Rémanence d’une autre vie
 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées

Alignement : Chaotique Mauvais
Rang : C
Grade : Sicario, Ordalias
Avatar : Boros, OPM
Messages : 130
Expérience : 0
Reiryoku : 12000
Date d'inscription : 05/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Barzaq
Ven 29 Mar - 22:58
IDENTITÉ

Surnom : Barzaq.
Naissance : 750 – Quelques jours seulement.
Rang : S(taff).
Grade : Sicarios d’Ordalias.
Alignement : Neutre mauvais.
Réputation : Aucune.
Signe particulier : L’avatar parle pour moi.

PERSONNALITÉ

Véhément

Barzaq ne vit que pour ses pulsions primaires. Ses pensées comme ses agissements ne sont pas limités par une forme de raison propre à la conscience collective. Quand il doit tuer, il tue. Quand il doit manger, il mange. Les ordalies d’Inferno ont fait naître ce caractère propre à tout fin limier. Il ne possède aucune limite et c’est la plupart du temps ses relâchements de Reiryoku qui parlent pour lui
 
Cynique

Aucun filtre n’est présent entre son cerveau et sa langue. Ainsi, il pense tout ce qu’il dit et dit tout ce qu’il pense. Faire attention à ses propos dans l’optique de ne pas heurter ses confrères n’est clairement pas du registre des Hollow et encore moins de Barzaq. Il se complait à provoquer ou humilier quiconque se dressera devant lui.

Apathique

Véritable carcasse mouvante, notre Hollow à la crinière rosée semble le plus clair du temps sans vie ni énergie, comme happé dans une dimension que lui seul semble percevoir. L’étincelle de la vie apparait en lui uniquement quand des ordres son promulgués, quand il est permis de traquer son futur repas. C’est le soldat par excellence mettant de coté sa propre conscience dans une sorte d’intérêt commun assez hétérodoxe.

Égocentré

Si Barzaq vie c’est avant tout grâce à Barzaq. Comme tout adepte de l’égocentrisme, notre Hollow ramène tout à sa personne et n’a que faire des jugements de valeurs. Si c’est un bien pour lui, alors il soumet l’objet de son attention à sa propre personne. Si c’est un bien pour autrui... Il n’a que faire du reste du monde. Il ne partage d’ailleurs clairement pas le point de vue idéologique et ethnocentré de ses maîtres. De par cette vision du monde, il se rapproche énormément des Infeliz.

Xénophobe

Un tel terme ne parviendrait pas à parfaitement le représenté. En effet, en plus d’avoir une hostilité évidente pour toutes formes de vie étrangère à sa personne, il se retrouve hostile contre ses frères. Un tel comportement ne repose pourtant pas sur la peur de l’inconnu voir la perte de son identité propre mais uniquement sur le fait de prévaloir sa propre existence sur le reste de l’Univers. Quelle que soit la dimension, ce n’est ni plus ni moins qu’un garde manger sur patte.

Hardi

L’aventure, la mort, le combat et tout ce qui caractérise sa vie ne lui font en aucun cas peur. Peu importe le danger ou l’inconnue que puisse représenter une rixe, il sera toujours cet être intrépide et fonceur, buvant littéralement le sang de ses adversaires tout en brisant leur os. Sacré lubies. Ce trait de caractère dénote totalement de son comportement froid et lymphatique, tel une seconde nature forger au fil des mouvements de la Horde.

PHILOSOPHIE

Quel rapport votre personnage a avec sa nature hollow, son pouvoir, et sa faim éternelle ?

Barzaq n’est en aucun cas une créature sortant de l’ordinaire. Il n’est rien d’autre qu’un Sicarios de bas étage, encore incapable de marquer durablement la conscience collective. Ainsi, il n’observe aucun rapport particulier avec sa propre nature. La torture des premières pousses à parfaitement fait son effet, il n’est qu’une arme servant des intérêts qui le dépassent. Ses pulsions prennent de toute façon le pas sur sa raison. Comme tout Hollow, sa faim se veut être à la fois un moteur mais aussi un état de dépendance. Seul la mort ou l’acquisition d’un pouvoir infini lui permettra de s’émanciper définitivement de cette prison dorée. Aussi étrange que cela puisse paraitre, il n’a pas encore percer à jour les secrets de son existence et par extension de son potentiel.

Que pense votre personnage de l'émergence de l'Inferno ? Comment y évolue-t-il ?

Barzaq est sous le joug d’Ordalias. Il est l’un de ces nombreux chiens de chasse provenant d’une meute mortifère ne cessant de croitre. Bien que tacitement d’alignement neutre mauvais, son comportement au sein des légions damnées dénote totalement. Son être tout entier est forger autour de viles pulsions ayant avilie et corrompant continuellement son âme. Ces fantasme sont uniquement réalisable au coté de tel monstruosité. Inferno représente à la fois le terreau d’une nouvelle ère mais aussi et surtout, un tombeau inéluctable. Reste encore à savoir pour qui ou quoi.

Que pense votre personnage des autres factions ? Que compte-t-il faire contre elles ?

Les autres quoi ?

Quelles sont les trois Aspirations qui pourraient définir votre personnage ?

Évolution. Tout Hollow se veut être soumis à ce cercle vicieux, cette course à l’évolution constante. Bien qu’il n’ai pas connu la faim intarissable de ses congénères, Barzaq n’échappe pas à cette règle immuable. Tel un limier, il ne vit que pour ça. La tête d’Ordalias trônera bientôt dans son assiette.    

QLF. Un mot qui se suffit à lui même.

Appel. Barzaq est maudit par cet éclat sonore qui le hante depuis que ses yeux se sont apposer sur ce monde. Tout ceci n’ayant aucune logique, il n’accapare que peu de temps à la compréhension d’un tel phénomène. Cadáveres ne permet aucun relâchement.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.

Souvenir d’une autre vie...

Comme chaque semaine, tu attendais ce jour avec impatience. Cette journée que tu te réservais à l’appel venait engloutir ton coeur d’une sérénité rare. Cette accalmie qui se répétait hebdomadairement été un fardeau pour certains, mais pour toi elle revêtait l’idéal que tu cherchais désespérément à retrouvé. Toujours accompagner de ta famille ; ta femme ainsi que tes enfants, tu t’installas dans ce complexe épousant les formes d’une architecture devenue un véritable vestige des colonies passées. C’était devenu une routine qui faisait frémir ton coeur, ton âme. Toujours au même endroit, à la même place et à la même heure. Tu n’étais jamais seul, bien au contraire. Le silence venait apporté une douceur mélodieuse à ton ouïe tandis que ton regard se retrouvait comblé en voyant la disposition, rang par rang, des entités t’entourant. Bien que tu visitais cette maison plusieurs fois par jour, sans jamais y déroger, ce moment, ne durant que quelques heures tout au plus, était le paroxysme qui venait vivifié ton existence de cette semence prônant la paix comme étendard.

Ton regard se clos, l’espace d’un instant, tu venais logé dans une bulle hermétique où l’espace et le temps n’était que des conceptions hasardeuses de la pensée humaine. En effet, une seule seconde de repos permit à ta personne de retracer l’ensemble de ton parcours. Toi, l’ancien nomade au trait simiesque qui avait quitté ton désert natal ainsi que tes confrères dans l’objectif d’en apprendre plus sur cette loi immuable... Toi l’étranger qui portait le nom de « Lion du désert » tandis que ton compagnon, nettement plus sage, se voulait être l’incarnation de « L’Ange du désert »... Effectivement, tu venais de parcourir un long chemin. Certes gorgée de péripéties, mais rien qui ne pouvait se targué d’être similaire à celle-ci.  

Le monde évoluait et toi aussi. Les proches d’hier furent les inconnus de demain. Ta vie suivit son cours tandis que tu te cramponnais avec ferveur à ceux qui te ressemblais un minimum. Que dire... Il y a tellement à dire. C’est en tant que simple incarnation à la conviction de fer que tu découvris la triste réalité auprès de cette Humanité. Tous n’étaient pas comme toi, l’hypocrisie se réfugiait dans ces carcasses vides d’une once d’estime de soi. La loi du plus lâche régnait en maître en ces lieux. Mais, tu pris la décision de ne pas t’enquérir du malheur des autres pour finalement continuer à gravir les échelons de cette philosophie qui te sied parfaitement. Le cycle se répétait, sans cesse. Accepter par une partie des tiens, rejeter par l’autre, tu continuais inlassablement dans cette voie. Des nouveaux frères d’armes virent le jour pour t’exhorter dans cette magnifique aventure. Mais tu n’étais pas pour autant naïf. Toute bonne chose possède une fin.

Du moins, c’est ce que tous aimait à se répété, toi y compris. Et c’est avec une joie non dissimulée que tu t’épris de cette nouvelle annonce. Ton sort n’était pas encore défini, le libre arbitre ainsi que ton destin ne t’échapperas pas cette fois. Ce ne sera pas ton âme qui guidera tes pas hasardeux en ce monde, mais bel et bien toi qui guidera celle-ci vers le chemin du retour. Ton regard se r’ouvrit tandis que tu étais lové dans ce voile d’apaisement, tu chuchotas dans le sol, pour être entendu au ciel. Ta complainte trouva une réponse et c’est le front contre ce tissus que tu avais usé, jour après jours, qui permit à ton corps inerte de garder position. Cet amas de Reiryoku insignifiant, guider par des chérubins de lumière, s’éleva de ton corps sans vie. Ta nouvelle destination t’attendais. Mais, il serait naïf de penser que ton odyssée pourrait prendre fin aussi facilement. Comble du désespoir, le repos bien mériter du guerrier ne suffira pas pour stopper ce torrent d’une quantité infinie d’âmes qui s’abattit sur toi. Attirer de force vers ce gouffre furent tes derniers souvenirs.

L’homme que tu avais été n’était désormais plus. Tu ne verras plus le sourire chaleureux de tes enfants, ni même celui de ta moitié. Pire encore, ta nouvelle carcasse était exempt de ton ancienne existence. Cette nouvelle chose que tu incarnais n’était habité que d’un seul et unique souvenir. Celle de cet appel onirique transcendant ta condition, aussi bien humaine que corrompue.


ALTER EGO

Votre pseudo ? Amine.
Votre âge ? 20 ans.
Origine de votre avatar ? Boros, One Punch Man.
Sur quel appareil jouez-vous ? Aucun.
Comment avez-vous connu le forum ? Meeky.
Avez-vous un parrain ? M’Baku.
Est-ce une Réincarnation ? Oui.
Est-ce un Double-Compte ? Non.
Connaissez-vous l'univers de Bleach ? Non.
Est-ce votre premier forum RPG ? Oui.
Une allergie particulière ? « C’était pas clair dans le codex » Ranji - 2019.
Q.L.F. ? Sans commentaire.
Autre chose à ajouter ? Le RP-Game n’est pas prêt.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : B
Grade : Engelritter
Avatar : Nox (Wakfu)
Messages : 213
Expérience : 74
Reiryoku : 24000
Date d'inscription : 15/03/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Siegfried Hanfstaengl
Sam 30 Mar - 19:01
Je copie sans aucun respect le message de validation de Meruem, mais le cœur est dans cette réponse ! Une fiche propre, digne du RANG C que tu veux incarner (donc bon, on pourrait le lire en diagonal, c'est pareil hein ?). Hehehe. Blague à part, les souvenirs rémanents des précédentes Réincarnations sont très bien utilisés, et rendent le passé du personnage profond. Un bon petit Hollow qui va soulever l'Inferno.

Félicitations !
Il semblerait que vous ayez été validé chien de chasse Sicario d'Ordalias au rang C.

Larbin tu étais, Larbin tu es toujours, et bientôt mort tu seras. Tes accès te seront accordés sous peu et ta Fiche Technique sera générée dès que possible. Tu peux – en attendant – commencer par te rendre dans la Gestion du personnage afin de commencer ton carnet de bord mais aussi poster une demande de RP (si jamais tu n'as pas d'amis).

Bon courage !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Premiers Pas :: Présentation :: Validées
Rémanence d’une autre vie

Sauter vers: