In a mad world, only the mad are sane - Shizumi Tomoe
 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées

Rang : A
Grade : Taicho, Sanbantai
Avatar : Blackbird - Carciphona
Messages : 47
Expérience : 159
Reiryoku : 48501
Date d'inscription : 02/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Shizumi Tomoe
Mer 3 Avr - 18:13
IDENTITÉ


Nom : Shizumi
Prénom : Tomoe
Genre :
Naissance : 299
Rang : A
Grade : Capitaine de la 3ème Division
Alignement : Chaotique - Bon
Réputation : Surnommé "Le Chien Fou", notre jeune capitaine, tient sa réputation de son tempérament magmatique. Bélier dans l'âme, son franc-parler et son naturel acariâtre l'amène bien trop souvent au cœur de conflit et de combat pourtant bien évitable. Si vous recherchez un diplomate, passez votre chemin.
Signe particulier : Sa tignasse aux contrastes unique, semblable à la nuit sombre reflété par des mèches aux couleurs lunaires. Mais également sa voix, criant à travers le Seireitei et difficile à oublier... Ou à supporter.

PERSONNALITÉ


Téméraire ou Intrépide ?

Nul ne sait réellement ce que cachent les actions de notre cher Capitaine. Sa fougue infatigable, son énergie débordante et surtout son talent presque inné pour se jeter tête baissée au sein d'un conflit parfois mineur, transformé en une situation désespérée de part son intervention. Jugée comme téméraire par ses propres coéquipiers, ne faisant preuve d'aucun recul ni d'aucune analyse, elle possède tout de même une part de courage, justifiant ses actes par la nécessité de protéger les faibles. En tant que Capitaine de la Troisième Division, Tomoe prend son rôle particulièrement à cœur, considérant que la protection du Rukongai et que le bien-être des nouvelles âmes a bien plus d'importance que sa propre vie. Bien qu'impulsif, il serait difficile de lui reprocher de vouloir bien agir, tant sa détermination et sa peur de l'échec ne semblent connaître aucune faille.

Capricieuse ou Zélée ?

Lorsque l'on parle de Capitaine, on s'attend irrémédiablement à une personne réfléchie et apte à prendre des décisions importantes. Le devoir, la droiture, l'exemple sont originellement des valeurs intrinsèques à ce rôle capital au sein de la Soul Society. Pourtant, celle trônant à la tête de la troisième division semble légèrement s'éloigner de ce concept. Bien que prenant très au sérieux son rôle, ses caprices enfantins ont parfois raison de ses décisions. Un brin perfectionniste, gare à celui qui ne saura pas satisfaire les ordres de la Capitaine et qui devra faire face à son courroux démesuré. Parfois injustifiés, ses caprices sont bien souvent l'œuvre de son investissement, désireuse de continuellement s'améliorer et faire de la Soul Society un lieu de paix et de prospérité.

Hargneuse ou Persévérante ?

Son surnom de "Chien Fou", qu'elle n'apprécie d'ailleurs guère, lui fut avant tout attribué de part sa fâcheuse tendance à ne jamais rien lâcher. Persévérante et déterminée, il est un véritable travail d'orfévre que de réussir à la convaincre d'abandonner. Que cela soit la tâche la plus ingrate ou un combat perdu d'avance, il vous faudra faire preuve de la plus grande éloquence pour parvenir à lui détourner le regard de son objectif. Tel un chien affamé, sa hargne ne cesse de la pousser à la réussite. L'échec est sans aucun doute la plus grande peur de notre Capitaine.

Franche ou Insolente ?

Le franc-parler de notre Capitaine tient sans aucun doute une place primordial au sein de la réputation que cette dernière s'est bâti au cœur de notre monde chimérique. Des paroles crus, sans aucun filtre ni aucune manière, ses paroles et ses pensées semblent se confondre. Sa franchise est parfois déroutante, d'autant qu'il est rare de ne pas l'entendre se plaindre ou apporter une critique plus que négative. Son besoin de toucher à la perfection l'amène à tenir des propos parfois rudes, cruels et maladroits envers ses propres subordonnés et camarades. Mais la réalité est qu'elle ne cherche pas à blesser ses compatriotes, mais bien au contraire, à les pousser vers les portes du succès.

Susceptible ou Sensible ?

Ce qui est le plus étonnant est que derrière ses paroles incisives se cache un cœur doué d'une immense sensibilité. Bien que Tomoe ne l'avouera jamais, il est facile de toucher un point sensible de notre Capitaine. Un cœur immense caché par une armure de plusieurs couches de magma. Elle ne supporte pas les critiques, l'échec, le rejet... Rien n'est plus simple que de piquer cette âme susceptible.

Colérique ou Caractériel ?

Vous l'aurez donc compris, nous avons à faire à une hyperactive au sang bouillonnant. Il est alors tout naturel de vous parler de ses colères aussi nombreuses qu'explosives. Dans l'esprit de Tomoe, chaque chose doit se dérouler selon un plan bien défini. Si cette dernière décide d'aller s'entraîner et qu'elle est interrompue dans sa démarche... Préparez-vous à courir et à vous protéger. Cependant, bien qu'il ne suffise de rien pour lui faire faire des bons, ses colères s'avèrent de courte intensité, l'amenant à redescendre en une poignée de secondes sur terre, laissant dans son sillage la marque de ses états passagés.

Belliqueuse ou Assidue ?

Enfin, comment ne pas parler de l'esprit combattif de notre adorable Capitaine ? Sa vie ne tient qu'à l'amour de l'affrontement, au goût prononcé pour le sang s'écoulant de ses lèvres, au besoin viscérale de mettre son corps à rude épreuve. Son âme-soeur n'est autre que la guerre et c'est ce pourquoi elle s'accroche tant à la troisième division. Chargé de protéger le Rukongai, en cas d'attaque ennemie, elle aurait alors la première place au front... Un moment exquis qui ne requiert aucune stratégie et qui ne fait appel qu'à la force pure et au talent. Un brin suicidaire, cependant, la mort ne l'effraie pas, du moment où son combat lui aura apporté pleine satisfaction. Déjà morte auparavant, elle ne cherche aujourd'hui qu'à obtenir sa vengeance sur ceux qui lui ont arrachés sa première vie.

PHILOSOPHIE


Quel rapport votre personnage a avec l'esprit de son Zanpakutō, ou l'art du Kidō ?

Bien que particulièrement indisciplinée et têtue, Tomoe est parvenue à la surprise générale à s'éveiller à l'art du Kido. Sans pour autant en être l'une des plus grande utilisatrices, le Hado et le Kaido sont des arts qu'elle considère vital pour sa division. La protection des âmes étant sa principale occupation, le Kaido devient alors une discipline presque obligatoire pour ceux désirant suivre ses pas. Notre Capitaine est cependant plus sensible au Hado de part sa nature explosive. Mais malgré tout, notre chien fou est avant tout un bagarreur, préférant cent fois l'usage de son corps et la rapidité de ses mouvements physiques.

Continuellement dissimulé dans son kimono, le Zanpakuto (風鈴, Fūrin) de Tomoe prend l'apparence d'un Tantô rarement utilisé pour se battre. Lorsqu'elle le dégaine, il s'agit soit d'un simple avertissement, soit qu'elle s'apprête à le libérer. Le fourreau est de couleur ébène avec de legers reflets émeraudes, tandis que la lame d'une vingtaine de centimètre à peine s'avère particulièrement banal. Le Zanpakuto est dénué de garde, arborant simplement un manche tressé mélangeant subtilement la noirceur du tissu et les losanges argentés gravés sur le bois, rappelant la chevelure de notre Capitaine.

Le monde intérieur de Fūrin semble être aux antipodes du caractère farouche de Tomoe. Un jardin nappé d'un soleil doux, des cerisiers en fleurs laissant leurs pétales s'envoler au gré de la légère brise, qui souffle continuellement en ce lieu dénué de bruit. Le silence est le maître-mot, seul le vent semble capable de communiquer en venant frapper les divers carillons volant à travers le ciel. Au milieu de cet endroit pacifique, se dresse un temple où une jeune femme au visage caché attend notre Capitaine.

Diamétralement opposé à son propriétaire, l'esprit se manifeste sous la forme d'une femme élégante au visage dissimulé sous un voile légèrement transparent et rosé, ne laissant que ses yeux émeraude et en amende à la vue de Tomoe. Calme et ne s'exprimant qu'en vers et énigme, notre Capitaine cherche à tout pris à l'éviter tant leurs caractères ne coïncide pas. Pour ainsi dire, elle la déteste plus qu'autre chose. Cependant, derrière cette fausse haine, Tomoe semble s'apaiser lorsqu'elle fait appel à ses pouvoirs. Le Shikai a pour effet de la calmer et semble lui clarifier l'esprit, diminuant ses élans de chien fou. Son Bankai est encore plus impressionnant, puisque Tomoe semble devenir l'incarnation de son zanpakuto, arborant un calme indéfectible et une sérénité quasiment divine alliée à des paroles réfléchies.

Que pense votre personnage de la hiérarchie de la Soul Society ? Et du Roi des âmes ?

Bien que son tempérament semble aux antipodes de ce que l'on attend d'un soldat, Tomoe s'avère être quelqu'un tenant en grande considération sa hiérarchie bien que ses paroles en disent tout le contraire. Nul ne pourrait critiquer son manque de devoir tant elle s'applique à respecter au millimètre près les consignes qui lui sont confiées. Cette dernière considère que la Soul Society ne pourra exister que si l'institution continue à se moderniser et à former une élite capable de régner par la force. Légèrement extrémiste, elle ne cherche cependant pas la confrontation avec ses supérieurs, ni le Roi des âmes.

Que pense votre personnage des autres factions ? Que compte-t-il faire contre elles ?

Le monde des humains est pour notre tendre Capitaine, un monde faible n'ayant aucune vocation militaire. Ce lieu est pour elle le premier passage des âmes, là où elles se façonnent et se préparent à rejoindre tôt ou tard, les rangs des Shinigami. Tel une usine, la Terre serait alors une première production qui livrerait ses créations à la Soul Society pour que leurs véritables vies puissent ainsi commencer. De part sa vision légèrement étrange, elle accorde énormément d'attention aux êtres vivants, veillant avec énormément de soin à ce que la paix continue de régner, tel un chef d'entreprise s'assurant avec précaution de la bonne survie de son bétail.

Les Hollow sont l'incarnation même de ce pourquoi les Shinigami existent. Des créatures renfermant les maux les plus sombres de l'humanité, Tomoe s'étonne chaque jour qu'aucune mesure ne soit prise contre eux. Son désir le plus cher est de mettre au point une inquisition face à ces êtres impies et de partir les éliminer directement sur leurs propres territoires. Ils ne peuvent continuer d'exister et forment la principale menace de l'humanité.

Les Quincys font partie intégrante de ce que Tomoe est devenu aujourd'hui. Sa haine s'est développé le jour où Boewulf et Fenrir ont trahis le Roi des âmes et l'ont alors souillés. Réduit à l'état de déchet, la folie de Tomoe s'est alors éveillé ce jour-là. Elle se considère comme morte de la main des Quincys, bien qu'aucune flèche ne l'est réellement traversée. Son désir de perfection et de puissance a alors soudainement explosé, l'amenant à rechercher la vengeance tôt ou tard. Le bannissement des Quincys n'est pour elle que temporaire, car un jour ou l'autre, elle sait qu'elle atteindra son but : faire payer à ces hérétiques leurs trahisons.

Quelles sont les trois Aspirations qui pourraient définir votre personnage ?

La vengeance est le premier moteur de celle qui dirige la Troisième Division. Sa haine viscérale envers les Quincys la pousse sans relâche à s'améliorer, elle et ses hommes pour devenir bien plus puissants qu'ils ne l'ont jamais été. Il s'agit de sa quête principale, l'essence même de sa nouvelle vie. Considéré comme une extrémiste, Tomoe oublie parfois la menace que les Hollow tendent à faire planer au-dessus de la Soul Society, tant sa haine l'aveugle.

La protection entre dès lors au second plan de notre Capitaine. Dévouée corps et âme à la prospérité de la Soul Society, elle se veut être le bouclier des âmes errantes. Nul ne doit attaquer l'un des siens et c'est là l'un de ses plus grands préceptes : sa vie appartient aux habitants de la Soul Society.

L'affrontement. Les duels, les adversaires à la puissance démesurée. Dans son besoin viscéral de vengeance, est née une passion pour la guerre, cette chose dont elle ignorait l'existence lorsqu'elle n'était qu'un simple émissaire était devenu l'une de ses principales raisons de vivre suite à la trahison des Quincys. Ne refusant jamais un duel, notre Capitaine ne connaît cependant pas de limite, devenant presque bestiale lorsque l'adrénaline commence à parcourir ses veines. La combinaison de ses trois préceptes l'amène sans relâche à s'améliorer, faisant d'elle un bouclier inépuisable pour le Rukongai.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.

L'horloge du temps n'a que peu de signification pour les êtres impérissables qui jonchent le sol de la Soul Society. Des âmes aux enveloppes corporelles connaissant une lente et douloureuse ascension vers la maturité. L'esprit immuable et le corps intemporel, à la différence des hommes, le temps est une ascension lente où le passé se confond parfois avec le présent. Malgré les années, tu n'oublies pas. Plus de deux cent ans te sépare de ce jour où les Quincy t'ont évincé. Deux cent de douloureuse haine qui s'éveille chaque jour que le Roi des âme fait. Deux cent où tu ne connais pas la paix dans ton fort intérieur.

La paix. Cet Eldorado que tu envies, mais que tu t'interdis au plus profond de toi. Prodige du combat au corps-à-corps, tu as fait de tes poings et de tes jambes ta plus grande force, profitant de ta carrure d'aiguille et de ton poids plume pour surpasser en vitesse tes adversaires. Tel une guêpe qui ne se laisse jamais saisir, tu as su devenir un élément clef de la troisième division. Rapide et infatigable, tu avais tous les atouts des meilleurs éclaireurs, capable de scanner a grande vitesse une zone inexplorée et de t'extirper d'une situation dangereuse en une foulée de jambe. Mais malgré les années, tu continues d'échouer dans l'un des domaines capital de tout Shinigami. Ce domaine, qui t'oblige à persister au bas de l'echelle alors que même les plus grandes figures de la division peine à rivaliser avec toi.

L'art du Zanpakuto est devenu ton plus grand adversaire. Ce Tanto aussi petit soit-il ne semble pas répondre à tes appels incessants. Tu as depuis longtemps cessé de t'adresser à lui, considérant que tu ne possédais simplement pas le potentiel et que tu devais te focaliser sur autre chose. Mais récemment, un évènement vint chambouler tes projets. Une expédition qui ne se déroula pas comme prévu. Au cœur d'un territoire, pourtant, d'ordinaire pacifique, vous étiez parti récupérer des âmes égarées... Malheureusement, une horde affamée d'Hollow sortit de nul part eut raison de tes talents et de ceux de tes camarades. Ton impuissance et ton échec te firent rapidement comprendre que si tu souhaitais protéger le Rukongai, tu devrais surpasser tes faiblesses.

Les mots de ton propre Capitaine te firent réagir. Blessants et terriblement juste, tu fus confronté à ta plus grande peur. L'échec.

"Je ne veux plus que tu sois présente sur le champ de bataille Tomoe. Tu auras pour rôle de guider les âmes de l'arrière du campement jusqu'au Seireitei. Tu as beau avoir des talents indéniables, ton absence de Zanpakuto est un poids pour nous autre. J'en suis désolé."

Des hurlements. Des coups. Des chaînes. Tu étais attachée par tes propres compagnons connaissant ton manque de sang-froid bien plus violent qu'il ne l'est à présent. Tu étais un chien à qui l'on venait d'arracher son os. Il te fallut plusieurs jours pour revenir à la raison, mélangeant dépression et détermination. Mais pourtant, dans l'un des moments où tu fus le plus abattu, une voit sembla résonner dans ton esprit... Plus qu'une voix, il s'agissait d'un bruit de carillon, léger, fluide... Mais différent de tout ce que tu avais déjà entendu. Tu te relevas alors soudainement, mais à ce même moment, le bruit cessa. Un simple tintement qui semblait t'avoir parlé... Ce son étrange te marqua au point d'assiéger sans cesse ton esprit. Tu ne pensais plus qu'à lui, comme s'il était la clef de voûte de ton existence et pourtant, tu ne le déchiffrais pas.

Tu pris alors une décision presque étrange pour ta personne, aux antipodes de tes habitudes. Habillé d'un simple kimono, tu t'étais rendue seule au sommet le plus haut du Seireitei. D'un naturel parfaitement calme, tu avais choqué tes compagnons, habitués à te voir déambuler les sourcils froncés et à ta plaindre en criant au milieu du campement. Tu semblais apaisée, à tel point que toi-même, tu ne te reconnaissais pas.

Assise dans une position classique de méditation, tu passas de longues heures à te laisser bercer par le bruit du vent. Tu espérais entendre une nouvelle fois ce son... Comme s'il avait été le signe d'une paix intérieure que tu n'avais de cesse de repousser et qui désormais, devenait ton but ultime. Ton Zanpakuto allongé sur tes genoux, tu entras en harmonie avec le ciel et la terre, jusqu'au point où tes pensées semblaient s'éteindre et ne laissant que le néant au fond de ton âme.

À ce moment précis, un faible retentissement se fit entendre. Léger, éphémère, presque irréelle. Ta concentration n'en fit pas perturbée, continuant ton ascension jusqu'à l'éveil spirituelle. Un voile sembla venir caresser ton visage, tandis que le vent venait embrasser chaque parcelle de ton épiderme. Les carillons commencèrent leur sonate. Dans un rythme lent, ils semblaient vouloir te parler. Chaque note correspondait à un mot, mais chaque mot ne possédait guère de signification. Un monde chimérique semblait se dessiner au sein de ton esprit, sans même que tu ne t'en aperçoives. Mais alors que tu semblais toucher du bout des doigts le Nirvana, ton corps fut comme projeter hors du temps, te forçant malgré toi à réouvrir les yeux.

"Fūrin"

Tout te semblait comme une évidence désormais. Tu détenais entre tes lèvres, le nom de celui qui n'avais jamais pu s'exprimer. Le nom de celui que tu avais réduit au silence par ton excès de colère et de rage... Tu avais compris que la vengeance ne devait pas t'aveugler, mais que bien au contraire, elle devait te permettre d'avancer... Une rage latente qui parcourait tes veines sans pour autant obstruer tes sens. L'équilibre était finalement la clef.

ALTER EGO


Votre pseudo ? Taratata
Votre âge ? 24 printemps. Si vieux.
Origine de votre avatar ? Blackbird from Carciphona.
Sur quel appareil jouez-vous ? Principalement PC.
Comment avez-vous connu le forum ? La magie des top-sites.
Avez-vous un parrain ? Nop.
Est-ce une Réincarnation ? Nop.
Est-ce un Double-Compte ? Nop.
Connaissez-vous l'univers de Bleach ? Affirmatif.
Est-ce votre premier forum RPG ? Nop.
Une allergie particulière ? Les Quincys. Ça me donne des boutons.
Q.L.F. ? Q.L.F
Autre chose à ajouter ? Q.L.F

_________________
In a mad world, only the mad are sane - Shizumi Tomoe  Ifjt
Rang : A
Grade : Taicho, Sanbantai
Avatar : Blackbird - Carciphona
Messages : 47
Expérience : 159
Reiryoku : 48501
Date d'inscription : 02/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Shizumi Tomoe
Mer 3 Avr - 22:23
Double post pour annoncer la fin de ma fiche. En espérant que la lecture ne soit pas désagréable !

_________________
In a mad world, only the mad are sane - Shizumi Tomoe  Ifjt
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : C
Grade : Sicario, Ordalias
Avatar : Boros, OPM
Messages : 130
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Barzaq
Mer 3 Avr - 22:39
Salut !

Une présentation comme je l’ai aime ! On cerne très facilement le personnage ainsi que son vécu (coucou Kenpachi féminin). Un Taicho qui risque de faire parler de lui assez souvent. Hâte de connaître tes projets vis à vis de ta division et surtout des fameux cartographes qui sont indéniablement les plus chaud du game.

Félicitations !
Il semblerait que vous ayez été validée Taicho du Sanbantai de Rang A.

Que l’on prépare un octogone pour cette demoiselle, elle va plier ses comparses. Tes accès te seront accordés sous peu et ta Fiche Technique sera générée dès que possible. Tu peux - en attendant - commencer par te rendre dans la Gestion du personnage afin de commencer ton carnet de bord mais aussi poster une demande de RP (si jamais tu n'as pas d'amis).

Bon courage !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées
In a mad world, only the mad are sane - Shizumi Tomoe

Sauter vers: