Un jour comme les autres. [SOLO]
 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei

Rang : A
Grade : Nitaicho, Ichibantai
Avatar : Satoru Gojo - Jujutsu Kaisen.
Messages : 234
Expérience : 932
Reiryoku : 65000
Date d'inscription : 29/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Murazaki Tengoku
Mer 3 Avr - 15:00
Assis à mon bureau en cette belle journée, je regardais le ciel depuis la fenêtre de ma demeure. Les jours ici me paraissaient tellement paisibles, même si j'avais cette impression que ce n'était qu'à la surface. Des choses se passaient en dehors de la Soul Society, par exemple, dont nous devons faire attention. Les humains, les Quincys, les hollows.. Tous ceux-là sont des personnes dont nous devons nous méfier. Des extrémistes sont dans tous les camps, alors qui nous dit que certains extrémistes ne font pas partis des Shinigamis ? C'est pourquoi mon regard partait de la fenêtre pour regarder l'intérieur de la pièce. Là où mes affaires d'aujourd'hui me conduiraient forcément.

Une silhouette se tenait devant moi, habillée d'une tenue relativement spéciale. C'était celle des shinigamis, mais plus ou moins revisitées. Une capuche noir ainsi qu'un masque était présent en plus. C'était comme si cette personne n'avait plus d'identité, et il était vrai, elle devait être une ombre quand elle travaillait. Un membre de la brigade Jin'ei se tenait évidemment en face de moi, alors qu'un léger sourire se dessinait légèrement sur mes lèvres, tandis que je tapais mes doigts sur le bras de ma chaise. Ils ne m'ont, pour l'instant, jamais déçus, alors j'étais certain qu'ils seraient capables de faire quelque chose pour ce dont j'ai envie.

"-Tu dois sûrement te demander pourquoi je t'ai appelé ici, n'est-ce pas ?"

L'ombre ne me répondait pas, prenant seulement une posture respectueuse. Je n'allais pas lui en vouloir, cette ombre était comme ça, au contraire c'était un simple sourire qui se dessinait encore plus, devant un peu plus grand, comme si ce que je m'apprêtais à dire était quelque chose de trivial, quelque chose dont tout le monde était habillé à parler. Du beau temps, de ce qu'on allait manger le soir, etc.. Mais les mots que j'employais faisaient légèrement trembler la silhouette en face de moi.

"-Je veux que la brigade Jin'ei garde un oeil sur chaque Capitaine et Vice-Capitaine du Seireitei. Leurs moindres faits et gestes, comment ils s'occupent de leur temps, etc.. Je veux que Jin'ei s'occupe de tout ça. Et en particulier, le Capitaine de la 2nde Division."

Un air interrogateur s'emparait de la silhouette devant moi, qui se demandait pourquoi ils devaient particulièrement garder un oeil pour le Capitaine de la 2nde Division. Certes, il me paraissait normal même pour moi, cet homme, mais quelque chose me chiffonnait. Je faisais parti de ceux qui étaient présents lors de l'exécution de l'ancienne Capitaine, Oshimo Benehime. Mon sourire disparaissait quand l'ombre oubliait son devoir d'exécuter simplement les ordres qui lui sont conférés, et demandant le pourquoi du comment. La pression spirituelle dans la pièce s'alourdissait rapidement, faisant flancher et s'agenouiller l'ombre en un instant, tandis que ma main arrêtait de jouer avec la chaise.

"-Un deuxième drame n'a pas le droit d'arriver. La brigade Jin'ei est les yeux et les oreilles du Seireitei, agissez comme je vous l'ordonne. Tout ceci est pour le bien de tous, alors n'hésite pas. Je n'ai pas besoin de subordonnés qui doutent de ce qu'on leur demande."

La pression spirituelle disparaissait peu de temps après la fin de mes paroles, alors que l'ombre se relevait rapidement. Son dos empli de sueurs, difficile à remarquer avec ses habits. Un dernier salut envers son capitaine, et l'ombre disparaissait de ma vue, partant donner mes ordres aux autres membres de la brigade, qui exécuteront mes ordres. Je regardais de nouveau par la fenêtre, me grattant la joue avec une main tout en m'étirant.

"-Aaah, j'me demande ce que je pourrais manger ce soir, moi.."

Je soupirais calmement sur ce qui s'apparentait à une journée calme, mais qui au final n'était pas vraiment une journée comme les autres. Les courants discrets de ce qu'il se passait ne pouvaient être remarqués par tous, tandis que ma tête se tournait en direction de la montagne céleste. Le Sotaicho doit sûrement remarquer ce que j'essaye de faire, est-ce qu'il me laissera agir comme je l'entends ? Pourtant, ce n'est pas pour mon bien personnel que j'agis, bien que je peux me montrer sans pitié si quelque chose est déterré.

_________________
Un jour comme les autres. [SOLO] M5gb

People who can’t throw something important away, can never hope to change anything.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Seireitei :: Kyuutei
Un jour comme les autres. [SOLO]

Sauter vers: