Derniers sujets

3 crétins en enfers
 :: Hueco Mundo :: Inferno :: Escudo

Rang : B
Grade : Sicario, Muerte
Avatar : Leshen, The Witcher
Messages : 15
Expérience : 57
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 07/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Su Venra
Mer 10 Avr - 1:51
Profitons un moment de calme
Ft – Barzaq et Makyor

De nouveau, la nuit éternelle s'écoula lentement dans cette dimension qu'était le Hueco Mundo. Le sable s'étendait à perte de vue, quelques roches ici et là, pour presque aucune végétation. Un endroit vaste et vide à la fois, où vivaient les esprits malsains revenant du monde des mortels pour assouvir divers vices. Cela faisait depuis combien de temps que Su existait ? 100 ans ? 200 ans ? Il n'en savait rien. La notion de temps est une chose abstraite dans cette dimension, et avec l'avènement de Dios, à part un semblant de société, rien n'avait réellement changer. Pour Venra, son quotidien restait quasiment le même. Avoir faim, souffrir de sa condition, puis continuer à avoir faim,... Il était plus concentré à contrer ce cycle infernal de migraine/gloutonnerie, que de prêté aux nouvelles de ce monde. Cependant, bien sur, il restait un minimum informer, malgré sa façon de vivre en ermite, mais pas au point qu'il va y porter une attention particulière. Du moment qu'il pouvait profiter d'un peu de calme après autant d'années de carnage et de survis, cela ne le gênerait pas de rester un "soldat fidèle" de Muerte... du moins, jusqu'à ce que ça dérape.

Aujourd'hui... Eh bien aujourd'hui, est un jour comme les autres dans cette magnifique société composé de cannibales et de barbares en tout genre. Le hollow a calmé sa faim pour un bon moment, et profite d'un moment pour observer ses compères dans la rue et méditer. Il n'avait pas à maintenir l'ordre, pas encore en tout cas, il continuerait bien à ne pas le faire si c'était le cas, mais Su avait besoin de gagner sa croûte pour se rassasier, alors il fait avec. Comme on le l'expliquait souvent, le travail fait la santé...

Baissant son regard vide de globe oculaire vers le bas, il récupéra une ardoise et traça quelques traits dessus. Ce n'était pas du grand art, pourtant, Venra était satisfait de sa petite oeuvre, surement encore quelques coups, puis il pourra la rajouter dans sa collection "artistique" qu'il avait confectionner au fil des années.

De simples dessins, que l'on pourraient trouver banal ou inintéressante, mais qui passionnait toujours notre artiste squelettique. Chaque coup et chaque couleur, avaient en eu une envie d'exprimer quelque chose, de... parler autrement que par les mots et par les gestes. Une façon de parler avec ce qui lui reste au fond de son vieux tronc âgé de plusieurs siècles.
Pourquoi cette manie ? Lui-même ne le savait pas, mais c'est avec son "talent" qu'il pourra peut être répondre un jour à ses questions lui taraudant l'esprit.
Le visage souriant lui apparaissait encore quelques fois lorsqu'il effectuait ses coups de crayons, cependant, il n'arrivait toujours pas à mettre le doigt dessus, à expliquer pourquoi cette image. D'ailleurs, il ne préférait pas y penser. A chaque fois que ça arrivait, un sentiment désagréable lui montait à la tête, lui donnant une envie soudaine de fracasser tout ce qui bouge et d'hurler vers le ciel. Alors le hollow arrêta, ce fragment de souvenir resta en lui, mais il évitait de remettre le sujet sur la table.

Un nouveau trait sur son ardoise se posa, décrivant, semblerait-il, un être ou un monstre qui marche. Nul ne le sait, néanmoins, Venra en était satisfait, alors ce dernier leva de nouveau les yeux et observa la foule.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : C
Grade : Sicario, Ordalias
Avatar : Boros, OPM
Messages : 130
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Barzaq
Jeu 11 Avr - 21:30
L’enfer c’est les autres

Escudo, une véritable bulle protégeant les piètres Hollow de leurs confrères. Le charme de Cadavares était de loin supérieur à cet endroit morne, exempt de combat fratricide à perte de vue. Et pourtant te voilà ici. Sans même savoir le pourquoi du comment, tu te retrouvais là. L’uruk-haï que tu étais ne voulait qu’une chose... Assis sur l’un des présumer toit d’une étrange bâtisse – dont tu ne comprenais pas l’intérêt – ton regard se focalisa sur l’ensemble des entités arpentant les lieux. Le prédateur voulait une proie. Il n’y avait pas de place pour les faibles, pas ici. Tu étais à la recherche des lâches et des couards pour mettre un terme à leur existence. Une telle faiblesse n’avait pas sa place ici et les êtres s’adonnant à ce genre de chose ne devrait être finalement que des comburant. Il était encore préférable d’être un Infeliz plutôt qu’une créature se cachant derrière ses confrères.

Tu avais déjà repérer plusieurs proies juteuses. Tu aurais pu les cueillir sur le champs sans qu’aucune âme ne daigne bouger le petit doigt pour les aider... Mais ton travail de bourreau fut stopper en plein élan. Qu’était-il en train de faire ? Une monstruosité semblait, dans son coin, s’adonner à quelque chose que tu n’arrivais pas forcement à comprendre.... Si ce n’est que c’était un acte de faiblesse. Et bien que ce dernier semblait posséder bien plus d’énergie spirituelle que toi, tu n’hésitas pas une seule seconde.

Ta carcasse se mit en mouvement. D’une simple propulsion, tu t’élanças à sa rencontre. Le regard inquisiteur, ton corps vint lui barrer la route tandis que tu pointas silencieusement du doigts l’ardoise et les dessins. Un acte trop humain à ton goût. Et les humains se devaient de périr pour que la Maldita Legíon - ou plutôt toi - prenne en force.

Ton regard se figea sur le Leshen, l’énergie s’accumulant peu à peu en ton sein. Tu attendais une réponse, et vite.
Rang : C
Grade : Sicario, Muerte
Avatar : Vergil DEVIL TRIGGER (DMC)
Messages : 24
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Makyor
Ven 12 Avr - 10:16
ft.
NOM
Prénom
Infernal
Son regard expert fixait la petite foule en bas, essayant de trouver quelqu'un qui accepterait son aide, au lieu de s'éloigner rapidement tout en murmurant quelque chose de très vulgaire. Au début, ça l'avait un peu énervé, mais avec le temps, les insults ne faisaient ni chaud ni froid, et la vie éternelle (tant que l'on parle d'âge) lui avait bien enseigné à être un peu plus patient qu'il ne l'avait jamais été auparavant.

C'était une bonne qualité dans l'Escudo, la patience. La capacité d'attendre son heure et de savoir quoi faire. Les autres hollows étaient habitués à quelque chose de plus primal, donc ils avaient un peu plus de mal avec ça. On devinait qu'un hollow d'une autre zone visitait parce qu'ils perdaient leurs patiences très rapidement. Celui de tout à l'heure, aux grands globes oculaires, était très probablement issu d'une autre zone et c'était pour ça qu'il avait lancé son attaque

Il se demandait où il était, d'ailleurs. Venait t-il de rentrer chez lui ? Ou continuait t-il d'écumer les lieux, attaquant d'autres hollows ? Ce serait dommage, tiens. Il pourrait très bien finir par attaquer quelqu'un de plus gros que lui, et s'il venait à être supprimé, Muerte s'en ficherait sans doute. Ils ne sont pas indispensables, après tout. Ce sont des hollows, la piétaille, la chair à canon. Un qui meurt, car il a mal choisi sa proie, ce n'est certainement pas une perte majeure.

Pour cette raison, il fallait qu'il aille le sauver. Car le psychopathe muet... était marrant. Ça le motivait un tout petit peu d'avoir un rival, tiens. Quelqu'un avec qui se battre, et à éventuellement complètement détruire, martelant son cadavre contre le sol jusqu'a ce qu'il explose. C'était le genre de mort que désirait ce hollow, sans aucun doute. Et vu qu'il était sympa, il allait s'arranger de lui donner une mort explosive plus tard.

Et en parlant de ça, il sentait son énergie monter, ailleurs. Makyor bondit donc promptement hors de sa zone, franchissant les airs via le sonido et atteignant son poto oculaire... et un autre hollow qui dessinait ? Oh, un artiste ! Peut-être qu'il le dessinera de façon musclée s'il demande !

Haha, t'es jaloux de ces dessins, poto ? Demanda Makyor, arrivant tout près du duo.
Rang : B
Grade : Sicario, Muerte
Avatar : Leshen, The Witcher
Messages : 15
Expérience : 57
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 07/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Su Venra
Dim 14 Avr - 21:10
La façon de faire Hollow
Ft – Barzaq et Makyor

On ne pouvait pas dire que l’ambiance dans le Hueco Mundo, notamment à l’Escudo, était des plus festives. Après tout, malgré le semblant de société existant depuis les derniers évènements, il ne fallait pas oublier que l’on parle d’une société faite d’esprits malsains, dont les seuls envie étaient principalement de combattre et de dévorer. Si un touriste venait à séjourner ici ne serais-ce qu’une journée, il repartirait dés les premières lueurs du jour, après tout, un endroit où l’on des combats pourrait apparaître chaque minute, de voir des restes de monstre dans des rues fréquenté par tout le monde, mélanger avec cette pression constante d’être surveiller ou testé par chaque passant, rare pourraient s’y habituer.

Venra observa la foule de son regard, ne cherchant pas particulièrement à trouver quelque chose d’intéressant. Malgré l’ordre instauré, seul les forts étaient respectés, mais eux mêmes devaient rester sur leurs gardes avec leurs propres molosses, car il n’était pas rare que ces derniers tentent de mordre quand l’occasion se présente.
Cependant, il ne faut pas se méprendre avec le terme « fort », car plus d’un pourrait être surpris par cette notion. On peut être fort en terme de puissance brute, comme détruire des montagnes ou exterminer une légion par sa simple pression spirituel. Néanmoins, on peut l’être aussi via différente façon. Fort grâce sa capacité à user de son intellect, fort pour être capable de juger les gens et d’en prendre avantage, fort grâce à sa capacité à prendre des décisions crucial pour son avenir,… Le mot force est une notion que l’on peut attaché sur beaucoup de chose, car c’est avec ses propres talents, que l’on peut parvenir au sommet.

Su continua à épier tout ce beau monde sans bouger. Certains baissèrent leurs yeux, voulant éviter de mourir bêtement, d’autres ne lui prêtèrent guère d’attention, préférant vaquer à leurs occupations, survivre à la loi de la jungle était une épreuve de chaque instant.

Cependant, il y a en a un qui préférait se démarquer. Sautant vers le sol, il se dirigea vers l’artiste avec un regard inquisiteur, pointant du doigt sa création. Le vieux tronc savait pourquoi il le toisait de ce regard méprisant, après tout, il comprenait bien comment marchait ses confrères.
Le hollow se leva, sa grande taille se fit alors sentir et retourna le regard. Il y avait bien un nouveau venu qui était apparu, mais cela ne l’empêcherait pas à prendre des gants.

Le reiryoku de Venra s’agita, parcourant son corps tel le courant d’une rivière enragé. L’artiste ne parla pas, il n’en avait pas besoin, car les hollows ne respectaient qu’une chose : les poings.
Formant un poing avec un de ses bras, il le jeta sans prévenir directement vers le ventre de son adversaire.
Ne s’attardant pas à savoir s’il avait touché ou non, Su usa de son autre membre et effectua un balayage vers le visage de Makyor. Justice ? Logique ? Chez les hollows, ça n’existait pas, seul la force comptait...
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : C
Grade : Sicario, Ordalias
Avatar : Boros, OPM
Messages : 130
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Barzaq
Lun 15 Avr - 6:30
L’enfer c’est les autres

Plutôt que de se soumettre à ton autorité, l’humanoïde tronc décida de se soulever contre toi tandis que le même clown de la dernière fois venait tout juste d’entrer en scène, apportant une énième pitrerie qui lui sied parfaitement. Que pensaient-ils ? Il était inutile de tenter quoi que ce soit contre toi. Bien que sensiblement inférieur à eux, tu aurais pu les écraser d’un simple regard, d’une simple pression spirituelle.

L’humanoïde séculaire décida d’entamer l’offensive en premier, quelle erreur. Il venait de signé son arrêt de mort. Tandis que le poing fusait à toute vitesse contre ta propre personne, l’énergie que tu avais accumulé prit place dans le creux de ta paume, emplissant ta main de Reiryoku renforçant considérablement cette dernière. Et c’est d’un geste vif que ta dextre vint rentrer en contact contre celle de ton homologue. Le coup fut arrêter d’une simplicité rare. Ton corps ne trembla ou ne recula même pas suite à l’impact, ton Reiryoku formant un puissant Hierro avait nulifié cette piteuse offensive.

Tu ne te contenta pas de ça. Sans aucune once de pitié, ton corps libéra une puissante vague d’énergie – une technique connue de Makyor – ayant pour simple objectif que de faire choir les autres créatures incapable de résister à cet assaut. Un sourire vengeur se creusa dans le fond de tes lèvres ne réclamant que l’âme de cette arbustes... Il allait finir en banzaï, ce n’était qu’une question de temps.

Quant à l’autre, tu n’avais montré aucun intérêt pour sa personne. Pas un regard, pas un mot, le néant absolu. Tu ne cherchas même pas à comprendre la raison de sa venue, la seule chose qui t’importait était de plié l’armoire ikea au bois de Leshen se trouvant devant toi. Makyor agresser des deux cotés, tant par ton onde que l’offensive de Venra, avait le choix. Faire cavalier seul ou rejoindre l’un des deux Hollows pour faire plier l’autre tout en prenant soin de se repaitre de ce dernier.

Spoiler:
 

Rang : C
Grade : Sicario, Muerte
Avatar : Vergil DEVIL TRIGGER (DMC)
Messages : 24
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 04/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Makyor
Lun 22 Avr - 18:09
ft.
NOM
Prénom
Infernal
Halala, ça parlait bien quand même. Sacré coup de poing qu'il venait d'envoyer vers Barzaq, qui réagit en bloquant ce dernier. Pour des hollow censés être "civils", ils passaient quand même beaucoup de temps à se péter la geule. Il faudrait quelque chose de team building, un exercice qui puisse les convaincre à s'allier. Comme un apéro géant, avec de gros barbecues. Même s'il était persuadé que le cyclope essayerait d'aller enfoncer la tête de quelqu'un dans les braises.

Quoi que, pour une fois, ce n'était pas lui qui avait déclenché le conflit. L'arbre hollow s'était tout simplement dit qu'il était temps de casser des culs et avait déchainé sa rage contre ses deux compères.
Il était sûr que le mental de Su Venra s'était trouvé une raison parfaite pour commencer ainsi la violence. Il était aussi sûr que le poing de ce dernier irait ruiner la mâchoire parfaite de Makyor, encore une fois plongé dans un conflit qui risquait d'attirer de la mauvaise attention.


Levant les bras, il réussit à parer le coup, quoi que ce dernier réussit à le faire reculer en arrière, laissant des marques sur le sol. Makyor avait là l'occasion parfaite pour simplement partir : il n'avait, après tout, vraiment pas grand chose à gagner de se battre encore, et l'Inferno serait sans doute un meilleur endroit une fois que Barzaq se sera fait casser la poire par quelqu'un. Pas sûr qu'il comprenne la défaite mais ce serait un début.

Mais Makyor voulait faire plaisir et pensait que c'était juste une tentative d'être un "bro". En se battant comme des hommes, ils réussiraient à établir un lien profond. Les humains et shinigamis établissent des liens en allant pêcher, via des discussions ou via des sports, les hollows se connaissent en essayant de se tuer.

Il reconnait l'attaque qui vient, et sait qu'il n'a pas vraiment le temps de décider. Quand l'implosion vient, du coup, ses griffes sont déjà déployées dans une danse aérienne qui déchire carrément l'explosion, les particules rouges dansèrent autour de ses mains, engagées dans une danse aérienne avec ses particules électriques jaunes alors que les dits mains tentent d'entailler sévèrement le flanc de Barzaq, délivrant un intense choc électrique au contact !

Haha, sacré poto, toujours à essayer de tuer les gens ! fit Makyor, levant le
pied pour tenter de l'enfoncer dans la joue de l'autre. Su était dangereux, mais Makyor se disait qu'il y'avait moins de risques de collatéraux si Barzaq était vaincu en premier : il adorait les grosses explosions, après tout.


spoilers:
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Hueco Mundo :: Inferno :: Escudo
3 crétins en enfers

Sauter vers: