lui répondais. Un rire de sa part suffisait à ma réponse, alors que je bougeais calmement ma tête. Et suite à ça, je disparaissais de ce monde, me réveillant lentement aux côtés de la femme avec qui j'étais, un sourire toujours présent sur mes lèvres.

"-Bravo ma petite Yuki, je suis fière de toi. Je te récompenserais plus tard, d'une manière spéciale.~"

Accompagné d'un petit clin d'oeil, pour la taquiner comme à mon habitude. Seul moi pouvait savoir ce que je voulais dire par cette phrase, mais évidemment, ça n'avait rien d'indécent. A vrai dire je ne comptais même pas réellement la récompenser, je ne faisais que la taquiner de cette façon. Et une fois qu'elle avait fini de courir sur la plaque, je tendais d'une manière nonchalante mon doigt en direction de ce qu'il restait de l'exercice : le parcours. Il paraissait normal, n'est-ce pas ? Mais seulement, s'il n'y avait ne serait-ce qu'une seule erreur dans un placement quelconque, que ce soit une épaule mal placée, une jambe qui est partie trop loin ou pas assez, c'était comme si quelque chose d'invisible vous avez frapper à cet endroit. Facile d'avoir des bleus avec toute cette histoire, n'est-ce pas ?~

"-Allez ma petite Yuki, il te reste que cette épreuve et tout sera bon pour toi.~"

J'avais énormément d'espoir quant aux capacités de cette femme, et j'étais sûr qu'elle serait capable de me montrer énormément de choses. Et je savais qu'en tant que Capitaine, je pouvais être fier d'elle, bien que je m'amusais à la taquiner constamment, quand j'agissais en tant que Capitaine, je m'appuyais beaucoup sur elle pour les sales travaux de l'ombre. Mais c'était normal, elle était douée dans ce qu'elle faisait !

« halloween »

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Alignement : Loyal ◇ Neutre
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Ichibantai
Avatar : Ronin, Guweiz
Messages : 102
Expérience : 286
Reiryoku : 48500
Date d'inscription : 06/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Yuki
Mar 23 Avr - 17:17
Tu tiras une légère grimace devant ce clin d'œil qui semblait lourd de sens. Tu devinais qu'il s'agissait encore sans doute d'une mauvaise blague de sa part. Il était déjà un personnage naturellement spécial en son genre et chacun de ses actes étaient parfois spéciaux en leur genre. Tu ne voulais même pas imaginer ce que spécial pouvait signifier dans son esprit.

« Non merci, je me passerai bien de votre récompense. »

Une fois cela dit, tu pouvais passer à la suite.

Tu te retournas en direction de ce qui semblait être la dernière épreuve. C'était une sorte de mini parcours. Tu pouvais voir toutes sortes d'objets disposés à droite à gauche avec des pièges à chaque centimètre. Calmement, d'un air tout à fait serein, tu t'étiras rapidement les muscles de tes bras avant d'aller prendre place au début du parcours en question. Tu étiras un léger sourire.

« En vrai, vous auriez pu disposer des véritables lames à la place de ces quelques morceaux de bois. Cela ne m'aurait pas dérangé. »

Ce genre de parcours à risques avaient toujours été ton quotidien et ton métier, et quelque part, tu aimais ça. - Mais peut-être que cela aurait attiré trop d'attention que de disposer des lames partout dans la salle d'entraînement et c'était pourquoi il avait décidé d'utiliser des morceaux de bois à la place. Enfin, là n'était qu'une question secondaire sans importance.

Tu repris ta concentration et, après une respiration, tu entamas le parcours. Tu puisas dans la force de tes jambes pour esquiver avec rapidité tout élément te tombant dessus. Tu utilisas la souplesse de ton corps pour dévier tout morceau de bois t'arrivant dessus. On pouvait lire dans tes mouvements une réelle maîtrise de ton corps. Avec cette même agilité, tu esquivas l'un après l'autre, chaque obstacle qui se mettait en travers de ton chemin. Puis, avec un temps record, tu arrivas au bout du parcours. Un dernier morceau de bois caché te tomba dessus, mais rapidement et juste à temps, tu concentras une petite dose de ton énergie dans ta main pour te protéger des dégâts. C'était en conclusion un sans faute de ta part.

Calmement, tu repris ton souffle.

« C’était la dernière épreuve ? Eh bien, je vous remercie du temps consacré et de vos efforts, Taicho-san. »

Tu avais pas mal progressé - tu avais repoussé les limites de ton corps et tu maîtrisais désormais les déplacements à grande vitesse et la journée touchait également à sa fin.


_________________

« Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps
pour se voir endosser le rôle du méchant. » ♫♪♬
Rang : A
Grade : Taicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 205
Expérience : 872
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 24 Avr - 14:05
Calmement, mes épaules se relevaient. Tant pis, ce n'était pas si grave que ça. Je m'ennuyais et une blague était envoyée, une blague qui se heurtait encore et encore à un mur, comme d'habitude. Je n'allais pas revenir dessus, je l'envoyais voler au loin avec un sourire cette blague. Passons aux choses sérieuses, ou plutôt aux choses qui risquent de disparaître complètement, n'est-ce pas ? Enfin, disparaître est un bien grand mot, plutôt se terminer. Oui, c'est un bon mot.

"-Ayyy, tant pis dans ce cas.~"

Mon visage restait pointé dans sa direction, la regardant examiner le nouveau lieu de son entraînement, qui devrait clôturer entièrement cette session d'apprentissage. Elle regardait ce parcours, mais ne semblait pas impressionnée. En vérité, c'était normal, ce n'était vraiment pas la chose la plus impressionnante au monde, il y avait bien pire en terme de parcours, je me suis juste montré clément. Il était certes fait de bois, mais il était complexe dans son placement. Rien de dangereux, à part que frapper ce bois fait étrangement très mal. Quant à sa remarque, je rigolais calmement.

"-Ahahah, c'était bien plus compliqué que de placer correctement ces morceaux de bois. J'étais trop fatigué pour ça.~"

Un mensonge mais une vérité en même temps. C'est vrai que j'avais envie de dormir mais ce n'était pas la raison pour laquelle je n'avais pas mit des lames à la place des bouts de bois. C'était parce que j'avais la flemme de faire plus que le nécessaire. Enfin, dans ce genre de situation en tout cas. Je n'étais pas toujours flemmard, mais j'avais utilisé pas mal de Reiryoku aujourd'hui, bien plus que nécessaire normalement, alors je retournerais pour faire un petit somme bien nécessaire. C'est vrai après tout, qui pourrait me refuser ce sommeil plus que mérité après avoir apprit une technique si utile à quelqu'un que je connaissais ?~

Mais trêves de plaisanteries. Je regardais calmement la femme passer à travers cette dernière épreuve, son corps se faufilant agilement mais avec vitesse, la bonne vitesse. Et quand elle n'arrivait pas à contrer un bout de bois avec sa vitesse, elle le dégageait avec son corps. J'étais assez frustré de ça, car je m'attendais à ce qu'elle n'utilise que sa charge, mais c'était de ma faute pour ne pas avoir énoncé clairement les règles que je pensais logique, donc je ne revenais pas là dessus. Au moins, elle a réussi complètement à faire ce qu'il fallait, donc tout était bon. Puis elle finissait entièrement revenait vers moi, un léger sourire sur mes lèvres.

"-En espérant que la prochaine fois tu sois plus rapide que ça, fufufu. Allez, je retourne dorm-- travailler.~"

Puis sur ces mots, je prenais la porte de la salle d'entraînement pour disparaître par les tunnels qui m'étaient privés, ceux menant directement à ma demeure. Evidemment, ma demeure était aussi mon lieu de travail, mais passons. Je disparaissais à même celle-ci, retournant dormir pour finir cette belle journée sur une bonne note. Quoi, comment-ça on était à peine en début d'après-midi ? Que des mécréants ici.

HRP:
 

_________________
Entraide primordiale ~ ft. Yuki M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei
Entraide primordiale ~ ft. Yuki

Sauter vers: