Derniers sujets

blblbl - En cours
 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées

Rang : A
Grade : Infeliz
Avatar : Kimimaro Kaguya (Naruto)
Messages : 7
Expérience : 10
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 31/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Majun
Dim 31 Mar - 19:51
IDENTITÉ
« Vous n'êtes pas dans la même réalité que moi, faites ce que vous voulez. »

Nom : Ior [...]
Prénom : Majun
Genre : M
Naissance : an 258
Rang : A
Grade : Infeliz
Alignement : Chaotique neutre, ou « esprit libre »
Réputation : Très incompris par ses contemporains, vu comme un marginal peu recommandable.
Signe particulier : D'énormes os dépassent de son dos, ainsi qu'une queue

PERSONNALITÉ

Stoïque

« C'est intéressant de loin, mais loin d'être intéressant. »

C'est certainement le trait de caractère qui saute aux yeux le plus vite chez lui. Très, très peu bavard, ses apparitions sont généralement silencieuses. Son regard paraît absolument glacial, en toute circonstance. Il faut dire que ces siècles passés dans la solitude l'ont totalement renfermé sur lui-même ; toute forme d'échange ou d'expression s'est comme oubliée. S'il veut quelque chose, il le prend. Si quelque chose l'ennuie, il le détruit. Rares sont les fois où il lui est nécessaire de transmettre une quelconque information. Quelle que soit sa forme (verbale, gestuelle, etc), la communication a pour but initial de permettre la survie à un être vivant. Lors d'une discussion, une infinité d'informations passent par le nom verbal. Ainsi, les créatures douées de parole échangent tant par le verbal que par l'expressivité qui se dégage du ton, des gestes, ou même des expressions du visage. Pour sa part, Majun doit sa survie à son renfermement et son instinct. De plus, son renfermement sur lui-même l'a poussé à observer puis agir sur ses mécanismes inconscients.

De ce fait, il ne transmet généralement aucune émotion et n'exprime absolument rien au travers de ses gestes à moins que cela ne soit totalement voulu. Enfin, de par sa vie en solitaire et son quotidien de chien errant dans ce monde précaire qu'est le Hueco Mundo, il n'a, finalement, jamais l'occasion d'exprimer quoi que ce soit.

Inflexible

« C'est manger, ou être mangé. »

Majun se considère comme une manifestation spontanée des forces de la Nature. De même qu'on ne peut plier les éléments à notre volonté, rien ne peut le dévier de sa route. Tel le fleuve finissant par rompre son barrage, les toitures arrachées par la tornade, son mental d'acier ne répond que de lui-même. Bien sûr, il est parfois empli de doute : c'est d'ailleurs, selon lui, ce qui fait sa force. Être capable de douter de soi afin de toujours se remettre en question et évoluer, est une qualité essentielle selon lui. Toutefois, rien ni personne ne peut lui imposer une quelconque vision, et il préférera mourir que de servir les desseins d'autrui.

Pendant ces cinq derniers siècles, sa passivité lui aura épargné de s'attirer les foudres de créatures pouvant lui nuire : en effet, il a une vision du monde assez complexe et trouble qui, même pour lui, est difficile à cerner. Jusqu'à aujourd'hui, il se sera laissé porter par le vent sans se soucier de son avenir. Néanmoins, il se montre relativement belliqueux vis-à-vis des autres hollows depuis quelques mois. Ce changement d'attitude traduirait une prise de décision de sa part, comme s'il entamait une nouvelle tâche. Reste à savoir si cela lui causera des ennuis... Quoi qu'il en soit, Majun est du genre déterminé, et rien, si ce n'est la mort, ne l'empêchera d'atteindre son but.

Fataliste

« C'est tout, ou rien. »

Comme dit précédemment, Majun n'est pas du genre à faire les choses à moitié. L'exigence qu'il s'impose envers lui-même, si profondément ancrée en lui, guide totalement chacune de ses actions, chacun de ses schémas de pensée, à tel point, qu'il ne s'en rend même plus compte. Pour ainsi dire, il se mène la vie dure, avec la ferme conviction que cela le renforce. Et il n'a pas tort. En s'efforçant de subir un quotidien précaire, avec des dangers de mort fréquents, l'incertitude de pouvoir se nourrir dans un désert blanc infiniment grand, et ce durant des siècles, il est effectivement devenu coriace.

La vie ne tient qu'à un fil et il le sait très bien. Plutôt que de se construire un futur sain et sauf, afin de se conforter dans une petite vie tranquille, il déguste chaque seconde dont il puisse prendre conscience, et n'agit que dans l'intention de profiter toujours plus longtemps. La longévité d'un hollow pouvant être infinie, bien qu'il n'en soit pas certain, Majun a bien l'intention de faire partie du décor pour encore un bout de temps, quitte à devoir annihiler d'autres personnes pour cela.

Après tout, il ne fait que résonner en harmonie avec les vibrations que lui offre la vie. Aussi, ces créatures désynchronisées avec leur propre essence divine n'auront que ce qu'elles méritent en se mettant au travers de sa route. Tel l'araignée resserrant son piège de toile sur l'insecte s'y étant collé, ou la lionne resserrant ses puissantes griffes sur une pauvre gazelle, il se dévouera à être le sinistre bourreau des malheureux qui tenteront d'attenter à sa vie, comme tant de membres de l'Inferno auparavant. La conscience tranquille, il n'hésite absolument pas à employer les grands moyens pour parvenir à ses fins, et sera prêt à faire tous les sacrifices pour réaliser ses rêves.

Analyste

« C'est du hasard, ou simplement la somme de tes ignorances. »

Il est facile d'observer chez lui sa grande capacité d'analyse. Pour peu qu'un sujet l'intéresse, il ne pourra pas s'empêcher de le tourner mentalement dans tous les sens, comme un Rubik'sCube. Décelant la moindre de ses failles, de ses incohérences, ou de ses hacks, il évaluera toute éventualité possible et établira un constat en lien avec ses intérêts. Cela peut passer par des situations de combat, dans lesquelles il doit être capable de gérer du stress, agir rapidement et décomposer la scène afin de trouver la meilleure stratégie dans un laps de temps très court. Cela passe également par des réflexions existentielles, comme sa vision de la vie et surtout, de la mort.

En effet, Majun a une pratique instinctive de la méditation depuis toujours. Durant ses transes, il a développé une forme de posture avec laquelle il observe le monde sans jugement, sans filtre. Depuis sa hauteur, il a su focaliser son attention sur des points essentiels pour son être, sous toutes ses formes. Naturellement, ses cogitations profondes et philosophiques intégrèrent ses expériences conscientes et apportèrent à son raisonnement tout une structure bien définie.

Cela lui apporte finalement un grand recul sur la vie, lui permettant de comprendre les choses rapidement, de décrypter chaque situation pour la tirer à son avantage grâce à une grande sagesse qu'il ne doit pourtant qu'à lui-même.

Individualiste

« C'est l'individu qui prime sur le groupe. »

Majun a toujours été surpris par le fonctionnement des groupes hollows. Constamment basés sur le profit, ils se servent les uns des autres de toute manière que ce soit, sans aucun scrupule. Pire encore, afin d'asservir des besoins primaires de la manière la plus sûre qui soit, certains en viennent à se soumettre aux plus puissants. Ces derniers constituent alors des associations de monstres plus ou moins influentes, où le vice règne en maître incontesté.

Les plus faibles oppressés, leur individualité est ainsi détournée et usée à des fins privées. De la même manière que les âmes du monde des humains sont aspirées par l'Inferno grâce aux pouvoirs de l'un de ses principaux membres, l'existence même de ces hollows est comme happée, reconditionnée puis réemployée sans qu'il n'en ait conscience. Comme de dociles plantes dont on taillerait les branches, et dont les racines prendront la forme du pot.

Ce constat, il le doit à la grande solitude face à laquelle il a dû faire face. Contraint de se suffire à lui-même, il aura néanmoins obtenu la force d'être, à défaut d'avoir. Devenir quelqu'un n'est pas à la portée de tout le monde. Ce processus se répète d'ailleurs au sein de chacune des castes. Humains, Shinigami, Hollows, Quincy... Et en créant des pantins jetables à partir des créatures situées en bas de l'échelle, leurs maîtres croient former des groupes unis et puissants. Toutefois ils ont tort.

Majun voit l'individu comme un potentiel à exploiter. Quelques individus épanouis personnellement conduiront à un groupe nécessairement plus puissants qu'un grand rassemblement de créatures avilies et formatées pour former une armée. Les batailles du passé en attesteront... Depuis des siècles maintenant, les fondations de ce qui sont aujourd'hui les organisations les plus puissantes de chaque caste étaient déjà en oeuvre. Présent tout du long, jamais Majun ne s'est laissé séduire par ces institutions qu'il a, néanmoins, pu observer et analyser. Sa vie entière, il n'aura compté que sur lui-même, de sorte à lever le voile de l'ignorance et révéler à ses yeux ce qui compte réellement. Aujourd'hui, il peste d'autant plus sur les factions telles que l'Inferno qui pressent leurs membres jusqu'à la dernière goutte pour en tirer le plus de profit possible.

Anarchiste

« C'est l'Ordre par le Chaos, ou le Chaos par l'Ordre. »

Puisque les sociétés sont basées sur ce dysfonctionnement déjà présent au sein de petits groupes, il est sans surprise de savoir que Majun déteste toute forme de système. S'il n'est pas formaté par son environnement, tout être apprend à agir de façon spontanée, instinctivement. Dans un monde sans règle, c'est ainsi la spontanéité qui régit l'ensemble des événements se produisant. Malheureusement, dans une société telle que l'Inferno, tout un ensemble de règles, tacites, mais opprimantes, consolide la structure du système. Et c'est justement ça le problème.

Car c'est un cercle vicieux, dans lequel des soi-disant intérêts attirent une foulée de créatures qui, se dévouant corps et âme pour un objectif n'étant pas une fin en soi, et surtout, qui rendent bien service à de sombres personnages aux desseins bien secrets, tout en alimentant d'autant plus ce système qui les réduira tous à néant un jour.

Majun rêve d'un monde dans lequel toutes les âmes s'éveilleront et l'aideront à construire quelque chose de réel et tangible. En attendant, il cherche d'abord ne serait-ce que la première personne digne d'attirer son attention, qui pourra au moins comprendre son approche.


PHILOSOPHIE


Quel rapport votre personnage a avec sa nature hollow, son pouvoir, et sa faim éternelle ?

Majun a une vision très relativiste des choses. En effet, de son point de vue, toute chose a une essence commune. Contrairement à la plupart des autres créatures, il ne se sent pas dissociable de l'Univers. C'est-à-dire que, de son point de vue, ce n'est pas "soi-même face au reste du monde". Chacun EST l'Univers, de la même façon qu'une goutte d'eau dans l'océan n'est pas une entité distincte du reste du lot. Toutefois, contrairement à une goutte d'eau, une créature est dotée d'une conscience supérieure, allant jusqu'à avoir conscience de sa propre existence. Ce niveau d'évolution est à la fois une bénédiction et un piège infernal, car il pousse ces êtres à se sentir comme séparés du monde, les enfermant dans une relativité impermanente plutôt que de se fondre dans l'éternité, unique réalité qui soit. Dans le fond, tout n'est que processus naturel, enchaînement logique désiré par une conscience supérieure qu'est celle de l'Univers lui-même.

Être un hollow n'est donc, en suivant ce raisonnement, que la continuité logique de l'existence de certaines âmes. Si la constituante du hollow était d'être un ange d'amour et de compassion, alors il se laisserait emporter dans l'immense bonheur qu'est celui d'aimer et être aimé. Néanmoins, l'instinct naturel du hollow le pousse à détruire, marteler, écraser, et ceux-ci sont même dotés d'attributs le leur permettant avec une aise inégalée. Dans le but d'être en harmonie avec lui-même, il se laisse donc enivrer par sa faim insatiable et développera ses pouvoirs à leur paroxysme tant qu'il le pourra. L'évolution de son être est son but premier.

Que pense votre personnage de l'émergence de l'Inferno ? Comment y évolue-t-il ?

Coincées entre le microcosme et le macrocosme, les créatures humanoïdes telles que les hollows ont, contrairement à une goutte d'eau, la conscience suffisamment développée pour réaliser leur propre existence. Malheureusement, leur stade d'évolution ne leur permet pas, pour la grande majorité, de se situer dans l'infiniment grand. Obnubilés par leur soif de sang et prisonnier de leur ego, ils ne sont plus au service de leur éveil, en harmonie avec la nature, mais soumis à une entité monstrueuse bien plus évoluée. Possédant une connaissance supérieure, le créateur d'Inferno a conditionné la société hollow de sorte à ce que celle-ci serve ses propres intérêts ; aussi, aveuglés par une quête qui leur échappe, ses compères se vouent à une existence dénuée de sens. Telle est la vision de Majun.

De son point de vue, l'Inferno n'est qu'une matrice, une illusion collective visant à détourner chacun de ses membres de leur véritable nature et de leur raison d'exister. Quelle étrange conception que de s'abandonner vainement à une organisation cancéreuse si éloignée de l'unique Loi qu'est la Vie. Isolé du reste du monde, Majun erre dans les confins du Hueco Mundo et surveille discrètement les avancées de l'Inferno, écrasant sans pitié ses membres ayant tenté de l'éliminer par le passé.

Que pense votre personnage des autres factions ? Que compte-t-il faire contre elles ?

Durant les siècles d'errance par lesquelles il est passé, Majun a eu l'opportunité d'observer, de près ou de loin, ces différents regroupements s'opposant dans des batailles sanglantes. Il ne vit qu'exploitation des plus faibles, trahison, violence en tout genre... Tant de pratiques qui le laissaient pourtant indifférent. En effet, il ne ressent absolument aucune pitié pour les âmes détournées de leur sort. Celles-ci sont les seules responsables de leur propre faiblesse. Néanmoins, il se sait pertinemment considéré comme ennemi par le monde entier. Et en tant que tel, il se doit de réagir promptement.

Ses intentions sont troubles et impénétrables, toutefois, il est potentiellement dangereux pour quelque groupe que ce soit. Voguant au gré des dunes de sable qui recouvrent le sol du Hueco Mundo, il rumine secrètement d'obscurs desseins. Chaque faction n'est que le reflet du mal-être des communautés qu'elles représentent. Ces tumeurs qui ne cessent de se développer ne tardent de lui tomber dessus. Contraint de tout mettre en oeuvre pour survivre, il continue de grandir dans l'ombre et attend le bon moment pour surgir, avec, peut-être, l'intention de renverser les différents peuples les uns après les autres.

Quelles sont les trois Aspirations qui pourraient définir votre personnage ?

« Orezu. »

Afin de se forger un mental d'acier, il est bon de suivre le dicton des forgeurs de katanas. Orezu (折れず) signifie « ne pas casser ». Tel le sabre d'un grand guerrier, le mental de Majun ne doit jamais casser. Cela signifie qu'il doit être capable d'encaisser des chocs brutaux sans se fragiliser. En effet, l'esprit peut se fendre suite à un traumatisme selon sa capacité d'encaissement. Pour cela, Majun doit se renforcer jour après jour, en travaillant sur lui-même. Faire face à ses réelles craintes, ses réelles ambitions, et les accepter pour se densifier. Désormais, il est capable de tenir tête à n'importe qui sur le plan mental, rien ni personne n'est en mesure de le désarçonner.

« Magarazu. »

Magarazu (曲らず), littéralement, « ne pas casser »,  signifie qu'il doit être capable de supporter toute sorte de conditions extrêmes. Qu'il s'agisse de la famine, de parcourir de grandes distances, de se battre, il doit être capable de supporter l'enfer, de la même manière que la lame est chauffée des heures durant. En restant droit, il se dresse fièrement comme l'épée du guerrier avant de s'empaler sur l'ennemi. Pour ainsi faire, il devrai rester fidèle à lui-même et à ses valeurs sans ne jamais les perdre de vue. C'est sur ce plan là qu'il pense que les autres créatures du monde sont atrophiées, elles qui sont soumises à l'appât du gain. Son attention ne peut toutefois être détournée par les quelques groupes organisés qui gouvernent les divers univers.

« Yoku Kireru. »

Et pour finir ce refrain, yoku kireru (よく切れる), ou « bien couper » pour les intimes. Car si une lame se doit de se tenir parfaitement entretenue, c'est dans le but de trancher. Si les effusions de sang inutiles ne sont pas une pratique à laquelle il adhère particulièrement, Majun reconnaît qu'une arme sert néanmoins à blesser, tuer, ou du moins à se battre. Il voit donc les affrontements et autres situations potentiellement mortelles comme parts intégrantes de la vie. C'est, dans un but de préservation, que tout être se doit d'évoluer sur l'échelle de puissance. En tout instant, Majun travaille pour obtenir un esprit sain dans un corps sain. C'est ainsi qu'il devint le puissant Vasto Lorde qu'il est aujourd'hui, et ce en ne comptant que sur ses propres ressentis.

Néanmoins, loin de là l'idée de se suffire à ce niveau. Contrairement à un katana, l'esprit n'a jamais fini de s'affûter. Il travaillera aussi longtemps que l'éternité durera afin de s'épanouir toujours plus en suivant ces trois principes fondamentaux qui dictent sa vie. Toute forme de projet, d'initiative de sa part prend toujours forme dans au moins l'un de ces trois principes. Il aspire finalement à s'y tenir pour toujours.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.

L’Éternité. Tandis que le commun des hollows se contente de vivre au jour le jour, sans se soucier de leur avenir, Majun compte chaque seconde qui passe. La vie est la seule chose qui compte à ses yeux, si bien, qu'il semble la déguster à la manière d'un être humain, conscient que son espérance se résume à quelques décennies à peine. Pourtant, jusqu'à preuve du contraire, un hollow ne craint pas de mourir de vieillesse. Qu'est-ce qui le pousse tant à scruter les graines du sablier ?

La réponse à cette question repose dans un passé lointain. Avant même de s'incarner sous forme hollowgraphique, Majun était un homme de grande spiritualité. Doté d'une conscience peu commune, il s'évertuait à ouvrir les yeux de ses contemporains, beaucoup trop endoctrinés pour entendre ses avertissements. Il se vouait pourtant corps et âme pour apporter le changement qu'il espérait dans le monde. Cela se solda cependant par un échec.

Au cours des batailles qui ragèrent il y a de cela plus de cinq-cents ans, le jeune humain qu'était Majun perdit la vie, plongeant ainsi dans le repos éternel auquel il s'attendait. La mort ressemblait à un rêve vague dans lequel il errait sans se soucier de son sort. Il se sentait comme un simple grain de sable porté par le vent. Au fil des mois, des années, il s'emplit d'une certaine rancoeur, un étrange poids venant lui appuyer sur la poitrine. Plus le temps passait, et plus il suffoquait. Peu à peu, son âme se ternissait, et une certaine obscurité l'envahissait. Cette douleur intérieure le tirailla jusqu'à le sortir de cette espèce de transe hypnotique durant laquelle il avait certainement flâné des dizaines d'années sans même s'en rendre compte. Soudain, il comprit qu'il était mort.

Malheureusement pour lui, tous ses souvenirs avaient disparu. Seuls les sentiments qu'il avait gardé en lui lors de son décès furent conservés. Une bouillie de haine, de souffrance, de désespoir et de colère comblait le vide creusé en lui. Cette énergie bouillonnait en lui comme mille brasiers. Son propre corps semblait émaner d'une intense chaleur, et tandis qu'il regardait ses mains pour la première fois depuis si longtemps, lui qui en avait presque oublié sa propre existence, quelle ne fut pas sa surprise en voyant qu'il s'incarnait de nouveau !

blblbl - En cours Y0qk

Une décharge de Reiatsu se dégagea de lui tandis que sa conscience émergeait peu à peu. Il était revenu parmi les vivants. Si ses souvenirs ne lui revinrent jamais, il garda néanmoins cette sensation étrange qu'était la mort ; ainsi que celle de prendre vie. En effet, la naissance est un acte pratiquement aussi horrible que celui de mourir, néanmoins, la nature évite à la plupart des créatures d'avoir le moindre souvenir de cette rude épreuve. Pour Majun, cela resta néanmoins gravé en lui à jamais. Couplé à ce seul héritage que lui laissa sa vie passée, à savoir un immense ressentiment inexpliqué, il perdurera sous sa nouvelle forme avec fiabilité, en harmonie avec sa nature de hollow.


ALTER EGO


Votre pseudo ? Bazuu
Votre âge ? Bientôt un quart de siècle
Origine de votre avatar ? Kaguya Kimimaro - Naruto
Sur quel appareil jouez-vous ? Ordi
Comment avez-vous connu le forum ? Par une connaissance
Avez-vous un parrain ? Kusanagi Ashura
Est-ce une Réincarnation ? Nope
Est-ce un Double-Compte ? Nope
Connaissez-vous l'univers de Bleach ? Plus ou moins
Est-ce votre premier forum RPG ? Loin de là
Une allergie particulière ? Les grosbills
Q.L.F. ? Au DD
Autre chose à ajouter ? Gang gang.
Rang : A
Grade : Infeliz
Avatar : Kimimaro Kaguya (Naruto)
Messages : 7
Expérience : 10
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 31/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Majun
Mar 9 Avr - 3:02
Double post pour prévenir que j'ai fini ma fiche !

_________________
blblbl - En cours 2aub
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Engelritter
Avatar : Nox (Wakfu)
Messages : 200
Expérience : 38
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 15/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Siegfried Hanfstaengl
Mar 9 Avr - 22:15
Bonsoir ! L'apparence humaine de Kaguya Kimimaro n'est pas valide pour un Hollow, qu'importe s'il a une puissance de Vasto Lorde. Ça irait à l'encontre du contexte du forum, comme de la vision de celui-ci par ses fondateurs. Et s'il faut un argument plus terre-à-terre : il serait injuste, par exemple, qu'un Hollow puisse se balader tranquillement dans Ark de par son apparence humaine, passive, sans pouvoir adapté. Et Kimimaro est assurément humain. Nous te demandons donc de changer d'apparence.

(Cordialement,

la Direction.)
Rang : A
Grade : Infeliz
Avatar : Kimimaro Kaguya (Naruto)
Messages : 7
Expérience : 10
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 31/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Majun
Jeu 11 Avr - 23:38
Modifications effectuées

_________________
blblbl - En cours 2aub
Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : C
Grade : Sicario, Ordalias
Avatar : Boros, OPM
Messages : 130
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Barzaq
Ven 12 Avr - 5:04
Salut,

Fiche agréable à lire en plus d’être originale et complète. Le coté assez philosophique de ton Vasto Lorde est intéressant. On a envie de voir le mastodonte à l´oeuvre lors de futures péripéties. Tout les problèmes étant regler en amont, c’est l’heure d’entrer dans la légende.

Félicitations !
Il semblerait que vous ayez été validé Infeliz au rang A.

Inferno pliera devant ta volonté. Tes accès te seront accordés sous peu et ta Fiche Technique sera générée dès que possible. Tu peux – en attendant – commencer par te rendre dans la Gestion du personnage afin de commencer ton carnet de bord mais aussi poster une demande de RP (si jamais tu n'as pas d'amis).

Bon courage !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées
blblbl - En cours

Sauter vers: