L'appel du Muet [LIBRE]
 :: Hueco Mundo :: Entre-Monde

Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 29
Expérience : 101
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 01/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Apestado
Dim 7 Avr - 17:50
À nouveau, il s’éveille. Dérangé par l’incessant aller-retour de ces masses de Reiryoku. La créature semble agacée. Émergeant de sous le sable blanc, le Hollow se redresse par étape, presque machinalement. Dès son apparition, d’innombrables Hollows mineurs se ruent vers lui, succombant à la faim, une habitude dans le Desert blanc.  Cela ne suffira pas, mais, lui même s’est déjà tourné en direction de ses assaillants.  

Tué ou être tué, dure est la loi du Hueco Mundo et ces hollows le comprirent très vite. Un vague souvenir, voilà ce qu’il restait d’eux après leur rencontre avec le muet. Des lambeaux de chair redécoraient le sable blanc pour lui donner une teinte rougeâtre… Après cet incident, on n’entendit plus parler de Silence dans ce coin là du Desert.

Entamant une marche silencieuse, animé par le bruit de ses pas foulant le sable, il avançait. Guidé par son instinct, il se mettait à la recherche de proies plus prometteuse, des proies capables de lui couper la faim, ne serait-ce que pour quelques instant. Des proies comme ça… il savait où les trouver. Le problème était de s’y rendre, long était le chemin… périlleux, de surcroît. Il y avait des forces qu’il ne valait mieux pas réveiller, même pour quelqu’un comme lui.

Bien qu’il ne semble pas effrayé, Il adopte une marche relativement discrète, contournant les dunes de sables qui pourraient le révéler à ses proies.  Soudainement, Silence s’arrête. Durant de longues minutes il restait là, immobile quant tout à coup, il se retourne. Comme attiré par l’odeur du bon pain, le prochain repas de ce hollow semblait s’être enfin manifesté.

Au loin, une pression spirituelle alléchante semble s’être matérialisée. Au loin… mais où ? Les sables du desert blanc s’étendent à perte de vue… et nul ne sait s’ils prennent fin. Toujours était qu’il l’avait ressenti. Et donc, comme animé par une volonté pure, il se remit en marche. Sur son chemin, des ossements, du sang, visiblement ; la créature avait laissé des traces.

Alors, il déambule. Inlassablement, sur son chemin, il croise quelques Hollows mineurs qui prennent la fuite. Compréhensible, dans son état, Silence laissait inconsciemment son Reiatsu déferler, comme pour provoquer celui qu’il traquait. En faisant ça, il saurait si la cible qu’il convoitait était digne de son appétit… Sinon, il espérait bien attirer à lui quelques adversaires avec un peu de répondant.

De quoi s’offrir un repas de luxe à l’échelle du Hueco Mundo, se nourrir de simplets ne lui suffira pas à assouvir ses besoins… Non, il y a bien un endroit qu’il convoite… mais l’atteindre est chose ardue. Si dans le Hueco Mundo, il pouvait être considéré comme un danger potentiel, là-bas, il n’était rien d’autre qu’un vulgaire moucheron qui ne tarderais pas à se faire écraser s’il s’y aventurais.

La Terre des Inferno… Voilà la barrière qui l’empêchait de progresser plus loin. Soudain, alors que devant lui s’arrête le désert blanc, il grimpe jusqu’au sommet de la plus haute dune de sable des environs… Son regard semble se perdre dans l’infinité de l’horizon… Quand à un moment donné,  un Hurlement infernal retentit… L’appel du Muet.

_________________
L'appel du Muet  [LIBRE] D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Alignement : Chaotique Bon, Chaotique Mauvais
Rang : B
Grade : Fracción, Golosinas
Avatar : Meruem, HxH
Messages : 14
Expérience : 101
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 21/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Izra'il
Sam 27 Avr - 12:26
[Sama'il]

Tu les détestaient, non tu les haïssaient du plus profond de ton être. Ton éveil dans ce désert sans fin que représentait le Hueco Mundo n'étais pas de bonne augure pour ces habitants.  Tes confrères n'ayant pas succombés a l'appel de l'Inferno se regroupent autour de toi avec la ferme intention de te faire comprendre la dure loi qui régnait dans l'entre-monde. Tu étais toujours en position assise comme l'était Izra'il lorsqu'il décida de s'abandonner a toi. D'un revers de main tu balayait toute la vermine qui se retrouvait désemparée face à toi.

Oh oui tu aimais lire se désespoir, c'est encore plus alléchant quand il est visible chez les "Creux" qui ne devraient pas ressentir de telles émotions si on se réfère a leur nomination. Dominer toute cette engeance te procurait une satisfaction sans égale, sentir leur face se briser sous tes pieds, entendre leur supplications avant de se faire annihiler... Tel était ta raison de vivre en ce bas monde, ton alter Ego lui aurait sûrement essayé de guider tout le monde afin de trouver une issue favorable a tous... Qu'est-ce qu'il pouvait te dégoûter celui là.

Tu lui était bien supérieur, tu étais l'éveillé parmis vous deux et avais conscience de tout ses actes futiles. Tu ne manquera pas de lui faire voir les images de ce massacre afin de lui rappeler la dure loi du Hueco Mundo. Tu entamais une petite marche solitaire animé par l'envie de se défouler sur ce monde infâme. Faisant se lever les dunes ci et là tu créais une petite animation dans le désert infini. C'est a ce moment là que tu ressenti une puissante pression spirituelle déferler, elle était même dangereuse si tu en croyais ton Pesquisa. Elle semblait se diriger droit vers toi qui n'avait pas pris la peine de cacher ta pression spirituelle afin d'attirer des êtres a dominer.

Ce n'est qu'après un certain temps que tu entendis un hurlement féroce, une provocation ? Un râle d'agonie ? Cette énergie malfaisante te donner envie d'en savoir plus, ton ego ne pouvait supporter qu'il reste encore des énergies aussi puissante qui échapperaient potentiellement a son joug. Tu observais autour donc ce monstre au sommet d'une Dune, observant ce qui était le théâtre de ton ascension vers le sommet. D'un pas rapide tu te retrouvais a quelques mètres de lui observant L'Inferno.

Étonnant qu'il reste encore des gens comme toi dans cet enfer blanc. Les véritables proie ne se trouvent pas ici.

Ce monstre était dangereux, probablement plus que toi, cependant tu avais une envie presque irrépressible de le mettre à genoux devant toi, cette pulsion en était visible sur ton visage crispé. Tu devais te retenir pour le moment, tu ce n'était pas le moment pour tous les écraser, il te fallait de la puissance, beaucoup de puissance, bien plus de puissance.
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : A
Grade : Einheri
Avatar : O.C
Messages : 29
Expérience : 101
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 01/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Apestado
Dim 28 Avr - 7:37
Des jours qu’il était là, immobile se contentant d’attaquer le moindre hollow qui passait devant lui. Aucun signe de celui qu’il était venu traquer. Sa pression spirituelle semblait disparue, Silence n'avait désormais plus rien à faire ici.
La créature poussa un énième hurlement, comme pour exprimer sa déception lui qui était à l’affût d’une proie digne de ce nom. Proie qui l'avait réveillé de son hibernation, proie qui avait réveillé son appétit démesuré.

C'est à cet instant précis qu'il arriva, le petit être. Silence fut étonné de ne pas avoir remarqué sa présence, la source de ce Reiatsu, provenait-elle de ce nouvel arrivant ? Non, ce qu'il avait ressenti était bien plus intense que tout ce qu’il avait senti jusque là, au moins un Vasto Lorde…
C'est au moment où son propre Reiatsu se mit à vrombir que l’arrivant prit la parole. Ce qui étonna l’Infeliz. Voilà bien des années qu’il n’avait pas tenu une conversation aussi longue. Prendre la parole, il l’avait voulu, cependant, comme bloqué, aucun son audible ne parvint à sortir. Alors, comme pour exprimer sa déception, sa pression spirituelle se fit écrasante et son interlocuteur n’eut pour réponse qu’un doigt levé, pointé en direction des terres de Dios. L’inferno était une source d’âmes à qui saurait s’en montrer capable, encore fallait il pouvoir s’y rendre, nombres de hollows périrent en tentant de s’y aventurer.

Non, il lui fallait entrevoir d’autres perspectives, le Désert Blanc ne lui suffirait plus et L’inferno était encore une menace, plus que ce que Silence voulait admettre. Quant à l’arrivant, de quel côté de la balance se trouvait il ? L’adjuchas ne semblait pas être si agressif, au quel cas il se serait vu éliminé par son interlocuteur, qui a la place, hurla de nouveau.

Cette fois bien plus long et intense, la pression spirituelle de Silence s’affola, si bien que face à lui, le voile de la réalité se déchira. Il fut lui-même étonné de constater ce qu’il venait de se passer, sans s’y attendre il venait de créer une faille, un trou vers l’autre monde… Le premier Gargantua de Silence.

_________________
L'appel du Muet  [LIBRE] D78305aab481f57ab56d1d6efa36e399
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Hueco Mundo :: Entre-Monde
L'appel du Muet [LIBRE]

Sauter vers: