Derniers sujets

[Flashback] Examen ( pv Atari)
 :: Monde Humain :: Ark :: The Labyrinth

Rang : B
Grade : Soulmate
Avatar : Archer- Fate grand order
Messages : 23
Expérience : 0
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 29/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Rip Alessio
Lun 8 Avr - 13:57
Cela faisait déjà quelques mois que tu officiais en tant que Guardians pour le groupe le plus puissant de l'humanité : Brotherhood. Tu les avais rejoint après avoir rencontré cette mystérieuse Europe Hellheim au Sanctuaire. Ses mots, son aura et la force qu'elle dégageait t'avais conduit presque inconsciemment a la suivre jusqu'à la grande cité qu'est Ark et plus précisément sous l'arbre Monde dans la base de Brotherhood. Tu y avais découvert de nombreuses choses dépassant ce que l'être humain pouvait imaginer, le noyau de la technologie humaine se trouvait ici, tu y avais découvert les premières machines ainsi que les premières armes utilisant l'énergie spirituelle du corps. C'est aussi dans cet endroit que tu avais rencontré les premiers Fullbringer et leur objet incroyable, tu avais aussi fait connaissance de tes semblables et avait découvert qui tu étais : un Bount.

Et pourtant ce qui t'as le plus impressionné ce ne fut ni les technologies, ni l'Arbre-Monde, mais bel et bien la cité d'Ark elle même. Ce lieu magique fourmillant de vie et de culture avait éveillé en toi une forme d'intérêt. Tu n'avais jamais entendu d'autre bruit que celui de cri de douleur ou celui du fouet et des autres outils de tortures. Tu n'avais jamais entendu d'autre voix que celle des apôtres du Sanctuaire. Ici tu pouvais observer mille et une lumières, entendre toutes sortes de mélodies harmonieuses ou de bruit assourdissant. Tu pouvais entendre des voix de tout genre et partageant des intentions différentes, ici tu pouvais voir des enfants sourires et c'est bien cet expressions qui te laissa de marbre la première fois.

Tu avais donc décidé de rejoindre Brotherhood pour pouvoir rester un peu plus longtemps auprès de toutes ces personnes et t’approcher un peu plus de cette vérité si nébuleuse à tes yeux. Tu combattais ces atrocités dénommés Hollows, ces êtres étranges éveillait ton intérêt, venues d'un autre monde ces monstres représentaient pour toi un élément clé dans ta recherche de vérités. Tu ne pouvais les étudier pour le moment car ces derniers ne semblaient être animés que par leur envie de se repaître des êtres vivants. Tu te contentais donc de les éliminer a chaque fois qu'il était nécessaires.

C'est ainsi que tu te retrouvais ici dans le labyrinthe au côtés d'une jeune femme ravissante dénommé Atari. La saluant poliment comme tu avais pu l'observer faire, tu attendais les indications de dame Hellheim qui elle semblait vous observer depuis un autre endroit.

“Agent Hozen, agent De Luca. Vous êtes ici pour participer à un examen de promotion, l'objectif est simple : deux civils sont cachés ici et deux Hollows le sont aussi. Votre but est de protéger les civils, mais je vous met en garde : ces hollows sont d'une toute autre puissance.”

Tu pris un air assez sérieux et avançait d'un pas pour entrer dans l'arène qui avait pris le décor d'une grande ville en ruine.
Rang : B
Grade : Soulmate
Avatar : Morag de Xenoblade chronicles 2
Messages : 49
Expérience : 0
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Atari Hozen
Lun 15 Avr - 19:41
Une convocation officielle dans une enveloppe sombre fermée d’un cachet de cire d’or à l’Emblème de Brotherhood : Yggdrasill dont les racines formaient une dague. Une tradition qui perdure malgré le fait que la Tête de l’organisation était dorénavant Europe Hellheim et non plus Sertorius. Ce décorum avait son importance et avait réussir à survivre au changement comme d’autres procédures pour annoncer les faits importants telles que des promotions ou des événements pouvant amener à de telles conclusions.

Comme une mission ou plutôt test dans la pièce de simulation où des Duos de Guardian étaient mis à l’épreuve afin de vérifier les pronostiques sur d’éventuels Soulmate de the Awaken. Un secret de polichinelle pour les vétérans ou des personnes ayant des connexions passées ou présentes dans la Fraternité. Ce n’est pas pour autant que la Hozen prenait sa convocation avec légèreté après tout la mise situation avait bien un côté réaliste non pour son décor projeté mais par les hollows qui ne manqueront pas d’être utilisés pour cette évaluation et qui seront probablement affamés ainsi qu’énervés par leur emprisonnement voire traitement : dont, elle ne connaissait pas les détails. Étaient-ils maltraités ? Ces âmes damnées ne méritaient pas de souffrances inutiles et continues aux yeux d’Atari.  Mais un repos ou plutôt une nouvelle chance dans la Roue d’Incarnation si celle-ci existait...

Après tout, ils avaient appartenu de leur vivant à cette humanité que la brunette protégeait et n’avait donc pas perdu ce titre conférer par leur lien. Bien qu’elle ne laissait pas l’hésitation la saisir lorsqu’elle était confrontée à eux et avait foi en Oni-Bi et elle-même pour ne toucher sans faillir que les Menaces de l’Humanité qu’importe où elles se trouvent... Veillant à ne pas devenir elle-même un danger en étant rigoureuse et en ne fuyant pas. Bien qu’elle est agit ces dernières années comme une Guardian qui opérait seule ou en équipe en fonction des tâches toujours présentes en ces temps troubles. Ne lésinant jamais et voilà que ses qualités étaient reconnues ou plutôt semblaient pouvoir convenir à la formation d’une paire... Du moins, elle ne savait pas comment réagir à cette tournure possible ayant déjà son fullbring et une idée précise de son futur partenaire en suivant la voie d’un héritage ayant prouvé sa solidité...

*Enfin, c’est une possibilité à découvrir et il est mauvais de se reposer sur des valeurs sûres en se fermant à d’autres échanges et de découvrir d’autres facettes de l’Humanité.*[i]songea la milicienne alors qu’elle ignorait consciemment les ragots de ses camarades sur celui qui avait été repéré par Europe pour lui servir de partenaire et dont les différences mettaient certaines personnes mal à l’aise. Atari n’avait pas encore pu rencontrer et donc côtoyer le dénommé Alessio De Luca et avai donc une opinion totalement vierge de cet homme et sans à prioris. Prête à lui laisser sa chance et de prouver qui il était par ses actes et en le côtoyant dans le temps.

Attendant dans sa tenue habituelle et portant sa casquette ainsi que ses fidèles lames, la Guardian s’était préparée de bonne heure pour être dans le meilleur état d’esprit et de corps pour cet avancement. Guettant l’arrivé de son futur partenaire qui fit finalement son arrivée et qu’elle salua d’une poignée de main ferme et accueillante tel un égal.


 «  Enchantée Alessio, je suis Atari Hozen et bienvenue en retard dans nos rangs. » put-elle annoncée comme introduction alors que la voix de leur chef résonna soudainement alors que la porte menant à leur examen se déverrouillait pour leur permettre de pénétrer dans le lieu sécurisé pour empêcher la fuite de leur contenue dans le Complexe souterrain.

Entrant en même temps que son partenaire, ils purent constater ensemble l’aspect qui avait été sélectionné par le simulateur et qui correspondait aux Vestiges citadines pouvant être trouvés dans l’Oddworld comme une plaisanterie adressée au passé de natif extérieur pour l’un et pour les interventions extérieures de la Milice Familiale pour l’une. Ne se laissant pas démonter et usant au contraire des connaissances qu’elle disposait, la femme du duo énonça lors de leur avancée sur le qui vive à son confrère ce qu’elle savait de ces lieux par expérience et de leur configuration :


 «  Pour trouver les civils, nous devrions nous diriger vers des lieux pouvant être utilisés comme remparts et offrant des voies de fuites autres que l’accès principal. Généralement, nos prédécesseurs construisirent de tels édifices bien desservis pour s’assurer que la majorité puissent s’y réfugier pendant que les Héros intervenaient... Bien que ces places devinrent des cibles de choix pour les hollows et leurs défenses furent mises à rude épreuve...

Alors qu’elle faisait un récapitulatif historique à l’homme, la femme recherchait les signatures spirituelles typiques des hollows dans leurs alentours. Ayant décidée qu’il était préférable de les trouver et de s’occuper de leur cas pour assurer la sûreté des civils où du moins, des robots dégageant des ondes spirituelles afin de servir d’appâts et de faux humains à sauver. Ne jugeant pas nécessaire de mentionner ce subterfuge à son camarade au risque de le sortir de l’état d’esprit adéquat qui était le sien en atténuant le réalisme de la tâche pour cette jeune recrue. Sachant que cette expérience pourrait être formateur pour son cadet qu’elle ne comptait pas étouffer mais traiter comme un égal, c’est pourquoi elle lui proposa son point de vue sur comment ils devraient agir :

 «  Enfin, nous ferions mieux de nous concentrer sur la traque des hollows qui ont dû déjà trouver la position ou du moins, se trouver à proximité de nos protégés qui n’ont peut-être pas eu le temps de rejoindre ces abris idéals... Quand dis-tu ? »

_________________
Shin parle en #0131B4
Atari en #6600FF
Migaru Hozen, père en #87E990
Taikai Hozen, petit-frère en #1B019B
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Ark :: The Labyrinth
[Flashback] Examen ( pv Atari)

Sauter vers: